DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 ce secret au fond de moi à tout jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ludivinils



Nombre de messages : 5
Localisation : nanterre
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nils né le 17/04/2011 et plein de vie aujourd'hui
Décédé(e) à : Un ange sans visage et sans prénom car parti trop tôt...
Le : 14semaines de grossesse
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: ce secret au fond de moi à tout jamais   Dim 17 Nov - 14:51

Bonjour,
je suis nouvelle ici et enfin contente de trouver un lieu où parler et échanger de ce secret enfoui au fond de moi pour l'éternité.
Je vais pour la première fois depuis quelques mois faire le récit ici de notre histoire.

Mon mari et moi nous sommes rencontrés il ya 6 ans. Presque un coup de foudre. Dix mois après on s'installait et on essayait de devenir parents. Malheureusement, j'ai des troubles de la fertilité assez importants. Et puis à force de persévérance et grâce à la médecine, un hopital universitaire et la mise en place de protocoles nouveaux, nous sommes les heureux parents de Nils né en avril 2011. La fin de grossesse fut angoissante : je faisais de l'hypertension et devais me surveiller sans arrêt. Nous avions peur le perdre. Et puis, l'accouchement a été assez "rock&roll" : déclenchement 5 jours après le terme avec un col qui ne se dilate pas et je vous passe les détails mais j'ai vu le coeur de mon bébé fortement ralentir sur le monitoring, il descendait en-dessous de 60... Césarienne d'urgence, je suis entrée au bloc persuadée qu'il était mort, mais non !
Nous avons eu beaucoup de chance : entre la MIV et un bébé sauvé par les médecins à la dernière minute !
Et puis en avril dernier, deuxième miracle dans notre vie : j'étais enceinte. Nous avions réussi tous seuls, sans la médecine comme tout le monde, juste en nous aimant.... Cependant, le bonheur a été de courte durée : je sentais que quelque chose n'allait pas mais les médecins nous disaient d'attendre, qu'il fallait donner du temps à cet "embryon". Et puis le verdict a fini par tomber : la grossesse s'est arrêtée d'elle-même. Après un traitement et un curetage qui a eu lieu le premier jour de mon quatrième mois de grossesse, je me retrouvais vide.
Mon mari n'a pas vécu le deuil de cet enfant comme moi : il me dit qu'il n'avait pas vraiment eu le temps de se faire à l'idée et que j'ai été mal tout de suite, alors dans sa tete il avait choisi de fermer la porte pour se protéger. Du coup, je porte le deuil d'un enfant sans nom, sans visage, sans existence pour le reste du monde.
Et je croyais être passée à autre chose, mais voilà, je tente un nouveau protocole de FIV. PArce que visiblement mes ovocytes sont de qualité médiocre ce qui expliquerait ma fausse couche.
Ce bébé que j'ai perdu me hante. Je me dis qu'il sera toujours là en moi, jusqu'à ma mort. Il est caché dans mon coeur, parce que presque personne ne sait ce qu'il s'est passé et ceux qui savent ont eu les mauvais mots au mauvais moment.
Je me sens marquée au fer et seule dans ma douleur. Je me projette sur un prochain enfant et la peur de le perdre de nouveau m'envahit. Le désir est là pourtant.
Comment vais je réussir à traverser les fameuses 14 premières semaines ?

Le suivi en FIV et post-FIV me rassure et en meme temps le pourcentage de réussite est mince.
Voilà, j'ai mal de ce bébé perdu sans nom, de ce prochain bébé tellement flou et de mon quotidien où ma blessure est secrète et ardente.

Je pose ici mon fardeau et ma douleur.

Quand commence-t-on à vivre sans y penser tous les jours ?


Ludivine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef1408

avatar

Nombre de messages : 390
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léo
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse suite à une thrombose du cordon ombilical
Le : 14/08/2013
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: ce secret au fond de moi à tout jamais   Dim 17 Nov - 15:32

Malheureusement bienvenue Ludivine.
Ton histoire est bouleversante et je t'envoi beaucoup de courage pour traverser ces moments difficiles..
Mon petit ange est parti il y a seulement 3 mois et tous les jours je pense à lui et je penserais toujours à lui..je pense que le temps va simplement m'aider à penser à lui plus sereinement et moins douloureusement. Mais après seulement 3 mois je suis encore tellement bouleversée par mes ressentis et son absence.
Ici tu es au bon endroit pour déposer ta douleur et tu peux t'exprimer librement. Et je t'envoi beaucoup de courage et de pensées positives pour que ton avenir soit rempli de bonheur.
Tendres pensées à ton petit ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ludivinils



Nombre de messages : 5
Localisation : nanterre
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nils né le 17/04/2011 et plein de vie aujourd'hui
Décédé(e) à : Un ange sans visage et sans prénom car parti trop tôt...
Le : 14semaines de grossesse
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: Re: ce secret au fond de moi à tout jamais   Dim 17 Nov - 17:03

merci beaucoup
ton message me touche.
3 mois c'est peu au regard du temps, et c'est énorme au regard de la perte d'un bebe.
Mon ange est parti de mon ventre il y a 5 mois déjà.
Merci pour tes bonnes pensées.

courage à toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamange du 62



Nombre de messages : 26
Localisation : pas de calais
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 18 SA
sans cause
Le : 15/10/2013
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Re: ce secret au fond de moi à tout jamais   Dim 17 Nov - 17:58

Malheureusement, bienvenue chére mamange de Nils
N'hésite pas à venir sur ce forum dés que tu en ressens le besoin! 
Cela peut te faire du bien...Moi j'ai perdu mon ange Gabriel il y a 1 mois, et grâce à mon fils de 2 ans j'arrive à avancer...

Je te souhaite plein de belles et bonnes choses
Bisous envolés à ton ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptiteplume

avatar

Nombre de messages : 348
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Marion
et une poussière d'ange
Décédé(e) à : 33 semaines et 2 jours SA
partie à 15 petits jours dans mon ventre
Le : 05/09/13
01/07/15
Date d'inscription : 12/10/2013

MessageSujet: Re: ce secret au fond de moi à tout jamais   Lun 18 Nov - 4:03

Je te souhaite moi aussi malheureusement la bienvenue parmi nous. 

Ça fait 2 mois que ma petite puce s'est envolée. Je pense à elle chaque jour. 

Je songe aussi déjà de temps en temps à faire un petit frère ou une petite sœur à ma fille, mais je me rends compte que c'est encore trop tôt. Je n'arrive pas à penser à ma petite puce et en même temps à me projeter avec un autre bébé. Je mélange mon envie de réécrire l'histoire avec une fin heureuse avec le futur éventuel.

Alors, je prends du temps, pour moi, pour elle, pour faire le deuil. Chaque chose en son temps, même si le temps semble très long et douloureux... 

Je veux croire que j'irai mieux un jour et qu'il ne me restera plus que l'amour inconditionnel et que j'ai pour ma fille et le manque et que la douleur sera devenue un peu plus douce, "moins  acide" comme l'avait si bien dit une mamange. 

Ça fait du bien de venir ici et de parler. Ça aide à se libérer et à avancer tout doucement.  

Bon courage et plein de pensées à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maud&Tom

avatar

Nombre de messages : 509
Age : 39
Localisation : France 71
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tom ange
Décédé(e) à : 29 SA cause IMG
Le : 04/07/2013, et Tao bébé espoir né le 02/08/2014
Date d'inscription : 25/07/2013

MessageSujet: Re: ce secret au fond de moi à tout jamais   Ven 22 Nov - 22:48

Bonsoir Ludivinils,

Ton histoire me touche beaucoup. Je trouve tellement terrible que tu vive ce deuil seule. Les hommes vivent souvent les choses différemment de nous, ils arrivent parfois à prendre un autre genre de recul ou expriment leur douleur différemment. As tu pu exprimer ta peine auprès de ton homme même s'il ne le vit pas de la même manière ?
Je pense que c'est bien de venir nous en parler ici, il y aura toujours quelqu'un pour t'écouter et surtout te comprendre, et je pense que c'est très important pour nous de pouvoir exprimer nos émotions, même les plus enfouis, pour s'en alléger un peu. Nous manquons tous de reconnaissance de nos Anges, de la légitimité de notre peine, au moins ici heureusement ce n'ai pas le cas, et je te souhaite que comme moi, ça puisse t'aider.
Il y a aussi les essayeuses en PMA dans la catégorie espoir qui peuvent te soutenir dans tes essais et les angoisses (normales) qui vont avec.
Plein de courage à toi, et surtout ne reste pas seule dans ton silence, on est là.
Affectueusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ce secret au fond de moi à tout jamais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: