DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Comment on sait ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Vero_surVanGogh

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 47
Localisation : Brossard (Quebec)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Simone
Décédé(e) à : 38.5 s.g.
Le : 19/01/2009
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 9:48

Salut les mamans-mamanges,

Je me demande comment savoir si on doit consulter ou non ?
Pour celles qui l'ont fait, comment avez-vous su ou pourquoi l'avez-vous fait ?
Pour celles qui ne l'ont pas fait, pourquoi ne l'avez-vous pas fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : Drummondville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurence
Décédé(e) à : à terme, 1h16 vie/réanimation
Le : 26 Octobre 2008
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 10:31

Salut Véro,

Est-ce que tu veux dire consulter un psychologue, thérapeute ou autre dans le genre où bien est-ce que tu veux dire consulter au niveau médical?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vero_surVanGogh

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 47
Localisation : Brossard (Quebec)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Simone
Décédé(e) à : 38.5 s.g.
Le : 19/01/2009
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 10:49

Je voulais dire consulter une thérapeute ou une psy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline



Nombre de messages : 257
Age : 32
Localisation : Montréal
Ange(s) : Gabriele, Rafaele
Décédé(e) à : 10 sem. et demi, 6 sem.
Le : 11 janvier 2008, le 16 mai 2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 10:52

Moi j'ai su que je devais consulter assez rapidement lorsque j'ai fait ma première fausse-couche. J'ai dû prendre des antidépresseurs quelques temps avant et me rendre compte que finalement ce n'était pas suffisant. J'ai téléphoné chez Sheppel fgi histoire de discuter un peu, et la dame, voyant ma détresse, m'a fortement suggéré d'aller rencontrer un psy.
Je travaille en psychiatrie, et le plus difficile était d'admettre que j'avais besoin d'aide, car je n'y arriverais pas toute seule et que je commençais à me faire peur. Ce n'est jamais une décision facile à assumer je crois, puisque l'on est forcée d'admettre que l'on doit recevoir de l'aide pour y voir plus clair.
Les thérapeutes sont là pour nous aider à trouver des pistes de solutions, nous écouter, nous faire verbaliser, etc.
En tout, j'ai fait 6 séances d'une heure et il y a eu une évolution majeure dans mon cheminement personnel. Évidemment, tout dépend de la raison pour laquelle on consulte et du type de thérapie que l'on décide d'entreprendre.
Je n'ai pas beaucoup de conseils à te donner, mais ce que je peux te dire c'est d'écouter ton coeur. Si tu ressens le besoin de parler à quelqu'un de neutre, vas-y. Il n'y a aucune censure à avoir dans la thérapie.
Tu peux aussi faire appel à des lignes d'écoute 24h sur 24, 7 jours sur 7.
Si tu cherches un(e) thérapeute dans ton secteur et selon ton besoin, tu peux te référer au site internet de l'ordre des psychologues du québec.
Le besoin de consulter est différent pour chacune d'entres nous, mais c'est une solution possible. Aller chercher de l'aide n'est pas un signe de faiblesse, mais plutôt d'une grande sagesse.

Bonne continuité dans te réflexion et dans ta démarche!

Caroline maman des anges Gabriele, Rafaele et d'un petit homme en formation depuis 24 semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : Drummondville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurence
Décédé(e) à : à terme, 1h16 vie/réanimation
Le : 26 Octobre 2008
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 11:14

Merci, c'est parce que je consulte dans les deux cas, côté médical pour essayer de savoir ce qui s'est réellement passé et pour éviter que ça se reproiduise. Puis, la psychologue... de ce côté, l'hôpital avait déjà pris des dispositions pour nous, c'est comme si je ne me suis pas vraiment posé de questions à savoir si j'en aurais besoins ou pas.

Puis, à un moment donné, je me suis dit que je faisais bien d'y aller, car je veux vivre mon deuil maintenant, c'est là que ça se passe. De plus, c'est mon premier deuil, et quel deuil!! Je ne sais pas comment on arrive à s'en sortir. J'avais jamais consulté avant et c'est certain, pour moi, c'était d'admettre que je ne pouvais m'en sortir seule. En allant consulter, je me suis dit ça va m'aider à éviter le pire. J'avais peur de m'enfoncer, de devenir folle... de ne pas vivre mon deuil, où de le vivre beaucoup plus tard avec plein d'émotions refoulées...

Il y a plusieurs psychologues et ainsi différentes approches, il s'agit de trouver celui qui te conviendra, si tu es intéressé à aller consulter.

Je crois qu'il est bon de consulter, où d'aller à des rencontres de deuil, où de venir sur le site jaser avec d'autres mamanges, où aussi des amies qui te tendent la main. Du moins il est bon pour moi d'en parler et de faire sortir le trop plein d'émotions. C'est confrontant parfois, ça fait mal aussi, mais au bout du compte,j'espère pouvoir dire que ça aura fait une différence, pour le moment, je le crois. Prendre r.v. avec soi c'est précieux dans le drame que l'on vit.

Je suis avec toi de tout coeur
Bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephisa8

avatar

Nombre de messages : 1540
Age : 38
Localisation : Dolbeau-Mistassini
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charles-Antoine
Décédé(e) à : 37 semaine de grossesse
Le : 30 janvier 2008
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 11:18

Je veux juste te dire qu'il n'y a pas que les psychologue, moi je rencontre une agente de relations humaines spécialisée en enfance jeunesse famille et je suis très satisfaite. Même si parfois on crois que ca va bien, juste de parler avec un professionnel fait du bien, un deuil comme le notre est quand même difficile à surmonter, il y a des hauts et des bas... c'est un long cheminement. L'important est de ne pas s'isoler completement et de s'écouter...
Courage petite maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco552007

avatar

Nombre de messages : 183
Age : 43
Localisation : haute-savoie france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Audric
Décédé(e) à : 35 SA
Le : 15/11/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Lun 2 Mar - 14:39

Bonsoir Véro,

pour l'instant, je n'ai pas encore consulter un psycologue. Je préfère discuter avec d'autres mamanges sur ce site, j'ai l'impression d'êtres beaucoup mieux compris pour l'instant.
on est en projet d'un bébé espoir et je ne sais pas si au long de cette future grossesse je n'aurais peut-être pas besoin d'une aide extérieure pour gérer mon futur stress. à voir...
voilà pour ma part. mais on est toutes différentes alors prend ton temps et écoute toi.
bisous à nos anges I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitcoinpournosanges.blogspot.com/
mamandejasmin

avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Bas-St-Laurent
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jasmin et des poussières d'étoiles
Décédé(e) à : né le 18 fév. 08 à 38 3/7 semaines, a vécu quelques heures
Le : Jasmin 19-02-2008; fc 24-01-2007, 01-09-2008, 31-12-2008, 06-2009
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Comment on sait ?   Mar 3 Mar - 14:21

Bonjour chère mamange,

Pour ma part, j'ai su que je devais consulter quand j'ai vu que personne autour de moi ne pouvais comprendre ce que je vivais. De plus, j'avais de la difficulté à en parler avec les personnes que j'aime parce que je voyais ma douleur qui leur faisait mal et je n'approfondissais pas trop le sujet, pour justement éviter de leur faire mal.
J'ai essayé plusieurs thérapeutes avant de trouver la bonne personne, et je ne regrette en rien ces démarches. La personne qui me suit m'a même aidée à retourner travailler en obstétrique, dans la salle où j'ai accouché de mon garçon, les lieux où j'ai su qu'il avait une grave malformation, qu'il ne survivrait pas... c'est tout dire! J'y serais peut-être arrivée par moi-même, mais dans quel état...

Tu peux aussi appeler au centre de deuil périnatal si tu as besoin de jaser, ils prennent les messages et te rappellent assez rapidement: 1(866) 990-2730

Je crois que ce n'est pas une obligation de consulter, mais ça peut vraiment aider de parler à une personne "extérieure" à notre vie, qui n'est pas impliquée émotivement par rapport à notre vécu.

La décision te revient, écoute ton coeur. Bon courage à toi petite maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comment on sait ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: