DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Laureline mon petit coeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Anne-Lise71

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Saone et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laureline
Décédé(e) à : terme, 41SA+2
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Laureline mon petit coeur   Jeu 17 Mai - 10:11

Aujourd'hui, c'est le 17, si tu étais née à la date prévue, tu aurais cinq mois aujourd'hui. Ta tombe et notre livret de famille indiqueront toujours la date de ta naissance sans-vie au 20 décembre, mais tu avais l'air si vivante, si chaude dans mes bras ce jour-là que j'aime à croire qu'on était le 17, que tu est née vivante, et que j'ai eu le temps de te voir avant que tu partes le 19-20.


Tu étais si belle ce jour-là, avec tes petits cheveux, tes petits ongles, ta peau toute lisse et encore chaude de mon être. Oui tu étais à terme, c'était si évident. Ta petite bouche s'ouvrait et se fermait quand je bougeais, pas encore atteinte par l'atroce raideur que j'ai constatée deux jours plus tard. Ta peau toute rose que tu avais un petit peu griffée dans mon ventre au niveau du nez, n'avait pas encore bleuit.


Je regrette presque de t'avoir vue dans cette chambre froide. J'aurais voulu que tu restes toujours aussi mignonne que ce matin-là, et heureusement, j'ai une photo de cet instant, que la maternité a prise avant de t'ammener auprès de moi et de ton papa. Mon beau-père m'a dit qu'il avait une autre photo, je n'ai pas encore osé la lui demander. Il me dit que quelques heures après tu étais toujours aussi belle, mais j'ai peur que ce soit faux. Il y avait tant de différence entre le matin de ta naissance et la veille de ton enterrement. Je ne regarde même plus les autres photos de la maternité, celles d'"après".


Je tiens à ce que ton anniversaire et celui de ta mort soient distincts, pour pouvoir fêter ta venue sans penser à ton départ. Alors bon anniversaire ma puce, bon anniversaire du jour où j'aurais voulu que tu vienne au monde, le jour de l'anniversaire de ton cousin...Vous auriez eu pile 10 ans d'écart au jour près. Il trouvait ça très drôle.
Il voulait venir te voir le jour de ta petite cérémonie d'accueil, à défaut de baptème, mais ses parents ont préféré le protéger. Ils ont bien fait, je préfère qu'il garde l'image de ta photo, l'image de ta naissance.


Tu sais, beaucoup de monde t'attendait avec impatience, toi la petite dernière de tous tes cousins et cousines, enfin une autre petite fille du côté de ton papa, et du baume au coeur de ma famille qui avait tant souffert quelques mois plus tôt de la perte d'un autre enfant. Et au lieu de ça, une autre perte. Il y avait un monde fou à l"église pour ton enterrement, parents, amis et d'autres personnes simplement venues nous réconforter. Il parait que les gens ont été impressionnés que j'arrive à parler ce jour-là devant tout le monde, mais je ne pense rien avoir fait d'extraordinaire, il fallait que je te dise au revoir, que j'exprime ma peine et ma colère contre cette injustice, et que j'annonce ta chanson :


Cry with a smile (pleurer avec un sourire) d'After Forever
Cry with a smile (pleurer avec un sourire)
My heart is bleeding (mon coeur saigne)
Bewildered I'm here, alone (désorientée, je suis ici, seule)
Why is there pain in a beautiful moment ? (Pourquoi cette douleur dans un beau moment)
Why do I feel so lost, so empty ? (Pourquoi je me sens si perdue, si vide )

Cry with a smile (Pleurer avec un sourire)
My heart is healing (mon coeur se soigne)
From pain I knew that would come (de la douleur, je savais que cela arriverait)
Why stay locked in a deeply sad moment ? (Pourquoi rester enfermée dans un moment de profonde tristesse)
Why do I feel so cold, so peaceful ? (Pourquoi je me sens si froide, si paisible)

[CHORUS : ]
[REFRAIN : ]
Take my heart and set it free (Prends mon coeur et libère-le)
Take my heart and give it time to heal (Prends mon coeur et laisse-lui le temps de guérir)
I know, in my memories you live (Je sais que tu vis dans ma mémoire)
Take my heart a little while (Prends mon coeur un instant)
Take it with you to the place you go (Prends-le avec toi à l'endroit où tu vas)
I know, we will meet again someday (Je sais que nous nous retrouverons un jour)

Cry with a smile (Pleurer avec un sourire)
My heart was dreaming (Mon coeur rêvait)
Of time I knew would come to an end (Du temps où je savais que cela finirait)
Why do I cry about a beautiful memory ? (Pourquoi je pleure au sujet d'un beau souvenir)
Why do I feel so hurt, so lonely ? (Pourquoi je me sens si blessée, si seule)


Cette chanson est magnifique et si proche de la réalité. J'ai pleuré le jour de ta naissance alors que ce devait être un moment magique où j'aurais dû sourire. D'abord j'ai saigné, une blessure ouverte au coeur, puis tout doucement mon coeur se soigne, mais malgré tout, je continue de pleurer et je pleurerai toujours, même après ma guérison.
Le plus étrange c'est que c'était déjà ma chanson préférée avant même qu'elle s'impose à moi de cette façon si tragique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Lise71

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Saone et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laureline
Décédé(e) à : terme, 41SA+2
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Laureline mon petit coeur   Mar 29 Mai - 12:39

Je t'aime ma petite puce.


Ca y est j'attends tes petits frères ou soeurs, eh oui ils sont deux, j'aurais bien eu besoin de l'aide d'une grande soeur. Ton souvenir m'aidera à tenir quand je serais épuisée, je sais que tu m'apporteras de la force.


J'écoute ta chanson presque tous les jours, je n'ai plus mal, au contraire, elle me fait beaucoup de bien.


J'ai verni ton petit cheval la semaine dernière, enfin, je l'ai construit après que tu nous aie quittés mais je n'ai pensé qu'à toi en le fabriquant. Il s'appelle Stewball. C'est un symbole, comme un pied de nez au destin. J'espère que tes petits cadets ne le casseront pas en jouant avec.


Par contre je n'ai pas encore réussi à finir ton nounours. C'est un peu difficile de se remettre à tout ça : le crochet, la layette... C'est bien plus dur psychologiquement que le bois, parce que j'avais préparé tant de jolis habits pour toi...


Je crois que je vais attendre quelques mois avant de penser à la layette des petits bouts, mais en même temps j'en ai deux fois plus à faire... On verra quand je saurai si ce sont des frères, des soeurs ou un de chaque.


Je te remercie pour le fait que ce soient des jumeaux, je suis sûre que tu y es pour quelque chose, j'avais si peur de n'avoir rien à préparer du fait que tout était prêt pour toi. Du coup je vais avoir plein de choses à faire et à acheter.


Je me sens presque coupable de redevenir heureuse, mais je sais que c'est ce que tu souhaite, personne ne veut que sa maman soit triste.


Doux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Lise71

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Saone et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laureline
Décédé(e) à : terme, 41SA+2
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Laureline mon petit coeur   Mer 6 Juin - 2:22

Coucou ma puce,


Je t'aime mon petit coeur, tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Lise71

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Saone et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laureline
Décédé(e) à : terme, 41SA+2
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Laureline mon petit coeur   Lun 1 Oct - 7:06

Voila presque 4 mois que je ne t'ai pas écrit, mais je t'ai parlé si souvent depuis. Tes petits frères vont bien, aussi bien que toi au même âge, ils gigotent, peut-être même qu'ils se battent, mais je ne pense pas.
Cela fait neuf mois que tu es partie. Neuf mois de vie, neuf mois de mort, je me demande ce que tu aurais préféré. J'espère que tu es heureuse où tu es et que tu veille sur nous. Ton papa et moi pensons beaucoup à toi, même avec l'annonce de l'arrivée des jumeaux. La vie continue, mais avec toi.
Ton nom est enfin sur ta tombe, petit à petit le monde avance. Les travaux avancent bien, mais les petits seront peut-être quand même dans ta chambre pendant quelques semaines. J'ai peur que ça me fasse du mal, mais s'il lui suffisait d'un peu de vie pour être accueillante ?
Leur maison sera une nouvelle maison, mais le début de leur vie sera sûrement au même endroit qu'aurait été la tienne.
Je t'aime ma puce, je t'embrasse fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Lise71

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Saone et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laureline
Décédé(e) à : terme, 41SA+2
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Laureline mon petit coeur   Ven 28 Déc - 17:14

Et voilà que Disneyland a eu la bonne idée d'utiliser la berceuse de Bella pour une pub... Ta musique d'adieu pour la sortie de l'église à ton enterrement, pour que tu dormes à tout jamais...


Une jolie berceuse pour un magnifique bébé qui a les yeux fermés pour toujours.


J'ai l'impression d'avoir été trahie par Disney. Ce n'est pas une chanson qui convient à un parc d'attractions... une berceuse... et puis quels droits ils ont sur Twillight ?


Ton anniversaire et Noël ont été si tristes. Tu devrais marcher à l'heure qu'il est, et rire aux éclats en jouant avec tes papiers cadeaux. Tes frères se font attendre, mais dans quelques jours nous les auront nos sourires d'enfants.


Ma fille adorée c'est fou ce que tu me manques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Lise71

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Saone et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laureline
Décédé(e) à : terme, 41SA+2
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Laureline mon petit coeur   Mar 21 Nov - 8:38

Comment ? Pas de nouvelles pendant 5 ans ?

Mais tu sais que je pense à toi très souvent. Comme je l'espérais tes petits frères sont arrivés vivants et en bonne santé et leurs rires ont redonné de la couleur à ta chambre, et à la vie. Ils ont vécu dans ta chambre pendant presque neuf mois avant que nous puissions déménager, et ils ont pris toute la place dans la nouvelle maison.

Je n'ai jamais fini ton nounours, à quoi cela servirait-il ? Il n'est pas avec toi et de toutes façons je ne peux pas y toucher, il est tel que tu l'as laissé, avec ta layette. Par contre le doudou musical que ta tata voulait t'offrir trône dans notre chambre depuis le premier jour et j'aime le regarder, le caliner et penser à toi.

Bientôt un nouveau Noël, bientôt un nouveau petit frère. La grossesse a été riche en peurs, en espoirs et en doutes, en souvenirs aussi. Tu resteras pour toujours notre seule et unique fille, mais ce n'est pas grave, je m'en remets. Je m'en remets à toi, à Marie, à Jésus et à Dieu, si vous en avez décidé autrement, c'est que je ne devais pas en avoir d'autre.

Et puis nos garçons sont formidables, si différents, ils nous ont comblés. Et ce petit dernier va tourner une page. Plus de grossesses, je suis maman, j'ai une belle famille et tu en fais partie.

Je n'ai plus rien à rattraper, à compenser ou je ne sais quelle autre trouble dans la tête. Je vais avoir mon quatrième enfant très bientôt et nous serons tous réunis à Noël.

Toi ma petite mésange, tu es toujours dans mon coeur, tu as une place dans notre vie. tu seras colombe sur le sapin, petit papillon qui volète sur le faire-part de Amaury et Valérian, petit oiseau sur celui de bébé et quand on préparera le mariage, tu auras aussi ta place. Certainement une autre colombe, personne ne le remarquera sauf tes grands-parents et peut-être tes tatas et pourtant tout le monde te verra, tu seras avec nous à la fête.

Quand je regarde ta photo, je vois mon tout petit bébé, mais quand je pense à toi, tu es un pur esprit brillant et protecteur, peut-être que là-haut tu ressemble à la petite fille de 6 ans que tu devrais être.

Je t'aime Laureline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laureline mon petit coeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: