DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 colère...

Aller en bas 
AuteurMessage
CELLINE

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 49
Localisation : IDF
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 05/12/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: colère...   Mer 28 Mar - 3:37

3 mois 3 semaines et 2 jours maintenant.
Et bien longtemps que je ne suis pas venue sur le site ! Pourquoi ? Égoïstement en pensant que vos histoires ne feraient que raviver mon chagrin. Le temps a passé et pourtant le manque est toujours aussi présent. Je me contiens toute la semaine durant à encaisser les sourire des clientes enceintes, celles qui viennent avec leur bébé...et je pleure les mercredis où je suis de repos et où mes grands sont au collège. Les remarques des amis "elle semble aller mieux, c'est bien" sont difficiles à entendre. Comment peut on aller mieux tant qu'ils n'auront pas compris que c'est mon enfant que j'ai perdu ? Qu'ils ne comprennent pas que l'amour que l'on porte à ses enfants est instinctif et pas grandissant avec le temps ? Que mon amour pour mon petit Noé est aussi fort et intense à ce stade que s'il était là avec moi ? Vous, les mamanges devez ressentir tout çà, non ? Là on se rend compte qu'on est entouré de personnes formidables, et puis les autres qui par leur comportement ou maladresse vous font du mal. Je crois que je suis en colère contre ces gens là. Quelqu'unes d'entre vous ont vécu ces sentiments ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pico-ti

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 36
Localisation : Meuse (55)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaiah
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 11 janvier 2012
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 4:16

Bonjour Celline,
je viens de lire l'histoire de ton petit prince, et elle m'a particulièrement touchée, étant donné que j'ai vécu à peu près la même, 1 mois après toi.
Moi aussi je dois faire comme si tout allait bien, afficher un sourire, continuer à vivre comme de rien n'était. Il faut bien faire face quand on a des enfants, des obligations. Mais moi, ce qui me mets en colère, c'est quand les gens disent que justement, comme j'ai un autre enfant, mon chagrin doit être moins grand! Comme si un enfant pouvait en substituer un autre!! Comme si le fait de le regarder vivre, rire, jouer, était le meilleur remède, alors que pendant ma grossesse, je l'imaginais déjà faire la même chose avec son petit frère! Comme si le fait d'être obligée de continuer, de retenir ses larmes, pour ne pas que mon fils ne souffre trop de la mort de son frère était la meilleure des thérapies, alors que parfois, je voudrais juste pouvoir hurler mon chagrin.

La vérité, c'est que personne ne peut comprendre ou même imaginer ce que l'on ressent quand on perd un enfant. Finalement, ces gens, je les envie de ne pas avoir perdu cette innocence, j'en suis terriblement jalouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyabascule.e-monsite.com/
CELLINE

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 49
Localisation : IDF
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 05/12/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 4:31

Un enfant n'en remplacera jamais un autre, qu'il soit présent ou à venir. Et ces réflexions je les ai entendues aussi, tu sais !
Entre les :

c'est mieux que çà arrive maintenant que plus tard...ah bon ? il y a donc un bon moment pour perdre son enfant, je ne savais pas !

heureusement que vous en avez déjà 2...ah bon ? chaque enfant est unique pour lui même et les autres

vous allez pas pleurer pendant 6 mois...ah bon ? moi c'est toute ma vie que je pleurerai mon fils

tu es forte et pleine de courage...ah bon ? donc çà se passera mieux pour moi c'est çà ?

elle ne peux pas venir t'en parler, tu comprends c'est trop dur...ah bon ? mais pour qui c'est le plus dur ???

il faut oublier et passer à autre chose...ah bah celle là c'est la plus banale, la plus simple mais la plus cruelle aussi, non ?

Je pense que tu as du en entendre aussi des bonnes !
Je n'ai pas vu l'histoire de ton petit ange à toi, tu as le lien ?
Alors du courage à nous toutes, plein d'amour à nos anges, qu'ils ne se chagrinent pas de toutes ces réflexions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pico-ti

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 36
Localisation : Meuse (55)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaiah
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 11 janvier 2012
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 5:50

Mon histoire ici:Isaiah mon fils, mon ange

J'ai aussi eu droit à ces réflexions. Je crois que les gens qui disent ça ne pensent pas à mal, ils pensent que ça peut nous remonter le moral et qu'ils ne se rendent pas compte de la portée de leurs paroles. Enfin, c'est comme ça que je préfère l'interpréter.
Il y a quand même 2 personnes à qui j'aurais volontiers arracher les yeux, parce qu'il y a quand même des limites à l'indélicatesse. D'abord, l'infirmière qui est venue me faire une PDS à mon retour de la maternité. Elle savait ce qui m'était arrivé, vu qu'elle venait déjà pendant mon suivi de grossesse. Et elle n'a rien trouvé de mieux que de me parler des déboires de sa cousine dont le nouveau né avait de l'asthme!!!!!
Ensuite, je n'étais pas là mais mon mari m'a raconté son entretien avec son supérieur. Nous faisons des démarches pour que mon mari obtienne une mutation pour raisons sociales graves. Il a donc expliqué à son chef que nous avions besoin de quitter cette région où nous n'avons connu que des malheurs pour nous rapprocher de la famille et démarrer une nouvelle vie. Ce à quoi son chef lui a répondu qu'il ne fallait pas précipiter les choses, que la mutation n'était pas nécessaire, qu'il était bien placé pour comprendre parce qu'il avait 4 enfants, et que sa femme avait fait une fausse couche, mais que c'est le genre de choses dont on se remet vite!!!!!!!!!!!!! Mon mari a été estomaqué et n'a pas su quoi répondre, heureusement que je n'étais pas là, je ne sais pas ce que j'aurais pu lui faire.

Sinon, avec ma famille, je ne risque pas de me prendre trop de réflexions, ils préfèrent tout simplement se faire oublier. A part mes parents, 1 de mes soeurs, et 1 cousine, silence radio depuis 2 mois et 17 jours. Je me demande finalement ce que je préfère: les maladresses ou l'indifférence....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyabascule.e-monsite.com/
CELLINE

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 49
Localisation : IDF
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 05/12/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 6:13

Je viens juste de lire ton histoire Amanda, quelle tragédie aussi ! Comme toi, je demande pardon à mon petit de ne pas avoir été capable d'aller jusqu'au bout, et pourtant aussi je me dis que nos petits se sont endormis dans le plus beau des nids ! Ca reste un mystère de la vie mais rien ne peux être comparable à ce cauchemar qu'on a vécu et qu'on vit au quotidien. Contrairement à toi, je pense que même si les gens ne pensent pas à mal avec certaines réflexions, ils devraient quand même réfléchir un peu et juste essayer de se mettre à notre place ; certaines mamans peuvent comprendre çà en imaginant qu'on leur retire leur enfant comme çà sur le champ...j'en ai vu qui ne m'étaient pas forcément proches, les yeux rouges de larmes, parce qu'elles ont à un instant ressenti notre chagrin ; mais juste à un instant alors que nous, c'est tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes ! La peine des autres me rend plus fort, moins seule, l'indifférence me répugne et je fais déjà le "tri" dans mes relations, et famille aussi ! Ma propre soeur de me dire "on va pas pleurer pendant 6 mois" quand je lui disais qu'à aucun moment je n'avais entendu le nom de mon fils dans sa bouche, et qu'elle n'avait pas demander à voir une seule photo de lui !
En revanche, j'ai vu la générosité d'autres et même après plus de 3 mois, leur solidarité encore présente, et tout leur amour et présence comme au premier jour.
Concernant ton mari, c'est clair qu'il a du se sentir démuni face à une telle réflexion, et au début on l'est tous...et puis après on apprends à se forger une carapace pour rejeter tout çà et nous permettre d'avancer. Mais c'est très dur et on n'a vraiment pas besoin de maladresses pareilles !
Allez courage à nous et tout plein d'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie74

avatar

Nombre de messages : 227
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Romain
Décédé(e) à : 37 semaines par IMG
Le : 01/04/2011
Date d'inscription : 07/04/2011

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 9:49

... et ça se poursuit encore comme ça pendant un an! Et jusqu'à la fin de notre vie, j'imagine. Perdre un enfant, comme nous, à un stade si avancé de la grossesse, c'est quelque chose que la plupart des gens ne veulent même pas oser effleurer telleemnt ça fait mal. J'ai fait le tri dans mes relations, et je peux maintenant compter ceux que je veux voir sur les doigts d'une seule main...

Déclaration du père de mon mari il y a quelques mois (donc le grand-père de notre petit Romain) : "Ça fait huit mois, quand même... vous ne devriez plus être comme ça, non?" J'imagine que s'il l'avait vu vivant, s'il lui avait touché, ça aurait eu un plus gros impact sur lui!! Parce que nous, nous l'avons pris dans nos bras, même s'il était décédé. Pour nous, il était vrai, pas juste un concept ou un moment de tristesse qui passe.

Courage à nous toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CELLINE

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 49
Localisation : IDF
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 05/12/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 10:30

Comme tu as raison Annie ! Moi aussi j'aimerai tellement que l'on nous voit comme çà, avec notre deuil réel, car comme tu dis notre enfant a existé et c'est cette non reconnaissance de son existence qui est dure ; à la question "tu vas bien?" si je réponds "moyennement", on me renchérit "pas qu'est ce qui se passe ?" : bah il se passe que çà fait 3 mois que j'ai perdu mon boutchoux et que je ne comprends toujours pas qu'on s'étonne quand je dis que je vais moyen ! ou que l'on me conseille un psy pour guérir plus vite...guérir de quoi, je ne suis pas malade ! Pourquoi les gens ne se documentent-ils pas sur le comment nous aider et quoi dire et quoi faire ? J'ai eu beau faire un écrit là-dessus et en faire la distribution dans mon entourage, personne ou presque n'a compris le message...c'est désespérant de se sentir seule comme çà dans sa peine. Nous aussi on a tenu notre Noé dans nos bras pendant 2 heures et comme on dit, contrairement à un décès d'adulte pour qui on fait le deuil du passé,pour nous c'est le deuil de tout un avenir qui doit se faire et je pense que c'est beaucoup plus compliqué, pas forcément plus dur, mais plus compliqué...Et oui du courage encore et encore ! bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pico-ti

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 36
Localisation : Meuse (55)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaiah
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 11 janvier 2012
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 10:42

Et ce sont les mêmes personnes qui disent "il n'y a rien de pire que la perte d'un enfant", qui ne comprennent pas qu'on soit encore en deuil après seulement quelques semaines, comme si le fait d'avoir mis au monde un enfant sans vie, était "moins pire" que de perdre un enfant de 2, 10, 18 ou 45 ans!
Comme tu le dis si bien Celline, nous devons faire le deuil de tout une vie, mais ça échappe complètement à beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyabascule.e-monsite.com/
CELLINE

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 49
Localisation : IDF
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 05/12/2011
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: colère...   Mer 28 Mar - 11:22

Et oui et c'est pour çà que çà fait du bien de dialoguer avec des gens qui ont vécu une histoire similaire et qui ont des sentiments aussi perturbés que nous ! Et je suis à fond avec toi pour dire qu'il n'y a pas de bon âge pour perdre son enfant, la violence est la même, l'injustice ressentie aussi,
mais seules les personnes qui ont connu pareil tragédie peuvent comprendre,
seules les personnes qui ont perdus un être cher peuvent imaginer,
seules les personnes qui nous aiment réellement peuvent nous réconforter. Je crois que çà résume bien nos relations avec les autres...c'est amusant comme avec le temps, on arrive à mettre des mots plus facilement sur ce que l'on ressent.
Bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
colère...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: