DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Deuil de la maternité mais pas de la parentalité

Aller en bas 
AuteurMessage
AvA2721



Nombre de messages : 9
Localisation : 69
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 8 jours
Le : 16/08/2012
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Mer 7 Aoû - 19:23

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous ai déjà parlé de mon histoire il y a un peu moins d'un an. (regarder la liste de sujet un peu plus bas)

Je reviens aujourd'hui car dans 9h23, mon fils aurait eu un an, s'il n'avait succombé à cet "accident de naissance" comme je l'appelle.

J'ai culpabilisé, je n'ai plus cru en la vie, j'ai fait "comme-ci" pour rassurer les autres et qu'on me laisse tranquille avec ma douleur, mais un jour, j'ai cessé de me réveiller en pensant à lui, j'ai arrêté de surveiller la présence de son doudou à mes coté quand j'étais éveillée, j'ai arrêté de lui parler à haute voix pour mieux lui parler dans mon coeur. Un jour j'ai recommencé à respirer même si aujourd'hui j'ai le souffle court et les mots me manquent.

Dans mon histoire s'est invité la maladie, les traitements m'ont certainement rendu stérile (j'ai des symptomes de ménaupose - bouffées de chaleur, insomnies, aménorhées) mais j'ai choisi de continuer, car si j'ai la chance de guérir "pour de bon", mon projet d'être parent, d'être mère, maman à nouveau reste fort et concret.

Je me rappelle ma première connexion ici, le 16 août 2012, je ne pouvais ni lire, ni comprendre, ni même imaginer ce genre de message, et même si je dois admettre que je ne suis pas tous les jours "au top", il m'est aussi arrivé d'aller bien. Malgré l'absence d'Arthur, malgré la stérilité, malgré le faible espoir en un avenir meilleur.

Et je vous raconte tout cela aujourd'hui, car j'ai choisi de vivre. Au début, j'aurai juste voulu mourir/ Tout simplement. Mon mari m'en voulait de vouloir l'abandonner. Je ne sais pas comment j'ai tenu.
J'ai essayé la méditation, vivre la seconde présente rien de plus. Et en prenant les jours, un à la fois, j'ai tenu... un jour de plus.... et un jour j'ai fait le constat que ça allait "mieux".

Le premier jour où je me suis rendue compte que je n'avais pas pensé à mon fils "comme avant", j'ai culpabilisé. C'était très dur, j'étais une mère de 8 jours et en plus une mère indigne.

Lorsque je me sens mal, je me rappelle les raison positives qui m'ont donné envie d'avoir un enfant, de partager avec lui cette vie.

C'est extrêmement dur, et nous sommes tous quelques part des survivants. On survit au chagrin, à l'absence, à la peur.

Je n'ai rencontré qu'un mort dans toute ma vie et c'était mon fils, le premier né dans nos familles respectives, le plus attendu.

J'ai laissé le temps au temps. Mais il est vrai que même ne rien faire peut sembler insurmontable. Souvent j'ai pensé ne pas être capable de vivre jusqu'au lendemain.

Aujourd'hui, nos démarches pour adopter sont en cours. Nous avons choisi la vie.

Et même si nous ne savons pas comment aborder ces anniversaires (de sa naissance et de sa mort), nous continuerons à choisir la vie. Pour tout vous dire, je pense aller chez le coiffeur pour être belle pour mon fils.

Je serai toujours amputée d'une partie de moi même, il me manquera toujours quelqu'un mais si j’accepte mon histoire, son histoire, j'aurai gagné car cette simple victoire justifie qu'on est tenté de partager nos vies avec nos chers anges.

Je pense bien à vous toutes aujourd'hui, je vous souhaite du courage et de la douceur.

AvA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saphir2k5



Nombre de messages : 116
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphael
Décédé(e) à : 39-4 jrs
Le : 17/04/2013
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Ven 9 Aoû - 0:06

Tu es une vraie battante et tu es très courageuse!

J'espère me sentir comme toi un jour. La vie est un combat et je t'avoue que le combat est très dur et lourd à porter en ce moment ... je suis fatiguée de brasser de la merde.

Je souhaite de tout coeur que tes projets se réaliseront bientôt

Bisous à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AvA2721



Nombre de messages : 9
Localisation : 69
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 8 jours
Le : 16/08/2012
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Ven 9 Aoû - 4:58

Merci Saphir2k5.
Au début j'ai cru que ça ne s’arrêterait jamais. Comme je ne travaillais pas je me suis gavée de séries télé, de films qui se finissent bien, j'évitais les émissions sur les bébés, j'évitais de sortir (dans mon quartier, il y a des poussettes PARTOUT), j'ai mangé aussi beaucoup, parce que ça c'est mon truc...
Il y avait aussi de la tension dans notre couple, de nous voir malheur comme ça tout le temps ça nous épuisait.
Et puis le temps fait son oeuvre.
J'espère que tu sauras traverser cette période difficile avec courage. Ton ange est parti il y a pas si peu de temps. Ne cherche pas à aller trop vite, c'est tellement évident que tu te sentes désespérée.
N'oublie pas en tout cas que certains s'en sont sortis plus fort, et tu y arriveras surement aussi.
bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saphir2k5



Nombre de messages : 116
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphael
Décédé(e) à : 39-4 jrs
Le : 17/04/2013
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Ven 9 Aoû - 10:30

Merci pour les mots d'encouragement.

Je vois que ça va bientôt faire un 1 an que ton petit Arthur est parti ... douces pensées à toi et ton ange pour la semaine à venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eliottzoe

avatar

Nombre de messages : 5478
Age : 45
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zoé, née à 37SA+3, le 11-01-2011
Décédé(e) à : 12 jours suite à une Hémorragie Foetale Massive
Le : 23-01-2011
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Ven 9 Aoû - 18:55

Ava, je suis ravie que tu ailles mieux physiquement et psychologiquement. L'instinct de survie est finalement plus fort que tout et il nous apprends à vivre avec cette amputation contre nature. Certes ce n'est pas facile tous les jours dans sa propre tête, dans son propre coeur, dans son propre couple, dans son propre environnement...certains y laissent des plumes mais beaucoup y gagnent en maturité et recul sur soi même et sur les autres. En tout je suis sincèrement heureuse que tu aies remporté cette bataille contre la maladie. Je te souhaite que ce projet d'adoption aboutisse vite. Je t'envoi pleins de pensées pour les 1 an d'Arthur. Il serait fier que tu te sois battue ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AvA2721



Nombre de messages : 9
Localisation : 69
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 8 jours
Le : 16/08/2012
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Lun 9 Déc - 5:55

En relisant le titre de ce poste aujourd'hui, j'ai eu envie de préciser que faire le deuil de sa maternité biologique n'a rien à voir avec le fait de faire le deuil de son envie d'être maman (et donc parent). C'est pour cela que j'ai l'espoir que toutes celles et ceux qui ont perdu l'espoir dans leur capacité d'être parents biologiques de leur enfant, puissent un jour se vivre heureux (bien que meutris par le passé) dans leur prochain rôle de parents.

La perte de l'espoir n'est pas totale quand on a encore la possibilité d'être parent autrement.

Courage .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1647
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Deuil de la maternité mais pas de la parentalité   Lun 9 Déc - 6:01

Merci pour ces mots, que je découvre. Comme je me reconnais dans beaucoup de tes mots sur ton 1er post...
Je te souhaite de vite concrétiser cette envie d'être parent autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deuil de la maternité mais pas de la parentalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: NOUVEL ESPOIR :: DEUIL DE L'ESPOIR-
Sauter vers: