DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Lorsque grossesse est tristesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soleil12

avatar

Nombre de messages : 434
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : Olivier et poussière d'étoile
Décédé(e) à : 40 semaines et 7 semaines
Le : janvier 2010 et août 2012
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Lorsque grossesse est tristesse   Lun 10 Déc - 17:34

Après deux ans d’essais, près d’une année en clinique de fertilité (6 IAC au total) je suis enceinte. Mais que j’ai peur, je ne suis pas capable de me réjouir. Je suis négative, je pleure souvent, je ne me sens pas bien physiquement et je suis épuisée. J’ai le syndrome du papier de toilette, après avoir fait un décollement massif du placenta et une fausse couche, comment ne pas appréhender de voir du sang ?

J’ai l’impression qu’à mon écho de datation la semaine prochaine on va me dire comme au mois d’août que le bébé ne se développe pas normalement et que ça va se terminer en fausse couche encore une fois et je ne veux pas revivre ça, je ne le supporterais pas ! J’ai même dit à mon chum que tous ceux qui savent que je suis enceinte seront tristes pour moi de nouveau, comme si c’était une certitude que le malheur allait frapper de nouveau. Super oui je suis capable d’avoir un test positif mais pas un bébé dans mes bras....

La nuit je fais des cauchemars que je fais une fausse couche à nouveau, ça me hante au point que je me réveille plusieurs fois par nuit aller au toilette vérifier si tout est sous contrôle. Résultat : je me réveille le matin pas reposée et je dois aller performer à mon travail, évidemment ! Cette fois-ci je ne veux même pas faire de projets, mon chum voulait qu’on aille magasiner des vêtements de maternité pour me gâter et ça ne me tente même pas...

Et pourtant, je devrais être rassurée, je vais être suivie de près à une clinique GARE (grossesse à risque élevée) dans un centre hospitalier universitaire. Je suis bien consciente que je dois vivre cette grossesse au jour le jour, mais que c'est impossible pour le moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San

avatar

Nombre de messages : 716
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Poussière d'étoile (Rosalie/Simon) et de mon bébé espoir Arielle née le 6 mai 2013.
Décédé(e) à : 14 semaines
Le : 14/05/2012
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Lun 10 Déc - 18:28

Félicitation Soleil 12

Je sais que ce n'est pas facile mais les 3 premiers mois sont tellement anxiogène. On aimerais s'endormir et se réveiller à 5 mois. Peut -être pourrais tu consulter un professionnel afin de te soutenir et de te faire ventiler pour les 3 premiers mois. Moi c'est ce que j'ai fais et ca ma fait beaucoup de bien Smile Je pouvais dire ce que je voulais sans me faire juger. Le fais d'être suivie en GARE peut aussi nous apaiser à condition d'être bien écouter et soutenue.

Prend un jour à la fois c'est le meilleur conseil que je peux te donner. Tu as le droit d'être heureuse. Donne toi le temps ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarÉli

avatar

Nombre de messages : 597
Age : 38
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : 4 minis anges
1 fils
1 fille, ma petite espoir
Décédé(e) à : 7 SA
5 SA
4 SA
10 SA
Le : 10/01/2012
14/03/2012
12/04/2012
20/07/2012
Éli est né le 12 novembre 2009, à 33 0/7 SA.
Alicia, mon espoir, est née le 2 août 2013.
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Lun 10 Déc - 19:23

Soleil, tout d'abord félicitations !!!!

Deuxièmement, comme le suggère San, il te ferait du bien de consulter pour ventiler. À lire ton message, on dirait que le suivi en fertilité t'a autant traumatisé que la perte de ton ange, ce qui est légitime. Difficile de débuter une grossesse espoir avec le sourire lorsque tu portes le poids de la tragédie d'avoir perdu ton ange, suivi des traitements en fertilité qui viennent briser la magie à plusieurs niveaux, à plus forte raison quand ça s'éternise. Tes réactions, y compris l'espèce de certitude que le drame t'attend à nouveau, s'inscrit dans la continuité des épreuves que tu as vécu et non dans la fatalité que ça se produira à nouveau.

Côté encadrement, tu seras entre très bonnes mains aux GARE du CHUL. Qui sera ton médecin ? Mais peu importe, ils sont tous bons. Demande à voir l'un-e des psys en GARE ou même en fertilité. Tu mérites de vivre une grossesse heureuse avec un niveau de stress raisonnable. Il en va de ta santé, de la santé de ton bébé et du bien-être de ton couple.

Bonne chance ma belle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie7

avatar

Nombre de messages : 1089
Age : 27
Localisation : Mauricie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : 16 jours (née à 40 5/7 )
Le : 26 mars 2010
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Lun 10 Déc - 19:26

Soleil... Je suis triste de te lire ce soir. Je crois que tes sentiments sont normaux après tout ce que tu as vécu depuis deux ans. C'est dur de se projeter quand tout ce qu'on connaît de la grossesse est négatif.
Quand je suis tombée enceinte, j'étais heureuse mais je ne croyais pas rentrer à la maison avec mes cocos à la fin. Pourtant ils ont aujourd'hui sept mois et pleins de vie. J'avais toujours l'impression que ça allait mal finir, mais c'est juste des mauvais souvenirs de l'accouchement et des jours après.
J'ai été suivie en GARE au Chul et tu y seras entre bonnes mains. J'ai adoré l'expérience j'ai été soutenue du début à la fin. Si c'est comme moi, l'infirmière va te proposer un suivi psy.
Je crois qu'il faut te laisser du temps...mais je crois que tu ne seras pas vraiment sereine jusqu'à la fin...

Malgré tout je te souhaite une grossesse remplie de bonheur, et cette fois, c'est à ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soleil12

avatar

Nombre de messages : 434
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : Olivier et poussière d'étoile
Décédé(e) à : 40 semaines et 7 semaines
Le : janvier 2010 et août 2012
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Lun 10 Déc - 19:44

Allo les filles, que vos messages me réconfortent, si vous saviez ! Wow, que ça fait du bien de se sentir comprise et supportée.

Je vais être suivie au CHUS et non au CHUL. Il est indiqué que j'habite QC car je ne veux pas écrire sur le site mon lieu de résidence pour des raisons de confidentialité. Mais bon, vous avez raison que je serais entre bonnes mains car le suivi a été dans ce département lors des explications du rapport d'autopsie, quand j'ai appris que j'étais enceinte en juillet et aussi lors de ma fausse couche en août.

Super bonne idée, je vais téléphoner demain pour savoir si je peux consulter un psy en GARE et si ce n'est pas possible, je vais retourner consulter ma psy qui m'a suivie lors de la perte de mon fils.

Merci mille fois pour vos conseils, je l'apprécie beaucoup et déjà ça me remonte le moral Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maieve

avatar

Nombre de messages : 5449
Age : 35
Localisation : Sherbrooke
Je suis : Maman de
Ange(s) : petite étoile filante et
Gabriel,
mais aussi de ma grande Naomie en pleine santé et de mon petit bébé espoir Amélia.
Décédé(e) à : 5 semaines,
13 semaines et 4 jours par interruption de grossesse à cause d'une mégavessie
Le : 15/03/2010 (petite étoile filante), 17/06/2010 (Gabriel, mon petit amour)
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Lun 10 Déc - 21:51

Je n'ai pas le temps de bien répondre présentement, dodo oblige, mais:



Je pense bien à toi, c'est pas facile à gérer et c'est normal. Prends soin de toi et oui, une consultation te ferait le plus grand bien.


Dernière édition par maieve le Mar 11 Déc - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1104
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mar 11 Déc - 6:46

Moi non plus je n'ai pas beaucoup de temps, travail oblige!

Mais je voulais te dire que je suis de tout coeur avec toi.

Concernant l'insomnie, j'y ai goûté pendant les 2 premiers mois de grossesse.
Ça va mieux depuis quelques semaines. C'est une période dure à passer mais tu vas y arriver!

Si tu as tes doutes sur l'issue de cette grossesse... moi j'y crois pour deux! Smile

Gros gros becs xxx (je te réponds bientôt!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
Liminsay

avatar

Nombre de messages : 1379
Age : 31
Localisation : Lanaudière, Qc
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justin,
Petite luciole.

Abby petite espoir en santé née le 23 juin 2013
Evan 2e espoir né en santé le 12 septembre 2014
Décédé(e) à : 26SA+6jours(IMG)
6SA+2jours(FC)
Le : 04/03/2011,
23/06/2011
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mar 11 Déc - 10:22

Comme je suis triste de te lire Soleil, tu sais après tout ce que tu es passée tu as le droit de t'inquiéter, je crois qu'on voit le pire pour se protéger, je fais un peu pareil.
En se disant que ca va mal se passer on se sent plus préparé a une mauvaise nouvelle contrairement a si on était toujours optimiste, là on tombe de plus haut si ca ne marche pas.
Il faut avancer une journée a la fois, une étape a la fois. Peut etre que l'idée de ton chum est un peu prématurée dans ta (nos) situations. J'ai passer le prénatest et rien d'acheter encore ni pour moi ni pour bébé et c'est bien correct comme ca pour le moment.

Donnes nous de tes nouvelles, je vais dire comme Marianne, on y croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magali02

avatar

Nombre de messages : 571
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxime
Décédé(e) à : 41sa+6j
Le : 30/12/2011
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mar 11 Déc - 15:22

Bonsoir Soleil,

Je suis tout à fait d'accord avec Liminsay quand elle dit qu'on imagine le pire en pensant se protéger au cas où. C'est très bête car ça nous fait souffrir inutilement mais il n'y a rien de rationnel dans nos peurs.

Après j'essaie de me raisonner en me disant qu'imaginer le pire ne l'empêchera pas de se produire car on a n'a aucune prise dessus mais en imaginant les mauvais scénarios, j'ai l'impression (bien bête et surement fausse) de me protéger.

Pour les vêtements de grossesse, tu as le temps si tes vêtements te vont toujours. Et puis il viendra un moment où tu n'auras de toute façon guère le choix, parce que quand ça pousse, ça pousse le bidon!

J'espère que tu trouveras un soutien précieux après du personnel de ton CHU. Ça ne peut que t'aider d'avoir qqn à ton écoute qui soit un professionnel.

Bon courage Soleil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eliottzoe

avatar

Nombre de messages : 5478
Age : 45
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zoé, née à 37SA+3, le 11-01-2011
Décédé(e) à : 12 jours suite à une Hémorragie Foetale Massive
Le : 23-01-2011
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mar 11 Déc - 17:22

Un petit pas par un petit pas Nancy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maieve

avatar

Nombre de messages : 5449
Age : 35
Localisation : Sherbrooke
Je suis : Maman de
Ange(s) : petite étoile filante et
Gabriel,
mais aussi de ma grande Naomie en pleine santé et de mon petit bébé espoir Amélia.
Décédé(e) à : 5 semaines,
13 semaines et 4 jours par interruption de grossesse à cause d'une mégavessie
Le : 15/03/2010 (petite étoile filante), 17/06/2010 (Gabriel, mon petit amour)
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mar 11 Déc - 21:07

Ça y est, j'ai plus de temps!

J'espère qu'aujourd'hui est une meilleure journée pour toi. Les filles ont raison, on veut se protéger en se disant que le pire va encore arriver. C'est incontrôllable. En tout cas, pour ma part, j'étais tout le temps entre deux. Une seconde j'avais l'espoir, l'autre d'après, j'avais si peur. Depuis que je fais le tableau de Bedaines et que je sillonne cette section, je n'ai connu aucune mamange Bedaine me dire ''Moi, je n'ai aucune crainte, je suis TOTALEMENT confiante''. Crois-moi, nous y passons toutes à un moment. Pour beaucoup c'est le moment du terme de notre ange le pire moment à passer, là où le stress est le plus intense. Souvent après, c'est plus facile. Ton bel Olivier vous a quitté à terme, ce sera sûrement un moment difficile. Heureusement, tu seras très bien suivie en GARE. Mais il ne faut pas oublier ta fausse couche d'il y a peu de temps. Après toute cette attente suite au départ d'Olivier, cette fausse couche t'a également traumatisé. Ton écho sera un moment critique émotionnellement, j'en suis certaine. Lorsque tu seras rassurée, tu vivras mieux, tu prendras confiance peu à peu.

Nous sommes là pour toi, chère Nancie. Bon courage... XXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1637
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

et maman de ses petits frères en pleine forme nés le 19.07.13 et le 18.11.14. Une petite sœur le 03.11.17.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mer 12 Déc - 12:19

Soleil 12,

Comme tu le sais moi aussi j'attends un petit haricot pour août 2013.

Le seul conseil que je peux te donner est vraiment de vivre au jour le jour. Parce que la peur n'évite pas le danger. Être optimiste ou non, ce n'est pas ça qui fera que quelque chose va arriver ou non.

Quoi que l'on fasse, si quelque chose doit arriver, ça arrivera et on y pourra rien. Quand on a fait partie des statistiques une fois...on ne voit plus que ça. mais statistiquement justement on a plus de chances toutes les 2 d'avoir un bébé en bonne santé que l'inverse.

Personne ne peut contrôler ce qui va se passer. Il faut vivre les jours au fur et à mesure qu'ils passent, en se donnant de petits objectifs à court terme (un rdv, une écho etc).

Pour le moment je suis presque sereine, me disant que je fais le maximum, comme la 1ère fois, pour que tout aille bien. Et que seul l'avenir me dira où je vais et si tout va bien se passer.

Courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San

avatar

Nombre de messages : 716
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Poussière d'étoile (Rosalie/Simon) et de mon bébé espoir Arielle née le 6 mai 2013.
Décédé(e) à : 14 semaines
Le : 14/05/2012
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: Lorsque grossesse est tristesse   Mer 12 Déc - 13:06

@ Fairlie: j'ai beaucoup ton commentaire sur le fais que nous avons été une statistique. C'est tellement vraie...on ne voit plus que ca...si c'est arrivé ca peut encore arrivé. Mais de savoir que statistiquement il y a du positif... ca fait du bien. Merci pour cette constatation Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lorsque grossesse est tristesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: NOUVEL ESPOIR :: GROSSESSE SUIVANTE-
Sauter vers: