DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 mon bébé d'amour guillaume

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: mon bébé d'amour guillaume   Mer 26 Sep - 12:07

coucou mon bébé
Pourquoi nous as tu quitté ce 26 septembre 2011 à 14H00?
Je n'ai pas eu le temps de te dire à quel point je t'aime , même si ton papa me dit le contraire
Parfois j'ai l'impression que tu as attendu que laurent soit hors de danger pour nous quitter
et pour que nous soyons moins malheureux sans toi.
Ces pieds bots ne seraient ils pas le signe avant coureur d'un problème plus grave pour que tu disparaissent ainsi aussi brutalement la veille de ta naissance?
On ne le sera jamais. Je ne veux pas le savoir. Nous t'avons tant désiré mon bébé
Nous t'aimons tellement fort : moi ton papa et ton frère
Tu nous manques beaucouuuuuuup ....surtout demain c'est votre anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Ven 5 Oct - 17:45

bonsoir mon bébé d'amour
Tu me manques toujours autant mon bébé.
Désolé de venir te voir que maintenant. J'avais beaucoup de problèmes intérieurs à régler: ton anniversaire, mes 2 moi-mêmes et ma futur fiv

Guillaume depuis que tu nous as quittés le temps s'est arrêté, je ne suis plus moi même.
J'ai l'impression d'être deux personnes complètement différentes :
- une maman heureuse et épanouie
- une maman anéantie par le chagrin

Comment ne pourrai je pas être heureuse? Tu nous as fait un merveilleux cadeau. Je suis enfin maman alors que j'étais destinée à ne jamais connaître la maternité. Tu as protégé ton frère laurent d'une mort certaine car si tu étais parti avant le terme, ton frère ne serai pas avec nous. Je sens au plus profond de moi même que tu étais déjà malade avant ta conception car je te sentais moins remué que laurent.

Comment ne serai je malheureuse? Tu n'es plus là près de nous. Nous t'avons désiré autant que ton frère: notre bébé miracle

Même si aujourd'hui je suis enfin mère je ne fais que pleurer ton absence car tu me manques tellement mon fils, mon fils bien aimé

J'essaye de me battre contre ses idées noires qui m'envahissent peu à peu car même si je suis heureuse j'ai envie de te rejoindre mon fils.
Je les repousse de toutes mes forces car ton frère est là, je l'aime autant que toi.

Alors j'oscille dans la même journée entre la joie et le chagrin. Je vis le paradis et l'enfer.

Mardi j'ai rendez vous avec le psy. J'ai jugé qu'il était préférable que je reprenne les séances après 3 mois d'arrêt car je vais livrer le plus grand combat de ma vie: je veux te donner un petit frère ou une petite soeur. Pour cela il faut que je reprenne le chemin de la PMA

Je vais me battre pour toi, pour laurent et pour papa
Je vais combattre mon corps car papa et moi nous souffrons de stérilité
Je vais devoir me refaire des piqures, des prises de sang et j'aurai d'atroce migraine à cause des hormones.

Je t'aime mon guillaume pour l'éternité maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 7 Oct - 9:08

coucou mon bébé d'amour
J'espère que mes messages arrivent vers toi mon bébé
Aujoourd'hui j'ai eu envi de t'écrire pour te dire encore à quel point je t'aime
Jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm....
Je pourrai encore écrire comme çà jusqu'à la fin des temps mon bébé d'amour
Ici je suis vraiment ta maman. Dans la vraie vie on ne me comprends pas car pour les gens on ne peut pas ressentir de l'amour pour un enfant qu'on n'a pas connu

Hors c'est archi faux car je t'ai aimé dès la première fois que tu t'es accroché dans mon ventre. Nous étions tellement bien tous les trois.
toi moi et ton frère, nous ne formions qu'une seule et même personne

Aujourd'hui tu n'es plus là, tu m'as laissé un vide immense comme si rien ni personne ne pourrait comblé. Tu nous manque tellement

Parfois j'ai l'impression que ton frère ressent ton absence car il ne supporte pas de dormir tout seul le soir. Je suis obligée de le border jusqu'à ce qu'il s"endort

Je me demande encore encore et encore pourquoi tu nous as quitté alors que tout allait bien
l'ammiosynthèse normal et les pieds bots guérissables pourquoi? POurquoi?

C'est très dur de ne pas savoir ce qui c'est passé. Une seule personne le sait c'est ton frère laurent qui te donnait des coups de pieds désespérément pour que tu te réveilles

Je regrette tellement ce qui s'est passé j'aurai tellement évité se drame et de donner une autre souffle de vie pour que tu sois là près de nous

Maintenant j'essaye d'accepter
que cette ambiguité des sentiments je devrai la vivre toute ma vie
que je peux à la fois ressentir de la joie et du chagrin en même temps.
Mais c'est très difficile car pour moi ce n'est pas possible. On est soit heureux ou soit malheureux mais pas les deux en même temps

La vie est dégggueuulasse avec moi de me faire vivre ces mêmes sentiments en même temps. çà me donne vraimmmmment envie de vooooomir
- la joie d'une mère
- le chagrin d'une mère
Pourquoi cette cruauté? cette injustice?

Mon bébé je te regretterai jamais assez tu es ma chair, mon sang et mon coeur
Ce que je regrette par dessus tout c'est l'amour "physque" que je pourrai jamais te donner comme par exemple te ressentir dans mes bras mon bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 9 Oct - 8:41

Bonjour guillaume mon bébé d'amour

C'est aujourd'hui ma visite avec le psychologue. Il va peut être m'aider à y voir plus clair.

Je sais à présent que le deuil d'un enfant n'est pas guérissable. Mais qu'on peut quand même être heureuse et vivre normalement malgrès la souffrance.

J'ai la preuve vivante ta mamie maternelle. Elle m'a appris qu'elle avait perdu un de tes oncles il y a 40 ans. Je m'en serai jamais doutée, elle semblait heureuse et souriante. Mais je ressens quand même sa souffrance quand elle m'en parle.

Son histoire est cependant différente de la mienne car dans mon cas je suis confrontée à 2 sentiments complétement contradictoires
- la naissance d'un premier né
- la perte d'un premier né
Mon travail est de me ramener, de me réunifier et de ne pas vivre ces 2 vies en parallèles

Quand on me pose la question: êtes vous heureuse?
Je réponds spontanément oui je le suis réellement heureuse: j'ai un bébé magnifique , un mari aimant je suis une maman que demanderai je de plus? Je suis comblée

Quand on me pose la question: êtes vous malheureuse?
Je réponds spontanément oui je suis complètement anéanti par le chagrin de t'avoir perdu mon fils. Je ne te reverrai jamais....
Tu me manques tout le temps à chaque seconde

Pour l'instant la maman heureuse prend le dessus sur l'autre mais je ne veux pas que l'autre gagne du terrain.

Je vous aime tous les 2 :toi et laurent. Vous êtes mes premiers nés, mes bébé d'amour, mes bébés miracle. Il faut que j'accepte que même si vous êtes Jumeaux vous avez 2 destins différents.

Je pense que tu ne voudrai pas que je te rejoigne et que je laisse ton frère tout seul sur la terre car sinon ta mort serait en vain. Je t'aime mon bébé de touuuuuuut mon âme.

Il faut que je trouve un sens à ta disparition. Je ne sais pas encore quoi? pourquoi? comment?
Seul l'avenir me le dira?

Parfois, j'ai l'impression que tu cohabites avec ton frère. J'ai beaucoup ressenti cette impression quand votre anniversaire approchait. J'avais l'impression que laurent se dédoublait et je ressentais ta présence.

Ah!!! si c'était possible, mon coeur serait plus léger.
Je pense cependant que : une partie quand même de toi existe en laurent et qui vit quand même avec nous. J'aurai tellement aimé le croire!!!!

Je vais te laisser je reviendrai tout à l'heure pour te raconter ma séance
un million de Bisou mon fils maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 9 Oct - 17:00

bonsoir mon bébé d'amour

Je suis allée à ma séance avec le psy. IL m'a éclairé sur certaines choses

En fait, à cause de cette dualité entre la vie et la mort, ma personnalité s'est profondément transformée et elle est devenue comme une pièce de monnaie
- un côté face: bonheur
- un côté pile: malheur
Je vis en fait le ying et le yang. Un combat et un déchirement intérieur d'où l'apparition de mes 2 moi mêmes

Il m'a dit qu'il fallait que je travaille la maman endeuillée pour pouvoir réconcilier la maman heureuse et la maman anéantie par le chagrin.

En conclusion, il faut me laisser le temps de faire mon deuil. A ce moment là, je n'aurais plus de problème d'identité

Donc il faut que je saches où j'en suis dans mon cheminement et il n'y a que les mamanges qui puissent m'aider.

Par contre, quand je te sentais dans laurent, il m'a dit :
- que c'est de l'ordre de l'éprouvé
- et qu'il fallait s'inquiéter si çà devient du ressenti car je risquais de me perdre et de sortir de la réalité. Par conséquent, de détruire ma relation avec ton frère laurent

La réalité est que laurent est vivant et toi tu es absent pour toujours.

Je comptes sur toi mon bébé pour me guider de la haut et nous protéger laurent ta maman et ton papa.

Je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort. Bonne nuit mon bébé maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 10 Oct - 8:39

bonjour mon bébé d'amour

Je suis venue te voire pour te raconter une histoire magnifique d'une mamange qui disait que :
Tu as été recueilli par un de mes proches disparus, là haut et que tu grandiras dans le ciel comme dans une vie parallèle et lorsque je monterai à mon tour un jour c'est toi qui viendra m'accueillir et tu seras adulte.... Que c'est moi qui souffre pas toi.

Je trouves qu'elle est très belle cette histoire une vraie procession de foi. Je vais la garder tout au fond de mon coeur chaque fois je me sentirai mal et que ton absence me deviendrait insupportable

Depuis le drame, je ne prie plus on aurai dit que j'ai perdu la foi. Cette histoire me réconforte beaucoup.

C'est vrai qu'une fois j'ai rêvé de toi dans mes bras, je te remplissais de bisous et mami ( ton arrière grand mère décédé) est venue t'enlever. Je ne t'ai plus jamais revu après ce jour. Je comprends à présent pourquoi elle ne m'a pas donné d'explication.

Bon ce n'est qu'un rêve mais je m'accroche à cette idée que là où tu es tu vas bien et que tu es en compagnie de ton arrière grand mère et que je te reverrai un jour

Aujourd'hui je me sens mieux. Peut être parce que j'ai laissé sortir la mère endeuillée.
Je pense toujours à toi , tu me manque toujours autant mais je m'accroche encore et encore

Je t'envoie pleins pleins pleins de bisous jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Ta maman qui t'aime et qui pense très fort à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 10 Oct - 16:49

bonne nuit mon bébé d'amour
Je pense et je penserai toujours à toi
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm........
je ne t'oublierai jamais.
Je compte sur toi pour m'accueillir un jour à la fin de ma vie
Pour l'instant, je m'accroche encore et encore, je ne suis pas sortie d'affaire
et je compte sur toi pour m'aider et sur Dieu
A demain maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 11 Oct - 7:29

bonjour mon bébé c'est encore maman
çà me fait du bien de t'écrire quelques lignes chaque jour.
çà me permet de me recentrer et d'être en accord avec moi même.

Une mamange disait que:
La douleur reste et ne s'en va jamais mais elle peut être apprivoiser.
Le vide reste aussi mais la colère s'en va
Apaiser la rage en soi permet de laisser plus de place dans le coeur et de te chérir encore plus foooooort

Que tu nous avais choisi pour nos qualités humaines. Soyons en paix...
Cette paix est possible elle se fera petit à petit.
Je dois me sentir privilégier que tu nous as choisi pour t'aimer au delà de tout et au delà de la mort...

C'est magggggniiiiiiifiquuue tellement vrai

Je me sens plus apaiser, même si ce n'est pas encore gagner mais je sens que mon amour pour toi grandi jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm mon bébé
J'espère que tu le sens de la haut mon bébé d'amour

J'ai transcrit ici le poème d'un auteur inconnu qui m'a beaucoup aider et réconforter quand je ne connaissais pas encore le site. Comme çà je pourrais le lire chaque soir

"Me glissant au creux du ventre de celle qui m'a tant désiré
Je ressens déjà son amour, le bonheur que je lui ai procuré
J'entends son coeur qui bat, cette douce mélodie qui me berce
Je sens la chaleur de ses mains, la tendresse de ses caresses
Elle me parle me dit combien elle m'aime
Moi aussi maman, tu ne peux t'imaginer à quel point je t'aime

Me voilà simplement qu'un infime petit être
Un petit être qui grandit de jour en jour et qui n'attend qu'à naître
Mais que se passe t-il? Que m'arrive t-il?
Moi qui étais tellement bien, en sécurité et enveloppé
Pourquoi me retire t-on de ce nid qui m'était offert?
Pourquoi m'enlève t-on la chance de vivre sur cette terre?

Je ne sais pas où je me dirige où je m'en vais
Je ne comprends pas ce qui m'arrive, ce que j'ai fait
Maman, je voulais tellement vivre et dans tes bras m'y retrouver
Je ne t'ai que trop peu connu mais tellement aimé

Défilant devant la lune et les étoiles, je m'envole maintenant cette terre
Cotoyant les nuages,je suis un petit ange dans cet immense univers
Regrettant de tout coeur le malheur que vit ma mère
Je ne cesse d'entendre sa voix qui m'appelle et qui m'espère

Arrêtant devant ma maison, je regarde à la fenêtre
C'est elle, qu'elle est belle, douce et parfaite
Je l'entends qui m'appelle, je ressens tellement son amour maternel
J'entends ses prières, je l'entends supplier le ciel

Maman, j'aimerai terriblement mettre un baume sur ton coeur
Le soulager car il est tellement meurtri par la douleur
Je désirerai sécher tes larmes et ne pas t'incomber ce malheur
Revoir seulement ton sourire, celui qui était rempli de bonheur

Je ne suis qu'un ange qui a seulement envie de se retrouver dans les bras de celle qui m'était destinée

Mais la vie, contre mon gré, en a décidé autrement

N'oublie jamais à quel point je t'aime maman
Je serai toujours là et toujours je veillerai sur toi
Ne t'en fais pas, je suis bien, ne pleure pas

Au fil des jours, je serai à tes côtés, je t'épaulerai car n'oublie jamais maman, un jour je te retrouverai....."


Bonne journée mon bébé maman qui t'aime encore encore encore pluuuuuuuuuus fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 11 Oct - 17:07

bonsoir mon bébé c'est moi ta maman

Je me sens plus apaiser. Mais je ressens encore la contradiction de mon coeur
Je sens encore ce combat intérieur qui me déchire encore et encore
Donne moi la solution, aide moi à trouver la paix intérieur et de me retrouver en une seule personne. La nuit porte conseil et écrire me permet de me recentrer et de mettre d'accord mes 2 moi-mêmes

Je t'explique ce sont moi mais 2 personnes coexistes complètement contradictoire dont une domine la mère heureuse

Les mamanges m'ont aidé à apaiser la mère endeuillée car j'ai revécu grâce à leurs témoignages les différentes phases du deuil que j'avais refoulé. Cette souffrance endormie a réémergée à la suite de votre anniversaire le 27 septembre. J'ai réalisé ce que j'ai perdu et ce que je ne vivrai jamais parce que tu n'es plus là. Je sais qu'il n'y a pas de retour en arrière. Tu seras absent à jamais

2 moi s'opposent complètement. Je te dis ce que je ressens

Maman heureuse:
Je culpabilise de n'être pas assez malheureuse alors que je t'aime à l'infini mais je dois t'oublier pour le bien de laurent. IL a besoin de moi et j'ai besoin de toutes mes capacités physiques et intellectuelles pour m'occuper de lui.

Maman endeuillée:
Je me sens plus apaisée grâce aux mamanges j'essaye d'apprivoiser ma souffrance mais je culpabilise d'être heureuse un jour car j'ai peur de t'oublier et je ne veux jamais t'oublier. Tu es aussi mon fils. Je t'aime aussi à l'infini

Point commun: je t'aime Guillaume à l'infini
point contradictoire: je veux t'oublier, je ne veux pas t'oublier. 2 sentiments contradictoires que je pense réellement malheureusement à mon grand désespoir

Bon je vais en parler au psy je le vois le 16 octobre j'espère qu'il va m'aider. Je n'accepte pas ces contradictions c'est absurde je dois me retrouver absolument. Je vais bientôt livré le plus dure combat de ma vie , te donner un frère ou une soeur. Je te rassure ce n'est pas dans le but de te remplacer mais d'avoir 2 enfants en vie avec nous pour que laurent ne soit pas seul.
Etre enfant unique c'est très dur d'autant plus quand il y a eu un drame dans la famille.

Pour l'instant, je continue à faire travailler la mère endeuillée. Peut être une des mamanges me donnera la solution involontairement

Bonne nuit mon bébé je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Ven 12 Oct - 9:03

bonjour mon bébé

Ton frère s'est endormi, je peux enfin venir ici. Je n'est pas bien dormie cette nuit. Laurent a dû le ressentir il m'a réveillé 3 ou 4 fois. Je suis maintenant épuisée mais je dois continuer

La nuit porte conseil et je ne peux pas attendre le 16 octobre pour régler mes problèmes métaphysiques. Je dois trouver une solution rapidement car je commence le parcours PMA le 19 Octobre et je suis encore affaiblie par le deuil.
La fiv est un parcours de combattant si je doute de moi çà ne marchera pas. IL faut que je sois prête physiquement et moralement car la pression sera très très forte il va falloir que je m'accroche pour être à nouveau mère

Je sens qu'écrire me fait du bien et me permet de mieux organiser mes pensées. Je vais écrire mes émotions sans essayer de mettre un frein.

Réfléchissons, aide moi à trouver la solution mon fils, je sais que tu m'entends pour le bien de laurent ton jumeau et de ton papa qui m'a hier dit soir que "j'ai besoin de toi".

Je commence: mh signifie la mère heureuse et me signifie mère endeuillée
Voyons ce qu'elles vont me dire et que je n'arrive pas à organiser dans ma tête

Depuis le drame je ne suis plus la même, je suis une autre personne plus précisément 2 personnes qui s'opposent complètement. Je me vois vivre ces 2 vies en parallèles, je suis spectatrice. Je passe de l'une à l'autre dans une même journée. J'ai l'impression de devenir folle. Je vis à la fois le paradis et l'enfer un combat et un déchirement intérieur comme le ying et yang, une lutte sans merci entre le bien et le mal, entre le bonheur et le malheur, entre le paradis et l'enfant.

Attends je me relis, je réfléchis....................................................

Le moi d'avant existe encore, je peux encore me réunifier. J'ai l'impression que j'ai perdu la capacité de synthétiser mes émotions car j'ai vécu la joie et le malheur en même temps au même instant: la naissance de laurent et ton décès

Donc essayons de faire des concessions avec les nouvelles données qui existent dorénavant.

"Je suis heureuse"
mh: je suis enfin maman alors que je devrai pas l'être je suis une femme stérile. J'ai un foyer un bébé magnifique et un mari aimant. Je suis comblée

me: je survis depuis le drame le temps s'est arrêter mais je veux sortir de ma torpeur mais je souffre encore et encore je ne trouve pas une fin. Guillaume me manque tellement

synthèse: j'essaye d'être heureuse malgrès la souffrance que je ressens


"je suis malheureuse"
mh: je n'ai pas le droit d'être malheureuse, mon fils laurent a besoin de sa mère. Que va t il devenir si sa mère n'est plus là?Je ne veux pas qu'il vive la souffrance, le vide et le manque de sa mère toute sa vie

me: je veux continuer à pleurer mon fils guillaume car je l'aime autant que laurent , je ne veux pas l'oublier c'est aussi mon fils il me manque tellement.

synthèse: je ne vais pas mettre fin à mes jours pour le bien de laurent mais je m'autorise à ressentir du chagrin pour mon fils guillaume

ok çà marche je me suis relue et je ne trouve pas de contradiction je reste en accord avec moi même

viens le sujet brûlant Faut il que j'oublie? Faut il que je n'oublie pas?
mh: je ne peux pas m'occuper correctement de laurent si je pense tout le temps au drame et que je n'oublie pas ce qui s'est passé mais çà ne veut pas dire que je n'aime pas guillaume

me: je sais maintenant comment apprivoiser ma souffrance grâce aux mamanges je ne veux pas oublier mon guillaume c'est mon fils je l'aime tellement fort

synthèse: laurent et guillaume sont mes 2 enfants. Je m'autorise à pleurer l'un sans léser l'autre. Pour cela; le temps m'aidera à apprivoiser ma souffrance. Si un jour elle devient trop insupportable, il ne faut pas que j'ai peur de pleurer et de crier ma colère pour vider le trop plein d'énergie. Refouler ses sentiments leur donne plus de force et d'intensité.

Je n'est pas besoin d'oublier mon fils mais je peux m'autoriser à oublier petit à petit les circonstances du drame car c'est un accident de la vie qu'on peut rien faire malheureusement.

La douleur restera et ne s'en ira jamais mais elle peut être apprivoiser.
Le vide restera aussi mais la colère s'en va
Apaiser la rage en soi permet de laisser plus de place dans le coeur et de te chérir encore plus foooooort

Cette paix intérieur est possible elle se fera petit à petit car c'est tellement contradictoire ce que l'on nous demande de vivre.

Ça prend du temps pour que chaque jumeau trouve sa
place dans la famille, dans notre vie, dans notre coeur sans qu'on se
sente déchirée.

Ça prend du temps avant qu'on accepte qu'on puisse
vivre ces 2 sentiments sans que ça n'enlève rien à l'autre..

Je dois me sentir privilégier que tu nous es choisi pour t'aimer au delà de tout et au delà de la mort... car tu nous as choisi ton papa et moi pour nos qualités humaines

Je ne dois plus me sentir coupable de verser une larme ou d'être
heureuse. Mes jumeaux doivent trouver leur place dans nos vies et ils doivent être
présents autant l'un que l'autre et ce, pour moi, leur papa et leur
frère ou soeur.

Ok je me suis relue plusieurs fois. La lutte intérieur à cesser. Je vais voir dans les prochains jours

Bonne journée je t'aime pour l'éternité, je ne t'oublierai jamais mon bébé d'amour
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Ven 12 Oct - 16:58

bonsoir mon bébé

Je viens te voir pour la réunification de ta maman.
Tout d'abord, il faut que je te dise que je t'aime et je t'aimerai toujours. Je suis ta maman pour l'éternité

Je pense que tant que le choc de ta disparition ne s'estompe pas au fur et à mesure. Il faut que je transcrive tout par écrit et que je réorganise mes idées et mes pensées. Je crois que je n'arrive plus à le faire, effets secondaires de ton décès. Alors c'est parti, on y va pour ma réunification

1ère REUNIFICATION
J'essaye d'être heureuse malgrès la souffrance de ta disparition mon fils. Vous êtes tous les deux mes enfants bien aimé. J'aime laurent autant que toi sans distinction. Vous êtes mes 2 bébés miracles mes 2 premiers bébés. Je suis votre mère et je veux le bien de mes enfants.

Votre naissance est à la fois un heureux évènement et un grand malheur. Je dois vivre la joie d'une nouvelle maman et le deuil d'un enfant.
Je m'autorise à te pleurer Guillaume dans la limite du raisonnable en apprivoisant ma souffrance car je dois en même temps m'occuper de ton jumeau qui a besoin de moi.

Je ne dois pas refouler mes sentiments: je dois accepter de vivre ces 2 sentiments sans que çà n'enlève rien à l'autre mais cela prend du temps de ne pas culpabiliser d'être heureuse et malheureuse. Mes jumeaux doivent trouver leur place dans nos vies et ils doivent être présent autant l'un que l'autre dans le coeur de sa maman, de son papa et dans la fratrie

Je ne suis pas obliger de t'oublier guillaume mais je peux m'autoriser à oublier petit à petit les circonstances du drame car c'est un accident de la vie qu'on ne peut rien y faire malheureusement.

La douleur restera et s'en ira jamais car une mère ne peut pas oublier son enfant.
Le vide restera et la colère s'en va avec le temps
Apaiser la rage en soi permet de laisser plus de place dans le coeur et de te chérir encore plus foooooort

Cette paix intérieur est possible elle se fera petit à petit car c'est tellement contradictoire ce que l'on nous demande de vivre.
Je dois me sentir privilégier que tu nous es choisi pour t'aimer au delà de tout et au delà de la mort... car tu nous as choisi ton papa et moi pour nos qualités humaines.

Ok je me relis je sens que le combat intérieur a cessé. J'ai réussi ma réunification et me retrouver complètement. Bon ce n'est pas gagné il faut que je continue l'exercice jusqu'à ce que je le fasse sans y réfléchir. C'est un premier pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Ven 12 Oct - 17:03

bonne nuit mon bébé d'amour je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm ..............
Tu me manque tellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Sam 13 Oct - 7:54

bonjour mon guillaume
Aujourd'hui je me suis levée et j'étais moi cette mère heureuse et cette mère endeuillée. Je me suis pas sentie coupable de n'être pas assez heureuse et de n'être pas assez malheureuse. Je me suis retrouvée mais je les entends encore murmuré.

Je relis ma 1ère réunification et je les entends plus. J'ai gagné ma 1ère bataille la réunification de moi-même. La deuxième étape est de continuer à garder ce fragile équilibre. Je suis enfin moi même, je vis une deuxième naissance.

Maintenant il faut trouver la force de continuer et être plus forte encooooore. Je compte sur toi mon bébé pour guider mes pas et de là haut nous protéger ta famille qui t'a tellement aimé et ta maman qui t'a tellement regretté.
Bonne journée mon bébé d'amour
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Sam 13 Oct - 18:13

bonsoir mon bébé
C'est mon 1er jour où je me suis retrouvée: en accord avec moi même.
Je peux enfin te pleurer tout en respectant les termes de la réunification à savoir:
"je m'autorise à te pleurer Guillaume dans la limite du raisonnable en apprivoisant ma souffrance car je dois en même temps m'occuper de ton jumeau qui a besoin de moi"

Cette fois ci ce sont mes 2 moi mêmes réunifiés qui vont te pleurer en même temps. Je suis enfin MOI Tatiana. Je ne refoule plus mes sentiments de maman endeuillée. Je suis enfin libre de te dire à quel point je t'aime à quel point tu me manques à quel point je te regrette mon fils.

Tous ces sentiments me dévoraient de l'intérieur et me consumaient complètement.
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai toujours. Jamais je ne t'oublierai
je te pleurs encore . Tu me manques tellement......
J'ai besoin de te le dire pour rester dans la réalité et pour ne pas perdre pied
Bonne nuit mon bébé d'amour jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm ............ Maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 14 Oct - 8:13

bonjour mon bébé

J'espère que ton arrière grand mère s'occupe bien de toi de la haut.
Je viens t'écrire à chaque fois que ton frère est endormi tout en respectant les termes de ma réunification. Je ne veux plus revivre çà. Je veux être moi même même s'il y a des contradictions

Les gens "normaux" cad ceux qui n'ont jamais connu un deuil m'ont fait beaucoup de tord en me faisant croire que tout va bien que je suis heureuse, j'ai un bébé alors que je venais de perdre un enfant.

C'est pour moi maintenant du passé lointain et tellement présent encore. Je dois encore faire attention à ce que je dis à ce que je fais sinon la dualité entre la vie et la mort reprendra mais cette fois ci encore plus fort.

De la haut, je sais que tu me vois, que tu regrettes tellement ce que je vis que tu aurai préféré être là avec moi mon fils.

Mais la réalité est autre, je dois l'accepter et continuer à vivre malgrès la souffrance. Je t'embrasse trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort je t'aime jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 14 Oct - 16:34

bonne nuit mon bébé d'amour
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm......
prend soin de toi
ne t'inquiète pas pour moi je vais bien
je sais que tu es avec nous même si je ne te vois pas
un très grooooooooooooooooooooooooos bisous d'amour ta maman
tu me manques................................... infinimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 15 Oct - 8:28

bonjour mon bébé

Je suis très fatiguée aujourd'hui. Ton frère laurent a fait ses dents hier soir et n'a plus voulu me laché. Il dort à côté. J'en profite pour te parler, çà me fait du bien et çà m'évite de te confondre avec laurent. J'ai tant d'amour à te dire : je vous aime tous les 2 toi et laurent vous êtes mes fils.

Je me demandais il n'y a pas si longtemps pourquoi tu nous as quitté si brutalement alors que tout allait bien caryotype normal pieds bots guérissable. Une mamange m'a donné partiellement la réponse elle disait:
" tu devais savoir que tu n'aurais qu'une vie courte sur la terre et que par amour tu as choisi de rester au chaud dans mon ventre" et avec ton frère laurent.

çà me réchauffe le coeur cette explication car je me suis senti souvent coupable comme toutes les autres mamanges de ne pas être capable de te protéger et que je t'avais tué. C'est ridicule je le sais mais on y pense inconsciemment.

La réalité est tout autre, tu es restée près de moi, en communion avec moi et laurent parce que tu voulais mourir avec ceux que tu aimes le plus au monde.
çà ne te ramène pas à la vie mais çà me soulage de savoir que mon ventre a été pour, non pas un tombeau mais un réceptacle de l'amour.
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm mon bébé je vais allée me coucher je suis épuisée. Je dois être en forme demain car j'ai rendez vous avec le psy à 16h ta mamie vient demain pour garder laurent bisous trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 15 Oct - 19:21

bonne nuit mon bébé
je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort
tu me manques...........
Papa dort déjà moi je vais allé le rejoindre.
je t"embrasse trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 16 Oct - 17:35

bonsoir mon bébé
je ne suis pas venu cet après midi parce que j'étais avec le psy à 16h
Je lui ai expliqué que l'anniversaire de mes jumeaux me posaient des problèmes car comment fêter ce heureux évènement tout en étant en deuil de toi mon fils.

Il m'a dit qu'en réalité tu es devenu un ange le 26 septembre donc la mémoire commémorative doit se faire ce jour là pour toi et qu'un anniversaire est une fête de la naissance d'un bébé. Or le 27 septembre il n'y avait que laurent qui est né vivant et toi tu étais mort né. Ce qui signifie que je dois fêter uniquement l'anniversaire de Laurent ce jour là et lui seul.

çà m'aide beaucoup ce qu'il m'a dit car je ne trouvais pas de solution à ce dilemne.

Je vais te laisser. Ton père ne veut pas que je veille trop tard. Je pense trèèèèèèèèèèèèèès fort à toi. Tu manques toujours et encore
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 16 Oct - 17:38

tu me manques toujours et encore.......
Tu resteras toujours dans nos coeurs mon fils je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèès fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 17 Oct - 18:24

bonsoir mon bébé d'amour

comment vas tu? Ton arrière grand mère s'occupe t'elle bien de toi?

Je sais que c'est bizzard ces questions, çà me donne l'impression que tu es encore avec nous et que je t'ai laissé temporairement à la garde de ton arrière grand mère.

C'est long toute une vie avant de te revoir... Plus les jours passent et plus je me rapproche de toi.

Quand j' ai lu ma lettre de réunification au psy, j'ai eu l'impression que çà l'a beaucoup ému. Il s'essuyait les yeux de temps en temps. IL m'a dit que mes instants de bonheur et de chagrin, je devais les voir comme 2 nuances 2 couleurs (noir et blanc) comme 2 états d'ames. Je ne dois pas les comparer ou les opposer.

Cela fait 5 jours que j'ai écrit cette lettre de réunification de moi-même et je me sens beaucoup mieux qu'avant. Je la lis tous les matins avant de commencer quoi que ce soit à la maison. Je regarde et j'écoute le top 50 à la télé pour me rappeler ce que j'étais avant ton décès. Ce moi d'avant me semble tellement lointain!

Mais çà a l'air de fonctionner. Tu me manques toujours autant mais j'arrive mieux à apprivoiser ma souffrance et surtout à ne plus culpabiliser de pleurer ou de rire.
C'est demain que j'ai rendez vous avec la PMA. On va laissé laurent chez Mami car je ne veux pas qu'il vienne avec nous par respect aux parents infertiles.

Je vais te laisser ton père me rappelle à l'ordre. Je t'embrasse très trèèèèèèèèèèèèès fort

jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm Maman

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 18 Oct - 16:54

bonne nuit mon bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Sam 20 Oct - 18:15

bonsoir mon bébé d'amour

Ton père s'est endormi je viens te voire pour te dire que le processus est en route. Nous espérons te donner un frère ou une soeur, pas dans le but de te remplacer mais de construire un foyer à 5. Le cinquième membre s'est toi mais tu es au ciel.

Protège nous aide nous. J'ai tellement besoin de ton soutien pour me guider et pour me donner la force de combattre mon corps contre cette foutue stérilité qui nous touche papa et moi. Je sais qu'il va falloir positivé au maximum essayer de ne pas douter

Si le miracle se produit rien est gagné car je ne suis pas à l'abri des alinéas de la grossesse. Mon bébé, j'ai peur....
J'ai aussi cet espoir insensé que tu puisses te réincarné dans notre futur bébé espoir miracle. Je t'aime mon bébé. Je t'aime trèèèèèèèèèèèès fort
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm

J'ai mes règles ce soir je dois prendre rendez vous pour l'échographie lundi ou mardi. Peux tu demander au bon dieu de m'aider pour ce rendez vous?
Bonne nuit mon bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 21 Oct - 9:24

bonjour mon bébé

Papa m'a sorti en plaisantant ,si on implante un seul oeuf et qu'il nous en sort 2.
Je l'ai regardé d'un air bizzard et je lui ai dis :"autant avant j'aurai aimé en avoir. Maintenant je ne suis plus certaine que çà soit bien."

D'abord à cause de l'immense pression psychologique ( menace d'accouchement prématurité, malformation) puis physique ( anémie prise de poids 20kg phlébite, hypertension, asthénie, alitement) , je pense que je dois rester humble et accepter ce que la nature veuille nous donner car elle peut aussi tout reprendre.

Avant que je sois enceinte de toi et laurent, je m'occupait de personne donc rester alité 6 mois sur les 8 mois de grossesse ne me posait pas de problème. Actuellement ce n'est plus le cas, j'ai la charge de ton frère et je ne peut plus me permettre de rester inactive. Donc une grossesse gémellaire est très mal venue même si j'en avais toujours rêvé.

J'espère que tu me comprends je ne regrette pas ma 1ère grossesse car sinon je ne vous aurai jamais connu mes fils et laurent ne serait pas avec nous. Mais je pense qu'il faut se montrer raisonnable et ne pas trop forcer la nature. Une femme est faite pour porter un seul enfant mais pas deux.

Je vais te laisser un trèèèèèèèèèèèès gros bisous d'amour
J'espère te revoir un jour mon fils. Tu me manque encore et encore
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 22 Oct - 9:25

Bonjour mon bébé d'amour

J'ai besoin de parler à quelqu'un. Je sais que ce n'est pas les affaires d'un petit bébé mais je sais que tu peux me comprendre.

J'ai fait ma prise de sang ce matin, j'étais avec ton frère. La laboratine m'a fait la piqure mais j'ai ressenti comme si elle me piquait dans mon coeur. Je ne me suis pas senti très bien après. On aurait dit qu'elle me faisait un trou béant dans mon coeur.

Je pense que ce trou c'est le manque de ta présence. J'ai l'impression qu'inconsciemment je pense que je te trahis en recommençant une nouvelle FIV. Pourtant ce n'est pas le cas, aucun autre enfant ne pourra te remplacer tu es unique dans mon coeur. Papa et moi on veut seulement réaliser nos rêves avoir 2 enfant vivants près de nous.

En plus elle m'a sorti que: "d'habitude les gens perdent leurs bébes en début de grossesse et pas à la fin. Je ne suis pas la seule à vivre cela et d'autres le vivent aussi". J'avais envie de la giffler cette gaaaaaaaaaaaarce désolé je l'ai dit

Les gens disent vraiment n'importe quoi. Ils banalisent notre souffrance parce qu'ils ont peur de la mort. C'est vraiment cruelle de penser que parce que je ne suis pas la seule je dois me sentir bien et parce que laurent est là. Je souhaite à personne, vraiment à personne de vivre la perte d'un enfant même pas à mon pire ennemis.

En plus, j'aurais aimer pleurer crier hurler et je ne peux pas le faire parce que ton frère dort à côté paisiblement. En plus je dois respecter le pacte avec moi même:
"je suis autorisée à te pleurer dans la limite du raisonnable car je dois m'occuper de ton frère". Je dois faire attention car la dualité entre la vie et la mort risque de reprendre et je n'ai pas besoin de cela maintenant alors que je me suis retrouvée. La vie est devenue triste depuis que tu n'es plus là.

Heureusement que ton frère se démène pour me redonner le sourire. IL est tellement adorable plein d'énergie à la puissance 2 grâce à toi d'ailleurs. Je ne veut pas qu'il me rende heureuse je veux plutôt qu'il soit heureux, je suis sa maman je suis là pour le protéger et le préserver.

Et toi mon bébé es tu heureux?

Tu me manques........................
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
je t'embrasse trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort mon coeur maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 22 Oct - 9:30



un milion de bisous d'amour je te les envoie de la terre pour que tu puisses les recevoir de la haut au delà du ciel des étoiles et au delà de la voie lactée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 22 Oct - 17:39

coucou mon bébé c'est maman

J'ai très mal commencé ce matin mais je finis en beauté. Le radiologue est spécial mais travaille bien heureusement.

Par rapport, il y a 2 ans mes ovaires semblent avoir plus de follicules: 2 à droite, 3 à gauche. En tout 5 pas mal.

Faut dire que j'ai perdu 20 kg: 10kg quand j'ai accouché de vous deux et 10kg en faisant un régime. Mes ovaires ont ressenti la différence. En voyant mon ventre, le radiologue pensait que je venais d'accouché parce que j'ai encore la ligne innominé de la grossesse. Je rigolais tout bas parce qu'en fait j'ai eu des jumeaux donc mes hormones sont encore hauts.

Je me suis bien gardé de lui dire après ma mésaventure de ce matin. Je n'avais pas envie d'en avoir encore plein la G.U.E.U.L.E
C'est vraiment ahurissant nous sommes les victimes de la vie et on doit se taire et souffrir en silence M.E.R.D.E

Je devrais arrêter de dire des gros mots devant toi. Tu es un bébé et même devant ton frère je n'en dis pas. Je lui sort canard, patate, pomme d'apis. J'espère que je te fais rire c'était le but. "Mieux vaut rire que pleurer" bien que j'aurai bien aimer te pleurer sans limite mais je ne peux pas le faire sinon "la mère heureuse" me refoulera à nouveau.

Je t'aime mon bébé bonne nuit fais de beau rêve. çà me fait plaisir que tu m'accompagnes quand je fais quelque chose je me sens alors plus forte. Je sens que tu es avec moi même si je ne te vois pas. Bisoooooooooous trèèèèèèèèèèès fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 23 Oct - 16:45



J'ai emprunté ce poème à une mamange je l'ai un peu transformé. çà exprime tellement ce que je ressens.

A peine venu mon Guillaume
et tu es déjà reparti comme une étoile filante
nous avons à peine vu ton visage
il ne reste de toi
que notre longue attente
et notre profonde douleur
et ces quelques minutes
où je t'ai tenu dans mes bras...
Mais n'est ce pas déjà assez
pour exister éternellement dans mon coeur et celui de ton papa
oui je te reverrai un jour
et ma joie sera totale
car ton départ aura aiguisé notre espérance
toute une vie s'est long à t'attendre...
je te confie à Dieu même si ton père est athé
ce dieu père de tous, tu es son enfant chéri

Je t'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime mon bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 24 Oct - 8:27

bonjour mon bébé

Je me suis demandé pourquoi es tu parti siiiiiiii brutalement? surtout un 6 plus exactement le 26 septembre. Pourquoi? pourquoi? pourquoi?

J'ai vu une série télévisée il y a quelques jours et il parlait d'une certaine Tatiana qui était enceinte et qui habitait tu sais où........ dans un hotel dans la chambre........ dans la chambre numéro 26.

J'ai sursauté quand j'ai vu le numéro de la chambre. C'était un signe.
Depuis toujours le numéro 6 est mon numéro chance. Quand il apparaissait au hasard j'avais une chance extraordinaire, rien ne m'arrivait, rien que du bonheur. Alors, je n'ai jamais compris pourquoi tu es décédé ce jour là en particulier. çà m'a trotté dans la tête depuis des mois et des mois sans que je comprenne pourquoi. Une vraie torture...

Aujourd'hui j'ai peut être une réponse un peu farfelu mais une réponse quand même.

Tu savais que tu n'aurais qu'une vie courte sur terre et tu as préféré rester auprès de ceux que tu aime le plus moi et laurent au chaud dans mon ventre. Tu as décidé de partir ce jour là pour laisser une chance à laurent car il fallait qu'il reste près de nous. Si tu étais parti avant il ne serait pas là. Je pense que tu es mon ange gardien depuis toujours avant même d'être mon fils. Tu te manifestais dans ce chiffre 6 que je voyais chaque jour dans ma vie. Tu es venu sur terre pour m'apporter le bonheur et pour me dire à quel point tu m'aimes. Je t'aime aussi mon fils tu ne sais pas à quel point. Tu veilles dorénavant sur nous mais tu le faisais depuis toujours. J'ai vu enfin le visage de mon ange gardien qui n'est rien d'autre que mon fils bien aimé guillaume.

jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm

J'aurai préféré que tu restes avec nous et que Dieu trouve quelqu'un d'autres pour veiller sur nous

je ne t'oublierai jamais, mon fils.Tu manques tellement. J'ai hâte de te revoir quand j'aurai fini ma vie sur terre. J'aurai plein de choses à te dire. En attendant ces quelques lignes m'aident à ne pas perdre la réalité et à faire revivre ta mémoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 24 Oct - 16:46

vole vole mes bisous d'amour atteint ta cible où que tu sois je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort mon Guillaume

Le ciel est bien encombré car il est saturé de mon amour.
Mon amour pour toi transcendera le temps et l'espace bien au delà de la mort.

Ta mort ne pourra pas m'arrêter, tu sentiras même si tu es au très fond de l'univers, à quel poiiiiiiiiiiiint je t'aime mon bébé
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Fais de beaux rêves.

Tu peux dire aussi à ton arrière grand mère et ton arrière grand père que je les aime également et que sa fille, ma maman est bien triste depuis que vous êtes partis

Je t'embrasse trèèèèèèèèèèèèèèèèès fort maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Ven 26 Oct - 17:48

bonsoir mon bébé d'amour

Tu aurais eu 13 mois aujourd'hui si tu avais vécu avec nous.
13 mois où tu as changé nos vies à jamais
13 mois où mon coeur de maman est meurtri par ton absence
13 mois où je te pleure toujours et encore
13 mois où tu es parti à jamais
13 mois où tu es devenu mon ange et mon ange gardien
13 mois où je souffre de ta disparition
1 mois où je ne refoule plus mes sentiments de mère endeuillée
16 jours demain où ta maman s'est réunifiée

Une mamange a écrit:
" si je suis triste, tu es triste
si je souris, tu souris
alors réapprends à être heureuse pour toi
il faut vivre pour toi"

Elle a raison çà me donne un peu de réconfort. Merci mamange

Bonne nuit mon bébé
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 28 Oct - 18:16

bonsoir mon bébé d'amour

Je suis la partie heureuse de Tatiana. Je ne me suis pas beaucoup exprimée car je suis en fait le garde fou. J'empêche Tatiana de s'effondrer depuis ton décès. Je voulais te dire que je t'aime aussi, tu me manques aussi. Je sais que tu vas bien et surtout là où tu es tu n'as pas besoin de moi.

Celui qui a besoin de mes soins c'est ton frère Laurent. Je garde la tête sur mes épaules pour pouvoir faire face à cette épreuve douloureuse et de pouvoir faire mon devoir de mère. Je protège ton frère et je lui donne l'amour maternel qu'il a droit.

Depuis que je me suis réunifiée avec mon autre moi même, je me sens plus forte. J'ai besoin de ma partie endeuillée car elle est aussi moi Tatiana. Elle fait partie de ma personnalité.

Plus les jours passent et plus je me retrouve et moins j'ai des problèmes d'identité. Nous sommes toutes les deux Tatiana. Nous devons former qu'une seule et même personne.

Je ne m'exprimerai qu'une seule fois avant de disparaitre car je n'ai plus besoin d'exister. Ma partie endeuillée est capable à présent d'apprivoiser sa souffrance. Elle aussi, elle n'a plus besoin d'exister. IL restera une nouvelle maman plus forte que jamais qui aura intégré les nouvelles données pour pouvoir avancer dans son deuil. C'est aussi grâce à toi car tu veilles sur ta famille de la haut. Je ne t'oublierai jamais, tu es mon enfant chéri.

Je t'aime très fort mon bébé maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 29 Oct - 9:24

bonjour mon bébé d'amour

Ton frère dort à côté. Je viens te voir pour parler avec toi, même si, je ne suis pas sûr que tu reçois mes messages.

C'est aujourd'hui que j'aurai les résultats de la pds. J'irai les chercher demain en même temps que les résultats de ton papa.

Hier soir, papa m'a dit de te faire un trèèèèèèèèèèèèèèèès gros bisou qu'il pense à toi et qu'il t'aime aussi.

Tu me manques toujours autant . Mais l'amour a pris la place de la colère et de la rage. J'ai accepté le fait que je suis une nouvelle personne et que je dois continuer à vivre pour toi et pour Laurent. Vous êtes mes 2 jumeaux, mes 2 fils.

Je me concentre à présent sur ma future grossesse et sur ma nouvelle FIV. Je te rassure, cet enfant ne sera pas toi. Tu resteras unique dans nos coeurs. IL n'est pas là pour te remplacer mais il sera là pour permettre la continuïté de notre amour entre ton papa et moi comme toi et laurent vous l'avez été.

Je me sens mieux plus apaiser dans mon coeur et dans mon âme. Je ne ressens plus ce déchirement intérieur qui me consumait à petit feu depuis votre naissance. Je sais que je ne pourrai jamais faire le deuil d'un enfant mais je vais essayer d'être heureuse pour notre famille. Tu seras là pour me guider et pour me rendre plus meilleure plus humaine et plus forte.

Je ne sais pas encore pourquoi on m'a fait vivre une telle abomination de la nature mais j'ai accepté le destin qu'on m'a imposé de force et je vais dorénavant vivre avec de nouvelles données, avec de nouvelles expériences, avec de nouveaux sentiments et avec de nouvelles valeurs

Je t'aime trèèèèèèèèèèèèèèèès fort maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 30 Oct - 9:28

bonjour mon bébé

Je transcrit ici les paroles pleines de sagesse d'une mamange

" Forte, çà ne veut pas dire que tu ne pleures jamais, que tu n'as jamais mal, que tu n'as jamais froid. Forte, çà ne veut pas dire tout çà

Forte, c'est quand tu te relèves à chaque fois même quand on t'a enfoncé le visage dans la boue, même quand on te rit par méchanceté

Forte, c'est quand tu glisses et tu t'accroches à n'importe quoi, à n'importe qui, non pas, pour remonter forcément mais pour ralentir ta chute

Forte, çà ne veut pas dire que tu n'as pas envie de mourir. Forte, çà veut dire que tu continue à vivre avec l'envie de mourir mais tu espères qu'un jour l'envie s'en ira.

Forte, çà veut dire être fragile et avoir des faiblesses mais essayer de faire avec

Forte, çà veut dire avec du chagrin et des larmes qui coulent mais de les essuyer d'un revers de main rageur

Forte, çà veut dire être un peu enfant et croire encore aux promesses d'un avenir meilleure et aux secrets du paradis.

Forte, çà veut dire hurler quand il faut mais se taire quand on a trop dis ou fait.

Forte, çà veut dire accepter de mourir un peu chaque jour sous les cris, sous l'hypocrisie, sous la bassesse juste pour continuer à vivre.

Forte, çà ne veut pas dire être invincible, çà veut dire être humaine, tout simplement"

Je dirai même plus:
Forte c'est de transformer sa rage et sa colère en Amour
L'amour que je ressens pour toi mon bébé. Je souffrirai toute ma vie de ton absence, tu me manqueras toujours.

Grâce à ton amour et à l'amour de mes siens, je continuerai, non plus pour survivre, mais pour vivre pour toi. Toi mon fils qui nous a quitté siiiiii brutalement
Ta maman qui t'aime trèèèèèèèèèèèèès fort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 31 Oct - 10:43

bonjour mon bébé

On m'a appris à être forte
On m'a appris à apprivoiser ma souffrance
On m'a appris à transformer la rage, la colère et la peine en Amour
Je ne sait pas encore comment faire pour "réapprendre à faire confiance à la vie"

Je vais bientôt faire une autre FIV. J'aurai à nouveau mal à la tête. Trèèèèèèèès mal à en pleurer, à se fracasser la tête contre le mur.
Pourtant, je vais devoir positiver et y croire encore pour que çà puisse marcher.
C'est comme passer son bac, je ne dois pas partir perdante avant de commencer mon examen.

Mon poids est redevenu normal de 77kg je suis passée à 57kg.
Je ne fume pas
Je ne me drogue pas
Je ne suis plus obèse
avec çà je doute encore, j'ai toujours peur.

Comment retrouvez la confiance à la vie?
Cette vie qui s'est montrée généreuse mais aussi cruelle.

Seigneur, c'est à toi que je m'adresse aujourd'hui. Je sais que je ne devrai pas laisser de trace sur ma demande. Je te la pose quand même par écrit car çà me fait du bien.
Pourrais tu répondre à ma question?

Guillaume, mon bébé, ta maman est plus sereine mais elle a encore peur que l'impensable puisse se reproduire.

jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm

je dois te laisser ton frère s'est réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 31 Oct - 18:57

bonsoir mon bébé d'amour

Ce soir, j'ai fais des recherches dans la bible. Je te laisse ici ce que j'ai trouvé:

La Bible Euclésiaste 3. 1-6


IL y a un temps pour tout et un moment pour toute chose sous le soleil
IL y a un temps pour naître et un temps pour mourir
Il y a un temps pour pleurer et un temps pour rire
IL y a un temps pour se lamenter et un temps pour danser
Il y a un temps pour chercher et un temps pour perdre

La Bible Corinthiens 13. 7-8


Le chagrin s'efface avec le temps mais l'amour jamais
L'amour couvre tout
Il souffre, endure et excuse...
C'est savoir tout porter, tout surmonter
L'amour n'aura pas de fin

La bible. Jörg Zink


Je ne te souhaite pas
une vie sans privation
une vie sans douleur
une vie sans dérangements
Qu'est ce que tu ferais d'une telle vie?

Mais je te souhaite
que tu sois gardé
dans ton corps et dans ton âme
Que quelqu'un te porte et te protège
Que quelqu'un te guide
à travers tout ce qui t'arrive
vers ta destination


Tu me manques mon bébé d'amour. Fais de beaux rêves Maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 1 Nov - 9:35

bonjour mon bébé



J'ai reçu le livre "Surmonter la mort de l'enfant attendu". Je ne comprends pas tout... çà demande de la réflexion.

Elle écrit:

"arrêtez de penser que vous avez porté la mort, vous avez porté un enfant!
La vie ce n'est pas moi qui la fabrique.
Je ne faisais que la porter un moment, pour la durée de la vie d'une personne qui est passée par moi, mais qui n'est pas de moi
Nous sommes tous des enfants de la vie
Fils et filles de la vie
Nos enfants ne sont pas nos enfants
Un enfant ne nous appartient pas"



Par contre, là j'ai compris mais elle ne répond pas tout à fait à ma question. Dans l'expression "avoir fait son deuil" elle écrit:

"Faire son deuil" est un processus continu. Je préfère dire " retrouver confiance dans la vie" parce que je pense qu'on peut avoir une partie de soi très émue, très touchée, parfois très en tristesse et quand même avoir confiance dans la vie.


Dans l'expression "avoir fait son deuil"tout se passe comme si il y avait un moment où c'était fini, que c'est définitivement acquis, le deuil est terminé.
Or tout parent qui passe par la perte d'un bébé ne sera plus jamais comme avant.
Cet évènement s'inscrit de façon indélébile dans son histoire et imprègne les évènements qu'ils traversent



[center]Dans l'expression "tourner la page", çà ne veut pas dire "effacer la page" parce que la page reste écrite avec toute l'émotion qui est dedans.
On ne l'efface pas quand on la tourne mais que derrière il y a une histoire qui continue et que c'est la même histoire.
On peut laisser s'inscrire d'autres choses derrière sans être en "arrêt sur image" sur cette page et ne pas pouvoir dérouler la suite du livre.
Dans certains livres, il y a des pages sur lesquelles on revient, les larmes coulent à nouveau quand on les relit
Elles sont pleines d'émotion mais elles ne résument pas tout le livre


Ecoute, la suite mon fils.
Elle disait que le papa du couple s'est senti soulagé parce que son couple était dans une nouvelle grossesse. Il pensait que c'était un affront de se réjouir du nouveau bébé et que si le premier était là, le nouveau ne serait pas là et elle réplique:
"l'histoire s'écrivait comme cela"

Bref, ce que j'en pense c'est que je suis pas encore prête. Bonne journée mon bébé
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 1 Nov - 17:30

NON mon bébé

Je ne suis pas d'accord avec elle
- Comment refaire confiance à la vie quand on a vécu l'impensable?
- Comment se reconstruire quand on a plein de questionnement?
- Comment ne pas culpabiliser quand on a porté la mort? même si intellectuellement on sait qu'on y est pour rien
- Pourquoi devons nous vivre cette souffrance? quel le but?
- Pourquoi des Mamanges ont elles 1 Ange, 2 voir plus ?
- Pourquoi nous et pas les autres?
- Pourquoi y a t-il de l'injustice, de la misère et de la cruauté dans le monde ?

et surtout quand elle dit " nos enfants ne sont pas nos enfants" je refuse d'accepter son explication car alors pourquoi ressentons nous le vide et le manque? çà signifierai alors qu'on souffre sans raison. Nous sommes toutes des maso
NON NON NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON

Ce soir, j'ai vu à la télé une mère tétraplégique depuis l'age de 16 ans. Elle a une petite fille. Elle a su surmonter son handicape, elle est heureuse et épanouie. J'admire son courage. Où trouve t-elle cette force? Moi, je trouve que sa situation est tellement injuste.

J'ai l'impression de me poser les mêmes questions que mon ex et je ne comprenais pas à l'époque, pourquoi il se compliquait la vie ?

Aurai je un jour une réponse? Il n'y a que toi et Dieu qui connait la réponse puisque tu es maintenant mon Ange gardien. Je pense que la clé de mon problême est "L'A.M.O.U.R." La nuit porte conseil. Bonne nuit mon bébé
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Ven 2 Nov - 9:31

Mon bébé bonjour

Je laisse ici l'explication de " porter la mort"
je n'ai pas la science infuse
Je cherche seulement une explication à mes questions
Je cherche à comprendre pourquoi je dois souffrir toute ma vie de ton absence
En cherchant peut être que j'accepterai mieux de vivre l'impensable
C'est parti, tu m'arrêtes si je me trompe

EXPLICATION DE "donner la mort"

En faisant des recherches, je suis tombée sur une Mamange qui écrit:


"Cette phrase sonne trop cruelle pour une mère. Elle lui donne une responsabilité qui ne lui appartient pas.

En tant que Maman, ce que je lui ai offert, c'est la vie. Lorsque ma fille est née, cette belle vie que je lui avais promise lui avait déjà été enlevée. Mais ce n'est pas moi qui lui a donné la mort.

Chaque mère qui donne la vie à un enfant lui donne par le fait même la mort puisque c'est l'aboutissement ultime de la vie.

çà m'a soulagé car le fait de "donner la mort" ne revêtait alors plus le sens cruel et défaitiste que je lui attribuais lorsque j'ai entendu une maman en deuil le dire.

La mort elle même devenait partie intégrante de la vie. Je le savais déjà mais j'ai tendance à en faire abstraction.

Tout le monde meurt mais tout le monde a aussi la chance de vivre plus de 9 mois dans le ventre de sa maman. "


Tatiana a écrit:


Je pense qu'"il y a un temps pour naitre et un temps pour mourir"
Nous, Maman nous ne fabriquons pas la vie. Mais nous transmettons la vie que notre mère nous a transmis et que nos ancêtres nous ont légués. Père et Mère nous insufflons une partie de notre propre vie depuis des siècles et des siècles. Nos enfants sont bien nos enfants mais on ne possède pas ceux qu'on aime

C'est la raison pour laquelle quand nos enfants meurent nous ressentons le vide et le manque. Une partie de nous s'est envolé dans le ciel.

C'est la raison pour laquelle même dans le bonheur, on se sent incomplète car il nous manque cette partie qui n'existe plus

C'est la raison pour laquelle nous faisons tous des enfants, pour qu'une partie de nous subsiste après notre mort.

Mise à part l'instinct de reproduction "perpétuer l'espèce" nous ressentons le besoin de concrétiser l'amour entre un homme et une femme. N'est ce pas là, la vie, nos projets, nos espoir, notre avenir

Personne n'est éternel. Nous vieillissons tous. Il y a un début la vie et il y a une fin la mort
Nous sommes tous des enfants de la vie mais aussi tous des enfants de la mort

La vie, personne ne sait qui l'a fabriqué. Dieu, Allah, bouda etc... autant de noms pour nommer notre ignorance de l'inconnu... autant de noms qui nous permettent de s'accrocher quand l'impensable est arrivé pour mieux ralentir notre chute.

Nous avons insufflé une partie de notre propre vie à notre bébé tant désiré mais nous ne pouvons rien faire quand son enveloppe charnel ne fonctionne pas correctement et qui s'arrête sans raison. Nous ne contrôlons pas la vie, nous subissons et nous faisons notre possible pour tenter d'être heureux malgrès les épreuves quelles qu'elles soient

Je dois te laisser mon bébé, nous partons voir mamie et papi
Un trèèèèèèèèèèès gros bisou d'amour maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Sam 3 Nov - 15:37

Bonsoir mon bébé

C'est encore maman, je reviens te voir pour te soumettre ma nouvelle question

COMMENT SE RECONSTRUIRE QUAND ON A PLEIN DE QUESTIONS?

J'ai trouvé les paroles d'une Mamange qui est pleines de sagesse:


"Il ne faut pas culpabiliser de continuer à vivre.
Tu n'as pas le choix. Tu vas avancer à ton rythme selon tes envies, tes humeurs et ta blessure...
Tu feras parfois marche arrière, tes convictions d'hier seront tes doutes de demain mais tout ceci est bien normal

Survivre à son enfant n'est pas une aventure simple à vivre. Ta vie change à tout jamais. Tu es transformée car une telle blessure laisse de profonde cicatrice. C'est souvent la tempête dans notre tête et dans notre coeur.

Mais la vie d'après existe belle et bien!
On apprend à rire sans culpabiliser, à sourire, à retrouver goût à la vie des choses insignifiantes
On apprend à apprivoiser le manque, à transformer notre peine en force et en amour
La faille restera là, la cicatrice est éternelle et se réouvre par moment. On pleure encore et en reste baigner dans cette vie fauchée
Mais ce qu'on n'imaginait pas pouvoir traverser, on peut un jour le regarder avec le recul malgrés tout.

Ne te pose pas 1000 questions, suis ce que ton coeur te dicte de faire. Tu as su deviner ce qu'il fallait faire
Il n'y a aucune normalité ou mauvaise façon de réagir à un deuil. Chacun suit son chemin et petit pas après petit pas, on franchit des montagnes."


Tatiana écrit:
Les questions, je me poserai toujours
Peut être qu'un jour je trouverai une réponse à mes questions.
Peut être qu'un jour je ne me poserai plus de questions
Peut être qu'un jour je serai plus sereine

Chaque jour de ma vie, j'aurai une pensée remplie d'amour pour toi mon fils
Chaque jour de ma vie, tu me manqueras
Chaque jour aussi heureux sera t-il, ton absence me fera souffrir même si tout doucement on apprivoise ton absence

Je pense que continuer sans toi, ce n'est pas une question de force ou de courage mais peut être l'instinct maternel qui m'incite à poursuivre en ton honneur afin que tu sois fier de moi
La force je l'ai découvert en même temps que ta perte. C'est peut être toi qui me la donne

Je n'ai malheureusement pas le choix comme elle le dit si bien cette Mamange. Il n'y pas de retour en arrière. Tu sera absent pour toujours
Nous subissons et nous faisons l'impossible pour se relever et pour être heureux
Nos seuls choix sont soit de sombrer et de se laisser mourir ou soit de se relever et de poursuivre nos projets de vie, de couple au nom de mon fils Guillaume
"Perdre quelqu'un que l'on aime est terrible mais le pire serait de ne pas l'avoir rencontrer"

jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm Maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Sam 3 Nov - 20:37

EXTRAIT DU N° 116 "PIERRES VIVANTES"


"Maman, ne te tracasse pas pour moi
Maman, n'en reste pas là
Oui, mon départ t'a fait très mal!
Oui, tu a toujours mal!
Tu sais maintenant que c'était un envol mais non un nauffrage
Oui, je sais! Cela est inguérissable...
Mais que cela ne t'empêche pas de penser aux autres et aussi à toi
Continue à cueillir, Maman, tous les bonheurs de la vie
Même les plus petits, même s'ils ont un arrière goût de cendre parfois
Fais toi plaisir, chante, écoute de la musique
Crée quelque chose avec tes mains, avec ton coeur et avec ta tête
Sans cesser de pleurer peut être, mais crée!
Je te veux vivante Maman!
Que mon départ devienne pour toi source de vie!
Je t'en supplie, ne t'abandonnes pas! Continues, vas!
Tu le sais, je suis avec toi tous les jours
Je te veux vivante, Maman!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 4 Nov - 16:36

Mon bébé

J'ai trouvé un article très intéressant sur internet. Je te le soumet

LA SOUFFRANCE A T-ELLE UN SENS?


La souffrance est sans doute ce qu'il y a de plus révoltant dans le monde
C'est sans doute ce qui pousse tant de gens a rejeté l'idée d'un Dieu qui puisse être tout Amour.
Si Dieu existe, alors pourquoi ces guerres, ces famines etc...?
Alors pourquoi moi même je souffre autant?
Nous n'avons pas le droit d'ignorer et de rejeter cette question sachant à quel point la souffrance est le sort de beaucoup d'entre nous
Cet article n'est pas capable d'expliquer la souffrance sur cette terre mais elle peut par contre, donner un sens à la souffrance vécu. Le pourquoi? ou en vue de quoi? C'est sans doute ce qui doit nous consoler.

La souffrance n'est pas désirable en elle même. Elle n'est pas aimable et nous ronge au fur et à mesure qu'elle s'accumule. Elle est une vraie remise en cause pour un croyant. Une vraie question qui appelle une vraie réponse

Face à la souffrance, il est possible de vivre principalement 2 attitudes opposées

1ère ATTITUDE
La 1ère attitude est celle du rejet
où personne ne peut nous comprendre
où l'on veut en finir
et où la souffrance n'est pas acceptée alors qu'elle est inévitable

Chacun de nous, pour chaque souffrance est tenté de le vivre ainsi, incapable d'accepter ce qu'on devrait pourtant regarder en face.
C'est une attitude qui a la fois minimise la souffrance face aux autres et l'accentue une fois seule.

2ème ATTITUDE
L'autre attitude consiste à accepter et à chercher non sans difficulté, à supporter la souffrance. Le but n'est pas de dire: " regarder ces gens qui supportent la souffrance, comme ils la vivent mieux". Bien sur que non, la souffrance demeure la souffrance.


Non le but est de RESTER DEBOUT,
Ne pas accorder la victoire à la souffrance et au mal,
D'essayer d'en sortir vainqueur
De ne pas laisser la souffrance réelle prendre toute la place au point d'en écarter les petites joies, les petites lumières qui existent bel et bien qui sont là pour alimenter notre lutte.
TOUT COMPRENDRE DEMANDE DU TEMPS

Pour les croyants, même si Dieu n'est pas l'initiateur de la souffrance, il laisse pourtant prendre une certaine place sur Terre.


Dieu est tout puissant
Il a vraiment les moyens. Une seule Parole suffit pour retirer la souffrance de cette Terre à jamais.
IL a les moyens d'enlever la souffrance dans ta vie d'une parole
Il a crée la terre entière, et tout ce qui fait ta vie. Il le sait, il l'a permis
Tout ce qui est souffrance dans ta vie. IL l'a vu, il l'a permis

C'est dur d'entendre ceci quand on sait que Dieu est Tout Amour. Mais doit on se voiler la face? Dieu est Tout Puissant.

Ces 2 dimensions de Dieu se cotoient d'une manière qui nous apparaissent INEXPLICABLES


LA SOUFFRANCE PREND DU SENS SI TU LUI DONNE UN SENS


Si Dieu peut arrêter la souffrance alors Pourquoi? Pourquoi ne le fait il pas?
Pourquoi permet-il tant de morts, de maladies, de souffrants...
Même nous, les Chrétiens nous luttons à chaque instant pour en éviter le maximum.

En fait, on ne saurait comprendre la souffrance des autres sans s'attarder sur sa propre souffrance.
Il peut arriver qu'aller au devant de celle des autres soit prétexte à ne pas trop regarder la sienne voir OUBLIER LA SIENNE.

Mais, en réalité, c'est dans notre propre souffrance que Dieu nous montre ce qu'il est en fait
Car, c'est un fait: LA SOUFFRANCE NOUS TRANSFORME
En surface, déjà en éveillant notre compassion pour ceux qui souffrent
Mais plus encore, intérieurement, la souffrance te transforme à jamais


Sans doute une fois, ce cri de révolte passé, nous pouvons envisager la vraie transformation qu'opère en nous la souffrance.
La souffrance acceptée nous dépouille, nous vide et nous débarrasse du superflu, de tout ce que nous recherchions mais qui en fait nous perd.
Le superflu, c'est simplement ce qui n'est rien face à notre souffrance.

Et ce qui reste, ce sont les moments D'Amour et D'Amitié, la réalité profonde de la vie
Ce qui nous touche au fond de ce que nous sommes.
Car bien entendu, quand tout va bien, il est difficile de nous plonger au coeur de nous même et plus encore d'y découvrir Dieu.


La souffrance nous prépare à notre futur tâche mais elle a aussi comme objectif de développer la maturité spirituelle

Comment pouvons nous croire en la bonté de Dieu si celle ci n'est pas testée?
Aussi longtemps qu'on est béni alors Dieu est un Dieu qui bénit
Mais sera t-on prêt à dire la même chose quand on a coup dur sur coup dur?


La maturité spirituelle consiste à avancer non pas avec ce que nous recevons, avec ce que nos yeux voient mais aussi avec une connaissance intérieure de la nature de Dieu.

La souffrance permet de développer l'endurance et l'humilité. Mais, il y a aussi face à la souffrance une récompense dans la vie éternelle.
La Bible. Jacque1/12
" Heureux l'homme qui supporte patiemment l'épreuve, car il recevra la couronne de la vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment"
Voilà pourquoi, il nous faut accepter notre souffrance afin de trouver, garder et approfondir Dieu.
Voilà pourquoi, ceux qui aiment profondément le Christ et Dieu ce sont des âmes qui ont souffert, pas forcément plus que les autres mais suffisamment pour accepter la souffrance et se laisser dépouiller par elle.
Ce sens n'apparaît que pour celui qui veut le voir
ACCEPTER et COMPRENDRE sont un seul et même môt pour la souffrance qui demeure inutile tant que je refuse ce but de la souffrance dans ma vie: MA PROPRE TRANSFORMATION


Le seigneur permet la souffrance dans le but de nous retrouver au fond de nous même.
IL faut donc accepter de nous y plonger au plus vite au coeur de nous même pour goûter aux vraies consolations de la foi.

EMPECHER LA SOUFFRANCE DE SE PROPAGER

Pour finir, le sens donné ne doit pas nous faire abandonner la LUTTE CONTRE LA SOUFFRANCE.

Si Dieu agit dans la souffrance, ne l'éradique pas complètement, c'est aussi de manière certaine qu'il compte sur notre compassion et notre ténacité à nous en sortir
qu'il compte sur notre capacité à être concernés par la souffrance autour de nous.

Là où, la souffrance demeure un mystère pour notre prochain, il est bon qu'il puisse voir que le sens donné n'est pas prétexte à laisser la souffrance se propager.

Apaiser la souffrance à la fois par l'acceptation et notre lutte, c'est un TEMOIGNAGE D'AMOUR
Tout ceci en gardant en tête qu'une souffrance qui demeure peut porter un fruit invisible à tes yeux et pour lequel tu dois avoir confiance en Dieu




Bon courage sur cette question qui a les moyens de nous révolter à chaque fois mais qui véritablement te transforme et sauve le monde c'est certain

Tatiana écrit
Bonne nuit mon bébé d'amour. Tu me manques.........


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Dim 4 Nov - 17:27

PETITES DOUCEURS POUR LE COEUR Nicole Charest
Restez debout


Lorsque dans notre vie, rien ne va plus
Que les problèmes tourmentent votre esprit
Et que l'angoisse vous envahit
Reposez vous s'il le faut
Mais Restez debout

Lorsque tout votre univers menace de s'écrouler
Et que fatiguée, vous sentez la confiance vous abandonner...
Reposez vous s'il le faut
Mais Restez debout

Vous savez, la vie est parfois étrange
Avec son lot de surprises et d'imprévus
Il ne nous est pas donné de savoir à l'avance
Combien d'étapes nous devons franchir
Ni combien d'obstacles nous devons surmonter
Avant d'atteindre le bonheur et la réussite

Combien de gens ont hélas cessé de lutter
Alors qu'un seul petit pas de plus aurait transformé un échec en réussite?
Et pourtant, faire un pas à la fois n'est jamais trop difficile
Vous devez donc avoir le courage et la ténacité nécessaire pour faire ce petit pas de plus,
En affirmant que la vie est une grande et puissante amie
Se tenant toujours à vos côtés
Prête à vous porter secours

Vous verrez alors que cette attitude appellera
Du plus profond de vous même
Des forces de vie que vous ne soupçonnez même pas
Et qui vous aideront à réaliser ce que vous entreprenez

Alors, rappelez vous bien ceci
Quand dans la vie, vous vivez des moments difficiles
Reposez vous, s'il le faut
Mais restez debout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 5 Nov - 17:43

POURQUOI NOUS et PAS LES AUTRES?
La mort, un mot qui me terrifie mais une réalité que je dois faire face pour avancer
Beaucoup plus cruelle, nous apparait la mort qui frappe sans prévenir surtout quand çà me touche de près, la mort de mon enfant. Toi mon fils Guillaume que je ne prendrai jamais dans mes bras, que je ne verrai jamais grandir, te marier.


On éprouve un terrible sentiment d'injustice, de colère et de révolte.
On ne comprends pas
On pensait tout contrôler dans sa vie
Mais on réalise que ce n'est pas le cas

Certains diront que tout se passe pour une raison bien précise qu'on ne voie pas forcément laquelle tout de suite. Tout a un sens. Mais, iL faut donc reconnaître que la Mort n'est pas quelque chose d'objective. Elle frappe au hasard.


Qu'est ce qui est plus difficile être confronter à sa propre mort ou à celle d'un être cher?
Pour moi, la réponse est claire, je préfère être confronter à ma propre mort.

Tous les livres traitant de la spiritualité affirment que la mort est un outil de transformation. Certaines personnes tirent un enseignement de leur épreuve et en sortent grandis.
On nous dit aussi de vivre comme si cette journée était la dernière en étant conscient que l'on peut mourir n'importe quand. Pas dans un état de peur mais dans un état d'intensité.
On parle souvent de la mort comme un passage. On dit aussi que la mort n'existe pas puisque la vie continue après d'une autre façon. Chaque religion croit posséder l'exclusivité du paradis, chacune selon sa culture


La mort est une absurdité, un non sens. Cela revient à dire qu'au 1er abord, la question "pourquoi mourir?"
"pourquoi nous et pas les autres? Qu'avons nous fait?"
"Pourquoi de plus s'imaginer qu'il y a un but? Un plan divin?
Et s'il n'y en avait pas. Et si à notre niveau, nous devons nous éveiller en pleine conscience de la brièveté de nos vies, de sa valeur, des souffrances que nous occasionnent, des plaisirs que nous octroyons... nous ferons de nos vies un but en elle-même.
Toutes ses questions n'ont pas de réponse. Il n'y a pas de sens à la mort. IL n'y a pas de "pourquoi?". La souffrance prend du sens que si je lui donne un sens. Pour mon fils Guillaume, il m'a apporter l'amour mais aussi le chagrin de le perdre.


Perdre un enfant est la pire des épreuves. Je le souhaite à personne
Les parents ne devraient jamais enterrer ses enfants
Le rôle d'une maman est de protéger son enfant
Ce n'est pas l'enfant qui doit veiller sur sa maman
C'est très dur à accepter ce constat même si on s'y habitue petit à petit

Parfois, je me dis que je n'ai pas su te protéger, mon fils
Tu étais au chaud dans mon ventre avec ton frère. Je te croyais en sécurité
Je n'aurais jamais penser que tu pouvais y mourir
Je sais maintenant que je ne pouvais pas te sauver
C'est un accident de la vie. C'est écrit dans mon destin et dans mon histoire. Mais dois je me résigné à ne rien faire?

Noooooooon, la vie me présente ce défi de la mort et chacun d'entre nous doit trouver sa propre façon d'y faire face. Les variantes sont forcément nombreuses. Chaque deuil a sa spécificité. IL est personnel et unique. Le chemin est très long, je ne dois pas me le cacher.

Je pense même que le deuil d'un enfant n'est pas guérissable. C'est comme une cicatrice.
La blessure est à vif au début. On ne peut à peine mettre un pansement dessus.
Avec le temps, la blessure se cicatrise mais on voit la marque au début et puis,
elle s'efface sans complètement disparaitre.


Est-ce que j'ai envie de continuer à vivre sans toi, mon fils?
Honnêtement, je crois que beaucoup de gens répondent à cette question :
Non ! je n'ai plus envie de continuer à vivre.....
Nous naissons seulement pour mourir donc pourquoi ne pas vivre pour quelque chose qui transcende la mort?
Cet amour que je ressens pour toi mon bébé
Cet amour qui grandit jour après jour
Cet amour si proche et si lointain

Avec le recul D'1 an 1mois et 8 jours, je peux affirmer qu'avec le temps la douleur est moins présente, moins assourdissante à chaque jour qui passe. Elle est sans doute réactiver par chaque évènements familiaux, chaque anniversaire, chaque nöel qui revient comme un effet boomerang et nous fait chuter à nouveau encore et encore. Parfois, il faut un peu lâcher prise pour que toute l'horreur prenne sa place. Il faut prendre conscience des choses pour les apprivoiser et apprendre à vivre avec.
Avec le temps, on se relève plus vite
Avec le temps, on apprivoise la souffrance
Avec le temps, on apprends à transformer la rage en amour
apaiser la rage permet de laisser plus de place dans le coeur pour t'aimer plus fort.
Alors, j'apprivoise doucement l'absence physique de ton absence que je tente de combler par les doux souvenirs que tu nous as laissé


Mais une chose est sûr, je suis imprégnée de toi mon bébé, mon ange gardien
Je suis habitée par ton souvenir et de leurs détails.
C'est bon, c'est doux et c'est merveilleux de ne rien oublier.
Mais aussi, comme c'est dur et violent de n'avoir plus que çà
Je laisse la parole à une Mamange qui a plus de recul que moi pour envisager la suite de la vie:

Nos enfants décédés nous font grandir le coeur...
Nous réalisons alors que nous ne sommes plus dévastés, brûlés de l'intérieur que... peut être ce " labourage de notre terre intérieur" va permettre de semer de nouvelles graines.
Parfois, on me parle "d'acceptation" de "phase" à traverser...
IL n'y a pas de phases de deuil, il n'y a que des "allers retours".
Nous pouvons être encore en colère 20 ans après et avoir des bouffées de colère très forte qui reviennent.
Nous sommes constamment ballotés entre l'avenir et le passé le "çà va" et le "çà ne va pas"
J'ai remplacé le mot "acceptation" par le mot "intégration"
Car je ne peut pas accepter d'avoir perdu mon enfant mais je peux l'intégrer et lui donner une place dans ma vie.
La mort d'un enfant fait partie des évènements qui n'ont pas de sens en eux-mêmes
C'est l'absurde total!
Le sens va se construire à partir de nous.
Il n'y a pas une voie. Il y a autant de voies que de personnes
C'est un vrai travail à faire sur nous


Je finirai par cette citation mon bébé d'amour
Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait
Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque
Mais de la façon dont nous nous servons, de ce que nous possédons
Auteur Arnaud Desjardin

Je compte sur toi pour me guider et veiller sur nous. Je t'aime mon bébé. Fais de beaux rêves
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mar 6 Nov - 8:17

poème pour parents endeuillés


A TOI, DOUCE MAMAN


A toi, qui a perdu ton enfant
Ce petit bébé, que tu as porté, que tu as cajolé
Aimé, qui t'as été enlevé
Une vilaine maladie lui a ôté la vie
Ton coeur est meurtri et demande du répit
Ne pleure pas, ton ange est là
De ses grandes ailes, il te protège
Son amour pour toi, toujours il le gardera
Ferme les yeux, écoute... ne laisse pas le doute
Quand tu penses à lui une petite douceur t'envahit
Avant de laisser la place à la douleur dans ton coeur
C'est ton enfant qui te caresse doucement
Du bout de ses ailes, sans cesse, pour calmer ta souffrance
Souris à la vie, c'est ton ange qui te le dit
Un jour, tu verras, un jour, tu seras dans ses bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 7 Nov - 17:34

DUALITE ENTRE LA VIE ET LA MORT

Témoignages et réflexions autour du deuil périnatal d'un jumeau "l'un sans l'autre" Lulu

Le deuil périnatal d'un jumeau est un deuil complexe puisque la vie et la mort se trouvent liées dans un jeu insidieux de cache cache. Les parents sont démunis et isolés soumis à des tâches psychologiquement opposées
Comment gérer la dualité des sentiments?
Doit on se focaliser sur le jumeau vivant?
Faut il caché l'existence du jumeau décédé?
Quelles sont les conséquences de la mort d'un jumeau sur le jumeau esseulé?
Quel comportement adopté?


Les parents doivent supporter la coexistence des sentiments les plus extrêmes à savoir:
- la joie de la naissance du jumeau vivant
- la douleur qui accompagne le deuil du jumeau mort avec son lot de révolte et de tristesse.

Tatiana écrit:


Quand mes jumeaux sont nés, j'ai longtemps pleuré..
Je pleurais de joie et de bonheur quand j'ai vu Laurent mon Jumeau esseulé
Je pleurais de chagrin et de tristesse quand j'ai vu Guillaume mon jumeau décédé
Je pleurais mais pour deux raisons contrairement contradictoires. J'étais anéantis mais tellement heureuse. Deux sentiments très intenses en même temps au même instant. C'était vraimmment hooooooorible à supporter. J'étais à la fois au paradis et en enfer
J'étais très triste que tu ne sois pas là avec moi Guillaume mais aussi tellement heureuse d'avoir quand même ton frère près de moi. C'est vrai
que ce n'est pas facile d'être heureuse et malheureuse en même temps. Je me sentais incomplète comme si le bonheur avait un goût de cendres.


Il est très difficile de garder un juste équilibre affectif entre les 2 bébés. Avec ce que j'ai vécu, perdre un enfant, il faut plus que du
courage. Il faut surmonter ce qui est insurmontable et continuer à vivre
sans lui, à survivre....


On se dit que le bébé vivant a besoin de nous alors on ne peut pas hurler son désespoir:
j'ai dû me faire violence parce que
- je culpabilisais vis à vis de Guillaume d'être heureuse donc de n'être pas assez malheureuse
- je culpabilisais vis à vis de Laurent d'être malheureuse donc de n'être pas assez heureuse.
J'ai appris à vivre avec ces 2 très forts sentiments qui sont si opposés et complètement contradictoires. C'était comme un déchirement intérieur, une lutte sans merci entre pulsions de vie et pulsions de mort: le ying et le yang. La seule solution pour apaiser mes démons intérieurs était d'apaiser ma colère et ma rage et de transformer ma peine en Amour pour pouvoir t'aimer plus fort Guillaume. J'ai pu enfin avoir une rémission, un apaisement intérieur pour combien de temps je ne sais pas.

Pourtant, je suis parfois malheureuse, j'ai des hauts et des bas qui reviennent mais moins fréquemment qu'avant. Quand je suis triste et que Laurent le ressent je lui dit que ce n'est pas sa faute si Maman est triste. Alors je me cache pour pleurer pour ne pas perturber le jumeau esseulé.
Mamange écrit:

Quand les parents sentent le chagrin monter en eux, il ne faut pas qu'ils hésitent à parler simplement au jumeau survivant
tu sais, si nous ne sommes pas bien ce n'est pas à cause de toi. Nous
pleurons la mort de ton frère. Il nous manque. Mais tu sais, nous sommes
très heureux que tu sois là. Tu nous es infiniment précieux"



Parler ainsi au jumeau vivant permet
d'une part de prendre l'habitude d'évoquer le bébé mort naturellement
d'autre part cela apaise les parents et l'enfant
Il réagira comme les parents. Si vous êtes apaisés, il sera apaisé.
En effet, quand un des jumeaux décède, les parents ont à faire face à des sentiments ambivalents et des tâches psychologiquement opposés:
- d'une part le travail de deuil vis à vis du disparu
- d'autre part le travail d'attachement envers l'enfant en vie
Or, l'attachement a déjà commencé dès le début de la grossesse mais envers les 2 enfants.
Ce qui soumet les parents à des mouvements psychiques extrêmement fort,
accueillir le bébé décédé et son jumeau en vie

Tatiana écrit:


Depuis la naissance de mes jumeaux, je vivais 2 vies complètement en parallèle.
Dans la journée, j'étais la maman heureuse et comblée. La vie de Laurent m'obligeait a ne pas déprimé et a ne pas m'effondré. Et le soir
venu, je me mettais à pleurer désespérément parce que Guillaume me manquait et qu'il n'étais plus là avec nous.
çà a duré 7 mois et un jour je me suis focalisée sur le jumeau vivant et j'ai refoulé mes sentiments endeuillés.
Mon deuil est ensuite réapparu le jour de l'anniversaire de mes jumeaux.
Mais cette fois ci, ma souffrance était plus forte, elle avait grandi en intensité
J'ai cru même que j'allais me suicider.
Heureusement que Laurent était là pour me rappeler mes devoirs de mère et que l'instinct maternel était plus fort que l'appel de la mort.
Mamange écrit:

La tentation est grande de se focaliser sur la survie du jumeau survivant
Le bébé vivant est au centre de toutes les préoccupations. La perte du jumeau n'est pas abordé voir occulter puisque le décès d'un des bébés
est une réalité trop dure. Le déni semble apporter une protection pour tenir le coup psychologiquement. Cette attitude peut engendrer une
difficulté à commencer le travail de deuil qui peut être retarder. Dans ce cas, le retour à la réalité peut être brutal et très douloureux. Des
années après les parents se rendent compte en s'effondrant qu'ils n'ont pas fait le deuil de leur enfant. Parfois ce deuil ne se réalise jamais à
cause de ce déni avec toutes les conséquences autour. Les parents sont alors incapables d'analyser leur propre souffrance et d'éprouver de la compassion pour autrui.

Tatiana écrit:


Dans le quotidien, je ressemblais à une personne normale, j'avais tout pour être heureuse. Mais pourtant je vivais avec cette douleur au fond de mon coeur que moi seul le ressentait. Souvent,je me suis heurtée à l'incompréhension de gens qui ne comprenaient pas pourquoi je soufre. Comment
peux t-on dire "je souffre" à une personne qui te répondra " Ah bon, tu souffres! je ne te comprends pas, tu en as un. Tu sais les jumeaux c'est
compliqué à élever ect.. ma pauvre! Comment tu aurais fait!" voire même " tu es dépressive il faut te faire soigner"

Mamange écrit


Moi, j'avais mis au monde 2 enfants et il n'y en avait qu'un qui es avec nous Les gens me disent: "il lui en reste un"
Alors j'ai envie de leur répondre, ils préfèrent perdre leur mère ou leur père?
Et quand leur père ou leur mère part, accepteraient ils qu'on leur dise" çà va, il t'en reste un sur les deux"On a besoin de sa mère et de son
père et bien nous on devait avoir 2 bébés en même temps

Tatiana écrit:


Tout le monde se focalise sur le jumeau en vie. C'est bien moins traumatisant que de penser au Bébé mort. Je me suis sentie très seule à ces moments face à toute cette incompréhension et face à ma propre souffrance que j'avais dû mal à gérer.
Mamange écrit:

2 écueils à éviter concernant le deuil périnatal d'un jumeau
- tout d'abord, le jumeau décédé ne doit pas être idéalisé
- ensuite, la 2ème difficulté d'autant plus que l'entourage la favorise, c'est que le jumeau esseulé fasse office de consolation

Il
est investi de la mission de consoler les parents, ainsi, destiné à
occuper la place d'un autre enfant. L'enfant consolateur et réparateur
doit s'affranchir du fantôme qui l'habite afin de pouvoir exister


Mais,
quand l'enfant consolateur va grandir et voler de ses propres ailes,
les parents vont se retrouver seuls face à leur deuil. Ils seront
démunis car on leur retirera ce qui faisait tenir debout. Tout s'écroule
à ce moment là. La tentation peut être grande de garder auprès de soi
cet enfant. Or ce n'est le bu et ce n'est pas l'intérêt de l'enfant

Tatiana écrit:


Le jumeau vivant ne console pas la perte de l'autre jumeau. Il adoucit seulement la peine. Ce n'est pas une demi-souffrance, on pleure réellement la perte de son bébé et pas un demi-bébé. Le décès d'un jumeau n'est pas une perte à moitié.

Tout l'immense bonheur que me donne Laurent à chaque instant, n'enlève en rien l'immense peine que j'ai pour mon fils Guillaume. On n'est plus tout à fait heureuse car on sent amputer d'une partie de son coeur.
Normalement, les jumeaux sont unis par la vie ou par la mort. Les nôtres ont 2 destins différents la vie et la mort. Dans ce cas comment annoncer à nos amis, à notre famille et notre entourage la mort et la naissance en même temps.
Que faut il annoncer? Quels mots utilisés? Faut il réaliser un faire part ou deux?

Tatiana écrit:

Après plusieurs réflexions sur le sujet, nous avons décidé de faire ni faire part de naissance et ni faire part de décès, on a préféré le dire oralement à tout le monde car on a trouvé que rien ne pouvait convenir à ce dilemme

De nombreuses questions se posent quand on a gardé un jumeau mort in utéro. Les parents s'inquiètent du ressenti de cette mort pour le bébé vivant.

Les principales interrogations sont les suivantes:
- quel ressenti a t-il eu par rapport à sa naissance et à son individualité?
- aura t-il un manque à combler? devra t-il lui aussi faire son deuil?
- a t-il eu peur de vivre à côté d'un bébé mort?
- quel risque pour son avenir?
- que vais je lui dire plus tard pour le réconforter? serai je prête?


Je recherche activement une réponse à ses questions, mon bébé d'amour Bonne nuit
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm Tu me manques très fooooooooooooooort


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 8 Nov - 8:28


INCOMPREHENSION DU MONDE EXTERIEUR

1 an, 2 ans, 5 ans, 10 ans, 20 ans même nous séparent du départ de notre
enfant et nous, parents en deuil, avons besoin des autres.
Bien que
nous ne soyons pas faciles à vivre, nous aimerions rencontrer de la
compréhension dans notre entourage ; nous avons besoin de soutien.



Les mots exacts pour le dire. auteur Rita Moran

Je vous en prie, ne me demandez pas si j'ai réussi à le surmonter,
Je ne le surmonterai jamais.

Je vous en prie, ne me dites pas qu'il est mieux là où il est maintenant,
Il n'est pas ici auprès de moi.

Je vous en prie, ne me dites pas qu'il ne souffre plus,
Je n'ai toujours pas accepté qu'il ait dû souffrir.

Je vous en prie, ne me dites pas que vous savez ce que je ressens,
A moins que vous aussi, vous ayez perdu un enfant.

Je vous en prie, ne me demandez pas de guérir,
Le deuil n'est pas une maladie dont on peut se débarrasser.

Je vous en prie, ne me dites pas "Au moins vous l'avez eu pendant tel nombre d'années",
Selon vous, à quel âge votre enfant devrait-il mourir ?

Je vous en prie, ne me dites pas que Dieu n'inflige pas plus que ce que l'homme peut supporter.

Je vous en prie, dites-moi simplement que vous êtes désolés.

Je vous en prie, dites-moi simplement que vous vous souvenez de mon enfant, si vous vous rappelez de lui.

Je vous en prie, laissez-moi simplement parler de mon enfant.

Je vous en prie, mentionnez le nom de mon enfant.

Je vous en prie, laissez-moi simplement pleurer.


lettre des Amis Compatissants du Québec, quelques-uns de nos souhaits


Nous aimerions que vous n'ayez pas de réserve à prononcer le nom de
notre enfant mort, à nous parler de lui. Il a vécu, il est important
encore pour nous ; nous avons besoin d'entendre son nom et de parler de
lui ; alors, ne détournez pas la conversation. Cela nous serait doux,
cela nous ferait sentir sa mystérieuse présence.

Si nous sommes
émus, que les larmes nous inondent le visage quand vous évoquez son
souvenir, soyez sûr que ce n'est pas parce que vous nous avez blessé.
C'est sa mort qui nous fait pleurer, il nous manque ! Merci à vous de
nous avoir permis de pleurer, car, chaque fois, notre cœur guérit un peu
plus.

Nous aimerions que vous n'essayiez pas d'oublier notre
enfant, d'en effacer le souvenir chez vous en éliminant sa photo, ses
dessins et autres cadeaux qu'il vous a faits. Pour nous ce serait le
faire mourir une seconde fois.


Être parent en deuil n'est pas contagieux ; ne vous éloignez pas de nous.

Nous aimerions que vous sachiez que la perte d'un enfant est différente
de toutes les autres pertes ; c'est la pire des tragédies. Ne la
comparez pas à la perte d'un parent, d'un conjoint ou d'un animal.

Ne comptez pas que dans un an nous serons guéris ; nous ne serons
jamais, ni ex-mère, ni ex-père de notre enfant décédé, ni guéri. Nous
apprendrons à survivre à sa mort et à revivre malgré ou avec son
absence.

Nous aurons des hauts et des bas. Ne croyez pas trop vite
que notre deuil est fini ou au contraire que nous avons besoin de soins
psychiatrique.

Ne nous proposez ni médicaments ni alcool ; ce ne
sont que des béquilles temporaires. Le seul moyen de traverser un deuil,
c'est de le vivre. Il faut accepter de souffrir avant de guérir.


Nous espérons que vous admettrez nos réactions physiques dans le deuil.
Peut-être allons-nous prendre ou perdre un peu de poids, dormir comme
une marmotte ou devenir insomniaques. Le deuil rend vulnérable, sujet
aux maladies et aux accidents.

Sachez, aussi, que tout ce que nous
faisons et que vous trouvez un peu fou est tout à fait normal pendant un
deuil ; la dépression, la colère, la culpabilité, la frustration, le
désespoir et la remise en question des croyances et des valeurs
fondamentales sont des étapes du deuil d'un enfant. Essayez de nous
accepter dans l'état où nous sommes momentanément sans vous froisser.

Il est normal que la mort d'un enfant remette en question nos valeurs
et nos croyances. Laisse-nous remettre notre religion en question et
retrouver une nouvelle harmonie avec celle-ci sans nous culpabiliser.

Nous aimerions que vous compreniez que le deuil transforme une
personne. Nous ne serons plus celle ou celui que noue étions avant la
mort de notre enfant et nous ne le serons plus jamais. Si vous attendez
que nous revenions comme avant vous serez toujours frustré. Nous
devenons des personnes nouvelles avec de nouvelles valeurs, de nouveaux
rêves, de nouvelles aspirations et de nouvelles croyances. Nous vous en
prions, efforcez-vous de refaire connaissance avec nous ; peut-être nous
apprécierez-vous de nouveau ?


Le jour anniversaire de la naissance
notre enfant et celui de son décès sont très difficiles à vivre pour
nous, de même que les autres fêtes et les vacances. Nous aimerions qu'en
ces occasions vous puissiez nous dire que vous pensez aussi à notre
enfant. Quand nous sommes tranquille et réservés, sachez que souvent
nous pensons à lui ; alors, ne vous efforcez pas de nous divertir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Lun 12 Nov - 9:11

bonjour Guillaume

Je ne viens que maintenant car j'ai fait des recherches et j'ai trouvé les réponses à mes questions.
Par respect pour les jumeaux esseulés, je ne dévoilerai rien. Toutes les personnes qui sont concernés par le deuil périnatal d'un jumeau sont priés de cliquer sur ce lien http://jumeau-solitaire.forumsfree.org/

Une chose est sûr. C'est qu'il faut très tôt mettre au courant son jumeau/jumelle esseulé du décès de son/sa frère/soeur afin de ne pas nier sa gémellité et pour qu'ils puissent vivre le plus sereinement possible. Merci mon fils de m'avoir guider et de me permettre de faire mon deuil, petit pas par petit pas,mais surement. Je t'aime mon bébé d'amour.

jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Mer 14 Nov - 7:47

Pense à Moi Comme Je T'aime: Francis Lalanne






Promets moi si tu me survis


D'être plus forte que jamais
Je serais toujours dans ta vie
Près de toi, je te promets
Et si la mort me programme
Sur son grand ordinateur
De ne pas en faire un drame
De ne pas en avoir peur

Pense à moi comme je t'aime


Et tu me délivrevras
Tu briseras l'anathème
Qui me tiens loin de tes bras
Pense à moi comme je t'aime
Rien ne nous sépareras
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras on se retrouvera

N'oublie pas pas ce que je t'ai dis


L'amour est plus fort que tout
Ni l'enfer ni le paradis
Ne se mettront entre nous
Et si la mort me programme
Sur son grand ordinateur
Elle me prendra que mon âme
Mais elle n'aura pas mon coeur

Pense à moi comme je t'aime


Et tu me délivreras
Tu briseras l'anathème
Qui me tiens loin de tes bras
Pense à moi comme je t'aime
Rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras on se retrouvera

On se retrouvera


On se retrouvera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1010
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: mon bébé d'amour guillaume   Jeu 22 Nov - 17:48

INTEGRATION DU JUMEAU PERDU
j'ai compris que la douleur immense que je ressens pour toi Guillaume ne sera pas comparable à nulle autre: sensation de vide, manque impossible à combler.

Ta mort m'est d'autant plus inacceptable que la vie était devant toi et que tu voulais vivre. Il n'y a pas de consolation possible, personne ne peut te remplacer. Chaque enfant est unique. Quand on perd un enfant, c'est la pire des choses, il n'y a rien qui puisse nous consoler, même pas nos autres enfants en l'occurence ici Laurent, ton jumeau esseulé. Pour toutes ces raisons, le deuil d'un enfant occupe une place spécifique dans le vécu de la douleur qui lui confère un statut particulier. Ce deuil ne peut avoir la même "fin" que les autres deuils. La perte provoque une telle souffrance qu'il est impossible de s'en consoler en déplaçant son amour sur un autre objet. L'entourage ne comprend pas pourquoi nous les parents nous avons du mal à retrouver le chemin de la vie.

Moi aussi, j'ai du mal à entendre "il faut faire son deuil"
J'avais le sentiment qu'on me demandait d'oublier mon fils, d'accepter ton absence.

En fait, continuer la vie sans toi, cela ne signifie pas t'abandonner.
Mais, je savais qu'il me faudrait beaucoup de temps pour intégrer cette réalité insupportable. Je savais que je ne pourrais jamais accepter qu'on m'est enlevé mon enfant sans raison. Je sais que ma douleur ne pourra jamais disparaitre car une mère ne peut pas oublier son enfant

Mais elle s'adoucit avec le temps ainsi que mon ambivalence. J'ai appris à donner une place à chaque jumeau dans ma vie afin qu'elle me laisse vivre mais elle est toujours là, tapie, prête à bondir

Mamange écrit:

faire un deuil c'est apprendre à aimer autrement le disparu, à l'aimer sans la stimulation de la personne vivante. IL faut du temps et du travail.
C'est se dire tous les jours "il n'est pas là mais il est à l'intérieur de moi dans mon coeur".
Mais pour cela, il faut s'engager dans un processus de deuil qui nécessite un travail sur soi, je dirai même une bataille avec soi même, pour ne pas se laisser capter par l'enfermement de la douleur. Cette folie de se punir de son malheur et d'ajouter de nouvelles souffrances aux anciennes. Mais si tu reconnais qu'il t'a fait connaître de grandes joies, tu n'as pas à te plaindre pour ce qui t'a été retiré mais à rendre grâces de la chance que tu as eue. Nous avons notre guérison entre nos mains.



Tatiana écrit:
C'est vrai que ces propos sont très dures à entendre. Au fond de moi, je voulais souffrir parce que je croyais que ma souffrance et ma douleur étaient un hommage au mort, une preuve d'amour.

Mais en fait la meilleure preuve d'amour et la meilleure façon de rendre hommage à mon enfant est de continuer de t'aimer à travers ce que tu nous a laissé de ton vivant pendant ma grossesse. Pensez à toi comme tu m'as aimé. Mais c'est un travail sur moi même qui est long, très long, incroyablement difficile voire insurmontable.


Je les ai portés, chéris de tout mon coeur mes deux bébés d'amour. On s'est préparé psychologiquement à cet évènement, rêver de ce bonheur et de cet avenir. Cet amour qui est la concrétisation de l'amour entre un homme et une femme.

L'attachement s'était envers deux bébés mais pas un seul. Alors c'est normal que, quand ce rêve s'effondre, je sois complètement perdue

Je dois réapprendre le bonheur, réapprendre à faire confiance à la vie mais aussi réapprendre à être maman différemment que dans la gémellité. J'étais, je suis et je resterai toujours une maman de jumeaux. Je suis devenue une nouvelle personne avec de nouvelles valeurs, de nouveaux rêves, de nouvelles aspirations, de nouvelles croyances et de nouvelles priorités. Le deuil m'a transformé.

On dit que perdre un enfant, c'est faire le deuil d'un passé, d'une histoire mais aussi celui d'un avenir de cet enfant en l'occurence de la gémellité vivante de mes deux enfants. C'est tout à fait ce que j'ai ressenti. Comme si tout était devenu un non-sens total.

Mamange écrit:

Ainsi la perte d’un enfant
est particulièrement pénible, parce que l’enfant incarne la vie,
l’espoir, les possibles et parce qu’il est anormal qu’un enfant meure
avant ceux qui l’ont mis au monde[size=12] et parce que l
[/size]es parents ne devraient jamais enterrés
leurs enfants. Ce n'est pas dans l'ordre des choses. C'est une
absurdité, un non sens. C’est souvent la confiance en la vie
et la confiance en ses propres ressources qui se trouvent ébranlées,
avec toute la douleur que cela suppose et le lent processus de
reconstruction que cela exige


Tatiana écrit:

Mon psy m'a dit:" c'est normal d'avoir la
nostalgie de ce bonheur perdu, mais il est important que le jumeau
esseulé sente que sa présence nous comble suffisamment la maman que nous
sommes, c'est là qu'il faut travailler." C'est d'ailleurs la réalité,
il me rend heureuse. C'est mon rayon de soleil. Mais je reste quand même incomplète. Il n'a pas à le savoir

J'ai réalisé qu'en perdant un de mes bébés, je dois faire le deuil de mon enfant mais aussi de tout l'avenir que je lui avais promis. Tous
les moments heureux qu'il ne vivra jamais avec son frère et
avec nous ses parents.


Quand je voyais une maman de jumeaux ou jumelle, je ne pouvais pas m'empêcher de la détester : elle et ses enfants.
Elle me ramenait sans cesse à ses questions:
Pourquoi elle et pas moi? Qu'à t-elle de plus que moi pour mériter ce bonheur?
Pourquoi les miens ne sont ils pas ensembles?
Elle m'éclabousse avec son bonheur, c'est insupportable
ce bonheur qui était encore le mien il y a 14 mois.
ce bonheur que je ne connaitrai jamais avec mes 2 loulous
ce bonheur perdu à jamais, à jamais...

Mais
il faut l'accepter, chacun sa chance et chacun son malheur. C'est la
vie qui est cruelle. Je peux quand même construire sur d'autres
fondements le bonheur. C'est à moi de trouver lesquels. Je reste
maman de jumeaux dans mon coeur. Mes 2 loulous existent et sont unis
par mon amour
L'Amour et moi, çà fait DEUX jumeaux avec deux destins différents: la vie et la mort
C'est l'Amour qui est à l'origine de la conception de mes jumeaux
Ce sera encore l'Amour qui restera le fondement de l'avenir de mon jumeau esseulé
Ils étaient deux, il n'en reste qu'un contre mon grès. Personne n'est responsable de tout cela. C'est l'histoire qui est écrit comme çà. Je vous aime mes 2 bébés de tout mon coeur.

L'année dernière, sous la pression de mon entourage, je ne t'avais pas rendu hommage mon Guillaume. On m'a conseillé de me focaliser que sur Laurent. Cette année pour Noel, j'ai acheté DEUX chaussettes rouges: l'un représente le jumeau esseulé Laurent et l'autre avec une étoile représente le jumeau perdu, toi mon Guillaume. La force de l'Amour m'aidera à surmonter cette épreuve. Tu seras là pour m'épauler tout le long de ma vie
jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm jtm bonne nuit mon bébé d'amour, fais de beaux rêves maman



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
mon bébé d'amour guillaume
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: