DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???

Aller en bas 
AuteurMessage
puceauxyeuxbleus

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 41
Localisation : lanaudière
Je suis : Maman de
Ange(s) : Théo
Décédé(e) à : 29 jours de vie
Le : 04/11/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Lun 2 Mar - 20:05

Salut les filles,
Je suis vraiment désolée de ne pas être plus près de vous mais je vous lis souvent mais je suis incapable de vous encourager, de vous répondre car je suis dans un moment sombre, vraiment sombre.
Je suis mal dans ma peau. J'en veux à tout le monde, je souffre intérieurement, je ne suis plus capable de m'extérioriser. J'ai tellement mal en dedans. Je ne dors pratiquement plus, un maximun de 4 heures par nuit, j'ai des maux de tête depuis mon retour au travail. Je souffre en silence, je ne sais plus quoi faire pour voir le jour. Je vois ma thérapeute mais juste 1 fois par mois car je n'ai pas les moyen de la voir d'avantage. Mes assurances ne paies pas. chaque matin, je me lève avec le mal qui m'envahi le coeur. Mon coeur saigne en retrait, moi qui aimait la vie. Je me rattache à mon conjoint car si ce lien lâche je partirai. Mais pendant combien de temps vais-je être capable de survivre ainsi? j'ai un masque que je ne suis plus capable d'enlever car je ne sais pas pourquoi mais je me sens le devoir d,être à la hauteur mais pour qui? Bon voila, cela faisait lontemps que je n'avais pas écris et en plus j'écris que du noir. Merci de m'endurer, de me lire malgré votre peine à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexis_d00@hotmail.com



Nombre de messages : 3
Localisation : longueuil (montreal)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alec et Léanne
Décédé(e) à : 22 et 38 semaines de grossesse
Le : 22/02/2002, 31/07/2005
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Lun 2 Mar - 20:13

Que de malheur dans la perte d'un enfant...
Je trouve cela encore plus triste que tu n'aies pas eu le temps de faire ton deuil, c'est tot pour retourner au travail,
surtout que tu ne voies ta therapeute qu'une fois par mois, ce qui est nettement insuffisant dans des circonstances si tragiques.
Peutetre voir si ton employeur offre ce qu'on appelle ''PAE pour Programme d'aide aux employés''. c'est un programme anonyme d'habituellement une dizaine de séances gratuites, plusieurs entreprises l'offre sans parfois que ce soit connu par les employés.
Aussi, certains hopitaux offrent des programmes comme les REves Envolés a l'hopital Pierre Boucher de Longueuil (sur ce site il y a lien avec tous les hopitaux offrant ces programmes gratuitement) ca permet de se sentir moi seule.
Car, dans mon cas, lors de mes 2 petits anges (22 et 38 semaines) une chance que j'ai eu le soutien therapeutique, sinon j'aurais explosé ou faites une dépression.
Tendres pensées a ton ange et dis-toi que ta souffrance est toutafait normal, j'ai passé a travers toutes ces étapes du deuil 2 fois plutot qu'une, et le temps, le seul remede avec le soutien et la therapie, m'ont permis de m'en sortir presque 2 ans plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline



Nombre de messages : 257
Age : 32
Localisation : Montréal
Ange(s) : Gabriele, Rafaele
Décédé(e) à : 10 sem. et demi, 6 sem.
Le : 11 janvier 2008, le 16 mai 2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Lun 2 Mar - 21:39

Chère Nancy
Je peux lire ta détresse dans ces quelques mots. Je suis très empathique à ta souffrance. Je comprend que tu traverses une période difficile, mais saches que se site internet est fait pour que des mamanges comme toi puisse se vider le coeur librement, sans jugement.

Tel que d'autres mamans te l'on suggérer, tu pourrais t'informer pour le PAE (programme d'aide aux employés). Parfois, dans certains milieux de travail c'est une option possible. Sinon, il est vrai que des hôpitaux, tel que Pierre-Boucher offre ''Rêves envolés''. C'est une infirmière des ressources humaines ou je travaille qui me l'avait suggéré. Par contre, je n'ai jamais sentie le besoin d'y aller, car j'ai eu droit au PAE et à la médication pour un certain temps. Il y a plusieurs mamanges qui ont été bien servies par le programme. Sinon, tu peux toujours t'adresser au CSSS (anciennement CLSC) de ton quartier. Ils offrent souvent de l'aide dans des situations plus difficile. Dans mon cas, on m'avait suggéré de rencontrer un(e) travailleur(se) sociale. C'est un service gratuit et cela peut te permettre de verbaliser tes émotions à une personne neutre. De plus, tu peux toujours utiliser les lignes d'écoute téléphonique 24h sur 24, 7 jours sur 7. Pour certaines personnes c'est un moyen très efficace lorsqu'elles sont en pleine crise ou seulement lorsqu'elles ont besoin de parler. C'est confidentiel et les intervenants sont formés pour ça.

Je ne sais pas si tu as vu un médecin depuis, mais peut-être que ce serait bien. Peut-être qu'il était trop tôt pour retourner au travail. Un deuil, c'est très long. Personne ne le vit à la même vitesse et encore moins de la même façon. Je ne dis pas que tu devrais prendre des antidépresseurs, mais je m'inquiète au sujet de ta santé. Dans ton message tu dis que tu ne dors presque plus, que tu as de la difficulté à voir la lumière au bout du tunnel et que tu as peur de ce qui pourrait arriver si tu perdais ton conjoint. Donc, je crois que se sont des bons signes précurseurs à une dépression. Est-ce que ton appétit est bon? Ressens-tu beaucoup de colère? Est-ce que tu pourrais être dangereuse pour ton entourage ou pour toi-même? As-tu une baisse de concentration? Une baisse d'intérêt pour ce que tu aimais? As-tu des idées noires récurrentes? Je t'encourage à tout mettre en oeuvre pour t'en sortir. C'est loin d'être facile, tu vis une dure épreuve, mais tu as aussi besoin d'aide, car personne n'est surhumain. La situation doit être difficile pour ton conjoint. Vous le vivez différemment, mais vous avez tous les deux votre façon de géré le deuil. Il ne faut pas vous perdre dans cette épreuve. Si jamais tu doutes que tu souffres d'une dépression avec ce que je t'ai mentionné plus haut, va demander de l'aide. Je te suggère le site revivre.org et regarde dans la section des troubles dépressifs. Ils offrent aussi un service d'écoute de 9h à 21h dans le 514-REVIVRE (738-4873) ou sans frais au Canada 1-866-REVIVRE.

Bien sûr, ce ne sont que des suggestions, mais je tenais à t'en faire part. Le plus difficile c'est la période d'adaptation, car on n'accepte jamais un tel drame. Prend une journée à la fois.

Donne-nous de tes nouvelles. N'hésite surtout pas en pensant que tu n'as rien de bon à dire, que tu ne dis que des choses négatives et que tu vas nous embêter avec tes histoires, car c'est FAUX.
Le site a été mis sur pied pour ça...je te l'ai dis au début.

Bonne continuité dans tes démarches. Bon courage!

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blandine 702

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : nord de la france
Je suis : Maman de
Ange(s) : francois et louis
Décédé(e) à : 20 semaines
Le : 19 fevrier 1999
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: ant   Mar 3 Mar - 3:46

Bonjour,

je vois que rien n'est simple, chacune vit son histoire de facon differente , il n'y en a pas deux pareille.
pour ma part , j'ai perdu mes jumeaux en 1999 , dix ans deja et pourtant je me souviens de tout comme si c'etait hier.
j'etais une femme epanouie et heureuse avec un petit garcon de deux ans, j'allais sur mes trente ans et l'annonce de cette grossesse gemellaire n'allait qu'emplifier ce bonheur et pourtant ...
Quand j'ai perdu mes petits, tout s'est ecroulé, je suis devenue muette et depressive, le gout de rien meme pas de m'occuper de mon fils qui etait là bien en vie.
je me levais en pleurant et je me couchais de meme , le visage et les yeux uses par les larmes, mon mari lui vivait sa peine en silence et ca je ne le supportais pas , il avait son travail et j'avais l'impression qu'il s'en foutait.
Et puis il a fallu que je retourne a l'hopital pour d'autres problemes gravent, comme si le sort s'acharnait sur moi et là j'ai vu des gens qui souffraient plus que moi, leur souffrances etaient physiques et j'ai commencé a realiser d'une part que mon fils avait besoin de moi et que j'avais besoin de lui,il fallait que je me batte pour sortir de cet hopital et cela a mis du temps mais j'y suis arrivee. Apres ca il a fallu realiser que je ne pourrais avoir un autre enfant de suite car j'avais un traitement lourd.
Pendant cette attente , nous avions decidé de faire construire une maison et toute mon energie et mes pensees etaient dans ce projet, biensur je pensais a mes petits mais ce n'etait plus 24 heures sur 24.
Deux ans apres contre toute attente les medecins m'ont autorise une nouvelle grossesse sous haute surveillance et la vie a repris son cours.
Mon fils est ne et nous avons emmenagé dans notre nouvelle maison, un nouveau depart pour nous.
Certaine personne arrive a se ressourcer dans le travail , moi pas mon retour au travail a ete catastrophique et puis apres j'etais souvent en arret maladie.
Je crois qu'on peut s'en sortir si notre esprit est occupé par quelque chose qui nous passionne, quinous interresse.
D'autres se remette de suite dans une autre grossesse et cela aussi les aide mais je pense qu'avant tout il faut bien faire le deuil de nos enfants.
Moi a l'epoque il n'y avait pas d'association, j'avais personne, juste l'aumoniere de la maternite qui a su me dire les mots juste et qui m'ecrivait de temps en temps, elle etait le seul lien avec mes enfants,elle les avait benis et lu des prieres a ce moment. elle m'avait fait parvenir les photos , car je n'avais eu le courage de les regarder ,ni de les prendre quand ils sont nes.
Ce sentiment de culpabilite restera a jamais , j'iamerai revenir en arriere et faire ce que j'aurai du faire comme toute mere a son enfant, les bercer, leur dire combien je les aime, les embrasser. Mais j'etais une autre a ce moment là, je realisais pas , je voulais pas voir ce que mon corps avait pu faire , c'est a dire donner la mort, pourtant j'avais lutté contre ces foutues contractions, je ne voulais pas qu'ils sortent de ce ventre qui les protegeait.

Voilà dix ans , aujourdhui qui je suis ?
une femme heureuse, une maman comblée, je peux dire que oui j'aime la vie, j'ai mes deux grands qui veillent sur nous , je les imagine sans arret , ils sont certainement les plus beaux , mes enfants savent tout de leurs freres , et ils en parlent souvent , la nous avons fete leur dix ans pour eux , ils ont fait des dessins plein la maison, c'est un moment magique, ce n'est plus un moment douloureux.

je te souhaite la meme chose , mais il faut se donner le courage et la volonté d'y arriver.
perdre un enfant , cela arrive aa plus de monde qu'on ne le pense et tu verras qu'avec le temps tu en rencontrera et ce sera a toi de redonner de l'espoir. moi j'ai decouvert des gens pres de chez moi dont je ne savais rien et puis un jour on en parle et on decouvre qu'a eux aussi ca leur est arrivé, apres ce sont des liens , des amities qui se cree alors qu'on aurait jamais pu imaginer.
pour ca il faut savoir s'ouvrir aux autres et ne pas se renfermer dans son chagrin.
je te souhaite beaucoup de courage, et surtout garde espoir de retrouver le gout de la vie.

Je suis heureuse mais je sais que malgre tout la vie ne tiens qu'a un fil et je suis sur mes gardes pour mes enfants, et sans arret je demande a mes grands de veiller , c'est mon seul reconfort, la foi m'aide beaucoup, meme si un long moment j'ai hai ce bon dieu, mais j'ai repris confiance , on a besoin d ecroire en quelque chose, je ne veux pas imaginer que mes anges ne sont que poussiere...

je te laisse , si tu as besoin je suis là,
Blandine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puceauxyeuxbleus

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 41
Localisation : lanaudière
Je suis : Maman de
Ange(s) : Théo
Décédé(e) à : 29 jours de vie
Le : 04/11/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Mar 3 Mar - 11:49

Merci d'être là. Je rencontre mon médecin demain et je passe par dessus la femme qui doit être parfaite car je dois dormir. Merci encore les filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 49
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Dim 8 Mar - 21:56

Et puis?
donne des nouvelles...... Ton message dénote - ainsi que certains des dernières semaines - que tu ne vas pas bien du tout. Je suis contente que tu aies décidé de passer par dessus superwoman. J'en connais une autre (moi) qui pensais s'en sortir seule, avec un "beau" masque. De plus en plus lourd à porter, le fichu masque! Ça m'a pris des années... jusqu'au jour où j'ai été mis en arrêt de travail, complètement (ou presque) détruite. Toute une "job de bras" pour remonter! Surtout quand on s'est obstinée à "moi capable", "moi forte", pendant trop longtemps. Alors, bravo pour ce pas vers toi. Toi. Pas la superwoman. Toi, la femme au cœur lourd, si lourd de peine, de tristesse, de colère aussi peut-être. Ce cœur, qui réapprendra à voir l'essentiel... L'essentiel, invisible pour les yeux... et l'important... L'important, c'est le temps que tu as mis pour ta Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puceauxyeuxbleus

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 41
Localisation : lanaudière
Je suis : Maman de
Ange(s) : Théo
Décédé(e) à : 29 jours de vie
Le : 04/11/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Mar 10 Mar - 7:46

Merci Catou de prendre de mes nouvelles. Bon, je suis aller voir un médecin et maintenant je prends des somnifères ce qui fait que je dors un peu mieux. je vois ma psy mercredi soir. Parfois je dis que veux-tu qu'elle fasse deplus mais bon je vais y aller et je vais voir si sa donne un résultat. Jeudi à 20h00 à l'émission l'Enquête au poste de radio - canada une maman parlera de la décision de débrancher notre bb. J'ai hâte de voir comment ellle vie avec cela car moi je me sens détruite. Je sais que j'ai bien fait mais cela restera toujours mon plus grand regret... ne pas savoir...

Merci de prendre de mes nouvelles, aujourd'hui est une journée moyenne donc je vais essayer dans profiter.

Nancyxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 49
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Mar 10 Mar - 17:55

Je ne pourrai pas regarder la télé jeudi soir, mais je penserai à tous les parendanges qui ont dû prendre cette difficile décision. Quand à savoir si c'était LA décision à prendre... y'a pas de garantie... Sauf peut-être si c'est la décision prise avec ton coeur, au moment où la décision a été prise, en fonction des infos disponibles à ce moment-là.

gros câlins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lune27

avatar

Nombre de messages : 103
Age : 37
Localisation : laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : olivier et une petite poussiere d'ange
Décédé(e) à : 40 semaines et 4 jour ,et une fc de 8 semaine
Le : 06/10/2008 et 26/12/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Mar 10 Mar - 18:29

salut ma belle

je vois que toi aussi cette semaine est asser dure pour toi .moi aussi je suis sur des relaxant .on verra bien si j'ai besoin d'une autre médication .malgré ma douleur je t'envoie des ondes positifs et surtout ne lâche pas nous allons voir la lumière un jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamandejasmin

avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Bas-St-Laurent
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jasmin et des poussières d'étoiles
Décédé(e) à : né le 18 fév. 08 à 38 3/7 semaines, a vécu quelques heures
Le : Jasmin 19-02-2008; fc 24-01-2007, 01-09-2008, 31-12-2008, 06-2009
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Mer 11 Mar - 1:33

Allo,
Je n'avais pas eu le temps de te répondre l'autre jour, je sentais tellement de détresse dans ton message!...
Contente de voir que tu as pu voir ton md. J'espère que ton r-v avec la psy t'aidera. Pour ma part, je peux te dire que j'en ai rencontré 4 avant de trouve LA bonne, celle qui m'écoutait sans juger et qui m'a aidé à avancer dans mes foutus deuils.

Merci pour l'info sur l'émission, je vais l'enregistrer. Nous aussi avons dû prendre cette épouvantable décision de débrancher notre bébé. Même si la néonatalogiste était catégorique sur les chances de vie de notre bébé, sa qualité de vie etc, j'aurais toujours un petit doute... Ça doit faire partie des choses que je n'accepterai jamais et avec lesquelles j'apprends à vivre j'imagine...

En ce qui concerne les somnifères, j'en ai pris (et parfois encore à l'occasion), ça m'a vraiment aidé à prendre du repos et à y voir plus clair dans ma vie. Je te souhaite que ça t'aide toi aussi.

Bon courage à toi, au plaisir d'avoir de tes nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puceauxyeuxbleus

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 41
Localisation : lanaudière
Je suis : Maman de
Ange(s) : Théo
Décédé(e) à : 29 jours de vie
Le : 04/11/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???   Dim 15 Mar - 18:59

J'essaie de garder espoir qu'un jour j,y arriverai à sortir la tête de l'eau avec quand même un sourire. Merci d'être là. j'ai rencontrer ma psy mercredi passé et je crois qu'elle est bien donc je continue.....

En passant, je crois beaucoup aux âmes de nos petits anges et je vais à une rencontre samadi prochain. J'ai hâte de voir ce que ca donnera.

Même si j'ai pai beaucoup d,énergie je pense à vous toutes et je vous envoies des ondes poisitives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un jour, voit-on vraiment le jour, le soleil???
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: