DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 A mes petites crevettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A mes petites crevettes   Dim 25 Nov - 10:51

Aujourd'hui Dimanche 25 Novembre,

J. est sorti et je me retrouve seule à la maison...
Je ne lui en veux pas d'être sorti, je sais qu'il a besoin de voir du monde, et moi, j'ai besoin d'être seule avec ma douleur.
Je me retiens tous les jours de pleurer, de lui en parler, je ne veux pas trop remuer le couteau dans la plaie béante qu'est l'absence de nos bébés.
Alors d'être un peu seule ça fait du bien aussi, pour pouvoir ouvrir les vannes sereinement.
En ce moment je ne supporte rien, je ne supporte pas nos animaux qui n'y sont pour rien les pauvres, je ne supporte pas le temps qui passe, les regards larmoyants de ma belle mère et ses appels incessants, je ne supporte pas la moindre remarque, je suis en colère contre tout et pour rien.
Je veux juste dormir, dormir tout le temps, c'est la seule chose qui me fait envie, c'est simple je me couche fatiguée, je me lève fatiguée, le café à peine pris que je veux déjà me rendormir.
Je sais ce que ça veut dire, je sais ce qui se passe dans ma tête et dans mon corps mais je ne veux pas aller en parler, pas maintenant j'ai pas le courage.
Je suis en colère contre moi aussi, de ne pas avoir tenu mon fils dans mes bras, de ne pas l'avoir pris contre moi, je sais bien que je ne pouvais pas me douter qu'il allait partir si vite vu les espoirs qui flottaient autour de lui, mais si seulement je l'avais pris contre moi je serais peut-être un peu plus sereine.
Je voulais tellement avoir un petit garçon...et je n'ai pas pu profiter du peu de temps qu'il était parmi nous.
Je suis tellement en colère.
Et ma fille me manque, elle me manque tellement!
C'est la descente aux Enfers, je ne sais pas si je vais remonter un jour.
Je revois leurs visages, leurs petites mains, ça me manque de ne pas pouvoir les embrasser, les toucher.
Si seulement on pouvait revenir en arrière, qu'ils soient à nouveau dans mon ventre, que je les sentes à nouveau donner leurs petits coups de pieds.
Bon sang que c'est injuste.
Pourquoi? Pourquoi nous?
On avait déjà suffisamment souffert, il a fallu qu'on nous retire les seules et uniques choses auxquelles on tenait le plus.
J'espère qu'un jour on se retrouvera, et chaque fois que je m'endors j'espère revoir vos visages, que vous m'envoyez un signe.
J'ai ce vide en moi qui ne cesse de s'agrandir au fur et à mesure que le temps passe.
Bientôt cela fera un mois que mes petits coeurs sont venus au Monde, trois jours...
Je ne sais pas comment ça va être, j'ai peur, j'appréhende, j'espère juste que J. sera suffisamment fort.
Et Noël qui arrive à grand pas...je n'ai pas le courage d'affronter votre absence ce jour là.
Demain est un autre jour, nous verrons bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A mes petites crevettes   Lun 26 Nov - 11:31

Lundi 26 Novembre 2012,

J'ai pris le taureau par les cornes ce matin, j'ai parlé avec J. de ma peine, de ce vide qui emplit la maison, de nos enfants.
Nous
ne vivions pas la perte de nos enfants de la même manière c'est
certains, mais au moins nous savons ce que ressens l'autre et comment le
vie l'autre.
Ca me semblait important de lui dire ce que je
ressentais vis à vis de son état d'ésprit et de son comportement, et
pourquoi le mien était comme ça.
Je lui ai expliqué que j'aurais le
besoin d'allumer une bougie après demain, que j'aurais besoin d'avoir
des petits anges dans la maison.
Alors nous avons acheté deux boules
de Noël en verre avec deux petits anges à l'intérieur, ça me fait du
bien d'avoir ces deux anges dans la maison.
J'ai l'impression que Gabriel et Elena sont là, ça me rassure.
J'espère qu'ils nous voient de là haut...
Ils me manquent mes petits lous.
On vous aime mes petits anges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A mes petites crevettes   Mer 28 Nov - 5:29

Mercredi 28 Novembre,

Voilà aujourd'hui cela fait un mois que mes petits trésors sont nés.
J'allais enfin voir mes enfants.
Un mois...
J'ai l'impression que c'était hier que je demandais au gynécologue comment allaient mes petits cœurs.
Je vais allumer des bougies à l'heure où ils sont nés.
Je ne sais pas si J. y a pensé ce matin, je n'ai pas osé lui en parler.
Je pense que ça lui trotte en tête car il ne sait pas quoi faire de son corps ce matin, il tourne en rond.
Il a finit par sortir prendre l'air.
Moi je ne veux voir personne aujourd'hui, je veux rester là, comme si j'étais avec mes bébés.
Bon sang que cette maison est vide, ce silence c'est invivable.
J'écoute les chansons qui me font penser à mes anges.
Gabriel de Lamb que j'écoutais déjà lorsqu'il était une petite crevette dans mon ventre, et Elena's Lullaby, une berceuse au piano.
Si j'avais su jouer du piano, c'est cette chanson que j'aurais joué à ma petite princesse.
Ils me manquent tellement.
Bizarrement je n'ai pas envie de pleurer, peut être parce que ce jour est synonyme de bonheur plus que de malheur.
Il est vrai qu'à cette heure-ci il y'a un mois j'étais angoissée mais heureuse, heureuse de les rencontrer incessamment sous peu.
Je ne sais pas, je ne sais plus...
Je vous aime mes amours, vous me manquez.

Ma fille, mon enfant
Je vois venir le temps
Où tu vas me quitter
Pour changer de saison
Pour changer de maison
Pour changer d'habitudes
J'y pense chaque soir
En guettant du regard
Ton enfance qui joue
A rompre les amarres
Et me laisse le goût
D'un accord de guitare

Tu as tant voyagé
Et moi de mon côté
J'étais souvent parti
Des Indes à l'Angleterre
On a couru la Terre
Et pas toujours ensemble
Mais à chaque retour
Nos mains se rejoignaient
Sur le dos de velours
D'un chien qui nous aimait
C'était notre façon
D'être bons compagnons

Mon enfant, mon petit
Bonne route... Bonne route
Tu prends le train pour la vie
Et ton cœur va changer de pays

Ma fille, tu as vingt ans
Et j'attends le moment
Du premier rendez-vous
Que tu me donneras
Chez toi ou bien chez moi
Ou sur une terrasse
Où nous évoquerons
Un rire au coin des yeux
Le chat ou le poisson
Qui partageaient nos jeux
Où nous épellerons
Les années de ton nom

A vivre sous mon toit
Il me semble parfois
Que je t'avais perdue
Je vais te retrouver
Je vais me retrouver
Dans chacun de tes gestes
On s'est quittés parents
On se retrouve amis
Ce sera mieux qu'avant
Je n'aurai pas vieilli
Je viendrai simplement
Partager tes vingt ans

Mon enfant, mon petit
Bonne route... Bonne route
Sur le chemin de la vie
Nos deux cœurs vont changer de pays
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A mes petites crevettes   Lun 24 Déc - 5:14

Lundi 24 Décembre.

Je ne suis pas venue écrire depuis quelques temps, je n'en ressentais pas vraiment le besoin, je pouvais parler avec J. de mes doutes, de mes peurs, de ma peine.
Mais aujourd'hui...
Aujourd'hui nous sommes le 24 Décembre, veille de Noël, et je ne peux pas contenir toute mon émotion, tout mon désarroi.
J'aurais du accoucher bientôt, avoir ma fille dans mes bras et accompagner mon fils dans son envol.
Mais j'ai tout perdu, mon fils Gabriel et ma princesse Elena, ma merveille.
Je suis si triste.
J'en veux à la Terre entière, à la Vie, à moi, et à ce Dieu qui n'existe plus.
Pourquoi?!!
Ils me manquent tellement!
J'essaye d'avancer, de me battre pour reprendre le cours de la Vie, parfois la douleur est moins forte, elle m'accompagne dans l'ombre mais parfois je la sens qui me poignarde le coeur et qui hurle que je suis seule, seule sans mes enfants.
Comme je regrette de n'avoir pas été assez solide pour les tenir plus longtemps, comme je me sens coupable d'être moi même.
Je voudrais qu'ils soient avec moi, je voudrais pouvoir les prendre contre moi ce soir.
J'ai envie de hurler, de crier ma colère.
J'aurais tout donné pour eux, j'aurais pu soulever des montagnes pour eux.
Mais j'ai beau me battre chaque jour est une nouvelle bataille plus sombre que la précédente, plus cruelle en cette période.
Je me sens vide, si vide.
Je voudrais tellement être avec eux.
Ils me manquent tant.

Maman vous aime plus que tout au Monde mes petits anges.
Revenir en haut Aller en bas
 
A mes petites crevettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: JOURNAL DE DEUIL-
Sauter vers: