DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mon petit papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ansosoan

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 39
Localisation : Comines Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Séraphine
Décédé(e) à : 9 jours
Le : 17/05/2014
Date d'inscription : 23/05/2014

MessageSujet: Mon petit papillon   Mer 28 Mai - 6:41

Ma Séraphine,

 

Je t’ai portée pendant 8 mois, 8 mois magiques durant lesquels mon amour pour toi n’a cessé d’augmenter ! 8 mois magiques où l’amour de ton papa a aussi grandi chaque jour un peu plus …

 

On t’appelait par plein de petits surnoms selon nos humeurs ou les moments de la journée … Poupée, princesse, trésor, poupette, choupinette, petite chérie … On se demandait lequel notre cœur allait choisir lorsque tu allais arriver … Et finalement tous sont restés ! Car tous t’allaient à merveilles ! Mais celui que nous préférons et qu’on gardera pour l’éternité est « mon petit papillon » …

 

Des milliers de projets sont nés en nous. Papa et moi avions tellement envie de faire un tas de choses pour toi et avec toi ma poupée !

Nous imaginions la première fois où nous t’aurions prise contre nous, la première fois où nous aurions passé la porte de notre maison, arrivant, triomphants, avec un tel trésor dans les bras…

Nous imaginions te voir dormir et jouer dans ton petit parc prêt dans le salon …
Nous t’imaginions dans ta superbe chambre que nous t’avons préparé avec toutes nos idées folles !
Nous t’imaginions porter tous les vêtements de ta garde-robe déjà très fournie !
Nous t’imaginions gazouiller, sourire, rire, crier, chanter, jouer, t’éclater !
On imaginait tes premiers pas, tes premiers gazouillis, les petites grimaces que tu allais pouvoir nous faire, les catastrophes durant les repas, la transformation de la salle de bain en piscine communale, les jeux que nous allions mettre pour toi dans tel ou tel endroit du jardin ou de la maison, les promenades que nous allions faire en ta compagnie, les chansons que nous allions t’apprendre et qu’on allait fredonner à l’infini …
Et dans nos rêves et nos projets, jamais, jamais tu ne pleurais ma belle !


 

Mais aujourd’hui, c'est difficile mon ange de devoir renoncer à vivre avec toi.  

De voir toutes tes petites affaires, là, sans vie, sans toi ma Séraphine !
Tu représenteras toujours un manque absolu à ma vie.


Jamais te nourrir mais toujours m’imaginer tes affaires dans la cuisine …
Jamais te serrer dans mes bras mais toujours me souvenir de la douceur et la chaleur de ta peau…
Jamais voir ton premier sourire mais toujours me souvenir de ta petite bouche en cœur …
Jamais fêter ton anniversaire mais toujours me souvenir de ta venue au monde…
Jamais soigner tes petits bobos d’enfant mais toujours me souvenir de ta courte vie passée à l’hôpital …
Jamais te faire découvrir les odeurs de la nature mais toujours me souvenir de ton parfum de bébé…
Jamais t’oublier, toujours attendre de te retrouver pour l’éternité …



Il n’y a pas de mystères, il n'y a rien à faire, je pense sans cesse à toi mon bébé.
Mon coeur est trop blessé ...
Mon rêve s'est envolé avec toi, comment faire pour l'accepter ?
Chaque jour qui passe est une torture, un combat de chaque instant pour ne pas sombrer. Peux-tu sentir l’amour que j’ai pour toi là où tu es ? Peux-tu sentir combien je me sens vide sans toi ?
J'ai encore l'habitude de poser ma main sur mon ventre mais il n'y a plus rien, tu es partie.
Mon bébé, je voulais te donner tant d’amour, tant de choses ...


Tu as été très entourée et tu es partie sans souffrir … c'est ma seule consolation …







A vous famille, et amis,

Je vous en prie, ne me demandez pas si j'ai réussi à la surmonter, je ne la surmonterai jamais…
Ne me dites pas qu'elle est mieux là où elle est maintenant, elle n'est pas ici auprès de moi…
Ne me dites pas qu'elle ne souffre plus, je n'ai toujours pas accepté qu'elle ait dû souffrir…
Ne me demandez pas de guérir, juste de réapprendre à vivre sans elle…
Je vous en prie, dites-moi que vous vous souviendrez toujours de mon enfant
Laissez-moi simplement parler de Séraphine, mentionnez son nom


Laissez-moi aussi simplement pleurer.

Il nous faudra du courage pour être heureux.

Se retrousser les manches et ne jamais renoncer.

On va y arriver, on vous le promet même s’il nous faudra du temps, peut-être trop de temps à vos yeux, sans doute + de temps qu’il vous en faudra à vous, mais on y arrivera, on se battra juste pour toi ma Séraphine !


Mon petit papillon …


Déplie tes douces ailes …
Envole-toi vers ce grand ciel …
Et tant pis, tant pis si mes yeux sont pleins de larmes !
Envoles toi vers l'au-delà même si cette douloureuse absence restera pour moi une grande souffrance.

Tu seras toujours au fond de moi et tu dormiras à jamais dans le creux de mon cœur.
Dans mes heures de combat, ta douce présence me réchauffera.

Mon petit ange, ne te retiens pas pour moi
Je resterai debout, ne t'inquiètes pas
Je garderai de toi, force, ténacité et courage


 

Comme une petite étoile filante qui traverse le ciel et disparaît doucement
Tu as traversé notre vie …
et personne ne pourra enlever cela de nos mémoires

Tu as bouleversé notre vie petite Séraphine


Nous t’aimions déjà de tout notre cœur

Petit papillon, petit bébé tant désiré
Ta vie fut éphémère mais ta présence sera éternelle.


Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis …

Je t’aime ma petite princesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ansosoan

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 39
Localisation : Comines Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Séraphine
Décédé(e) à : 9 jours
Le : 17/05/2014
Date d'inscription : 23/05/2014

MessageSujet: Re: Mon petit papillon   Mer 28 Mai - 6:46

je t'ai mis le texte qe je t'ai lu lors de notre dernier au revoir il y aura une semaine demain ...
Déjà trop de jours se sont écoulés sans toi ma princesse ...
C'est dur, très dur ...
Envie de pleurer sans cesse ...
Envie de hurler ma colère ..
Envie de partir loin ...

Papa va devoir reprendre le boulot lundi ... Je me demande déjà comment combler mes journées hyper longues sans toi, ma cocotte ...
On avait tellement imaginé notre vie avec toi que là ... ça fait un grand vide !

Pourquoi pourquoi pourquoi ?
Pfff ... C'est tellement dur !
J'avais pourtant promis de me battre et d'être forte ! de te prendre en exemple toi qui t'es battue jusqu'au bout !
mais je n'y arrives pas ...

Nous n'avons personne à qui parler de notre peine ...
Personne à qui rendre visite quand ça va moins bien ...
Personne pour nous changer les idées quand on en a besoin ...
Tout le monde nous évite ... Tout le monde est loin ... Tout le monde est silencieux ...

Oui, il y a papa mais ça tourne en rond ... Lui ne dit rien sur ce qu'il ressent ...
Alors quand moi je parle ben je parle toute seule ...
C'est tellement dur ça ...

Pfff ... Je t'aime tellement ! tu me manques tellements ma jolie poupée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ansosoan

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 39
Localisation : Comines Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Séraphine
Décédé(e) à : 9 jours
Le : 17/05/2014
Date d'inscription : 23/05/2014

MessageSujet: Re: Mon petit papillon   Sam 31 Mai - 11:21

Ma petite poupée ...

papa va devoir reprendre le boulot lundi et moi, je vais rester là, seule, à resasser la vie qui aurait pu être la nôtre si ce fouttu destin ne t'avait pas enlevée aussi vite ...
C'est dur sans toi ma princesse ...

Tout est rangé mais restent plein de photos de toi dans la maison et tes petits chaussons qui sentent si bon ... pourquoi pourquoi pourquoi ?

Mon petit papillon, j'ai tellement envie de te serrer encore dans mes bras, de t'embrasser, de te dire à quel point je t'aime, de te chanter ta petite berceuse mais ... pourquoi es-tu partie aussi vite ?

Je suis encore révoltée qu'en 2014 on n'ait pas vu ce que tu avais !
Si on avait su, on se serait préparés mais là, tout nous est tombé dessus comme un énorme coup de massue ...

Et toutes ces femmes qui se plaignent car c'est un long we et qu'elles aspirent voir arriver le lundi pour mettre leurs enfants à l'école ... ou qui se plaignent qu'il y ait des jeux partout, trop de bruits, jamais de bonnes nuits ... Moi, je donnerais cher pour avoir des petites nuits mais en ta présence ma poupée !

Tu es partie il y a 2 semaines alors que tu aurais dû arriver dans 4 jours ... le destin injuste d'une petite poupée tant attendue ...

je t'aime, je t'aime mon petit papillon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon petit papillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: JOURNAL DE DEUIL-
Sauter vers: