DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Des jumeaux partis trop tôt

Aller en bas 
AuteurMessage
Élisabeth 1



Nombre de messages : 1
Localisation : en mauricie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Élisabeth et Samuel
Décédé(e) à : au début de la grossese et à la 17 ième semaines
Le : 21 octobre 2006
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: Des jumeaux partis trop tôt    Jeu 25 Avr - 15:31

Bonjours je vais vous raconter mon histoire . En espérant aider des femmes et des hommes qui ont perdue un bébé tout comme moi. Le 21 octobre 2006 j'ai faite une fausse couche à 17 semaines de grossese. Lorsque j'ai sue que j'étais enceinte au tout début j'étais folle de joie,car quelque années plus tôt ,j'avais passée des examens de fertilité et ça se révélait que je n'étais pas fertile.Sans vraiment me faire à l'idée que je n'aurais pas d'enfant,car je ne crois pas que nous pouvons nous résigner totalement à ne pas en avoir.je ne croyais plus à ce miracle.Et voilà le miracle tant attendue se produisit.2 jours après que j'ai appris que j'étais enceinte je fis une fausse couche chez ma belle-mère.J'étais assise dans la cuisine que sans que je sente venir les choses je me suis mise à saigner.Alors ma belle-mère m'a dit d'aller m'étendre sur le lit que surement les saignement s'arrêterais.Je me sentais pas bien couchée alors je me suis levée pour aller à la toilette,Assise sur la toilette je me suis mise à pisser le sang et quelque secondes après j'ai sentie passer un gros cayo de sang ,à partir de cette instant je savais que je venais de faire une fausse couche .Je me suis rendue à l'hospital avec mon conjoint ils m'ont garder quelques heures sur une civière et mon dit que d'après les prise de sang ,c'étais confirmer il y avait absence de foetus,et que mes hormones de femme enceinte étais à la baisses.Ils m'ont demander d'attendre 48 heures et de revenir pour passer une échographie ,par précossion pour voir si il ne restait rien.48 heures passe et je retourne à l'hospital pour faire les examens demandé.À ma plus grande surprise il y avait un petit coeur qui battais encore,je venais d'apprendre qu'à la conception ils étaient deux et que maintenant il en restait un qui se battais pour sa vie .Malgré ma peine je ressentais une immence joie de ne pas avoir tout perdue.Le reste de la grossese se déroule normalement et l'échographie du 12 semaine savère être tout ce qu'il y a de plus normale. à 16 semaines de grossese je perdis mon liquide amniotique. Durant toute la journée je fesais pipi dans mes pentalons et durant la nuit je perdis d'un coup ce qui restais.Pris de panique j'appela à info santé pour raconter ce qui m'arrivait,et il me dire que ce ne doit pas être très inquiètant qu'au nombre de semaines de grossese que j'avais de faite ,que surement que j'ai pognée de la fraîche où que le bébé fait une pression sur la vessie .Comme c'est ma première expérience de grossese ,je ne sais pas trop quoi en pensée,et peut-être qu'après tout ils ont raison et que je ne doit pas m'inquièter.Alors je retourne me coucher.Le lendemain pour me rassurer je suis aller faire un test d'urine et à l'hospital ils ont dit que je fesait un infection urinaire et m'ont donner une prescription à aller chercher pour soigner ça. 6 jours passent et je ne me sens pas rassurée ,ça fait 2 fois dans la semaine que j'ai des gros maux de ventre. Dans l'après-midi je suis aller à la toilette et en m'essuyant je me rencontre qu'il pend quelque chose.Je cris à mon conjoint de venir voir ,il regarde et voie que mon cordon ombilicale est sortie.Nous nous habillons et nous rendons à l'hospital le vite que nous pouvons.Rendue à l'hospital ils me passe l'examen pour le coeur fétal ,l'infirmière entend le coeur du bébé. je me déshabille pour passer un examen gynécologique et en regardant le médecin vois mon cordon qui est ressorti ,il est sans mots et ne sais pas quoi faire avec ma situation.Tout le temps j'étais calme mais à partir de ce temps j'ai commencer à paniquer.Ils ont pris la décision de me transférer en ambulance à l'autre hospital la plus proche.Mon conjoint à suivi l'ambulance et est venu me rejoindre là bas.Rendue à l'autre hospital je recommence l'examen du coeur fétal ,on me questionne ,ils ne comprennet pas le coeur du bébé bats toujours et mon cordon ombilicale est descendu.Des infirmier et infirmière viennent regarder ,ça ne me rassure pas je me sens comme un rat dans un laboratoire.Tous ne comprennent pas la situation.Chanceuse dans ma malchance,il y avait ce soir là un gynéchologue de remplacement qui venais de l'extérieur.Il m'a examiné à son tour pour m'expliquer que mon cas n'étais pas unique et qu'il avait déjà vu des situations semblable. Il me dit que j'avais le col de l'utérus incompétant(ce qui veux dire que le col n'a pas de notion et qu'il est près à accoucher à n'importe quel temps durant la durée de la grossese), et que je devais accoucher le bébé ,qu'il étais trop petit pour survivre et que étant donner que mon cordon ombilicale étais sorti ça voulais dire que je n'avais plus de liquide amniotique .Les inquiètudes que j'avais eu 1 semaine plus tôt venais d'être éclairci. Le gynécologue ne comprenait pas comment mon bébé vivais encore ,car il m'a expliquer que sans liquide amniotique le bébé ne survi pas plus de 48 heure au gros maxmimun,et moi après 6 jours sans liquide il se battais encore pour vivre.Je retourne dans ma chambre et il me place 2 pillules pour provoquer l'accouchement ,et à partir de ce moment le médecin coupa le cordon qui sortais pour que quand j'accoucherais le bébé ne souffre pas et qu'il soit mort . Lorsque j'ai accouchée l'infirmière m'a demander si je voulais voir mon bébé ,je lui ai répondue immédiatement non ,je ne voulais pas avoir se souvenir et cette image dans la tête ,mais je sais que mon conjoint lui as eu la force de regarder.Elle l'a recouvert m'ont dit que c'étais un garçon et elle est partie avec . Après je suis aller en salle d'opération pour faire un curetage . Mais le pire n'étais pas encore arrivé je devais passer la nuit là et sur l'étage des accouchements,je demandais de changer d'étage mais ils y avais rêglement et je ne pouvais pas aller ailleur . Dans la nuit mon calvaire commença ,il y avait une femme dans la chambre qui criais ,elle étais en plein travaille .Vous pouvez vous imaginer toute la frustration qui monta en moi. Je me suis dit ¨la tabarnac¨excuser mon langage mais là je sens la colère qui monte ,moi mon bébé est mort et je suis obliger de l'entendre gueuler.Puisque je ne suis pas capable de dormir je ferme ma porte et je m'assis dans la chaise berçeuse. Une infirmière arrive et me dit que j'ai pas le droit de fermer la porte , elle me voit assise là en noiceur et j'ai les larmes qui coule sur les joues .Elle me dit de ne pas pleurer que ce n'est pas si pire que ça ,à ce moment là je venais de recevoir une autre giffle ,je me suis dit :non mais depuis quand ont n'a pas le droit d'avoir de la peine de perdre un enfant .Tout ce que j'avais hâte de faire étais que mon conjoint vienne me chercher et me sortir de cet enfer.Dès le lendemain matin le médecin est venu me signer mon congé. Ce drame qui nous arrivés à mon conjoint et moi ont l'a traversé ensemble ,ont là véçu ensemble et ça nous as rapproché .Je sais que tout le monde ne vie pas les choses de la même façon et que les hommes souffrent autant que les femmes de perdre un bébé .Il n'y a pas de remède la seule chose qui peut nous aider est d'en parler et se donner le temps d'avancer une journée à la fois Je remercirai jamais assez le gynécologue Paul L'Écuyer d'avoir été sur ma route cette journée là et de m'avoir expliquer la situation avec beaucoup de tac . Voilà mon histoire ,je l'ai véçue et je l'ai vaiçue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jados



Nombre de messages : 69
Localisation : marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : ptit pousiere
Décédé(e) à : 8sa
Le : 18/08/2002
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: Des jumeaux partis trop tôt    Jeu 25 Avr - 16:29

coucou elisabeth 1 je sui triste pour toi tu et tres courageuse je te souhaite un beau bebe tres bientot et tu a raison tu a le droit de pleure ton bebe plein de bisou volant a ton belle ange bisou volant se soutien a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des jumeaux partis trop tôt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: