DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Votre absence reste insoutenable

Aller en bas 
AuteurMessage
LucilleF

avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 38
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guido et Lucille
Décédé(e) à : 22 SA+4
Le : 16/02/2013
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Votre absence reste insoutenable   Mer 12 Mar - 14:41

Mes petits anges d'amour,

Cela fait longtemps que je ne vous écris pas et pourtant je pense a' vous chaque jour, chaque instant de ma vie.

Il y a un an je vous donnais la mort. Il y a deux mois j'ai finalement donne' la vie a' un bebe, votre petite soeur Livia.

Des sa naissance, je l'ai aimée comme je vous ai aime' et vous aime encore.
Depuis sa naissance, votre absence est encore plus insoutenable et votre destin me semble encore plus cruel.

Lorsque je regarde votre petite soeur, lorsque je l'allaite, lorsque je l'ai dans mes bras, je réalise pleinement le bonheur dont j'ai été prive' en vous perdant.
Certes, je savais deja ce que je perdais ce maudit 16 Fevrier, mais je le realise encore plus concrètement aujourd'hui car je vis cet amour intense, illimité, inconditionnel que l'on éprouve pour nos enfants a' travers Livia et que je ne pouvais que imaginer et ressentir avec vous.

Tous les bisous que je lui donne, toute les fois que je pose on regard sur elle, je ne peux m'empêcher d'imaginer de vous les donner aussi.
Je regrette de ne pas avoir pose' mon regard sur vous tout de suite après votre naissance. J'avais peur de vous voir, de trop vous aimer et de ne jamais pouvoir vous laisser partir.
Je regrette tellement que vous n'ayez pas senti le regard de votre maman sur vous lorsque vous etiez encore vivants.

Mes bebes, aujourd'hui je vis pour votre petite soeur mais si elle n'etait pas la', j'aurais donne' ma vie pour vous sauver, pour vous redonner la vie si cela etait possible.

Chaque jour je pense a' vous et mon coeur serre fort, il me fait mal. Des fois je n'arrive pas encore a' realiser ce que nous avons vecu et survecu.

Je souffre encore pour vous, pour votre destin injuste, une erreur de la vie.
Si vous saviez tous les bisous qui vous attendaient. J'avais tellement hate de vous croquer, de vous serrer dans mes bras, de vous dire tous les jours combien je vous aime.

Je fais tout cela avec votre petite soeur mais sachez que lorsque je lui donne un bisou, ce bisou est aussi pour vous. 

Mon coeur ne guerit pas. Il arrive a' mieux survivre grace a' la presence de votre papa et de votre petite soeur mais quelque part il y aura toujours en moi une haine envers la vie qui a hoter la vie a' deux petits etres comme vous,  si innocents,  qui meritaient la vie et notre amour.

Vous me manquez, je donnerais tout pour pouvoir vous prendre dans mes bras une autre fois, vous embrasser, vous tenir la main. Cette fois ci je ne vous lacherais pas une seconde fois.

Je vous aime et vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Votre absence reste insoutenable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: