DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maryline79

avatar

Nombre de messages : 487
Age : 38
Localisation : Nouvelle Calédonie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enzo
Décédé(e) à : 37 SA, après un HRP
Le : 23/12/2011
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 5:30

J'ai écrit ce témoignage pour que mes proches sachent, 4 mois après le départ d'Enzo, il y a donc plusieurs mois maintenant, sur mon blog...

Ne voulant pas traumatiser les autres mamanges avec ce récit, je n'avais jamais osé le poster...pourtant c'est ici qu'il a sa place...

Je "répare" cela aujourd'hui mon ange, car c'est ici que mieux que quiconque, les unes et les autres comprennent...

Tu seras toujours en moi, en nous, et avec nous, où que nous soyons, où que tu sois...tu seras là, protégeant aussi ta petite soeur je l'espère...





"Mon Ange...

...

Le temps passe mais n'efface rien...la douleur s'atténue, les sentiments s'apaisent...mais ton visage reste et j'espère restera à jamais.

Je ressens ce besoin viscéral de dire, comme n'importe quel parent, combien notre petit bébé, notre petit ange, notre Enzo d'amour était beau...

Lol...cela me donne un sourire gigantesque à chaque fois que j'y pense...une fierté pas possible...un truc de fou quand on considère les circonstances dans lesquelles cette découverte s'est passée...

Amputée...

Amputée, c'est ainsi que je me suis sentie les premières semaines : quelque chose clochait dans le scénario : mes bras étaient vides...

Pas de nourrisson pour se nourrir de ce lait...pas de premier regard, celui dont on m'avait tant parlé...pas de folles larmes de joies dans les yeux de mon Homme...

J'étais prête, oh oui plus que prête...aucune angoisse particulière, et même une envie réelle de découvrir tout ça...je me disais que les choses n'allaient plus tarder et je me demandais avec une belle curiosité si j'allais perdre les eaux d'un coup ou avoir une fissure de la poche? comment seront ces contractions qu'on "reconnait si bien"?...

Et puis d'autres choses...plus personnelles...beaucoup d'envie de savoir comment les choses allaient se passer..sans stress, juste une curiosité, une envie d'y être...

Mon Dieu, heureusement qu'on ne sait jamais à l'avance ce que la vie nous réserve... ... ...

Perdre les eaux? apparement les eaux sont parties en même temps que l'hématome...

Ressentir progressivement les contractions ? ... ah ben pour cela il aurait fallu qu'elles viennent et repartent...les contractions, ressenties uniquement dans les reins, ne se sont pas arrêtées...j'apprendrai plus tard que dans les HRP, l'utérus est dit "de bois"...hypercontracté...

Doser la péridurale selon mon ressenti, attendre le plus avant d'injecter une dose de plus...c'était mon souhait...dans l'idéal! Mais lorsque son enfant est déjà décédé, il n'y a plus aucune raison de s'empecher d'appuyer sur le bouton permettant d'alléger la douleur...j'ai demandé à ton papa d'appuyer à chaque fois que le voyant redevenait vert...

Amputée...oui...comme si un membre manquait..Mais oui, un "membre" de la famille manque à l'appel...

Amputée aussi de pouvoir raconter...comme beaucoup de femmes, j'ai envie de dire que j'ai"pris la péri" ou que "mon col s'est ouvert de 3 à 10cm en une heure!!!", que le tout début du travail était vers 16h et que j'ai finalement accouché à 00h17...

ou encore qu'après la "délivrance", comme on nous l'avait proposé, on nous a apporté notre petit ange dans ses vêtements que j'avais soigneusement préparés pour le jour J...le jour où nous ferions connaissance...

C'est un événement un accouchement dans la vie d'une femme...surtout le premier...mais devant l'horreur de la situation, la gêne, la peur de gêner, fait qu'on se tait, fait qu'on ne peut en parler, et fait que les gens n'osent demander...

Double amputation...

Alors j'écris aujourd'hui car ces jours-ci cela me prend au corps...et je me dis "tant pis si cela peut être gênant ou faire pleurer" car j'ai besoin de dire comment ça s'est passé et j'ai besoin de parler de notre bébé...ce n'était pas un foetus, c'était un beau petit bébé de 2.280kg et 43 cm...notre enfant...J'ai besoin de lui rendre au moins ça...pas un hommage mais dire combien notre enfant est le plus beau du Monde....combien nous avons été surpris de le voir si beau, si petit...si beau...



Ce vendredi 23 décembre, c'était mon dernier jour de travail...le matin même, j'ai dit au revoir à mes collègues et patronnes en leur promettant de les prévenir quand j'aurais accouché...

Je me souviens très bien de certains passages de cette journée...je me revois en pleine relaxation le midi même, quand j'ai senti Enzo se retourner, je l'ai senti plus fortement que les derniers jours...et je me suis dit qu'il commençait à ne plus avoir beaucoup de place pour passer de droite à gauche...

Je ne savais pas à ce moment là que ce ressenti serait le dernier...

Je me revois mangeant mon repas le midi, alors que les travaux sur le toit de la résidence étaient si bruyant...j'ai décidé de sortir, même si je savais qu'il y avait beaucoup de circulation...je me suis dit "bon, pars d'ici, ne t'énerve pas, va acheter le matelas à langer au magasin..tu écoutes la musique en voiture, tranquille, tu seras mieux qu'ici...et même s'il y a des bouchons, tu restes zen, de toute façon tu n'es pas pressée"

J'avais entendu parler de pré-éclampsie etc...bien sûr...mais je ne me sentais pas concernée et j'étais loin d'imaginer qu'il pouvait arriver d'autres choses comme ces hématomes rétro-placentaires...je croyais que ce genre d'accident dangereux pour l'enfant et la mère n'arrivait que quand on avait de l'hypertension ou des protéines dans les urines...ou encore des oedèmes, une prise de poids rapide...des douleurs violentes...je n'ai rien eu de tout ça...

Je suis passée voir ton papa au travail, il était 15h15 et ils allaient fermer car c'etait le vendredi précédent Noel et il y avait un monde fou sur les routes...dans la foulée, je suis donc allée acheter ce matelas à langer au magasin pas loin dans la même zone...j'ai failli craquer sur autre chose...je ne sais plus très bien quel article mais j'avais été sage...

J'ai repris le chemin du retour et alors que j'étais tranquillement dans les bouchons, à écouter la musique, j'ai ressenti un très faible tiraillement dans le bas du dos et me suis dit "tiens peut-être que ce soir j'aurai des contractions" (c'etait même plus faible qu'une douleur menstruelle)..je crois qu'il était 15h35

A peine me suis-je dit cette phrase qu'un liquide chaud s'est écoulé, en assez grande quantité...je ne sais pas ce que je me suis dit car tout s'est passé si vite mais je crois qu'en touchant mon pantalon avec ma main, je voulais vérifier que je perdais les eaux...en vérifiant mon esprit était déjà en alerte car si je perdais les eaux, il fallait que je rentre assez vite prendre les affaires et aller à la clinique...c'etait encore un peu tôt 37 semaines d'aménorrhées mais pas dramatique...comme j'avais dit à une collègue "c'est cool, on entre dans la période où ses poumons sont assez matures pour respirer par lui-même"

Alors quand j'ai regardé ma main et qu'en plus d'être mouillée elle était pleine de sang...je ne sais pas ...je crois qu'il n'y a pas de mots...

Une fuite en avant? un état de choc? plus rien n'existe autour...une sidération?

Non...la sidération c'est plus tard...sur le moment l'esprit est une machine...quand je repense à ce jour là, je vois l'avant et l'après de ce moment...avant, le temps s'écoule normalement et après tout est rapide, tout s'enchaine...alors que les minutes s'écoulent pour tout le monde pareil tout à coup, les évenements se percutent...

L'appel de détresse à ton papa qui finalement géographiquement n'était pas loin...les tremblements...automatiquement me dire "respire, calme toi, il faut que tu arrives à la maison"

J'ai du mettre à peine 5-10 minutes à rentrer...une chance que j'étais à la fin des bouchons quand c'est arrivé...

lui, est arrivé 5 min après...je ne saurai jamais comment il a fait pour arriver si vite...

Pendant ces 10-15 minutes... ... ...je ne sais pas ce que j'ai pensé...je crois qu'à part un sentiment de panique et d'irréalité, il n'y a pas eu grand chose d'autre...

Jamais je n'ai formulé les mots "Enzo est mort" dans ces moments là...jamais...il y avait un fond d'espoir jusqu'à ce que l'écho nous confirme les choses...mais je crois que je savais déjà au fond de moi...dès la découverte du sang...je lui ai parlé mais j'ai sentie que la vie n'y était plus...

J'ai eu peur de tout en même temps...je me revois courir dans ce long couloir dans la résidence...avec cette sensation de tout perdre, j'ai même eu peur d'accoucher sur place...je ne controlais plus rien.

Tout ce sang dans la douche...mes mains qui n'arrivent pas à ouvrir ma valise maternité tant elles tremblent...la peur de faire un malaise, la peur pour mon anatomie, pour tout...pour ma vie...

Puis ton papa rentre...il découvre le chaos autour, les sacs que j'ai balancé à travers le couloir pour gagner du temps...moi, ça ne se voit pas, mais je me sens sauvée par son arrivée...je ne suis plus seule, je peux m'effondrer sans danger

bizarrement, je reste en arrêt devant l'armoire pour savoir quoi mettre comme vêtements...déjà je n'arrive plus à penser..

L'appel à la clinique en chemin, la sage femme qui essaye de me rassurer en me disant que ce n'est peut-être que le bouchon muqueux (je savais bien que non)...et puis...voilà...le monitoring ...la sage femme cherche, ne trouve pas le pouls...mon regard vient croiser celui de ton papa... ...

Et tout s'écroule...et tout accélère puis décélère...un bilan de coagulation, un médecin qui vient confirmer, un autre médecin pour décider d'un accouchement par voie basse ou une césarienne d'urgence? en gros : mon état permettait il que j'accouche par voie basse...l'attente de l'ambulance...les sage femme et les médecins qui nous expliquent que dans ces cas là, même si j'avais été sur place à la maternité, on n'aurait pu sauver le bébé...(ou alrs avec de graves séquelles?)

Et puis à ce moment là, le cauchemard...je les écoute parler d'accouchement par voie basse et je me dis "c'est pas possible, mais je ne pourrai jamais..."...enfin, quand la gynéco me dit que mon bilan n'est pas trop perturbé et que je pourrai accoucher par voie basse je lui dit "mais c'est affreux, je vais accoucher d'un bébé mort!"...

oui...

ce qu'on peut considérer comme des angoisses de femme enceinte en fin de grossesse arrive parfois...

L'accord du centre hospitalier...le transfert via une ambulance privée puisque toutes celles du CH sont occupées dans des accidents à droite et à gauche...à travers la vitre de la voiture-ambulance, je distingue notre voiture avec ton papa qui suit derrière et déjà j'ai mal au coeur pour lui, pour tout ce malheur qui vient frapper...tout l'inverse de ce que je voulais lui offrir...

et puis l'arrivée à l'hopital, avec une équipe que je devrais aller remercier même si maintenant le temps a passé...

Des personnes formées, douces, psychologues, bienveillantes...

Ce gynéco de garde qui n'est autre que LE gynéco spécialiste des grossesses à risques...un peu de chance dans cette journée d'horreur.

Mais voilà l'objet de ce mail...c'est pour dire finalement cela...cet accouchement que j'ai redouté sur le coup...je béni la vie d'avoir pu le mener ainsi malgré tout...

Je suis heureuse aujourd'hui de n'avoir pas été plus mal en point que cela...meme si sur le coup j'ai eu envie qu'on m'endorme et que le cauchemard se finisse vite...je sais aujourd'hui combien il était important que je puisse vivre mon accouchement et raconter mon accouchement...avoir le temps de cet accouchement...pour accepter qu'il quitte mon ventre...et en même temps malheureusement nous quitte.

Car j'ai porté notre enfant...NOUS l'avons porté...il a grandi en moi...nous avons partagé des moments...avec son papa aussi...nous étions déjà 3 depuis un petit moment...nous nous sommes retrouvés les bras vides...

J'ai porté cet enfant, je l'ai accouché, et je l'ai pris dans mes bras...Nous avons fait ta connaissance Enzo mais tu n'as pu faire la nôtre...

Certaines femmes sont traumatisées par le fait que leur ventre "berceau" soit devenu "tombeau"...moi à tout prendre mon Ange, j'aime autant que cela soit arrivé en moi, au chaud, dans cet endroit que tu connaissais...avec moi...tu es parti et sage femme et médecins nous ont dit que cela avait été très vite...

Pour tout ça, je sais que ce ventre pourra abriter à nouveau la vie un jour...je sais que je n'aurai pas de problème avec cela...

Durant tous ces mois je n'ai fait aucun faux pas...j'ai fais tout ce qu'il fallait pour ta sécurité et ton bien-être...et ton papa a tout fait comme il fallait et plus encore...

Je n'ai rien pu faire pour te sauver...Mais j'étais au moins là à tes côtés quand tu t'es envolé...Tu resteras notre petit ange à tout jamais....notre premier petit bébé à tous les 2...notre si magnifique petit garçon dont je suis fière et dont je ne remercierai jamais assez ton papa pour nous avoir permis de vivre ces 8 mois de bonheur intense..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 9:49

Sad Sad
Ton témoignage est si poignant, que l'on a l'impression de vivre ton histoire au fur et a mesure qu'on le lit,

bisous

Revenir en haut Aller en bas
Malo



Nombre de messages : 1586
Age : 47
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 10:02

Chère Maryline, tu as bien fait de poster ton témoignage ici.

c'est en larmes que j'ai terminé la lecture. Tant d'amour dans tes mots, tant de tristesse aussi.
Comme tu le dis si bien, la perte d'un enfant est une amputation. Nous ne sommes plus entière. et en le seront plus jamais.
Et oui, heureusement qu'on ne connait pas l'avenir, car on ne ferait rien, absolument rien.

Ton fils est parti entouré de ton amour et de celui de son papa.
Et il a fait de vous, des parents. des parents différents et des meilleures personnes (enfin je le pense)
Ton fils est avec toi pour toute la vie.

Prends bien soin de toi et de ta petite fille
Douces pensées à Enzo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 37
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 13:42

magnifique hommage que tu rend a Enzo
je suis sur qu'il est fiere de sa maman
on ressent tellement d'amour dans ton texte
que mes larmes ont coulées

pleins de bisous volants a Enzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne

avatar

Nombre de messages : 1104
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 13:59

Oui, Maryline, c'est un magnifique texte.

Moi aussi j'ai eu l'impression, pendant quelques minutes, d'être à tes côtés pendant cette journée fatidique.

C'est très beau et ça m'a un peu chavirée de lire à la fin que tu préfères qu'Enzo soit parti dans cet univers qui est le sien. Je sais qu'on ne peut pas comparer les histoires et je sais que j'ai de la chance d'avoir connu ma Laeticia mais je me dis souvent aussi que, pour elle, il aurait été bien mieux qu'elle parte dans mon ventre, avant même de vivre l'accouchement et la douleur de venir au monde toute "abimée". Que pour souffrir... Mais bon. Je sais qu'aucune histoire n'est parfaite ni mieux qu'une autre finalement... La perfection aurait été d'avoir nos bébés en vie et en santé.

Je t'embrasse et merci d'avoir partagé l'histoire du beau Enzo avec nous.


Dernière édition par Marianne le Mar 5 Fév - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
Magali02

avatar

Nombre de messages : 571
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxime
Décédé(e) à : 41sa+6j
Le : 30/12/2011
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 15:35

Maryline,

Merci de partager ton histoire avec nous. Je suis bouleversée par ton récit, il est très beau et très bien écrit, on vit ton histoire et on ressent tout l'amour pour votre petit Enzo. Tu as vécu 8 mois de bonheur avec lui. Cela aurait du être toute une vie mais la vie en a décidé autrement. Dans sa courte vie, Enzo n'aura connu que l'amour.

Doux baisers à ton petit Enzo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teo mon ange

avatar

Nombre de messages : 1190
Localisation : villeparisis
Je suis : Maman de
Ange(s) : TEO
Décédé(e) à : 39 SA suite à un hématome rétro placentaire
Le : 19/03/2011
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 16:44

Maryline,

comme je me retrouve dans ton témoignage... j'ai vécu la même chose, ressenti les mêmes émotions, pensé les mêmes choses...

C'est un très bel hommage pour Enzo, qui je suis sure est très fière de vous et veille sur vous 3 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maryline79

avatar

Nombre de messages : 487
Age : 38
Localisation : Nouvelle Calédonie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enzo
Décédé(e) à : 37 SA, après un HRP
Le : 23/12/2011
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 22:05

Mon Dieu que vos mots sont beaux et bienfaisants...Merci à toutes....je ne m'attendais pas à ces réponses...
Je suis heureuse que les mots soient perçus de la bonne manière...que l'ont se retrouve dans ces écrits si bouleversants mais si essentiels pour continuer notre route aussi...
Marianne, tu sais, je n'ai lu que récemment ton témoignage, mais n'ai pas eu ta force : je n'ai rien envoyé en réponse...sache que la fin de la lecture m'a fait le même effet que toi, j'ai trouvé que c'était une vision différente des choses tout aussi belle, tout aussi emplie d'amour : elle était dans tes bras, c'est quelque chose de tout aussi inestimable, un don de soi énorme.
Merci encore les filles, ce témoignage trouve enfin sa résonnance, oui mon petit Enzo doit se sentir encore plus considéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitegirl

avatar

Nombre de messages : 382
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Apolline
Décédé(e) à : le jour du terme (le 20/12/2011) procidence du cordon suite à perte des eaux
Le : Née sans vie le 22/12/2011
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 22:37

Maryline,

Je parcours rarement les témoignages depuis queqlues semaines mais quand j'ai vu ton pseudo, j'ai lu...

Quel beau témoignage émouvant et quel bel hommage à ton fils Enzo. Ton récit est magnifique, à la fois triste et à la fois subllimé. Les 8 mois de la vie in-utéro d'Enzo resteront gravés à jamais dans ton esprit.

Vivre les étapes d'un accouchement par voie basse alors que nos bébés sont décédés in-utéro fut un moment que nous n'oublierons jamais car je pense que nous avons accompagné nos bébés jusqu'au bout.

J'ai fini de lire ton témoignage en larmes mais en me disant que tu as fait un gros travail et que je reste persuadée que ta petite fille qui grandit en toi a une maman très forte et qu'Enzo sera à tes côtés pour ton second accouchement et il sera d'une grande force. J'en suis convaincue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maryline79

avatar

Nombre de messages : 487
Age : 38
Localisation : Nouvelle Calédonie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enzo
Décédé(e) à : 37 SA, après un HRP
Le : 23/12/2011
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mar 5 Fév - 22:49

...
c'est moi qui ai les larmes aux yeux cette fois...mais d'une belle émotion...
Merci Anne, infiniment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon.mon ange

avatar

Nombre de messages : 1875
Age : 35
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludivine et Angélique et Manon
Décédé(e) à : Ludivine et Angélique décédées à 21 SA
Manon décédée 15 jours avant le terme
Le : 25/05/2011 , 16/04/2012
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mer 6 Fév - 14:31

Maryline

merci d'avoir pu "couché par écrit" cette partie de ta vie, de vos vies....

Tu as décris avec beaucoup d'amour et de bienveillance pour ton fils Enzo doit être très fier de sa maman qui a eu le courage et la force de marquer ces ressentis....

Moi aussi Manon est morte en moi, elle n'a jamais connu un autre monde, je me dis souvent qu'elle n'a connu que l'amour et la douceur....la chaleur de mon corps et l'amour que je lui ai porté, pas de souffrance.....que de la tendresse et de la chaleur

douces pensées pour nos anges, prends bien soin de toi et de cette petite fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathycat

avatar

Nombre de messages : 529
Localisation : seine et marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Julian
Décédé(e) à : 16 jours de vie,né a 27sa+4j le 11/05/2012
Le : 26/05/2012
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mer 6 Fév - 20:40

Maryline,

merci d'avoir partagé ton histoire. Comme toi et Enzo, mon fils et moi avont été victime de ce fichu hrp, moi non plus je ne savais pas du tout ce que c'était avant. je me reconnais aussi tellement dans ton histoire, ce ventre de bois, ce sang d'un coup qui n'en finit plus de couler, cette panique. Ca m'a beaucoup traumatisé, j'avais comme des énormes douleurs de règles, alors maintenant chaque fois que j'ai mes règles, de sentir cette douleur (petite par rapport a l'hrp) et ce sang, je suis pétrifié a chaque fois, je revis les choses. Mon fils est né par césarienne vivant, mais malheureusement le mal était déja fait pour son petit cerveau, comme to on m'a dit que c'est tellement rapide que meme si j'avais été sur place, pas sure qu'il s'en sortait sans séquelles.

Ton petit Enzo doit etre fier de sa maman, fier que tu es raconté son histoire, votre histoire, une histoire réelle, Enzo a bel et bien existé et existe encore dans vos coeurs de parents pour toujours.

Douces pensées a Enzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melimelou33

avatar

Nombre de messages : 2530
Age : 30
Localisation : Gironde
Je suis : Maman de
Ange(s) : Yanis
Décédé(e) à : né le 22/06/2012 à 26+1 et décédé à 16 jours de vie.
Et FC bébé espoir en octobre 2013
Le : 08/07/2012
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Mer 6 Fév - 21:33

J'ai été apée et boulversée par ton récit... tu nous a fais " vivre" ton histoire.

c'est ben que tu ai pu nous raconter l'hstoire d'Enzo car malgré son absence il continue de vivre à travers toi.

Tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maryline79

avatar

Nombre de messages : 487
Age : 38
Localisation : Nouvelle Calédonie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enzo
Décédé(e) à : 37 SA, après un HRP
Le : 23/12/2011
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...   Jeu 7 Fév - 3:38

Merci les filles,
de la même manière, vos anges vivent à travers vous aussi : toujours là quelque part, en nous, partout...
Bon courage à toutes et plein d'espoir(s) aussi ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: