DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La question qui tue !

Aller en bas 
AuteurMessage
soleil12

avatar

Nombre de messages : 434
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : Olivier et poussière d'étoile
Décédé(e) à : 40 semaines et 7 semaines
Le : janvier 2010 et août 2012
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: La question qui tue !   Jeu 19 Jan - 4:13

Ce soir je suis allée à une présentation de produits de beauté, entourée d'une dizaine de femmes de tous âges. La présentatrice a fait un jeu pour apprendre à nous connaître. Elle commence à poser quelques questions générales à tour de rôle et bang... La question qui tue : avez-vous des enfants ? Évidemment qu'elles répondent oui et même dans certains cas qu'elles ont des petits-enfants. Ah oui, quel âge ?! J'étais la dernière à répondre, juste avant que ça soit mon tour j'ai craqué. J'ai demandé à l'hôtesse de m'accompagner à la salle de bain. Je pleurais, j'en tremblais au point d'avoir de la difficulté à parler. Je lui ai demandé qu'elle parle en privé à la présentatrice avant de me poser des questions et d'éviter le sujet (ce qu'elle a fait).

Ensuite je suis retournée m'asseoir avec les autres et la soirée s'est finalement bien déroulée. Je ne voulais pas gâcher l'événement, je ne voulais pas mentir que je n'avais pas d'enfant, je ne voulais pas dire que mon fils est décédé à la naissance, j'étais piégée....

Je réalise que parfois des questions bien anodines à des inconnus peuvent avoir un impact dévastateur, qu'il faut toujours être prudent dans nos paroles.

Après deux ans de deuil le mur peut frapper fort au moment qu'on s'en y attend le moins, j'avais besoin de le partager avec vous.

Si vous avez des trucs comment réagir à ce genre de questions, dites-le moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cibie

avatar

Nombre de messages : 422
Age : 47
Localisation : nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : 4 enfants en pleine santé :
Aurore née en 1995,
Sylvain né en 1996,
Alicia née en 1998,

et mamange de Samuel, mon petit prince

en pleine santé : Dimitri né le 19/11/2012
Décédé(e) à : J-12
Le : 3/11/2011
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Jeu 19 Jan - 10:22

Bonjour Soleil,

Malheureusement la présentatrice ne pouvait pas s'imaginer... nous sommes toutes dans ce cas. Quand on me pose la question, même sur les papiers administratifs, je mets 4 enfants dont 3 en vie. Je ne veux pas ne pas dire que je n'ai pas eu Samuel, ce ne serait pas honnète et ce serait surtout renier mon fils et cela est insupportable. La réaction des gens peut être difficile à entendre mais il faut s'y attendre : quant à craquer, c'est humain et ça fait du bien.
Pensées à nos enfants.

Catherine http://www.nospetitsangesauparadis.com/t10473-samuel-mon-petit-prince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:cibie3.unblog.fr
vinie

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Victoire
Décédé(e) à : née à 25SA, décédée 5 semaines plus tard
Le : 7 novembre 2011
Date d'inscription : 12/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Jeu 19 Jan - 20:31

Ton expérience fait écho en moi.
Cette semaine, je vais chez ma kiné pour la rééducation post-accouchement.
Celle-ci me demande au passage : ça va, vous n'avez pas trop de mal à faire garder votre petit bout pour venir?
J'avais envie d'être ailleurs. Sa question m'a choquée. J'ai répondu que mon petit ange était décédé, mais ce n'est pas moi qui répondait. Ma voix parlait telle un automate.
La pauvre, je ne lui en veux pas. Elle ne pouvait pas savoir et elle était toute désolée sans savoir quoi me répondre.
Et puis je me suis dit qu'il faudrait que je m'y habitue. Comme tu le dis, je ne veux pas renier ma fille. Elle est dans mon coeur pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexandra37

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 33
Localisation : bléré
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 18 semaines de grossesse
Le : 10 janvier 2012
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Jeu 19 Jan - 20:47

malheureusement la présentatrice ne pouvait pas s'avoir mais je me doute que cette question a du te faire beaucoup de mal .
moi j'aurais assassiné ma belle mère ,mon Angel est parti le 10 janvier durant le temps que mon mari était avec moi c'est ma mère qui a gardé les enfants et les a emmené a l’école
bien sure ma belle mère était au courant que Angel allé devoir nous quitter d’ailleurs elle en avait rien a cirer(nous ne parlons plus a ma belle mère )du cou quand elle a vu que nous n’étions pas la pour emmener nos enfants a l’école (elle fait les bus et donc emmène des enfants a l’école)
quand mon mari est retourné le jeudi a l’école emmener nos enfants ,elle l'a interpellé et lui a dit " on m'a demandé savoir si il va bien ton bébé ?" je crois que si j'avais été la je l'aurais baffé ,pourquoi je dis cela car en dehors de mes parents ,mon beau père ,et ma belle soeur personne n’était au courant que j’étais enceinte et vu que mon beau père et ma belle soeur ne parle plus non plus a ma belle mere ,personne n'avait lieu de demandé des nouvelles d'Angel en sachant que les seules personne au courant de ma grossesse était au courant que angel nous avait quitté se 10 janvier .il y a des gens qui malheureusement pose des questions qui font mal mais sans intentions de faire du mal ,mais il y en a d'autre qui ,sont on juste une curiosité malsaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angeléa

avatar

Nombre de messages : 1427
Localisation : Dolbeau
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume, léa et Thomas et

2 petite filles en pleine santé
Décédé(e) à : 34 sa, 21sa, 21 sa
Le : 18/11/2007, 10/07/2008. 20/03/2013
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 3:57

Tu sais moi je ne me gene pas pour dire et raconter mon histoire meme a des étranger. Je l'ai toujours fait. essai la prochain fois meme si quelque larme coule de tes yeux plusieurs femme seront tres empatique avec toi certaine vont peut-etre te dire que elle aussi elle en ont perdu une soeur ou amie...

Tu vas meme leur faire prendre conscience de la chance qu'elle ont d'avoir leur enfants en santé.

Pis les autre bien on s'en fou Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momo-tobias

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 38
Localisation : Seyssinet
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tobias
Décédé(e) à : 40 SA né sans vie
Le : le 5/10/2011
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 9:01

Moi je travaille à l'accueil d'un laboratoire d'analyse et je suis la seule secrétaire donc quand j'ai repris le travail j'avais vraiment l'angoisse que l'on me pose des questions et le moment tant redouté est arrivé , vous avez eu une fille ou un garçon?, qu'elle age il as? il va bien? et maintenant je répond sans problème mais les patients sont très mal à l'aise.....mais je les remercie de me poser la question car ils ne peuvent pas savoir et que c'est gentil que prendre de mes nouvelles...
J'ai repris il y a 3 semaines et tous les jours j'ai des questions...
Et maintenant je suis sereine et je parle de mon fils facilement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinie

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Victoire
Décédé(e) à : née à 25SA, décédée 5 semaines plus tard
Le : 7 novembre 2011
Date d'inscription : 12/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 14:18

Hier chez la kiné, je rencontre une de mes élèves agée de 7 ans. Maitresse, ton bébé c'est une fille ou un garçon?
Réponse : c'était une fille.
Un regard du papa présent.
Comment vais-je gérer toutes les questions des enfants quand je reprendrai le boulot?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah917



Nombre de messages : 402
Localisation : essonne
Je suis : Maman de
Ange(s) : lucas
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 15:03

bonjour,

moi c'est ma bancaire elle ma appelé et me dit "alors vous avez du accoucher comment va votre petit garcon?" et la je me suis effondrée au telephone c'été horrible et meme des amis a moi alors il est né le petit lucas et la je m'effondre c'est aussi pour ca que je ne veux pas sortir de chez moi que je ne veux recevoir personne et que je ne repond pas au telephone c'est trop dur d'affronter ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon_étoile_lucas

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 32
Localisation : Vaudreuil
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas
Décédé(e) à : 37 semaines et 2 jours de grossesse
Le : 29/06/2011 d'un décollement massif du placenta, suite à une grossesse rêvée et en plein accouchement à l'hôpital...
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 16:06

Ouf ce n'est pas facile. Il y a des jours où ça sortira de la façon dont on veut et des jours où on veut prendre nos jambes à notre cou... Je crois que ça nous met dans un état fébrile alors qu'on ne s'y attendait pas, ce qui nous déstabilise... Je crois qu'il faut se demander d'abord qu'est-ce qu'on a envie. Et si dans une pièce pleine d'inconnu ça nous tente pas, je crois qu'on a le droit de dire non, pas d'enfant, ou c'est compliqué, ou je n'ai pas envie d'en parler. Et je ne crois pas qu'il faut se sentir coupable, car dans notre coeur on sait tout l'amour qu'on y porte, à notre ange. Je crois que c'est seulement se protéger. Pour ma part, je dis ça mais je n'arrive pas à mentir (je n'en ai jamais été capable d'ailleurs pour rien!), mais je déteste le malaise qui s'installe. Quand les gens me demandent, j'essaie de le dire doucement, soit que j'ai un garçon mais il n'a pas survécu sa naissance. Je trouve tellement la réalité dure, que le dire me choque à chaque fois. Et de dire des mots comme mort, décédé, je trouve ça trop choquant. Je ne sais pas... J'imagine que j'ai de la difficulté à dealer avec la mort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Édouard

avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Édouard, né le 12 octobre 2011 à 37 6/7 SA.

Poussière d'ange en décembre 2009 à 11 SA.
Décédé(e) à : Québec
Le : 3 novembre 2011, en soins de confort
Date d'inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 19:32

C'est tellement difficile d'affronter tout ce qui devrait être des moments de réjouissance, de parler gaiement de notre enfant...

Pour ma part, j'ai l'impression que c'est écrit dans mon front que je suis une mamange tellement je me sens mal à l'intérieur.

J'aurais l'envie folle d'arrêter les étrangers à l'épicerie pour leur raconter ma terrible et triste histoire pour qu'ils partagent la souffrance que je vis présentement. Bien sûr je ne le fais pas, mais certe, je dis la réalité lorsque quelqu'un me pose une question à son sujet. Je suis incapable de mentir car il a réellement existé dans ma vie, je n'ai pas rêvé sa présence et il me manque tellement fort. Jamais je ne cacherai son existence à qui que ce soit, il est trop important pour passer innaperçu.

Courage à tous et à toutes xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGENOA

avatar

Nombre de messages : 211
Age : 40
Localisation : POITIERS
Je suis : Maman de
Ange(s) : NOA, né le 26/11/11 à 34 SG
Décédé(e) à : 2 jours
Le : 28/11/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 20:55

comme vous j'appréhende aussi ces situations. pour le moment je les fuis mais je sais qu'un jour il va falloir les affronter et j'angoisse déjà. par exemple j'ai changé de coiffeur, 10 ans que j'allais chez la mienne et elle m'a vue 1 mois avant l'accouchement, je ne peux plus y retourner c'est trop dur, les regards, les questions.....

je travaille dans un centre de formation, mes collègues ont informé les stagiaires pour éviter les gaffes, c'est un soulagement pour moi mais je sais qu'à un moment la question tombera. j'ai déjà préparé ma réponse. je suis maman même si mon fils n'est plus là, je ne le cacherai pas et tant pis si ça met les gens mal à l'aise.

bon courage.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGNES999

avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : 95280
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathan
Décédé(e) à : 40 Semaines de grossesses et a vécu 1 JOUR
Le : 16/11/2011
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 22:23

dans 1 semaine, je dois reprendre le travail. les personnes du siege, où je travaille son au courant. mais j'ai contact avec des agences...
et je vais avoir des questions... car il ne sont pas au courant que mon petit nathan est parti... et j ai déjà la boule au ventre et les larmes qui montent.. et en plus ma collègue a son fils, il y a un mois.. et un autre collègue, sa fille est née 1 semaine avant Nathan.je ne veux plus manger avec lui. que s'est dure de vivre, sans son enfant... les jours passent et la douleur se reveille a m'importe quelle moment...

A Mon petit Nathan, ta maman qui t aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angeléa

avatar

Nombre de messages : 1427
Localisation : Dolbeau
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume, léa et Thomas et

2 petite filles en pleine santé
Décédé(e) à : 34 sa, 21sa, 21 sa
Le : 18/11/2007, 10/07/2008. 20/03/2013
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 22:41

La première fois c'est la plus dure après un apprend à parler de nos anges. Au début on vient les yeux plein d'eau et c'est normal avec le temps c'est plus facile. J'ai été un mois enfermé chez nous j'avais même peur de l'épicerie lol. Je me demandais ce que le monde allait dire ( on est une petite ville ) aujourd'hui avec le recul je me trouve drôle comme si j'avais pas le droit de sortir sans bébé lol.

Toute ces sentiment sont normal il faut les affronter si on veut s'en sortirent aller de l'avant. On dit toujours que devenir maman ça s'apprend bien devenir maman de petit ange ça s'apprend aussi. Faut pas oublier qu'il y a juste nous qui ne les oublierons jamais.

Vinie pour les enfant bien faut leur raconter avec des mot d'enfant. Tu n'a qu'à dire que ton petit ange était trop malade, qu'il ne pouvait vivre. Faut pas t'en faire avec ça souvent il réagisse mieux qu'on pense.

Bon courage mes dames c'est dur mais faut être forte pour nos petit amour. Une journée à la fois un petit pas a la fois vous allez y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie7

avatar

Nombre de messages : 1089
Age : 28
Localisation : Mauricie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : 16 jours (née à 40 5/7 )
Le : 26 mars 2010
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 23:07

J'ai vécu ça aussi, comme nous toutes!
On a passé deux semaines à se promener avec notre poulette, on a magasiné, été au resto, bref y'a pas grand chose qu'on a pas fait...
Quand on a commencé à sortir seuls...c'est bien normal que les gens se posaient des questions. Pour ma part je n'ai jamais été mal à l'aise d'en parler, pas eu peur de la réaction des gens. J'avoue que j'avais moyennement le goût d'en parler mais au bout d'un certain temps c'était comme naturel...Je pense que c'est la première fois qu'on se fait poser la question qui est la plus difficile...

Par contre ça te regarde à savoir si tu as le goût d'en parler ou pas. Personne n'est pareil et si pour toi c'est trop dur, que tu n'as pas le goût de répondre aux questions tu n'es pas obligée et personne ne peut t'en vouloir.

Courage, ce n'est pas facile...
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise

avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles agées de 9 ans, de ma souris verte de 4 ans, de mon petit espoir de 4 mois. (une fausse couche précoce)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Sam 21 Jan - 23:53

Je vis les choses un peu comme la maman d'Edouard...depuis la mort de mon bébé, j'ai envie souvent que les gens sachent, j'aurai envie de raconter à tout le monde que j'ai 4 enfants bien qu'ils ne peuvent en voir que 3 autour de moi,

Comme toi maman d'Edouard, j'ai l'impression aussi que ça se lie sur mon front tellement une partie de moi est morte avec lui...

Je n'ai jamais eu aucun mal à raconter son histoire, je n'ai jamais fondu en larmes, je racontais quand on s'étonnait de ne plus me voir avec mon bébé ce qu'il s'était passé...je racontais comme une sorte d'automate, ma voix était normale et mon coeur meurtrie depuis son arrêt cardiaque avant même la réa biensûr...

J'aime parlé de lui, j'aime à ce qu'on me pose des questions...malheureusement, avec le temps, cela fait plus d'un an pour moi...les gens ne m'en parle plus ou si peu...pourtant je suis toujours cette maman orpheline qui souffre tant...les gens n'osent pas sans doute...

Ce qui m'était difficile et qu'il l'est encore ce sont les bêtises des gens, les paroles déplacés, ce n'est pas de parler de mon bébé...et ce, dès le lendemain de sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gloriaetjmich

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 35
Localisation : laval, 53
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel, né sans vie à 4 jours du terme
Etoile filante
Décédé(e) à : 40 SA et 2 jours
2 mois de grossesse
Le : 25 mars 2010
19 septembre 2012
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Dim 22 Jan - 15:44

Moi aussi je parle de Gabriel, je veux continuer à la faire exister à travers mes paroles, les gens sont parfois choqués mais tant pis, je ne peux pas faire comme s'il n'avait pas exister, je l'ai porté 9 mois en moi, je l'ai accouché et il est né! alors pas question de l'oublir et pas questions que les autres l'oublie alors moi j'en parle ouvertement. Quand les gens reviennent sur des moment où j'étais enceinte je n'hésite pas à dire " a oui c'était quand j'étais enceinte de Gabriel", certaisn n'aiment pas entendre ca mais je m'en fiche, mon fils vie et vivra en moi pour toujours.

Alors les gens peuvent parfois être maladroit mais je crois qu'il faut être plus fort que cela er surmonter notre peine. Moi le jous de ma sortie de la maternité je suis allez chercher ma pilule à la pharmacie et le mec m'a demandé si j'allaitais! la ca a été vraiment dur, je lui ai dis "non mon bébé est mort". Et puis y en a eu bien d'autres des "vous êtes jeune , vous en aurez d'autres", et j'en passe , mais à chaque fois j'ai la même hargne de dire non moi c'est mo fils que je veux

En fin pour dire, moi aussi ca fera bientot 2 ans mais je crois que l'on dois vivre avec cela , ces moments cruels pour nous, ces paroles déplacés, afin de faire exister nos petis anges.

Courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazz



Nombre de messages : 35
Localisation : montreal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nicolas
Décédé(e) à : 24 semaines
Le : 26/10/2011
Date d'inscription : 31/10/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Mar 24 Jan - 18:11

Salut Vinie, concernant ta question par rapport à ton retour au travail, je crois que tu n'auras pas le choix d'aborder le sujet avec tes élèves. Je te suggère d'utiliser un livre qui parle de la mort. J'aime beaucoup l'histoire du vieux thomas et de la petite fée mais ça pourrait être autre chose qui parle de la mort de bébé ou d'enfant.

Ma fille de 8 ans est très articuler et a beaucoup de facilité à s'exprimer. Lorsqu'il est arriver l'histoire avec Nicolas, elle a été en avant et a tout raconté à ses camarade de classe. Elle a même montrer des photos de l'échographie. Lorsque ses amis viennent à la maison ils savent et ne pose pas de question. Elle a pris les devant et du coup elle a évité les questions gênante. J'essai de prendre exemple sur elle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1105
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Jeu 26 Jan - 1:49

Je suis d'accord avec le titre de ton post, c'est une question qui tue. Je serais bien mal placée pour y répondre car je vis cette situation également avec ma soeur, décédée depuis 10 ans. Je ne sais toujours pas quoi répondre quand on me demande combien j'ai des frères et soeurs. Quand j'omets d'inclure Patricia, je me sens inévitablement mal à l'aise et je me déçois moi-même. C'est effectivement très aléatoire: des fois je le dis, des fois je le dis pas. Pour l'instant, la perte de ma fille est encore très fraîche, je ne m'imagine pas ne pas la mentionner. Dans 10 ans, j'espère encore avoir le courage et le réflexe de la nommer, malgré que j'aurai alors, je l'espère, 1, 2 ou 3 enfants bien vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
bb Alice



Nombre de messages : 29
Localisation : matane
Je suis : Maman de
Ange(s) : alice
Décédé(e) à : 31 semaines et 6/7
Le : 07/11/2011
Date d'inscription : 21/12/2011

MessageSujet: Re: La question qui tue !   Jeu 26 Jan - 17:15

Tu m afait rappeler un évênement qui m'est arriver la semaine dernière. je suis aller pour un changement d'huile sur mon auto et lorqu'est venu le temps de payer,le monsieur m'a demanderpis es-tu en congé c'est temps si...on se connet de vue. J'ai dit euh oui en cong. de maternité..la prochaine question fu est-ce un garcon ou une fille, je lui dit une fille...jusque là tout vas bien....puis vient la question ,,tu ne nous la pas enmener...j'ai dit non elle `était décédé à la naissance...il y a eu un mallaise il c'est excusé j'ai payer puis je suis partie...en embarquant dans mon auto je me suis mise à pleurer...mais c'était ça, la vrai réalité, si cruelle, une autre fois ou elle te pette en pleine face...je ne m'en suis pas voulu. Je crois que dans c'est cas là il faut être égoîste et penser à nous. on a besoin de le dire et un point c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La question qui tue !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: