DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Lettre à Ellie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lettre à Ellie...   Jeu 31 Jan - 7:35

Ellie,


Tout ce que j’ai à t’offrir aujourd’hui sont ces quelques
mots qui, je l’espère, voleront jusqu’à toi à travers les orages.


Tu sais, petit ange, si l’on pouvait quantifier la peine, je
crois qu’elle n’atteindrait pas le poids de mon amour. Mon amour pour toi n’est
pas affecté par la cruauté de la déchirure ni par l’absence de ton premier
souffle, de ton premier regard.


Tu as pris ton envol et je prie « je ne sais qui »
pour que ton départ te soit bénéfique, pour que cette autre existence ne soit
que bonheur et paix auprès de ceux qui te bercent à ma place.


Ne nous oublie pas, Ellie, nous qui sommes contraints d’être
loin de toi et qui te porteront à chaque étape de notre vie, dans chaque pas,
chaque étreinte, chaque pensée… Nous,
tes parents, qui t’avons désirée et qui t’aimons au-delà des frontières de la
vie.


Je me sens vide depuis ton départ et mon esprit semble être
comme les feuilles d’automne, que le vent emporte loin jusqu’au printemps où
tout l’espoir renaît dans les premiers rayons du soleil.


Où est le printemps, petit oiseau ? Je sais que tu ne
l’as pas emporté avec toi pour toujours et qu’un beau jour tu murmureras à mon
oreille : « Maman, je suis ici et ailleurs et ma page est écrite avec
l’encre indélébile qui coule en toi, l’heure est venue d’en écrire une
autre… »


Tu m’as apporté tellement et je sais que ton passage n’est
pas un hasard ni une méprise du destin. J’ai vu l’amour étinceler dans tous ces
bras qui nous ont entourés, j’ai compris la fragilité qui nous caractérise et
l’importance d’honorer la vie, juste la vie, cette vie qui a quitté ton petit
corps avant que je n’ai pu te dire à quel point je t’aime. Je ne suis pas la
meilleure des mamans, mais je suis la tienne et j'aurais fait de mon mieux pour
te rendre heureuse. Tu ne sais pas à quel point tu es précieuse.


Cependant je ne perds pas espoir de te serrer un jour contre
mon cœur, un jour ailleurs, le premier, le seul, le dernier. Ce jour a-t-il un
nom sinon espoir ?


Mon petit rouge gorge, tu avais déjà ta place dans notre nid,
et notre avenir, bien qu'angoissant car étranger, ne devais pas s'écrire sans
toi... Mais il y a comme un problème dans la narration, une rayure qui engendre
la répétition obsessionnelle du moment où tout a basculé


Où es-tu? Je t'envoie tout ce que je n'ai pas pu te dire, te
donner, je t'envoie tout ce qu'une maman doit donner à son enfant car tu es
faite de l’amour qui nous unit ton papa et moi, et chaque jour nous
distillerons cet amour en ta mémoire. Cet amour qui, j’en suis sûre, était si
fort qu’il a fait naître un ange.


Si tu nous as choisis pour être tes parents, belle petite
fée, si aujourd’hui tu veilles sur nous depuis ton parterre d’étoiles, saches
que nous réapprendrons à apprivoiser le bonheur loin de toi et que nous ferons
vivre jusqu’au bout ta petite flamme.


Ellie l'arc en ciel qui nous relie est immuable.


Désormais, lorsque je sourirai, je sourirai AUX ANGES...
Revenir en haut Aller en bas
chantal34

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : gaspesie canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : andrea, fausse couche 1 , fausse couche 2
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse, a 6 semaines,16 sem (bb etait arreter de vivre a 12 sem)
Le : 22 decembre 2010,4 mai 2011,6 juillet 2012
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: Re: Lettre à Ellie...   Jeu 31 Jan - 8:42

oufff c'est tres touchant ce poeme ce matin j'arrete pas de pleurer depuis je je l'ai lue merci de l'avoir partager xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Ellie...   Jeu 31 Jan - 10:01

Merci Chantal, c'est le texte que j'ai écrit et lu pour les funérailles d'Ellie... Je l'ai publié...comme çà :-) Peut être que d'autres mamans s'y retrouveront! C'est terrible comme on peut pleurer en lisant l'histoire des autres alors que le notre est si semblable... Je suis pareille, lorsque j'ai besoin de lâcher je viens et je lis!
Ce texte c'est mon petit parchemin planqué sous une couche de pudeur et lorsque mes proches l'ont entendu, c'à été la dégringolade de larmes! C'est difficile de se mettre à nu devant les gens que l'on aime... Ici c'est plus facile! Écrire c'est la seule chose que je possède...et c'est pour Ellie car c'est tout ce que je peux lui offrir...
A bientôt et merci de ta sensibilité :-)
Revenir en haut Aller en bas
chantal34

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : gaspesie canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : andrea, fausse couche 1 , fausse couche 2
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse, a 6 semaines,16 sem (bb etait arreter de vivre a 12 sem)
Le : 22 decembre 2010,4 mai 2011,6 juillet 2012
Date d'inscription : 18/03/2011

MessageSujet: Re: Lettre à Ellie...   Jeu 31 Jan - 15:40

ah oui je m'y retrouve dans ton super poeme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Ellie...   Lun 4 Fév - 6:50

Ellie,

Que pouvons nous dire avec des fleurs? Rien si ce n'est l'immensité des mots jamais prononcés...
La vie est mauve, mauve aux pétales légers et gracieux...mais toxique...
Il existe des sentiments qui poussent au pied des arbres mais pas à la bonne saison. Y croire c'est faire fleurir le monde.
Je suis si pauvre d'essentiel, mais les mots colmatent cette brèche. Et alors, suis-je meilleure pour autant? Les gens voient les feux mais pas l'artificier et c'est toute l'idiotie de l'univers.
Demain viendra dévorer Hier et l'empreinte des jours est effacée par un souffle.
La mémoire est un traitre et un déserteur!
Mais les fleurs m'apportent souvent le parfum de ta réalité, la trace de tes petits doigts, l'onguent de ton existence.
Iris tu n'es pas, tu ne pourras être, mais Anémone tu resteras à jamais: ambiguë et teintée de transparence, gracieuse, soudaine...
Je garde à jamais toutes ces fleurs au pied des arbres, leur parfum me fait marcher jusqu'à toi.
Je ne désire rien cueillir car la vie doit triompher!
Mais je garde cette brassée d'espoir et guette à jamais le retour du printemps.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à Ellie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: