DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Accouchement à la maison

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 7:52

Je suis tombée un peu par hasard ce matin sur une vidéo qui m’a dérangée.Rolling Eyes

Je ne sais pas si ma réaction est trop extrême Evil or Very Mad et je souhaite avoir votre avis sur ce sujet.confused

La vidéo retrace une grossesse (idéale, quelle chance, n’est ce pas) et un accouchement à 100% à la maison. (la maman n’a même pas souhaité la présence de la sf. C’est son homme qui a reçu son bébé lorsqu’il est sorti !!! La sf n’est arrivée qu’après.)

Je sais que parmi nous, beaucoup sont du Canada. J’ai l’impression que cette option de naissance est beaucoup plus développée chez vous qu’en France et peut être que vous ne comprendrez pas ma réaction.Question

Avant Noélie, je n’étais déjà pas très ouverte au concept de donner naissance à la maison. Mais maintenant, c’est encore pire. Après ce qui m’est arrivé, après avoir lu autant de vos témoignages ou la naissance s’est terminée en horreur, alors que rien ne le laissait présager, je ne comprends pas ces femmes jocolor dont l’inconscience et l’insouciance sont telles qu’elles refusent d’avoir à disposition les compétences et le matériel qui pourrait sauver la vie de leur enfant. J’ai conscience que, heureusement, la grande majorité des naissances se passent parfaitement bien. Toutefois, il me semble que faire naître son enfant loin de toute aide médicale est le jeu de la roulette russe. Les pourcentages sont effectivement très élevés pour qu’il n’y ait pas de balle dans le barillet, mais, le risque existe quand même.cherry

Vous, les mamanges, après l’horreur qui s’est abattue sur vous, que pensez-vous de cela ?
Revenir en haut Aller en bas
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1640
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 8:17

Je partage ton avis Julie, même si je sais que cela peut choquer certaines qui pourraient être pro aad.

Je t'explique pourquoi je suis d'accord avec toi. Avant ce qui m'est arrivé ça me laissait déjà perplexe... pour la simple et bonne raison que je trouve cela égoîste de faire naître un enfant en aad. Evidemment que cela doit être magnifique de pouvoir faire ça chez soi mais c'est le désir de la maman. Quand on sait tout ce qui peut arriver à un nouveau né à l'accouchement, pendant et après, et ce qui peut aussi arriver à la maman....pour moi c'est inconcevable de courir un quelconque risque.

Mais peut-être aussi que cet engouement pour les naissances à domicile est dû à une déshumanisation des accouchement à l'hosto et à une surmédicalisation. les maisons de naissance proches des hôpitaux me paraissent par contre une très bonne idée mais il y a un long chemin à faire là dessus en france...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinie

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Victoire
Décédé(e) à : née à 25SA, décédée 5 semaines plus tard
Le : 7 novembre 2011
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 9:13

Pour moi aussi, l'accouchement à domicile est un non sens. C'est un retour en arrière.
On a besoin des connaissances et parfois du matériel des soignants.
Les parents dont tu parles sont vraiment inconscients. A moins que le papa soit gynéco !
Car normalement la sage-femme est garant du bon déroulement médical et au moindre du doute, elle appelle une ambulance, pour la santé du bébé mais aussi de la maman. Et il y a une surveillance de l'activité foetale.

Certaines font une partie du travail à la maison (sf au téléphone) pour s'épargner des heures de travail en maternité. Si tout va bien, c'est tant mieux. Mais en cas de souffrance foetale non détectée à temps, je trouve ça bien cher payé.

Après, je comprends que certaines femmes ne soient pas satisfaites des relations lors de l'accouchement à l'hôpital. C'est vrai qu'à la maison, c'est plus un cocon.
Mais je pense que c'est plus en valorisant les projets naissances à la maternité qu'on peut améliorer les choses.

Si la santé a pour pris le confort, je veux bien le payer.
Je pense que je formulerai un projet de naissance lors de ma prochaine grossesse. Pour m'y préparer, pour me dire que ça ne se passera pas comme la dernière. Pour me rassurer en somme.
Et je veux bien subir le personnel + ou - sympathique, les fortes lumières, les longues heures inconfortables, la douleur (et oui je suis contre la péridurale!), etc ... si c'est pour avoir un beau bébé, en pleine santé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 10:42

Bonjour!

Je suis infirmière de profession et du Canada. Peut-être vais-je vous paraître cinglée sur le coup, mais moi je voyais la grossesse comme un un événement normal de la vie d'une femme et que ça ne nécessitait pas de médicalisation quand tout allait bien. J'avais l'exemple autour de moi de femmes qui n'avaient pas utiliser le système de santé pour avoir leurs enfants et rien en particulier n'était arrivé!! J'avais même l'intention de devenir SF, profession qui est en dévelloppement au Qc, il y en a encore très peu. Jamais au grand jamais j'aurais pensé qu'un arrêt de travail soit nécessaire avec tous ces tests et échos multiples. Même comme infirmière, je privilégie une intervention médicale légère quand c'est possible et la démédicalisation rapide des patients en toute circonstance.

Quand j'ai fait mon nursing, j'ai eu comme 1ier accouchement mon premier cas de deuil périnatal. Ça a complètement changé ma vision de la maternité. J'ai compris que, dans certaines circonstences, l'intervention des professionnels étaient plus que nécessaire. Cette dame, si elle avait accouché à la maison, ne serait plus de ce monde pour continuer à vivre. Je me suis dite que je ne voulais plus jamais voir pareil douleur à travers les yeux de mes patients. De plus, ma prof m'a très mal accompagné dans cet événement. J'ai donc changé mon plan de carrière et je me suis réorientée dans un milieu où je ne verrais pratiquement jamais d'enfants ni de bébés.

Puis est venue l'aventure de la grossesse d'Alexa. J'avais besoin d'un médecin point. Mes rêves d'être suivie à la maison avec une sf tombaient à l'eau, mais je savais que c'était pour le mieux. Oui, Alexandra allait voir le jour en CH, mais c'était pour sa sécurité. Finalement, avec son décès, j'étais plus que contente d'avoir tous ces professionels avec moi pour m'aider!

Oui, j'ai encore des copines qui croient à la démédicalisation du processus des naissances, mais après la naissance d'Alexa, beaucoup ont changé d'idée pour privilégier une approche médicale et un accouchement en milieu hospitalier. Pour ma part, la vision de la grossesse a changé à jamais et, maintenant, ne pas voir un médecin de façon régulière est une crime contre mon enfant à venir. J'ai encore des copines qui veulent et qui accouchent à domicile, même sans sf, sans assurance, sans aucune protection. Souvent, je les traite d'inconscientes!!! Elles me répondent toujours que c'est parce que j'ai une mauvaise expérience de la grossesse. Moi, je leur dis que c'est un cher prix à payer que de perdre son innoncence pour démontrer qu'un accouchement à domicile va toujours bien. Bref, combat perpétuel à faire!!!

Oui, c'est vrai que, sans l'expérience d'Alexandra, je ne serais pas ici pour débattre du sujet et j'aurais encore mes idées sur la démédicalisation des naissances, mais maintenant c'est vraiment très difficile de voir la vie autrement qu'à travers mon vécu, mon deuil et un suivi très serré!!! On est juste trop consciente du risque à courrir après la perte de nos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGENOA

avatar

Nombre de messages : 211
Age : 39
Localisation : POITIERS
Je suis : Maman de
Ange(s) : NOA, né le 26/11/11 à 34 SG
Décédé(e) à : 2 jours
Le : 28/11/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 13:31

pour ma part, avant d'être enceinte je n'étais pas contre un accouchement à la maison, tout le côté surmédicalisé et froid des hopitaux me faisait très peur....mais je n'ai jamais choisi cette option, au cas où je me disais...... pour mon bébé j'ai préféré accoucher au CHU. une fois suivie là bas, j'ai tout accepté pour mon ange, même la péridurale car Noa était en siège alors ils me l'ont imposée pour des raisons de sécurité....

aujourd'hui je ne vois plus les choses de la même façon comme vous toutes. impossible de ne pas être suivie de très près par le CHU pour la prochaine grossesse..... si seulement je pouvais louer une chambre pendant 9 mois au CHU....... là j'exagère un peu!!!!

j'ai perdu mon insouscience, je sais maintenant que le pire peut se passer lors d'un accouchement. les personnes qui minimisent la grossesse et l'accouchement m'agacent, le danger est là, réel et ça n'arrive pas qu'aux autres......

tant mieux pour tous ces bébés qui naissent vivants à la maison mais les gens doivent comprendre que même au 21ème siècle des bébés meurent toujours sans que la médecine puisse les sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
un_jour_peut-être

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 40
Localisation : Gatineau
Je suis : Maman de
Ange(s) : 5 petits anges
Décédé(e) à : 7 semaines, 13 semaines, 9 semaines, 5 semaines et 15 semaines
Le : 11/2006, 09/2007, 08/2008, 05/2009, 11/2009
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 14:20

Je comprends tout à fait votre réaction. Quand on a soi-même perdu un bébé à la naissance, je crois qu'il est tout à fait normal de réagir de cette façon.

Mon fils Cédric est né à l'hôpital, et pour celles qui connaissent son histoire (nous n'en savions rien avant sa naissance, mais il souffre de T21, grave malformation cardiaque -- chirurgie à coeur ouvert à 5 jours de vie, Hischsprung), il n'aurait probablement pas survécu s'il était né à la maison, car il a été pris en charge immédiatement après sa naissance.

Malgré cela, je ne suis pas contre l'accouchement à la maison, avec SF par contre (quoique perso je trouve que les maisons de naissances sont le meilleur des compromis). Je crois que quand on a un bon suivi durant la grossesse, une bonne SF qui nous accompagne lors du travail, s'il se passe quelque chose d'anormal, la SF va fortement suggérer de se rendre d'urgence à l'hôpital. Je sais qu'il y a des cas où ça ne suffit pas, mais malheureusement, des tragédies peuvent arriver à l'hôpital aussi...

Comme le dit fairlie296, je crois que si l'accouchement à l'hôpital n'était pas si déshumanisé, je ne serais peut-être pas si catégorique, mais il faut d'autres options. L'hôpital de Gatineau n'a même pas de moniteur sans fil. Le travail doit donc se faire au lit si le moniteur est requis, alors que ce n'est vraiment pas la meilleure chose à faire. La plupart des md ne laissent pas les femmes pousser dans la position qui leur convient. Je pourrais continuer comme ça longtemps. Surtout que certaines pratiques hospitalières ne sont pas bonnes pour le bébé et peuvent exacerber des problèmes sous-jacents.

Donc tout ça pour dire que même si je sais tout ce qui peut arriver en accouchant hors des murs d'un hôpital, j'opterais quand même pour la maison de naissance si j'ai un jour la chance d'être à nouveau enceinte.

C'est vrai que c'est un peu comme une roulette russe, mais tout dans la vie est comme ça. Par exemple, choisir de vacciner ses enfants comporte son lot de risques. Une maman dont l'enfant est décédé suite à un vaccin y pensera certes deux fois la prochaine fois alors que les autres dénonceront son inconscience...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mag

avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Localisation : Libourne-33
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ethan
Décédé(e) à : 26SA
Le : 1 juin 2007.
Accouché le 4/06/07
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 14:36

je suis pas spécialement contre mais quand il y a présence d'une bonne SF qui nous suis depuis le début, moi perso je ne le ferais pas à la maison même avant Ethan, j'en avais entendu parler mais c'est pas un truc pour moi je préfère comme tu dis avoir à disposition les soins nécessaire au cas où... forcément maintenant encore plus!

Une amie m'a dit qu'elle voulait faire ça il y a qlq temps je lui ai dit qu'elle était folle! et je lui ai carrément dit que s'il y avait un problème, une SF ne pourra rien faire sans matériel. Après il y a aussi des "maisons de naissance", comme à la maison, peu de chambre mais plus de personnel qui pourrait être un bon compromis si on a pas confiance dans les hôpitaux.

Ta video en plus c'est l'extrème, elle voulait apparement pas de SF, si ça c'était mal passé bonjour la culpabilité!!!

C'est sûr la majorité des gens disent qu'une grossesse c'est cool... "je suis pas malade je suis juste enceinte donc je peux faire ci et ça..." mais ici malheureusement on voit que trop bien que jusqu'à la fin il peut y avoir un pb.

Après les gens font ce qu'ils veulent mais certains trop à l'extrême, il diront surement que nous on pense trop au pire mais on pense juste à faire au mieux au cas où...
En tout cas moi j'ai confiance dans les medecins et je sais que pour une prochaine je serais bien suivi à fond car en plus FIV DO à moins d'un miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Édouard

avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Édouard, né le 12 octobre 2011 à 37 6/7 SA.

Poussière d'ange en décembre 2009 à 11 SA.
Décédé(e) à : Québec
Le : 3 novembre 2011, en soins de confort
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Ven 2 Mar - 17:44

Moi aussi je suis contre et je l'étais avant de perdre Édouard. IL me semble qu'il n'y a pas de chance à prendre. Je vous avoue même que dans ma tête, après avoir lu tant d'histoires dramatiques sur ce site, je ne crois pas vouloir accoucher par voie basse. D'abord j'ai eu une césarienne alors ça augmente les chances de ruptures utérines, même si on attend le temps nécessaire et j'aurais trop peur que le coeur flanche pendant le travail, ou qu'il y ait un décollement du placenta pendant la poussée.

Je sais que les césariennes ne sont pas sans risque, que chacun des modes d'accouchement a ses risques mais il me semble moins risqué pour le bébé de faire une césarienne.

De toute façon, si je peux avoir à nouveau une grossesse, ce sera un point important que je discuterai avec la gynécologue. Je serai suivie en GARE au CHUL de Québec car plus jamais je ne prendrais la chance d'accoucher dans un CH où il n'y a pas de néonatalité.

J'ai accouché à Lévis pour Édouard et heureusement que son état n'était pas dû à une erreur médicale car nous avons trouvé que les infirmières étaient toutes très jeunes et manquaient d'expérience pour faire face à un bébé en mauvais état. Je sais qu'elles doivent commencer quelque part mais il devrait y avoir des infirmières plus expérimentées sur chacun des quarts de travail car celles qui s'occupaient d'Édouard se regardaient toutes sans savoir quoi faire et sans pouvoir répondre aux questions de mon conjoint. C'était loin d'être rassurant. Nous avons vu une nette différence lorsque nous sommes arrivés au CHUL. Les infirmières sont très bien formées et savent quoi faire lorsque ça ne va pas bien.

Ah oui, une collègue m'a dit : il ne faut pas penser au pire, tu vas l'attirer. Comme si c'était vrai! Comme si on avait le contrôle sur ce qui nous arrive!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Lun 5 Mar - 3:29

Je suis contente et rassurée de m'appercevoir que je ne suis pas la seule à réagir comme ça concernant ce sujet.

Je ne suis donc pas totalement aigrie ?!!!scratch
Revenir en haut Aller en bas
mnour

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : ...
Je suis : Maman de
Ange(s) : A.
Décédé(e) à : 28 semaines et 3 jours
Le : ... Juin 2010
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Mar 6 Mar - 9:11

Je suis tout à fait contre l'accouchement qui se déroule à la maison de plein gré. Il y a les maisons de naissance comme ''compromis'' pour celles qui désirent un accouchement loin de la ''froideur'' des hopitaux...
Pour ma part, je préfère accoucher au CHUL. De toute façon, je suis étiqueté ''grossesse à risque'' donc ça règle la question dans mon cas. Si mon ange serait née en vie à 28 sa, j'aurais aimé qu'ont la prenne en charge sur le champ. Bref... Peu importe quel enfant que je met au monde, je souhaite une assistance. J'aime être (et savoir) que je suis entouré par une équipe médicale.
Il me semble que c'est illogique de jouer à la ''roulette russe'' avec la vie de son nouveau-né.
...
Tant mieux si tout s'est bien déroulé pour cette mère et son bébé. Mais je ne lui souhaite en AUCUN CAS qu'elle connaisse ce que nous avons toutes vécus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babeth22

avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : seignelay
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon petit bout s'appellait Florian
Décédé(e) à : a 6 mois de grossesse
Le : il est décédé le 21 septembre 2009
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Mar 6 Mar - 11:27

Maitre aux monde un petit bout sans aux moin une sage femme, pour moi, c'est dangeureux, tout peu arrivé, sa ne me dérange pas trop que les femmes veulent accouché chez elles mais aux moin avec une proffesionnelle de la naissance, moi, personnellement, je préfère l'hopital, sa me rassure tout de même, j'ai toujours eux des grossesses stressante, de naturel engoissé, j'aurai pas pu maitre aux monde l'uns de mes amours .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accouchement à la maison   Mer 7 Mar - 6:45

Pour vous donner plus de détails sur cet accouchement et cette maman bien heureuse et chanceuse, elle a évidemment été suivie par une sf pendant sa grossesse pour faire évoluer son projet de naissance à la maison.

Lorsque le travail a commencé, elle a contacté la sf pour la prévenir et elles ont convenu que sa présence n'était pas encore nécessaire mais qu'elles restaient en contact par téléphone au cours du temps. Le femme a tellement eu le sentiment de maîtriser son accouchement, qu'elle reculait à chaque fois l'arrivée de la sf. Pour finir, elle s'est senti la force d'aller jusqu'au bout, accompagné du papa ("pour la livraison du colis").

Même si dans l'idéal cette histoire de naissance et de rencontre intime de ce petit bébé avec sa famille est un rêve, notre expérience nous prive définitivement d'avoir ce grain de folie et d'insouciance qui fait que les choses peuvent se passer aussi bien.

Revenir en haut Aller en bas
 
Accouchement à la maison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: