DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maman2Charlie

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charlie
Décédé(e) à : 25 SA
Le : 04/12/2012
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 10:17

Notre histoire a commencé comme beaucoup d'autres. Le désir de faire un enfant été devenu une évidence.
J'ai arrêté la pilule en Mai de cette année et le 7 Juillet après l'utilisation de trois tests de grossesse (oui, nous voulions être surs surs !), nous apprenions que notre bébé de l'amour été arrivé. Le bonheur s'installe tout de suite, sans trop réaliser ce qui se passe...

Quelques jours après (bien trop longs à mon gout), j'avais enfin rendez vous chez ma gynécologue, dommage que mon compagnon n'ai pu être présent.
Bébé était bien là. Entendre son petit cœur battre, si vite, les larmes ont commencé à couler. J'appelle mon chéri "oui oui, il est là depuis le 25 Juin ! Tout va bien !!! J'ai entendu son coeur ! Tu seras là la prochaine fois mon cœur !..." et je lui envoie la photo de la mini échographie que j'ai eu. Une petite forme en haricot s'y dessine... Les semaines passent, mon ventre s'arrondit en même temps que mon appétit grandit. Je ne voulais qu'elle ne manque de rien, et lui faire gouter toutes les bonnes choses qui existent. Le début de cette grossesse est pur plaisir, je n'ai pas de nausées, je ne souffre de rien et je suis la plus heureuse du monde...

Puis vient l'échographie du premier trimestre... Nous y allons tout excités à l'idée de voir notre bébé. Nous partageons à deux ce moment magique. "Elle est parfaite" nous dit l'échographiste. "Elle ?" oui quasiment sur. Je saute de joie, mon chéri aussi, il rêvait d'avoir une petite fille... C'est tout émus et heureux que nous quittons l'hôpital, rassurés et impatients que les mois passent, vite, et de pouvoir commencer cette magnifique aventure à trois.

12 Novembre, écho morpho du second trimestre. SUPER ! Nous sommes en vacances 3 jours, et partons le soir même pour un petit weekend end en tête à tête.
Il nous la montre, ses mains, ses pieds, fait entendre. Oui c'est bien une fille. Et commence à prendre les mesures, devient d'un coup très silencieux. Elle a un petit crâne... et des petits os... Apparemment, il y a un retard de croissance. C'est grave ? Il faut que vous voyiez une sage femme. Je pleure, quelque chose ne va pas. La sage femme arrive, me dit que vu mes larmes, j'ai compris la gravité de la situation. Oui, j'ai compris. Il faut repasser une échographie de contrôle avec un médecin référent. OK. Nous attendons deux heures pour s'entendre dire qu'il faut revenir à 17h, il y a trop de monde, il n'a pas le temps maintenant. Nous rentrons à la maison. J'ai peur. L'attente est atroce. Retour à l'hôpital, il faut encore attendre. 20h et notre tour arrive.
En effet, il y a bien un retard de croissance sévère et prématuré. Sa courbe de croissance est inférieure au 3ème percentile. C'est très préoccupant. C'est apparemment du à un mauvais flux dans les artères utérines, elle ne peut être alimentée et oxygénée correctement. Je n'ai pas beaucoup de liquide amniotique en plus. Il nous explique qu'il y a un fort risque de ne pas aller à terme, qu'elle ne survive pas à la naissance, possibilité de troubles moteurs et cérébraux... Mon monde s'effondre. A t-on une chance ? Oui, mais faible. Il faut cependant passer d'autres examens pour écarter toute éventualité. Le reste de la soirée est terrible, je pleure... J'ai peur... Je ne veux pas la perdre... Je ne peux pas...
Donc le lendemain rendez vous avec la généticienne à 9h. Elle nous reçoit et nous explique que je dois passer une amniocentèse et faire une prise de sang pour être sur qu'il n'y a pas d'anomalies chromosomiques. Repasser une échographie dans quinze jours, délai minimum pour voir si la croissance se poursuit, s'il n'y a pas de cassure dans la courbe, nous avons une chance. Ca serait juste un petit bébé. Oui, elle a vu des cas ou le bébé nait, et se rétablit. Il faut garder espoir.
Je suis arrêtée, le repos étant la seule chose que je peux faire...

Quinze jours passent, des moments de doute, de tristesse...
Chaque matin, je me réveille en réalisant que tout ceci est bien entrain de nous arriver, que je n’ai pas rêvé. Je vis vraiment ce cauchemar.
Mais j'essaie de garder à l'esprit qu'il faut avoir espoir. Je l'imagine grandir, poursuivre sa croissance, et prendre toute la place qu'il y a dans mon ventre.
Je ne crois pas en Dieu. Et pourtant je prie, tous les jours, j'invoque tous les Dieux. Je parle beaucoup à notre bébé, elle me répond, me donne des coups. Je profite de chaque moment d'intimité avec elle, lui fait écouter nos musiques préférées et je crois qu'elle apprécie.

Et le verdict tombe deux semaines plus tard.
Le médecin la mesure, encore, dans le silence. "Ca ne va pas". C'est mots lourds résonnent encore dans ma tête.
Notre petit cœur n'a pris que 40 grammes en deux semaines. La courbe de croissance montre la cassure que nous redoutions tant. Le flux dans mes artères s'est empiré, elle n'a pas été oxygénée et alimentée correctement. Je sors de la salle en pleurant. Je suis anéanti, je vais la perdre, notre bébé de l'amour. Mon monde s'écroule... Encore une fois.
Mon chéri vient me chercher et nous retournons voir le médecin. Cette fois, il n'y a plus d'espoir. Notre fille est en souffrance. Il nous présente l'IMG comme la seule issue possible. Et nous ne voulons pas que notre bébé souffre.
Un conseil de médecins devrait accepter notre demande en fin de semaine.
J'ai pleuré toute la journée, sur le chemin jusqu'à la voiture, puis jusqu'à la maison. Mon compagnon ne dit rien. Il m'ouvre ses bras et nous restons comme ça des heures. Toute la tristesse et la douleur coulent sur mes joues. Et je ne peux pas m'arrêter. J'ai la sensation, qu'on a arraché un bout de mon cœur.
Durant ces quelques jours, je ne cesse de lui parler. De lui dire à quel point je l'aime.

Le conseil valide notre demande. A partir de ce moment là,  j'ai simplement  envie que tout ceci soit terminé, j'ai envie d'en finir, que cette épreuve soit derrière  moi. Et pourtant... C'est dur... Chaque jour est d'une souffrance incommensurable.



Et je rentre à l'hôpital le lundi suivant. Je dis à ce moment là à mon conjoint, que c'est bizarre, je ne la sens plus bouger. Je pense alors qu'elle est affaiblie, ou qu'elle essaie de rendre ma tache moins pénible.
Le mardi matin, on me descend au bloc pour la péridurale afin qu'on puisse faire "le geste" qui libèrera notre fille et stoppera ses souffrances. Une fois la péridurale posée, mon compagnon me rejoint. Le médecin arrive pour faire l'injection. Il revient vers nous et nous dit que l'injection n'aura pas lieu, notre bébé nous a déjà quitté. Nouvelle crise de larmes. On me transfère en salle de travail et le médicament que j'avais pris le matin fait son effet. Je suis complètement shootée et dors par intermittence toute la journée.
Notre petite Charlie quitte mon ventre bien trop tôt, ce 4 Décembre à 17h45.

On nous demande si on veut les empreintes de ses pieds ? Oui. On veut la voir ? On s'était dit que oui, et maintenant, on a peur, on hésite. Et après dix minutes, on se décide. Oui.
La sage femme nous l'apporte dans un petit linge rose et la met dans mes bras. Je n'ose pas bouger. C'est elle, c'est bien notre fille, un petit bout de nous. Elle est si petite... Et en même temps, je ne l'imaginais pas si grande... Elle est belle. Elle ressemble à un petit ange. Et pour la première fois, nous pleurons ensemble. Et je réalise mal que c'est la première et la dernière fois que nous la voyons, la dernière fois que je la tiendrais dans mes bras, la dernière fois que je pourrais la caresser. Mon chéri fait quelques photos. Pour ne pas regretter, si un jour, nous voulions la revoir...
Et on appelle la sage femme pour qu'elle vienne la récupérer. Aujourd'hui si je pouvais revenir en arrière, je prolongerais ce moment. Le plus longtemps possible.

Les jours qui ont suivis ont été les plus douloureux de ma vie. Je n'étais plus enceinte. J'étais juste vide. Et malgré la présence permanente de mon conjoint, son précieux soutien, je me sentais seule, j'étais seule avec moi même puisqu'elle n'était plus là. Je devais me nourrir pour moi, et non plus pour nous. J'ai détesté et je déteste encore mon reflet dans le miroir. Mon joli ventre rond n'est plus là. Elle me manque, tout me manque. Les petits coups qu'elle me donnait me manquent. Je suis seule...

On m'a enlevé mon bébé et toute ma joie. Je trouve ça tellement injuste. Pourquoi nous ? Comment vivre après ça. Nous étions tellement heureux, nous l'aimions depuis le premier jour et l'attendions impatiemment se languissant de sa présence, de la connaitre et de tout ce qui nous attendait...

Nous avons décidé de la déclarer, et de la faire inscrire sur nos livrets de famille. Elle avait été là, elle avait existé. Il ne pouvait en être autrement.
Et nous avons pris la décision de la faire incinérer, pour l'accompagner jusqu'au bout comme de bons parents.
Depuis, nous avons fait une boite. Nous y avons mis, les vêtements qu'elle aurait du porter, et ceux que ma mère avait tricotés avec amour, un album photo avec les photos de mon bidou, des échographies et des photos prisent à l'hôpital, ses empreintes, son bracelet de naissance, les mots que nous avons reçu de nos proches et un cahier dans lequel je lui écris de manière quasi quotidienne.
J'ouvre souvent cette boîte, je regarde les photos, et je l'admire...

J'essaie de rester active et occupée. Mais il n'y a pas une minute qui passe sans que je pense à notre joli petit ange.
Elle est entrée dans mon cœur, fera partie de moi toute ma vie, et j'espère que je la retrouverai un jour... Que je vivrai avec elle ailleurs tout ce que je n'ai pas pu vivre ici...

Lire vos témoignages et commentaires, m'a fait beaucoup de bien tout au long de cette épreuve. Savoir que d'autres personnes sont capables de ressentir exactement ce qui se passe en nous a été et est toujours une aide précieuse. Raconter ce qui s'est passé m'a soulagé.
Merci d'avoir pris le temps de connaître notre histoire.







Dernière édition par Maman2Charlie le Mar 21 Juil - 18:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebi_kyllian

avatar

Nombre de messages : 476
Age : 26
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Kyllian
Décédé(e) à : à 22 jours
Le : 14 décembre 2010
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 10:25

Bonjour maman de Charlie.

Merci à toi de nous avoir partagé votre histoire, SON histoire . Je suis sincèrement navrée de devoir t'acceuillir parmi nous . Vous avez bien fais de prendre des photos d'elle, des fois quand ça va pas, ça fais du bien de retomber dans ses photos ou ils nous restent plus que ça de nos enfants .

Tout à fais, elle a SON histoire, elle a existé et c'étais tout à fais normal de l'avoir déclaré .
C'est bien de rester active, si tu as l'occasion de voir des gens autour de toi, pour t'aider, te changer les idées ça te ferra beaucoup de bien, des fois rester dans le noir ça n'aide pas . Même si au fond de nous on restera bien au fond de son lit pour ne plus jamais en ressortir .

D'énorme bisous à votre princesse et plein de courage pour vous !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman2Charlie

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charlie
Décédé(e) à : 25 SA
Le : 04/12/2012
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 11:13

Merci. Ca m'a fait beaucoup de bien d'écrire.
Ses photos, je les regarde souvent et ça me fait du bien.

J'ai lu des tas d'histoires et la tienne est très triste. C'est terrible de voir le nombre de personne qui vivent cette situation.
Je suis heureuse de voir que tu as fait un petit frère a Kyllian, lui aussi doit être content. Tu as su te reconstruire.

Plein de pensées pour nos anges partis trop tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebi_kyllian

avatar

Nombre de messages : 476
Age : 26
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Kyllian
Décédé(e) à : à 22 jours
Le : 14 décembre 2010
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 11:23

Oui j'ai su me reconstruire mais très difficilement et encore au jour d'aujourd'hui, parfois j'ai du mal quand la réalité reprend vite la surface .

Oui comme tu dis c'est terrible, il faut vivre la situation pour pouvoir voir à quel point nous ne sommes pas seul à perdre nos enfants.. La vie est trop injuste . Des fois quand je pense que nous ne sommes pas la seule couple à essayer de faire le deuil de son enfant ça réconforte un petit peu ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamange de Mae

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 38
Localisation : Essonne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mae et sa grande soeur Elina (4ans)
Décédé(e) à : 24 SA de Grossesse suite à une IMG
Le : 9 décembre 2012
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 12:51

Bonjour maman de charlie

Je suis désolée de faire ta rencontre en pareil circonstance. Notre belle histoire avec notre bébé s'est arrêté aussi très récemment et à peu près au même terme que toi. Je suis encore aussi sous le choc de ce qui vient de nous arriver mais comme toi je trouve du réconfort à en parler et à voir nos photos ... il ne nous reste plus que cela hélas. Nous avons ausi déclaré notre petit mae et avons organisé une incinération pour pouvoir lui dire aurevoir en famille.

Comme toi j'ai acheté une boite où j'ai rangé tous mes souvenirs de lui ainsi que ses cendres. J'ai également constitué sur un site de photo, un album photo rien que pour. J'y ai mis les photos de toutes les échos et des quelques photos que nous avons pris.

Ce sentiment de solitude est effectivement puissant même si nous sommes entourés. Je reste aussi très active mais la réalité nous rattrape et on ne peut y échapper. Beaucoup de mamange plus anciennes m'accompagnent dans ces moments difficile et j'espère que comme moi tu y trouvera la compréhension et le soutien dont tu as besoin. Si tu veux parler n'hésite pas, je vis la même chose que toi et en parler fait du bien ...Je te souhaite de passer de bonnes fêtes même si je pense que désormais cela ne sera plus comme avant Nos anges sont avec nous et nous regardent rendons les fière de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titilolo

avatar

Nombre de messages : 622
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : les ptits bébés
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 13/08/2012
Date d'inscription : 19/08/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 13:27

désolé de t'accueillir chère mamange mais bienvenue ... encore une histoire très triste... mais selon ton témoignage je suis persuadée que vous l'avez accompagnée jusqu'au bout et c'est ce qui est merveilleux...certaines mamanges n'ont pas eu cette chance..., nous aussi, nous avons voulu les voir...un moment si triste et en même temps très beau, ils étaient si beaux tous les deux et tellement mignons...leur papa a dit: "on dirait qu'ils dorment"Crying or Very sad...mais notre coeur se déchirait petit à petit... en tout cas, même si ce fût un moment intense en émotions, nous ne regrettons rien, au contraire...aujourd'hui notre coeur a toujours une cicatrice très douloureuse mais on avance, jour après jour...

je te souhaite tout le courage qu'il faut...

plein de douces pensées à tous nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman2Charlie

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charlie
Décédé(e) à : 25 SA
Le : 04/12/2012
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 13:54

@ Mamange de Mae,

C'est vrai que nos histoires se sont déroulées en même temps, chaque détails à quelques jours d'intervalles.
Moi aussi je me dis que Charlie est là, tout près, qu'elle me voit et je lui parle.
Nous avons également gardé ses cendres comme toi. Nous avions tout envisagé mais il m'est impossible de m'en séparer.
Est ce que tu es suivie par un psychologue ? Moi oui, mais ça je n'ai pas l'impression que ça m'aide.
Passes toi aussi de bonnes fêtes, c'est sur, ils nous regardent !


@ Titilolo
Nous avons eu la chance de mettre un visage sur nos enfants. Et pour rien au monde je ne ferais d'autre choix.
Je te souhaite à toi aussi plein de courage pour la perte de tes petits loulous.
Et de bonnes fêtes malgré tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite étoile

avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : breizh
Je suis : Maman de
Ange(s) : Hannah
Décédé(e) à : 25,5semaines de grossesse
Le : 10/09/2012
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 14:13

Beaucoup de courage à toi et au papa.
De doux bisous à votre ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie la nordiste

avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Juju
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 15:25

bjr et bienvenue,
ton histoire est bien triste Sad
le site m a apporte l aide dont j avais besoin ... cela fera 8 mois le 30 qu elle est partie. c est un combat de ts les jours mais le temps aide a apaiser un peu sans oublier ...fais toi plaisir, pleure ta fille si tu en as besoin , serre toi les coudes avec ton chéri ...et viens nous faire vivre ton ressenti qd tu en eprouves le besoin..
tendres pensees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 15:46

Bonsoir Maman de Charlie.

que dire de ton récit? c'est a peu de chose près le même que le miens jusqu'a l'IMG qu'on a pas du subir car le petit coeur de mon fils a cesser de battre sans aucune intervention.
je me dis que mon fils savait que je souffrait déjà énormément et qu'il a pas voulu m'infliger de voir cette aiguille traverser son coeur.
je pense que Charlie a décidé de son envol et n'a pas voulu que tu souffre de ce geste
nos bébés étaient des anges avant même que leur coeur s’arrêtent de battre.

ce que nous vivons est la pire chose qui existe. c'est horrible de survivre a son enfant.
hélas cela nous est arrivé et nous n'avons pas le choix de continuer de vivre.
vivre pour faire exister nos bébés qu'on aime par dessus tout.

je te souhaite beaucoup de courage a toi et a ton conjoint.

milles baisers a Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Angélique1987

avatar

Nombre de messages : 581
Age : 30
Localisation : Mons (Belgique)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Timéo
Décédé(e) à : 21Sa +5j
Le : 21 mai 2012 partit après rupture de la poche des eaux, dû a des pertes de sang tout au long de la grossesse, ce qui a provoqué une chorioamniotite.
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Dim 23 Déc - 18:23

Bonsoir Maman de Charlie, je suis désolée de devoir te souhaiter la bienvenue parmi nous.

Votre histoire m'a touché, ta rencontre avec ta petite fille a été la même qu'avec mon fils. J'ai eu l'impression que chaque mot, j'aurais pu les écrire...

Moi aussi, on me l'a apporté, et j'ai du appeler pour qu'ils viennent me le reprendre... moi aussi j'ai regretté de ne pas avoir prolongé ce moment... mais on est tétanisé à ce moment n'est-ce pas? Par la douleur, aveuglés par les larmes... en état de choc.

Je lui ai fait, tout comme toi, une boîte à souvenirs... bracelets, châle que ma maman avait tricoté, photos, test de grossesse, carnet de grossesse, échographies....

Je suis de tout coeur avec toi, avec vous d'ailleurs. Ta petite princesse a rejoint les anges, mais ne quittera jamais ton coeur de maman.
Ils sont nos éternels bébés.

Gros bisous à toi et ta petite Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman2Charlie

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charlie
Décédé(e) à : 25 SA
Le : 04/12/2012
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur   Jeu 27 Déc - 5:33

Merci à toutes pour votre soutien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Notre histoire avec Charlie : Quelques mois de bonheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: