DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 un infractus du placenta

Aller en bas 
AuteurMessage
AvJd



Nombre de messages : 12
Localisation : canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jovanie
Décédé(e) à : 18 semaine d amenorhee
Le : 17 aout 2014
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: un infractus du placenta   Jeu 6 Nov - 15:31

Je me decide moi aussi a vous ecrir, Moi et mon conjoint notre monde a bascule le 15 aout 2014, lors d’ un rendez-vous obstretique on ne trouvais plus le Coeur de notre Jovanie, j’etais a 18 SA.

Je devrais commencer du debut, Mon conjoint a deja 2 grandes filles une de presque 13 ans et l autre elle a 11 ans, Moi j' avais deja 1 fille de 3 ans . nous avons decider de unir nos familles en fesant un ajout de notre ange Jovanie, mes dernieres regles le 9 avril 2014, une date que je suis pas pret d oublier, jai fait mon test de grossesse le 2 mai positif jetais au ange jetais tellement heureuse mais deja si stresser, le 16 mai quelque saignement avec une mass dans les toillettes jvais aux urgence apres 8 h d attentes la prise de sang confirm toujours mes hormones mais mon uterus tres petit mais ca me fesais seulement 5 SA. il me dit de faire de nouveau le test dans 3 jours, ce que je fit mes hormones on augmenter je fait une echo et deja le petit coeur je l'entendais tres bien. le medecin dit tous va bien de pas minquieter de mes saignement.

Mais les saignement n'arretais pas toujours pressent jusqua 12 SA (j' ai du etre au repos je pouvais travailler car je suis assit ), la finalement me disant les 12 semaines sont fait je vais avoir mon bebe, deuxiemes echo tous va bien bebe bouge bcp mais vraiment beaucoup je la sent deja a 13 SA.

donc a 18 SA je vois mon medecin de grossesse on ne trouve pas le coeur , elle me dit faut pas sinquieter le bebe est peu etre sous mon artere donc on entend que mon coeur, elle m apport a un genecologue qui me fait une echo il se tourne vers moi et c est mots sera toujours graver dans ma memoire, je suis desoler votre bebe est deceder. j en revien pas mon medecin me dit je te croyais pas quand tu ma dit tu sentais plus ton bebe habituellement on commence juste a les sentir dans ces semaine la.
j' appel mon conjoint qui est meme plus boulverser que moi, Meme si je me suis sentis exploser tous les membre de mon corps ne semblais plus a leur place. on doit l evacuer , je rentre le 16 aout a l hopital pour les cachets cet journee la il men on administrer 4 , mais rien aucun travail. le lendemain 17 aout le gyne y va de force me met 4 sachet a la fois , apres un total de 12 sachets et un petit avancement dans le deuil , j ai dit a mon conjoint nous devons  laisser aller le bebe car il faut que ca sort, il approuve 15 minutes apres j'ai accoucher de mon petit ange Jovanie. On a eu la chance de l incinerer et la faire enterrer, dans notre communauter elle est considerer un bebe. jai eu une messe des morts il nous on donner un lampion pour elle, Mais dans ma region il y a pas beaucoup de soutien.

mon conjoint a tres mal il refuse d avancer son deuil, nous avons seulement sue hier november 5 que notre fille est deceder car les vaisseau du placenta etais boucher ,

maintenant de nouveaux enceinte de 7 SA je dois prendre des ASA 81 mg.

je vous ecris car mon conjoint a besoin d aide et je ne sais pas comment l aider a traverser son deuil

merci de m avoir lus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachal0ve

avatar

Nombre de messages : 353
Age : 24
Localisation : Reims
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathan
Décédé(e) à : 34 sa à cause de plusieurs infarctus placentaires
Le : 13/02/2014
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: un infractus du placenta   Jeu 6 Nov - 15:46

Bonsoir et malheureusement bienvenue parmi nous ...
J'ai également perdu mon bébé in utéro à cause d'infarctus placentaire et j'ai fais une pré-éclampsie à 34 SA. Je suis à 20 SA et j'ai un suivi très régulier, mon placenta est constamment surveiller, les artères utérines également .. Je prends de l'Aspégic nourrisson
Il est difficile de faire le deuil .. ça va faire bientôt 9 mois et la souffrance est toujours là, et la nouvelle grossesse n'aide pas. On vit dans l'angoisse, la peur
Si je peux te donner un conseil, c'est de communiquer avec lui, il doit être angoissé de cette grossesse .. Essaye de voir avec ton gynécologue, le suivi que tu auras, peut être que ça va le rassurer. Les hommes vivent le deuil d'une façon très différente, nous les femmes c'est violent et dés le début mais les hommes, c'est petit à petit et la douleur intensifie plusieurs mois avec la perte.
Si tu as besoin de discuter, je suis là .. En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage
Douces pensées à ta petite princesse Jovanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AvJd



Nombre de messages : 12
Localisation : canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jovanie
Décédé(e) à : 18 semaine d amenorhee
Le : 17 aout 2014
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: un infractus du placenta   Jeu 6 Nov - 16:02

Merci beaucoup,
evidament d avoir vu le genecologue a aider mon conjoint il sait maintenant qui n est pas responsable mais le gyne a seulement dit que ca serais echo reguliere suivis de mon medecin si un moindre doute il prend la releve .

oui la douleur est intense mais je vais beaucoup mieux que lui j ai eu du temps a pleurer lui n a pas eu de temps a lui a travailler 2 jours apres. j ai lis des livre sur le deuil et un extrais la deranger beaucoup ca disait un pere nest pas reconnu tan que le bebe respire pas 2 minutes et lui ca la marquer il est fruster .

une nouvelle grossesse ne guerrira pas et ne la remplacera pas mais je suis quand meme heureuse et je suis moins nerveuse on dirais je ressent que ca va bien aller... toujours pas de sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thrombo



Nombre de messages : 6
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : 4
Décédé(e) à : 17
Le : 02/2013, 07/2013, 04/2014 (grossesse géméllaire)
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: un infractus du placenta   Lun 10 Nov - 3:56

Salut,
je m'apelle Taklit.
Après avoir lu ton histoire, je te fais part de la mienne, dans l'espoir de te donner pourquoi pas quelques pistes et un peu de courage.

Je vais essayer d'être à la fois bref et précis ce qui ne va pas être évident.

Je démarre: 2007,2009 et 2011: grossesses et naissances de nos trois enfants sans aucun problème.

novembre 2012: je suis enceinte de mon quatrième enfant:(auparavant, j’ai eu 3 enfants tout à fait normalement) echo de datation:OK. echo du troisième mois:impeccable.Arrive celle du quatrième mois mars 2013):c'est la grosse déception:le coeur du bébé ne bat plus. C'est le gros coup de massue. Le médecin constate la mort foetale (estimée à 17 semaines d'aménhorrée). Pour lui c'est une fausse-couche comme il en arrive à 50% des femmes. En bref: le foetus n'était pas viable et l'organisme l'a "supprimé". Etant donné mon peu d'expérience dans le domaine, ses explications me conviennent, j' expulse le bébé par voie basse et nous l'enterrons. Un bilan sanguin très léger est effectué sur moi et l'analyse du placenta révèle la présence d"un hématome rétro-placentaire de 20mm.Mais comme je vous l'ai dit, pour le médecin ce n'est qu'une fause couche classique.

Dans la foulée (fin mars 2013), je retombe enceinte. Je prends une petite précaution: je suis suivie directement par le médecin qui a constaté la première fausse couche (alors que pour le premier on était avec la sage femme). Le début est identique:echo de datation:OK. Echo du troisième mois:impeccable.Arrive celle du quatrième mois (juillet 2013):à nouveau, c'est la grosse déception:le coeur du bébé ne bat plus. Le médecin constate à nouveau la mort foetale (estimée entre 16 et 17 semaines d'aménhorrée).
Je reste très dubitatifs quant à son jugement, surtout que bizarrement, ces morts foetales arrivent à chaque fois au même moment.Malheureusement mon ignorance va nous voiler la face. J'accouche du bébé mort MAIS ce jour là un autre médecin est de garde et il demande un bilan de trombophilie complet.Souviens toi de ce "détail" car il va avoir son importance.
Deux mois plus tard (septembre 2013) le médecin qui me suivait conclut exactement de la même manière que pour la précédente au vu des résultats dont il croit disposer: la faute à pas-de-chance.
Je m'explique: quand il vient avec mon dossier, il ne tient compte que des examens sanguins légers qu'il a l'habitude de demander et de l'analyse du placenta (qui révèle de la fibrine en grosse quantité au niveau des villosités placentaires). Etant donné que dans son esprit il ne fallait pas faire de bilan de trombophilie après deux morts foetales (qu'il s'entête à apeler fausse-couche), il n'a pas vu le résultat demandé par l'autre médecin au moment de l'expulsion du second bébé (qui était dans le dossier). Ces résultats étaient extrêmement important car il révélait le mal profond qui me touchait . Ses seules précautions: attendre 4 mois (6 mois au total depuis l'expulsion en juillet 2013) avant de remettre en route une grossesse et prendre de l'aspégic nourrissson dès le début et tout le long.

Décembre 2013: je retombe enceinte et un mois plus tard j' apprends que ce sont des jumeaux. L'euphorie touche tout le monde: nous et le médecin avec une même idée:on en a perdu 2, maintenant on en a 2. Le médecin nous dit d'être confiants et que tout va bien se passer. et effectivement tout se passe bien au début:echo de datation:OK. Echo du troisième mois:impeccable.entre l'echo du 3ème et du 4ème, par précaution, je demande une écho  intermédiaire mais aussi un doppler du placenta mais le médecin nous dit que ce n'est pas nécessaire.Ok. On le suit. Bilan des courses:écho du quatrième mois: les deux bébés sont morts comme les premiers. Le médecin ne sait plus quoi dire.
Le processus habituel se met en place( expulsion, etc...) mais LA, le médecin qui nous suit demande un bilan de trombophilie identique demandé par le médecin de garde dont je te parlais pour la second fausse couche tardive. Le résultat est sans appel: J'ai une mutation du facteur V de Leiden à l’état hétérozygote associé à un déficit en protéine S (cette association est rare) héritée du côté de son père (en gros problème de coagulation). Quelques semaines plus tard, je demande mon dossier médicale et devine ce que j'y trouve: le résultat du fameux bilan de trombophilie demandé à la seconde fausse couche tardive, ce qui signifie que c'était connu mais la négligence (involontaire il est vrai, mais négligence quand même) du médecin ont eu des conséqueces tragiques pour les jumeaux.En plus j'aurai pu y laisser ma vie.
Depuis, j'ai vu un spécialiste en grossesse pathologique à Lyon qui m'a dit qu'à la prochaine grossesse je devrai prendre un traitement préventif : de l'acide follique dès la conception, ainsi que des piqures de Lovenox et des corticoides dès la 8ème semaine, et peut etre aussi de l'aspégic nourrisson, avec doppler du placenta tous les mois.
Je te précise que j'ai une carrence en fer et que mon dernier bilan sanguin révèle un taux de protéine S revenu à la normal:je fais donc un déficit que pendant les grossesses (ce qui est commun à toute les femmes).
J'ai aussi fait un bilan complet avec ma super endocrinologue (spécialiste de la thyroide): je fais des thyroidites aigues.En cas de grossesse future, je devrai elle me surveillera tous les mois.
Je te conseille vivement de faire un bilan thyroidien ainsi qu’une echographie de contraste afin de t’assurer que tu n’as pas un fibrome qui pourrait expliquer ton problème (je l’ai faite).


Voilà mon histoire. Je sais en connaissance de cause que l’attente des résultats est longue.
Je te souhaite plein de courage.
Si tu as des questions n’hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AvJd



Nombre de messages : 12
Localisation : canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jovanie
Décédé(e) à : 18 semaine d amenorhee
Le : 17 aout 2014
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: un infractus du placenta   Jeu 20 Nov - 13:11

Merci Beaucoup de ton témoignage, Je susi diagnostiquer des trouble de la Tyroiide depuis jai 9 ans donc je prend des syntroids et je suis suivis pour la glande . je me demande si les ASA 81mg va etre asser ou si jai besoin de plus.

J aprecie vraiment vont commentaire maintenant a 9SA jespere que ca va continuer,

Mon conjoint a pas avancer son deuil encore je trouve ca dure mais jespere que cet grossesse va lui redonner un peu plus le gout a vie . meme si cest filles et la mienne donne de la vie dans maison c est toujours aussi sombre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AvJd



Nombre de messages : 12
Localisation : canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jovanie
Décédé(e) à : 18 semaine d amenorhee
Le : 17 aout 2014
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: un infractus du placenta   Jeu 20 Nov - 13:12

Merci pour tous le monde qui me lis ca m aide et fait vivre un peu Jovanie merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
un infractus du placenta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: