DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mon petit Félix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephi29



Nombre de messages : 1
Localisation : Beloeil
Je suis : Maman de
Ange(s) : Bébé Félix
Décédé(e) à : 36 semaines
Le : 28/11/2014
Date d'inscription : 30/11/2014

MessageSujet: Mon petit Félix    Mar 23 Déc - 11:26

Voilà maintenant presque 1 mois que j'ai dû vivre la plus difficile expérience de ma vie. 
Je vais tenter de raconter mon histoire afin de soulager ma douleur et peut-être celles d'autres mamans aussi. 
Depuis quelques mois, nous attendons l'arrivée de notre 2ème enfant. Nous avons déjà une fille de 3 ans et nous avons la chance d'attendre un petit garcon! La grossesse se passe à merveille, aucun probleme et je me sens en pleine forme. 
Mais voilà qu'à 34 semaines, lors d'une échographie pour vérifier le placenta, la radiologue m'annonce que mon petit bébé a un ventricule dilaté au cerveau et que sainte-justine m'appellera pour faire des tests. 
A partir de ce moment, notre vie bascule. Je me met à chercher sur internet ce qu'est un ventricule au cerveau. Je m'inquiète, je n'en dors pas pendant des jours.... Je téléphone à mon médecin qui suit ma grossesse et elle me dit qu'elle n'a jamais vu ca... Ca ne me rassure pas...
Quelques jours plus tard, rendez-vous a sainte-justine pour une journée complete de tests (amnio, irm, écho)ou les mauvaises nouvelles se suivent... 
2 ventricules de dilatés de façon severe, un corps calleux absent, un probleme de migration des neurones... 
L'avenir de notre petit bébé est plutôt sombre.... Nous devons faire un choix. J'en suis à 36 semaines! Tout était prèt pour son arrivée prochaines...
Les médecins sont incapables de nous prédire exactement les atteintes qu'aura Felix, mais elle peuvent être terribles.... 
Nous prenons alors la pire décision de notre vie, se séparer de notre petit garcon afin de ne pas lui offrir une vie trop difficile... 
J'écris ces mots et j'en pleure encore... Je souffre tellement de son absence et de cette injustice. 
Quand on désire batir une famille, jamais on ne s'attend à vivre des épreuves comme celle-là...

Est-ce qu'il y a d'autres mamans qui ont vécus une événement semblable au mien? 
J'aimerais beaucoup échanger avec vous. 
Merci
Stéphanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Mon petit Félix    Mar 23 Déc - 11:39

Nos histoires sont toutes différentes ms se ressemblent toutes malheureusement !

Nous avons dû prendre la même décision que vous à un peu moins de 6 mois de grossesse car Corentin avait des cardiopathies multiples. Nous l'avons découvert par hasard à l'écho du 6e mois alors que son coeur battait très bien ... Nous avons aussi un aîné qui avait 3ans1/2 à ce moment là.

Depuis j'ai des hauts et des bas, des moments très sombres .. mais doucement ces moments deviennent moins fréquents ou durent moins longtps qu'avant. Certains événements sont très difficiles : les 4 ans de mon fils ce mois-ci, la naissance de mon neveu la semaine dernière et les fêtes qui approchent ... ms j'accepte de me sentir triste et je sais que c'est normal.
Je suis suivie par une psy qui m'aide bcp et qui me rassure par rapport aux réactions d'Arthur et je parle très naturellement de Corentin autour de moi ce qui fait que mes proches prononcent aussi facilement son prénom et cela me fait du bien.

Voilà pour mon expérience somme toute récente ...
Ici les mamanges se soutiennent alors surtout n'hésite pas,

Je t'embrasse et te souhaite bcp de courage,
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman Souris

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tiffany
Décédé(e) à : 17 semaines
Le : 19/07/2014
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Mon petit Félix    Mar 23 Déc - 12:24

Mon histoire ne ressemble pas à la tienne, mais je vous envoie tout mon amour et mes pensées. 

Je te souhaite beaucoup de courage et pleins de supports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouet3

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ville de Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurent
Décédé(e) à : 41SA + 3jrs
Le : 24/10/2014
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: Mon petit Félix    Mar 23 Déc - 12:41

Bonjour Stéphanie,
 
Je suis profondément désolée et triste de ce qui est arrivé à Félix.
Ça fera seulement 2mois demain que je suis maintenant mamange et je suis effarée par le fait que constamment de nouvelles mamanges atterrissent sur ce site. À chaque fois je me dis « Déjà une autre? Mais c’est trop vite. Quelle injustice!! »
 
Mon histoire est différente de la tienne et nous attendons encore toujours les résultats préliminaires de l’autopsie pour comprendre pourquoi le cœur de notre fils s’est arrêté de battre comme ça au beau milieu de l’accouchement (cf témoignage « Ma colombe s’est envolée sans bruit… »). En même temps, je constate en lisant le témoignage des autres mamans que le fait d’avoir une réponse n’apaise que dans de rares cas la souffrance ressentie.
 
En atterrissant ici, j’ai également recherché à m’immerger des histoires les plus semblables aux miennes. J’imagine qu’en fouillant un peu sur ce site, tu trouveras toi aussi, même si ce n’est pas exactement pareil. La seule chose que ça m’a permis de découvrir, c’est que ce dénouement de ma grossesse que je considérais tellement irréel est malheureusement très possible, que d’autres enfants se sont également volatilisés sans raison apparente à la toute fin de leur terme alors que leur santé était impeccable pendant 9 longs mois. Bref, que ce sont des choses qui arrivent. Ce que je me refusais à croire.
 
La mort d’un enfant est l’un des plus grands deuils qui existent dans ce monde. Ça va contre le sens de la vie. Le nombre de semaines de grossesse ne change rien à l’intensité de la souffrance. Ces enfants étaient déjà en vie et déjà nous les aimions. Ils étaient si petits mais déjà ils nous aimaient aussi. Alors prends le temps de vivre ta souffrance des manières qui te conviennent. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière. Comme je l’ai dit à d’autres, maintenant c’est toi qui est la reine (et ton/ta partenaire également) et il n’y a que toi qui sait réellement ce qui est bon pour toi. Je dis ça parce qu’on devient rapidement submergée de conseils de part et d’autre sur la façon dont on devrait vivre les choses.
 
Depuis un mois, je vois une travailleuse sociale du CLSC. J’ai fait une demande pour en voir une sans trop savoir ce qu’elle pouvait m’apporter. La seule chose que je voulais (et que je veux encore malgré moi), c’était que mon fils revive à nouveau. Mais j’ai demandé de l’aide pareil. Et j’ai la chance de voir une femme spécialisée en deuil, et elle comprend vraiment tout ce que je suis en train de vivre. Si tu songes toi aussi à avoir un coup de main de l’extérieur : n’hésite pas. Pour l’instant, ces ressources publiques existent encore. Dans une grande tragédie comme celle-là, même les couples les plus unis, les plus solidaires, les plus compréhensifs et les plus respectueux finissent par vivre des moments où ils ne se comprennent plus. Mon chum, c’est mon meilleur ami, mon support, mon confident et mon allié depuis si longtemps. Mais j’ai fini par comprendre que deux personnes en train de se noyer en même temps finissent souvent par caler ensemble lorsqu’elles tentent de s’aider mutuellement.
 
Demain, c’est le réveillon de Noël. N’oublie pas que c’est toi la reine et que tu as le droit de vivre les prochaines journées de la manière qui te convient le mieux. Et que tu as le droit de changer d’idée à la toute dernière minute.
 
Toutes mes pensées pour toi, ta famille et Félix. Bon courage,

Cathx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon petit Félix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: