DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 déménagement et baisse de moral

Aller en bas 
AuteurMessage
aline26



Nombre de messages : 115
Localisation : cavaillon (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa
Décédé(e) à : 34 semaines de grossesse
Le : 24/09/2011
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: déménagement et baisse de moral   Jeu 24 Mai - 8:18

Bonjour,

Ca fait quelque temps que je n'ai pas laissé de message sur le forum. Depuis quelques semaines le moral est en baisse, ça fait huit mois que ma fille est partie, j'allais de mieux en mieux, et maintenant je pense tout le temps à elle, je pleure beaucoup plus qu'avant, c'est dur.
J'ai déménagé il y a 2 mois, pour des raisons professionnelles, quand je suis partie ça m'a fait mal au coeur, j'avais l'impression d'abandonner ma fille. Maintenant je ne peux pas aller la voir souvent au cimetière. Mon conjoint ressent la même chose que moi, hier il m'a dit qu'il voulait aller la retrouver.
J'ai aussi repris les essais bébé espoir il y a quelques semaines, et je pense que ça m'a mit aussi un coup au moral, je crois que je n'ai pas envie de retomber enceinte, mais j'ai envie d'avoir un bébé...
Du coup je ne sais pas si ma baisse de moral est du au déménagement, à l'idée d'une grossesse, ou à autre chose.

J'aimerai savoir si certaines d'entre vous ont déménagé après l'enterrement de leur enfant, et comment vous l'avez vécu.

Merci de me donner votre avis.

Tu me manque mon ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamandemile

avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Jeu 24 Mai - 8:54

Chère Aline26,

Je n'ai pas déménagé, je ne peux donc pas répondre à ta question. Mais je voulais te laisser un mot, simplement pour te dire que le processus de deuil n'est pas linéaire... Parfois on a l'impression de reculer alors qu'on pensait justement aller mieux. Je vois ça comme des moments de descentes "pour mieux rebondir". Je ne sais pas si je suis très claire... La décision de tenter un bébé espoir, par exemple, est clairement un pas en avant, il est significatif. Mais il ravive aussi beaucoup de peines et d'angoisses liées à l'histoire de nos bébés envolés. Du coup, il nous replonge dans le passé. La question est de savoir : comment s'en sortir ? Une fois le passé ressassé, comment mieux vivre le présent ?

Je te comprends tellement, lorsque tu écris que tu n'as pas envie de retomber enceinte mais envie d'avoir un bébé. Je ressens exactement la même chose. Pour moi --je parle uniquement pour moi-- je crois que c'est signe que je ne suis pas encore prête à entreprendre une nouvelle grossesse. C'est-à-dire que je ne suis pas prête à revivre le processus de la grossesse (on se lie peu à peu avec le bébé en nous, on fait des projets, on le sent bouger pour la première fois, etc.). Je voudrais un bébé en bonne santé, immédiatement.

Courage. Et pensées pour Lisa et son copain Emile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aline26



Nombre de messages : 115
Localisation : cavaillon (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa
Décédé(e) à : 34 semaines de grossesse
Le : 24/09/2011
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Jeu 24 Mai - 11:04

Merci mamandemile,

Tu as raison, ce serai bien si on pouvait avoir son bébé directement, sans passer 9 mois d'une grossesse stressante. Je pense que de toute facon on ne sera jamais prête.

Bisous à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1104
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Jeu 24 Mai - 11:13

Et je me permettrais d'ajouter, non seulement on veut un bébé immédiatement, mais alors qu'est-ce que ça serait chouette si ça pouvait être Émile, Lisa ou Laeticia!

Aline, je vois qu'il y a aujourd'hui 9 mois que ta petite puce est partie, je suis de tout coeur avec toi.

J'avais la même discussion ce matin avec ma psychologue. Je vis en banlieue, on était venus s'installer près de mes parents en prévision de l'arrivée de Laeticia et de mon congé de maternité. À présent, je dois voyager 3h par jour pour aller et venir du travail et ça m'épuise. Je voudrais vraiment retourner à Montréal, pour plein de raisons, mais le fait de laisser la chambre, d'y voir des étrangers s'y installer, ça me crève le coeur.

Courage!

Douces pensées à vous deux et à nos bébés d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Jeu 24 Mai - 11:59

Bonjour Aline,

Je vais te dire ce que je me dis à moi en espérant
que cela puisse t'aider. Tu ne peux pas visiter ta petite fille aussi
souvent que tu le
voudrais, tu ne peux pas aller au cimetière quand tu en as besoin et
c'est dur, je le comprends mais ton petit trésor est avec
toi
depuis le début où elle a quitté ce bas monde, son départ est devenu
une énergie si on peut dire. Ta petite puce est là, elle est dans l'air
que tu respires, dans les
fleurs que tu regardes, sur un nuage qui se laisse porter par le vent,
dans le petit ruisseau qui rejoint l'océan où tu te baigneras bientôt. Elle est là, elle t'entoure
pour toujours. Elle est là et en même temps, elle continue son chemin. Elle te regarde, elle te
voudrait heureuse dans ta nouvelle vie. Le chemin du deuil n'est pas
linéaire, mamandemile a raison, parfois, on a l'impression qu'on fait
marche
arrière, demi tour, on a l'impression de ne pas trouver sa route,
d'être perdu, tout se mélange mais je t'assure, tu fais bien marche
avant. Tu
vis. Tu n'abandonnes pas ta fille, tu penses à elle chaque jour, quoi
que tu fasses, elle ne te quitte pas, tu es vraiment loin de
l'abandonner.

J'ai
déménagé il y a plus d'un un mois, seulement deux semaines après le
décès de ma petite fille.(Là tu vas tu dire, cela ne fait que deux mois
et moi huit, on en est pas au même point, mais j'ai connu un deuil très
très douloureux, il y a dix ans maintenant et j'y pense encore tous les
jours. Aujourd'hui, je me rends compte que cette affreuse épreuve m'a
permis et me permet de rechercher une certaine sérénité...)
Ce
déménagement, je le voulais, c'était constructif pour moi de partir de
Paris. D'un appartement, nous nous sommes installés dans une maison avec
jardin, maison qu'on avait choisi lorsque j'étais enceinte...Parfois
c'est dur parce que la petite chambre de Margaux n'est pas "habitée" par
elle...elle aurait pu y faire ses premiers etc etc...et je pourrais me
laisser aller à plein de fantasmes de ce type qui ne font que mal mais
en toute honnêteté, je la sens présente malgré tout. Dans la
bibliothèque, je lui ai consacré une étagère avec des livres que j'aime,
le médaillon de la crémation que j'ai mis dans un petit panier fermé en
osier, des petits coquillages, des petits objets qui ont une histoire
et qui me tiennent à cœur. Je refais des petits bouquets de fleurs dès
qu'ils se fanent (étrangement, ceux là ne se fanent pas vraiment).
J'aime avoir ce '"lieu", j'en prends soin, je peux lui dire bonjour et
bonne nuit et lui dire que je l'aime.

As-tu un petit endroit où
tu pourrais te recueillir toi aussi avec des petits symboles qui
représenteraient le passage de ton petit ange ? Peut être que cela te
permettrai d'avoir une continuité sur les moments que tu passais au
cimetière (?).

Ne sois pas trop exigeante avec toi, rends toi la vie douce et donne toi du répit.

(en psy, on dit qu'un déménagement, c'est un deuil aussi).

Ce déménagement, tu sais poser des mots dessus, quand est-il de ta
grossesse ? pourquoi ne "crois" (pour reprendre tes mots) tu pas avoir
envie d'être à nouveau enceinte ? Qu'éprouves-tu ? Est ce aussi rattaché
à ta petite Lisa ?

Pour
ma part, ma grossesse me manque terriblement et pourtant, on ne peut
pas dire que cela soit des moments que j'ai particulièrement apprécié
(les deux étaient à risque dont la dernière alitée de A à Z). Même si
j'ai peur, j'ai vraiment envie de retomber enceinte. Nous pourrons
recommencer cet été et j'ai hâte, je ne pense qu'à cela. Comment te
sentais-tu par rapport à la grossesse avant de recommencer les essais
bébé espoir ?

Je te souhaite plein de courage, mes plus douces pensées t'accompagnent

Câlins à nos petits trésors, à nos amours chéris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aline26



Nombre de messages : 115
Localisation : cavaillon (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa
Décédé(e) à : 34 semaines de grossesse
Le : 24/09/2011
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Ven 25 Mai - 5:35

Merci pour ton réconfort,

C'est une bonne idée d'avoir un lieu où se recueillir, je pense que je prendrai une photo de sa tombe la prochaine fois, parce que je n'ai même pas de photo d'elle.

Je pense que mon déménagement a été positif pour moi aussi, mais comme tu le dis c'est aussi un deuil. Tant que j'y habitait encore, je me disais que même si ce n'était pas Lisa, il y aurait un bb qui jouerait un jour dans le salon, qui ferait ses premiers pas. Et quand je suis partie tous ces rêves se sont envolés, je suis repartie de zéro.

Pour ma future grossesse, c'est bizarre parce que j'avais arrêté la pillule en janvier, et à ce moment là je me sentais vraiment prête, j'avais envie d'être enceinte. Personnellement j'ai adoré être enceinte, et j'ai profité au maximum de ma fille quand elle était dans mon ventre. Mais aujourd'hui je n'ai pas envie d'être enceinte parce que je sais que je serais stressée, et je ne veux pas m'attacher trop à un bébé avant de l'avoir dans mes bras, je pense que c'est pour me protéger. Sans doute cette vision des choses change quand tu commence à sentir le bébé bouger.

Je pense qu'il faut du temps pour réapprendre l'espoir.

Grosse pensée à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pico-ti

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 35
Localisation : Meuse (55)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaiah
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 11 janvier 2012
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Ven 25 Mai - 6:42

aline26 a écrit:

J'ai déménagé il y a 2 mois, pour des raisons professionnelles, quand je suis partie ça m'a fait mal au coeur, j'avais l'impression d'abandonner ma fille. Maintenant je ne peux pas aller la voir souvent au cimetière. Mon conjoint ressent la même chose que moi, hier il m'a dit qu'il voulait aller la retrouver.

Moi j'avais déménagé enceinte, mutation professionnelle de mon mari militaire. On avait choisi la maison en fonction de nos projets de vie de famille. On n'avait pas choisi la région, mon mari a du suivre son escadron, on est très éloignés de nos familles et de nos amis, et la région est morte, MAIS on en avait pris notre parti, et on avait plein projets. Sauf que maintenant, plus de projets, et que des mauvais souvenirs dans cette maison, dans cette région, la poisse qui nous poursuit et les tuiles qui s'accumulent, la solitude qui nous pèse dans des moments où on aurait besoin de soutien. Mon mari a demandé une mutation pour raison sociale, en s'axant sur 2 bases qui nous rapprocheraient de ma famille. Il y a encore quelques années, on aurait déjà bougé, mais la cohésion sociale de l'armée n'est plus ce qu'elle était, les dossiers trainent et des demandes peuvent être refusées (surtout quand c'est un excellent élément qui demande à quitter un poste que personne ne voudra parce que la région n'est pas du tout attractive...). Bref, j'espère vraiment qu'on pourra quand même bouger avant la fin de l'année, c'est mon objectif, je ne supporte cette foutue baraque que parce que j'ai l'espoir de la quitter!
En tant que famille militaire, donc nomade, on a choisi la crémation pour Isaiah, et nous n'avons pas répandu ses cendres, pour pouvoir l'emmener avec nous à chacun de nos déplacements.

Tu n'as pas la possibilité de récupérer les photos de ton ange? Normalement, la maternité en aura fait, il te suffit de les demander. Moi j'ai fait faire un portrait de mon fils, il est accroché à côté de mon lit, pour pouvoir l'admirer et lui parler quand je veux, sans forcément à aller jusqu'au columbarium.

aline26 a écrit:

J'ai aussi repris les essais bébé espoir il y a quelques semaines, et je pense que ça m'a mit aussi un coup au moral, je crois que je n'ai pas envie de retomber enceinte, mais j'ai envie d'avoir un bébé...
Du coup je ne sais pas si ma baisse de moral est du au déménagement, à l'idée d'une grossesse, ou à autre chose.

C'est exactement la pensée qui m'a frappée hier soir, j'ai envie d'un bébé, mais pas du tout envie de retomber enceinte. En fait, j'ai envie de MON bébé, de celui que j'ai déjà mis au monde mais qui m'a été enlevé Crying or Very sad

Si c'est ce dont tu as besoin pour te sentir mieux, je te souhaite de tomber enceinte rapidement, et de commencer ainsi une nouvelle vie, dans ta nouvelle maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyabascule.e-monsite.com/
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Ven 25 Mai - 8:17

Je t'en prie Aline, on est toutes là pour ça. Un coup c'est l'une, un coup c'est l'autre qui réconforte Wink et désolée pour l'apparence du post, j'ai des petits soucis de codages apparemment parce que ce n'est pas la première fois que ce que j'écris sur ce forum se présente sous cette forme et ce n'est pas très agréable à lire...

Pi-coti a raison, normalement la maternité fait des photos, on ne t'en a pas proposé ?

Quand tu prenais la pilule, tu étais "protégée" donc rassurée avec des envies de bébé non angoissantes, maintenant que "la porte est ouverte" c'est différent et c'est bien normal je pense. Pour te donner un exemple, je m'angoissais et j'étais complètement démoralisée avec le fait de devoir attendre un an à cause de la césa, cela m'obsédais. Lorsque l'obstétricienne m'a dit que je pouvais réessayer cet été, ce fut un grand soulagement mais d'autres angoisses sont apparues et la peur surtout...et c'est pareil pour d'autres mamans avec qui ont peu en parler...

Malheureusement, la vie est faite d'épreuves mais ce sont aussi ces épreuves qui nous permettent de réaliser nos bonheurs, nos chances etc...On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve, il peut tout arriver, le "bien" ou le "mal" encore une fois sous des formes différentes. Sur ce forum, je vois des mamans qui ont vécu le cauchemar plus d'une fois. Bien sûr, on "prie" pour que cela ne nous arrive pas mais cela peut nous arriver. Ce serait plus qu'injuste mais cela fait parti des risques...mais qui dit risque dit chance m'a dit un jour un médecin...

Ces peurs viennent à nous. Et encore une fois c'est bien normal et humain. Mon conjoint m'a fait lire des passages de livres qui avait fait échos en lui et voilà ce qui est dit en résumé "laisse passer tes peurs, comme un inconnu inquiétant qui ne ferait que passer devant toi, ne les accueille pas spécialement, ne leur donnes pas trop d'importance mais ne les rejettes pas non plus et elles te laisseront tranquille". Cela a aussi fait écho en moi, j'espère que cela te parlera aussi.

Ce matin, j'ai fait une séance de micro-kinésithérapie et cela m'a fait un bien fou, je ne sais pas si l'une d'entre vous en a déjà entendu parler mais je sens tout mon bas ventre détendu, cela me "repose". Je pense que c'est bien de "soigner" l'esprit (je vois une psychologue chaque semaine) mais soigner le corps me semble tout aussi important. Vous, que faites-vous pour vous occuper de vous ?

Aujourd'hui, Margaux est née il y a deux mois. Deux mois déjà, et seulement deux mois...j'ai dû mal à imaginer qu'un jour, cela fera un an, puis deux, puis toute une vie "sans elle"...et ce matin, comme par hasard, si le hasard existe, j'ai reçu les derniers résultats de mes analyses, j'attends encore la confirmation de l'obstétricienne mais à priori, je ne fabrique pas d’anticorps, c'était le seul bémol. Cela me rassure donc quand aux risques de récidives...

Bises à toutes, et pensées douces
Plein d'amour à nos petits anges, et à ma petite Margaux tout particulièrement en ce jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Ven 25 Mai - 15:31

ta réaction est normal

tu vois je dois demenager dans deux mois jour pour jour

mon ange a mis ces ailes il y a presque deux ans et sept mois

et bien j'ai la colere de partir mais en meme temps je me dis que notre reve de vivre a la campagne se réalise

c'est ce que nous avons toujours voulu

je sais que ca ne va pas etre facile ma psy m'a dit que c'etait une reaction normale que j'avais la que je vivais un nouveau deuil

alors je me prepare tout doucement a l'idée

c'est pas facile mais en meme temps je pense que cela peut m'aider a avancer

car c'était notre projet depuis toujours et je me dis que la vie doit continnuer malgrés tout

et surtout que de son doux nuage mon Bastian serait fiere de voir sa maman avancer



je pense que tout les moyens sont bon pour se reconforter

courage

pensées a nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurore-enola

avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : aurore
énola
éléane
Décédé(e) à : 21 sa survécue 1h
28 sa
11 moi et demi
Le : 21/05/1990
06/02/2004
28/07/2009
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Ven 25 Mai - 16:44

pas facile d'être femme de militaire en temps normal mais quand on perd un enfant c'est encore plus dur, moi, mon homme était en opex quand éléane nous a quitté.

moi aussi, je suis loin de ma famille personne autour pas évident.

douces pensées à nos anges...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon.mon ange

avatar

Nombre de messages : 1875
Age : 36
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludivine et Angélique et Manon
Décédé(e) à : Ludivine et Angélique décédées à 21 SA
Manon décédée 15 jours avant le terme
Le : 25/05/2011 , 16/04/2012
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Dim 27 Mai - 16:11

Aline je viens prnerde de tes nouvelles. Comment te sens tu? as tu pu te faire un petit lieu de recueil pour Lisa? Ce n'est pas évident de déménager car cela veut dire quitter ce que l'on connait, là ou on avait des projets de vie....c'est un autre deuil en quelque sorte...



Je t'envoie des ondes positives et de douces pensées pour Lisa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurore6883

avatar

Nombre de messages : 5224
Age : 34
Localisation : savenay(44)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mes jumeaux:
Victor né à 18h45
et Louise né a 19h05
Décédé(e) à : 23sa+2j(sans cause...sauf le risque d'une grossesse gémellaire: mon col s'est ouvert)
Le : 07/01/2011 à 19h35 (France-77)
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Dim 27 Mai - 16:41

je suis désolé mais je nai pas lu les messages precédent;
nous avons déménager 2semaines apres mon accouchement. cetait prévu ainsi...nous navons pas changé les choses. nous rentrions dans notre région, aupres de nos familles.
Mais nous avons choisit de faire enterrer nos bébés non pas là ou il sont nés(77), mais dans le 44 chez nous. du coup ils sont aujourdhui près de nous.
par contre le déménagement a été plus que dur, impossible pour moi de faire les cartons sans m éffondrer toutes les 5 mins. je quittais le monde ou ils avait évoluer.meme si cetait dans mon ventre, je quittais les souvenirs de ma grossesse.pour aller normalement là ou jaurais du les élever...bref dur dur.
je ne peux te dire si cest cela qui te perturbe cest tellement propre a chacune....

mais jespere que deja en parler te fait du bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aline26



Nombre de messages : 115
Localisation : cavaillon (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa
Décédé(e) à : 34 semaines de grossesse
Le : 24/09/2011
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Lun 28 Mai - 9:26

Bonjour,

Ca fait du bien de parler de ces choses là effectivement. ce week end, on en a pas mal parlé avec mon conjoint, il est pressé de me voir enceinte, et ça me rassure aussi.

zzabou, la maternité ou j'était n'a pas pris de photos, apparemment ce n'est pas automatique, et toutes les maternités ne le font pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zzabou

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Golf du Morbihan
Je suis : Maman de
Ange(s) : Margaux
Décédé(e) à : 27 SA à 3 jours
Le : 28 Mars 2012
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Lun 28 Mai - 14:52

C'est super de pouvoir se parler, ça change tout...je vous souhaite tout le bonheur du monde pour cette future grossesse et le magnifique bébé que vous allez nous faire là Wink

C'est fou que ce ne soit pas encore automatique pour les photos...quoi que je te dirai que j'en avais fait quelques unes lors de son passage en réa mais celles qui ont voulu me donner à la mater, je n'ai pas pu les prendre. Je n'avais pas l'impression que c'était mon bébé. Elle avait changé si vite et son corps avait noircit...Je l'ai regretté par la suite, j'ai donc demandé qu'on me les envoie, je ne me rappelais plus exactement comment elles étaient. Je les ai reçues mais le choc a à nouveau été le même. Je les ai donc rangé. Le souvenir qu'on a de nos petits anges est certainement la plus belle des images...

Douces pensées, câlins à nos petits coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pico-ti

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 35
Localisation : Meuse (55)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaiah
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 11 janvier 2012
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Mar 29 Mai - 4:01

aurore-enola a écrit:
pas facile d'être femme de militaire en temps normal mais quand on perd un enfant c'est encore plus dur, moi, mon homme était en opex quand éléane nous a quitté.

moi aussi, je suis loin de ma famille personne autour pas évident.

Oh mon dieu, comme ça a du être dur pour vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyabascule.e-monsite.com/
Manon.mon ange

avatar

Nombre de messages : 1875
Age : 36
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludivine et Angélique et Manon
Décédé(e) à : Ludivine et Angélique décédées à 21 SA
Manon décédée 15 jours avant le terme
Le : 25/05/2011 , 16/04/2012
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: déménagement et baisse de moral   Mar 29 Mai - 4:56

aline...je sius contente si vous avez bien parlé avec ton conjoint..et je te souhaite alors une belle grossesse et du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
déménagement et baisse de moral
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: