DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Pour vous - ma plus grande joie, ma plus grande douleur

Aller en bas 
AuteurMessage
LucilleF

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 37
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guido et Lucille
Décédé(e) à : 22 SA+4
Le : 16/02/2013
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Pour vous - ma plus grande joie, ma plus grande douleur   Sam 28 Sep - 17:41

Guido and Lucille….
We couldn't wait to hold you
And see your pretty faces.
To count your little fingers,
And check your toes were in their place.
 
It should have been the happiest day
To remember all our life
But joy had turned to heartache
 
We will never see you smile,
Or hear your hearty cries.
We will never be able to dry your tears,
Or share your happy times.
 
Our precious little Angels,
We will always know your faces.
In our hearts and stars forever,
You will always have a place
 
They say there is a reason,
They say that time will heal,
But neither time nor reason,
Will change the way we feel,
For no-one knows the heartache,
That lies behind our smiles,
No-one knows how many times,
We have broken down and cried,
We want to tell you something,
So there won't be any doubt,
You're so wonderful to think of,
But so hard to be without
 
So forget us not
Our little ones
You have left us too soon
Though our bodies can no longer hold you
We hold you forever in our heart
As precious and beautiful as this flower caught in time
A mother's and father’s love does not forget
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucilleF

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 37
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guido et Lucille
Décédé(e) à : 22 SA+4
Le : 16/02/2013
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Pour vous - ma plus grande joie, ma plus grande douleur   Sam 28 Sep - 18:12

Mes Amours,

Demain j'atteins les 22+4 SA avec votre petite soeur. Terme auquel je vous ai accouche'.

Je n'arrive meme pas a' exprimer comment je me sens. Tous les soirs, une vague noire envahie l'interieur de mon corps, c'est comme une tumeur qui me bouffe de l'interieur et enrobe mon coeur, le serrant de plus en plus fort. Je me sens exploser, imploser de l'interieur. La frustration augmente avec les minutes qui passent car je suis dans le lis, pres de votre papa que je ne veux pas reveiller, mais j'ai un besoin enorme de hurler, de lacher cette douleur constante.

Il n'y a pas une seconde qui passe sans que je pense a' vous, sans que je pense a' cette injustice. Je meurs a' l'idee de vous savoir seuls dans cette salle a' mourir, sans moi, sans votre papa, simplement entourés de medecins et de sage-femmes. Je m'en voudrais a' jamais d'etre restee dans la salle d'accouchement, de ne pas avoir demande' a' vous voir juste apres l'accouchement.
Je sais que c'est mon instinct qui m'a protege'. Je pense que si je vous avais pris dans les bras juste avant qu'on vous emporte pour vous laisser mourir, je ne serais pas ici a' vous ecrire. Je vous aurais rejoint.

Je donnerais tout pour vous donner la chance de vivre...J'aurai donne' ma vie pour la votre mais je ne peux rien faire et c'est cette certitude qui me tue. JE NE PEUX RIEN FAIRE. Juste accepter de vivre avec cette douleur, accepter de vivre sans vous mais je n'y arrive pas.

J'attends votre petite soeur et je suis sure qu'elle sent ma douleur donc j'essaye de rester positive et joyeuse le plus possible pour elle. Je ne veux en aucun cas qu'elle sente votre perte. Elle connaitra votre histoire le moment venu, je lui dirai qu'elle avait un grand frere et une grande soeur, mais je ne veux pas qu'elle ressente ma tristesse.

J'ai tellement de choses a' vous dire, j'ai tellement de bisous et de calins a' vous donner. Comme j'aimerais avoir encore quelques minutes avec vous. Les 15 minutes avec vous dans la chambre mortuaire ont ete merveilleuses malgré le context traumatisant. Je vous ai vu, je vous ai caresse', embrasse', pendant 15 minutes j'ai oublie' ce qui se passait, j'ai oublie' que c'etait la derniere fois que je vous voyais. Vos cercueils etaient fermés a' jamais juste apres. 

Votre presence dans mon coeur est de plus en plus forte. Je ne vous oublierai jamais et je ferai en sorte que vore courte vie ne soit pas oubliee autour de moi.

 Vous etes ma famille, mon ame, mon sang, mes plus grands amours de ma vie. J'espere que vous avez senti combien je vous ai aime' lorsque vous etiez dans mon ventre, j'espere que vous avez pu sentir mes caresses. J'espere que durant votre tres courte vie, vous avez compris pourquoi je n'etais pas a' vos cotes pendant vos dernieres minutes. Je m'en veux et je ne me pardonnerai jamais de ne pas vous avoir tenu la main dans vos derniers moments, mais j'etais moi aussi en train de mourir dans la salle d'accouchement...mon corps s'etait vide' de mon ame, je n'etais qu'une carcasse humaine sans emotion ou sentiment. J'ai arrete' d'exister pendant quelques minutes.

Mes bebes, vous me manquez chaque seconde. Je vous aime pour toujours

Votre maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour vous - ma plus grande joie, ma plus grande douleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: