DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Abdallah <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OumQâyyim

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 1926
Localisation : 91220
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abdallah
Décédé(e) à : 21sa+5
Le : 04/10/2013
Date d'inscription : 21/10/2013

MessageSujet: Abdallah <3   Mar 29 Oct - 22:05

Bonjour à tous,  Attention c'est très long

On est le 30 Octobre et je me décide enfin a poser mon témoignage tous simplement parce que j'en ai besoin.
Besoin de l'écrire et surtout besoin d'être comprise.

J'ai 22 ans et je suis l'heureuse maman d'un petit garçon qui s'appelle Qâyyim de bientôt 2 ans.
Après la naissance de ma première surprise (mon fils n’était pas du tous attendu.)
J'ai pris énormément de poids 50kg alors qu'a la base jetais pas un poids plume (Dépression, mon fils ayant froller la mort (pour les médecins c'est un miracle) J'ai très mal réagis et donc pris beaucoup de poids qui ma rendu infertile.) 
(Je parle de tous ça pour une meilleur compréhension de mon histoire) 



Avec mon conjoint nous avons voulu très rapidement une deuxième merveille on voulais des enfants rapprochée et surtout revivre ce bonheur qu'est la grossesse, Malheureusement pendant 17 mois sans contraception rien n'est arriver. Ne supportant plus mon surpoids j'ai décidé de subir fin mars 2013 une intervention pour m'aider a me débarrasser de cet obésité qui mettais ma santé en danger et surtout me rendait infertile.
suite a cette opération j'ai perdu 20 kg en 1 mois et j'ai appris ma grossesse dans la foulé.
J’étais toute heureuse de cette nouvelle grossesse tant désiré.. Les semaines avance je perd de plus en plus de poids mais je n'ai aucune carence j'ai un suivit très rapprocher je vois mon gynéco tous les 15 jours et j'ai donc par la même occasion le droit a une écho, quel bonheur de voir mon petit bébé évolué, par contre le vilain me rend quand même très malade et avec un petit loup de 20 mois ce n'est vraiment pas facile.
suite a l'écho des 13sa et avec l'accord de mon gynéco je part en vacance sur Marseille alors que j'habite la région parisienne. 
Arrivée la bas j'ai énormément de contraction et donc me repose au maximum. 
Revenu sur paris début Septembre j'apprend que notre deuxième merveille est encore un petit garçon quel bonheur que des hommes pour moi, par contre mauvaise nouvelle mon col c'est modifier je suis a 21mm du coup repos obligatoire pendant 10 jours, si après ce repos mon col ne ce remet pas je serai hospitaliser et surement cerclé.
Après ses 10 jours de repos totale retour chez le gynéco je suis heureuse mon col c'est totalement remis et plus de contraction. 
Le médecin me donc donne de nouveau le feu vert pour pouvoir me lever et m'occuper un petit peu de ma maison tout en me reposant un maximum.
15 jours après re écho et malheureusement malgré le repos et les médicament mon cols c'est re modifier, je suis a 25mm, encore une fois le médecin me parle hospitalisation mais rien ne ce passe. 
Je rentre chez moi avec un plus gros traitement et malgré tous une satisfaction j'ai enfin reperdu 50kg sans que sa ne joue sur ma santé et celle de mon fils.
Je suis a 21sa+3 et quelle merveille, mon fils bouge, il remue mon bidon comme ce n'est pas possible..Je suis heureuse et épanoui et attend le mois de février avec grande impatience.
Pour x raison je doit aller me reposer chez ma maman en laissant mon fils avec mon mari, je suis trop épuisé pour m'en occuper.
Le jeudi j'apprend une mauvaise nouvelle qui me met dans un sale état j'essaie de relativiser et surtout de penser a mon petit coeur en moi qui a besoin d'une maman positive. Le jeudi soir je sent comme des coups d’électricité au niveau du col, je joint la maternité qui me suit et la sf me rassure en me disant que c'est les ligaments que je ne devais pas m’inquiéter que sa passerai. 
Instinct maternelle ou pas je sent que quelque chose ne vas pas, mais étant fatigué je m'endors tout de même, mon fils fait la java dans mon ventre, je suis rassurée..
Vendredi matin 21sa+5 Je me réveille a 9h00 avec des contractions douloureuse, je me décide a prendre mon traitement et attendre 30min pour voir si sa passe comme me la expliquer a plusieurs reprise mon gynéco... 
9h30 Les contractions me plis en 2 je ne tient plus j'appel ma maman et lui demande de n’emmener à l’hôpital qui me suit et qui ce trouve dans un autre département.
Je prend ma douche et surtout vérifie au toilette que je ne perd pas de sang.. j'arrive de moins en moins a marcher et a respirer, j'attend la voiture avec miracle il est 10h20 a l'horloge de la voiture quand ma mère me dit qu'elle m’emmène dans l’hôpital le plus proche car elle trouve que je souffre énormément pour de "simple" contraction.
Tous le long de la voiture c'est une torture, même pour mon premier pour le quel j'ai accouchée sans péri je n'ai jamais autant souffert.
Arriver a l’hôpital je descend de la voiture est atterrit comme je peu dans l'entré de la maternité, je n'arrive plus a marcher, plus a respiré ni même a penser.. une sf et le chef de service qui passait par la s'occupe de moi il me mette sur une chaise et me descende au urgence..
Je ne suis pas prise en charge toute suite car malheureusement il n'y a aucune salle d'examen de libre..
J'attend je souffre, mais ouf je sent mon petit coeur bouger en moi...Je suis plus ou moins rassurée..
Il est plus de 11h10 quand on me passe en salle.
La gynéco n'a pas l'air très commode, je suis explique que je suis alité avec un col de 25mm et avec un traitement elle est choqué de ne pas me savoir hospitaliser avec un col si court.
Je monte sur la table, et après l'examen avec le spéculum celui ci ressort avec énormément de sang et elle me dit que sa ne sent pas bon.. elle me fait un toucher et m'apprend que mon col est complètement dilater que mon fils est descendu et que malheureusement c'est la fin  (comme elle me dit Madame vous allez l'expulser).
Dieu merci je suis croyante, je n'arrive ni a crier, ni a pleurer la seule chose que je trouve a dire c'est Dieu me la donner, Dieu me le reprend.. Elle me montre a l'écho qu'il n'a plus que les pieds dans mon ventre..Et la je leur demande de ne rien dire a ma mère je veut lui annoncer moi même.
Elle me passe en salle d'accouchement (une petite salle très intime), ma maman arrive et je trouve seulement la force de lui dire que c'est fini...Je n'arrive toujours pas a pleurer, alors qu'elle s'effondre et me dit quelle est désolé...
On me propose la péridural mais je la refuse, certes je souffre le martyre mais mon fils me quitte si tôt je veut tous sentir je veut souffrir pour avoir la fierté d'avoir subit tous ça pour lui..
Ma maman essaie de me soutenir comme elle peut mais je ne réagis pas, je n’arrête pas de dire que c'est la décision de Dieu qu'il faut que je soit forte et l'accepte aucune larme n'est sortie..
La gentille sf qui s'occupe de moi me propose de me percer la poche des eaux, mais je refuse comme je refuse tous leur médicaments contre la douleur, la seule chose que j'accepte c'est le gaz qui fait rire.. Il me met dans un sale état je suis blanche je divague je souffre mais je ne veut rien lâcher, faut qu'on mon fils même si il né trop tôt soit fière de moi.
A 12h les contractions sont juste terrible la SF ne supporte plus de me voir souffrir et me propose de percer la poche des eaux, et j'accepte une fois celle ci rompu quelle soulagement la douleur est toujours présente mais beaucoup moins et surtout mon fils va enfin pouvoir complètement descendre, à 12h30 mon mari arrive, je lui dit qu'on doit lui choisir un prénom on choisi Abdallah qui veut dire Serviteur de Dieu, et nous sommes Vendredi le jour de prière pour nous musulman, quelle meilleur jours pour rejoindre son seigneur que le jour qui lui est totalement consacrer et quelle meilleur prénom que Abdallah c'est décidé notre fils s’appellera ainsi.
La sf m'examine et me dit que mon fils est descendu que je vais pouvoir pousser au bout de 2 pousser mon fils est parmi nous Il est 13h10, la sf l'enroule dans un drap et l’emmène.   
Et Dieu merci je pleure enfin, enfin j'exprime ce que je ressent je vide mon coeur et mon corps de toute ses larmes, mon bébé tellement attendu, tellement désiré nous a quitté sont petit coeur n'a pas supporter les contractions..
Je ne souffre plus physiquement mais en partant, il est parti avec une parti de mon coeur, mon coeur c'est a la foi agrandis d'amour pour lui et a la foi briser de tristesse...
après 45min le placenta n'est pas sortie on me descend pour subir un curetage.
Quand je remonte en salle il est 17h et je retrouve toute ma famille, mon fils, mon sauveur celui qui me permet de garder le sourire et surtout d'être forte, ma maman, mon mari et tous mes frère et soeurs qui on quitté leur emploi quand ils sont appris le malheur par le quel jetais toucher ils sont attendu toute la journée.
Ils pleurs et moi égale a moi même je n'arrive toujours pas a pleurer je n'attend qu'une chose rencontrer le deuxième amour de ma vie...  
19h la Sf et l'aide soignante qui ce sont occuper de moi m'apporte mon petit trésor je le vois seule avec mon mari et la c'est le choque il est le portrait cracher de mon mari et de mon fils, il est tellement beau, il ne pèse que 360g mais il est très grand, je n'arrive pas a le toucher ni l'embrasser, ma famille qui souhaiter le voir pour un dernière au revoir s’effondre tous un a un. Et c'est moi qui les réconforte sous le regard médusé de la sf et l'aide soignante.
Dieu ma donner la force d'affronter cette terrible épreuve..
après une nuit a l’hôpital on me donne le droit de rentrer parmi les miens et la c'est le choque je suis vide, mon ventre est plat et surtout je n'ai plus de petite vague sur le ventre... 
Il nous faut 1 semaine pour préparé l'enterrement selon le rite musulman, mon mari s'occupe de tous, je suis la chez moi je tourne en rond..et la vient la proposition de mon mari, la femme qui s'occupe du lavage mortuaire (propre au enterrement musulman) me propose de l'aider a laver mon fils.
J'accepte j'ai enfin l'occasion de dire un dernier au revoir a mon petit coeur, et surtout je vois la l'opportunité de m'occuper de lui comme une vrais maman que je devrais être pour lui.
Nous somme le vendredi 11 Octobre, une semaine c'est passé, une semaine que je ne dors plus, que je n'arrive plus a manger, je n'arrive pas a pleurer devant les miens je pleure seulement quand je suis seule quand tous le monde dors je laisse mes larmes s'exprimer.
a 10h j'arrive a la chambre mortuaire je retrouve la douce Leila la femme qui va s'occuper de mon fils. Et la elle vois comment je réagis, elle vois ma force et me propose l'opportunité de faire moi même le lavage mortuaire qu'elle ne sera la que pour m'expliquer la marche a suivre .... Dieu a entendu mes intentions je vais être LA maman que je souhaité.
Sous ses conseil je découvre mon si petit bébé profondément endormi et je commence a le laver selon nos rite je fini par lui passer du musc, il sent tellement bon j'ai eu plus de 30min rien qu'avec lui pouvoir le toucher le baigner et juste exceptionnelle..  
Je fini par lui mettre son linceul blanc et le dépose délicatement dans son si petit cercueil et la Dieu merci mon coeur est apaisé, on ma retiré une lourdeur je souffre mais plus de la même façon. Je lui dit un dernier au revoir et surtout a quel point je l'aime. Et je sort..C'est fini 
Famille et amis sont venu lui dire au revoir et moi je suis seule dehors je laisse enfin mes larmes couler, je suis heureuse j'ai respecté mon fils jusqu'au bout je l'ai préparé pour sa dernière demeure ici bas.
Je ne vais pas au cimetière seul les hommes de ma famille y vont..
et depuis ce fameux vendredi je me sent vide, le manque est terrible, en plus le destin a fait que la plus part de mes amies et connaissance sont enceinte quasiment du même stade je suis forte mais je souffre j'attend toujours la nuit pour vider mon coeur, a l'abris des regards je ne veut pas que mon fils voit mes larmes et malheureusement mon mari n'a pas les mots, je suis croyante alors oui c'est Dieu en a voulu ainsi et je retrouverai mon petit coeur au paradis in Sha'Allah mais sa ne retire pas ma douleur ni l'absence de sa présence en moi. Je ne m’effondre pas car je doit être forte pour les miens, mais je suis arriver a un point ou je ne veut plus d'enfant, j'ai appris que j'avais une béance du col et que j'aurai du être hospitaliser des que mon col c'est raccourci la première fois mais je n'en veut pas un médecin c'est comme ca c'est le destin, mais j'ai peur de revivre la même chose, m'attacher de nouveau et avoir le coeur briser une nouvelle fois.. Et pourtant je désire tellement un autre enfant pas pour oublier mon petit Abdallah car il est irremplaçable mais tous simplement parce que c'est un désir de maman ..
en attendant de le retrouver au paradis je me suis préparé un petit cadre rien que pour moi avec sa photo son bonnet son bracelet l'empreinte de ses pieds et sa m'aide énormément je ne veut surtout pas l'oublier le deuxième amour de ma vie.. Je doit avancer pour les miens mais aussi pour lui car je veut qu'il soit fière de moi ...

Merci de m'avoir lu, j'ai pu vidé mon coeur de maman 
Abdallah a jamais graver en moi 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marjorie54

avatar

Nombre de messages : 1573
Age : 29
Localisation : france - 54
Je suis : Maman de
Ange(s) : poussière d’étoile 1 en 2010
poussière d’étoile 2 en 2010
poussière d’étoile 3 en 2011
poussière d’étoile 4 en 2011
Mon ange Naomia le 15/03/13
poussière d’étoile 5 le 27/06/13
poussière d’étoile 6 le 23/08/13
Poussière d'étoile 7 le ../10/13
Poussières d'étoiles 8 et 9 ../04/15
Décédé(e) à : Naomia décédé in-utero a 25 semaines
Le : 13 Mars 2013, j'ai accouche le 15 Mars 2013 a 14h.

Cause: cordon long et vrille.
Date d'inscription : 24/06/2013

MessageSujet: Re: Abdallah <3   Mer 30 Oct - 2:00

<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodieflo



Nombre de messages : 141
Localisation : 38230 charvieu
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maman de anna
Décédé(e) à : Anna ma petite fille
Le : 28 semaines de grossesse
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: Abdallah <3   Mer 30 Oct - 9:20

Toutes mes pensees vont vers toi et ta famille j espere que tu trouveras l aide que tu as besoin ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
semsouma

avatar

Nombre de messages : 113
Localisation : algerie
Je suis : Maman de
Ange(s) : abdallah
Décédé(e) à : 4 heures de vie
Le : 28/07/2013
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Abdallah <3   Mer 30 Oct - 12:43

bonsoir oumQayyim

je suis triste de te savoir parmis nous, le faite que ta pu ecrire et te vidé te fera du bien et t'appaisera inchalah, tu étais si courageuse que je suis sure que ton fils abdallah est trés fier de toi.

moi aussi j'ai perdu mon fils abdallah il ya 3mois de celà, et je me vois beaucoup en toi, car moi aussi j'avais du mal à pleurer devant ma famille et mes proches, mais grace à eux j'ai pu exprimé ma tristesse, je pleuré et pleuré encor quant mon fils me manqué, reste toujours entouré, ne t'isole pas meme si c'est le plus facile à faire, parle de ton fils tout le temps , fait le vivre à travers toi, épuis on sais trés bien que nos fils nous les verront au paradis inchalah,

comme toi au début de cette épreuve je ne voulais plus d'enfant, alor que abdallah c'était mon premier enfant, mais aprés l'envie de materné est si forte que dieu nous redonne la force et l'envie d'avoir d'autre enfant, aujourdhuit je suis enceinte et c'est trés récent, je lé su il ya à peine 3jours, et je me sens si heureuse que dieu m'a doné la chance d'etre une maman encore une fois,

certe la peur et toujours là et abdallah me manque beaucoup, je pense à lui chanque jours, mais il restera mon 1er amour et mon 1er enfant et je parlerai de lui à mes autres enfant, abdallah est ma fierté car dieu l'a choisi pour partir au paradis.

je suis là si ta besoin de parlé.

je suis sure que nos fils sont entrain de joué ensemble au paradis , meme si on a pas la chance pour les voir vivre ici bas , on lés auras aux paradis jusqu'a l'infini

douce pensée à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Abdallah <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: