DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Mer 12 Déc - 16:36

Il nous est très difficile pour nous parents de jumeaux/jumelles esseulés de parler
- de notre souffrance
- de notre ambivalence
- de l'avenir du jumeau/jumelle esseulé
à notre entourage (famille, amis, collègues) car on se heurte systématiquement à l'incompréhension car "il nous en reste un" pour les yeux de tout le monde et on se retrouve finalement tout seul nous parents qui devons à la fois accueillir un enfant dans de bonnes conditions et faire le deuil d'un autre enfant.

Pour cette raison, j'ai ouvert ce post pour que l'on puisse parler et discuter librement de ce sujet très difficile, très complexe et de ce déchirement intérieur qui nous consume petit à petit.

Merci petitelili du lien que tu m'as laissé. L' Emission sur France 2 traite sur les "jumeau: ils ont perdu leur double"http://toute-une-histoire.france2.fr/?page=emission&emission=30665
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Mer 12 Déc - 17:38

merci pour le lien de l'emission, ma mère m'en avait parler mais je ne l'avais pas regarder, je ferais ca demain,

Ma fille en ce moment me parle que de sa soeur, veut la voir... croit que le pere noel va la ramener... si on lui dit de pas faire quelque chose de dangeureux par exemple, elle nous repond: c pas grave, si je suis morte, je vais voir ma soeur, c'est long sans elle.... Shocked
Ou alors, quand elle oit mes 2 grandes joué ensemble, elle me réclame une petite soeur pour jouer avec.. et j'en passe...
C'est la période de fête qui veut ca... j'y ai droit chaque année, et a leur anniversaire et date de décès...

Je pense que l'année prochaine, je l’emmenerais voir le psy et les docs de la néonat', elle est assez grande pour comprendre maintenant,
qu'ils lui montrent, expliquent, leur parcours et le pourquoi du décès de sa soeur... elle est vraiment arrivé a un age ou seul Mes explications ne suffisent plus...

Voilà pour nous en ce moment

Revenir en haut Aller en bas
gernouille1

avatar

Nombre de messages : 910
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange Florance
Décédé(e) à : 24 semaines mais menée à terme pour son frère jumeau
Le : En 2010
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Mer 12 Déc - 20:29

Merci pour le lien de l'émission, je semble avoir des difficultés à le lire de mon côté de l'océan, j'espère y arriver puisqu'il semble y avoir un témoignage près de nos histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 2:23

Laurent jusqu'à l'âge de 13 mois refusait de dormir tout seul ou de rester tout seul dans une pièce. Nous étions toujours ensemble, très fusionnel encore maintenant. A 13 mois il devenu un peu plus indépendant çà correspond avec ma période d'apaisement intérieur. Je pense qu'il est indispensable pour l'équilibre de l'enfant qu'il sente que la mère soit apaisée. Si les parents sont apaisés les enfants aussi. J'ai trouvé le témoignage d'une jumelle ésseulée qui peut nous éclairer sur certains points obscurs de l'éducation du jumeau esseulé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 2:32



CONSEILS  D'UNE JUMELLE ESSEULEE AUX PARENTS

Si je devais guider les parents de jumeaux esseulés je leur dirai de suivre leur instinct et leur coeur en gardant en esprit quelques points fondamentaux:

Votre enfant a perdu un être qu'il a cotoyé pendant plusieurs mois.
Comme vous n'oublierez jamais votre enfant décédé, lui ne l'oubliera pas non plus.

Inutile de tenter de le cacher il le sait, c'est inexplicable mais c'est un  fait, il le cherchera inconsciemment toute sa vie s'il ne sait pas ce qui est arrivé...


De nombreux jumeaux à qui on a caché l'existence de l'Ange s'inventent ainsi un ami imaginaire qui bizarrement est leur jumeau, alors même qu'ils ne savent pas qu'ils sont
des jumeaux esseulés. Et puis il souffrira d'autant plus qu'il ne comprendra pas sa souffrance, ses angoisses.

Non surtout ne nier pas sa gémellité.
Au contraire n'hésitez pas à lui dire qu'il existe des traces du disparu.
C'est important de savoir que ce que notre inconscient  nous affirme est vrai, d'avoir des preuves. Après, il ne cherchera pas forcément à les voir, attendez qu'il le demande, ce qui compte c'est qu'il sache.

De même intégrez le disparu dans votre famille, dans votre histoire.
Vous le faites déjà je sais et je vous en félicite, c'est en "banalisant" la vie et la mort du jumeau disparu, en le faisant exister comme un individu propre ayant sa propre identité et qui a une place dans la famille que vous éviterez que le survivant s'identifie à l'Ange.


Parce que jumeaux esseulés ou non, les jumeaux ont tendance à fusionner.
L'un des risques pour un jumeau esseulé est de chercher à vivre pour deux, si la vie de l'autre est clairement séparée de la sienne je pense que çà aide énormément.

Je ne dis pas d'en parler sans arrêt, juste d'en parler naturellement, comme vous en avez envie.


Après ne vous inquiétez pas si le jumeau esseulé n'en parle pas, ou même  s'il dit ne pas avoir de frère et soeur, ce qui compte surtout c'est  qu'il sache la vérité et qu'il sache qu'il peut en parler s'il le souhaite.


D'autre part, il est possible qu'il le vive mal malgré tout, ce n'est pas de votre faute, le manque restera toujours et la phase d'identification notamment à l'adolescence est délicate...

Quelques indices de maux psychosomatiques  repérés chez des jumeaux esseulés (pas forcément significatifs hein) eczéma, problème de souffle, spasmophilie...

Il me semble aussi que les bébés "sentent" le moment où l'autre les a quitté,ce n'est pas systématique mais certains qui ont par exemple perdu leur jumeau à 3 mois in utero ont eu une période difficile à leur trois mois, de même le mois de la disparition peut être un mois vécu difficilement, comme il le sera pour vous.


Bref, au final peu de jumeaux adultes ont bien vécu la perte. Mais il faut garder à l'esprit que la perte a été très majoritairement tabou dans la famille  (en même temps
c'était il y a 20 ans).

La façon dont j'ai (mal) vécue  la perte de Brigitte ne signifie absolument pas que vos enfants  auront le même chemin! De fait mes parents n'ont pas fait leur deuil, ma mère n'a pas cherché à voir Brigitte, n'a gardé aucune traces, mon père n'en a jamais parlé devant moi... Rien de commun avec vous donc!

En vous souhaitant de trouver la paix et avec une pensée tendre pour vos Anges


Florence


Dernière édition par tatiana1 le Lun 23 Mar - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 2:39

Aura81 j'ai transféré ton témoignage ici

Aura81 écrit:
5 ans qu'il est parti et cette souffrance ressort toujours aujourd'hui,
Maïlys a grandi sans lui, elle a posé des questions, elle est restée
dans le silence, elle a pleuré, elle est heureuse, elle vit avec lui
sans vraiment le savoir, elle en parle, elle se tait ................et
tourne tourne ces situations, pour elle, pour moi, pour nous

Parfois
tout va bien et parfois............aujourd'hui je viens de lire sur FB
la naissance de jumeaux et je pense qu'une copine PMA pour qui ça a
marché à un taux qui me parait bien............malgrè le temps ça me
fait toujours mal

Je ne m'habituerais jamais à son absence.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 2:41

Je suis très inquiète sur le futur de mon fils. Peut être à plusieurs on peut trouver une solution pour atténuer le manque


Dernière édition par tatiana1 le Mar 28 Avr - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitelili

avatar

Nombre de messages : 1132
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : alicia.
mais aussi de deux loulous: ma fille née en2009 et mon espoir mon fils né en 2013
Décédé(e) à : MFIU a terme sans cause.
Le : 18juin.
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 3:13

evidement je ne suis pas dans votre situation mais deja etre dans la reflexion sur le futur de ton fils est je pense deja la solution car tu t'en préoccupes et tu es a l'ecoute et c'est de ca que ton fils aura besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Mon expérience   Jeu 13 Déc - 4:28

Bonjour,

Ce qui me fait bizarre en vous lisant c'est que je ne ressens pas la même chose. La soeur de Pauline est décédée in utéro à 4 mois suite STT. Ce sont des mono-bi. J'ai bien sûr souffert d'une grande douleur et ce n'a pas été facile de poursuivre la grossesse avec "la vie et la mort" dans mon ventre. Et les questions...Pourquoi nous ? Nous ne vivrons jamais ces moments magiques avec des jumeaux alors que nous nous en réjouissions tant ! Je ne sais pas si j'ai fait le deuil ou non. Mais je pense que oui, d'une certaine manière, j'ai réussi à accepter les choses avec serénité. J'y pense chaque jour un peu et c'est toujours "quelque part avec moi". Mais j'ai l'impression de l'avoir "bien vécu", si on peut dire ça comme ça !! Je suis passée par des moments de colère, d'incompréhension, de douleurs, de questions...

Aujourd'hui, Pauline a 8 mois. Depuis sa naissance il m'arrive de lui parler d'Aigline, naturellement, dans l'intimité et la complicité d'un petit calin, quand elle parait réceptive. Son grand frère qui a 4 ans est au courant aussi. J'évite d'en faire trop, je l'intègre comme un membre de notre famille, de notre sang, de leur fraterie, mais que nous n'avons pas connu. La seule photo d'écho que j'ai d'elles 2 est sur le frigo, avec le reste des photos. Nous vivrons normalement à 4, avec une pensée pour Aigline bien sûr.

Jusqu'à ce jour je n'ai rien remarqué de vraiment anormal. Elle se réveillait presque chaque nuit vers 3h du matin et avait besoin de calins, restait des fois réveillée plus d'une heure... et ceci s'est terminé il y a à peu près 2 ou 3 semaines... concordant peut-être avec la date anniversaire de la mort de sa soeur le 26 novembre 2011 (qui, en passant, est décédée, je pense, pendant la nuit suite à l'intervention chirurgicale du 25 novembre)... peut-être vers 3 h du matin ?? qui sait ?? Mais son frère a fait pareil pendant 3 ans, son heure c'était 1h du matin, concordant plutôt avec l'heure de fin de mon service !!! Peut-être dort-elle paisiblement maintenant car moi aussi je suis plus sereine aussi !?

En tout cas, nous avons une petite fille adorable, pas grincheuse, belle comme un coeur et resplendissante de vie ! Peut-être qu'en grandissant certains signes de manque apparaitront, nous nous y préparons tout de même.

Moi aussi j'ai eu du mal à comprendre les gens qui me disaient... au moins il vous en reste une !! Mouais... moi je dis, au moins elle est en bonne santé. Mais la vie est la vie et nous ne pouvons rien contre Dame Nature, contre certains évenements. Profitons de chaque moment et prenons les choses avec sagesse.

J'espère que je n'ai choqué personne avec mon témoignage, je suis prête à en parler car je comprends votre douleur.

Frédérique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 5:25

Je pense aussi que cela est différent pour moi, car je l'ai perdue in utéro. Elle n'est pas née vivante. Et c'est peut-être ma fille qui le ressentira davantage. C'est sûrement là toute la différence. Je me questionne aussi bien sûr sur son avenir, le ressenti qu'elle aura face à cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amkilou

avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Province de Liège
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enfants en pleine santé:
L né le 10/05/10
J née le 04/01/12
C né le 11/02/15
Ange: Rose (soeur jumelle de J) mon petit ange né sans vie
Décédé(e) à : 36 semaines
Le : 03/01/12
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 5:33

Bonne idée ce post! Notre situation est tellement particulière car notre esprit doit se diviser en deux, la vie d'un côté, la mort de l'autre.

Ma petite J. a 11mois, elle a l'air de bien se porter malgré le fait que c'est un bébé qui demande bcp d'attention,mais je ne sais pas si c'est lié à la perte de sa soeur.

J. est devenue très précieuse à mes yeux, elle est devenue un trésor et en même temps la regarder me rappelle qu'elles devraient être deux.

C'est très paradoxal, mais le fait que J. soit avec nous aujpourd'hui me rappelera à vie que Rose,elle, n'est plus. Sa présence me rappelle l'absence...très très contradictoire et difficile à gérer!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gernouille1

avatar

Nombre de messages : 910
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange Florance
Décédé(e) à : 24 semaines mais menée à terme pour son frère jumeau
Le : En 2010
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 6:59

Frede: je me reconnais dans ce que tu racontes mais je pense que tu le sais déjà puisqu'on en a parlé pendant la fin de ta grossesse. D'ailleurs, ça me fait plaisir de te relire.

Pour moi aussi ça s'est "bien" passé, du moins aussi bien qu'un deuil puisse se faire! La fin de ma grossesse s'est bien passée, justement parce que je ne voulais pas que mon petit bonhomme plein de vie s'en ressente. Je ne voulais pas avoir que des choses tristes à lui raconter quand il allait me poser des questions sur la grossesse.

Pour mon fils, mis à part qu'il refusait de dormir ailleurs qu'avec nous jusqu'à 6 mois, qu'il avait un grand besoin d'être contre moi alimenté par mon propre besoin de l'avoir constamment dans les bras, je n'ai rien perçu qui pourrait laisser transparaître un manque quelconque. Par contre, mon mari a remarqué qu'il aimait beaucoup poser sa tête contre notre tête, front à front... la position qu'il a eu dans mon ventre avec sa jumelle jusqu'à la tout fin. S'il s'est retourné vers la fin de la grossesse, il a repris sa position en transverse la semaine suivante, la tête près de celle de sa soeur. Je me dis que peut-être le fait de lui en avoir parlé dès la naissance, d'avoir laissé des traces de sa jumelle dans sa chambre a peut-être aidé... l'avenir nous le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aura81

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : 81
Je suis : Maman de
Ange(s) : Yanis
Décédé(e) à : 28SA
Le : 20/08/2007
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 7:27

C'est super d'arriver à le vivre aussi "bien"..............Honnêtement je ne suis pas choquée, je vous envie d'être aussi sereine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 8:09

gernouille1: mon fils fait la même chose que le tien, il aime bien le tête à tête avec front contre front quand il fait un calin.

amkilou: guillaume est décédé la veille de sa naissance. J'ai également du mal comme toi à ne pas voire guillaume dans laurent quand je le vois évolué. Mais je me fais tous les jours violence pour bien faire la différence entre les deux pour que ma relation avec Laurent ne se dégrade pas.

Frede: je ne suis pas choquée par tes propos c'est tout à fait normal nous avons en nous cette double ambivalence

Gloria et aura81 vos enfants commencent à ressentir le manque.
j'ai trouvé un livre qui traite en partie du sujet le voici
"Dis, c'est comment quand on est mort? accompagner l'enfant sur le chemin du chagrin" (auteur Hélène Romano Collection Trauma)

Trois autres livres existent mais il faut avoir du recul dans son deuil pour comprendre et pour ne pas se mettre à pleurer en le lisant
- "le syndrome du jumeau perdu" de Alfred R et Bettina Austermann
- "nous étions deux, témoignages sur le décès d'un jumeau in utéro" de Caroline Raievski
- "Un seul être vous manque: auriez vous eu un jumeau" de Claude Imbert
J'ai les livres mais je les ai pas encore tous lu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gernouille1

avatar

Nombre de messages : 910
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange Florance
Décédé(e) à : 24 semaines mais menée à terme pour son frère jumeau
Le : En 2010
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 8:13

Je suis convaincue que les circonstances influencent beaucoup la façon de le vivre. Dans notre cas, nous savions depuis le début qu'il y avait un problème qui s'aggravait chaque semaine. Même si on a gardé espoir jusqu'à la toute fin, même si nous étions prêts à accueillir 2 enfants malades s'ils naissaient prématurément, nous savions que le risque était bien présent que le coeur de notre fille cesse de battre. Le choc a été moins grand que si elle avait été en santé et que son décès avait été subi. On a eu le temps d'accepter que si elle nous quittait, ce serait pour sauver son frère. Dans tout ça, c'est ce qui m'apaise beaucoup, le fait qu'elle se soit sacrifiée pour lui permettre de naître à terme et qu'il soit en santé aujourd'hui. Mais même après 2 ans, c'est encore difficile pour moi de voir des jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aura81

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : 81
Je suis : Maman de
Ange(s) : Yanis
Décédé(e) à : 28SA
Le : 20/08/2007
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 8:21

Je suis dans la même situation que toi gernouille, ça a commencé à 4 mois de grossesse en s'empirant à chaque fois et pourtant 5 ans après je ne me sens pas apaisée, enfin si dans ma vie oui mais la vue, la notion de jujus m'est insupportable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 8:37

C'est clair, quand je croise des jumeaux, je ressens d'un coup quelque chose de fort au fond du ventre, ça me prend aux tripes c'est dingue, jusqu'à la gorge.

Par contre, c'est dingue, ma fille aussi se colle à nous (papa et son frère) et surtout à moi, en posant son front contre nous. Et surtout depuis quelques semaines, depuis qu'elle ne se réveille plus la nuit.

Je me suis dit c'est parce que c'est une fille. Mon fils de 4 ans a toujours été très papa. Pas très calin avec moi. Alors cet élan d'amour je n'ai pas l'habitude. Et étrangement depuis le même temps, mon fils se tourne vers moi, sans jalousie. Mais il devient calin avec moi. Il est aussi très complice avec sa soeur, il arrive à la faire rire, même quand elle nous "boude". J'espère qu'ils s'entendront toujours ainsi, j'ai souvent peur que Pauline se sente seule alors ça me rassure qu'il soit là pour elle.

En tout cas, c'est fou qu'ils aient tous se reflexe de coller leur front et leur tete contre nous !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 8:44

je suis d'accord avec toi Gernouille1 que les circonstances influencent
beaucoup la façon de vivre. J'ai eu également du mal avec la vue des
jujus en vie. Je ne pouvais pas m'empêcher de la détester la mère et ses enfants car elle me renvoyais sans cesse à ce que j'ai perdu mais avec le temps çà m'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 8:52

Je pense ce qui est important :
- c'est que le jumeau esseulé sente que sa présence nous comble suffisamment même si au fond de nous on se sent incomplète mais il ne dois pas le savoir
- il faut lui parler le plus tôt possible de sa gémellité mais ne pas lui en parler tous les jours sinon il va penser qu'il est moins bien que celui qui est dcd
- il a besoin de légitimité par rapport à ses parents et en même tant qu'on reconnaisse son statut de juju donc trouver un juste milieu entre les deux
- éviter d'accentuer sa culpabilité d'être le seul survivant en employant les phrases suivantes" tu as de la chance d'être en vie" ou "ne te plains pas tu as de la chance de vivre" ect...
- Le jumeau vivant ne dois pas porter la charge de ce qui est arrivé à l'autre enfant
- il doit vivre et être élevé comme un être unique et à part entière exactement comme c'est le cas quand on a 2 jumeaux vivants et que le risque est de les comparer, de les assimiler l'un à l'autre. De cette manière, je pense on évite ainsi que le jumeau esseulé ne s'identifie avec L'Ange

Nous avons quand même nos deux jumeaux mais pas comme on aurai voulu que çà soit. Il faut envisager l'avenir avec sérénité et amour pour le jumeau esseulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 9:00

ce qui pourrait me coincer c'est le fait de souffrir encore quand je vois évoluer laurent en pensant qu'il aurait dû être deux: 2 sourires, 4 petites mains
Tous ce qui est symétrie me bloque: il est à droite, je regarde à gauche le deuxième bébé, le miroir me pose un problème car je l'imagine dans le miroir. J'espère qu'avec le temps çà me passera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 9:20

Tout bêtement je me suis aussi retrouvée face au miroir. Quand je lui donne le bain, je mets le coussin entre les lavabos et là.... ça m'a fait un flash la première fois, ce grand miroir me renvoyait une autre petite fille, à l'identique. J'ai eu un choque.

Depuis, je m'y suis fait, et je me plais même à m'imaginer, le temps de quelques minutes, d'avoir 2 bébés à pouponner, 2 bébés à habiller à l'heure du bain. Bien sûr, la première fois je l'ai fait remarquer à mon chéri, mais depuis je le garde pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 9:46

ouuuff çà me rassure. Je me sens étrangement heureuse quand je vois Laurent dans le miroir. Mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aura81

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : 81
Je suis : Maman de
Ange(s) : Yanis
Décédé(e) à : 28SA
Le : 20/08/2007
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 10:41

Je vois aussi "en double ", les petits chaussons bleus à côté du rose, le tricycle bleu.....au départ (maintenant ça arrive moions souvent) quand je sortais Maïlys du lit, j'vais l'impression d'oublier quelque chose dans la chambre, avec le temps je me suis aperçue que c'était Yanis que j'"oubliais".......aujourd'hui encore parfois j'ai cette impression
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gernouille1

avatar

Nombre de messages : 910
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange Florance
Décédé(e) à : 24 semaines mais menée à terme pour son frère jumeau
Le : En 2010
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 11:08

Ça me rassure de savoir que nous le vivons de façon similaire au quotidien... cette recherche parfois inconsciente de l'autre jumeau. La première année a été tellement difficile de ce côté, encore plus que l'annonce de la mort je pense. Je berçais mon fils dans sa chambre et j'imaginais la 2e bassinette. Je le portais toujours que d'un côté comme pour laisser une place à sa jumelle de l'autre côté. Chaque fois qu'il faisait quelque chose de nouveau, je me disais que j'aurais dû le vivre en double.

Il faut que je vous raconte: à l'Halloween cette année, nous avions une fête à l'école de mon grand où les frères et soeurs étaient invités. Ma fille de 4 ans avait un costume trop chaud pour l'intérieur alors on a sorti une robe de princesse du fond du placard qui était beaucoup trop petite. Je suis donc allé en chercher une à la friperie dans la journée. Elle l'essaie en fin de journée et son petit frère a voulu l'imiter alors il a pris la robe qui était trop petite et l'a enfilé. Le choc que ça m'a fait... j'avais l'impression de voir Florance prête à passer l'Halloween avec sa soeur comme ça aurait dû se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 15:17

Merci à Tatiana pour ce forum. ça fait du bien de pouvoir en parler.
Quand je suis arrivée sur ce site, le décès était encore tout frais. Il était difficile de trouver quelqu'un qui avait vécu la même expérience que moi.
Heureusement, j'ai pu discuté avec l'une ou l'autre et cela m'a fait du bien.
Mais il est vrai que dans le deuil périnatal nous sommes "des cas à part" avec toute l'ambivalence qu'il peut y avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Jeu 13 Déc - 16:29

je te comprends. Moi aussi, çà me fait du bien de parler de cette ambivalence. Nous avons un deuil à faire et nous avons aussi besoin des autres mamanges qui n'ont pas cette ambivalence pour pouvoir avancer.

Je vais voir mon psy demain et j'aimerai lui demander qu'est ce que je devrai dire à mon fils pour pouvoir le rassurer! Gloria, Aura81 quels types de questions vos enfants vous posent, sans être indiscrètes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Voir mon bébé   Ven 14 Déc - 3:45

Comme il n'y a pas de hasard dans la vie, ce forum m'a décidé (j'y pensais depuis un moment) à retourner à la maternité pour voir ma petite Aigline. J'ai donc pris contact avec la maternité qui ont désarchivé mon dossier. J'ai besoin de "matérialiser", ou plutôt d'"humaniser" le fait que je portais 2 bébés.

A la différence de certaines d'entre vous, la jumelle de Pauline est décédée in utéro à 4 mois, est restée au chaud jusqu'à l'accouchement et est "née sans vie" via le placenta. (pour précisions, le gynécologue a du me sortir le placenta avec la main et elle est sortie 1 heure après Pauline). Le placenta a été envoyé au CMCO de Strasbourg pour leur permettre de faire des analyses médicales dans le cadre de la particularité des grossesses gémellaires et plus précisément du STT.

La sage femme m'a donc précisé que les photos ne montrent pas de bébé mais le placenta dans lequel on devine un bébé, car ils n'ont pas pu le désolidariser. Elle appelera le CMCO pour savoir si ils ont des éléments supplémentaires comme des radios du bébé par exemple. J'ai rdv mardi soir avec elle. ça me laissera le temps du week end pour réflexion. Je n'en ai pas encore parlé à mon chéri.

Car quelque part je me dis, comment je peux parler de sa soeur si je ne l'ai pas "vue"... il est sûr que vu que ce sont des mono, elle lui aurait ressemblé, mais chaque bébé est unique, même chez les jumeaux ! Je pense que j'irai.

Bonne journée

Frede
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aura81

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : 81
Je suis : Maman de
Ange(s) : Yanis
Décédé(e) à : 28SA
Le : 20/08/2007
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 5:18

Je suis dans le même cas que toi, je n'ai pas vu Yanis car l'équipe médicale me l'a déconseillée car il était décédé 5 semaines avant la naissance et était très abîmé, aucune photo n'a été faite donc je ne le verrais jamais, je n'ai que les echos et encore pas beaucoup.....Ta démarche me semble importante, car comme toi n'ayant pas vu Yanis, n'ayant pas pu assister à sa crémation.... rien de concret en fait j'ai parfois l'impression qu'il n'a pas existé.....et ce manque j'en suis certaine ne favorise pas mon deuil

Pour te répondre Tatiana, Maïlys me demande pourquoi il est parti? pourquoi Manon était seule dans mon bidon? la plupart de ses questions sont d'ailleurs venues à la grossesse de Manon car elle croyait que c'était Yanis qui était encore dans mon bidon en fait. On s'est aperçu à ce moment là que si elle avait bien saisi son départ (je crois qu'elle s'en rappelle d'ailleurs enfin aujourd'hui je sais pas mais il ya quelques temps oui) elle n'avait pas tout à fait intégré qu'il était né en même temps qu'elle et du coup croyait que Manon était Yanis.....Pourquoi il avait une grosse maladie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aura81

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : 81
Je suis : Maman de
Ange(s) : Yanis
Décédé(e) à : 28SA
Le : 20/08/2007
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 5:20

Frede: ta photo de profil est fabuleuse au fait!!!! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gernouille1

avatar

Nombre de messages : 910
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange Florance
Décédé(e) à : 24 semaines mais menée à terme pour son frère jumeau
Le : En 2010
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 7:18

J'ai vécu la même chose: ma fille est décédée à 24 semaines et y est restée jusqu'à la naissance à 39 semaines. On a pu voir son aspect changer à chaque échographie mais on ne pouvait nous prédire ce qu'il allait en rester après l'accouchement. Comme pour Frede, on nous avait dit qu'il était possible qu'on ne soit plus capable de la séparer du placenta, assurément elle allait avoir l'aspect d'une galette puisque écrasée par son frère. Nous avions pris la décision de demander une description après l'accouchement et de choisir à ce moment-là mais nous étions pas mal convaincu de vouloir la voir pour réaliser qu'elle y était vraiment. Nous avons eu une grande chance: elle a pu être décollé du placenta sans trop l'abîmer, malgré son aspect aplatit, on pouvait bien voir la moitié de son visage avec son oeil, ses 2 petits bras en croix, prête à s'envoler, mais ses jambes étaient repliées et collées à son abdomen. Nous avons pu montré la photo de sa main posée sur mon ongle et ça a beaucoup aidé notre entourage à comprendre qu'elle était là, qu'elle était formée et viable en théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 7:49

Oui je crois que c'est important de la voir, comme j'ai cette chance, je vais la saisir. Et j'ai été étonnée, je n'ai pas pu me retenir de le dire à mon chéri. Je lui demande s'il souhaite m'accompagner il me dit oui, à ma grande surprise car il n'était pas dans cette optique du tout. Bon je lui ai ensuite précisé les détails et là il m' a dit qu'il va réfléchir. On a jusque mardi.

Même si j'élève ma fille comme une enfant "simple", je sais qu'elle a une soeur jumelle donc je me dois de faire cette démarche pour elle, et pour nous aussi. Pour comprendre un peu plus, car quoi qu'il en soit, elles resteront "jumelles" pour la vie. Je lui en parlerai naturellement comme partie intégrante de sa vie. Mais il est vrai que je me demande aujourd'hui déjà quelles pourront être ses questions lorsqu'elle sera en age de comprendre. Aujourd'hui elle comprend dans le sens où elle le sait, c'est ancré en elle je pense.

Lorsque j'étais enceinte, et vous aussi surement, les questions qui me revenaient le plus étaient liées à la gémellité, comment gérer la ressemblance et leurs différences, la fusion et la complicité qu'elles auraient eu entre elles... je ne m'inquiétait pas plus des questions organisationnelles (quoi qu'un peu quand même), mais ce n'était pas ma priorité. Et aujourd'hui, on doit se poser ces mêmes questions finalement, mais à l'opposé ; gérer ce manque de fusion, ce manque physique qui sera sûrement évident. ça fait un peu peur c'est vrai.

@ aura : merci Smile ... pour ce qui est du bidon et de ce que peuvent comprendre les autres frères ou soeurs c'est vrai que c'est rigolo, on doit se mettre à leur place, ils ne comprennent déjà pas tout, notamment comment ils sont arrivés dans le ventre. Mais quand j'ai montré l'écho des jumelles à Yanis, mon fils de 4 ans, j'ai dis tu vois là c'est Pauline... et il s'est empressé de rajouter... et là c'est moi ??? lol c'est trop mignon alors je lui ai dit non c'est Aigline, la soeur jumelle de Pauline (il était déjà au courant). Mais leur vision est tellement différente !!

Pour finir, car je sais que je suis longue (...) avant de la(les) voir on se dit qu'il va nous falloir du courage, mais le courage on l'a déjà c'est celui d'être mère, leur mère, qu'ils soient sur terre ou au ciel. Donc je sais déjà que j'irai même si on ne verra que mon bébé à travers le placenta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 7:57

... c'est la seule photo que j'ai d'elles ensemble, elle est plus que précieuse.

Comme j'avais expliqué en MP à Gernouille, j'ai eu des échos toutes les 3 semaines après l'intervention. Mais étrangement, je n'ai jamais réussi à la voir. Des fois elle était cachée derrière Pauline, elle s'est mise dans son coin, et des fois aussi je pense, car je n'arrivais pas à la voir, je veux dire, mon cerveau la voyait pas. Pourtant je savais la vérité, j'ai toujours été très au clair avec ce qui s'était passé, mais je ne voyais rien sur la photo même quand le gynéco me la montrait.

J'ai eu (enfin) confirmation que c'était des filles... le jour de l'écho où ils ont décelé un STT. Juste après l'intervention chirurgicale, j'ai demandé d'une voix timide, les larmes aux yeux... "est-ce que ce sont des filles ???"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 8:47

Je reviens du psy. Je lui ai posé la question que Laurent pouvait ressentir un manque et me poser pleins de questions. Il m'a répondu qu'il n'est pas possible d'anticiper les questions et les réponses des enfants car ils peuvent nous demander certaines choses qu'on ne s'y attend pas. Chaque questions et réponses sont personnelles pour chaque enfant selon les valeurs, l'éducation et les croyances que les parents ont transmis à leurs enfants

Citation :
Gloria écrit:
Ma fille en ce moment me parle que de sa soeur, veut la voir... croit
que le pere noel va la ramener... si on lui dit de pas faire quelque
chose de dangeureux par exemple, elle nous repond: c pas grave, si je
suis morte, je vais voir ma soeur, c'est long sans elle.... Shocked
Ou alors, quand elle oit mes 2 grandes joué ensemble, elle me réclame une petite soeur pour jouer avec.. et j'en passe...
C'est la période de fête qui veut ca... j'y ai droit chaque année, et a leur anniversaire et date de décès...


Il m'a dit qu'il faudra cependant se mettre à son écoute, verbaliser l'absence, expliquer pour que l'enfant ne vive pas avec ce manque et répondre avec des mots appropriés selon l'âge de l'enfant, surtout, répondre avec le bon sens et la vérité de manière adaptée avec la réalité et le possible : est ce un message de détresse ou une provocation pour obtenir quelque chose. Dans le dernier cas, on répond à une intention mais pas à une question. Les enfants ressentent la faillure de la mère et peuvent s'y engouffrer. Donc dans toute éducation, il doit apprendre à faire des compromis avec la réalité et ses désirs.

Citation :
Aura81 écrit: Maïlys me demande pourquoi il est parti? pourquoi Manon était seule
dans mon bidon? la plupart de ses questions sont d'ailleurs venues à la
grossesse de Manon car elle croyait que c'était Yanis qui était encore
dans mon bidon en fait. On s'est aperçu à ce moment là que si elle avait
bien saisi son départ (je crois qu'elle s'en rappelle d'ailleurs enfin
aujourd'hui je sais pas mais il ya quelques temps oui) elle n'avait pas
tout à fait intégré qu'il était né en même temps qu'elle et du coup
croyait que Manon était Yanis.....Pourquoi il avait une grosse maladie?


Je n'ai pas pu lui poser ces questions, j'ai lu ton message après. Mais par contre dans le livre que j'ai cité plus haut comment accompagner l'enfant sur le chemin du chagrin j'ai trouvé cette citation
"il est mort parce qu'il avait fini de vivre alors que nous espérions qu'il vivrait encore comme nous, même si on le voudrait très fort, on ne peut pas empêcher la mort. Ce n'est pas un mal la mort et c'est bien que tu sois vivant et que je sois vivante"

Merci de m'avoir répondu çà me permet de mieux me préparer psychologique aux questions de mon boutchou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 8:55

J'ai gardé aussi une écho en 3D de Guillaume quand il était dans mon ventre. C'est la seule photo que j'ai de lui. Elle m'est très précieuse. Nous n'avions pas le courage de faire des photos à sa naissance. Je le regrette maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:02

Je comprends que vous regrettiez de ne pas avoir pris de photo. Mais la maternité n'en a t elle pas pris ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:10

A vrai dire, je ne leur ai pas posé la question. Je vais les réclamer merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:13

Je trouve que même si il y a une raison invisible pour la mort de nos enfants. Je trouve que ce n'est juste de vivre une pareille souffrance alors que nous avions les yeux pleins de rêves pour nos juju
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:25

Normalement dans ce type de cas, ils prennent systématiquement des photos du bébé. Pour moi, ils l'ont fait aussi. J'ai d'ailleurs eu la dame ce matin au téléphone, ils ont désarchiver mon dossier.

De cette manière vous pouvez revoir votre bébé 1 mois, 6 mois, 1 an, 5 ans après si vous avez le souhait. Vous avez pu voir votre bébé, mais vous n'avez pas fait de photos. Mais rassurez vous, normalement ils sont obligés d'en faire. Demandez leur, les sages femmes sont en général très attentives à ce type de demandes (du moins, chez nous !!) Il y a même une femme qui s'occupe particulièrement de ça. De plus, selon la maternité où vous avez été, ils ne voient pas ce type de cas tous les jours et se souviennent de votre dossier.

Pour moi c'était un peu spécial. Avant la naissance, je me suis dit que l'envie de voir mon bébé viendrait ou ne viendrait pas sur le moment venu. Mais j'avais très envie de la voir. Finalement le placenta n'est pas sorti tout seul, avec Aigline à l'intérieur. Je pense que c'est moi qui la retenait psychologiquement... ou elle qui ne voulait pas partir. Du coup, la question ne s'est pas posée au vu des petites complications. De plus, nous avions prévu que le placenta serait envoyé au CMCO de Strasbourg pour analyses, pour la recherche.

Je m'apprête donc prochainement à voir les photos, de ma fille au travers du placenta.

Donc, si vous en avez le souhait, appelez votre maternité sans gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:27

Ce n'est pas juste, mais la vie est ainsi, et comme vous l'avez indiqué plus haut...



il est mort parce qu'il avait fini de vivre alors que nous espérions qu'il vivrait encore comme nous, même si on le voudrait très fort, on ne peut pas empêcher la mort. Ce n'est pas un mal la mort et c'est bien que tu sois vivant et que je sois vivante"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amkilou

avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Province de Liège
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enfants en pleine santé:
L né le 10/05/10
J née le 04/01/12
C né le 11/02/15
Ange: Rose (soeur jumelle de J) mon petit ange né sans vie
Décédé(e) à : 36 semaines
Le : 03/01/12
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:44

Les échos de mes jumelles sont devenues de précieux trésors pour moi également car elle me rappelle que je ne suis pas folle, j'ai porté deux bébés pendant 8mois, je devais être maman de jumelles. C'est également la seule photo que je possède de Rose et J. ensemble. Je pense que ce sera un précieux trésor aussi pour J.


Dernière édition par amkilou le Mar 21 Oct - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:54

Je n'ai pas eu le temps de regarder l'extrait de l'emission en entier. Mais j'ai vu la partie de la dame qui avait perdu son bébé peu après la naissance.

Bien sur mon cas est différent du votre, car je n'ai pas eu l'espoir jusqu'au dernier moment d'avoir mes jumelles ensemble, j'ai eu plus de temps pour me "préparer". Mais une chose me semble très importante, c'est la sérénité des parents et surtout de la mère face à la situation qui jouera sur le ressenti de l'enfant et son évolution jusqu'à l'âge adulte, pour l'aider à gérer cette situation au mieux.

C'est une évidence que nous ne pouvons pas nier, le jumeau esseulé aura toujours ce manque. Mais je pense que si nous faisons sentir notre peur à notre enfant, forcément il aura peur et ses sentiments négatifs seront renforcés.

Je vois cette mère qui semble très nerveuse et qui (selon moi, ça n'engage que moi), veut trop en faire pour sa petite dernière qu'elle chouchoute. Si elle pleure à son coucher, la petite fille ne peut pas se sentire sereine si elle sent que sa mère aussi a peur. D'ailleurs ce type de relation et d'interactivité est également vrai pour tous les enfants.

C'est à nous, parents, d'être suffisamment forts et matures pour les aider à vivre leur vie sans leur double. C'est un fait, c'est irréversible, nos enfants ne vivront jamais avec leurs jumeaux et aussi injuste et dur que cela puisse être il doivent vivre avec cela en étant heureux.

Moi aussi j'ai été tentée d'en faire trop, car c'est ma petite puce est que ce doit être dur pour elle. Comme lorsqu'elle se réveille en pleine nuit pour des calins. Non, j'en ai eu marre de rester 1h à 1h30 debout, et une nuit, je lui ai dit simplement, non Pauline, tout va bien, je suis là pour toi, je sais que c'est dur, mais tout va bien, tu as mangé, tu es changée je sais que tu veux des calins, mais là c'est l'heure de dormir et on doit tous dormir, même maman. Et bien vous me croirez ou non, elle ne se réveille presque plus, ou alors se rendort en peu de temps sans meme que j'aille la voir. ça peut paraitre cruel, mais ce n'est pas les aider que de les rendre dépendants de nous.

Après oui, nous aussi on a envie de calins, nous aussi on a envie d'une double dose de mamours qu'on aurait dû avoir et dont on est privées, je vous l'accorde. Mais nous les aimons et ces petits d'amour esseulés le savent plus que jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 9:56

C'est magnifique ! C'est trop beau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amkilou

avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Province de Liège
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enfants en pleine santé:
L né le 10/05/10
J née le 04/01/12
C né le 11/02/15
Ange: Rose (soeur jumelle de J) mon petit ange né sans vie
Décédé(e) à : 36 semaines
Le : 03/01/12
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 10:02

Entièrement d'accord avec toi, depuis que J. est née j'essaie de vivre selon le principe que:

Si les parents sont heureux, les enfants le seront également

si les parents sont inquiets les enfants le seront, si les parents ont peur les enfants auront peur, si les parents sont sereins les enfants le seront,...

C'est pour cela que je tente de me "guérir" doucement afin de retrouver un équilibre dans ce tourbillon de sentiments contradictoires...et pour que mes enfants soient heureux

bonne après midi à toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 10:12

...les chiens ne font pas des chats !

Oui, bon, c'est ce que j'ai trouvé de mieux...

un peu de sourire pour positiver, c'est important aussi.

Bon après midi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 14 Déc - 13:09

C'est vrai vous avez toutes les 2 raisons. Je le sais pourtant...
Mais le propre de l'ambivalence s'est que çà ressurgit par mégarde. Mais elle s'amenuise avec le temps. Mais il faut laisser le temps faire son travail. Pour lutter contre le tourbillon de sentiments contradictoire, j'ai pris l'habitude de prendre un papier et de noter tout ce qui me vient à l'esprit "bonne et mauvais sentiments" et je les reprends en faisant la synthèse des deux afin d'être en accord avec moi même. Avec le temps, je le fais naturellement comme avant. Je me fais d'ailleurs aider en écoute des musiques de mon enfance et mon adolescence pour me rappeler qui j'étais et qui je suis toujours, quelles étaient mes rêves!!! Mais chacun peut trouver d'autres solutions, chaque mamange est différente de part leur personnalité, leurs valeurs et leurs croyances. Je me fais suivre par un psy. Je pense qu'il n'y a pas de mal de reconnaitre que parfois on peut être dépasser et qu'un tel drame n'est pas anodin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frede

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 37
Localisation : Colmar
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aigline
Décédé(e) à : 19 SA, suite STT
Au chaud dans mon ventre jusqu'à la naissance de sa soeur jumelle, Pauline, le 07/04/2012
Et maman de Yanis né le 01/01/09
Le : 26/11/2011
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Dim 16 Déc - 15:46

C'est bien d.aller voir un psy, c'est important. L'hôpital me l'a proposé tout de suite c'était pris en charge. Et c'est vrai que selon la personne et le vécu, chaque parent fait son deuil à son rythme. De toute manière un parent qui perd son enfant quelque soit les circonstances c'est injuste et cruel, aucun parent ne devrait voir son enfant partir.
Une pensée pour tous ces parents victimes de la fusillade de ce week-end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Dim 16 Déc - 17:57

bonsoir frede
Ton optimiste m'aide car j'ai , au très profond de moi même, une mère qui veut vivre et être heureuse malgrès la souffrance même si je ne vois rien de positive de perdre son enfant.

Mais, je dois suffisamment me faire violence pour que Laurent connaisse une enfance, une adolescence et une vie adulte heureuse. Ce n'est qu'un enfant, je suis un adulte.

N'est ce pas là le rôle des parents!!! de protéger son enfant et de le rendre équilibré dans sa vie. Chacun a son propre rythme dans le deuil, il n'y a aucune mauvaise façon de réagir. Je suis heureuse que tu es trouvée l'apaisement Une tendre pensée pour Aigline et à ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana1



Nombre de messages : 1007
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : décédé le 26/09/2011. Ils ont enfin trouvé la cause de son décès 3 ans après: HYPOXIE PLACENTAIRE
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Dim 16 Déc - 17:59

Une pensée également pour tous ces parents victimes de la fusillade de ce week-end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabe



Nombre de messages : 6
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léo
Décédé(e) à : 1,5 mois
Le : 6 septembre 2009
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 11 Jan - 17:45

Bonjour tout le monde !

Wink tatiana

Brève présentation : j'ai accouché de mes jumeaux à 5 mois 1/2 de grossesse. Ils se sont très bien battus mais après 1 mois 1/2, alors qu'on parlait d'être transféré dans un hôpital plus proche de chez nous, mon petit Léo a fait une nécrose de l'intestin et est décédé le lendemain.

Je ne sais pas si vous avez vu "toute une histoire" du 10 décembre qui parlait des jumeaux esseulés justement. Il y avait une maman qui avait perdu une de ses jumelles et disait des choses qui m'ont choquées du genre :
- Elle ne disait pas je t'aime à sa fille restante mais je VOUS aime !!
- Elle a un médaillon avec la photo de la petite décédée mais rien de la vivante (j'ai moi-mm un médaillon mais il y a le prénom de mes 2 garçons dessus !!)
- Quand la petite pleure, elle lui fait faire un bisous sur le médaillon
- La petite a l'air très stressée sauf quand sa mère n'est pas là, là elle a l'air sereine.

Bref, j'ai halluciné mais ça m'a permis de voir que je ne m'en sortais pas si mal que ça, que j'essayais de protéger mon fils mais tout en lui disant la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabe



Nombre de messages : 6
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léo
Décédé(e) à : 1,5 mois
Le : 6 septembre 2009
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence   Ven 11 Jan - 17:46

Et sinon, y a t-il des parents du Nord Pas de Calais parmi vous ?


Dernière édition par Isabe le Lun 11 Fév - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
parents de jumeaux esseulés: avenir, souffrance et ambivalence
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: