DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 que répondre a mon fils

Aller en bas 
AuteurMessage
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: que répondre a mon fils    Mar 28 Avr - 8:32

bonjour les mamanges

je m'adresse a nouveau vers vous car j'ai du mal a trouver une réponse adéquate pour mon fils qui viens d'avoir 4 ans
je m'explique

Colin viens avec moi au cimetière 
il arrose les fleurs, lave le petit ange , dit bonjour et parle a son frère
au début il me demandait ou était "bébé" 
je lui ai dit que bébé était au ciel car il était malade qu'il ne pouvait pas vivre avec nous 
cela lui a plutôt bien réussi car il ne me posait pas de question 

mais maintenant c'est plus la même chose 
il ne comprend pas que "frère du ciel" ne rentre pas avec nous 
qu'il ne le voit pas et ne peux pas lui parler et surtout qu'il ne lui réponde pas 
bref je suis un peu désemparé 

je lui ai lu l'histoire de Léa ne rentre pas 
en pensant que cela l'aiderait
j'ai le sentiment qu'il comprend mais que quelque part il ressent comme de la colère 

je ne sais plus trop quoi lui dire 
d'autant plus qu'il parle de plus en plus du bébé du ciel
je me demande si je dois commencer a m'inquiéter ou pas 
si ce n'est qu'une passade et que cela passera 
comment expliquer et faire comprendre ce qu'est la mort a un enfant de 4 ans 
bref je suis largué les mamanges 

je suis preneuse de vos conseils 
peu être que certaines d'entre vous ont déjà véçu cette situation 
en tout cas merci de m'avoir lu et j'attend avec impatience vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1648
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mar 28 Avr - 9:21

je crois qu'ils ne peuvent pas pleinement comprendre l'idée de mort avant 6 ans...
mais il cherche sans doute à comprendre et, je ne suis pas psy, mais je crois qu'il faut juste lui dire avec des mots simples.
Ca se discute mais personnellement, n'étant pas croyante, je ne suis pas sûre que "bébé au ciel" est une bonne façon de parler (je ne juge pas hein, on fait comme on peut) car ça lui laisse croire qu'il est quelquepart (à moins que tu sois croyante auquel cas il faudrait lui expliquer selon tes croyances) et donc pourquoi ne peut-il pas aller le voir?
Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire.

Je ne suis pas encore confrontée à ça mais j'espère pouvoir dire à mon grand qu'il a un petit frère avec lequel il joue etc, mais aussi qu'avant lui il y a eu un autre bébé, son grand frère, qui était gravement malade et qu'il est mort. Il ne pourra donc jamais être avec nous mais il peut choisir de le garder dans son cœur, comme un trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mar 28 Avr - 9:32

Bonjour,

J'ai moi aussi un fils de 4 ans 1/2 qui a d'abord été en colère, puis triste (pour son frère / pour lui / de me voir triste ???) mais dernièrement il m'a posé bcp de questions sur  le cimetière, sur l'endroit où était son petit frère etc et il a bcp pleuré ... depuis il ne pose plus de questions ms raconte à qui veut bien l'entendre qu'il a eu un petit frère ms qu'il est mort pcq il ne pouvait pas bien respirer (ça jette un sacré froid en général, bref !).
Je sors d'un rdv psy (spécialisée ds le deuil périnatal) à qui je raconte tt ce que dit Arthur et elle me dit si tt ça lui paraît 'normal/sain' auquel cas elle le verrait lui aussi ... Peux-être pourrais-tu te tourner vers là si tu t'inquiètes pour ton fils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 940
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mar 28 Avr - 13:09

Hello,
J'ai un petit garçon de 3 ans. La différence, c'est qu'il ne parle pas assez encore pour mettre des mots sur ce qu'il ressent (il entend 4 langues au quotidien, alors le langage est plus lent à venir).
Je suis aussi démuni que toi...
Il exprime ce qu'il ressent en intégrant Laura à des jeux, en disant qu'elle est cachée, par l'intermédiaire de ses ours en peluche... en jetant les livres que je lui lisais pendant la grossesse par terre à la dernière page.
Pour ma part, je reprends justement les livres que je lui lisant pendant la grossesse, comme support et je change la fin pour expliquer ce qui est arrivé à s apetite soeur.
D'ailleurs, une question, je n'ai pas réussi à trouver en libraire des livres pour enfants qui parle d'un petit frère ou d'une petite soeur décédée/malade ou handicapée. Des livres qur la grossesse, ça y en a des tonnes, mais pas sur le deuil périnatal... L'une d'entres vous en connait- elle un?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
idole74

avatar

Nombre de messages : 151
Localisation : Bourg en Bresse - Ain - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ange
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 29/06/2014
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mar 28 Avr - 16:34

oui, il est difficile d'expliquer aux ainées cette perte quand ils sont petits
ma fille nous a quittée l'année dernière, mon grand fêtait alors ses 6 ans et mon deuxième, ses 4 ans.
on a eu 2 approches complémentaires avec mon mari : lui est croyant donc il evoque avec les enfants la presence de leur petite sœur aupres de Jesus et des autres personnes que mes enfants ont connu mais qui sont mortes (en particulier le père de ma nounou qui est decedé il y a 2 ans). Moi qui suis athée, j'evoque plus simplement que son corp est au cimetiere mais que son esprit continue a vivre avec nous a chaque fois que l'on pense a elle ou que l'on parle d'elle. Je leur avais expliqué l'année dernière qu'elle était née trop tot pour vivre en dehors de mon ventre. heureusement pour moi, ils n'avaient pas demandé pourquoi elle était née trop tot, car je n'aura pas su quoi répondre
je pense qu'il n'y a pas de solution miracle pour les enfants et qu'il faut que tu trouve la tienne... la sienne, et que cette solution evoluera au fur et a mesure qu'il grandira et comprendra plus de choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitelili

avatar

Nombre de messages : 1134
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : alicia.
mais aussi de deux loulous: ma fille née en2009 et mon espoir mon fils né en 2013
Décédé(e) à : MFIU a terme sans cause.
Le : 18juin.
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 3:12

bonjour mon ange pas simple il faudrait peut etre que tu t'oriente plus sur des livres expliquant la mort en elle meme adaptée a son age, en tout cas vers le meme age que le tien marie aussi avait un peu de mal et je me suis dis qu'il etait tant que j'aille au cimetiere seule et que ma grande vienne a sa demande sans que je lui pose la question car sinon evidement souvent les enfants veulent nous faire plaisir a cet age et dises oui, donc de 4ans a 5ans elle y a été peu et maintenant elle me reclame par moment d'y aller mon espoir par contre de 20mois vient avec moi et comme ma grande joue avec les escargots et les cailloux tout autour.
pour ma grande je lui avais dis des le deces d'alicia elle avait deux ans 1/2 j'ai aussi lu lea n'est pas la, elle m'a regulierement demandé pourquoi c'etait compliqué je lui disais qu'elle avait eu un bobo a son coeur et trop fragile elle etait morte je lui ai dis que c'etait rare que normalement on partait dans les etoiles agés quand on etait fatigué au debut je lui disais qu'au cimetiere c'etait les fleurs pour dire a lili qu'on pensait a elle puis elle a grandit et elle a comprit que l'enveloppe restait (le corps) mais que l'esprit lui partait dans les etoiles s'envoler, elle a comprit cela à 5ans elle me l'a jamais dit explecitement mais je pense qu'elle se doute maintenant que le corps de sa soeur est labas... il y a quelques jours un couple merle qui avait fait son nid dans le jardin sont partis laissant derriere eux un petit oisillon mort evidement j'avais pris l'habitude avec ma grande de regarder discretement dans le nid les petits bébés grandir... j'ai donc dis a marie qu'un petit etait mort et on l'a enterré dans le jardin c'est des petits moments comme cela qui les font comprendre petit a petit la mort mais c'est compliqué quand meme on aimerait qu'a cet age il reste un peu en dehors de tout ce questionnement bon en gros je te dirais de te renseigner sur la mort de facon generale essaye aussi d'appeler un pedopsy pour lui demander conseil ou a une psy?
bises elo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 3:13

J'ai un fils de 5 ans et la psy m'avait dit qu'il faut leur parler clairement, avec les mêmes mots que nous. Il ne faut pas hésiter à employer le mot "mort" car quand on leur parle de ciel, ils ne comprennent pas le caractère irréversible de la chose. C'est trop abstrait pour eux et après, il y a le risque qu'ils regardent le ciel en attendant de le voir. Mon fils en a parlé à l'école donc je pense qu'il a compris même si ce n'est pas évident de savoir ce qu'ils ont en tête. Il faut bien leur dire qu'ils ont un petit frère ou une petite soeur mais qu'il ne reviendra pas. Ce n'est pas évident mais il ne faut pas chercher à embellir les choses, ils comprennent mieux qu'on ne le pense même si eux ne voit pas la mort comme nous. S'il te pose des questions, il ne faut pas s'inquiéter et lui répondre, il ne faut surtout pas éviter. Ca s'arrêtera tout seul quand il aura bien assimiler la chose. Je trouve ça plutôt sain qu'il pose autant de questions.
Revenir en haut Aller en bas
petitelili

avatar

Nombre de messages : 1134
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : alicia.
mais aussi de deux loulous: ma fille née en2009 et mon espoir mon fils né en 2013
Décédé(e) à : MFIU a terme sans cause.
Le : 18juin.
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 3:15

J'avais pas vu ta question lucie, de memoire dans le forum une fille avait deja posé la question faudrait que je retrouve sinon voici le fasicule de léa http://www.lelivredelea.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitelili

avatar

Nombre de messages : 1134
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : alicia.
mais aussi de deux loulous: ma fille née en2009 et mon espoir mon fils né en 2013
Décédé(e) à : MFIU a terme sans cause.
Le : 18juin.
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 3:20

oui c'est vrai que c'est mieux qu'il pose les questions j'avais parlé a un pedopsy le lendemain de l'accouchement qui m'avait dit la meme chose que toi repondre a son questionnement de facon simple mais ne jamais aller au devant de ses questions si il en pose pas on laisse par contre si il pose la question il faut repondre c'est aussi ce que j'ai tjrs fait avec ma grande en la valorisant dans son role de grande juste apres le deces qu'elle ne pense pas que maman voulant un bébé je vais le faire^^ et le fait qu'elle est la santé pour eviter aussi les inquietudes qui aurait pu venir. mais ca c'est surtout l'approche du debut du deuil par la suite l'enfant grandit et son questionnement change il ne fait pas le deuil au meme rythme que nous marie aussi a eu de la colere et par moment elle revient et ca aussi a peu pres au meme age vers 4ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 7:39

merci les filles pour vos réponses ça me touche beaucoup 

je suis athée mais crois en une vie après la mort, bien sur pas celle que l'on a connu  Wink

en faite le jour ou Colin m'a posée la question j'étais tellement déstabilisé que je lui ai dit la 1 ere chose qui me passait par la tête 
je lui ai dit qu'au cimetière les gens faisait dodo pour toujours et que son "âme " était dans le ciel
c'est de la qu'est venu "bébé du ciel" ou "frère du ciel"

hier soir il m' encore demandé ou était "bébé du ciel" ou était son grand frère 
qu'il aimerait jouer avec 
j'ai pris mon courage a deux main et je lui est dit qu'il était mort 
qu'il ne pourrait jamais jouer avec lui comme avec son petit frère 
a ma grande surprise il m'a dit d'accord et est passé a autre chose 
je pense que de lui avoir dit la vérité sans chichi lui a fait le plus grand bien 

ce matin j'ai été voir sa maîtresse pour savoir si tous se passait bien 
elle m'a dit qu'il parlait beaucoup de son "frère du ciel" et lui faisait des dessins que pour lui 
mais a part ça rien a signaler 
pour elle tout va bien 


je pense que je vais aller de moins en moins avec lui au cimetière 
mais cela ne va pas être facile car il veut m'accompagner tout le temps 

en tout cas merci pour vos conseils 
nous ne lui avons jamais caché le faite que maman avait eu un bébé avant lui
je pensais seulement qu'il ne se poserait pas plus de question que ça 
mais il faut dire aussi que j'ai un sacré petit curieux qui s'intéresse a tout  Wink


lucie
le seul livre que j'ai trouvé c'est celui que petitelili a mis en lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fairlie296

avatar

Nombre de messages : 1648
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : J. né à 37sa+2j par césarienne programmée et inutile, injuste...
Décédé(e) à : 4 jours de vie
Le : 19/11/11 d'une Hernie Diaphragmatique décelée à 25sa

Deux frères (2013, 2014) et une sœur (2017) en bonne santé.
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 8:07

il faut dire qu'il doit se créer tout un univers autour de ça, c'est normal.

comme les filles ont dit plus haut, ça va passer et surtout c'est plutôt sain qu'il en parle ouvertement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 8:16

Bravo d'avoir eu le cran de lui dire les choses comme ça ... c vrai que svt on est destabilisé par leurs questions qui arrivent comme un cheveu sur la soupe ms en effet la psy m'avait dit de bien expliquer les choses clairement sans trop enrober pour essayer de les rendre plus douces et je crois que ça a marché pour Arthur comme pour ton Colin !

Courage à toi
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 8:18

c'est ce que je pense aussi 

j'ai malheureusement un gros défaut depuis la mort de Bastian 
c'est de surprotéger mes enfants 
j'aimerais que la vie soit douce pour eux sans soucis 
je "prend toujours des gants" pour eux 
mais je commence a me rendre compte que c'est pas forcément leur rendre service
maintenant j'essayerais de lui en parler sans chichi si il me pose des questions 
le principale étant qu'il puisse dire ce qu'il ressent et évacuer si besoin ses émotions

j'éspère quand même que cela va passer vite car c'est pas évident pour moi a gérer 
surtout que je m'interdit de pleurer devant mes fistons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 8:19

ont a poster en même temps  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 8:20

Oui  ... Des bisous à toi et à tes fils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NINA15

avatar

Nombre de messages : 105
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ugo
Décédé(e) à : né sans vie à 23SA
Le : 03/04/2013
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 12:37

Lucie,

Voici le sujet dont parler petitelili
http://www.nospetitsangesauparadis.com/t15554-livres-deuil-perinatal

Tendres pensées à tous nos petits anges partis trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 940
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mer 29 Avr - 13:08

Merci Nina!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouet3

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ville de Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurent
Décédé(e) à : 41SA + 3jrs
Le : 24/10/2014
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Ven 1 Mai - 13:25

Bonjour à toi, Virginie, et aux autres,
Je n’ai pas d’autres enfants que mon Laurent décédé cet automne, mais j’aimerais vous partager une petite tranche de vie de ma jeunesse. Pour vous faire réfléchir sur l’autre côté : celui du vécu de l’enfant.
 
Lors de leur vivant, j’ai toujours été assez proche de ma grand-mère et de mon grand-père du côté de ma mère. Je les voyais souvent, ils m’aimaient beaucoup, et j’étais très gâtée par eux. Vers l’âge de 7-8ans, la santé de mon grand-père s’est mise à se dégrader…. Assez rapidement. Je n’ai jamais vraiment su ce qu’il avait. Peut-être du Parkinson et plusieurs cancers. En fait, à partir du moment où il a commencé à être vraiment malade, mes parents et toute ma famille ont cessé de parler de lui devant nous (moi et ma sœur cadette), ont espacé de beaucoup la fréquence de nos visites (ça a fini par devenir une fois par année, et puis après encore moins). Mon grand-père était en piètre état et c’était effectivement très douloureux de le voir ainsi.
 
Mes parents et ma famille ont voulu préserver à moi et à ma sœur notre âme d’enfant, ils ont voulu ne pas nous faire souffrir de le voir lui-même en souffrance, en douleur, en tristesse. Ma soeur et moi n’avons pas réagi face à cette attitude : nous étions trop jeunes pour comprendre que l’on essayait de « nous préserver », nous étions trop jeunes pour manifester explicitement le désir de voir notre grand-père alors que tout notre environnement nous montrait que ce n’était pas une chose agréable à voir, les rares moments de rencontres étaient difficiles car personne autour ne créait un cadre adéquat pour les vivre sereinement. Et le résultat a été que pour toutes les deux, nous avons été privées de notre grand-père. Plus le temps avançait, plus j’oubliais qu’il existait. Il n’était déjà qu’un souvenir dans ma tête, alors que pourtant il vivait toujours.
 
Il est décédé j’avais 15ans. Ça faisait 3ans que je ne l’avais pas vu. Il ne faisait plus partie de ma vie depuis longtemps.
 
Aujourd’hui, la vérité est que j’en veux beaucoup à ma famille et à mes parents pour cet épisode de ma jeunesse. Pour préserver mon innocence d’enfant, on m’a coupé de mon grand-père, au point qu’il a fini par disparaître non seulement de mes pensées mais aussi de mon cœur. J’ai eu la chance dans ma vie d’avoir des parents extraordinaires qui ont fait beaucoup pendant ma jeunesse pour que ma sœur et moi puissions être heureuses (ils le sont encore toujours d’ailleurs). Et sur cet aspect, ils ont voulu bien faire : ils ont voulu m’épargner de la peine et de la souffrance.
 
Mais ils n’ont pas vu qu’en me privant d’être en contact avec lui, ils m’ont privée de notre lien et de notre amour. Ils ont voulu bien faire, mais ont-ils bien fait? Non.
 
Mon grand-père repose aujourd’hui, comme ma grand-mère, aux côtés de Laurent. Et quand je vais voir Laurent, je ne sais même pas où il repose sur la tombe. Parce que même en étant adolescente, personne ne m’a prévenue de son enterrement (on devait attendre la fonte des neiges en avril/mai). Même en étant adolescente on a voulu me préserver.
 
Ce n'est pas ni enfant ni adolescente que j’en ai voulu à ma famille : c’est plus tard. Quand j’ai compris la raison de ce faible attachement que je ressens pour grand-père, alors que pourtant mes souvenirs me montrent un homme très présent tellement plein de bonté, de générosité et d’enthousiasme.
 
Je crois que ma sœur, qui était encore plus jeune que moi à l’époque, ressent aussi ce même manque que moi. D’avoir été privée de notre grand-père, alors qu’il était toujours parmi nous.
 
Je prône peut-être un point de vue qui dérange, mais je pense sérieusement que l’on ne doit pas cacher aux enfants l’existence de la maladie et de la mort, ni de les cacher de leur présence, ou de les empêcher d’être trop souvent en leur présence (comme ça l’a été pour moi). Ça fait partie de la vie et c’est ça être en enfant : apprendre ce qu’est la vie. Je pense qu’il suffit d’être honnête et intègre avec les enfants, de créer un cadre sécurisant dans lequel ils peuvent apprivoiser et vivre ces réalités à leur rythme, et d’y aller en fonction de leur désir et de ce qu’ils sont capables de prendre pour leur âge. (bref, un peu comme plusieurs ici le nomment) C’est plus facile à dire qu’à faire, je le sais. Mais il y a beaucoup à gagner au bout de la ligne.
 
**
J’ai connu il y a quelques années une fille, elle devait avoir 25ans, dont la jumelle est décédée à la naissance. Elle parlait beaucoup de sa sœur, elle en parlait à beaucoup de monde sans gêne et sans tabou. Je pense que depuis sa plus tendre enfance elle a toujours entretenu la présence de sa sœur dans sa vie. Par toutes sortes de moyens. Et c’était une fille saine d’esprit, c’était une fille heureuse. Sa sœur jumelle occupait une place importante dans ses pensées et dans sa vie, mais ça ne l’a jamais nui ou quoi que ce soit. Elle a toujours ressenti le manque de sa sœur et parfois je sentais que c’était dur pour elle, mais elle savait que c’était comme ça, tout simplement. Avoir une jumelle qui l’accompagne restait malgré tout une grande fierté pour elle.
Je trouve merveilleux qu'elle n'a pas eue à être privée de cette soeur qu'elle n'a jamais vraiment connue. C'est un beau cadeau que lui a offert sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Lun 4 Mai - 8:09

je suis d'accord avec toi 

ce qui m'a surprise c'est qu'il me pose la question si jeune 
je ne pensais pas qu'il pouvait autant pensé a lui 
j'en aie pas mal parlé avec lui ces dernier temps et j'ai compris ce qui a déclenché le déclic dans sa petite tête  

des ami(e)s de paris sont venues passé les vacances de pâques comme chaque année
avec leur petite fille de 5 ans et 1 mois 
il a réalisé que la petite aurait presque le même âge que son frère et m' a demandé pourquoi elle était toujours la et pas sont frère 
il a passé beaucoup de temps avec elle a jouer parler rigoler ...enfin tous ce que font des enfants
il a beaucoup aimé avoir ce contact et il m'a dit clairement qu'il était en colère que son frère soit mort
je pense qu'il a bien compris ce que signifiait la mort car il m'a dit que jamais il ne pourrait jouer avec lui comme il a joué avec L... 

depuis la mort de Bastian je protège un peu trop mes enfants espoirs 
mais comme nous toutes j'ai perdue mon innocence 
alors je les couves 


dans ma famille ma mamie a perdu son 1 er fils vers l'âge de 17 mois et aucun de ses"demi" frères et soeurs n'ont été au courant avec que le secret ne soit découvert 
je ne vous raconte pas les histoires que cela a fait 
certains de ses enfants ont compris d'autres non
ma mamie a voulu les préserver en plus quand cela c'est produit a l'époque c'était compliqué du faite de son statut de fille mère 
même encore aujourd'hui ce petit est tabou 
elle ne parle librement de lui qu'avec moi  Sad

la seule chose que je souhaite le plus c'est de préserver mes enfants espoirs 
mais je me rends compte que Colin comprend beaucoup de chose 
et a besoin de parler de son grand frère du ciel  Sad
alors je le laisse exprimer ses émotions et parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitelili

avatar

Nombre de messages : 1134
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : alicia.
mais aussi de deux loulous: ma fille née en2009 et mon espoir mon fils né en 2013
Décédé(e) à : MFIU a terme sans cause.
Le : 18juin.
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Lun 4 Mai - 9:16

c'est bien ce que tu fais il grandit et commence son deuil donc comme toi au debut se dont tu avais besoin c'est "d’écoutes" pas besoins d'autres choses. ma grande ca va elle m'en parlait bcp a 3/4ans la ca s'est calmé mais ca va reprendre obligatoirement car plus ils grandissent plus ils comprennent des choses donc j'attend on verra bien chaque deuil est unique je serais la pour l'ecouter et repondre a ses questions si je peux car ce qui embetait bcp ma fille c'etait le pourquoi et c'est difficile c'est vrai d'expliquer quand soit meme on ne sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audrey counter pressure

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 41
Localisation : 93130
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charly
Décédé(e) à : 35 semaines
Le : 22/11/2012
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: que répondre a mon fils    Mar 5 Mai - 9:34

Bonjour Mamange,

J'ai mis un terme à ma grossesse à 34 SA et Antonin, l'aîné, avait 4 ans (c'était fin 2012, mon histoire est sur le blog).
Antonin était présent lorsque l'échographiste a décelé une anomalie cérébrale. Antonin m'a vu pleuré et cela lui a fait de la peine bien plus que la situation que nous vivions. Il ne la comprenait pas mais pour lui mes larmes étaient bien réelles et ils comprenait que maman était triste. C'était concret...
Cela a été très difficile pour moi de lui expliquer la maladie de Charly et c'est son papa qui a pris le relais en lui expliquant que les petites graines s'étaient mal mélangées. Et aussi difficile soit-il je ne voulais pas qu'on lui dise ton petit frère est parti car dans l'imaginaire de l'enfant cela sous entend qu'il peut revenir. Pareil pour l’explication du ciel, monter au ciel sous entend qu'il peut en descendre. Nous avons employé le mot "mort" pour bien lui faire comprendre que c'était fini, que malheureusement son petit frère ne serait jamais avec lui, avec nous. Ce sont des moments très pénibles pour nous parents mais indispensables pour le bien être de la fratrie. Les enfants ont des capacités et savent très bien rebondir, il faut employer un vocabulaire simple, compréhensible pour eux.
Antonin me parle encore de son petit frère, le compte comme un membre de la famille en sachant très bien que son frère est décédé.
Et puis physiquement il ne l'a pas vu, il a vu un gros ventre qui bouge de temps en temps. Du coup pour Antonin cela restait abstrait et je pense que cela l'a aidé dans son travail de deuil. Si Charly avait vécu ne serait-ce que quelques heures, pour Antonin cela aurait été certainement plus difficile.
J'espère que ces quelques mots t'auront aidé.
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
que répondre a mon fils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: