DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mes chéries nées trop tot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marinecamille



Nombre de messages : 16
Localisation : grisolles
Je suis : Maman de
Ange(s) : Camille et Marine
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 18/06/2014
Date d'inscription : 28/09/2014

MessageSujet: Mes chéries nées trop tot   Jeu 5 Mar - 18:42

Bonsoir,

Je vous rejoins sur ce site, même si mes filles sont parties il y a 8 mois.
Cela me semble une éternité déjà.
Nous avions déjà un petit garçon et nous voulions une fille. Je voulais l'appeler Marine, mon conjoint Camille, je m'imaginais qu'il y en aurait 2.. JE REVAIS :-)
La veille de ma 1ere echo mon ventre vraiment gros, j'ai dit à ma mère, y'en a 2, j'avais raison :-)
Mon conjoint a été le plus heureux, 2 bébés d'autant plus qu'il y a deja des jumeaux dans sa famille et que sa sœur avait perdu 2 jumelles qqs mois avant.
J'ai été alitée pour mon premier garcon, donc on savait que cette grossesse serait difficile.
UTERUS CONTRACTILE.
J'ai travaillé jusqu'à 3 mois de grossesse, ma gyneco n'a rien voulu savoir malgré les contractions...
J'ai fini alitée, avec un col très court, et ouvert. Pas de cerclage, meme le meilleur CHU de Toulouse n'a pas voulu.
Je suis restée alitée completement sans bouger, sans pouvoir m'occuper de mon fils, je le voyais seulement 2 mn par jour, ca a été trè dur d'autant plus que j'en connaissais l'issue.
Echo du sexe, 2 filles, 2c vrais jumelles, le papa est tellement heureux.
J'arrive a 5 mois de grossesse casi et jai des douleurs horribles dans le ventre comme ligamentaire ou je ne sais pas, parait il de lypertension, mais la sf me disait c'est rien.
Au final, un matin contrariée, je sens mes filles bouger, je contracte toutes les 3 mns mais jai pas mal.
J'appelle la mater, j'ai compris, mon col va lacher.
Je sens une de mes filles trembler, j'ai peur. je lui dit aurevoir, quelques jours avant je leur avait fait ecouter une chanson celle de la fin. Je le sentais.
Puis on arrive à la maternité, je perd la premiere poche des eaux, je hurle, jai peur, je suis en colère, jai mal, ca pousse, ils m'embarqent vite, jai peur de mourir, ce que je ne sais pas cest quil y a du sang partout, puis la deuxieme poche se rompt.
C'est fini, on m'explique que je vais accoucher, et la j'ai peur, une 15aines de personnes sont la, je sais pas pourquoi autant de personnes.
Ils m'appuient sur le ventre très très fort pour les faire sortir, je hurle de douleur, on me demande de faire un signe a mon conjoint qui est en larme derrière la vitre du bloc.
Je sens une boule chaude, puis on recommence puis une seconde, ca y est cest fini.
On me met en salle de reveil, puis qqs heures apres je retrouve mon conjoint defigure d'avoir pleuré.
Je me sens mal physiquement on en parle pas.
On pleure un peu, un psy vient nous voir, on nous demande si on va les faire incinérer, comment on va les appeler, ca va trop vite. On nous conseille de les voir, on regrettera jamais de les avoir vu, mon conjoint pleure plus que moi, je le console..
Il m'explique plus tard quil y avait bcp de sang et surtout bcp de monde au bloc. Je ne sais pas si ca aurait pu être grave.

Rentrée a la maison, la vie reprend, on en parle pas, je sais pas pourquoi. Puis j'ai des moments de colere, je pense avoir fait mon deuil, puis 2 mois apres le deces de mes cheries, mon conjoint me dit qu'il ne m'aime plus, j'ai tous les défauts de la terre, la vie avec moi et insupportable.

Tout s'écroule. Puis en creusant, j'apprend qu'il a cru que je mourrais, que jetais morte et que cetait comme sil mourrait. Que ca a du le bloquer, mais quil n'envisage plus sa vie avec moi, il a peur d'avoir d'autres enfants, de les perdre, de me perdre.

Voila, pour mon recit, je pense à mes filles souvent, elles me manquent, elles sont parties surement pour une bonne raison.

Je les aimerait toutes ma vie et j'espère les connaître un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Line



Nombre de messages : 309
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lilou et Gabriel
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 22/09/2014
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Jeu 5 Mar - 19:30

Malheureusement bienvenue à toi, une chose est sûr Camille et Marine sont et seront toujours à tes côtés tout au long de ta vie. Prend bien soin de toi et de ton fils gros bisous à vous et tendres pensées à tes filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Jeu 5 Mar - 22:37

Je te souhaite "malheureusement " la bienvenue ici, Camille et Marine veillent sur toi de là haut et auras toujours leur place dans ton cœur et tout au long de ta vie!

Douces et tendres pensées à tes anges au paradis, prends soin de toi, de ton fils !!!
Prends du temps pour toi, courage 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MamandAurore



Nombre de messages : 476
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aurore
Décédé(e) à : Marseille
Le : Prévu le 11/02/2015
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Ven 6 Mar - 6:43

Bonjour  marinecamille,
Je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive... Je te souhaite beaucoup de courage et surtout saches que si tu as besoin de parler, n'hésite pas a venir poster sur les autres témoignages et post ouverts.

Baisers volants a Marine et Camille, et je t'envoie tout mon soutient!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouet3

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ville de Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurent
Décédé(e) à : 41SA + 3jrs
Le : 24/10/2014
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Ven 6 Mar - 13:59

Bonjour à toi chère mamange,
Ton histoire, qui est aussi celle de Marine et Camille, me bouleverse beaucoup. On sent dans ton récit beaucoup de tristesse malgré tout le temps qui est passé. Mais aussi beaucoup d’amour pour tes deux filles, sache-le.
 
Plusieurs choses se sont passées pendant ta grossesse… tu as donné plusieurs signes d’alerte et le personnel médical n’a pas su voir le problème ni réagir adéquatement au temps où il aurait fallu… Est-ce que cela aurait changé quelque chose? Une question hypothétique qu’on se pose toutes, n’est-ce pas? Peut-être que oui, ou peut-être que non. Depuis qu'on a eu les résultats de l’autopsie de mon fils, je tente tant bien que mal d’arrêter de me poser cette question. C’est difficile oui. Il faut tenter de laisser au passé ce qui lui appartient, puisqu’on ne peut pas le refaire. Mais ça, peut-être l’as-tu compris déjà bien longtemps avant moi.
 
Je me demande… as-tu formulé une plainte auprès de ces médecins et de cette sage-femme? Pas pour les accuser d’être responsable des événements, mais pour signaler leur faute de ne pas avoir été assez à ton écoute, de ne pas avoir pris tes problèmes de santé assez au sérieux. Et donc d’avoir manqué à leur devoir professionnel. Oui c’est dur et ça prend du temps faire ça, mais parfois ça vaut la peine lorsque ça porte fruit et que des professionnelLEs acceptent de se remettre en question. Je ne connais pas le système de santé en France, mais j’imagine que les hôpitaux et les cliniques ont un bureau où ils peuvent recevoir des plaintes. En tout cas, je te lance l’idée.
 
Je ne peux m’empêcher de sourciller du fait que ton conjoint t’a quittée parce qu’il a cru te perdre pour vrai… S’empêcher d’aimer par crainte de perdre la personne aimée, est-ce cela? Malheureusement pour lui, je doute que chercher ailleurs lui permette de régler ce problème. Mais ça ne nous regarde plus maintenant. La seule chose que j’aimerais te dire c’est que je suis vraiment attristée pour toi que son deuil à lui ait pris ce tournant-là.
 
Comment vas-tu maintenant, disons depuis les derniers mois?
 
Je comprends trop bien que tes filles te manquent, que tu aurais voulu les connaître… je partage ces sentiments, on les partage toutes. C’est cruel ce que la mort inflige à ceux et celles qui restent encore debout…
 
Je souhaite qu’un jour tu puisses trouver la paix. Et pourtant, j’écris ça et moi-même je ne sais pas si je devrais y croire.
Je t’embrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marinecamille



Nombre de messages : 16
Localisation : grisolles
Je suis : Maman de
Ange(s) : Camille et Marine
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 18/06/2014
Date d'inscription : 28/09/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Ven 6 Mar - 18:48

Bonsoir les filles,

Merci à toutes.

Je vais essayer de te répondre pouet3 :-)

Oui j'en ai lgtps voulu au corps medical, mais on m'a dit que ca n'aurait rien changé.
Cette semaine j'ai même pensé envoyer une lettre à ma gyneco, mais la rancœur n'arrange pas les choses, je l'écrirai surement mais je ne l'enverrai pas.

Pour mon conjoint, je pense qu'il doit y avoir plusieurs raisons, nous avions des pbs comme tous les couples, et comme me la dit mon psy, il serait parti quand meme. Je sais plus trop.
Je pense qu'un jour nous en reparlerons.

Ce qui a été dur c'est d'être écroulée pour mes filles, triste et en colère et qu'il me le reproche. Il m'a reproché de pleurer, d'être négative, en colère... Il a dit que lui aussi était triste mais il n'a pas compris que tout le monde surtout les femmes avions besoin d'extérioriser.
Puis au final me retrouver seule pour affronter tout ca.

Le deuil de mes filles a été occulté au profit de la tristesse que j'ai éprouvé pour l'homme de ma vie.
Je t'avoue que j'attends toujours qu'il revienne, donc le deuil a été reporté, ou masqué.
Mais hier j'avais besoin de leur parler et de me lancer sur ce site.
Des fois j'ai l'impression de les avoir oubliée deja.
Pour cela ta première phrase ou tu dis que tu sens l'amour et la tristesse dans mon récit me touche car c'est important.

Arrivez vous a en parler avec votre mari ou refuse t-il?

C'est tellement dur de devoir cacher son poids...ET SI INJUSTE.

Merci en tous cas, je vais aller lire les autres sections du forum.

Grosses bises à toutes et à tous nos anges qui sont la avec nous et s'amusent dans le ciel <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mma&eddy



Nombre de messages : 384
Age : 33
Localisation : 62
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lana et Rudy,
nos 2 anges de l'amour
Héloïse notre trésor espoir née en avril 2015
Décédé(e) à : 19 SA+5,
de chorioamniotite

Le : 18/02/2014
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Ven 6 Mar - 21:45

Oh non, encore une mamange, des jumelles, tant attendues et envolées.. Je suis triste de te lire ce soir.. tu les as perdues 4 mois après moi.
Mais tu as qd même pris ton courage pour nous partager ton histoire, c la plus belle preuve d'amour que tu peux faire pour tes filles chéries Camille et Marine. Ton deuil va démarrer maintenant, car parler de ce qui s'est passé va te faire le plus grand bien. Sache qu'ici tout le monde va te comprendre, tout le monde va respecter ton point de vue, on sait toutes que chacune a sa manière de vivre les choses et on le respecte, on va t'aider..
Je suis particulièrement touchée par l'épreuve que tu dois traverser en supplément, le couple est l'élément le plus important qui permet de traverser la perte de nos enfants, tu es très courageuse je trouve.
Après mon accouchement, ma première réaction a été de me dire "ça n'a pas existé, mon corps est comme avant, j'ai fait un cauchemar". Mais la réalité est vite revenue, besoin de parler de mes jumeaux, je ne supportais pas l'idée d'oublier ce qui s'était passé. Alors j'ai écrit tout ce dont je me souvenais, et mettre des mots sur des sentiments fait du bien, je les ai relu souvent, les semaines suivantes, et puis petit à petit, je n'ai plus eu besoin de relire.. mais je sais que mon histoire est sur ces feuilles, si j'ai besoin je les relis, ça me rassure. Ce forum sert aussi un peu à cela tu verras. 
Pour mon histoire je crois que je dois beaucoup aux entretiens avec la psy. Le premier le jour même, elle nous a expliqué beaucoup de choses qui allaient se passer, ou qui pourraient se passer selon nos caractères. Ca nous a aidé. Mon mari m'a trouvée forte, j'ai apprécié son soutien. Dans les 2-3 mois qui ont suivi, j'ai repris goût à la vie, je passais même plusieurs jours sans pleurer. Mon mari était content de voir que j'avançais, mais quand il y avait une grosse rechute il ne comprenait pas que j'avais besoin de parler de nos Rudy et Lana, de me rassurer qu'ils avaient été là, que je n'étais pas triste pour rien. Les photos étaient restées à la maternité, on nous avait dit que dès qu'on était prêts on pouvait les réclamer, j'ai eu besoin de les avoir avec moi. Il me reprochait de reculer en parlant d'eux, et moi je voulais juste lui faire comprendre que parler d'eux m'aidait à avancer encore plus. J'ai décidé de l'emmener à mon RDV psy suivant. Elle lui a expliqué ce que je n'arrivais pas à lui faire comprendre, que parler de ça, regarder les photos, se remémorer, ça faisait pleurer, mais ça faisait du bien aussi, et se rendre compte qu'aller mieux était bon pour tout le monde. 




Tu remarqueras qu'ici on prononce leurs prénoms, on parle de nos anges, ils sont nos bébés, ils ont existé. C important.
Parle nous de tes filles, comment étaient-elle dans ton bidon, et puis quand vous les avez vues, étaient-elle apaisées ? 
Désolée j'ai écrit un roman.. 
J'envoie d'énormes bisous pour tes si petites pepettes, elles sont avec toi tous les jours, rend les fières de toi. 
J'espère que mes petits les ont accueillies comme ils se doit, et qu'ils jouent ensemble quelque part.
Bye 
MMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouet3

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ville de Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurent
Décédé(e) à : 41SA + 3jrs
Le : 24/10/2014
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Sam 7 Mar - 14:31

Resalutations, maman de Camille et Marine
 
Tu sais, si je t’ai proposé de faire une lettre, c’est que moi-même je suis en train d’en faire une pour la maison de naissance qui m’a suivie. Je suis plutôt satisfaite de mon suivi là-bas, mais il y a deux points où vraiment il y a eu erreur. Tu sais, ces deux erreurs n’ont absolument rien à voir avec la mort de mon fils (nous savons la cause du décès maintenant). Mais moi j’ai été amèrement déçue, et elles ont fait des choses qui ne se font pas. Je suis en train d’écrire ma lettre, car je veux des excuses et car j’espère qu’elles puissent comprendre leurs erreurs et agir dans l’avenir avec le professionnalisme qu’il se doit. Ce n'est pas une lettre de rancoeur, c'est une plainte.
 
Bon pour ton couple, s’il y a autres choses en arrière, ça nous amène ailleurs. Mais tant mieux si tu vois un/une psy, car ça t’a déjà permis d’aborder un peu le sujet avant la journée d’hier.
 
Concernant uniquement la question du couple et du deuil, si tu décides d’aller explorer un peu les témoignages des autres mamanges ici présentes, tu verras malheureusement que la mort de nos enfants entraîne bien souvent des difficultés avec notre partenaire; les séparations arrivent de temps en temps. Il y a plusieurs raisons à cela :
1) nous sommes tous des personnes différentes avec nos propres histoires de deuil;
2) chaque personne a des mécanismes différents par lequel elle exprime sa souffrance;
3) il est difficile de reconnaître chez les autres les mécanismes de deuil que nous on ne possède pas… (ex : j’ai mis du temps à comprendre que mon chum avait de la peine en se fâchant inutilement sur des trucs banals)
4) et il est encore plus difficile d’accepter que l’autre n’ait pas les mêmes mécanismes d’expression de la souffrance que nous (ex très typique: au cours des deux premiers mois, moi j’étais fâchée que mon chum ignore le plus possible la mort de notre enfant, et lui était fâché que je pleure tout le temps)
 5) alors que dans un couple on est habitué à s’entraider mutuellement, porter appui et réconfort à l’autre devient une mission impossible (« deux personnes en train de se noyer finissent par caler ensemble si elle tentent de secourir l’autre »)
6) aussi, un couple tend généralement à former une sorte d’équilibre, c’est-à-dire que si l’un est vraiment très souffrant, l’autre mettra sa propre souffrance de côté, ce qui fait qu’on est jamais synchronisé dans notre deuil et nos émotions… et celui qui arrive tant bien que mal à se sentir bien devient frustré d’être constamment tiré par le bas par l’autre, et celui qui est vraiment peiné est frustré que l'autre puisse oser se sentir heureux alors qu'un drame vient de se produire
 
Tout ça, ça crée bien des occasions d’incompréhension, de mésententes, de chicanes... Bref, même les couples les plus solides ne l’ont pas facile.
 
Si tu veux connaître quelques tranches de ma vie de couple, alors oui mon chum après le 1er mois il n’en pouvait plus que je pleure à tous les jours et il me le reprochait sans cesse; oui il m’a reproché de parler trop souvent de Laurent, car j’en parlais avec désarroi alors qu’il voulait garder un souvenir heureux de notre enfant; oui il m’a reproché d’autres choses aussi. Dernièrement, il m’a même reproché d’avoir « choisi » d’être souffrante. Son comportement m’a beaucoup fait de peine, j’avais l’impression d’être anormale (pourquoi lui semble réussir à être paisible et pas moi?), j’avais perdu mon meilleur et unique confident, j’étais tournée vers moi-même alors que j’avais tellement besoin de lui. Et maudit je ne comprenais pas pourquoi cette attitude de « oui c’est la vie, c’est très triste, mais regarde il n'est pas là et il faut continuer pareil, ça sert à rien de se mettre à souffrir ».
 
J’ai trouvé ça très dur à ce moment-là. Mais heureusement pour moi ma travailleuse sociale m’a énormément aidée à voir clair là-dedans et maintenant je sais mieux me conduire avec lui, et surtout à quoi m’attendre. Avec elle, j’ai fini par réaliser qu’il est en plein déni – pour toutes sortes de raisons - et que lui me voir en souffrance ça le renvoie vers sa propre souffrance. Ça fait qu’il ne pouvait juste pas me supporter d’être triste tout le temps et que ça finissait par le rendre agressif. Et aussi, à cause de cette question d’équilibre dans le couple, il est très probable qu’il n’acceptera pas de rentrer dans son deuil avant qu’il soit absolument certain que j’aie terminé de traverser le mien. Bref…j’aurais tellement aimé pouvoir partager avec lui ma peine, mes pensées, mais la vérité c’est que ça va beaucoup mieux entre nous depuis j’ai accepté de vivre certaines choses en solitude, puis aussi de me tourner vers d’autres personnes pour partager et d’utiliser d’autres moyens pour m’exprimer (comme ce forum genre).
Après 4mois, je ne pleure plus à tous les jours et mon chum arrive mieux à m’accompagner pendant mes périodes creuses (à condition que ça ne dure pas trop longtemps). Il m’écoute aussi… mais je sais qu’il y a plusieurs propos qu’il n’accepte toujours pas d’entendre et qu’il ne faut pas que je franchisse cette limite… Mon Dieu que ça prend de la patience et du doigté. Connaître c’est quoi ça veut dire être en deuil aide à trouver cette patience. Mais tu imagines, comme lui il est en plein déni, il pense qu’il n’a pas besoin de s’informer sur ça ni pour moi ni pour lui, donc la patience se fait surtout que d’un seul côté… Bon voilà pour mes tranches de vie.
 
Je ne sais pas quoi penser de ta séparation, de ton ex, et de ton espoir de peut-être le retrouver un jour. Mais maintenant, si tes filles te manquent et que tu as eu trop peu d’occasions pour leur faire la vraie place qu’elles méritent dans ta vie, je pense que ça pourrait être un bon moment pour prendre le temps de te consacrer à elles et mettre ton ex de côté pour un moment.
Tsé la peur d’oublier on l’a toutes. Mais rassures-toi c’est IMPOSSIBLE d’oublier ses propres enfants! Mais outre que juste d’y penser « comme ça », on peut décider de faire certains gestes pour graver leur passage parmi nous. Je t’en lance quelques-uns :
- écrire leur histoire, comme MMA l’a fait. Une histoire aussi longue que tu as envie d’écrire. Aussi : leur écrire des lettres (ce que tu aurais voulu leur dire aujourd’hui si elles étaient parmi nous, ce que tu aimerais leur dire si elles pouvaient t’entendre de l’au-delà, etc.)
- si tu as des photos, de faire un album (tu peux même demander les photos des échographies)
- faire des bricolages ou des dessins qui les représentent (que tu pourras laissés à la vue de tous chez toi)… de faire un bijou, un tatouage, ou autre chose que tu pourras porter avec toi en tout temps
- aller leur rendre visite au cimetière ou ailleurs (moi je vais visiter et parler à mon petit lorsque je vais à la rivière près de chez moi), ou prendre à chaque jour ou chaque semaine un temps d’arrêt pour te recueillir auprès d’elles
- faire de la visualisation mnémosensorielle pour mieux ancrer dans tes souvenirs les moments où tu étais enceinte d’elles (c’est comme programmer son cerveau pour mieux se rappeler d’un événement dans ses détails et dans les sens qu’il implique… tu demanderas à ton psy s’il sait te guider pour ça)
- faire des petites attentions de temps en temps pour leur faire de la place (des fois, ça m’arrive d’allumer sa petite chandelle que j’ai achetée juste pour lui, pour éclairer mon appart de sa lumière)
 
J’ai confiance que tu sauras trouver les moyens qui te seront adéquats pour donner enfin à Marine et Camille toute la place qu’elles méritent dans ton cœur, dans ta vie et dans ton quotidien. Elles seront tes deux filles chéries à tout jamais, et ça absolument rien ne pourra y changer. N’hésite pas à nous partager tes initiatives si tu en as envie.
Plein d'amour xxx 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marinecamille



Nombre de messages : 16
Localisation : grisolles
Je suis : Maman de
Ange(s) : Camille et Marine
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 18/06/2014
Date d'inscription : 28/09/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Sam 14 Mar - 19:48

Merci beaucoup de vos mots Pouet3 et mma&eddy, c'est tellement beau ce que vous écrivez.

Merci pour vos témoignages. <3

Le papa et moi nous sommes tous 2 faits tatouer suite au décés, le papa en premier, des roses en rapport avec nos filles, moi aussi.
Je pense qu'il est très mal par rapport à ca.

Mes filles, Marine était plus petite que Camille, Camille ressemblait à mon grand, c'était des vrais jumelles mais elles ne se ressemblaient pas tant.
Elles ne bougeaient pas beaucoup car elles n'avaient pas beaucoup de place.
Heureusement que j'ai tout consigné dans un journal car je ne me rappelle plus trop à vrai dire.
Je crois en la vie après la mort et je sais qu'elles sont parties car elles avaient une mission que je connais bien sur :-)

Aujourd'hui j'ai fait que pleurer, leur papa me manque tant.

Merci beaucoup de votre soutien, je ne sais comment vous remercier..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Sam 14 Mar - 21:46

bonsoir MarineCamille, j'imagine qu'il doit être très dur pour toi que de plus d'avoir perdu tes princesses, que ton homme soit partis... 
est ce pour lui aussi sa façon de souffrir?
 as tu pu le revoir et parler avec lui? 
Moi aussi tout comme toi je crois en la vie après la mort, ils me lance des signes.. à nous de les distinguer...

courage à toi, doux baisers à Camille et Marine qui veille sur toi 
je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steffy95

avatar

Nombre de messages : 130
Age : 30
Localisation : Val d'oise
Je suis : Maman de
Ange(s) : Louise
Décédé(e) à : 23 SA + 4 jours
Le : 18/01/2015
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Dim 15 Mar - 8:44

Oh MarineCamille comme je suis désolé de lire ton récit Sad La perte de tes princesse, le départ de ton homme a du être  très difficile. J'espère de tout cœur que tu a pu reparlé de tout cela avec lui ...

Je te souhaite énormément de courage !  Douce pensé à Marine et Camille tes douces princesse <3

Douce pensée à ma petite Louise d'amour ainsi qu'à tout vos anges <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mesanges47

avatar

Nombre de messages : 413
Localisation : 47270
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle et Camille
Et d'une poussière d'ange
Décédé(e) à : 23 sa
7 sa
Le : 06/11/2014
28/11/2015
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: Mes chéries nées trop tot   Dim 15 Mar - 21:43

Marine Camille
Ton histoire m'a beaucoup touchée. Ce que tu as vécu est doublement douloureux entre la perte de tes puces et le départ de ton homme.
Pouet a raison on ne vit pas les choses de la même manière. J'ai une amie qui a perdu sa fille à 8 mois et en parlant avec elle je me suis rendue compte qu'on ne vivait pas nos deuil de la même façon. Avec mon homme c'est pareil. Nous avons la chance de beaucoup se parler et de comprendre la difference de l'autre.
En lisant ton récit, je me suis aperçue qu'il y avait beaucoup de similitudes avec mon histoire. Une de mes filles s'appelle aussi Camille. Mon autre fille c'est gabrielle. Je les ai perdues à 5 mois et comme toi, Jai senti que ça allait mal se passer. J'ai même fait un rêve qui m'a alertée et cconduite à l'hôpital. 4 jours après je perdais mes filles.
Un mois après leur décès j'ai fait une hémorragie suite à des complications de mon accouchement. Ce jour là j'ai vu la peur dans les yeux de mon chéri.

J'espère que vous aurez l'occasion de discuter avec ton ex au moins pour poser les choses et que vous puissiez commencer à vous comprendre.
Ici tu trouveras des mamanges pprêtes à t'écouter pour parler de tes et à tes anges.
Je te souhaite beaucoup de courage et t'embrasse très fort.
Tendres pensées à Camille et Marine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pma0.webnode.fr/
 
Mes chéries nées trop tot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: