DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Une grossesse turbulante

Aller en bas 
AuteurMessage
julie8885



Nombre de messages : 837
Localisation : AUBE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Cassandra
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 16 mai 2014
Date d'inscription : 28/07/2014

MessageSujet: Une grossesse turbulante   Ven 1 Aoû - 11:28

J'ai appris ma grossesse le 23 janvier 2014, j'étais enceinte de 3 semaines et demi, cette grossesse tant désirée arrivait enfin. Notre enfant devait pointer le bout de son nez le 6 octobre. Avec mes problèmes de santé, nous savions les risques de cette grossesse, mais j'étais prête à me battre pour mon bébé.

Il y avait de gros risque de fausse couche jusqu'à la fin de cette grossesse, et que je devrais aller en dialyse tous les jours, mais tans pis, c'était mon rêve, celui d'un jour être appelée "Maman".

La joie fût de courte durée, le 28 janvier je me rends aux urgences pour des saignements! Nous apprenons qu'il y à un décollement placentaire. Après 3 semaines d'hospitalisation le miracle à lieu, son petit cœur bat, mon bébé est vivant, quel soulagement. Il ne mesure que quelques millimètre mais après 6 échographies je m'y suis attachée et avec ce petit cœur, je suis maintenant la plus heureuse.

1 semaine passe, j’apprends qu'il y en avait 2 et que c'était sa perte qui avait provoqué ce fameux décollement, mais après 5 semaines et demi d'hospitalisation je sors enfin, même si j'en ai perdu 1, lui est là et je ferais tout pour le protéger.

15 jours après ma sortie je passe cette fameuse échographie, celle du 3ème mois, c'était le 17 mars! Tout va bien, le courbe de croissance et suivie, le décollement est totalement résorber! Nous pouvons enfin souffler, du moins c'est ce que l'on croyait.

Le 31 mars, je me rends à nouveau aux urgence, je perds du liquide, j'apprends que c'est le liquide amniotique, on me dit qu'il n'y à rien à attendre de bon que son cœur va s’arrêter mais je dois attendre 15 jours pour voir ce qu'il en est.

Le 14 avril, écho des 15 jours, à la grande surprise de tous, bébé va bien, il suit sa courbe, nous retrouvons l'espoir même si un risque de séquelles est possible! Nous devons donc attendre un RDV avec la maternité Régional, qui nous appelera. Rien ne viens, nous téléphonons donc à cette maternité qui nous dit ne pas avoir notre dossier et que c'est mon gynécologue qui doit appelé.

Cette appel n'aura jamais lieu, le 28 avril je me rends au urgence, dur loi des 14 jours apparemment! J'ai des saignements, verdict des docteur le cœur bats, rentrée chez vous c'est juste votre col qui est trop fragile, je demandes quand la maternité va m'appeler, on me répond que le staff aura lieu le lendemain. Le 29 j'ai effectivement un appel à 20h15 et là horreur, la mat refuse de nous recevoir, motif perdre les eaux à 14 semaines n'annonce rien qui vaille, je dois donc choisir, pratiquer une IMG où le garder avec risque de séquelle mais aucune idée desquelles car la mat ne veux pas nous voir (j'avais demandé d'arréter la grossesse à mon gynéco le 31 mars vu qu'un docteur m'avait dis que bébé était perdu ils on refusé).

Le temps d'une à réfléchir, nous désirons un enfant mais à quel prix, pas à celui de lui imposer une vie malade, nous téléphonons à l'hôpital, nous décidons de pratiquer l'IMG à contrecœur. Nous voulons faire ça vite nous avons vu notre bébé il y à 2 jours, il grossi, je suis à bientôt 18SA (le lundi 5 mai). Un accord de la mat régional est donné l'après midi, je dois rappelé lundi pour savoir si les papiers sont arrivés. J'appel donc le lundi 5 mai et là surprise (et oui encore 1), cela passe en commission le lendemain, il n'aurons donc pas les papiers avant le 12 (19 SA) et oui, il y à le pont du 8 mai. Rien ne sera donc fait avant le 19 mai.

Je décides donc d'appeler un autre hôpital pour savoir si il y à des séquelles et si oui lesquelles, rendez-vous est pris pour le 14. Le 13 les papiers pour l'IMG sont là, mais je n'ai aucun rendez-vous ni avec la sage femme, le gynéco ou la psychologue, j'ai juste celui de l’anesthésiste le 16, cela attendra donc mon écho du lendemain.

Le 14 je vais à l’échographie, celle qui décidera du sors de mon bébé, celle de la dernière chance. Et cette écho, tans attendu et redoutée, celle où nous devions savoir si il y avait des séquelles nous apprends que notre bébé est mort et ce depuis 1 semaine minimum.

Accouchement programmer le 16 à 9h sous péridurale dans cette maternité, je refuses de rentrer, je ne veux plus jamais les voir, cela fais 1 SEMAINE car ils n'ont rien suivi. Mais le sors s'acharne à 4h30 le pied de bébé est là, on me descends en salle d'accouchement, j'accouche sans péridurale, à 4h45, bébé est là, nous ne savons toujours pas si c'est une fille ou un garçon et eux sont incapable de nous le dire, puis le placenta refuse de descendre, l'interne essaie de le récupérer, mais sans péridurale c'est horriblement douloureux, s'ensuit une hémorragie, puis une péridurale, aspiration, on me recoud pour le déchirement.

Voilà mon histoire. J'ai appris le 17 juillet qu'à 20 semaines et 5 jours, que j'avais accouché d'une petite princesse qui s'est battu dès ces 3 semaines dont le cœur s'est arrêter vers le 29 avril, lendemain de mes saignements, elle n'avait aucune séquelle. Cassandra, mon 1er bébé, restera dans notre cœur à tout jamais.
La colère contre mon gynéco me permet de tenir, mais je sais que tôt ou tard la colère diminuera et que je serais soutenu par mon homme pour ne pas m'écrouler face à la perte de notre bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris74

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : haute savoie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tanya
Décédé(e) à : née sans vie à 29 semaines
Le : le 07/02/2012
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Une grossesse turbulante   Sam 2 Aoû - 9:10

Bonjour Julie 

C'est avec une grande émotion et beaucoup de tristesse que je viens de lire ton récit, ta petite Cassandra (un très beau prénom) a fait de toi UNE MAMAN elle s'est battue de toutes ses forces mais parfois la nature, malheureusement est plus forte (je l'a haie quand elle s'attaque à des âmes sans défenses) 

Je te souhaite, si je puis le dire ainsi, la Bienvenue sur ce forum où tu trouveras tout le réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie1102

avatar

Nombre de messages : 516
Localisation : Nice
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angie
Décédé(e) à : 37sa de cause inconnue
Le : 11/02/2014
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Une grossesse turbulante   Sam 2 Aoû - 12:46

Quel triste récit de ta petite Cassandra qui aura lutté pour vivre ... Grosse pensée a elle et courage a vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une grossesse turbulante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: