DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Bouffées de son odeur

Aller en bas 
AuteurMessage
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Bouffées de son odeur   Mer 16 Mai - 5:41

Bonjour à toutes les mamanges,

Je suis inscrite sur le forum depuis peu. Le fait de lire vos témoignages et de pouvoir échanger me fait un bien fou et j'ai du mal à quitter le forum du coup...

Ma petite Margaux est décédée le 28 Mars 2012, c'est à dire il y a seulement quelques semaines. Son odeur me revient en plein nez, constamment. Le psy dit que c'est mon cerveau qui la fabrique, je voulais savoir si cela vous arrivait aussi ? C'est bon et en même temps dévastateur car impalpable...

Pensées douces douces douces à nos petits anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon.mon ange

avatar

Nombre de messages : 1875
Age : 36
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludivine et Angélique et Manon
Décédé(e) à : Ludivine et Angélique décédées à 21 SA
Manon décédée 15 jours avant le terme
Le : 25/05/2011 , 16/04/2012
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Mer 16 Mai - 8:01

je ne sais pas ...moi je n'ai pas l'odeur de ma petite Manon mais j'ai l'impression que je ressens son poids sur mes bras...lorsque je l'ai tenu....je pense que c'est notre cerveau qui a emmagasiné des infos et qui nous les renvoie....

douces pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo



Nombre de messages : 1586
Age : 48
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Mer 16 Mai - 8:26

j'ai sentie mes jujus espoirs aussi pendant un moment
je sentais la chaleur des poches dans mon ventre

il faut du temps pour accepter l'inacceptable par ton corps, ton coeur et ton cerveau

Courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1105
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Mer 16 Mai - 9:43

Oui, je sens l'odeur de Laeticia (les petites couches qu'elle avait en soins intensifs) depuis 9 mois. Parfois j'ai des bouffées, au moment où je ne m'y attends pas. C'est aussi arrivé à mes proches, quelques jours après sa mort.

Sa petite chambre rose a gardé son odeur, même si elle n'y est jamais allée (de son vivant). Son papa et moi avons tout senti: le lit, les vêtements, les peluches, tout. Rien n'avait l'odeur de Laeticia. Pourtant, cette odeur flotte encore dans la pièce, 9 mois plus tard.

Je veux bien croire que c'est mon cerveau. Mais une partie de moi veut croire que c'est la façon qu'a trouvé ma fille de nous dire qu'elle est toujours là! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Mer 16 Mai - 10:04

J'ai eu la meme sensation hier en prenant le bus. Je sentai l'odeur de ma petite quand elle etait en rea. J'avai limpression d'etre 3mois en arriere
Revenir en haut Aller en bas
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Mer 16 Mai - 12:11

J'entendais aussi les bip de la réa mais c'est passé...c'est quand même fou...

Maman de Laetitia, je viens de lire ton témoignage qui me poignarde le cœur...toutes mes pensées t'encouragent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise

avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles agées de 9 ans, de ma souris verte de 4 ans, de mon petit espoir de 4 mois. (une fausse couche précoce)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Jeu 17 Mai - 17:09

Cela doit être très destabilisant mais à la fois, très appréciable.

Pour ma part, je ne sens pas mon fils...et pourtant, il a vécu 21 jours à la maison avant de passer ces derniers jours de vie en réa pédiatrique.

j'aimerais...à croire que mon cerveau n'est pas capable de la fabriqué ou encore que mon petit elfe des bois n'a pas choisi ce moyen pour me faire signe!

Plein de pensées vers ta petite Margaux. Plein de courage à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Ven 18 Mai - 2:25

Oh ton petit Siméon est tellement beau...j'aurai tellement voulu pouvoir ramener Margaux à la maison...
Moi aussi je lui envoies plein de pensées, courage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1105
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Ven 18 Mai - 9:18

Ouf les bruits de la salle des soins intensifs... quelle horreur. Je les entendais sonner encore après avoir quitté l'hôpital. Pauvres petits bébés qui luttent pour leur vie dans cet environnement si bruyant! J'avais du chagrin pour ma Laeticia, si au moins elle avait pu vivre ces 5 jours dans le calme et le silence! Mais non, jour et nuit, les alarmes, les bip bip bip, les lumières.

J'essaie d'oublier cette salle damnée. Mais, c'est aussi là que sont mes souvenirs avec ma fille. Malgré le bruit et l'agitation, je la regardais et la touchais, remplie d'un amour infini et, dans ces moments, il n'y avait plus qu'elle qui comptait. Ma si belle chérie.... Je donnerais tout pour la regarder à nouveau!

Toutes mes pensées pour tous nos beaux bébés qui nous manquent tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
Cerise

avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles agées de 9 ans, de ma souris verte de 4 ans, de mon petit espoir de 4 mois. (une fausse couche précoce)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Ven 18 Mai - 18:32

Merci Maman de margaux.

Je me souviendrai je pense à vie du bruit du boutton sur lequel le chef de service a appuyé pour éteindre définitivement son médicament qui soutenait son coeur...mon petit a tenu deux heures, tout seul (avec son respirateur) avant de se laisser partir...Ce bruit sera toujours dans mes souvenirs...les alarmes biensûr,les machines etc...il est vrai que les réas sont tellement bruyantes et tellement foirdes aussi...je connaissais tout ces bruits machines, dans un contexte plus joyeux, celui de la néonat de mes filles nées prémas...mais cette froideur de sa chambre de réa...je l'ai très mal vécu...mon bébé, nu sur une couveuse ouverte, avec un matelas chauffant qui ne semblait pas chauffer grand chose, il n'avait droit qu'à des chaussons pour qu'il ne fasse pas de crises épileptiques par trop de chaleur...puis j'ai eu droit de temps à autre de mettre mon gilet sur lui...et enfin, le vendredi de l'avoir de nombreuses heures enfin de nouveau dans mes bras...pas comme j'aurai aimé avec ce fichu et précieus respirateur mais c'était tout de même tellement bon de "retrouver" mon bébé...j'étais en manque physique de lui.

J'espère qu'il n'a pas eu froid...il a même traversé l'hopital, nu pour faire son irm au milieu des courants d'air en plein mois de janvier et sa chambre toujours la porte ouvert ou entrouverte et tellement froide pour les microbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Sam 19 Mai - 7:16

Marianne, j'ai regardé la vidéo de ta petite puce bien courageuse, comme j'aurai voulu moi aussi lui tenir la main et être aussi proche d'elle. Vous êtes belles toutes les deux. On ressent bien ton amour de maman, inconditionnel, et rien ne remplacera cela durant ces 5 jours. Elle avait sa maman tout auprès d'elle, la lumière, le bruit, je me dis que nos petits bouts ne savaient pas que cela pouvait être autrement n'ayant rien connu d'autres.
(mon petit neveu a été en réa à multiples reprises, a été opéré plusieurs fois après sa naissance, il s'en est sorti mais il a du apprendre à vivre dans le calme et cela l'angoissait. En revanche dès qu'il y avait des bip, cela le rassurait...)
Cerise, il y a tellement de moments qui resteront gravés en nous. Comme je te comprends, on est déjà inquiète qu'ils n'aient pas froid quand tout va bien alors dans de telles situations...ça fait mal aux tripes.
Le respirateur faisait trembler Margaux de tout son corps, elle était en couveuse, on a même pas pu l'accompagner, c'était trop dur...j'ai honte maintenant car on est même sorti de la pièce. C'était tellement violent. A peine on était parti,qu'elle s'envolait. Seule. Je tenais la main de ma petite mamie même pas un mois auparavant lorsqu'elle montait au ciel et je ne l'ai même pas fait pour ma fille...Je m'en veux...Je n'ai pas pu la prendre lors de son vivant, les médecins me disaient "plus tard, vous avez le temps". Du coup, je n'ai pas pu la prendre après, je ne m'en suis pas sentie capable, j'ai eu peur de ne plus pouvoir revenir à la réalité, je me sentais tellement partir à la dérive mais là encore, je le regrette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1105
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Sam 19 Mai - 10:07

zzabou, merci pour tes gentils mots pour ma Laeticia.

La culpabilité est quelque chose particulièrement présent en début de deuil. Il y a des jours où on ne pense qu'à ça et d'autres où ça prend moins de place dans nos pensées. Je pense que la recherche d'un coupable est nécessaire à ce stade du processus car on a beaucoup de colère en nous. Colère contre la vie, colère contre nous-mêmes, contre nos proches, contre les médecin et l'hôpital, parfois même colère contre le bébé. Et on se lance dans les "si", on essaye de s'inventer de nouveaux scénarios qui changent le cours des choses, qui nous ramènent notre enfant.

J'avais la même discussion hier avec une autre maman sur ce sujet-là exactement. Moi aussi je vis de la culpabilité. Ma fille avait 120 heures sur Terre et j'en ai passées plusieurs à dormir, à être avec ma famille, à sortir prendre l'air (ça on m'a "forcée" et ça m'angoissait de sortir de mon micro-monde l'hôpital et sa salle bruyante) et je suis même allée manger au restaurant un soir! La dernière nuit de vie de ma fille, l'hôpital nous a enlevé la petite pièce qui nous servait de chambre et je suis allée dormir à l'hôtel. Toute une nuit! Si tu savais comme je m'en veux. Mais à ce moment-là, on ne croyait pas totalement à la mort, c'était trop grand, trop dur. Alors son père et moi, on essayait bêtement de se convaincre qu'on avait toute la vie devant nous...

Chacune des réactions que nous avons eues pendant ces quelques jours sont LA MEILLEURE RÉPONSE POSSIBLE que nous ayons pu donner face à cette horreur dans laquelle nous avons été plongées. Il est facile après coup de se rejouer les événements dans la tête, de les analyser et de se critiquer. On s'en veut de ne pas avoir réagi d'une autre façon, de ne pas avoir été là, de ne pas avoir fait ci ou ça, etc. Après la mort de notre enfant, on n'a que ça à faire, réfléchir à comment les choses auraient dû être, comment nous aurions dû agir! Cependant, il faut être plus tendres avec nous et accepter que nous ne sommes pas des Super Woman. On a été prises de court, on a assumé comme on a pu et on a réagi comme la plupart des autres humains réagiraient dans les mêmes circonstances.

C'est normal quand on sait que notre enfant va mourir de ne pas vouloir être un témoin impuissant de cela. C'est normal de se sentir complètement dépassée par les événements et de ne pas vouloir en faire partie. Il ne faut pas t'en vouloir à présent. Margaux a eu une maman aimante pendant toute la grossesse, elle a entendu ta voix après sa naissance, a senti ta présence. C'est tout ce qui compte pour un bébé de cet âge. Elle n'a pas su qu'elle était en train de partir et ne s'est sûrement pas dit que sa mère devrait être là à ses côtés! Ma puce à moi aussi était branchée sur cette machine. Crois-moi, quand ils en arrivent là, c'est qu'ils ne sont plus extrêmement conscients d'eux-mêmes et de leur entourage.

J'ai pris ma fille pour la première fois quand il a été temps de la débrancher. Je ne sais pas si tu as lu mon histoire mais ma Laeticia était toute enflée, elle avait pris 2 kilos en liquide durant ses 5 jours de vie. Tous ses organes étaient abîmés, le manque d'oxygène a été très très grave à la naissance. Je ne sais pas si tu as souffert des pieds enflés durant ta grossesse (ou à un autre moment dans ta vie!)? C'était douloureux et ô combien désagréable. Ma fille était enflée partout, de la même façon. Même ses petites oreilles, ses petits pieds, son petit ventre tout tendu - ce n'était plus le même bébé que celui que tu as vu sur la vidéo. Eh bien tu vois, même en l'ayant prise et en ayant été avec elle pour ses derniers moments, je me demandais si ce n'était pas un plaisir égoïste? A-t-elle senti que je l'avais dans les bras? Étant enflée comme elle l'était, était-ce désagréable mais sans qu'elle ne puisse rien dire? Je me souviens, j'étais en pleine montée de lait et mes deux seins étaient durs comme de la pierre. Lorsque j'ai tendu Laeticia à son père, j'ai remarqué que mon sein avait creusé une "cavité" sur le torse de ma fille. A-t-elle apprécié ses derniers moments? Ou bien cela l'a-t-il fait souffert? Je sais, vous allez me dire qu'elle était bourrée de morphine mais ma mère a déjà eu une meilleure amie en phase terminale du cancer, sur la morphine, enflée de partout comme ça, et quand ma mère avait voulu lui prendre la main, alors même que son amie était dans le "coma", elle s'est réveillée pour lui dire "Ne me touche pas!". En tout cas, je m'étends.

Pour conclure, je veux seulement te dire que nous vivons toutes beaucoup de culpabilité, pour une raison ou pour une autre. Sauf que je peux te dire, 9 mois après le décès de ma fille, que cette culpabilité prend beaucoup moins de place à présent. C'est une des phases du deuil et elle te permet de progresser, si tu acceptes que les choses se sont déroulées ainsi et que t'en vouloir ne changera rien. On ne retourne pas en arrière.

Ta fille a été aimée et c'est de cela que tu dois te souvenir. C'est cela qu'elle a ressenti tout au long de sa petite vie. La culpabilité, la tristesse et la douleur ne partiront jamais complètement mais tout cela évolue en cours de route, avec des hauts et des bas. Il faut tenir bon.

Cerise (si tu te rends jusqu'ici dans la lecture!), moi aussi ma fille a eu la thérapie par le froid pour le cerveau. Elle était toute dévêtue sur son petit lit (je ne l'ai jamais connue habillée de son vivant) et j'aurais aussi voulu la couvrir, la réchauffer, la serrer contre moi. On ne saura jamais s'ils ont ressenti le froid et c'est aussi le genre de détails qu'il ne sert à rien de se remémorer. Plus facile à dire qu'à faire, je sais bien. Je dois être en train de m'en convaincre au fur et à mesure où je vous l'écris! Smile

Gros bisous à tous nos bébés d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Sam 19 Mai - 12:50

Merci de ta douceur Marianne.
Oui, j'avais lu ton témoignage, comme je te l'avais dit dans un post précédent, cela m'a vraiment bouleversée.

Tu as raison sur les étapes du deuil, je suis bien consciente que la culpabilité ne la fera pas revenir, je sais bien, il nous faut nous épargner, notre tristesse est suffisamment grande...cela fait partie des résolutions que je me dois d'appliquer...
La perte de Margaux m'a fait ouvrir les yeux sur beaucoup de choses. C'est positif je crois mais nos vies ne seront plus jamais les mêmes à présent, j'essaye d'aimer la mienne malgré tout, "de lui tendre les bras", de profiter des petits moments de bonheur avec ma fille aînée, mon conjoint et ceux que j'aime mais ces moments me serrent la gorge malgré tout.
J'ai encore besoin d'en parler beaucoup, je me rends compte que mes amis s'inquiètent, certains sont même étonnés de voir que je ne vais pas bien certains jours, j'ai même eu des "ah bon, mais pourquoi ?". On dirait qu'ils croient qu'on peut tourner la page et passer à autre chose, aller de l'avant aussi facilement que pour n'importe quelle frustration. Cela me met parfois un peu en colère, je l'intériorise. Tout le monde a été tellement présent à la maternité et à la sortie, et puis là, plus rien. ça fait un gros vide...
Je crois que je me rattache aux souvenirs, et aux moments si brefs passés avec elle dont un très beau, où je lui tenais la main grâce à la petite ouverture de la couveuse. Elle me serrait l'index de toutes ses forces, je donnerai n'importe quoi pour revivre cet instant même si certains le banalisent en me disant que c'était juste un réflexe. C'était peut être un réflex mais quelque chose s'est passé, comme si un courant d'amour intense passait entre nous deux.
Aujourd'hui, une de mes amies a accouché d'un très beau petit bonhomme, bien mérité après le traumatisme d'une grossesse avancée extra-utérine. Je suis sincèrement heureuse pour elle, pour sa famille, je ne l'envie pas mais cela me renvoie à l'absence de Margaux et ça fait tellement mal. Mon chéri a du mal à le comprendre, il arrive très bien à faire la part des choses et cela ne l'attriste pas du tout, au contraire, cela ne le rend que heureux.
J'ai parfois envie de hurler mon désarrois. C'est un cri qu'on n'entend pas.

Ce matin, j'ai reçu une enveloppe de l'hôpital avec le carnet de santé de Margaux. Ils m'avaient appelé mercredi pour me dire qu'on ne l'avait pas récupéré, je leur avais donc aussi demandé de m'envoyer les photos de Margaux qu'on avait pas prises parce qu'au contraire de ta petite Laetitia, ma fille s'est mise à maigrir très vite (et à noircir), son oedeme avait disparu donc son visage n'était plus du tout gonflé et elle apparaissait vraiment squelettique et plus du tout elle même (j'avais oublié à quel point), c'est aussi pour ça qu'on avait du mal à rester. J'ai toujours l'image d'elle dans sa couveuse toute mimie...
Moi aussi j'écris longuement tu vois Wink vais m'arrêter là.

plein de tendresse à vous toutes et à nos petits anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elowan

avatar

Nombre de messages : 463
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Elowan
Nolan et Anaëlle
Décédé(e) à : 29SA
27SA et 29SA
Le : 2011
2012
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Sam 19 Mai - 13:21

Zzabou,je suis désolée pour le départ de ta petite princesse,je suis la mamaange d'Elowan qui nous a quitté il y a un an maintenant.Il était en réa et je n'ai pas pu le prendre en peau a peau,il était trop instable sur le mode de respiration,besoin beaucoup d'o2.Chaque jour je l'esperai mais j'ai pu faire de petits soins et changer sa couche.Il était tout nu dans sa couveuse ou portait parfois une petite couche,j'avais toujours peur qu'il ait froid je remontais souvent sa petite couverture sur ses jambes mais il les bougeait beaucoup.
Par contre je ne ressens pas son odeur,mais plutot la sensation qu'il est là lorsque je n'ai pas le moral.
Je pense que tu n'as pas a te sentir coupable de ne pas avoir pu l'accompagner lors de son départ,c'est tellement difficile je l'ai vécu avec mon petit bout.Ta petite fille a sentie tout l'amour que tu lui portes, et tu as fais ce que tu as pu.
Je te souhaite beaucoup de courage
Douces pensées a ta petite Margaux et nos petits anges qui nous manque tant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise

avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles agées de 9 ans, de ma souris verte de 4 ans, de mon petit espoir de 4 mois. (une fausse couche précoce)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Sam 19 Mai - 17:29

Maman de margaux, voir mourrir ta mamie était tellement logique, normal, naturel, pas grave. Voir mourrir ta fille est tellement injuste, contre nature, iréel. C'est justement car tu vis un milliard de fois plus violemment la mort de margaux que tu n'as pas pû la gérer comme maintenant tu aurais la gérer...mais comme le dit la maman de laeticia, tu as fait ce que tu as pû à ce moment précis et il est normal de vouloir parfois réecrire nos réactions.

Moi, j'ai souhaité être là mais bizaremment, je me suis octroyée une douche en me perdant assez longtemps dans les couloirs de l'hopital le matin même de sa mort. pourquoi cette douche? Biensûr il faut se laver, ej le fais comme tout le monde tous les jours mais le confort à l'hopital n'y était pas pour les mamans...et comme je ne rentrais pas chez moi...je n'ai finalement pû prendre que 2 douches en 5 nuits de réa je crois, le reste du temps, je me lavais avec des lingettes qu'une amie m'avait gentiment amenée. Alors pourquoi cette perte de temps de chercher la seule douche en travaux en plus dans l'hopital? Pourquoi le matin même de sa mort qui était "prévue"? je ne sais pas...et je regrette mais je devais en avoir besoin, il faut croire...pour me sentir peut être un peu moins mal.

je regrette aussi parfois qu'il y'ait eu autant de roulement d'amis près de moi...et finalement pas tant de temps que ça jour et nuit seul avec mon fils...au moment de sa mort, je voulais être seule et 2 heures avant, plus personne n'était près de moi. cela m'a fait plaisir que certaines de mes amis soient présents, montre de l'intérêt à mon bébé et à moi-même, cela m'a aidé aussi mais je regrette par moment le peu d'intimité en qq sortes...

Maman de Laeticia, tu sais, moi, je ne voulais paps perdre de temps à dormir...et je n'ia dormi que 3 heures en 5 nuits de réa, ce qui est bien peu, ma tête parfois penchée toute seule et je faisais un micro-sommeil de qq secondes...pour me rendre compte avec cette tête qui ne tenait plus et me réveillé brutalement...j'avais des antécédents de sommeil en retard avec mon petit elfe des bois et ma cerisette3 qui tétaient toute la nuit...j'avais dormi 1 heure seulement la nuit avant son arrêt cardiaque et cela faisait des années que je ne faisais pas et toujorus pas de nuit complète pour cause d'allaitement. Mais je m'en suis voulu aussi alors que je n'ai pas passé une nuit d'hotel, car je ne me suis pas sentie en "pleine forme" pour l'accompagner vers la mort, bien que l'on ne puisse biensûr pas se sentir en forme dans ces moments pareils...je ne suis pas très claire mais j'aurai aimé ne pas piquer du nez du tout qd il était dans mes bras à attendre la mort. C'était qq secondes mais je trouvais cela tellement iréel de dormir même trois secondes alors que son bébé meurt!

On en sait rien mais moi je pense que Laeticia a aimé le calin de sa maman même si son sein lui a fait qq marques...et que l'amie de ta maman avait un tout autre ressenti et que la morphine n'a sans doute rien à voir. je crois me souvenir qu'ils ont un produit plus fort, différent de la morphine à la fin...du moins, les docs m'ont dit que ce serait encore plus fort pour être sûre qu'il ne souffre pas mais peut être avait il toujours ses morphiniques en plus...

Je me souviens que lorsque mon petit était mort contre moi et enfin débarassé de son respirateur, je l'ai couvert de mon gilet, il était froid et je voulais le réchauffer alors qu'il était mort et j'avais tellement peur qu'il se sente seul, abandonné de sa maman...nos bébés sont si dépendants de nous et dès l'instant où ils sont morts...nous nous senties tellement démunies mais aussi de ne plus pouvoir prendre soin d'eux, du moins comme avant. j'ai parfois ressentie mais très rarement de la colère contre mon bébé que tu décris...je me suis sentie parfois abandonnée de lui.

Plein de courage à vous maman de Laeticia, Margaux, Elowan, tendres pensées à vos bébés, petits amis de mon petit elfe des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elowan

avatar

Nombre de messages : 463
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Elowan
Nolan et Anaëlle
Décédé(e) à : 29SA
27SA et 29SA
Le : 2011
2012
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 5:31

Cerise,moi aussi j'ai été contrarié des trop nombreuses visites de la famille,amis et proches,cette naissance prématurée je ne l'ai pas bien vécu,m'en suis voulue de le voir si fragile dans cette couveuse sans pouvoir le prendre dans mes bras.
J'aurai aimé me reposer plus pour aller rendre visite a mon ptit bout mais il y avait toujours quelqu'un qui arrivait et mon mari lui allait le voir.Je lui en voulais de me laisser gerer ces visites et je devais tirer mon lait alors j'étais obligée de rester a la chambre.J'ai demandé a faire arreter mon lait aussitot apres son départ et ça m'a fait tant de peine,moi qui y tenait tant.Heuresement,je lui en ai parlé et on a partagé nos précieux moments de tete a tete avec notre petit bout.
Pensées a tous nos petits amours et courage a toutes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 6:11

Merci de tes mots Maman d'Elowan...Il y a donc un an (j'ai du mal à me dire qu'un jour moi aussi, j'aurai vécu un an sans elle)...comment te sens-tu aujourd'hui ? envisages-tu un autre bébé ? As-tu d'autres enfants ?
J'aimerai pouvoir ressentir sa présence mais je ne la sens pas, j'ai l'impression qu'elle est très très très loin...c'est douloureux. J'ai du mal avec chaque dimanche, elle est née ce jour là et montée au ciel un mercredi, le jour des enfants...

Cerise, encore une fois, tu as raison, c'est dans la suite logique des choses mais cela n'empêche pas le chagrin et le manque bien sûr. C'était une rupture d’anévrisme, mort très violente aussi et très choquante. Ma petite Mamie était ma petite Maman à moi n'ayant eu que très peu de contact avec ma propre mère. La perdre et perdre ma fille juste après c'est vraiment dur à digérer. On se demande ce qu'on a fait au bon Dieu à ce moment là.
Comme j'aimerai prendre ma fille dans mes bras, je voudrais pouvoir aller dans ceux de ma petite Mamie. J'ai encore le réflexe de vouloir l'appeler, je voudrais pouvoir lui parler de Margaux. J'espère qu'elle s'en occupe de là haut.
Autant, j'ai pu ressentir de la colère envers différentes choses ou personnes autant je n'en ai jamais ressenti vis à vis de ma fille. Elle s'est tellement bagarrée pour essayer de vaincre. J'étais en admiration totale devant ce si petit bout de chou. Je ne me suis pas non plus sentie abandonnée par elle.Est ce que cela vient plus tard dans le deuil ? En revanche, ma fille aînée ressent bien de la colère vis à vis de Margaux. Ce matin encore elle jouait avec sa poupée et lui disait en boucle et en la secouant très fort "mais pourquoi tu es morte, revient s'il te plait" j'ai cru que j'allais éclater en pleurs, ça me fait tellement mal pour ma grande aussi...

pensées douces à toutes les mamanges et à nos petits trésors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurore-enola

avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : aurore
énola
éléane
Décédé(e) à : 21 sa survécue 1h
28 sa
11 moi et demi
Le : 21/05/1990
06/02/2004
28/07/2009
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 16:41

c'est dur pour nous parents mais pour nos enfants ça l'est encore plus car ils ne comprennent pas pourquoi ils ont perdu leur petit frère ou petite soeur.

j'ai 4 enfants anastasia 20ans, quentin 10ans, corentin 7ans et valentin 15 mois, et 3 anges aurore(21 sa) bientôt 22ans, énola(img 29 sa) 8ans, et enfin éléane ma petite fée (11 moi et demi) ça fera 3 ans au mois de juillet cette année.

je peux te dire que je suis passée par pleins de phases de colère, de doute, de culpabilité qu'elles me manquent tous les jours malgré mes grands.
mon fils corentin parle très souvent d'éléane et il m'a dit qu'il raconterait à valentin quand il serait plus grand qu'il a une grande soeur et que c'est un ange.
sa soeur lui manque énormément encore aujourd'hui.

douces pensées à nos bébés oubliés de la vie mais si présent en nos coeur de maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 17:20

Bonjour Mamange d'Aurore, Enola et Eléane, je viens de lire le
témoignage de ton histoire, on a dû mal à croire que cela puisse arriver
trois fois, déjà une fois on a dû mal à le croire, à croire que cela
nous arrive à nous mais trois fois, mon Dieu n'a t-il aucune pitié !! Si
il n'a de pitié de nous, qu'il en ait pour nos "grands" au moins...Je
comprends le désarrois que tu as pu ressentir...Si cela m'arrivait deux
fois (car nous réessayerons à la rentrée), je n'aurai jamais le courage
de recommencer une nouvelle fois...
Je t'envoies mes plus douces pensées, à toi, à tes anges, à ton petit dernier et à tes autres enfants bien sûr...

Bonne nuit petites mamanges et bonne nuit à nos petits lutins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise

avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles agées de 9 ans, de ma souris verte de 4 ans, de mon petit espoir de 4 mois. (une fausse couche précoce)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 17:29

Maman d'Elowan...je comprends que tu sois contrarié d'avoir eu tant de visites si tu ne pouvais les avoir près d'Elowan...En fait, moi, sur les 5 jours de réa...un petit roulement d'amis est passé pour me soutenir mais aussi pour m'amener de la nourriture, de l'eau et des vêtements propres. En théorie, je n'avais droit qu'à deux personnes autorisées dans le service, autorisation signées de ma part mais en pratique, cu que je n'ai pas de conjoint, ils ont été bien plus cool et pas mal de monde est venu, tj un par un mais même la nuit. J'avais tout de même des moments seule dans la chambre de réa avec mon fils sans personnes mais j'aurai souhaité en avoir encore plus.

Mes grandes qui sont nées prémas comme ton petit Elowan, en moins grande prématurité, je n'ai eu qu'une visite de la part d'une tante, j'ai laissé un mot ds ma chambre que je n'occupais que deux heures par nuit car j'étais toujours en néonat avec elles...je me suis demandée pourquoi cette tante avait pû penser que j'aurai pris le temps de venir la voir car elle avait envie de me rendre visite alors que mes filles avaient besoin de moi et qu'il était hors de question que je me laisse influencer...

Tu avais tant d'espoir pour ton petit Elowan, c'ets difficile aussi de s'imposer, Elowan sait que tu aurais aimé être 100% près de lui, et tu as été bien présente et surtout très aimante. Il a une super maman.

maman de Margaux, pardon, je ne voulais pas dire que la mort de ta mamie n'était rien mais juste qu'elle n'est pas comparable et que biensûr tu as sû mieux gérer tes émotions car perdre son enfant n'est pas comme perdre son parent ou grand parent même si la peine est présente et bien là.

Mes filles me parlent bcp de leur petit frère, chaque jour, sereinement maintenant mais il leur manquent bcp. Au départ, l'une de mes jumelles était très très en colère contre la vie, elle extérioriser par la parole et les pleurs ce que je n'arrivais pas moi à sortir...elle faisait un condensès de otut ce qu'elle ne pourrait pas vivre avec lui...c'était poignant e déchirant. Sa soeur est plus inhibée face à ses émotions alors qu'elle est plutôt extravertie dans la vie et très bout en train...elle intériorise bcp sa peine et est depuis plus à fleur de peau...je sens que le décès de son petit frère y est pour qq choses...La troisième n'avait que 2 ans...elle est restée marquée par pas mal de choses, les mois qui ont suivi, elle faisait des massages cardiaques à ses poupées, elle s'inquiétait lorsqu'elle tombait et s'égratinait un peu, la vue du sang pour elle était encore bien plus inquiétante que pour un enfant lambda, elle parlait tj ds ces moments là du sang dans le nez de Siméon (au moment de son arrêt cardiaque). Savoir qu'elle avait elle aussi du sang dans son corps l'effrayait bcp, ça va mieux maintenant, elle parle bcp de son petit frère et c'est important pour elle, pour moi, pour nous toutes...je ne veux surtout pas que cela soit taboo, elle se souvient de qq petites choses malgrè son jeune âge et le temps passé..l'autre jour elle me chantonnait les petites phrases qu'elle nui disait qd il s'ennervait dans son transat qd je le posais pour prendre ma douche le mation "maman arrive, maman est là!", cela m'a fait très plaisir qu'elle se souvienne de ça, je l'avais moi-même oublié! J'attends mon bébé espoir qui arrive très prochainement, au départ, c'était Siméon qui revenait dans son esprit, maintenant, elle préfèrerait un petit frère mais accepte bien l'idée que ce puisse être une fille et surtout sait a intégré, du moins, je pense, que ce ne sera pas Siméon. Mais Siméon n'est aps mort définitivement pour elle...très souvent, elle dit "quand il sera plus mort, je lui donnerai ça, ou je ferai çi..."ça me fends le coeur mais cela me fait du bien aussi.

Ta petite fille est en colère, c'est important qu'elle extériorise, elle ne comprends pas pourquoi cette injustice, elle l'attendait avec impatience, l'aimait déjà tellement et bang, Margaux n'est plus là...alors que nous ne comprenons pas nous même, c'est tellement incroyable et angoissant pour un enfant...En lui permettant comme tu le fais déjà de parler de Margaux, en lui disant qu'elle a le droit d'être en colère, que tu comprends qu'elle soit malheureuse, que tu l'es aussi...en lui lisant qq livres sur la mort aussi...si tu veux des titres, j'en ai pas mal et les filles ici, aussi. Ta fille apprivoisera tout doucement mieux ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 18:11

Merci Cerise, tu es mimie, ne t'inquiètes pas, je sais bien que tu ne dénigrais pas la mort de ma petite Mamie...je voulais juste te dire qu'elle avait une place de maman dans mon coeur...une place importante...

Ta petite souricette est trop mignonne de dire "quand il ne sera plus mort", c'est vraiment très attendrissant. Marine est en colère oui, et aussi par moment comme ce soir où elle a bien vu que j'étais tristounne, elle est aussi capable de me dire "tu sais maman, on va s'habituer aux gens qu'on aime et qui sont morts et on va pouvoir encore sauter de joie comme ça" et là elle saute en l'air, les bras tendus vers le ciel en riant. Les enfants ressentent évidemment le vide qui nous encombre tous et toutes et en même temps ils ont une ressource incroyable. J'ai acheté un livre sur la mort (Bonjour Madame la Mort de Pascal Teulade et Jean Charles Sarrazin), si tu as d'autres titres j'en veux bien aussi mais elle n'aime pas tellement le "thème", au contraire des autres livres, elle ne le réclame jamais. J'ai rangé tous ceux sur "attendre un petit frère ou une petite soeur" qu'elle lisait quand j'étais enceinte mais j'en ai acheté un autre pour "recommencer" (Un bébé dans le ventre de Maman de Stéphanie Blake, auteur que j'adore). On l'a encore relu hier, elle aussi adore. Je ne sais pas si tu vois ce que c'est, c'est l'histoire d'un petit lapin au physique très expressif, le graphisme est tordant et les textes aussi. Elle aborde beaucoup de thèmes.

Si je comprends bien tu attends donc un bébé qui arrive bientôt ? tu as rencontré quelqu'un entre temps ? J'espère que je pourrais tomber enceinte prochainement et facilement...Ton petit Siméon est tellement beau, je ne me lasse pas de regarder sa photo que j'ai même montré à mon conjoint toute à l'heure. Je comprends que cela est été un peu confus pour ta petiote...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise

avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles agées de 9 ans, de ma souris verte de 4 ans, de mon petit espoir de 4 mois. (une fausse couche précoce)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Dim 20 Mai - 18:41

Merci pour ton gentil message et tes compliments sur mon petit elfe des bois, il était un beau bébé et très tonique et éveillé...je regrette en revanche tellement sa non "précocité" sur les sourires intentionnels, sa soeur, cerisette3 en faisait régulièrement et pas réflex dès 14 dès 14 jours, je crois, lui, a souri a ma cerisette2 seulement ou alors "aux anges" biensûr, si j'avais sû!

Ta petite Margaux semble bien belle aussi mais je ne vois pas trop son visage sur la photo, pas évident dans les couveuses avec les tuyaux etc...mais c'est génial que tu aies des photos d'elle et cela doit être important pour Marine.

Pour ma part, j'ai mis des mois à regarder, développer ces photos...c'était une grande étape! Je suis fière d'avoir réussi.

Je ne connais pas Bonjour madame la mort...je trouve important d'avoir des livres sur ce thème pour nos enfants car ils y sont confrontés tous les jours par l'absence de leur frère ou soeur...même s'ils ne sont pas forcément demandeurs...les miennes ne le sont que rarement aussi, mais elles en ont.

J'ai toujours laissé dans sa bibliothèque à ma cerisette3 deux livres autour de la naissance que je lui avais offert pour ses 2 ans juste avant la naissance de son petit frère...c'était très difficile pour moi de lui lire après sa mort, mais malgrè la tonne de bouquin qu'elle a...elle me demandait très souvent ceux là, je prenais sur moi mais cela me déchirais le coeur!

le bébé qui dormait dans un des livres était pour elle, le bébé "mort", bizarement, je ne lui ai pas lu depuis très longtemps, alors que je suis enceinte mais pour moi, c'était le slivres pour attendre Siméon et aussi...car plus rien n'est comme avant...cette grossesse est très différente pour moi.

"un petit frère pour toujours" est pas mal du tout, Falikou, aussi, très beau livre avec de belles illustrations d'un petit garçon africain qui va mourrir et qui meure ensuite, toute en finesse et en subtilité...on comprends, on imagine le paradis etc...cela parlait bien plus à mes grandes qui avaient 7 ans à l'époque. Le livre sur la mort de catherine dolto ne ma plaît pas, un livre sur des questions autour de la mort plaît bien à mes grandes, je ne me souviens pas de l'auteur, je prendrai le temps demain de te noter tout ça, j'en ai d'autres encore.

je ne vois pas du tout, comment s'appelle ce lapin dont tu parles au physique expréssif, peut être que je connais amis cela ne me dit rien.

C'est très touchant et mignon ce que t'a dit Marine ce soir...elle croit en la vie, c'est une enfant heureuse malgrè tout et graê à toi, sa maman!

Oui, je suis enceinte de bientôt 8 mois, le terme est le 29 juin mais ma césa est programmée le 12 juin, Siméon sera donc grand frère. Non, je n'ai pas rencontré de compagnon, je suis célibataire depuis toujours, je n'ai jamais vécu avec le père de mes filles que j'élève seule mais qui voit leur père un week end/ deux et moitié des vacances et le père de mes trois derniers est le même, il s'agit d'un donneur.

J'ai attendu 9 mois après sa naissance, 8 mois à peu près donc après sa mort, mon gygy m'avait demandé d'attendre 1 an après ma dernière césa mais bonh, 9 ou 12 mois, y'a pas tellement de différence. Je suis tombée enceinte de suite comme pour mon petit elfe des bois, je te souhaite d'être enceinte dès que tu sera "prête" à te lancer.

plein de pensées à ta petite Margaux, tendres calins à mon petit elfe des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Bouffées de son odeur   Lun 21 Mai - 11:20

Merci pour les infos livres Cerise.
Moi j'avais hésité à les ranger,
je comprends bien que cela ait été difficile de les relire après le
départ de ton petit elfe, c'est bien pour cela que j'ai rangé ceux que
je lui avait offert quand on attendait Margaux. Elle ne les a jamais
réclamé, si elle le fait alors je les ressortirai mais je ne voulais pas
lui faire de peine en la faisant replonger dans l'excitation qu'elle
pouvait ressentir en les lisant. A chaque âge, une conscience différente
des choses, si elle avait été plus petite, j'aurai fait comme toi je
pense. C'est pour ça aussi que j'en ai acheté un autre, le petit lapin
s'appelle Simon et son petit frère Gaspard, regarde en tapant Stéphanie Blake sur G., je voulais te mettre un lien mais "Les nouveaux membres ne sont pas autorisés à poster de liens externes ou des emails pendant 7 jours"

Oh
oui ma petiote était belle (on les trouve toujours beaux quand c'est
les siens !!), très petite, elle est née à 530 grammes au lieu de plus
du double, entre tout le reste, elle avait aussi un retard de croissance
sévère qui s'est déclaré juste après le décès de ma petite mamie mais
elle avait tout ce qu'il fallait, elle était parfaite à mes yeux. Je
suis "heureuse" des rares photos que j'ai, seulement une petite dizaine
où on ne voit pas grand chose, faites avec le téléphone...là encore, on
me disait "vous avez le temps", je voulais que mon chéri ramène
l'appareil, on en aurait eu de meilleures...

Félicitations pour
ta grossesse, je n'avais pas compris tout cela dans tes précédents
posts, j'espère ne pas avoir été trop indiscrète. Tu dis que cette
grossesse est très différente, est-elle réellement épanouissante malgré
tout ? Mon obstétricienne m'a dit que je pouvais retenter dans 3 mois,
je me sens prête même impatiente. J'espère que je n'aurai pas un retour
de boomerang trop violent...

Câlins à nos petits trésors !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bouffées de son odeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: