DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 La vie ne tient qu'à un fil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
loly67

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 30
Localisation : strasbourg
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : à 30 semaines avec le cordon autour du cou...
Le : 7/08/2014
Date d'inscription : 03/09/2014

MessageSujet: La vie ne tient qu'à un fil...   Jeu 4 Sep - 16:20

Voila je me lance, j'ai perdu mon bébé, ma petite fille à 7 mois de grossesse.
Elle me manque tellement je pense tout les jours à elle, je pleure j'en peux plus...

Pourtant, J'ai eu une grossesse idyllique, je n'ai pas eu de nausée, il n'y avait pas de problème aux échographie. Bref, une grossesse presque parfait (J'ai eu une grosse poussée d'eczéma au 2eme mois de grossesse au niveau du visage et des mains) mais pas par ça, rien d'autres.

ET pourtant, le jeudi 7 août 2014, tout à basculer...

Tout à commencer, la veille, le 6 aout, vers 17 heures, je suis allée aux WC. Je remarque, en m'essuyant, une grosse perte couleur marron , gluant. Paniquée, j'appelle le cabinet de la sage femme qui me suit pour la grossesse, elle me dit que j'ai perdu le bouchon muqueux, elle demande si j'ai des douleurs, je lui répond que j'ai mal au ventre comme si j'avais des crampes intestinal. Elle dit que c'est des contractions qui commencent! Je ne savais pas ce que c'est des contractions à 7 mois de grossesse !La sage femme dit d'appeler le gynécologue et passer à la maternité pour faire un contrôle.

Je n'arrive pas à joindre le gynécologue, j'appelle la maternité. La sage femme dit de prendre du spafon et si les contractions ne passent pas, de prendre un bain chaud. Malgré que je lui ai dit que je suis à 7 mois de grossesse Exclamation

 Donc, je suis sur le canapé, devant la télé,  avec des contractions de + en + fortes et rapprochées,  malgré le spafon

Vers 22 heures, mon copain rentre du travaille, un peu inquiet de mon état, je rappelle la maternité. La même sage femme me dit de prendre un bain et de venir si les contractions ne passent pas.

Je prend un bain, et me couche vers 23h en me disant que ça passerai peut etre....

A 6 heures du matin, je n'ai pas dormir de la nuit, les contractions étaient de plus en plus rapprochées (en début de soirée, elles étaient toutes les 8/10 min et à 6 heures toutes les 6 min...)Je rappelle la sage femme de la maternité et elle me dit de passer.

Mon copain et moi arrivons à la maternité , la sage femme que j'ai eu au téléphone nous accueille. Elle fait une échographie vaginale et remarque que "la tête du bébé bouge bien" Question   et que le col est court. Elle veut hospitalisée pour arrêter les contractions.

Elle met le monitoring. Elle tâte, elle cherche ,pendant plusieurs minutes, le cœur du bébé; rien. Elle fait une échographie, toujours rien. Elle sort et appelle mon gynécologue. Il refait l'échographie et le verdit tombe: c'est fini, le cœur ne bat plus  No .IL est 7 heures du matin

Il m'explique la procédure, je ne rentre pas à la maison car le travail a bien commencer, je reste à la maternité, qui vont essayer de me faire accoucher au plus vite. La mort du bébé a provoqué les contractions et non l'inverse. La sage femme croyait que la tête bougée car elle était collée à l'artère. J'ai demandé qu'elles étaient les causes du décès: la fatigue, le stress, que j'étais allée à la piscine la veille... qu'est que j'ai pu faire de mal !Il me répond que ce n'est pas de ma faute, il ne faut pas que je culpabilise, me rentre coupable de quoi que ce soit !(facile à dire Sad Rolling Eyes Neutral )

A ce moment là, je le regarde fixement, je ne pleure pas, je ne dis que je me réveillerai de ce cauchemar, en sursant et sueur dans mon lit.

Quand le gynécologue et la sage femme ont claqué la porte, mon copain a fondu en larmes, je suis descendu de mon lit pour le consoler, et après j'ai pleuré.

20 min plus tard, la sage femme vient nous voir et discute avec nous. Elle dit qu'elle a fini son poste de nuit, que la sage femme de jour prendra le relai.

10 min plus tard, la sage femme de jour donne des cachets pour accélerer les contractions, elle me fait des prises de sang, un frotis du col et nous emmene dans une chambre seule, la chambre la plus éloigné du service. Elle me dit de venir dans 2 heures pour vérifier le col.

Vers 10 heures ( 2 heures après), les contrations étaient de plus en plus fortes, que j'avais du mal à marcher jusqu'à la salle d'accoucher. Le col est ouvert à 1 doigt ( quand je suis arrivée, il était fermé). Elle me propose la péridurale, je refuse car j'ai peur que ça ralentisse le travail. Donc je dois revenir dans 2 heures.

Vers 12 heures, je retourne à la salle et je suis a 3/4 doigts que je reste en salle d'accouchement. Je souffre terriblement. Elle me propose vivement la péridural pour soulager mes douleurs, qu'elles ne soient pas associer à mon deuil. J'accepte

La sage femme dit à mon copain de sortir manger quelque chose, car il n'a pas le droit d'être avec moi pendant la pose de la péridural.

Avant de la poser, je devais faire un test urinaire. Franchement, quand on a mal, on a tout sauf envie de pisser silent  c'était horrible.

Tant bien que mal, j'ai fait pipi et l'anesthésite est venu, il était pet sec, stressé. Enfin bref..

Après la pose, je me sentais bien, soulager d'un poids. J'étais lessivée par toutes ses douleurs et ses émotions... Mon copain est revenu. J'étais dans le gaz, la péridural me fesais chuter la tension. La sage femme me change de position, elle me met sur le côté. La tension remonte. Mon gynécogue passe me voir.

2 heures plus tard, la sage femme vient vérifier le col, je suis à 5 doigts. Elle décide de me percer la poche des eaux, je ressens une contraction, la peridural commence a ne plus faire effet. Elle met anesthésiant dans la péridural. Elle se lavait les mains quand je lui demande si c'est normal que j'ai envie de pousser. Elle vérifie le col, il est dilaté. honnn

Grand moment de panique, la sage femme prépare tous dans la précipitation, mon gynécologue déboule. j'essaye de retenir comme je peux, je n'arrive pas. Je "la" sens sortir, je cris d'effroi, la sage femme me rassure. Il est 17h15....

Après l'accouchement, mon copain pleure à côté de moi, mon gynécologue n'est pas bien. Il s'acharne sur mon placenta pour qui sort plus vite , la sage femme s'occupe du bébé.. et moi je reste stoïque, je ne pleure pas, je ne dis rien. 4409

Je ne veux pas voir le bébé, je n'ai pas force, c'est trop dur. Je demande si elle est "normale" .Il me répond qu'elle a la tête et le ventre gonflée, que son cordon était autour de cou bien serré. Ca fesait plus de 24 heures qu'elle était comme ça... Quand j'ai perdu le bouchon muqueux. Elle était déjà morte dans mon ventre... 


2 heures plus tard, la sage femme enleve la perfusion et la péridurale. Elle nous demande si on veut la voir. Elle la cherche, demande si je veux la prendre dans mes bras, je n'ai pas la force, je ne peux pas. Elle la pose sur la table et la découvre. Je suis terrifiée j'ai un movement de recul en la voyant. Elle était toute petite, blanche, ses lèvres rouges vifs et comme l'avait dit le gynécologue, elle avait la tête gonflée et ronde comme une pathèque pale . La sage femme a essaye de me rassurer, me dire qu'elle est jolie , elle a les traits du visage fin. Elle aurait été une jolie petite fille...Mais rien n'y fait, je ne l'a trouve toujours belle. Sad

La sage femme nous raccompagne dans notre chambre. J'étais en chemise d'hôpital ouverte au dos, elle me couvre le plus possible mes fesses, j'aurai pu être à poil dans le couloir j'en n'avais plus rien à foutre 10 4409

On mange nos repas du soir, il était dans les environ de 20 heures. Nous avons besoin de prendre l'air. Avec l'accord du gynécologue, nous sortons et restons devant l'entrée de la maternité. (je ne devais pas trop m'éloigner sous les effets de la péridurale, l'accouchement, le choc, je devais me ménager).

On rentre dans notre chambre, on regarde la télé, et on s'endorent.

Vers 5 heures du matin , je me réveille, j'entend les bébés pleurés, ca fait mal...
Je voulais sortir de la chambre pour me dégourdir les jambes et chercher des serviettes hygieniste chez la sage femme. Je me disais que je croiserai personne dans les couloirs, ni de maman ni de bébés. Dans les couloirs, dans toutes les chambres, j'entendais un bébé pleurer. A mi-parcours, j'ai craqué et j'ai pleuré toute les larmes de mon corps.  pleurer Je ne supportais plus cette maternité, cette endroit, je voulais partir le plus vite possible.

Vers 8 heures, le gynécologue vient nous voir, dit qu'on peut partir. Nous conseille d'attendre la psychologue mais on voulait qu'une chose : partir !  Je devais l'appeler à la moindre douleur ou fievre. Qu'il était de garde à la maternité ce weed end. On part les mains vides et le cœur meurtri  il est 9 heures du matin...  

Et voila ma triste histoire, ca fait 1 mois environ que ca s'est passé. Je devais être a mon 8 mois de grossesse Crying or Very sad ,

Ca me soulage d'avoir écrit, ca m'a fait du bien de vider mon sac. Pardonnez moi pour les fautes d'orthographe, grammaire, syntaxe. J'ai relu mais j'ai surement encore des erreurs Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elody49

avatar

Nombre de messages : 301
Localisation : ANGERS (49100)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Clara et Océane
Décédé(e) à : 23+6. Trois heures de peau à peau toutes les trois avec papa à côté. Vous êtes décédées en même temps à 17h25 dans nos bras.
Le : 26/04/2014
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Jeu 4 Sep - 16:25

Coucou Loly

Je suis bien triste de t'accueillir parmi nous. Ton récit est très touchant, c'est très bien je trouve que tu ai mis les mots sur tout ça. J'espère que ca t'as apaisé un peu de tout lâcher. N'hésites surtout pas ici tu peux te libérer, rien ne nous choquera et tu ne seras jamais jugée. 
Ton deuil est tout récent, laisse toi le temps, je te promets qu'il sera ton allié (mais je sais que pour le moment c'est difficile à croire). Je t'envoie plein de courage et envoie de tendres baisers à Mathilde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letempsdelattente.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Jeu 4 Sep - 17:30

Bonsoir Loly

Ton histoire ressemble tellement à la mienne. J'ai perdu ma puce le 11 juillet dernier, 15 jours avant le terme. Je n'ai à ce jour pas d'explications car tous mes examens étaient bons.
Cela va faire 2 mois que c arrive et j'avoue que je passe par des phases opposées.
Y'a des moments de bien et d'autres ou je suis inconsolables.
Tu as bien fait d'écrire, moi en tout cas ça m'a aidé.
Il faut en parler et que ça sorte. J'en parle beaucoup car j'en ai besoin et je trouve que du coup mon bébé existe un peu à travers les mots.
Je revis toutes les nuits l'annonce et l'accouchement. Ma sage femme qui me suit (rééducation périnée) m'a dit que c'était bien car il fallait que ça sorte et que je n'étais pas dans le déni (même si je pense l'avoir été car ça m'arrangerai de penser que rien ne c'était passé).

Bref je ne pense pas t'avoir aidé.
courage.

Revenir en haut Aller en bas
Angie1102

avatar

Nombre de messages : 516
Localisation : Nice
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angie
Décédé(e) à : 37sa de cause inconnue
Le : 11/02/2014
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Ven 5 Sep - 5:18

Je suis désolée de t'accueillir ici. Ton récit est si triste. Encore des parents prives de leur petit. Je te souhaite beaucoup de courage. J'espère qu'avec le temps ça ira un peu mieux.

Douces pensées à ton petit ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loly67

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 30
Localisation : strasbourg
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : à 30 semaines avec le cordon autour du cou...
Le : 7/08/2014
Date d'inscription : 03/09/2014

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Sam 6 Sep - 4:44

merci pour vos message. Moi et mon copain avons demande a faire l'autopsie pour savoir si c'est génétique ou autre.
J'ai le moral en "dent de scié", des périodes haut et de bas. J'ai des flash de l'accouchement, du bébé, de l'annonce.

Douces pensées a nos anges. Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire72



Nombre de messages : 386
Age : 34
Localisation : France- Le Mans
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisaëlle
Décédé(e) à : 31 semaines d'aménorrhée
Le : 13/08/2014
Date d'inscription : 31/08/2014

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Mer 8 Oct - 9:08

Bonjour Loly,

j'ai relu ton histoire qui est si triste. Ton histoire est similaire à la mienne. Lisaëlle est décédée certainement le 11 Août avec le cordon autour du cou très serré. J'étais à 31 semaines.
Douces pensées à nos bébés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathybe

avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Théo
Décédé(e) à : 30s de grossesse après avoir vécu une journée sur Terre. Sans explication.
Le : 07/05/2013
Date d'inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Dim 12 Oct - 7:36

Bonjour Loly,
Ton histoire est dure et poignante mais j'apporte mon soutien dans cette épreuve difficile.
C'est très dur de rentrer à la maison avec les bras vide, q'on a tout attendu.
Courage car ton deuil est récent. Tu trouves tjrs des soutiens dans ce forum.
Tendresse à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucybluees

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Vendée
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vania
Décédé(e) à : deux jours après sa naissance prématurée à 24 semaines de grossese et après avoir tenu 4 semaines dans mon ventre même si la poche des eaux s'est rompue à 20 sg.
Le : 10/09/2014
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Jeu 30 Oct - 16:41

Bonsoir Loly,

j'ai aussi perdu ma petite recément , dans d'autres circunstances, mais c'est toujours dur à lire ces histoires .

Forte pensée à toi et à ton petit ange qui veuille sur toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angegabriel1



Nombre de messages : 11
Localisation : canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Raphael
Jérémie
Décédé(e) à : hôpital
Le : 2012
2013
Date d'inscription : 24/10/2014

MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil...   Jeu 30 Oct - 21:40

Tous mes encouragements pour la suite des choses. J'ai véçu des choses, 3 pertes de bébé a 21 semaines chaque. Mais je me dit relève toi va de l'avant même si c'est pas facile. La douleur restera toujours, la vue des femmes enceintes sera toujours difficile, l'apréantion d'une nouvelle grossesse toujours aussi forte. Mais nous devons rester forte pour affronter les prochaines difficultés de la vie.
Tous mes encouragement t'accompagnent dans ton processus de deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vie ne tient qu'à un fil...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: