DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 "Interruptrice de grossesse anonyme" ... mais avant tout en deuil aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marion13



Nombre de messages : 9
Localisation : Bruxelles
Je suis : Maman de
Ange(s) : -
Décédé(e) à : 20 sem.
Le : 23/06/2013
Date d'inscription : 10/02/2015

MessageSujet: "Interruptrice de grossesse anonyme" ... mais avant tout en deuil aussi   Mer 11 Fév - 5:54

Bonjour,

Je suis Maman d'un petit garçon de presque 6 ans et d'une petite fille décédée en juin 2013 suite à une IMG à 20 semaines.
En me présentant comme cela, j'ai presque envie de dire de façon provocante "Bonjour, M..., interruptrice de grossesse anonyme ... et Maman en deuil aussi" tant cette inscription est importante pour moi et mettre les mots juste aussi. Je ne me sentais pas légitime à écrire jusqu'à maintenant, parcourant les post des autres et les difficultés vécues par chacune et constatant à quel point les drames sont nombreux et bouleversants de courage et d'amour. Car, cette interruption médicale est un choix, un choix face à une trisomie 21 et l'ensemble des conséquences qui y sont rattachées.

Très peu de gens semblent avoir écrit sur ce type de mort, d'interruption volontaire de vie, de choix, de perte.
Cela m'a donc presque rendue honteuse de parler de la "douleur" qui y était rattachée.

Et pourtant, je ressens au fond de moi, cette douleur identique. Face à la mort "choisie/non choisie" de mon enfant. J'ai également bcp de mal à utiliser le mot "ange", ou à donner un prénom. Elle restera "la petite" et aura un prénom secret qui n'appartient qu'à moi. 18 mois ont passé, et pourtant la douleur est très vive. Je suis passée par toute les étapes que je lis un peu partout, à mon rythme, je me reconnais dans pratiquement tout ce qui est dit par les professionnels et les autres parents endeuillés.

C'est une expérience d'amour immense.
Une douleur tout aussi infinie.
Un parcours qui me transforme définitivement.
Une douleur que je porte afin qu'elle ne porte rien.
Je suis en train de l'apprivoiser cette souffrance, d'apprivoiser mon nouveau moi.
Je suis la seule à porter la marque de cette courte existence. De mon enfant.

J'avoue être surprise de vivre les choses si fortement si longtemps après.
Je pensais que la douleur aurait changé de couleur au fil du temps.
Qu'une nouvelle étape du parcours, sans pour autant l'oublier, serait déjà en passe d'être franchie. 
J'ai besoin de comprendre comment la transition s'est faite pour les autres.
Comment ils ont pu "dépasser", tout en chérissant leur cicatrice.
Comment ... comment parce que je voudrais pouvoir ressentir autrement. 

Aussi, mon corps a été très chamboulé au niveau des analyses. Je voulais savoir si quelqu'un d'autre a eu des problèmes par la suite au niveau hormonal (surrénales) et autres, identique à ce qui arrive en cas de burn out.

Bon courage à tous et à toutes.
Et merci du partage.

M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimicracra35

avatar

Nombre de messages : 226
Age : 31
Localisation : 35340
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaël
Décédé(e) à : 1 mois et demi (52 jours)
Le : 07/02/2015
Date d'inscription : 10/02/2015

MessageSujet: Re: "Interruptrice de grossesse anonyme" ... mais avant tout en deuil aussi   Dim 22 Fév - 12:16

Coucou
Je suis la mamange de Raphaël qui nous a quitté le 7 février
Je n'ai pas la même histoire que toi mais nous aussi nous avons décidé de laisser partir notre fils
J'ai accouché à 25SA + 5jours.
Raphaël était très fragile : les poumons abîmés et une hémorragie cérébrale de stade 3
et puis les résultats de l irm tombe: son cervelet est çasiment complètement abîmés se un entraînerait de très grosses séquelles et de lourds handicaps.
Nous avons décidé de laisser partir....
On ne voulait pas pour lui une vie de souffrance.... ni pour nous d ailleurs
Je pense que les décisions qu'on a pris pour nos enfants sont de belles preuves d amour, la plus belle qu'on puisse leur faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pooky

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 25
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emy-Rose <3
Décédé(e) à : 24 semaines de gestation, Syndrome de Digeorges + Tétralogie de Fallot
Le : 02-03-2016
Date d'inscription : 25/04/2016

MessageSujet: Re: "Interruptrice de grossesse anonyme" ... mais avant tout en deuil aussi   Lun 2 Mai - 13:05

Allô Marion,

Tout comme toi, j'ai hésité à écrire mon histoire. Notre histoire est très semblable. Nous avons laissée partir notre puce, à 24 semaines de grossesse , Microdélétion 22q11 ( Syndrome de Digeorge ) et Malformation Cardiaque. Nous avons eu les résultats de l'autopsie la semaine passer : Plusieurs caractéristique du Digeorge au Visage ( Que je n'es absolument pas remarquée !! ) , pas de thymus donc pas de système immunitaire, un poumon mal formé et sa malformation qui aurait nécessité plusieurs opérations à cœur ouvert ..

Pour la transition, je ne suis pas vraiment en mesure de t'aider. J'ai pris la décision de retourner au travail dans 1 mois et demi, je sens vraiment que ça va m'aider à penser à autre chose, parce qu'on dirait que plus le temps avance, plus le temps est long ?? Je n'es pas repris de contraceptif, je laisse le temps aller et si la vie veut nous envoyer un trésor, elle en fera ainsi.

As-tu eu une autre grossesse depuis Marion ?


Je ne pense pas que la douleur va partir un jour, j'ai l'impression qu'elle nous suivra toute notre vie et nous devrons apprendre à vivre avec elle..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Interruptrice de grossesse anonyme" ... mais avant tout en deuil aussi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: NOUVEL ESPOIR :: JOURNAL DE GROSSESSE-
Sauter vers: