DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Un deuil refoulé, une histoire....

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 6:23

Bonjour à toutes les mamanges,

Je me présente car je suis nouvelle. Je m’appelle Delphine, j’ai 31 ans et je suis mamange depuis le 23/01/2010 cause HELLP SYNDROME où j’ai failli perdre la vie.
Mon Ange s’appele Léo… Cela fait 2 ans et j’ai toujours la même peine.

Mon parcours de deuil a été un peu chaotique : pendant mon congé maternité (sans mon bébé dans les bras) j’ai su faire face à la tristesse, la peine et la douleur.
J’ai eu une césarienne et on m’avait dit qu’il fallait patienter pour recommencer les essais bébé : alors j’ai patienté mais mon deuil n’a pas été fait. Quand j’ai repris le travail, je me suis completement effondrée moralement. C’est là que je me suis rendue compte que le temps n’effacait pas les blessures. Et dans ma plus grande tristesse, je ne suis pas tombée enceinte quand j’ai repris mes essais.

En mars 2011, je retombe enceinte, quelle joie ! je me suis dis ça y est, un petit bébé espoir pointe le bout de son nez ! fin tragique au bout de la 12ème semaine : le cœur du bébé s’est arrêté… grosse déception. Je sombre encore un peu plus, je n’en parle pas, je suis si triste.
Avec mon mari j’entame plein de projet (travaux dans la maison, vacances, achat d’un chien..) mais c’est pour cacher ma grande tristesse.

En septembre 2011, 1 an ½ après la tragédie de mon petit Léo, nous decidons d’aller voir le gygy pour demander une stimultaion ovarienne qu’il me fourni avec compréhension. Je tombe enceinte le mois suivant en octobre. Il y a 2 sacs ovulaires, nous aiemrions trop avoir des jumeaux ! Au fil des échographies, on s’aperçoit qu’un sac est vide. Déception mais espoir pour l’autre où l’embryon et le cœur est visible. Malheureusement, le coeur a cessé de battre à 10 semaines, c’est ma 2ème FC.

C’est alors la descente aux enfers : décembre date du 2ème curetage (car les médicamments ne font rien), date aussi à laquelle j’aurai du accoucher si je n’avais pas fait ma 1ère FC, date des fêtes de noel et nouvel an que j’avais rêvé avec un bébé… mais voilà mes rêves ont tournés en cauchemar.

Avec cette course à la grossesse depuis le décès de mon Ange, je me suis perdue. J’étais dans ma betise de vouloir à tout prix donner la vie que j’ai mis mon deuil dans un coin de ma tête. Mais voilà ma 2ème FC a tout déclenché, j’ai explosé. Je n’en parlais pas à mon mari, je pleurai seule, dans la voiture, dans les embouteillages.. tous les jours....
Et j’ai commencé à parler de mon mal être qui me rongeais… je pleurais tout le temps…
Je suis allée voir un psy en début du mois. Et il m’a annoncé que j’avais fait un déni, je me cachais pour éviter de souffrir.

Oui c’est vrai, j’ai du mal à faire mon deuil car je ne veux pas faire souffrir mon mari. De plus je vis avec ses enfants (garde alternée avec leur maman), 2 garçons de 8 et 7 ans. Ils sont super, il me font comprendre que je suis une bonne belle –maman. Je n’ai pas envie de les faire souffrir non plus mais à cause de mon mal-être, je suis excecrable et trop stricte avec eux…. J’ai un statut de mamange et belle maman mais pas encore de maman… c’est dur.

Voilà je mets enfin à plat mon mal-être car j’ai besoin de conseil. Besoin d’en parler.

Pour les 2 ans de mon ange, le 23 janvier j’ai décidé de faire qqch. Je n’avais jamais osé faire quelque chose pour lui. J’ai toujours eu du mal à prononcé son prénom et dire « mon fils »… mais voilà je commence à faire le deuil.
J’ai donc décidé de regarder ses photos, ses empreintes de mains et de pieds pris à la naissance et de les envoyer au dessinateur pour en fait un cadre qu’on accrochera dans notre chambre en sa mémoire.

Ca été très difficile pour moi d’en parler à mon mari.. mais il a compris, j’ai un mari extra…

Je souffre…

L’angoisse d’être à nouveau enceinte, de faire une nouvelle FC. Mais est ce que je faisai les FC parce que je n’avais pas entamer mon deuil ??
A nouveau je prend le traitement. Si il fonctionne comme la dernière fois je tomberai enceinte le mois prochain.

Merci à vous de m’avoir lue et désolée de tous ces aveux pas forécement en accord avec moi-même. Je pensais avoir été forte pendant 2 ans, je pensais avoir fait mon deuil mais NON….

Merci à vous pour vos témoignages….

Delphine
Revenir en haut Aller en bas
Isabel&Robin



Nombre de messages : 77
Je suis : Maman de
Ange(s) : Robin

Décédé(e) à : 4 mois de grossesse
Le : 21 août 2010
Date d'inscription : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 6:56

Bonjour Delphine et bienvenue sur le forum.

Le deuil d'un enfant est douloureux et nous ne réagissons pas de la m^^ee manière. Pour ma part, j'ai réagi très fort,ça fait 17 mois et je ne me sens pas plus avancée... Comme quoi, à chacune son rythme...

Je trouve ça bien que tu puisses parler de ton ange, n'hésite surtout pas à poster quand l'envie te viendra.

J'espère sincèrement que tu deviendras rapidement une maman tout court , je croiserai les doigts pour toi le mois prochain.



Douces pensées à ton petit Léo et à tes poussières d'ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolotte

avatar

Nombre de messages : 1
Localisation : angers
Je suis : Maman de
Ange(s) : léo
Décédé(e) à : 26 semaine et 6 jours
Le : née le 21/11/2011 à 7h30 et dcd le 21/11/2011 à 20h38
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 7:21

bonjour delphine.

ce n'est pas facile de tout mettre a plat a chacun son temps. une amie ma dit un jour qu'il fallait avoir un arc en ciel en soit, plein de couleur et de vie. j’espère que tu trouvera cet arc en ciel.

pensée a tous les petits anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 12:13

Merci pour vos réponses et votre soutien...

je me pose encore beaucoup de questions, notamment pour la prochaine grossesse. Je suis tellement angoissée, j'ai peur de ne pas supporter une 3ème fausse couche si ça arrive...

Sad
Revenir en haut Aller en bas
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 14:13

je te souhaite beaucoup de courage

moi aussi j'ai eu un parcours chaotique

mais ma 6 eme grossesse c'est bien passer

et j'ai le bonheur d'avoir avec moi un enfant bien vivant

mon dicton a moi:"toujours croire en cette foutue vie"

mais je n'ai toujours pas fais le deuil de mon fils et de mes etoiles filantes

je pense que seul le temps fera son oeuvre

en tout cas n'hesite pas a venir parler de Léo et de tes petits anges ca fait vraiment du bien

pensées a nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamand'Antoine

avatar

Nombre de messages : 188
Age : 33
Localisation : Nord France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Antoine
Décédé(e) à :
23 semaines, IMG pour RCIU, pré éclampsie avec hellp S sévère.
FC à 5sa
Le :
Antoine: 09/11/11
FC: 27/04/12
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 14:50

Coucou Delphine,

juste un petit coucou pour te dire que je suis ici aussi! tu connais mon histoire.
Si tu as besoin de discuter n'hésites pas...

bisous
Amélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 15:10

Amélie ! oui ça me disait qqch "maman d'antoine"!

Merci...

c'est dur en ce moment. J'ai eu mon règles auj hui et donc je commence mon traitement pour tomber enceinte. Heureusement que j'ai un gygy très compréhensif....
J'espère tomber enceinte ce mois ci !
Revenir en haut Aller en bas
mamand'Antoine

avatar

Nombre de messages : 188
Age : 33
Localisation : Nord France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Antoine
Décédé(e) à :
23 semaines, IMG pour RCIU, pré éclampsie avec hellp S sévère.
FC à 5sa
Le :
Antoine: 09/11/11
FC: 27/04/12
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Jeu 26 Jan - 15:27

je te le souhaite de tout coeur.

gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gny21



Nombre de messages : 19
Age : 34
Localisation : dijon
Je suis : Maman de
Ange(s) : je n'ai pas donné de nom a mon premier garçon car je pensais que c'était impossible à 19 SA
ma fille s'appelle Léane née à 21SA
Décédé(e) à : mon garcon à 19 SA
Léane à 21SA
Le : 17 mai 2010 pour mon garçon
3 mars 2012 pour ma fille Léane
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Ven 9 Mar - 13:56

delrico, je viens de lire ton histoire car je voulais en connaitre plus sur toi suite à ton message sur mon témoignage. je suis navrée de voir ce qu'il t'es arrivée.

quand j'ai perdu mon petit garçon à 19SA il y a 2 ans, je ne pensais pas retomber enceinte tout de suite car il était important pour moi de faire le deuil et de retrouver ma vraie personnlité, enjouée et optimiste. il était hors de question pour moi de retomber enceinte tant que ma date prévue d'accouchement n'etait pas passée. j'ai pris beaucoup de temps pour me remettre.

je revis actuellement un autre deuil et cette fois, c'est assez différent, j'ai tellement envie d'avoir un bébé.... mais je sais qu'il faut que je me recentre sur ma peine et avancer à mon rythme pour entamer une grossesse dans un état psychologique meilleur.

je te dis ça car je pense que tu as eu besoin de cela toi aussi. je ne sais pas où tu en es aujoud'hui, je n'ai pas encore vu tous les témoignages et je ne maitrise pas encore bien le forum mais je te souhaite plein de bonheur et de courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Ven 9 Mar - 15:58

merci pour ton soutien Gny21 ♥

C'est vrai qu'un deuil n'est pas facile et encore moins facile quand on fait un déni... Mais en fait 2010 pour moi a été très dur: j'ai perdu mon grand père la même année, mon beau père a eu une tumeur au cerveau et la gd mère de mon mari est décédée aussi. Beaucoup d'évenement pas très réjouissants... et moi dnas tout ca je ne pensais qu'à une chose: retomber enceinte et effacer ma souffrance..


mais voilà cela ne s'est pas du tout passé ainsi et cela ne se passe jamais ainsi d'ailleurs !!

Aujourdh'ui avec le décès de mon fils, et mes 2 fausses couches, j'ai appris à "faire mon deuil" seulement maintenant...

Je me sens prête pour une grossesse et je travaillerai la sérénité pour qu'elle se termine avec succès !
Revenir en haut Aller en bas
vinie

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Victoire
Décédé(e) à : née à 25SA, décédée 5 semaines plus tard
Le : 7 novembre 2011
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Ven 9 Mar - 17:46

Une mamange m'a dit un jour que l'esprit se met des barrières pour se protéger. Ton déni c'était ça.
Maintenant, les barrières vont tomber, une par une. Et à chaque fois, ce sera dans la douleur. Mais je crois qu'il faut en passer par là. On aimerait toutes arriver directement au moment où on va aller mieux. On voudrait déjà être dans 6 mois, 1 an où dans une nouvelle naissance heureuse. Mais non, il faut affronter la douleur, consacrer du temps à pleurer toutes les larmes qui sont bloqués en nous pour nous alléger un peu de ce fardeau que nous devons porter chaque jour. On a besoin de revivre notre histoire plusieurs fois, d'en parler longuement pour explorer les moindres recoins de notre souffrance. C'est dur. Mais c'est nécessaire.
Le chagrin vient par vagues. D'abord de grosses vagues régulières, puis elles s'espacent, puis elles deviennent moins hautes, et un jour elles ne nous surmergeront plus. Elles seront là mais on n'aura plus peur de s'y noyer. Nous seront capables de parler de nos anges sans nous effondrer. Et là nous saurons que nous pourrons passer à autre chose.

Malheureusement, ce chemin, on doit le faire avec soi même. Et personne ne peut vraiment nous aider. Les autres peuvent être à notre écoute, mais ils ne peuvent pas faire ce chemin à notre place.
Malheureusement je dis, parce qu'actuellement j'aimerais tellement aimer mon mari sur ce chemin...

Peu importe le temps ou la manière de gérer les choses, l'important c'est de vivre le deuil. Ton corps doit évacuer la souffrance pour se donner à nouveau le droit d'être heureux.

Bon courage dans cette phase difficile. N'hésite pas à en parler à quelqu'un de confiance. Les gens ne comprennent d'autant moins la souffrance d'un deuil périnatal que les mois et les années sont passées. Il est important que tu aies une personne de ton entourage ou un pro qui soit là pour t'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gny21



Nombre de messages : 19
Age : 34
Localisation : dijon
Je suis : Maman de
Ange(s) : je n'ai pas donné de nom a mon premier garçon car je pensais que c'était impossible à 19 SA
ma fille s'appelle Léane née à 21SA
Décédé(e) à : mon garcon à 19 SA
Léane à 21SA
Le : 17 mai 2010 pour mon garçon
3 mars 2012 pour ma fille Léane
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Sam 10 Mar - 4:16

Delrico,

je suis contente de voir que ton travail de deuil a été fait et que tu te sens prête. même si cela a été long et à retardement, le deuil devait être fait.

je sais ce que c'est aussi de perdre des personnes chères. après ma fausse couhe, j'ai perdu mon grand père qui avait pleuré en apprenant qu'il serait arrière grand pere et si triste de voir ce que je vivais. six mois plus tard, j'ai perdu mon autre grand père qui avait 65 ans d'un cancer qui l'a emporté en 4 mois. tout cela est très difficile à gérer mais il faut avancer. souvent, je me dis qu'il y a meilleure situation que moi, mais qu'il y a aussi bien pire. j'ai une famille et des amis en or qui me soutiennent, c'est déjà un gros avantage.

je croise les doigts pour que tu tombes rapidement enceinte. bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Sam 10 Mar - 5:27

merci vinie et gny21...

vinie ce que tu dis est tellement vrai... j'en ai les larmes aux yeux...
effectivement le deuil est difficile et long, j'ai trouvé un psy à qui en parler, mon mari aussi, mais il ne comprend pas tout et il se sent impuissant face à ma souffrance.

J'ai aussi la souffrance de de pas tomber enceinte rapidement. peut être à cause du psychologique...

j'espère que je ne ferai pas d'autres fausses couches car je ne pourrai pas le supporter. J'ai atteint mon seuil de souffrance....
Revenir en haut Aller en bas
vir83



Nombre de messages : 18
Age : 43
Localisation : VAR HYERES
Je suis : Maman de
Ange(s) : de raphael 12 ans et priscilla 9 ans mes enfants miracle !!!

mamange
De 6 poussières d'anges (12sa/14sa/8sa/2sa/12sa/6sa)

et de Emy partie rejoindre ses frères et soeurs

Décédé(e) à : 17sa+3
Le : 11/02/2012
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Un deuil refoulé, une histoire....   Ven 20 Avr - 7:21

Bonjour Delrico mon histoire n'est pas tout à fait comme la tienne mais je comprends le déni du deuil j ai eu 7 grossesses arrêtés à des termes différents en l espace de huit ans , pour ma dernière la seule ou j ai dû accoucher j ai réalisé que je n avais jamais fait aucun deuil pour aucun de mes anges et là ça a été le gros coup de massue sur la tête quand j ai vue Emy !!!!je t avoue que ça a fait 2 mois et je pleure toujours autant et puis mon entourage ne me comprend pas personne à part mon mari ne connaît le prénom de ma princesse parce que personne ne connaît ma fille ils ne l ont pas vue, pas sentie ,alors je n 'en parle a personne et je me renferme sur moi même et je pense que si je ne m en remet pas c'est parce que je n ai jamais fait aucun deuil je me refusais de l 'être parce qu on me répété sans cesse que c'était pas grave et que j avais déjà 2 enf et j en passe ...........aujourd'hui je souffre terriblement hier soir je pleurais parce que lorsque j ai dit à mes beaux parents que j avais eu les résultats de l autopsie mon beau père a dit l autopsie de qui?? j ai reçue un coup de poignard rien que de l 'écrire me met les larmes aux yeux.......les gens ne comprennent pas nos souffrances heureusement qu il y a des forums qui existe pour pouvoir s’exprimer désolé d avoir été si longue j avais besoin de parler!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un deuil refoulé, une histoire....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: