DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Dépôt de plainte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyndie Brémond



Nombre de messages : 31
Age : 33
Localisation : Arveyres
Je suis : Maman de
Ange(s) : Anna Raphaëlle Lucienne
Décédé(e) à : 23 sg
Le : 29/08/2014
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Dépôt de plainte   Sam 25 Avr - 20:01

Bonsoir à toutes les mamanges. J'aurais besoin de vos témoignages... Je suis bientôt amenée à assister à une conciliation avec mon gynécologue que j'estime avoir été négligent durant ma grossesse. Certaines d'entre vous ont-elles porté plainte pour négligence au cours de votre grossesse ayant conduit à une IMG? Merci pour vos réponses. Doux baisers à vos anges et à ma petite Anna ❤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 935
Age : 32
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Dépôt de plainte   Dim 26 Avr - 2:30

Bonjour Cyndie,

J'habite à l'étranger, alors les informations que je pourrai te donner ne seront pas valides pour la loi française.

Oui, nous avons failli porté plainte. Nous avions déjà l'avocat et nous étions sur le point de lancer la procédure.
Mais nous avons finalement signé un accord à l'amiable.

Dans mon cas, ce n'est pas le gynécologue qui avait été négligeant. Ma grossesse était suivi dans une clinique privée très chère. J'ai choisi au sein de cette clinique une très bonne gynécologue qui s'est bien occupée du suivi de grossesse.

C'est la clinique qui a organisé les échographies morphologiques. Elle m'a référé à un médecin- échographe qui, nous l'avons appris après le drame, n'était pas spécialisé dans les suivi de grossesse mais dans les problèmes de prostate! C'était un médecin généraliste, que la clinique embauchait pour des tâches polyvalentes et ce probablement, pour limiter les coûts!

Ma fille avait une malformation cardiaque gravissime (coeur à 2 chambres+ aorte trop petite+ plus d'autres trucs). Les cardiologues nous ont assuré que ce problème était détectable dés la 16 ème semaine de grossesse. L'échographe aurait dû au minimum avoir un soupçon et me diriger vers un échographe spécialisé.
Or cet échographe n'a pas su interpréter les images qu'elle avait sous les yeux. Mes deux échographies morphologiques ont pourtant duré une heure et réalisé avec des machines très perfectionnées. Je me souviens qu'elle nous montrait le coeur en comptant avoir nous "une, deux, trois, quatre chambres!".

Dans le cas de ma fille, cette incompétence n'a pas eu pour conséquence sont décès. Car même détecté pendant la grossesse, on ne pouvait rien faire avec ce problème, ma fille n'était pas viable. Nous étions des parents fous de joie qui attendaient avec grande impatience leur bébé. La naissance s'est passée magnifiquement bien. Nous avons déclaré à tout l'entourage que tout s'était bien passé. Et 30 heures plus tard... la pire des nouvelles nous a été révélée. 

L'avocat que nous avons trouvé été spécialisé dans les erreur/négligeance médicale, connu pour remporter 95% des affaires qu'il a porté devant les tribunaux. Notre cas a d'abord été examiné par un collègue d'experts indépendants. L'avocat a accepté de défendre l'affaire lorsqu'il a vu que l'avis du collège médical était solide.
Nous avions convenu d'attaquer la clinique privée sur la base d'une rupture de contrat (la clinique s'étant engagé à une qualité de soins qui n'a pas été respectée).

Les sommes réclamées pour dommages et intérêt auraient été considérables. MAIS, il fallait s'attendre à un procès qui dure plusieurs années.
Honnêtement, ça aurait été pour moi le pire des sénario. Nous voulions pouvoir commencer à faire notre deuil sans nous forcer à repenser 1001 fois à cette tragédie. La clinique priévée est une "entreprise" médicale, sans visage, représentée par des employés payés pour agir dans le cadre de leur travail. Nous nous sommes des parents fragilisés, avec des émotions à vifs et toutes les mauvaises paroles, tout ce tapage (médiatique aussi sans doute que cela aurait généré) tout nous nous serait tombé dessus.

Nous avons donc écris un mail très carré à la direction qui a immédiatement senti que pour sa réputation, il valait mieux nous payer les cacahètes qu'on réclamait et faire semblant d'être compréhensif et secourable.
Nous avons eu une négociation qui a duré 4 heures. Il y avait ma gynécologue (qui n'avait rien fait et qui était super embarrassée,  parce qu'ils savaient qu'on avait de bonnes relations avec elle, et elle avait les fesses entre deux chaises.. Son employeur lui ayant donné pour consignes de défendre l'incompétence de sa collègues d'échographe), la chef de tous les médecins de la clinique, une interprète officielle et un juriste externe.
Ils ont essayé de nous amadouer, de se décharger de toute responsabilité, de ré- écrire le dossier médical de Laura... Bref... 
Nous sommes restés ferme et sur nos positions.
A la fin, ils nous ont accordés tout ce qu'on réclamait (c'est à dire pas grand chose= qu'ils prennent juste en charge les frais d'obsèques, le suivi post- traumatique, les frais mirobolant de taxi/billets d'avions, les pertes de salaire généré par les congés maladie...). Je crois qu'ils ont été même soulagés. Un procès qui dure des années n'était pas bon pour eux aussi.

Voilà pour mon témoignage...

Je te souhaite beaucoup de courage pour la conciliation avec ton gynécologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie8885



Nombre de messages : 837
Localisation : AUBE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Cassandra
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 16 mai 2014
Date d'inscription : 28/07/2014

MessageSujet: Re: Dépôt de plainte   Dim 26 Avr - 4:41

Après la perte de mon ange j'ai écrit une lettre de 4 pages à l'hôpital sur ce qui c'était passé, que j'estimais honteux....
La plainte j'ai hésité mais je me suis dit que tout l'argent du monde ne ramènerais pas ma princesse.

Suite à la lettre j'ai eu RDV avec le gygy, une sage femme, une coordinatrice des usagers de l'hôpital. Autant te dire que je leur aurais bien mis ma main dans la tronche! Toutes les questions que j'ai posé, la réponse était "légalement ci" "légalement ça", en gros légalement ils n'avaient pas tord. Leurs légalement ils peuvent se le coller où je pense. Je m'en fou de ce qui est légal ou pas, à cause d'eux j'ai choppé une infection suite au décès de ma fille, même si j'aurais préféré partir à sa place c'est tendu! 15 jours qu'elle était morte sans qu'ils s'en rendent compte, sans qu'il n'écoute mes craintes!!!!
Quand j'ai demandé ce qui serait fait en cas de prochaine grossesse la réponse fût "rien, légalement on à fait ce qu'il fallait" alors que je suis en grossesse à risque dès le départ (dialyse) et que j'ai fait un décollement au bout de 3 semaine et demi...

A la fin je n'écoutais même plus tellement ils m'ont saoulé. Et je ne suis jamais retourné à cette mat. Je suis suivi à 250 km de chez moi.

La plainte j'ai définitivement laissé tombé. Ma fille n'est plus là et rien ne me la ramènera.

Bon courage et pensée à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Dépôt de plainte   Dim 26 Avr - 5:32

Ce n'est pas comparable ms depuis le décès de Corentin je suis retombée enceinte, j'ai fais une fc à 7sg ms la gynéco s'est plantée à l'écho de contrôle : elle m'a dit que tt était parfait, bien évacué etc. Sauf que 3 semaines plus tard j'ai fait une hémorragie au boulot (j'suis prof en collège vs imaginez !) dc samu/urgences/curetage ! J'ai écrit une lettre à la gynéco, j'ai dû rappeler 2 fois avant qu'elle me rappelle ! Elle m'a laissé un message sur mon répondeur pour me dire que oui se serait bien, qu'on se voit pour discuter de ce qui m'est arrivé. Je n'ai pas rappelé, je n'ai pas la force, pas l'envie de gérer ça en ce moment, on verra plus tard et pourtant plein de gens autour de moi me disaient pas forcément de porter plainte ms en tt cas de bien lui faire comprendre la gravité de la chose (l'écho a été faite en 2sec chrono et je n'ai pas eu de pds de contrôle contrairement à mon suivi post-op de l'hôpital) ms je ne veux pas dépenser de l'énergie pour ça, j'en ai suffisamment besoin pour tenir le coup après tt ce qui s'est passé ds ma vie ces derniers mois ...

En ts cas si vs déposez plainte je vs souhaite tt le courage dont vs aurez besoin.
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoche_lyon

avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : lyon
Je suis : -
Ange(s) : Talita
Décédé(e) à : 29sa
Le : 02/05/2011
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Re: Dépôt de plainte   Mar 12 Mai - 9:43

Bonjour Cyndie,

Peux tu détailler le type de négligence que tu suspectes? Peux tu nous en dire un peu plus? Ton gynéco pratique en hopital public? privé? dans son propre cabinet? 
de quel type de conciliation parles tu?

Personnellement, j'ai perdu une petite fille à 29 semaines pour pré-éclampsie, après une consultation d'urgence à la clinique (privée) 4 jours plus tôt ("tout va bien madame!!"). 
J'ai tenté la conciliation avec la clinique (qui a essayé de m'intimider et m'a carrement dit que c'était de ma faute!), pareil au conseil de l'ordre sage-femme et médecins (conseil de l'ordre=syndicat, ils se serrent les coudes).
J'ai eu la chance d'être bien entourée et aiguillée vers la CRCI (commission régionale de conciliation) Une expertise a été pratiquée sur cette histoire et a mis en évidence les négligences qui ont fait une croix sur les chances de survie du bébé. Cette expertise m'a vraiment libérée et c'est ce qui nous a permis de commencer notre deuil. Notre but n'était pas d'avoir de l'argent, mais des explications objectives et ça a fonctionné. J'ai ensuite transmis notre dossier à l'agence régionale de santé (ARS) qui donne les habilitations aux établissements de santé. J'espère que les responsables (gynéco et sage-femme) retiendront les leçons de cette expérience et que tout ça évitera d'autres drames.

Attention, la CRCI n'est pas l'idéal si on est en conflit avec un organisme public, c'est pk je te demande un peu plus de détails. Les autres procédures sont extrêmement longues ... 

Dans tous les cas, prends toi un avocat qui prendra en charge le côté matériel de ces procédures (les papiers, courriers, etc deviennent très vite difficiles à gérer), et va t'expliquer comment chaque étape va se passer. ça aide bcp à anticiper et ça destresse au moins en partie. Il/elle est de ton côté et va t'épauler. Le camp adverse en aura.

Tu peux me poser tes questions en MP !

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dépôt de plainte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: