DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Ma récente histoire ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sabiii29



Nombre de messages : 32
Localisation : Plougourvest
Je suis : Maman de
Ange(s) : ...
Décédé(e) à : 23+1
Le : 07/05/2013
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Ma récente histoire ...   Mer 22 Mai - 23:01

Bonjour à toutes et à tous.

Celà fait maintenant plusieurs jours que je viens sur ce site afin d'y lire vos différents témoignages, aussi touchants les uns que les autres. Au fur et à mesure de mes lectures je me suis rendue compte que je n'étais pas la seule à avoir vécue cette malheureuse expérience, il me semble donc logique de vous raconter à mon tour, ma récente histoire...

Tout commence le 20 décembre 2012, je rentre à la maison super énervée après une très mauvaise journée de travail. Mon copain n'est pas là, entrainement de billard oblige. Je suis donc seule à ruminer dans mon coin. Cela fait 3 semaines que nous avons décidés d'avoir un enfant, j'ai déjà des tests de grossesse dans ma table de nuit mais je m'étais jurée d'attendre la fin du mois pour les utiliser. Prise dans mon énervement, je décide d'aller faire mon test. Je fais pipi sur mon test urinaire digital, attends quelques instants mais il ne se passe rien. Je laisse alors le test dans les toilettes, m'en vais vers la salle de bain pour me laver les mains et reviens le récupérer. Il clignote toujours mais indique "enceinte". Il s'arrête ensuite de clignoter et indique "1-2 semaines". Le pur bonheur! Je suis tellement heureuse, je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit positif. Je m'en vais décrocher mon téléphone, non pas pour appeler mon copain mais pour prendre rendez-vous chez le médecin! Rendez-vous est prit pour le lundi 24 décembre. J'envois tout de suite un message à mon copain pour lui demander à quelle heure il rentre, inquiet il me répond : "je ne sais pas pourquoi? j'ai fais une bêtise??". Je ramène un nouveau message: "je ne sais pas, tu sauras en rentrant". J'aime bien le faire mijoter dans son coin! Hihi! Il rentre à la maison, me demande ce que j'ai. De là, je lui raconte ma mauvaise journée au travail, le récit à bien dû durer 45 minutes. Ensuite je lui demande de fermer les yeux, que j'ai un cadeau pour lui. Il s'exécute et je pose alors le test de grossesse sur l'accoudoir du fauteuil. Il ouvre les yeux, regarde son "cadeau" et là il explose de joie. Finalement ma journée pourrie avait finit en journée MAGNIFIQUE! On est heureux et on a vraiment hâte de l'annoncer à nos familles. Lui veut attendre, moi pas. C'est noël, on fait le 24 chez mes parents, le 25 chez les siens, on leur annoncera ce jour-là.

Arrive le 24 décembre, rdv chez le médecin qui confirme la grossesse mais prescrit tout de même une prise de sang. On arrive chez mes parents, on annonce la super nouvelle. Tout le monde est très content. Mes parents vont être grands-parents et mes frères tonton! On passe une super soirée. Le lendemain, direction le boulot, mon copain et moi travaillons tous les deux en cuisine dans une maison de retraite. Le soir on va chez mes beaux-parents, on leur offre leur cadeau et on leur annonce qu'on a un autre cadeau mais qu'ils ne pourront l'ouvrir qu'au mois de septembre. Ils comprennent tout de suite et nous félicitent.

Bref, voilà pour nos petites annonces à nos familles, je ne vais pas tout raconter parce que sinon ce serait bien trop long.^^. On continue notre petite vie, puis vient le 12 février 2013, date de la première écho. On est émerveillés de voir ce petit être qui grandit dans mon ventre. Tout va bien, le bébé se porte très bien, la prochaine écho est fixée au 23 avril et la gynéco me prescrit une prise de sang pour la T21. Je me rend tout de suite au labo pour la faire. Les résultats arriveront dans quelques semaines et ne seront pas alarmants. Risque : 1/1600. Tout va bien. 3 jours après l'échographie, je suis en arrêt de travail, mon médecin constate un début de sciatique donc il préfère me laisser à la maison. J'annonce donc ma grossesse au boulot, tout le monde est très content pour nous. Quelques semaines après, je sent le bébé bouger dans mon ventre. C'est tellement génial comme sensation. Je suis en forme, je ne suis pas malade quoi que un peu nauséeuse mais la grossesse avance bien.
Arrive enfin le 23 avril. J'attendais cette journée avec impatience. On ne voulait pas connaître le sexe du bébé mais on avait hâte de pouvoir le revoir. La première écho avait été magique, celle-ci s’avérera être dramatique... Je m'installe pour l'écho puis là, rien sur l'écran. On ne distingue pas grand chose, contrairement à la dernière fois. L'échographe ne bronche pas mais fait une tête bizarre. Au bout de 5 minutes elle ouvre la bouche : "bon, heu... si je ne parle pas c'est qu'il y a une raison... Il y a un soucis ... Je regarde encore quelques instants et on en parle... Excusez-moi mais je ne veux pas me tromper ...". Tout s'écroule autour de moi et pourtant, je le sentais! Je sentais que ça n'irait pas, qu'on allait m'annoncer une mauvaise nouvelle. Elle approfondie l'écho avec une écho vaginale, mais ne constate rien de plus. On s'installe alors à son bureau et elle nous annonce son diagnostic. Il n'y a pas de liquide amniotique. Le bébé n'a qu'un seul rein qui est complètement dilaté, donc qui ne fonctionne pas. On ne bronche pas, elle nous explique que nous allons devoir allés faire un second diagnostic pour confirmer le sien, que notre dossier passera en commission etc etc ... On écoute ce qu'elle nous dit, on fait oui avec la tête. Elle est désemparée, ne sait pas quoi nous dire. Je lui dis que ce n'est pas de sa faute, que je comprend que ce n'est pas non plus facile pour elle d'annoncer de si mauvaises nouvelles. On ne pleure pas, on reste humble suite à cette annonce. Elle nous dis qu'on est très forts et qu'il va falloir qu'on le soit encore plus dans les jours à venir. Elle me dit qu'elle s'occupe de la prise de rendez-vous avec l'autre échographe de l'hôpital Morvan de Brest et qu'elle m'appelle dès demain pour me donner la date du rendez-vous. Elle me laisse également son numéro de téléphone perso et me dit que je peux l'appeler jours et nuits si j'ai des questions. Je la remercie, on sort du cabinet et on fond tous les deux en larmes en pleine rue. C'est dur de réaliser, de se dire que dans quelques temps tout sera probablement finit. Dur aussi de retourner à la voiture et de voir le matelas du bébé qu'on venait juste d'acheter. De retourner à la maison et d'entrer dans la chambre du bébé qu'on avait terminé de monter le dimanche précédent ... Le lendemain, comme promis l'échographe m'appelle, me demande comment on va. "on va bien, on accuse le coup mais on tente de rester forts". "vous êtes très forts" me répond-elle. Elle me dit ensuite que nous avons rendez-vous le lendemain à l'hôpital pour le second diagnostic. Nous nous y rendons. Sans surprise, le diagnostic est confirmé, il va falloir pratiquer une IMG. Le mardi 30 on se rend à l'hôpital pour les autres rendez-vous. On rencontre la sage-femme qui nous explique le déroulement de l'intervention, on fixe la date, ce sera le 7 mai. On voit également la cadre sage-femmes du service de grossesses pathologique qui nous explique l'administratif. Elle nous demande si on veut déclarer le bébé. On a décidé que non. Cet enfant on l'aime et il restera à jamais dans nos coeurs. On ne souhaite pas non plus lui donner de nom. On a fait notre choix, cela ne veut pas dire qu'on l'oubliera. On rencontre également le généticien, on donner notre autorisation pour l'autopsie et on accepte de participer à une étude qui ne se déroule qu'en Bretagne et qui fait des recherches par rapport à mon environnement et mes habitudes pendant la grossesse.

Le dimanche 5 mai je me rend à la mater pour prendre les premiers cachets qui déclencheront l'accouchement. Je rentre à la maison complètement effondrée, je n'avais pas pleuré depuis la première écho, mais là ça y est, le processus est lancé, je réalise ce qui va se passer ... Le lundi je retourne pour reprendre d'autres cachets et je suis admise à l'hôpital le soir. On me met des dilapants sur l'utérus, je retourne dans ma chambre, l'intervention aura lieu le lendemain matin à 8h30. Le jour "J" arrive, on me descend en salle d'accouchement, on me pose la péridurale, qui fût très douloureuse ... Les gens qui vont s'occuper de nous viennent se présenter un par un. Je ne retiendrais que quelques noms, impossible de me souvenir de tous mais je n'oublierais jamais à quel point ils ont été humains, gentils, agréables... Je sais bien que c'est leur travail d'être au service du patient mais ils ont vraiment été parfaits!!! Et je ne pourrais jamais assez les remercier pour ça.
L'accouchement a été long, très long, mais sans douleurs. J'ai réussit a beaucoup dormir, je pense que je peux remercier la péridurale. J'ai accouché le soir, à 22h26. La sage-femme est partie avec le bébé, les infirmières et le médecin se sont occupées de moi, puis la sage-femme est revenue 1 heure plus tard pour nous demander si on voulait voir le bébé. J'ai répondu que moi oui. Mon copain n'a pas voulu, c'était trop dur pour lui. Elle lui a donc dit qu'il pouvait aller boire un café et prendre un peu l'air en attendant que je passe un peu de temps avec mon bébé. Elle est repartie puis est revenue 5 minutes plus tard, a frappé à la porte et à demandé gentillement si elle pouvait entrer. Je lui ai dit oui, j'avais le coeur qui battait très fort. Elle s'est approchée de moi, en tenant mon bébé dans ses bras. Je suis resté le regarder, j'ai sourit. J'ai demandé si c'était un garçon ou une fille. Elle m'a répondu : "c'est un petit garçon". Je lui ai alors dit: "je savais! Tout le monde me disait depuis le début de la grossesse que j'attendais une petite fille mais je savais que c'était un petit gars." Elle a répondu :"les mamans ont toujours raison!". J'ai sourit et j'ai continué à regarder mon fils. Il était magnifique. Je suis fière de ce petit garçon qui restera à jamais le premier dans mon coeur. Il n'est peut-être inscrit nul part dans les registres mais il a une place spéciale et indélébile dans mon coeur, dans notre coeur.

Voilà mon histoire. Je n'ai même pas pleuré en l'écrivant, j'ai souri. J'ai pensé très très fort à mon fils. Je sais que là où il est maintenant il est heureux. Qu'il est avec d'autres petits anges, qu'il n'est pas seul et je sais aussi qu'il sait que ses parents sont fiers de lui. Et j'espère que de là où il est il est lui aussi, fier de nous.

La page se tourne tout doucement, on espère vivre très vite une seconde grossesse, on espère que cette grossesse pourra cette fois-ci aller jusqu'au bout. Mais jamais on ne pourra oublier cet enfant. Ce fils qu'on aimera toujours et qui nous a quitté trop tôt.


Je tenais à m'exuser pour ce long roman que je viens d'écrire et je remercie tous ceux qui seront allés jusqu'au bout. Mais ça fait un bien fou de partager mon histoire avec d'autres personnes qui tout comme nous, on vécu cette malheureuse expérience.


"Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" et pour toi mon fils je serais forte jours après jours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mounette35

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Vitré
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaël
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 21/03/2013
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 2:59

Bonjour sabii,

Tu n'as pas à t'excuser de raconter ton histoire ici, nous sommes tous et toutes là pour nous soutenir et nous comprenons que trop bien ton chagrin.
je te souhaite un beau bébé pour l'avenir en sachant que tu auras toujours ton petit garçon dans ton coeur, près de toi.
A nos anges...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seveally

avatar

Nombre de messages : 718
Age : 38
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Romain
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 06/03/2013
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 4:21

Sabii tu es très courageuse, je vous souhaite à tous les deux beaucoup de bonheur à venir et pleins d'enfants pour apaiser cette douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1648
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 4:45

Bonjour et hélas bienvenue ici
Je suis triste de lire ton histoire, j'habite aussi dans le 29 c'est pourquoi je prend le temps de te répondre et de t'envoyer à distance beaucoup de courage pour la suite.
J'espère que vous êtes bien entourés.
Bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niniep

avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Amiens
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nicolas
Décédé(e) à : 25sa+2jrs
Le : 19 Avril 2013
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 7:32

je te souhaite un beau bébé espoir pour ta 2ème grossesse et une belle pensée à ton ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo



Nombre de messages : 1586
Age : 47
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 8:01

Chère Sabiii, c'est vraie que tu es très forte
je le suis moins, j'ai pleuré en lisant tes mots, en lisant ton amour et ta douleur d'avoir un ange.

je suis aussi du 29. Je connais bien l'hopital Morvan (surtout le service de réa-néanat) et ils sont vraiment humains (enfin avec moi et mon ange Gwen)

Je t'envoie tout mon soutien
Viens nous parler de ton ange quand tu le veux et si tu pleures, dis toi que c'est pas une réaction anormale, mais seulement le trop plein qui doit sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabiii29



Nombre de messages : 32
Localisation : Plougourvest
Je suis : Maman de
Ange(s) : ...
Décédé(e) à : 23+1
Le : 07/05/2013
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 10:01

fairlie296 a écrit:
Bonjour et hélas bienvenue ici
Je suis triste de lire ton histoire, j'habite aussi dans le 29 c'est pourquoi je prend le temps de te répondre et de t'envoyer à distance beaucoup de courage pour la suite.
J'espère que vous êtes bien entourés.
Bises



Merci à toi fairlie296, merci d'avoir prit le temps de répondre à mon témoignage. Je suppose que si tu es ce sur forum c'est que tu as vécue une histoire semblable à la mienne alors je t'envois également beaucoup de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabiii29



Nombre de messages : 32
Localisation : Plougourvest
Je suis : Maman de
Ange(s) : ...
Décédé(e) à : 23+1
Le : 07/05/2013
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 10:07

Malo a écrit:
Chère Sabiii, c'est vraie que tu es très forte
je le suis moins, j'ai pleuré en lisant tes mots, en lisant ton amour et ta douleur d'avoir un ange.

je suis aussi du 29. Je connais bien l'hopital Morvan (surtout le service de réa-néanat) et ils sont vraiment humains (enfin avec moi et mon ange Gwen)

Je t'envoie tout mon soutien
Viens nous parler de ton ange quand tu le veux et si tu pleures, dis toi que c'est pas une réaction anormale, mais seulement le trop plein qui doit sortir.


Merci à toi aussi Malo. Je vois que tu connais l'hôpital Morvan, ce qui nous rapproche un petit peu. Je ne voulais surtout pas faire pleurer les gens en écrivant mon histoire... Je voulais surtout envoyer de l'espoir. IL faut se dire que c'est du passé. Que même si nous sommes malheureux, nos anges sont heureux là où ils sont. Ils ne souffrent pas et veillent sur nous. Je suis forte peut-être mais je suis triste de ne pas avoir pu mener ma grossesse à terme. Ainsi va la vie... Il faut reprendre le dessus et dans quelques mois, la blessure sera moins douloureuse. Même si on ne pourra jamais oublier.
Pleins de courage à toi et également à tous ceux qui vivent dans cette douleur. Et merci à tous pour votre soutient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1648
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 12:18

Sabiii29 a écrit:
fairlie296 a écrit:
Bonjour et hélas bienvenue ici
Je suis triste de lire ton histoire, j'habite aussi dans le 29 c'est pourquoi je prend le temps de te répondre et de t'envoyer à distance beaucoup de courage pour la suite.
J'espère que vous êtes bien entourés.
Bises



Merci à toi fairlie296, merci d'avoir prit le temps de répondre à mon témoignage. Je suppose que si tu es ce sur forum c'est que tu as vécue une histoire semblable à la mienne alors je t'envois également beaucoup de courage.
Oui comme tu peux le voir dans ma signature. Je connais aussi hélas (avec moi ça ne s'est pas très bien passé) le chu morvan. Prend bien soin de toi et de ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabiii29



Nombre de messages : 32
Localisation : Plougourvest
Je suis : Maman de
Ange(s) : ...
Décédé(e) à : 23+1
Le : 07/05/2013
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 12:24

fairlie296 a écrit:
Sabiii29 a écrit:
fairlie296 a écrit:
Bonjour et hélas bienvenue ici
Je suis triste de lire ton histoire, j'habite aussi dans le 29 c'est pourquoi je prend le temps de te répondre et de t'envoyer à distance beaucoup de courage pour la suite.
J'espère que vous êtes bien entourés.
Bises



Merci à toi fairlie296, merci d'avoir prit le temps de répondre à mon témoignage. Je suppose que si tu es ce sur forum c'est que tu as vécue une histoire semblable à la mienne alors je t'envois également beaucoup de courage.
Oui comme tu peux le voir dans ma signature. Je connais aussi hélas (avec moi ça ne s'est pas très bien passé) le chu morvan. Prend bien soin de toi et de ta famille.



Pourquoi ça ne s'est pas bien passé à l'hôpital Morvan? Désolée de mon indiscrétion, si tu ne veux pas me répondre je comprendrais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1648
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 14:10

c'est une longue histoire....la prise en charge dont j'ai fait l'objet m'a profondément traumatisée (même si paradoxalement je m'apprête à accoucher à nouveau là bas). Avec mon fils par contre ils ont été très bien en réa. Tout dépend sur qui on tombe je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabiii29



Nombre de messages : 32
Localisation : Plougourvest
Je suis : Maman de
Ange(s) : ...
Décédé(e) à : 23+1
Le : 07/05/2013
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Ma récente histoire ...   Jeu 23 Mai - 15:39

Je pense vraiment que tout dépend sur qui tu tombes effectivement. En tout cas je peux te dire que pour ma part l'équipe qui m'a assistée a vraiment été bien. Et que sans hésiter je retournerais accoucher à Morvan. Maintenant je peux comprendre que tu ai quelques réticences de ton côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ma récente histoire ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: