DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes jumeaux, mon JA et JB

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 24 Fév - 11:39

J'ai lu beaucoup de témoignages sur ce forum, certains m'ont bouleversé, d'autres apaisé mais tous m'ont confirmé à quel point la vie est injuste! 

Je souhaite, moi aussi, partager avec vous mon histoire. 
   
J-19     Tout est parfait, mes deux garçons se développent bien, pas de trace de STT (syndrome transfuseur - transfusé) que nous redoutons tant. Ils sont trop forts mes enfants, je suis fière qu'ils grandissent côte à côte sans aucun problème et qu'ils savent déjà partager (ils ont un seul placenta). Mon col est long comme il faut, tout est beaux. 
  
J-11    Je demande à mon mari de m'emmener aux urgences, j'espère que c'est juste un problème de vessie. Le médecin qui m'examine et qui fait l'échographie ne dit rien. Ce silence est trop long, trop pesant, ce silence m'étouffe. Je m'agite mais je ne veux pas déranger. Enfin, il nous regarde et nous dit que la poche du premier jumeau est rompue et que mon col est très court. Si c'est à cause d'une infection, je vais accoucher dans 48h donc on m'installe dans la salle de travail. Je n'arrive pas à croire à ce que nous arrive. Ça ne peut pas être possible.
Je passe la nuit sur un lit d'accouchement avec une couverture qui n'en est pas une et la lumière du couloir qui donne directement sur mon visage. Cet endroit n'est pas fait pour dormir mais j'essaye quand même de me reposer un peu. Chose impossible, toute la nuit j'entends les cris des nouveau-nés. Je sais que mes bébés ne vont pas pleurer à la naissance, qu'ils vont naître dans le silence. Je ne me trompe pas.


J-10      On me dit que je suis "stable"pas d'infection, on me transfère dans une vraie chambre. Pour la première fois je remarque les contractions indolores. Pas de douleur, juste mon ventre qui devient dur et qui se déforme. Ça n'inquiète personne, c'est normal.
Mon mari est tout le temps à mes côtés, on essaye de rester positifs. On commence à compter les jours, on part de loin, je suis à peine à 22sa+2. Il faut aller jusqu'à 24sa pour envisager une réanimation, 26sa pour avoir un peu plus d'espoir. Si on tient jusqu'à 28sa, ça serait idéal. 30sa ça serait un rêve. Je ne le sais pas encore mais je n'atteindrai aucun de ces seuils.

J-7       Les journées sont longues mais chaque jour de gagné est une victoire. On me refait une écho, tout va bien, les bébés bougent, il reste un peu de liquide pour mon JA, juste ce qu'il faut. Pas de saignements, pas d'infection, juste un peu de contractions indolores mais cela n'inquiète personne.
 
J-1      Depuis quelques jours je suis inquiète, les contractions se font ressentir de plus en plus souvent, le ventre est souvent dur, la nuit je dors mal. Mais il faut qu'on s'accroche. Dans 3 jours on me laisse sortir avec une hospitalisation à domicile. Dans 3 jours, un pédiatre va nous expliquer comment se déroule "la prise en charge". Dans 3 jours je serai à 24sa. 
Dans cet hôpital, entre 24sa et 26sa c'est aux parents de décider s'ils souhaite une "prise en charge" ou pas et jusqu'à où ils veulent aller (cure de corticoïdes, réanimation, césarienne etc). Une décision dure qu'on aura jamais à prendre car dans 3 jours mes enfants seront déjà parmi les anges. 
  
JOUR J
Le matin je dis à la sage-femme que je suis inquiète, j'ai mal aux reins, j'ai mal dormi, le ventre est dur. On me fait des prélèvements pour vérifier. 
Vers midi je commence à avoir très mal au ventre. La douleur va et vient. Je regarde ma montre, j'ai mal toutes les 3 minutes! Je sonne. Ce sont bien les contractions de travail et je suis déjà ouverte à 3. Je n'arrive pas à retenir mes larmes. J'appelle mon mari et lui demande de venir. On me descend dans la salle de travail. Quelqu'un me demande pourquoi je pleure, je réponds que c'est trop tôt... 
Je suis dans la salle de travail. Mon mari est à mes cotés. J'ai très mal, on me pose la péridurale et ça me soulage enfin. On me dit qu'il y a bien une infection dans mon sang c'est pour ça que le  travail s'est déclenché et puis on m'annonce que mon col est déjà complètement effacé. Plus aucun espoir. J'envois par texto "c'est fini" à toute ma famille. Ils répondent qu'ils nous aiment et qu'ils prient pour nous.
On m'installe dans la salle d'accouchement. Les bébés bougent, je les caresse, je leur dit qu'il faut être courageux, que ça va aller. Ils ne savent pas encore ce qui va leur arriver. Mais moi je le sais, ils vont naître et mourir. Je sais déjà qu'ils vont mourir alors qu'ils bougent encore en moi.
On me demande de pousser. Je veux le faire vite pour eux. Car moi, je n'ai pas mal mais j'ai peur que mes bébés soient en souffrance. Je me concentre, je me retiens de pleurer, je fais ça pour eux. Ca y est, ils sont là, on nous annonce 17h20, puis 17h23. Ils ne crient pas. C'est moi qui hurle à leur place. Ce cri sauvage m'effraie encore moi-même. On dirait un animal à qui on vient d'arracher son coeur.  
On nous amène nos bébés mais ils dorment déjà. Ils ont reçu un produit pour ne pas sentir la douleur. Ils ne bougent pas, ils ne respirent pas, ils ont les yeux fermés. Seulement leurs deux petits coeurs battent encore. Je les caresse mes bébés, je leur parle, je les tiens dans mes bras. Ils sont là, nos petits jumeaux tant aimés. Qu'est ce qu'ils sont beaux mes enfants! Ils ont tout d'un petit bébé. Ils leur manquent juste quelques semaines de plus dans le ventre de maman. 
Les cœurs de mes garçons vont s'arrêter une heure plus tard. Et le mien sera brisé depuis, pour toujours. 


Gabriel et Michaël, vous êtes nés le 15 janvier 2014. Je vous aime mes anges. 
------------------------------------------------------------------------------------
  
 
AUJOURD'HUI
Aujourd'hui je m'en veux à mon corps de m'avoir lâché, je m'en veux à moi-même de ne rien pouvoir faire pour sauver mes bébés, j'en veux à la terre entière de devoir vivre cette douleur, d'être orpheline de ses enfants. Pourquoi mes enfants n'ont pas eu le droit de vivre ? Pourquoi je ne les connaitrai jamais, je ne les verrai pas grandir ? Comment serait ma vie s'ils étaient là?  Je suis en colère. C'est tellement injuste, c'est tellement dur, je n'ai plus confiance en la vie. Mes larmes coulent, mon coeur saigne, mon âme est malade. Je continuer à respirer mais une partie de moi est morte. 


Dernière édition par Maman des jumeaux le Mer 12 Mar - 14:04, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sissi82

avatar

Nombre de messages : 281
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon Grand ou mon soleil plein d'énergie, et Chloé mon étoile d'ange
Décédé(e) à : 30 SA
Le : 14.09.2013
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 24 Fév - 11:51

Courage nouvelle mamange. Ca fait toujours mal d'accueillir une nouvelle mamange ici.
Je sais a quel point cette epreuve est difficile et tu le dis bien la vie est injuste.

Le chemin du deuil est long, avec des hauts et des bas. On passe par pleins d'emotions, la culpabilité, la colére, la peur, l'injustice.....
Tu peux etre fiere de toi, de les avoir accompagné jusqu'au bout. Tu as fais de ton mieux, le reste appartient a la vie et ne depend pas de toi, c'est la toute l'injustice.

J'espere que tu trouveras ici et autour de toi tout le soutien que tu as besoin pour reprendre des forces. Ne te juge pas, prend le temps, tout le temps qu'il faut.

Je t'envoye plein de courage et d'energie pour avancer a ton rythme dans cette epreuve terriblement douloureuse.

Bisous a tes anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mam-mam

avatar

Nombre de messages : 715
Localisation : châteauroux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maïev
Décédé(e) à : 40 semaine +2 jours in-utero
Le : 08 février 2014
Date d'inscription : 22/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 24 Fév - 11:58

ton histoire me fait peine...
courage nouvelle mamange. 
je ne suis pas d'un grand réconfort mais suis de tout coeur avec toi.

tendres pensées à tes anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 24 Fév - 12:23

merci pour vos messages man-mam et sissi. 

sissi, c'est exactement le terme qu'ils utilisent à l'hôpital "l'accompagnement". C'est tout ce qu'on a pu faire pour nos bébés. ça fait tellement mal d'être tellement impuissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 24 Fév - 12:46

Me voilà les yeux remplis de larmes à la lecture de votre histoire.
Je sais que tu redoutais ce moment et tu as trouvé la force de le revivre à travers les mots et je sais à quel point c'est difficile car je l'ai revécu en te lisant. La force de partager les prénoms de tes enfants... magnifiques, Gabriel était le prénom que j'avais choisi si j'avais eu un deuxième garçon.

Pour moi aussi la colère contre le monde entier reprend bien souvent le dessus...et mon coeur me semble sombre et entouré d'un rempart de glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 24 Fév - 13:01

merci maxey pour tes mots si gentils. C'est effectivement difficile de mettre les mots sur mes sentiments et revivre encore une fois ce drame en le racontant.

Ton amour pour Erine et Louis est tellement forte qu'il n'est pas possible que ça soit la glace qui entoure ton coeur. Mais je comprends ce rempart que tu t'es construit pour te proteger d'être à nouveau blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 6:28

Aujourd'hui on est mercredi, aujourd'hui ça fait 6 semaines que tout s'est terminé, que vous êtes nés et partis aussitôt. Mes larmes coulent, mon cœurs saigne, c'est trop dur la vie sans vous mes anges. Donnez-moi la force de me relever de cette épreuve. 
J'aurais tellement aimé vous dire à quel point je vous aime et à quel point vous me manquez. J'aurais tellement aimé vous avoir dans mes bras, mes jumeaux d'amour. J'aurais tellement aimé que vous soyez là avec moi...
Je suis désolée de ne rien pouvoir faire pour vous garder plus longtemps. Je suis désolée de ne pas savoir vous protéger. Quelle maman suis-je ? 
Vous étiez tellement courageux d'affronter la vie et d'accepter la mort si tôt. Gabriel et Michaël, donnez-moi la force d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titilolo

avatar

Nombre de messages : 622
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : les ptits bébés
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 13/08/2012
Date d'inscription : 19/08/2012

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 6:38

chère maman des jumeaux, comme je suis désolée de t'accueillir sur ce forum... cela faisait longtemps que je n'étais pas venue et je vois encore de nouvelles mamanges, avec de nouveaux petits anges... comme c'est injuste...

je suis aussi la mamange de jumeaux, alors je comprends très bien tout ce que tu ressents, comme nous toutes ici d'ailleurs... certains jours vont être très difficiles, mais vient t'exprimer et nous serons là pour toi et pour penser à tes bébés... ici, ils ne seront jamais oubliés...

dans quelques temps, tu iras un peu mieux...aujourd'hui j'ai le recul de presque 1 an et demi et la chance de serrer contre moi le petit frère de mes jumeaux pour te dire cela...

je t'envoie tout le courage que j'ai chère mamange, tiens le coup!

gros bisous à tes petits garçons  bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 6:58

Merci Titilolo, 

Il y a des moments où ça va, les jours où j'arrive à sourire mais il y a encore beaucoup de moments et de jours comme aujourd'hui. Je n'arrive plus. Je n'ai peux plus. Merci en tout cas d'être là. J'ai lu ton témoignage, je suis tellement contente à chaque fois quand je vois qu'il y a un bébé espoir qui naît. Nous le méritons tellement. 

Comment s'est passé ta grossesse ? Avez tu un suivi plus poussé ? Tes juju c'étaient des garçons (mono-bi ou bi-bi )?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 8:14

Coucou Maman des jumeaux,

Justement aujourd'hui est un mercredi et je pensais à toi... Dimanche a été une belle journée pour toi et il y en aura d'autres j'en suis sûre mais pas le mercredi c'est tout...
 Comment occupes-tu tes journées? as-tu réussi à te fixer de petits objectifs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 9:09

Non, je n'ai pas réussi. Hier, j'avais la visite de mon amie donc c'était bien. Aujourd'hui, je me laisse aller. Mon objectif d'aujourd'hui est d'aller au cimetière et de faire une balade. Je n'ai pas envie de faire plus. Je me refuge sur le forum...  

Et toi, comment tu fais pour t'occuper les journées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 14:51

On va dire que je me lève tard, même si je suis réveillée j'ai du mal à trouver l'impulsion de me lever mais une fois que c'est fait ca va mieux.

J'avais réussi jusqu'à la semaine dernière à sortir, pour quelques achats ou démarches administratives mais maintenant je me suis occupée de tout...donc beaucoup moins de choses à faire sur ma liste. En plus ce sont les vacances scolaires chez nous et je dois vraiment me faire violence car je sais que j'ai beaucoup plus de chance de tomber sur quelqu'un que je connais. Sinon en général je fais les petites tâches ménagères de la maison, j'écoute de la musique, me prépare, je lis aussi j'ai commandé "Nos rêves envolés" mais rien qui ne vaille la peine à mes yeux...

La semaine prochaine je vais essayer de prendre rendez-vous chez le coiffeur...moment que je redoute mais ça pourrait me faire du bien. Je sais que dans quelques temps nous aurons le sport qui pourra nous occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ludoayrton2

avatar

Nombre de messages : 451
Localisation : France
Je suis : Papa de
Ange(s) : Mady et Adèle
Décédé(e) à : 21 et 25 jours (naissances à 24 SA)
Le : 22/01/13 et 26/01/13
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 15:48

xx


Dernière édition par ludoayrton2 le Dim 8 Nov - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 26 Fév - 16:32

Merci Ludovic pour tes encouragements, 
Ça fait du bien d'avoir des conseils des paranges qui ont déjà fait tout ce travail et qui ont reconstruit leur vie. Nous, on est qu'au début du chemin avec notre peine et nos questions sans réponses. 

Maxey, moi aussi je suis lente au démarrage le matin. C'est dur de s'organiser pour la journée. Mais, j'ai décidé de me faire un calendrier pour la semaine prochaine avec les objectifs et les tâches à accomplir. Je vais m'occuper aussi un peu avec les RDV pour la rééducation et avec la thérapeute. 

C'est une bonne idée, le coiffeur. Ça te fera du bien. Nous avec mon mari, on est allé faire une heure de massage à deux la semaine dernière pour prendre soin de nous. C'était chouette mais un peu cher. 
Je suis allée chez le coiffeur une semaine après le décès de nos jumeaux. Cela fait au moins 6 ans que je laissais pousser les cheveux et je les aimais bien long. Mais je savais que désormais ma vie a changé et j'ai voulu marquer ce changement. Je les ai fait couper jusqu'aux épaules. Je n'ai pas eu le courage de couper complètement court ni de faire une coupe moche quand j'ai voulu au départ. Je me suis dit que je dois être belle pour mes jumeaux le jour des obsèques.  
Mais je me souviens être assise dans le fauteuil et pleurer sans arrêt. La coiffeuse n'a pas posé de questions.

Tu me diras s'il est bien ce livre, stp. Tu as lu d'autres livres sur le deuil? J'en suis à mon deuxième mais je ne compte pas m'arrêter la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AxelleKW



Nombre de messages : 17
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo et Théo
Décédé(e) à : 21+5 SA
Le : 12/04/2013
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Jeu 27 Fév - 4:46

Bonjour Maman des jumeaux,

Depuis avril 2013 je passe souvent en visiteur sur ce forum. Je lis, je m'aide, je pleure... mais je n'ai jamais osé m'inscrire, commenter... Hier j'ai lu ton message et ce fut le déclic. Ton parcours fait tellement écho au mien, tes mots sont tellement les mêmes que je sors de mon silence.
On a perdu avec mon mari nos petits anges le 12 avril 2013 lors d'une nuit de cauchemar... J'étais à 21+5 sa. Comme toi j'ai dû être une maman courageuse. Comme toi j'ai dû rassurer mes petits, je leur ai chanté des chansons, seule dans cette salle (tandis que le papa effondré prévenait la famille par téléphone dans le couloir). Je les sentais, en vie, en moi... et j'ai dû me résoudre à les laisser s'envoler. Je n'ai pas donné la vie, mais la mort... le plus vite possible pour ne pas qu'ils souffrent... J'ai fait ca pour eux, parce que je les aimais déjà tellement.... On leur a ensuite dit au revoir, pardon aussi, pardon qu'ils ne puissent vivre à nos côtés, en les berçant...gravant leurs visages parfaits dans nos mémoires.... Voilà, le 12 avril 2013 je suis devenue une autre...
J'étais en colère !! En colère !!!!! J'ai maudis ce corps qui m'avait lâché, trahi, blessé, meurtri... qui m'avait volé mes amours... J'essayais de continuer à faire semblant de vivre, me demandant comment c'était possible que la terre tourne encore, que la roue du temps ne se soit pas stoppée, que je puisse continuer à vivre à respirer sans eux... moi, cette enveloppe vide que j'étais devenue mais qui continuait à avancer, faire semblant... craquer, crier comme un animal sauvage...puis repartir sur la route de la vie avec cette blessure brulante toujours dans le corps...

En lisant ton témoignage Maman des jumeaux, tout ca a ressurgi et j'ai voulu t'écrire pour t'apporter tout mon soutien. Te dire, qu'ici à Bordeaux, une autre mamange pensait fort à toi, au papa, à Gabriel et Mickaël. J'aimerais tellement pouvoir enlever ta souffrance, te rassurer...

Je vais maintenant te raconter la suite de mon histoire, parce que oui l'histoire continue (on ne sait comment) et qu'elle peut être belle.
Mes jumeaux auraient du naitre le 28 août 2013. Cette journée fut terrible, mais le lendemain, je ne saurais l'expliquer, un "poids" s'était envolé... Le 1er septembre 2013, soit 4 jours après, mon corps recevait un nouveau cadeau... et ce cadeau grandit en moi depuis bientôt 7 mois.

La vie est dure, cruelle, je ne me remettrais jamais de cette injustice qui nous a été faite, jamais... Milo et Théo seront toujours dans nos cœurs et à chaque fois que je croiserais des jumeaux j'aurai ce pincement... mais je voulais juste te montrer que même si ca peut paraitre impossible la vie peut nous offrir de belles choses.

Maman des jumeaux (et Maxey) prenaient le temps. Allez à votre rythme, sachez vous écouter. Doucement le chemin va se reconstruire, je vous le promets...

Je pense fort à vous et à nos petits anges qui veillent sur nous où qu'ils soient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Jeu 27 Fév - 6:49

Merci AxelleKW
Ca fait du bien d'entendre tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Jeu 27 Fév - 7:55

Bonjour Axelle KW,

Sache que comme toi, moi aussi j'avais besoin d'un déclic et pour moi c'était le témoigne de Maxey. C'est son histoire qui m'a fait sortir de mon silence et c'est grâce à elle que je me suis inscrite sur ce forum. J'ai voulu le faire juste pour qu'elle sache que elle n'est pas seule.

Je te remercie d'être venue aujourd'hui et de partager ton témoignage avec moi. Nos histoires se ressemblent tellement, nous les avons vécu de la même manière. Ça  me rassure de savoir que toi aussi, tu as parlé à tes bébés avant qu'ils naissent, que tu as eu peur qu'ils souffrent, que tu leur as demandé "pardon" comme moi. Ca me rassure qu'une autre maman a vécu son accouchemant comme moi, avec cette pénible conscience que c'est ça qui va tuer ses petits jumeaux.  Ça fait tellement du bien de savoir qu'on n'est pas seuls au monde avec cette peine. 

Après mon accouchement, j'ai posé la question à la sage-femme si cela arrivait souvent et tout ce qu'elle m'a dit c'était "ça arrive". Je me suis sentie comme si mon cas était tellement particulier et rare. Je me suis sentie SEULE dans ma douleur. Mais non, grâce au forum, je sais qu'il y tellement de petits jumeaux qui se sont envolés trop tôt, tellement de mamans qui ont dû vivre leur perte. 
C'est tellement traumatisant ce qu'on a vécu. Cet accouchement qui au lieu d'être un moment unique devient un cauchemar. Personne nous a jamais préparé psychologiquement à devoir vivre ça un jour. Personne nous a dit comment affronter la culpabilité d'avoir donné la mort. Car moi aussi, j'ai dit à mon mari après l'accouchement que le rôle d'une maman est de donner la vie et moi tout ce que j'ai pu c'est de donner la mort. 
Aujourd'hui je sais que je ne suis pas seule. Quelque part ça m'apaise mais quelque part ça m'attriste de savoir qu'il y a tant de petites vies qui sont perdues à jamais

Et le fait de savoir, que aujourd'hui tu portes à nouveau la vie me redonne de l'espoir. Car moi aussi je hâte de bercer un jour un bébé dans mes bras mais avant tout j'ai besoin de me prouver que je suis capable de donner la vie. 

Comment vis-tu aujourd'hui ta grossesse? C'était dur de passer "le cap de 22sa" ? As-tu un suivi plus poussé pour ta grossesse? As -tu su la cause de la perte de tes jumeaux? J'ai tellement de questions à te poser mais je comprendrai si tu n' a pas envie de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AxelleKW



Nombre de messages : 17
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo et Théo
Décédé(e) à : 21+5 SA
Le : 12/04/2013
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Jeu 27 Fév - 12:00

Petite Maman des jumeaux,

Sache que je te répondrai toujours car je me sens vraiment proche de toi, même si nous ne nous connaissons pas. Et j'ai vraiment envie de t'apporter de l'espoir, te montrer que non tu n'es pas seule et qu'on peut se relever, ne plus faire semblant mais réapprendre à vivre tout simplement. Je voudrais tant qu'aucun parent n'ait à vivre cette souffrance... Alors je vais te raconter et tout te dire.

Ma grossesse je la vis pleinement, comme une belle surprise, un cadeau. On a pas cherché à avoir un autre bébé rapidement avec le papa. On s'est dit que la nature nous offrirait à nouveau le bonheur de porter la vie quand je serais prête. Quand je parviendrais enfin à refaire confiance à ce corps que j'ai tant haï... et à moi aussi. Quand je laisserais la culpabilité de côté pour enfin accepter l'inacceptable. J'aime croire que ce sont mes deux bébés étoiles qui m'ont offert ce petit frère si tôt. Un petit clin d’œil qu'ils me font pour me dire de continuer, que malgré tout la vie continue...
 
En réalité je pense avoir atteint une étape cruciale de mon deuil le jour de la naissance théorique des bébés, le 28 aout 2013. Après ce jour je me suis sentie différente, allégée et j'ai su qu'un seuil psychologique avait été passé. J'étais prête à nouveau pour...vivre... Je m'y autorisais et j'avais le sentiment qu'ils me donnaient aussi la permission...

Parce que j'avais besoin de marquer ma chair pour montrer qu'il y avait un "avant" et un "après" (en outre du changement de coupe et de couleur de cheveux comme tu l'as fait), j'avais pris rendez-vous pour me faire un petit tatouage avec mes deux étoiles... et je ne sais pas pourquoi mais la veille je me suis dit qu'il fallait que je fasse un test de grossesse. Je sentais qu'il fallait... J'ai fait le test et il était positif... Surprise, joie, étonnement, crainte... j'étais comme dans une autre réalité...
Très vite on s'est dirigé vers un nouveau gynécologue, loin de l'endroit où on a perdu nos petits bouts... J'ai tout de suite était pris en charge par une gynécologue formidable qui a su, et qui sait encore aujourd'hui, me rassurer, trouver les bons mots.
On a décidé de pratiquer un cerclage du col de l'utérus à 13sa pour mettre toutes les chances de notre côté. A vrai dire on ne sait pas si c'est nécessaire et je pense qu'on ne le saura jamais... Mais ce qui est certain c'est que psychologiquement ce cerclage est essentiel pour moi.
Milo et Théo sont arrivés le 12 avril 2013 mais on ne sait toujours pas pourquoi... pas d'infection de mon côté, quelques globules blancs chez les petits mais pas suffisamment nombreux pour expliquer qu'ils aient quitté mon corps... et même bizarrement présents pour les médecins... (faut dire que j'ai une maladie génétique qui provoque entre autres une augmentation inexpliquée des globules blancs, mais cette maladie rare ne provoque pas d’avortement spontanée d'après le corps médical...) alors le mystère reste complet....

Ma première angoisse fut de vivre cette opération de cerclage. J'avais peur... Non pas de perdre mon bébé (car j'ai l'intime conviction et ce depuis l'annonce de ma grossesse que nous irons au bout !), mais de m'effondrer psychologiquement en replongeant dans un contexte "d'accouchement" qui était encore très frais dans ma mémoire. (Le cerclage ca signifie RACHI, donc une espèce de péridurale, salle d'accouchement... bref un contexte hospitalier identique.) Finalement on a anticipé et j'ai pris un petit calmant à l’hôpital et tout s'est très bien passé.
Depuis le 2 décembre je suis donc cerclée. Je suis tranquille à la maison, je me fais chouchouter par le papa et je profite de ma nouvelle grossesse. Je prends plaisir à décorer sa chambre, lui choisir des vêtements, trouver son prénom (ca y est c'est fait !)... bref ce bébé a sa place à lui ! C'est mon 3eme enfant.

Au niveau du suivi, je vois tous les mois ma gynécologue, comme pour une grossesse classique. Suite à l'opération de cerclage j'ai eu 2 mois de piqures hebdomadaires de progestérone dans le fessier et chaque semaine je dois mettre un ovule pour éviter de choper une infection, et ce jusqu'au terme. Je limite mes sorties et suis très à l'écoute de mon corps. Dès que je sens la fatigue, je me stoppe.

J'ai perdu Milo et Théo à 21+5sa. Lorsque j'ai atteint ces dates pour ma nouvelle grossesse, j'ai vécu une semaine très angoissante. J'ai pleuré, je disais à mon mari que je ne voulais pas qu'on me le prenne aussi... mais ce qui m'a rassuré c'est que je savais que si j'étais trop angoissée je pouvais venir consulter ma  gynécologue. Au final je n'en ai pas eu besoin. Je me suis ressaisie.

Cette grossesse est cette grossesse. Je suis confiante (Il le faut !). Je veux que mon bébé grandisse dans une maman sereine, alors je suis sereine. Je ris, je partage, je lui fais écouter de la musique, on fait du morse... Et quand il sera parmi nous, on lui racontera. On lui racontera qu'il a deux grands frères et ce n'est pas glauque c'est la vie, la notre et la sienne aussi... Notre famille, notre histoire...

J'ai pris tellement de force quand nos étoiles sont parties. Ils ont changé ma vie... J'ai quitté mon travail, et j'ai décidé de me réaliser enfin ! Aujourd'hui je suis en train de faire un livre qui sortira en aout 2014, un an après leur disparition... Je ne veux pas que mes petits bouts soient morts en vain, alors je vais tout faire pour que, où qu'ils soient, ils soient fiers de leur maman. Je dois transformer ce drame en force, en moteur. Je leur dois ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 6:01

Chère Axelle KW, 

Milo et Théo ne sont pas morts en vain, c'est formidable ce que tu as fait pour eux, je suis sûre qu'ils sont fiers de leur maman. Quel est le sujet de ton livre ? Sinon, tes fils étaient de vrais jumeaux ? 

Merci d'avoir partagé ton vécu pour la nouvelle grossesse, je suis contente de savoir que tu en profites et que tu es heureuse à porter à nouveau la vie en toi. C'était important que tu sois prête et dans ta tête et dans ton corps. Ça me rassure que tout se passe bien. C'est bien que les médecins t'ont laissé le choix de faire le cerclage. Ça doit t'assurer même si tu ne sais pas si c'est nécessaire. Moi, on me dit que s'il n'y pas de béance du col avérée lors de l'examen, il n'y aura pas de cerclage. Je ne sais pas quoi en penser... 

J'ai fait mon hysteroscopie aujourd'hui et je suis encore fâchée contre mon corps. Il y a encore trop de débris de placenta pour voir clair dans mon utérus. Pas de malformations visibles donc le médecin pense que tout simplement mon utérus n'est pas capable d'assumer une grossesse gémellaire ! Pour en être sûr je dois refaire l'hystero dans 2 mois !!! quand mon utérus se remettra de l'accouchement. On m'a dit que de toute façon je ne tomberai pas enceinte avant car mon utérus n'est pas prêt... Et ça m'énerve ! J'ai
besoin d'avoir un objectif, d'avoir de l'espoir et non, c'est mort pour encore 2 mois! J'espère qu'au moins j'aurai droit de refaire un peu de sport bientôt car sinon je vais craquer à rien faire de mes journées... 

En plus dans 2 mois, ça m'amène exactement à la date de mon terme théorique. Je crains de passer ce cap. 

Axelle, tu as pris la totalité de ton congé maternité ? Comment tu t'occupais les journées ? 

Maxey, j'ai écouté hier en boucle "pas de mots", très jolie cette chanson donc je me suis "torturée" avec Smile 
Comment vas-tu aujourd'hui ? Tu as pris ton RDV chez le coiffeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 7:45

Coucou Axelle KW, 

Je me demandais si tu étais tombée enceinte de tes jumeaux spontanément? Connais-tu le sexe de ton bébé? Et toi comment vis-tu le fait d'accueillir un bébé et pas deux ? As tu repris des choses que tu avais achetées pour les jumeaux notamment pour la décoration ou as-tu ressenti le besoin de tout changer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AxelleKW



Nombre de messages : 17
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo et Théo
Décédé(e) à : 21+5 SA
Le : 12/04/2013
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 8:26

Coucou Maxey,

Oui c'était une grossesse totalement spontanée. Et ce fut une énorme surprise ! Déjà parce que je pensais qu'avec ma maladie j'étais hypo-fertile mais en plus nous n'avons pas de jumeaux dans nos familles... Double surprise !

Lors de la 1er échographie j'étais en stress. J'avais peur que l'on m'annonce qu'il y avait une fois encore 2 bébés. J'ai été tellement soulagée que j'ai pleuré quand on m' a dit qu'il n'y en avait qu'un. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis dit que si il n'y en avait qu'un, nous y arriverions ! (bon je sais très bien au fond de moi qu'il y a des risques mais ca m'aide de me dire que non tout ira bien !)
Cette fois encore on attend un petit garçon. Le fait qu'il soit tout seul dans mon ventre m'aide à bien distinguer mes deux grossesse, je pense, car elles sont tellement proches dans le temsp... Et puis les sensations physiques sont différentes... donc vraiment je vis cette grossesse avec lui et pour lui.

A la mort de Milo et Théo nous venions de déménager et j'avais donc fait leur chambre en premier. On a alors tout enlevé et j'ai tout enfermé dans les placards.
Pour bébé 3, j'ai repensé toute la chambre mais en gardant ce que nous avions acheté, chiné... J'ai repeint un des lits pour ne pas avoir la même projection que pour les garçons. J'ai changé les couleurs des meubles de la chambre en les customisant... Nous avons gardé les mêmes vêtements que j'ai re-trié... et même les cadeaux que nous avions reçu. 
Je me suis investie très tôt dans cette deuxième grossesse malgré certaines remarques de mes proches. Ca m'aide !
Aujourd'hui la chambre est prête, c'est la sienne et je ne vois pas les petites affaires de bébé comme des reliques de Milo et Théo mais comme les affaires de June (puisque c'est le prénom que nous avons choisi). Et pis on a acheté plein d'autres choses pour lui !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AxelleKW



Nombre de messages : 17
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo et Théo
Décédé(e) à : 21+5 SA
Le : 12/04/2013
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 11:55

PPfff...je viens de m'apercevoir que l'un de mes messages dans lequel je te répondais Maman des jumeaux n'a pas été publié...

Je vais essayer d'être brève...

Je sais que l'attente de ta prochaine hystéroscopie est dure, pleine de frustration, de doutes et de questionnement.
Personnellement, je m'étais dit que je ferai l'examen en septembre donc après la date de la naissance théorique des garçons. J'avais besoin de "finir" cette grossesse dans ma tête... Et puis finalement le mois de septembre est arrivé et ma nouvelle grossesse avec.
Dis-toi que ce temps est nécessaire et que tu accomplis encore un geste de super maman en attendant ce prochain rendez-vous. Tu travailles pour bébé 3, pour ton bien-être et pour le sien !

En ce moment vous devez être dans la phase où vous détestez toutes les femmes enceintes (je suis désolée) ou vous vous effondrez en voyant des poussettes, sans parler des doubles... mais sachez, toi et Maxey que le deuil que vous accomplissez et toutes les démarches médicales... c'est pour vous et pour vos futurs petits bouts que vous les accomplissez. 

Par rapport au cerclage, le test te permettra de vivre ta prochaine grossesse (oui il y en aura une autre) le mieux possible. Si effectivement tu n'as pas de béance ce n'est pas la peine de t'ajouter ce stress de l'opération et les contraintes qui vont avec.
Et oui malheureusement pour nous, ton médecin t'a dit la même chose que ce que l'on m'a dit cette nuit de cauchemar pour répondre à mes "pourquoi???", "Une maman n'est pas faite pour porter deux petits, alors parfois il faut les laisser partir...".

Pour ce qui est de ta crainte d'arriver au jour du terme, je vais te raconter comment nous l'avons vécu avec mon mari.
Ce jour là il n'est pas allé au travail. C'était trop dur. Trop de tristesse... Nous avons alors décidé de prendre la voiture direction l'océan.
Assise à regarder la mer, à parler dans ma tête à mes petits amours tout en étant dans les bras de mon chéri et bien j'avais l'impression que nous étions réunis tous les 4. Je me suis sentie libérée. Comme si la boucle était bouclée. J'avais fini mon cycle de grossesse et j'étais autorisée à continuer avec ces deux petites étoiles pour veiller sur moi.
Chacun vit son deuil à sa façon mais je voulais te montrer que cette date, malgré toute la tristesse qu'elle apporte, peut aussi être belle.

Pour le congé maternité c'est une histoire compliquée, très compliquée. Figurez-vous que l'on m'a dit ne pas y avoir le droit... J'ai donc étais mis en arrêt maladie. Mais au bout d'un mois et demi j'ai repris la route du travail parce qu'il le fallait bien. J'ai tenu 2 semaines, on m' a mise en mi-temps thérapeutique alors que mon contrat était déjà à temps partiel.
Là-bas ca c'est très mal passé...pour faire court j'ai subi du harcèlement et des réflexions très déplacées ("C'est mieux ainsi ils devaient avoir des malformations". "Ah, ils n'avaient rien, ah ben c'est donc que ca vient de toi ! " "Tu ne devais pas revenir si tôt, tu nous vous dans la merde "... j'en passe si vous saviez...) Bref, j'ai décidé de faire une rupture conventionnelle poussée par ma patronne. C'était soit ca, soit les prud'hommes. J'ai suivi les conseils de la médecine du travail et opté pour la rupture. J'étais trop faible psychologiquement pour me battre...
Et surprise, alors que je regardais mes relevés de la SECU je vois qu'au 7eme mois théorique ils m'ont fait basculer en congé maternité... comme si je n'avais pas perdu mes bébés... J'appelle et on m’explique que, si, j'y avais le droit. Puis "oh mais vous avais repris le travail trop tôt du coup. Vous devez nous rembourser." Ca a fini avec un médiateur et j'ai eu gain de cause, à savoir que je n'ai pas eu à rembourser le mois qu'ils m'avaient versé. J'ai vécu cette histoire administrative comme une seconde perte de mon statut de maman. On effaçait toute trace de ma maternité...
En fait il y a une faille dans la loi française en ce qui concerne les mamans de bébés jumeaux nés à 21+5sa... Ils ne savent pas dans quelle case nous mettre...

Du coup je vais te raconter comment j'ai occupé mon temps lors de mon congé maladie/maternité (^^).
Juste après le décès des bébés, j'ai eu besoin d'être entouré de mes amis proches (ma famille est venue quelques jours suite à l'accouchement mais j'étais dans un état hébétude, aliénation, de désespoir...). J'avais besoin de remplir mon enveloppe vide par la présence de mes amis, très à l'écoute (parfois maladroit mais je ne les blame pas car ce qui est dur pour nous l'est aussi pour eux, à leur manière). On allait donc au resto, les uns chez les autres... et je m'autorisais à être moi en faisant semblant puis en craquant... Je faisais tout pour ne pas penser.
J'alternais ces phases boulimiques d'envie de voir du monde avec des phases de retrait total du monde. Je rentrais dans ma bulle et j'écrivais. C'est ma manière à moi de me soulager et d'avoir toujours un lien avec mes petits pois (c'est comme ca qu on les surnommait. Ca c'était pour les 15 premiers jours...

Après ca on s'est organisé une virée sur Paris avec mon chéri et on est allé voir mes grands-parents. Ma mamie a perdu un petit garcon a 6 mois et demi de grossesse. Je le savais mais officieusement... On a discuté. Elle m' a dit que 50 ans après, il était toujours dans son cœur mais que la vie avait repris, qu'il fallait avoir confiance.

Suite à notre voyage d'amoureux où nous maudissions toutes les futures mamans que nous croisions, j'ai décidé de réaliser un projet dans lequel je n'osais pas me lancer. En 2012 j'avais créer une boutique sur le net que j'avais laissé vide. Je me suis mise à créer. Ca m'a permis de remplir le vide qui était le mien. Je me suis mise à faire de la guitare électrique et j'ai écrit, beaucoup...à mes deux petites étoiles encore et toujours. Et je me suis mise à sortir... presque tous les jours, balades photos, concerts... sans le papa qui restait à la maison. Deux personnes, deux deuils, deux façons différentes de gérer la chose.
Pour lui le silence, le retranchement, les pleurs silencieux. Pour moi la fête, les sorties, la vie extérieure pour me remplir de vie (et pis je me disais que mes étoiles devaient bien rires quand j'étais triste "ben pourquoi tu pleures maman ? Nous on est bien là-haut ! On voit tout, on s'occupe de nous... On comprend pas pourquoi t'es triste. on se reverra plus tard tu sais."... Oui je sais ce que vous pensez... mais ca m'a aidé et ca m'aide encore de les imaginer tous les deux en train de se moquer de moi puis de me rassurer...)
De la distance donc avec le papa, des doutes et des interrogations de mon côté sur notre couple ("est-ce que la mort des enfants n'est pas un signe ? Patati patata...), des beaux moments d'engueulades et des beaux moments d'amour aussi et surtout...

Quand Milo et Théo sont partis cela m'a permis de me poser les bonnes questions. Savoir qui j'étais, où je voulais aller... Une remise en question dont mes petits bouts on était le moteur et je suis persuadé que c'est pour cette raison qu'ils sont entrés dans ma vie....
Sans eux je n'aurais pas eu ce moteur, ce courage...
Aujourd'hui on peut dire que mes petits garçons m'ont apporté le succès puisque suite à l'ouverture de ma boutique ma vie se dessine autrement... Blogueuse déco/DIY on m'a interviewé plusieurs fois, mon blog est passé à la télé, les propositions professionnels pleuvent et aujourd'hui je réalise un livre de créations DIY qui sortira en aôut. Mes bébés auraient eu (dans une autre vie) 1 an... Je trouve ca fort symboliquement. Ils m'ont apporté tellement de choses dans leur présence comme dans leur absence....
Je les aime tellement fort... Je leur dis merci tous les jours dans mon cœur de m'avoir transformé ainsi. Mon malheur m'a rendu forte.

Et vous ? Vous êtes en congé maternité ? Les papas, les amis... sont-ils là pour vous ? Vous êtes suivis par un psychologue ou autre ?

Je me rends compte que je n'ai pas été brève du tout !! Smile

Je pense fort à vous les filles et à nos trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AxelleKW



Nombre de messages : 17
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo et Théo
Décédé(e) à : 21+5 SA
Le : 12/04/2013
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 12:01

désolée pour les fautes. emportée dans l'élan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tunia84



Nombre de messages : 176
Localisation : Avignon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léa
et poussiere d ange perdu a 7SA le 23.08.2009
Décédé(e) à : 20 + 5 SA, cause inconue
Le : 3/02/2014
Date d'inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 12:21

Axelle,

juste pour te dire qu on m avait dit aussi, qu un jour je comprendrais pourquoi ma fille a apparu juste un petit moment dans ma vie... on m a dit qu elle est venue en moi pour m apporter q.ch... quoi? Peut etre aussi une transformation comme toi...et il faudra l accepter... j esseye de croire qu il n y ai pas de hasard dans la vie...toutes les choses sont pour quelques chose...

Ca m enleve rien a ma peine mais il faut essayer d avancer...

Je souhaite bcp de courage a toutes les mamananges.

Et j envoie plein de bisous a nos anges!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucilleF

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 38
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guido et Lucille
Décédé(e) à : 22 SA+4
Le : 16/02/2013
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 28 Fév - 17:32

Chere Mamange,

Cela faisait longtemps que je ne lisais pas un temoignage d'une mamange de jumeaux mais j'avais envie de connaitre ton histoire.

Tout ce que tu ecris...J'ai l'impression de revivre mon accouchement. Ceci me brise le coeur a' nouveau, non seulement car je me revois aussi a' pousser le plus fort possible, en criant comme un animal martyrise' alors que mes bebes etaient vivants et en bonne sante' dans mon ventre, en train de bouger ne sachant pas l'horreur qui les attendait...Mais j'ai aussi le coeur brise' de savoir que d'autres mamans ont vecu le meme drame que moi, que d'autres bebes ont perdu leurs vies trop tot et trop injustement.
L'enfer que nous avons connu dans ces salles d'accouchement ne pourra jamais etres compris par ceux qui ne l'ont pas vecu. Parfois, je ne sais meme pas comment j'ai fait pour survivre a' cette horreur. 
Comme toi, mes bebes sont nes vivants et on a rien pu faire, juste les laisser mourir, j'espere sans souffrir. Mon coeur s'est arrete' de battre avec leurs coeurs ce 16 Fevrier 2013.

Mais tu connais mon histoire aujourd'hui. Mon coeur rebat et j'ai vraiment hate a' ce que le tien reprenne a' battre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 1 Mar - 13:59

Axelle, merci de répondre à toutes mes interrogations. Je lis tes récits avec une énorme légèreté. C'est sûrement la manière dont tu sais raconter. 

Mon gynécologue pense que le cerclage sera obligatoire pour ma suivante grossesse, moi aussi, je pense que cela va m'assurer énormément. On en est pas là pour le moment, mais cela me permet déjà d'avancer. Finalement, il m'a donné des hormones pour aider à évacuer les débris du placenta lors du prochain cycle. Et il m'a dit de refaire l'hystero dans un mois et pas deux comme le voulait l'autre médecin. 

Si j'ai bien compris, tu n'as jamais fait d'hysteroscopie ? Tu n'as pas eu peur qu'il y ait autre chose à part le col ? 
Sinon, Milo et Théo était de "vrais" jumeaux ? Si oui, pour ce type de grossesse il n'y a aucune explication médicale et ce n'est pas du tout héréditaire. Ce qui est héréditaire et uniquement du côté de la femme, ce sont de "faux" jumeaux car il y a lieu une "surovulation".
Personnellement, je n'ai rien acheté pour Gabriel et Michaël, même pas de vêtements, j'attendais d'être plus avancée dans la grossesse. Mais je vois que pour toi, ça n'était pas facile avec la chambre toute prête et tout l'équipement qui attendait. 

Et oui, je déteste les femmes enceintes, les bébés dans leurs poussettes et en général les gens. Ça m'angoisse de parler avec les gens. Nous devons recevoir les collègues mais on a appris que la femme était enceinte. J'ai demandé de tout annuler, la dernière fois quand on les a vu, c'était moi qui avais un joli bidon et pas elle. Je n'arrive pas à accepter que c'est elle qui aura bientôt son enfant et pas moi, en plus qui sera né la même année que mes jumeaux. 
Les seule femmes enceintes pour qui je suis sincèrement contente sont les mamans anges car vous le méritez tellement. Et c'est vous qui nous donnez aujourd'hui la force de se projeter dans la vie. 

Je compte utiliser complètement mon congé maternité. Je considère que c'est le cadeau que Gabriel et Michaël m'ont fait et je compte utiliser cette période pour prendre le temps pour moi et mon corps (qui a l'air de ne pas suivre pour le moment et contre qui je suis encore fâchée). Je suis impatiente de pouvoir reprendre la natation, la course à pied et je voudrais m'inscrire au cours de yoga. Sinon, je vais tout simplement profiter du printemps et de l'été. 
C'est horrible ce qui t'es arrivé avec ta reprise de travail et le congé maternité mal calculé. Je me demande si les gens qui se permettent ce type de réflexions sont simplement bêtes car je n'arrive pas à croire qu'on peut être méchant à tel point.

Moi aussi, je trouve ça dure de gérer les erreurs administratives. Je viens de recevoir un mail de la sécu "vous êtes à votre 7eme mois de grossesse, dès que votre congé commence, adressez nous, bla,bla, bla". Alors que j'ai déjà fourni tous les documents et justificatifs 2 jours après mon accouchement. 
Et puis, la mutuelle à qui j'ai envoyé les actes de naissances où j'ai surligné la mention "décédé" (on a droit au remboursement des frais des obsèques), vient de m'adresser les cartes avec mes "fils" comme "bénéficiaires". C'est dur les erreurs comme ça. 

Mon mari est formidable, il est là pour moi. Même si on ne vit pas les choses de la même manière je sais qu'il souffre autant que moi. Quand on est tous les deux, on est à l'écoute de l'autre et on essaie de passer le temps ensemble. Bientôt on va commencer un groupe de parole pour les parents en deuil périnatal, on est un peu impatient que ça se mette en place. Sinon, je voie individuellement une thérapeute dans la même association (agapa). Ça fait du bien de parler. Je lis aussi sur le deuil (le berceau vide, mourir avant de n'être). Je suis à la recherche d'autres livres si jamais vous pourriez m'en conseiller. 

Sinon, les amis je les fuie pour le moment comme tous les gens qui veulent m'approcher. Je ne peux pas, je ne suis pas prête, j'ai peur des gens. Il y a juste une amie très proche avec qui je me sens en sécurité et qui je vais voir de temps en temps. Pour le moment ça me suffit.

Tunia, tu as raison d'y croire que tous se passe pour une raison. Je me suis posé cette question dès le début. À quoi me servira cette perte des vies inutile, qu'est ce que cela m'apportera... Pour le moment je n'en sais rien. Mais j'espère qu'un jour j'y verrai plus clair et avec le recul je pourrai dire que grâce à mes jumeaux, j'ai pu réaliser telle ou telle chose. Comme l'a fait Axelle. 

Lucille, merci d'avoir lu mon témoignage. Quand j'y pense qu'on est tellement nombreuses à être passées par ça., je n'ai pas de mots.  C'est tellement inhumain ce qu'on a vécu lors de nos accouchements, "le plus beau" jour de notre vie qui tourne au cauchemar. Et cette conscience qu'on va les perdre et que c'est ça qui va les tuer. Aucune espoir laissée. 
Comme, je t'ai déjà dit et cela concerne aussi Axelle, j'apprécie que vous soyez là pour nous. Vous, les mamans anges qui ont réussi à recoller leur vie, vous qui avancez aujourd'hui la tête haute. Vous qui revivez volontairement avec nous ce passé douleur dans le seul but de nous redonner de l'espoir et montrer que malgré tout qu'il y a une lumière au bout du couloir. Cela prouve aussi à quel point vous êtes aujourd'hui fortes. J'espère être un jour comme vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie18

avatar

Nombre de messages : 1091
Age : 33
Localisation : ESSONNES
Je suis : Maman de
Ange(s) : NOA
Décédé(e) à : A 21 SA+6 JOURS
Le : le 18 octobre 2013 à 19H51
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 1 Mar - 15:35

Bonsoir

Comme livre sur le deuil périnatal, je te conseil" les rêves envolés " moi il m'a aidé  à vivre mon deuil.
Tendres pensées à tes anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 1 Mar - 16:39

Merci Elodie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucilleF

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 38
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guido et Lucille
Décédé(e) à : 22 SA+4
Le : 16/02/2013
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Dim 2 Mar - 12:33

Chère maman de jumeaux

Je comprends tout a fait que tu veuilles éviter les gens et surtout les femmes enceintes. Je faisais la même chose, une sorte de jalousie saine et justifiee. Pourquoi elles et pas moi? 
Au moment ou' j'etais enceinte de mes jumeaux, 2 autres collegues etaient enceintes aussi. Elles ont eu leurs bebes ensuite.
Je ne pensais plus pouvoir remettre les pieds au travail et les regarder, les affronter.

Car affronter est le mot juste. 
Apres la perte de nos amours, on affronte tout. 
Toutes les situations, toutes les personnes, tous les lieux. Je n'osais meme plus aller dans le supermarche' ou' j'allais enceinte, dans le restaurant ou' j'allais enceinte, dans les magasins ou' j'allais enceinte...Je sentais comme une honte de ne pas etre arrivee a' avoir eu mes bebes, je sentais aussi une enorme peine de savoir que j'etais enceinte, heureuse, fiere de mon ventre au moment de frequenter ces endroits et puis du jour au lendemain plus rien, un ventre vide, gras, deforme', prive de vie.

Je vais bientot reprendre la gym. J'ai encore peur d'y remettre les pieds car je n'y suis pas retournee depuis la perte de mes bebes. Je pense meme changer de gym!

J'evitais aussi beaucoup de personnes, d'amis car sans le faire exprès les gens sont maladroits.
D'autres sont tout simplement betes et mechants.
La pire erreur administrative a ete lors des funerailles de mes bebes.
Ils etaient enregistres dans le systeme comme arrivants au Pere Lachaise sans les parents, seuls...Qui pourrait faire cela a' des bebes??? 
Bref...Aucune chapelle n'etait prevue pour eux, pour nous, pour nos derniers adieux...Donc on a du placer leurs cercueils dans le parking du crematorium, au milieu des voitures et des passants, pour pouvoir leur dire nos derniers adieux. Deux minuscules cercueils avec des roses blanches dessus, au milieu de ces voitures...et moi, par terre a' ne pas vouloir les lâcher, les quitter. 

Quel manque de respect pour mes amours, quelle horreur de penser que j'ai du partir et les laisser seuls, sur ce parking avant d'être incineres. Je n'arrive pas a' oublier cette scène, a' me pardonner de les avoir laisse' dans ce parking.
J'ai cru que j'allais tuer la secretaire du crematorium qui n'a rien voulu faire pour regler la situation car il etait evident qu'il y avait eu une erreur bien sure.

J'ai aussi recu un courrier un jour comme quoi mes bebes allaient avoir 6 mois et on les voulait pour une etude sur le langage des bebes...dur dur d'ouvrir cette lettre...et poutant elle venait de l'hopital ou' mes bebes etaient nes et décédés!

On ne peut rien contre la connerie des gens...

J'ai moi aussi frequente' un groupe agapa mais pendant tres peu de temps car ensuite je suis tombee enceinte et je ne voulais plus y aller par respect des autres mamanges. Je ne pensais plus y avoir ma place. J'espere que ce groupe de parole vous fera du bien.
Mon mari n'a jamais voulu y aller et n'est venu que deux fois chez la psychologue avec moi mais il me soutenais d'une autre facon. Le deuil est très personnel. Chacun a sa maniere de l'affronter.
Parfois on croit qu'une personne est plus avancee que nous mais en fait cette personne a peut etre plus de mal a exprimer ses sentiments ou a' en parler ouvertement.

J'espere que l'aide que tu reçois te permettra d'avancer et peut etre de trouver une raison pour laquelle tout ceci s'est passe'.

Personnellement je n'y suis pas arrivee. Rien ne peut justifier le décès de mes bébés. Je refuse de croire qu'il y a une raison a' tout car pour moi ce serait comme accepter leur décès et je ne peux accepter une chose pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Dim 2 Mar - 17:13

Chère Lucille, 


C'est inadmissible l'erreur qu'ils ont fait pour les funérailles de vos bébés. Surtout que c'est un moment très douloureux en soit. Mais toi et ta famille, vous avez apporté toute vote amour à tes jumeaux, vous les avez accompagné avec dignité jusqu'au bout et c'est ça qui compte. 
Tu as même pensé à leur acheter des chaussette pour qu'ils n'aient pas froid. Non, ce n'est pas bête, je trouve ça mignon, moi je n'y ai pas pensé. C'est la preuve de ton amour pour eux. 

Pendant les obsèques de mes jumeaux, on a eu le souhait de disperser les cendres dans le jardin des éphémères sauf que l'urne a été collée tellement fort qu'on n'arrivait pas à l'ouvrir. Le jardinier nous a donc proposé de l'enterrer ce qui a été fait. Le crématorium a dit que ça arrive et que c'est leur procédure. Aucune compassion de leur part ni aucune remise en question de leur "procédure".
Nous sommes revenus deux semaines plus tard et nous avons demandé de déterrer l'urne et de forcer le couvercle afin que nos bébés soient enfin "libérés". Maintenant ils sont libres et reposent avec d'autres enfants anges. 

Je ne savais pas que vous avez eu deux cercueils. C'est dur de voir deux petits cercueils blanc côte à côte. Nous avons pris qu'un seule cercueil, nous n'avons pas voulu séparer nos jumeaux. Les pompes funèbres ont accepté ce choix et n'ont pas fait de problèmes. 
Mais je trouve que pour les obsèques des enfants, on est beaucoup moins encadré que lors qu'il s'agit des obsèques traditionnels. Je devait gérer moi même beaucoup de choses (comme fleurs par exemple) et penser à tout. Ils se sont contentés de faire le transport du cercueil au crématorium et c'est tout.  

Je ne l'ai jamais dit mais je trouve votre choix de donner vos prénoms aux petits très courageux. Encore un symbole qui montre qu'ils étaient entourés de votre amour. 

Non, je ne cherche pas à trouver une raison dans la mort de mes bébés. Comme je l'ai dit je trouve que c'est une perte inutile de petites vies. Je me dit juste que ma vie a changé et que peut être que grâce à ce changement je vais accomplir les choses que je n'aurais jamais pu accomplir si ma vie était comme avant. Car dans quelques années j'aimerais dire par exemple "ça ou ça, je l'ai fait grâce à mes jumeaux"... 

Mon mari a parlé avec un collègue qui a perdu son enfant à l'âge de 6 ou 7 ans. Ce collègue lui a dit qu'après les années la douleur va rester la même sauf que on va apprendre à vivre avec. Je pense que c'est vrai, que la douleur ne va jamais disparaître, on va recoudre les morceaux de mon cœur ensemble mais la couture restera pour toujours. 

"Affronter", c'est exactement le mot qu'il faut. Moi aussi, j'ai du mal à revenir le ventre vide aux mêmes endroits où j'allais enceinte et heureuse. J'ai pensé aussi comme toi à changer mon club de sport, à changer même mon médecin qui me faisait l'acupuncture pour ma grossesse. Ça serait plus facile de fuir tout ça. Mais comme on dit il faut affronter ses démons. Je ne le frais pas aujourd'hui car je n'ai pas assez de force mais j'essaierai d'affronter ça quand je serai prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucilleF

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 38
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guido et Lucille
Décédé(e) à : 22 SA+4
Le : 16/02/2013
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Lun 3 Mar - 9:56

Chere maman des jumeaux,

C'est un geste tres beau d'avoir "libéré'" vos bebes.  Apparemment vous n'avez pas echappe' a' certains soucis aussi lors des funerailles.
Je ne comprends pas ce manque de compassion envers nous et nos bebes. Nous n'avons pas enterre' une personne de 90 ans qui a pu vivre comme meme!

Tu sais, nous aussi nous avions demande' un cercueil pour deux. Je ne voulais pas qu'ils soient seuls pendant leur "voyage"...Les pompes funebres ont accepte' mais au dernier moment la police est intervenue et nous l'a interdit. Je ne te dis pas la douleur que cela m'a procure'. J'avais mal au coeur de les savoir separes, eux qui etaient ensembles tout le temps et qui sont decedes l'un a cote' de l'autre. 

En ce qui concerne notre douleur, je suis d'accords. La douleur ne disparaitra jamais mais avec le temps on apprendre a' mieux vivre avec, a' mieux la gerer. Seul le temps va nous permettre de faire cela.

Prends ton temps, affronte les choses lorsque tu te sens forte et prete. J'ai mis plusieurs mois avant de re-frequenter mes amis, avant de re-parcourir des chemins faits avec mes bebes.
Il faut faire notre deuil en douceur. On a deja vecu trop de violence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mar 4 Mar - 11:35

Coucou  Maman des jumeaux,

Comment vas-tu aujourd'hui? Je n'ai pas écrit ces derniers jours car je me suis bien occupée et je ne voulais pas trop faire resurgir ma peine alors que j'étais occupée et un peu plus sereine.

J'ai réussi à passer 4 bonnes journées et même si je sens que demain ne sera pas une bonne journée, comme tous les mercredis comme si j'anticipais la journée maudite du jeudi, ces jours de répit m'ont fait du bien.

Samedi nous avons fait les boutiques avec mon mari, dimanche une longue ballade avec mon mari, le chien et le soleil,des petits travaux l'après-midi, lectures, hier une journée ballade en bord de mer et boutiques avec ma meilleure amie et aujourd'hui soin et coiffeur. 

Par contre je ne ferai rien du reste de la semaine, toutes ces activités m'ont tout de même épuisée, j'ai besoin de repos et de temps pour être un peu avec mes bébés dans mes pensées.

Moi aussi je vais reprendre les essais pour un 3ème bébé quand je serai prête; je ne sais pas quand j'aurais le feu vert donc j'attends déjà mon rendez-vous pour en savoir plus. J'appréhende tout de même de reprendre une vie intime et je ne sais pas quand je serai prête... Je ressens toujours le traumatisme de l'accouchement et en fin de journée j'ai l'impression d'être toujours enceinte avec ce petit ventre rond...

Je pense à toi et j'attends de tes nouvelles, en espérant que toi aussi tu chemines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mar 4 Mar - 17:05

Salut Maxey, 


Je suis très contente d'apprendre que tu as passé 4 bonnes journées. Il y a une semaine, c'était encore impensable et aujourd'hui quel progrès ! Et puis, cela me fait aussi plaisir que tu envisages un 3ème enfant dans le futur. Même si tu n'es pas prête c'est déjà un grand pas en avant. 

Pour moi, les journées ne sont ni bonnes ni mauvaises. Ce qui est un progrès aussi. Elles défilent, une après l'autre et moi, je m'occupe. Je fais des rangements, des démarches administratives, le tri des papiers, je passe des coups de fils etc. Et ce qui est bien, ce que je trouve une motivation à faire cela. Cela m'occupe pas mal. 

J'ai réussi à régler quelques erreurs administratives et faire d'autres démarches concernant mes fils sans pleurer au téléphone. J'arrive à me concerter dès que c'est une démarche administrative et je peux en parler calmement, répondre aux questions sans craquer. Ouf ! 
Par contre, dès que je sais que la personne en face est là pour m'écouter, je craque. J'en ai encore tellement besoin. Cela fait du bien. 

Sinon, côté tête, j'ai du mal à me concentrer et à retenir les informations. J'ai l'impression que mon disque dur n'enregistre pas et que la capacité de stockage est surchargée. En général, je sens mon corps très fatigué. J'ai besoin de prendre soin de mon corps, à apprendre à lui pardonner, à l'écouter. Demain, je vais aller à mon premier cours de yoga, j'espère que cela m'aidera à me réconcilier avec ce corps qui m'a tellement déçu et lâché quand j'en avais besoin. 

Sinon, je marche, dès que je dois aller quelque part, j'évite les transports en commun car j'ai peur d'être enfermée avec d'autres gens. Et en marchant, je suis tellement libre et après tellement fatiguée. J'ai l'impression de faire plein de choses car mes journées passent vite et la fatigue se laisse ressentir. Tout ça parce que je fonctionne comme en ralentie, tout doucement, je prends mon temps. Comme un robot en pilote automatique. 

Aujourd'hui, j'ai fini "le Berceau vide" et j'ai pris le contact avec la psychiatre qui a écrit ce livre. Elle anime un groupe de parole pour les mères endeuillées. Je vais y aller vendredi et j'ai vraiment hâte de rencontrer d'autres mamans comme moi. Le groupe pour les couples de Agapa n'a pas encore été mis en place, on attend. 

Demain c'est mercredi mais je n'aurai pas le temps de m'apitoyer sur mon sort. Sans faire exprès, j'aurai une journée chargée et tant mieux ! J'ai un cours de yoga, je vois ma meilleur amie et je vais à la messe de carême (la messe du dimanche c'est notre nouveau rituel depuis le décès de nos fils, avant on ne pratiquait pas). 

Tu es contente de ta nouvelle coiffure? Ça t'a fait du bien, les soins, tu as pris quoi ? Tu as fait de achats ? Ta maman a compris le message ? 

Je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AxelleKW



Nombre de messages : 17
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo et Théo
Décédé(e) à : 21+5 SA
Le : 12/04/2013
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 5 Mar - 6:31

Bonjour les filles,

Je suis heureuse de lire vos nouvelles. Que de progrès, de courage ! Ces petites journées c'est déjà une "victoire". Vos p'tits loups doivent être fiers de vous !

Je vous envoie plein de douceur depuis Bordeaux, je pense fort à vous ! Prenez soin de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 5 Mar - 8:01

Coucou Maman des jumeaux,

Je trouve que ton expression 'robot en pilote automatique' est vraiment appropriée. Comme toi je fais les choses mécaniquement et les journées défilent...ce n'est pas exceptionnel mais ça soulage un peu quand même.

Pour ma part j'ai l'impression que ma tête met de côté mon histoire, comme si elle m'accordait un peu de repos et de répit et comme toi je n'imprime pas très bien les informations, comme si elles glissaient sur moi. Mon corps par contre reste très marqué aussi, une fatigue intense à la moindre activité.

Je suis contente pour le yoga, je suis sûre que cela va te faire du bien, je l'ai moi-même pratiqué pendant un an, pas besoin de parler ou de sourire, il faut juste se concentrer sur sa respiration et son corps donc très bien pour nous en ce moment. La lecture m'aide aussi et c'est super aussi que tu puisses rencontrer l'auteure et d'autres mamans...tu me raconteras cette rencontre? je pense que cela doit être très différent de parler avec d'autres mamanges et les rencontrer; pouvoir lire les émotions sur leurs visages, voir leurs réactions... car souvent pour ma part je pleure quand je lis un témoignage...

Ma journée d'hier était plutôt agréable...même si je vais mieux c'est difficile de constater que le plaisir que j'ai ressenti était minime par rapport à avant. Un peeling pour ma peau afin d'effacer les cicatrices de boutons dues à mes traitements hormonaux et grossesse et pour le coiffeur pas de changements flagrants; à l'inverse de toi j'avais décidé de laisser repousser mes cheveux depuis l'annonce de ma grossesse et je continue pour le moment.

Cela fait 10 jours que je n'ai pas eu de contact avec ma mère (alors qu'on s’appelait quasiment tous les jours avant). Je lui ai envoyé la copie du chapitre "grands-parents" de nos rêves envolés qui est formidable et qui explique beaucoup de mes réactions, j'attends de voir si cela l'aidera à comprendre.

Pour ce qui est des achats...mes travers sont revenus et vu la situation dans laquelle nous nous trouvons je ne vois pas de raison de me restreindre comme je l'avais fait au fur et à mesure de ma grossesse. Je m'étais dit,tu en as bien profité mais maintenant il y a 2 petits bébés qui arrivent alors doucement avec la carte bleue! Smile mais depuis je trouve un certain réconfort dans les achats... même si cela me fend à nouveau le coeur de me dire que j'aurais du faire ces achats pour mes bébés. C'est dur de repenser à soi, à son couple alors qu'on s'était préparés à penser à ces deux petits êtres; dur d'avoir tout ce temps alors qu'on pensait ne plus avoir une minute à soi...

J'attends des nouvelles de ta journée, je pense bien à toi. 
Merci AxelleKW de suivre nos histoires et de nous encourager
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Jeu 6 Mar - 13:30

Salut Maxey, 

Hier, c'était le premier mercredi ou je ne m'ai pas laissé le temps de pleurer. En plus, le soleil était au rendez-vous donc j'ai vraiment profité de la balade avec ma meilleure amie. Elle est toujours aussi discrète, compréhensive et attentionnée à mon égard. Le soir avec mon mari, nous sommes allés la messe du carême. Et oui, depuis la disparition de nos jumeaux, on est devenu pratiquant, l'église est comme un refuge pour nous. La présence du prêtre qui a enterré nos enfants nous apaise, il est formidable cet homme. Et il connaît le secret de notre souffrance ce qui compte pour moi énormément. La messe comme tout moment de réflexion m'a rappelé ma douleur et le soir je n'étais pas bien. Mais je n'ai pas pleuré. Mon mari ne va pas bien depuis quelques jours, il pense beaucoup à nos jumeaux, il me l'a dit. Je n'ai pas voulu d'en rajouter à sa peine. 

Aujourd'hui la journée était plate, j'avais besoin de me poser mais je ne me laisse plus craquer comme avant. J'en ai moins besoin aussi. Mais j'ai toujours besoin de pleurer un peu, ça vient d'un coup et puis ça s'en va, je fais avec. Aujourd'hui j'ai pleuré quand je passais à côté de la future piscine qui est en cours de construction dans mon quartier. Cela m'a rappelé qu'avant je m'inquiétais comment faire pour aller à la piscine seule avec deux bébés dans les bras... Durant ma petite balade, je me suis fait poursuivre par les mamans avec les poussettes. Il n'y avait qu'elles dans les rues! Personne d'autre. Et oui, à cette heure-ci les gens "normaux" travaillent. J'ai du même faire un détour pour éviter une poussette double mais elle a du couper aussi par je ne sais pas où pour enfin me rattraper. Donc j'essayais de regarder ailleurs, le temps qu'elle passe. Mais je me sentais tellement différente car je n'avais pas de poussette, moi. 

Parfois, quand "j'erre" comme ça dans les rue, je me demande où sont d'autres mamans orphelines comme moi, peut-être que même je les croisent sans le savoir, on ne sait jamais ce que vivent les autres ou ce qu'ils ont vécu. 

Demain c'est la grande journée pour moi. D'abord le RDV individuel avec la thérapeute et après le groupe avec les mamans comme nous. Je suis très impatiente de les rencontrer et de voir de mes propres yeux les personnes qui soufrent comme moi pour être sûre qu'elles existent pour de vrai ! Je sais que toi, Maxey, Lucille, Axelle, Tunia et d'autre mamans du forum, vous existez mais pour de vrai, mais écrire ce n'est pas pareil que de se retrouver face à face avec quelqu'un.  D'un côté j'ai très hâte mais d'autre côté j'ai peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 7 Mar - 7:03

Cela faisait plus d'une demi-heure que je t'écrivais et une mauvaise manipulation a effacé tout mon message...et je pleure devant mon ordinateur car j'avais suivi le fil de ma pensée et je suis incapable de réécrire ce message...voilà comment un détail insignifiant peut nous faire craquer...tellement le coeur est lourd. Je n'aurais jamais du être triste, jamais écrire sur ce forum car j'aurais été la plus heureuse et maintenant je suis là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 7 Mar - 8:57

Aïe aïe aïe. Ce m'est arrivé une fois, de perdre mon message, c'est vrai que c'est très frustrant. 

Je comprends ta colère contre ce clavier et cet internet qui t'ont effacé ton message. Moi aussi, j'ai énormément de colère en moi que je ne maitrise pas. Je m'énerve contre les petites conneries, j'ai même des pensées agressives envers les gens avec leur stupides problèmes sans signification. Et aussi contre les femmes enceintes, parfois je me surprends à penser à vouloir les pousser et frapper 
dans le ventre. Cette colère contre le monde entier qui continue de tourner. Je me dis qu'il faut qu'elle sorte sinon je vais m'étouffer. 

On a parlé de la colère pendant le groupe de parole. On a parlé aussi de la manière comment on vit ce deuil avec notre conjoint. Une chose très intéressante m'a frappé. La semaine où je vais un peu mieux, c'est mon mari qui ne va pas bien. Ah ben, c'est normal. Il en faut toujours un pour tirer vers le haut, du coup l'autre peut s'autoriser à lâcher un peu. Une fille a parlé de ça et j'ai pensé à toi et comment tu as pu rebondir grâce à ton homme. 

Au final on est tous pareils.

Aujourd'hui la journée était très riche en émotions pour moi, d'abord la rencontre avec la thérapeute et après la première fois avec le groupe de parole. Je me sens complètement épuisée psychologiquement. Il faut que je me repose, j'ai presque mal à la tête tellement j'ai du réfléchir aujourd'hui. Heureusement que c'est vendredi aujourd'hui Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tunia84



Nombre de messages : 176
Localisation : Avignon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léa
et poussiere d ange perdu a 7SA le 23.08.2009
Décédé(e) à : 20 + 5 SA, cause inconue
Le : 3/02/2014
Date d'inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 7 Mar - 13:05

Maman des jumeaux,

Je suis contente pour toi que tu as aime ce groupe de parole... moi, en general, j ai du mal a m exprimer publiquement...je suis tres reservee et je garde tout en moi... j hesite toujour pour aller voir une psy... et j en ai besoin, car je fait souvent des crises d angoisse qui ont commence bien avant ma grossesse. mais je n arrive pas a franchir le pas. il y a que ici que je m exprime... Dieu merci que ce site existe!

Moi aussi, je m enerve contre tous ces gens qui ont leur petits problemes...

Comme tu as dit hier, mes journees sont plates... et tous les soir je me laisse verser quelques larmes...

tu m as parle pour cette visite poste natal...je ne savias pas...biensur, monsieu docteur ne m en a pas prescrit...sur qui je suis tombee,moi?... Quand je pense a lui, je suis en rage... il m a pourri la vie...il a enfonce le clou...tout les medecin sont d accord que l autopsie devait etre faite. je le haie de tout mon coeur comme j aime ma fille de tout mon coeur...

Maxey,

Je comprends ta colere. c est la mechancte des choses inertes. j espera que demain tu iras mieux et que tu nous donneras un peu de tes nouvelles...

Je pense a vous et a toutes les mamananges...
Tendres pensees a nos anges...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Ven 7 Mar - 14:47

Salut Tunia, 

Ça me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. 

C'est difficile de parler en public, quand c'était mon tour de me présenter je n'arrivais pas à sortir un mot car j'avais la gorge serrée. C'était dur d'en parler devant tout le monde. Mais je n'étais pas la seule à pleurer. Certaines filles ont perdu leur bébé il y a plusieurs mois déjà donc elles en parlent calmement, pour d'autres c'est encore très frais mais on a la même souffrance dans le cœur donc personne juge personne. Et si on est tous là bas ce que on en a besoin. 

Tu le dis toi-même que tu en as besoin de voir quelqu'un. C'est très dur de parler de nos sentiments à une personne qu'on ne connaît pas. Mais cela fait vraiment du bien. À chaque RDV individuel avec la thérapeute je commence par pleurer et par partager ma colère en racontant tout ce qui m'est arrivé dans la semaine. Mais ça me soulage de dire les choses à haute voix car je sais qu'elle est là pour m'écouter et je peux tout dire ce que je pense sans être jugée. J'attends avec impatience ces rendez vous car ce sont les moments pour moi, où j'ai droit à ne pas être forte. Après je me sens légère d'avoir vidé mon sac. 

C'est déjà bien que tu communiques sur le forum. C'est très courageux d'admettre qu'on a besoin d'être aidée. Ça prouve que tu as conscience de ton "problème" et que tu as envie de faire un travail pour changer des choses en toi. C'est difficile de faire ce travail seule, avec un thérapeute, on prend conscience ce qui est "normal" et ce qui devient "pathologique". 
Tout ça pour te dire qu'il ne faut pas avoir peur de demander l'aide. Ce qu'on vit c'est un grand traumatisme et les psychiatres le savent. Ils voient tous les jours les gens qui ne vont pas bien, c'est leur métier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 8 Mar - 3:47

Et puis, faire le deuil de son enfant est bien sur possible sans de l'aide extérieur, mais moi je sais que je suis fragile psychologiquement et si je reste seule avec ma souffrance, je vais mettre beaucoup de temps à accepter certaines choses, et j'ai peur d'évoluer vers les comportements "pathologiques" avec les enfants suivants. Autant de faire tout ce travail maintenant quand les émotions sont encore tellement fortes et puis ne pas devoir en revenir après les années en découvrant que la culpabilité ou un regret quelconque sont encore présents en moi. 
Après chaque fait come il le sent, mon mari juge que lui, il n'a pas besoin de voir quelqu'un individuellement mais il est très enthousiaste à l'idée de participer au groupe pour les couples. 

La visite post-natale est à faire après 6-8 semaines après l'accouchement avec un gynécologue ou une sage-femme. La rééducation après 2 mois après l'accouchement chez un kiné ou une sage-femme. 

Effectivement, tu n'es pas bien tombée avec ce médecin. Mais ce n'est pas ta faute. Tu ne pouvais pas le savoir. En plus, en allant vers une clinique privée, on pense qu'on sera mieux pris en charge. Tu as tout fait comme il faut.  Dis toi que ce médecin, c'est une erreur. Tu as droit d'être en colère contre lui, de le haïr, car il ne t'as pas encadré comme il devrait le faire. Mais, dis-toi aussi que même si tu avais pris le meilleur médecin qui existe, ta fille serait partie quoi qu'il arrive, c'est la nature qui a décidé ainsi. Personne, n'y pouvait rien faire. 
Moi aussi, pour ma première grossesse, qui s'est terminée par une fausse couche, j'étais suivie par une gynécologue très incompétente. Et comme toi, je ne m'en suis rendu compte qu'après. Car je voulais croire à tout ce qu'elle me racontais (par exemple que c'est normal de saigner pendant la grossesse). 

Tu reprends ton travail bientôt ? Comment te sent tu ? Tes collègues au travail sont au courant de ta situation ? As-tu une personne de confiance au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pauline lena ines



Nombre de messages : 77
Localisation : 11100 narbonne
Je suis : Maman de
Ange(s) : lena et ines
Décédé(e) à : 16 semaines
Le : 30/11/2013
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 8 Mar - 3:59

beucoup de courage pour toi , je suis aussi mamange de jumeaux je comprend ta peine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 8 Mar - 4:05

Merci Pauline, 

Est-ce que Lena et Ines était des jumelles monozygotes comme mon Gabriel et Michaël ? 
Comment avances tu dans ton deuil?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ezbiétha

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 45
Localisation : toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : 3 anges.
( 2 petits gars et une petite miss )
Décédé(e) à : 24 sa ( Béance du col ).
Le : 11 Mars 2013.
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 8 Mar - 7:26

Plein de courage et de douce pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pauline lena ines



Nombre de messages : 77
Localisation : 11100 narbonne
Je suis : Maman de
Ange(s) : lena et ines
Décédé(e) à : 16 semaines
Le : 30/11/2013
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Sam 8 Mar - 17:22

oui lena et ines etait des jumelles monozygotes , le deuil est tres compliquer aujourd hui j ai znfin vu les photos de mes bebe et cela ma beaucoup appaiser  et toi comment arrive tu a avancer ?  apparament moi mes princesse aurait ete victimzs du syndrome transfuseur tranqfuser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mar 11 Mar - 10:27

Chère maman des jumeaux,

Je tenais à te dire que je pensais à toi chaque jour même si je n'écris pas sur le forum, que c'est grâce à toi notamment si je vais mieux et me force à avancer. Tu es une "amie" toujours présente pour moi, presque tous les jours tu postes un message, une attention, une réponse malgré le chagrin,les hauts et les bas...

Parfois je n'ai toujours pas envie de me lever le matin et je me dis "Allez" maman des jumeaux t'a sûrement envoyé un message, vas-y lève-toi et vas voir!

Je n'ai pas écrit les jours précédents car en ce moment je fais un peu marche arrière sur ma route vers l'avenir. J'ai lu dans Les Rêves Envolés que c'était normal les retours en arrière après de grands pas franchis. Je regarde par la fenêtre et j'ai l'impression de les voir courir dans le jardin, se courir après pour s'attraper et je les entends rire aux éclats,heureux et ça me brise le coeur de savoir qu'il n'y a que mon esprit pour les imaginer,que je ne vivrai jamais ce moment "pour de vrai". Après ça, comment vivre sans être à nouveau enceinte de jumeaux? Je ne l'imagine plus comme il y a quelques jours. C'était si exceptionnel ce qui nous est arrivé, deux bébés!

Pour me ramener sur terre, je me dis que je ne dois pas trop idéaliser la vie avec nos jumeaux, il y aurait eu des moments difficiles aussi, des disputes avec mon mari et de la fatigue accumulée...mais c'est si dur de ne pas penser que cette vie aurait été parfaite...papa, maman, Louis(mini-papa) et Erine ( mini-maman). Papa mesure 1m89 et comme je te l'avais dit Louis en était déjà à 32cm pour 480g et Erine plus petite comme maman (qui est toute petite) 27cm pour 430g.

Je continue mon combat même si c'est le coeur lourd en pensant à toi et à Lucille qui me soutenez tellement fort. Vos mots résonnent dans ma tête dans les coups de mou et vous m'accompagnez pas à pas dans la reconstruction de ma vie en ruines.

Merci maman des jumeaux
J'espère que tu vas bien, que le yoga, le groupe de soutien, les rencontres individuelles occupent tes journées et t'aident à aller un peu mieux aussi ou tout du moins un peu moins mal.

Je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 12 Mar - 8:56

Ma chère Maxey, 

Je suis tellement contente d'avoir de tes nouvelles mais sache que même si tu es absente du forum, je pense à toi tous les jours. Tu es comme ma "sœur spirituelle", j'imagine souvent ce que tu peux faire, récemment je me disais que tu passais sûrement un agréable weekend avec ton mari, ou que tu profitais de la compagnie de ton amie ou encore que tu étais allée faire du shopping. Je me disais que tu étais bien occupée et que tu n'avais sûrement pas le temps de passer sur le forum et j'étais contente pour toi. Je me disais que tu t'es accrochée à la vie et cela me donnait le courage de faire pareil. J'ai voulu vraiment y croire et je suis très triste d'apprendre que ce n'était pas ça, la cause de ton absence. 
Je vais alors continuer de t'écrire même si tu n'as pas de force de répondre pour t'obliger à te lever tous les matins Smile.  Ce forum est comme une thérapie. On parle quand on a envie et on reste silencieux quand on en a besoin. L'essentiel est d'avancer à son rythme. 


Cela me fait plaisir que tu me considère comme une amie et que mes messages te donnent la force. Sache, que c'est réciproque. Le groupe de parole, certes, m'aide à avance mais ce lien avec toi est beaucoup plus fort. Nous avons tellement de choses en commun, et nos histoires se ressemblent tellement. Nous avons vécu le même traumatisme presque au même moment, c'est pour ça qu'on se comprend tellement bien. 

Pour moi, les choses avancent à petits pas et cela depuis la semaine dernière. Aujourd'hui je m'autorise à dire "ça va un peu mieux que la semaine dernière" et la semaine dernière je m'autorisais déjà à dire "ça va un peu mieux qu'avant". Mais si j'essaye de me rappeler comment  j'allais "avant", il y a juste un grand trou noir, un vide. Même si je qualifierai mes journées d'aujourd'hui comme "fades" et "sans intérêt", il y a déjà pas mal de moments où j'arrive à profiter. Et même j'ai failli d'oublier qu'on était mercredi aujourd'hui et je me demandais tout à l'heure pourquoi ça ne va pas trop aujourd'hui... Parfois, on peut essayer de fuir notre peine mais elle fini toujours par nous rattraper.
 
Tout ça pour te dire qu'il y a un petit décalages de 2 semaines dans notre deuil et j'espère que cela te donnera de l'espoir, que bientôt il sera ton tour d'aller "un peu mieux qu'avant". 

Pour les cours de yoga, c'est très bizarre car cela ne me correspond pas du tout. J'ai plutôt l'esprit de compétition et j'aime bien pousser mon corps à ses limites et là, le yoga c'est complètement opposé de ce que j'aime. C'est un peu comme une punition pour moi. Une punition pour ma tête qui veut toujours aller trop vite. Alors que mon corps a besoin aujourd'hui d'être écouté donc je vais lui accorder ces moments de détente. Les cours de yoga ça sera aussi un rappel pour moi pour que je n'oublie pas pourquoi je suis là aujourd'hui. 

Je disais sur un autre topic d'une autre maman ange que pour moi, les jumeaux c'était tellement exceptionnelle comme si j'avais gagné au loto. Et puis, d'un coup quelqu'un change d'avis et me reprend finalement mon bonheur. Je me demande pourquoi le destin a changé de cours, comme si quelqu'un avait changé de décision là-haut en se disant "non, celle-là ne mérite pas les jumeaux" ou "non, celle-là n'arrivera pas à assumer les jumeaux"... Je sais que c'est absurde mais je le ressens comme une punition du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman des jumeaux



Nombre de messages : 170
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : (JA) et (JB)
Décédé(e) à : 23SA+5
Le : 15 janvier 2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 12 Mar - 9:05

Ah oui, Louis serait un très grand garçon. Ma maman me disait que pour calculer la taille des enfants, il faut en gros faire la moyenne des deux parents et puis ajouter 10cm si c'est un garçon et enlever 10cm si c'est une fille Smile du coup, j'avais peur de me retrouver avec  trois "géants" car mon mari fait 185 et moi 165.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 12 Mar - 14:13

Maman des jumeaux,

C'est le même sentiment pour moi, une grande spiritualité s'est installée entre nous. Je m'imaginais rencontrer d'autres mamans lors des cours de préparation à l'accouchement et je m'étais dit que je rencontrerais peut-être une maman de jumeaux ou une maman avec qui je sympathiserais et par la suite nous pourrions échanger sur les bébés ou même nous aurions pu aller aux bébés nageurs ensemble... et finalement je t'ai trouvée et même si les circonstances sont bien différentes, je sais que nous aurions pu être ces 2 mamans, surtout quand j'ai lu ton message sur la piscine près de chez toi.

Tu as bien raison si je n'ai pas écrit c'est que je vais mieux quand même, je peux le dire et je suis contente que tu m'aies imaginée dans des situations positives car c'est le cas, les weekends sont agréables auprès de mon mari, sa simple présence me fait du bien et je ne pense pas continuellement aux bébés ni à mes rêves envolés mais les journées sont longues et il y a toujours un moment où je repense à tout ça avec beaucoup de mélancolie. Je suis nostalgique de ma vie "d'avant" et j'aimerais tellement que mon coeur guérisse plus vite (j'ai toujours été très impatiente, mon plus gros défaut) mais il n'y que le temps qui puisse vraiment cicatriser mon coeur brisé et meurtri, je le sais et dans un sens ce malheur m'apprendra sûrement la patience. J'ai eu un peu peur aussi quand j'ai posté "plus positif" car je lisais que pour toi ça ne l'était pas vraiment... j'avais peur que mes progrès ne te blessent... mais tu viens de me rassurer et de me prouver le contraire, je suis contente que ça t'aide dans un sens... J'arrive aussi à trouver du plaisir dans des activités mais je me fais du mal parfois aussi. Comme toi, j'ai arrêté mon compte facebook mais je ne peux pas m'empêcher d'aller sur celui de mon mari et de regarder les photos des 2 nouveaux nés (Zélie et Eline), l'annonce d'une grossesse ou les photos de famille autour d'un pique-nique et ça me fait mal... mais j'y vais quand même.

Tellement de choses nous rapprochent. Moi aussi hier j'étais un peu perdue dans les semaines et j'ai mis quelques secondes à me dire que ma grossesse aurait du en être à 28 semaines demain. Et moi aussi j'avais craqué sur un sac à main de marque en soldes avant mon hospitalisation, une folie mais je m'étais dit que quand les jumeaux seraient là tout ça serait fini! Et maintenant ce sac me donne le sourire à chaque fois que je le prends car je me souviens de ce bon moment de shopping, un moment d'insouciance et de pur bonheur. J'allais être maman et j'avais un beau sac en prime. Une maman avec du style!

J'ai réimprimé un calendrier aujourd'hui où je vais recommencer à suivre mon ovulation, un retour en arrière mais un pas en avant aussi... peut-être une nouvelle grossesse prochainement. Je ne veux pas trop y penser parfois de peur d'être déçue si ça n'arrive pas mais c'est l'espoir auquel je me raccroche, ce qui pourra rendre ma vie moins ordinaire, porter la vie à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxey



Nombre de messages : 139
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Erine et Louis

Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse + 3
Le : 30/01/2014
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    Mer 12 Mar - 14:15

Tu vois en plus on poste toutes les deux à 19h13 alors peut-être que le 1 avril sera notre date...à toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes jumeaux, mon JA et JB    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes jumeaux, mon JA et JB
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: