DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 7:57

Bonjour
Cela fait 6 semaines déjà que mes enfants Liv et Paul sont partis après un accouchement prématuré à presque 23 semaines.

10 ans qu'on les attendait dont 5, 5 années de suivi pour infertilité, des opérations, des stimulations…et ce douloureux et long parcours de la pma...mais au bout nous allions devenir parents de deux ptits loulous, deux amours....on était confiant "on ne pouvait pas connaître tous les malheurs du monde." On se réjouissait de leur arrivée en préparant leur chambre, leurs futurs affaires...on était le bonheur incarné....depuis plus rien, la vie s'est arrêtée pour eux, pour nous aussi le 28 Avril.

Le week-end précédent j'avais eu une grosse douleur en me relevant d'un siège, douleur qui s'est atténuée rapidement, mais dans la nuit du dimanche au lundi, des douleurs aiguës. Le lundi matin nous nous rendons aux urgences obstétriques de Toulouse car on ne peut obtenir avec la gynéco de l’hosto, les douleurs s'étaient arrêtées. Une sage femme m’ausculte, col fermé, les enfants sont hauts, leurs petits cœurs battent...pas de problème. Elle m'affirme que ce sont des douleurs ligamentaires sans importance, normale quand on attend des jumeaux...(étant suivie dans cet hôpital, mon dossier indiquait déjà que j'étais diabétique, avait une infection Staphylocoque doré et Streptocoque B depuis plus d’un mois). On m'a donc laissé repartir avec une ordonnance pour paracétamol sans avoir fait d’échographie. Confiants, rassurés souriants...on repart après m'être excusée d’encombrer à tort les urgences.

On se promène un peu (oui faut lutter contre le diabète), je me sens bien, les loulous bougent et donnent leur premier coup de pied à leur papa, c'est le bonheur....mais dans la nuit du lundi au mardi, les douleurs sont de plus en plus intenses, et je me dis « ben dites donc ça va être difficile d'endurer ces douleurs ligamentaires pendant les mois à venir ». Mais si c'est normal c'est normal, hein? Donc j'essaie de dormir entre deux crises de douleur, jusqu'au moment où je n'en peux plus, c'est trop douloureux...j'essaie d'aller aux toilettes, et là la poche des eaux se présente...mon mari la voit et appelle les urgences.....Aux urgences, on me demande l'écho du col...que je n'ai pas fait la veille ! et nous annonce après avoir vérifié que les bébés sont vivants que c'est fini…Liv est descendue dans le vagin. Ils sont vivants mais on nous dit de nous préparer à leur mort, décider si on veut les accompagner si ils sont encore vivants à leur naissance, si on voudra les déclarer, s'occuper de leurs petits corps....On me pose la péridurale (après 1 heure de tentative, 8 essais et une armée d'anesthésistes qui se succèdent), et l'équipe médicale nous dit « on va laisser faire la nature, on ne provoquera ni arrêtera les contractions, c'est fini pour vos bébés on va prendre soin de vous madame » L’enfer commence…un enfer inéluctable, rien à faire pour lutter, je ne veux pas accoucher mais je ne peux rien faire….nous sommes impuissants, démunis devant cette tragédie.  

Notre vie s’est arrêtée depuis ce jour, chaque jour est une souffrance, une errance…un monde sans lendemain. A ceux qui nous disent « faut aller de l’avant », mais de quel avenir parlez-vous, vers ou ? comment ? A la lecture des nombreux posts sur les sites de deuil périnatal, je sais qu’il y aura de meilleurs jours, que le sourire reviendra…mais comment y arriver je l’ignore. Quand on perd ses enfants, certaines personnes ne supportent plus notre présence, celles qui se jetaient sur mon ventre se détournent de moi maintenant. Loin de nos familles et de nos amis, je me sens perdue. En plus si certains pleurent avec nous nos enfants, d’autres nient leurs existences, refusent même de prononcer leurs noms, de parler d’eux.  Mon mari a repris le travail et moi je suis en congé « mat » (merci du mot, un congé mat sans bébés !), seule à la maison sans envie, sans motivation, sans énergie, vide, amputée à vie de mes deux amours. On allait avoir la famille parfaite, deux enfants, une petite fille et ptit gars…et on a plus rien, tout s’est envolé avec eux…parfois je ne sais plus si j’ai rêvé de cette grossesse ou si je vis un réel cauchemar…quand j’arrive à m’occuper l’esprit, je tressaute en réalisant qu’ils ne reviendront pas, ils sont partis pour de vrai, pour toute notre vie…que me reste-t-il d’eux, quelques photos, leurs magnifique empreinte de pieds…..et un vide abyssal, un manque de tous les jours.

Aux causes tragiques de cet accouchement, certaines hypothèses ont été avancées…infection et béance du col…est-ce qu’on aurait pu empêcher cette tragédie? un meilleure suivi de mon infection, des examens préliminaires pour le col, une meilleure prise en charge à ma première visite aux urgences (ce n’était pas des douleurs ligamentaires mais bien des contractions utérines…mauvais diagnostic !!).  J’ai un goût amer, un goût de colère…10 ans d’attente pour enfin les serrer dans mes bras, et au lieu de cette joie, me voilà recroquevillée avec des doutes sur l’efficacité des soins, de leurs sérieux..et un constat évident du manque de moyen humains et financiers des hosto…Un lourd tribu à porter…des questions en suspens en attente de la prochaine réunion avec la gynéco obstétricienne et la gynéco de la pma.

J’ai envoyé un mail à l’ASP de Toulouse pour rencontrer d’autres parents endeuillés, pouvoir leur parler, partager  avec eux…mais aucune réponse pour le moment. On est bien seul quand on est parents endeuillés, seuls avec nos souffrances, nos questions, nos peurs. J’espère sur ce site pouvoir trouver des personnes avec qui partager, échanger un peu, alléger cette vie de douleur et d’injustice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 8:14

Flo je suis extrêmement choquee et triste de ce qui vous est arrivé. Alors que certain choisissent de faire un métier dans lequel ils seront responsables de la vie des autres et qu'ils font de telles erreurs, que ca soit par manQue de moyen ou pire par manque de motivation, la vie d'autres s'arrêtent effectivement parce que comme tu l'a si bien ecris la vie s'arrête pour nos anges mais pour nous aussi.
Je vous souhaite beaucoup de courage a toi et ton mari et suis là si tu as besoin de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 9:53

Odélia, on se passe et repasse ce film d'horreur, on essaie de comprendre ce qui s'est passé, ce qui a cloché, si on aurait pu éviter une telle catastrophe. Mais les si ne nous ramènerons pas nos anges, nous on doit apprendre à vivre sans eux, si tant est qu'on puisse vivre, pour le moment on survit.
L'hosto vient de m'appeler, par erreur, pour m'informer des résultats bactério, l'interne me dit "tout va bien, vous n'avez plus de bactérie" Tout va bien! j'en dirais pas autant, non rien ne va..plus de bactéries certes mais surtout plus de bébés. Platement elle s'est excusée, elle traite des dossiers de plus d'un mois...et elle n'aurait pas du m'appeler...quand je lui demande si elle a des infos sur les prélèvements des bébés...elle me dit vous en saurez plus au RDV postnatal. Je sais pas pour toi mais depuis l'accouchement (6 semaines), je n'ai pas encore vu de gynéco...alors pour moi c'est encore une longue attente. Je ne sais pas quels seront les nouveau tests à faire pour savoir ce qui s'est passé, et/ou surtout pour prévenir d'autres problèmes pour une future grossesse. Comme je suis diabétique et que j'attendais des jumeaux, je suis suivie par une maternité de type 3. J'ai sûrement fait l'erreur de leur faire confiance et de ne pas demander un suivi parallèle avec un autre gynéco (celui ci plus disponible). mais encore avec des si....
Pour la prochaine grossesse, si toutefois il y en a une, je serais sûrement encore considérée comme grossesse à risque et devrait me tourner encore vers l'hosto avec les mêmes déboires, cette fois ci seront-ils plus sérieux????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 10:28

Oh tu sais j'étais aussi suivie en maternité type 3 et également par mon propre gyneco et pourtant ca n'a rien empêché... En vérité meme si t'es suivie par un gyneco autre que celui de l'hôpital ba quand tu as l'impression qu'il y a un probleme tu files aux urgences et pas chez ton gyneco donc le probleme reste le meme. Apres c'est vrai que dans le suivi en général de la grossesse un gyneco autre que ceux de l'hôpital prend plus son tzmps, va etre peut être pkus minutieux et impliquée. Mais je pense que tout dépend de sur qui on tombe quoi.

Moi le lendemain de l'accouchement une sage femme de l'hôpital etait passée dans ma chambre pour vérifier ma cicatrice (j'avais eu une petite déchirure pendant l'accouchement) puis en sortant j'avais été voir mon propre gyneco mais en dehors de ca non j'ai vu personne. Personne de l'hôpital n'a demandé à me voir et question conseil par rapport à la cicatrisation justement Ba autant dire que je n'en ai eu aucun. Au final d'ailleurs il s'est meme trouve que je me suis chopée une énorme infection urinaire (probablement à cause de la sonde qu'ils m'avaient placé pendant l'accouchement) et c'est mon gyneco qui a du s'occuper de me faire faire la prise de sang por la confirmer et qui m'a prescrit de quoi la soigner.
Si prochaine grossesse il y a un jour c'est clair et net que je ne retournerai pas la bas et que j'irai a la clinique a voté de chez moi meme si ce n'est qu'un niveau 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OJ7

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 34
Localisation : Plan d'Orgon (Bouches du rhône)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Adrien
Décédé(e) à : 28 semaine de grossesse et 2.5 jours de vie
Le : 17/10/2012
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 10:59

Bonjour,

Un petit mot pour te donner du courage. Quand la terre s'ouvre sous nos pieds, rien n'a plus d'importance, plus rien ne compte, la tristesse et la colère prennent le dessus, même si tu n'arrives pas à le croire pour l'instant, ça ira mieux, petit à petit, ça prend du temps, il faut être bien entouré, mon mari et moi avons fait appel à une sophrologue 1 an et demi après le départ d'Adrien, on la voit toujours, ça fait un bien fou. Nous aussi, nous sommes passés par la PMA, 3 ans pour voir arriver notre petit garçon, mais malheureusement il nous a quitté à 28 semaines de grossesse, ça fait 2 ans et demi qu'il est parti et il me manque chaque jour.

Je t'envoi tout plein de force et de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 11:50

Juste un doux message à ce touchant récit.

C'est dur de porter le drame en se disant qu'on est peut être les victime d'un manque de moyens, d'une mauvaise organisation du système hospitalier... Que le drame aurait peut être pu être éviter quoi... C'est ce doute qui sera sans doute dur à porter dans votre deuil... Et puis ce sont tous ces effets couronnés de succès et gâché par un système hospitalier déficient... C'est dur.

Oui, rentrer les bras vides, c'est une immense douleur dont on ne peut même pas décrire la profondeur. Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 14:35

Bonsoir Flo et navrée de te rencontrer ici ... Le titre de ton post résume bien notre douleur à toutes, c inhumain, c anormal de rentrer les bras vides de la mater' !!

Ton récit est très touchant d'amour pour tes anges et très triste qd tu y parles de manquements au niveau médical ... j'espère que tu auras des réponses lors de ton rdv postnatal.

D'ici là je te souhaite de t'entourer de personnes aimantes, de t'écouter toi d'abord, tant pis si tu n'as pas envie de faire ceci ou cela, protège toi ! Et oui le tps apaise un peu la douleur ms l'amour et le manque sont tjs là mélangés et il essayer de vivre avec ...

Je t'embrasse et te souhaite bcp de courage
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnnaMV95



Nombre de messages : 49
Localisation : Elancourt
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxime et Valentin
Décédé(e) à : 4 jours et 17sg
Le : 20/08/2014, 01/04/2015
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 8 Juin - 15:27

Bonsoir
Désolée de te connaître ici.,,
J'ai pleuré en lisant ton histoire, en effet on ne demande qu'à avoir la famille parfaite et ce que l'on ns envoie est la mort ! Je suis tellement d'accord en effet où peut on avancer ?! Rien ne remplace la famille. On ne peut pas avancer, nos proches ne comprennent pas tjs. J'ai si mal d'avoir perdu des amis ainsi
Tendres pensées à vos anges, et à mes bébés anges Maxime et Valentin... <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 3:40

Bonjour les filles
Une nouvelle journée commence, une nouvelle journée sans eux. quelle dure réalité du matin, et que faire de cette nouvelle journée. Quand mes proches me demandent, que vas tu faire demain? je leur réponds souvent...ben rien.
Samedi nous sommes allés au marché, celui ou on va toutes les semaines mais depuis un mois nous n'y étions pas retournés, et là je vois une poussette évolutwin avec des jumeaux, la poussette qu'on avait choisi pour eux..et qu'on a du rendre...l'angoisse, la boule dans la gorge...c'est un supplice de sortir dans la rue et de les voir, les femmes enceintes, les nourissons...nos promesses de vie qui nous ont été arrachés.
J'ai enfin eu une réponse de l'association deuil périnatal pour groupe de partage...faut attendre 3-6 mois pour intégrer un groupe de partage. mais on peut prendre des RDV individuels. Heureusement que je peux partager avec vous ici et maintenant, sinon je serais encore plus isolée.
Que faites vous de vos journées les filles?
Plein de bisous, de calins et de papouilles à mes loulous Liv et Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 4:21

Pour te répondre Pépette (cf forum d'Odélia)
nous ne savons pas exactement ce qui est arrivé, on attend le RDV postnatal le 26 juin. Les hypothèses avancées sont la complémentarité (malsaine!!) de germes pathogènes et d'une faiblesse du col...et c'est là ou j'ai un peu (ou carrément ) les nerfs. L'infection avait été diagnostiqué plus d'un mois et demi en avance...d'autres prélèvements avaient été fait..mais pas de retour des résultats (saturation, je suppose). On savait aussi (enfin je leur avais dit) que trois ans auparavant (suite à une opération drilling à l'hosto), j'avais contracté une grosse infection sur les jambes (mêmes bactéries!)...donc j'étais porteuse de ces putains de bactéries...mais bon on doit parler dans le vide parfois...ils n'ont sûrement pas suivi mon affaire de près. Pour la béance du col, je me demande pourquoi ils nous font pas d'examens préliminaire avant de lancer le parcours/traitement pma...on nous ausculte de tous les côtés, parfois on refait plusieurs fois les mêmes tests...alors ils auraient pu s'assurer de la capacité du col à porter un/des enfants...pour nous (les mamanges) surtout mais je me dis aussi pour le corps médical (tous ces soins, ces suivis, le coût de la pma), tout cela pour laisser partir nos bébés..on vit dans un monde médical curatif et non préventif, bref, j'ai les nerfs
Pour le danger de la FIV...mon syndrome est médicalement appelé ovaire polykystiques (OPK), ce qui pour moi veut dire que j'ai plein de follicules mais qu'aucun arrive à maturation..mais je suis une bombe à follicules si on m'envoie trop de stimulation...pour la stim tout le travail est de chercher la bonne dose, il a fallu 41 jours de stimulation la première fois...la deuxième ils m'ont hyperstimulé et ont tout arrêté. D’après le (trop) peu d'infos reçues par la gynéco ils craignent que je sois trop stimulé pour une FIV et qu'il en résulte une hyperstimulation...danger mais bon les infos du centre pma viennent tellement au compte goutte, que...je ne suis sûre de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 5:42

Effectivement la douleur du matin est une vraie  épreuve chaque jour. Au début j'étais en larmes dès que j'ouvrais les yeux, maintenant ça dépend des jours mais avec où sans larmes c'est l'horreur quand même.
Pour éviter toutes les questions des proches moi je suis partie à l'étranger (et y suis encore d'ailleurs). Du coup pour l'instant les journées sont assez simples : le matin je m'abrutie devant la tele, l'apres midi je vais à la plage (celle où c'est le plus calme possible) et le soir ça dépend, soit je sors me promener un peu parce que marcher me fais du bien je trouve soit je retourne devant la télé. Et je lis aussi.
Les groupes de partage j'y avais pensé aussi mais maintenant je ne sais plus. Avoir trouvé le forum permet de trouver déjà pas mal de soutien et de pouvoir parler librement. Du coup entre le forum et les séances chez la psy j'ai peur que rajouter encore des réunions dans des groupes de paroles ne m'enferme trop. Je pense que si je veux réussir à survivre il faut que je vois aussi autre chose parce que si ma vie s'est arrêtée et bien la vie, elle, continue et il faut apprendre à conjuguer avec... 
J'avais déjà entendu parler du syndrome de l'opk est effectivement c'est une vraie galère d'après ce que j'avais lu ;(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luli21.04

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 30
Localisation : Indre et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma et Emrick
Décédé(e) à : 24 SA +3
Le : 21/04/2015
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 6:14

Coucou Flophano, je suis tellement désolée de t'acceuillir ici et je comprend tellement ta douleur !

Moi j'ai accouché une semaine avant toi d'Emma et Emrick, le 21 avril!! Je sais pas si ça peut te rassurer un peu mais moi j'ai très bien été suivi par l'hôpital et la fin a été la même, accouchement a 24SA+3!! Tout d'abord col raccourci a 20SA, ils ont trouvé streptocoques B qu'ils on traiter, puis col ouvert avec poche des eaux sortie de l'utérus a 22SA malgré alitement, pose de cerclage pour essayer de gagner du temps, mais très complexe du fait de la poche des eaux de sortie ! Puis fissuration deux jours après le cerclage, avec une enterobacterie dans le vagin, ils ont tout fait pour gagner du temps, mais j'ai tenu une semaine, accouchement une semaine après fissuration déclencher a cause de l'entérobactérie!

Moi aussi je me suis dit, et si j'en avais fais moins, et si ils m'avaient pas fait cerclage, et si, et si...
Mais je pense que la fin aurait tjs été la même !!! Mes bébés me manquent tellement !

J'ai eu des examens la semaine dernière qui montre que normalement mon col est fonctionnel, qu'il n'y a pas d'explication a ce qui s'est passé !! Ça s'est très dur a entendre !!
Puis certains me dise que c'est lié au fait que mon utérus n'avait jamais été distendu avant et que le poids des jumeaux c'était trop d'un coup pour lui surtout que mes bébés avaient un très bon poids pour le terme et ils avaient bcp de liquide amniotique, on me dit que ça été trop lourd pour le col! Mais il y a aussi les bactéries trouver mais qu'ils ont traité assez vite!!

Enfin tout ça pour te dire que je comprend très bien ta douleur !!

Moi aussi je suis en congé maternité et comme toi je trouvais absurde d'être en congé mat alors que je n'ai pas de bébés a cajoler !! Normalement c'est jusque mi décembre, mais je pense que je vais reprendre avant sinon je vais péter un câble chez moi!! Mais bon pour l'instant je profite un peu des beaux jours, je vois des copines, je fais le ménage de ma maison de fond en comble, et des jours ou je flâne sur le canapé. Puis mon conjoint va être en congé paternité, on va partir un peu, ça va nous faire du bien !!

Prend le temps qu'il faut et avance a ton rythme, tu t'en fous des gens! Moi a chaque fois qu'on me disait " ça va aujourd'hui ?" , j'avais envie de leur répondre " mais comment vous voulez que ça aille ! Je viens de perdre mes bébés !!! " mais soit je ne répondais pas ou alors alors je disais "on fait aller" en ne le pensant pas! Mais maintenant il y a des jours ou je peux dire "ça va" et des jours "non" ! Chacun avance a son allure!! Il y a encore des fois ou je ne répond pas au telephone car pas envie de parler et ca m'énerve quand on me demande ce que j'ai fais aujourd'hui et qu'il dise c'est bien qd j'ai fait quelque chose!! Ca m'agace si tu savais. Mais bon mon conjoint, mon entourage et la psy m'aide qd même bcp a avancer!!et je me suis fait un pendentif et j'ai l'impression qu'ils sont tjs avec moi et je le prend très fort dans ma main qd ça va pas et je leurs parle dans ma tete, tout ça m'aide a avancer!
Ta un suivi psy quand même ?

Je fais des gros bisous a nos anges!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie8885



Nombre de messages : 837
Localisation : AUBE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Cassandra
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 16 mai 2014
Date d'inscription : 28/07/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 6:24

Flo ton témoignage et bien triste.

Comme tu le dis, les sourires réapparaitrons dans ta vie. Il n'y à pas de solution pour les faire revenir, cela viens naturellement. Laisse le temps faire son œuvre.

En tout cas n'hésite pas à venir te confier ici.

Je t'envoies tout mon soutien.

Tendres baisers volants à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 7:03

Salut Lulli

Oui effectivement nos vécus sont similaires...je suis pas sûre que ton histoire me rassure. La médecine est juste impuissante devant certains problèmes. Le fait qu'il ait trouvé que ton col soit fonctionnel, dans un sens c'est positif et dans l'autre cela renvoie à de gros questionnement sur ce qui s'est passé. Je me pose la question pour toi et aussi pour moi, comment peuvent-ils nous assurer que la prochaine fois on ne vivra pas la même horreur? Est-ce que ta grossesse était naturelle ou suite à un parcours pma?
Moi elle fait donc suite à une pma et ma gynéco m'a dit que la prochaine fois il ferait en sorte qu'il n'y ait qu'un bébé...mais il n'y avait qu'un seul follicule de mature à la dernière écho précédent l'insémination...le deuxième a rattrappé le retard pour faire la course avec son jumeau...alors je ne sais pas ce qu'ils veulent dire par s'assurer qu'il y ait qu'un bébé (ou si je les vois venir avec le terme réduction embryonnaire...ou stimulation plus longue et lente).
Quant au suivi psy...ben je l'ai vu bien sûr pendant l'hospitalisation post-accouchement, puis une seule fois depuis...avec un prochain RDV fin du mois, c'est light comme suivi, me semble-t-il.
Sinon mes journées se résument à attendre le retour de mon mari en flanant devant la TV, lisant...quelques brins de ménage et de jardinage..mais bon je commence et pis je vais pas au bout.
Je vois personne de la  journée car trop loin de la famille et amis, et ici j'ai pas encore de "vrais ami", des collègues de boulot avec qui je m'entend assez bien...mais bon personne qui débarque à la maison pour me parler.
m'enfin heureusement vous êtes au bout du net...et cela me rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luli21.04

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 30
Localisation : Indre et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma et Emrick
Décédé(e) à : 24 SA +3
Le : 21/04/2015
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 9:37

je suis désolée je sais pas trop comment ça se passe pour les inséminations! Moi je suis tombée enceinte suite à une stimulation car ça faisait un moment qu'on essayait et qu'on arrivait pas a avoir d'enfant, du coup ma gynéco a pensé que j'avais du mal a ovuler, et j'avais des cycles super long!

Le gynéco de l'hôpital m'a dit que normalement mon col était fonctionnel mais qu'il ne pouvait pas m'assurer qu'il n'y aurait pas de complications pour une prochaine grossesse mais qu'ils me suivraient dès le début et qu'il ne lâcheront pas mon col. Nous sommes déjà prêt pour une prochaine grossesse mon conjoint et moi, je sais que ce ne sera pas facile, mais je me dit que c'est rare que la foudre tape deux fois au même endroit, et si c'est le cas et bien la je pense que j'aurais beaucoup de mal à me relever!!! Mais j'ai tellement envie de redevenir maman et cette fois-ci revenir à la maison avec  mon ou mes enfants. J'ai rdv avec le CECOS mi-aout, je vais voir ce qu'ils vont me dire et j'espère que cela ne prendra pas trop de temps! Jai dis à mon gynéco que le risque de refaire une stimulation serait de ravoir des jumeaux (même si ça me ferait beaucoup plaisir car c'est magique de se dire que deux bébés grandissent dans ton ventre), pour lui cela n'avait pas l'air de l'inquiéter!

Je te comprend car moi aussi je suis éloignée de ma famille et j'ai que deux amies à 30-
45 minutes de chez moi dont une qui déménage dans un mois et l'autre avec qui je suis moins proche!! Sinon tout mon entourage n'est pas tout près! Mais j'ai mon homme et ça c'est le plus important, je sais pas ce que je ferais sans lui!!!

Pour le suivi psy c'est un peu pareil, je l'ai vu que deux fois depuis la sortie de l'hôpital, mais elle m'a dit que c'était pour m'éviter de revenir trop souvent où tout s'est écroulé car elle se trouve dans le service où j'ai été hospi. En effet ce n'est pas évident d'y retourner!

C'est normal que pour l'instant tu commence des choses que tu ne fini pas spécialement, mais le principal c'est que tu te lance à faire des choses, et pis flâne autant que tu veux, comme je t'ai dit laisse toi le temps et va a ton rythme! Moi il y a des jours avec et des jours sans, mais j'ai passé le stade où les jours avec ont pris le dessus! Même si il y a toujours cette question ultime qui trotte souvent dans ma tête, pourquoi Nous??? Mais je me suis fait une raison que je n'aurais jamais de réponse, c'est pas pour cela que ma peine est moins forte!!
En tout cas n'hésite pas, on est là, ça fait du bien de parler, de quoi que ce soit!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 11:21

c'est tristement que je te souhaite la "bienvenue" oui c'est dure un parcours pma une longue attente pour qu'on nous reprenne notre bonheur à peine toucher du doigt... Moi aussi un parcours de pma qui a ete assez vite 1 an et demi (6 ans et demi avant la pma )nos histoires ont des similitudes j'ai accouchée prématurément sans réelle raison apparente les examens ne révèlent ni béance du col ni infection chronique, la faute à pas de chance moi je suis arrivée au urgence j'avais pas vraiment de grosses douleurs, mais perdu plein de sang ..... j'étais dilatée à 2 doigts la poche de ma fille dans le vagin, la semaine précédente je me suis senti fatiguée mais j'étais loin de me douté de ce qui se passait... alité directement mais au bout de 3 jours la poche de ma fille a percer....
on s'en oui, mais on reste totalement différente de ce qu'on était avant cette tragédie, mais on essaie de reprendre le dessus.... 
douces pensées à tes anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 11:56

ben alors là, j'étais en train de poster un message quelque peu négatif...en m'excusant de vous innonder d'idées noires...et en cliquant envoyer...paf plus de message, incredible isn't it?
Pour résumé, je disais qu'en tant que scientifique je ne crois pas au phrase toute faite " c'est de la faute à pas de chance ou à dame nature" ce que les docteurs ont pas arrêté de me dire au cours de cette douloureuse journée..moi je dirais plutôt qu'il y a forcément une raison, mais que par manque de moyens, de temps ou simplement de connaissances scientifiques ils ne découvrent pas toujours le pourquoi du comment. On nous demande d'accepter inacceptable par cette foutue phrase clé "pas de chance, dame nature en a voulu autrement"...mouais cela ne me satisfait pas, mais de toute façon on a pas le choix, ça c'est certain.
Je vous racontais aussi, qu'à mon âge (37 ans) je devrais peut-être accepter cette fatalité de ne pas tenir dans mes bras des enfants plein de vie. je suis mamange de deux amours, peut-être devrais-je en rester là. Parfois je me dis, tu peux pas concevoir naturellement, tu ne peux pas les protéger dans ton ventre, alors n'est-ce pas un acharnement thérapeutique de reprendre le parcours pma, n'est ce pas criminel de conduire mes enfants à la mort.
Comme je vous disais, je suis super positive cette après-midi. La douleur doit me faire perdre la raison...et je m'excuse encore auprès de vous de parsemer ce blog d'idées noires, de doutes sur le bienfait de la pma
Mon mari m'a commandé un clafouti...je ferais bien d'assouvir son envie, au moins j'aurais apporté un peu de joie autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 12:12

ne t'excuse pas d'inondé le forum d'idée noire, au contraire laisse allez tes émotions ici tu peux tout dire, on se comprend toute on passe par le même deuil... même si certaine d'entre nous on des histoires bien différentes mais nous pleurons toute nos anges...
Oui, c'est vrai que cette phrase est bien trop facile "la faute a pas de chance" il y a bien une raison sauf qu'ils ne savent pas enfin à part la supposition de dire que c'est peut être parce qu'ils étaient deux.. des petites crevettes Sad 
Je pense que cela dépend des personnes, peut être est ce parce que cela est encore trop ressent, que le parcours pma et tout les problèmes de santé n'arrangent rien... 
Moi c'est arrivée en Août j'ai dis à mon mari on verra en début d'année mais je n'étais pas prête je culpabilisais rien que de me dire que je désirais un enfant alors que mes anges étaient au paradis .. nous avons quand même pris rdv avec ma gynéco à la pma car je savais que si je ne le fesais pas je ne le referai jamais, et là j'ai eu beaucoup plus d'attention que mon autre gynéco.. et cela ma beaucoup aidé nous avons refait une fiv en mai qui a été négative ma déception a été attroce me reprenant la perte de mes anges en pleines figure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 12:22

Flo c'est complètement normal que tu ais des moments comme ça où tout est noir (plus noir encore que les autres jiurs j'entend). Je crois que tout le monde passe par là en fait.
Je pense que chacune a une facon de voir le drame qu'on vit, de façon scientifique ou pas mais qu'au final le résultat reste malheureusmenet le meme. 
Concernant ton parcours pma ce n'est pas Parce que trs petits anges n'ont pas pu rester qu'ils n'auront pas de frere ou soeur (ou les 2!). Je pense qu'il faut en discuter clairement avec ton équipe medicale. Aujourd'hui dans le cas d'une nouvelle grossesse ton suivi serait totalement different je pense et si le malheur a frappé une fois il faut partir du principe que ca ne se reproduira pas, en tout cas tant que rien ne vient dire le contraire. 
Ps : moi j'en veux bien du clafouti Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luli21.04

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 30
Localisation : Indre et Loire
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma et Emrick
Décédé(e) à : 24 SA +3
Le : 21/04/2015
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 13:00

En effet c'est normal de réagir comme ça! Tu sais j'ai longtemps pensé que c'était ma faute, et des fois j'y pense encore. Je me suis arrêter a 4 mois, ma gynéco me disait de ralentir mais ne m'arrêtait pas, elle voulait que ça vienne de moi, mais me disait que tout allait bien ! Et qd j'ai été en arrêt je trainais, je passais l'aspi tous les jours, j'ai même nettoyer ma voiture... Et quand on m'a annoncé que mon col s'était raccourci d'un coup j'ai tout de suite pensé que c'était ma faute, je suis persuadé que si j'en avais fait moins j'aurais pu tenir mes bébés un peu plus longtemps au chaud !! Je me suis excusé bcp de fois auprés de mon conjoint et de mes bébés!malheureusement c'est trop tard! Je ne peux pas revenir en arriére! Mais on me disait que tout allait bien! Si on m'avait expliquer les risques...Du coup pour une prochaine grossesse je sais ne pas quoi faire! On me dit que ce n'est pas ma faute car une femme enceinte est censé pouvoir vivre normalement, mais on ne trouve pas de véritable raison au fait que je n'ai plus mes bébés, plusieurs supposition mais aucune certitude ! J'aimerais tellement que tout ça ne soit jamais arrivé, j'ai eu longtemps l'impression d'être dans un cauchemar! Mais maintenant je remonte la pente doucement, a mon rythme, et je suis sur que toi aussi tu va y arriver, tu prendra le temps qu'il faudra!! Et tanpis si tu as des idées noires, il vaut mieux que tu en parle plutôt que les garder pour toi!!

Alors ce clafoutis ? Il en valait la peine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 13:27

Coucou les filles vous êtes super! Oui ca y est le clafoutis est dans le four, c'est fou ce qu'on peut faire quand on retrouve son efficacité!
Lulli, je dirais idem pour moi! Quand on attend des jumeaux (et dans mon cas diabétique), on arrête pas de nous dire grossesse à risque sans jamais nous expliquer quels sont les risques. Tout comme toi j'aurais aimé qu'on m'expose les risques. A chaque visite on me demandait, vous travaillez encore madame? ben oui...à la fin je leur ais dit m'enfin pourquoi, je devrais pas travailler? cette insinuation me laissait perplexe, à nous de décider si on voulait s'arrêter. Je venais d'accepter de me calmer, je travaillais à la maison et faisais venir mes collègues, j'avais accepter de m'arrêter..même si pour le corp médical il n'y avait aucune raison médicale pour m'arrêter....et c'est en me relèvant du relax sur la terrasse que la première douleur est arrivée...sûrement quand mon col s'est fissuré, ou cassé.. l'ironie du sort je me calme et paf! En étant diabétique on m'incitait à marcher, à faire de la piscine pour surveiller cette glycémie de m**, je faisais des hypo et des hyperglycémie la dernière semaine, un vrai yoyo malgré l'insuline (4 injections par jour, piqure de m***) et tout ça pour perdre mes bébés...
Autour de nous, on a plusieurs couples avec des jumeaux...et tous réagissent de la même façon, "on nous avait dit grossesse à risque, on avait jamais réalisé que ce risque était réel..du fait on caline encore plus nos enfants" Tu m'étonnes! Nous aussi on aimerait les caliner, les bercer, leur chantonner des chansons, les couvrir de bisous, les étreindre....leur dire à quel point on les aime...mais c'est dans notre coeur qu'on le fait maintenant.
Quant à la prochaine grossesse, faut essayer de se dire qu'ils nous suivront de plus près...

En tout cas, je peux vous dire que le clafoutis sent bon et que mon mari se lèche les babines...c'est l'heure de l'apéro...on se refuse rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 9 Juin - 15:25

Tu as raison il faut se faire des petits plaisirs Smile hum tu nous garde un ti bout de clafoutis Wink 

Nous aussi on se doutais de rien, tout se passait correctement et vlamm.... Il ne faut pas vous culpabiliser, moi pendant ma grossesse limite mon homme aurait pu m'attacher au lit ou au canapé il l'aurait fait, arrivé à ma visite des 3 mois tout allais bien (enfin 1 mois avant j'avais fait un petit décollement du placenta qui c'était bien remis) j'ai dit à mon mari laisse moi au moins faire la vaisselle j'en pouvais plus de rester à ne rien faire ... mais rien de plus, et tout a viré au cauchemar, maintenant j'ai interdiction au grossesse gémellaires encore que cela n'était pas volontaire je n'avais eu qu'un embryon de transféré rien ne présageai que je tomberai naturellement enceinte en même temps Wink 

oui il faut se dire que maintenant on sera suivi de près, même si finalement sa nous empêchera pas de stresser.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mer 10 Juin - 5:24

Ah si vous êtiez pas si loin, je vous aurais invité à manger une part de ce clafoutis autour d'un café et de pouvoir discuter directement avec vous.
Pepette, le début de nos histoires se ressemblent, le conte de fées, la perfection, deux bébés au lieu d'un. Le deuxième bébé a rattrapé le premier pour faire la surprise à ses parents...on s'interroge alors du pourquoi de cet arrachement. Pourquoi cette fameuse dame nature nous a fait le don de deux enfants si c'est pour nous les reprendre?!!
Moi j'ai la conviction que c'est ma petite Liv qui a rattrapé son fréro, c'est aussi elle qui est partie la première. Pendant un moment à l'hosto ils nous ont parlé d'un accouchement différé, avec une potentielle survie in utéro du deuxième bébé. Parfois je culpabilise car dans ma tête j'ai accepté de laisser partir Liv pour sauver Paul..je me disais je peux accepter d'en perdre un mais pas deux, Liv est arrivée par surprise alors j'accepte de la laisser partir...en tant que maman je culpabilise maintenant d'avoir pu penser ainsi...mais en fait mes loulous sont restés unis dans leur conception et dans leur mort, ils devaient s'aimer ci-fort.
On a déposé leurs cendres au pied d'un arbre jumeaux, même arbre avec deux troncs qui s'entrelacent en hauteur. C'est ma petite soeur qui a choisi cet arbre et a gravé leur initial, nous avons choisi cet endroit car c'est un endroit spécial pour nous, l'endroit où nous avons choisi de nous installer et aussi l'endroit de la photo de notre mariage. On s'est marié pour eux, pour pouvoir rentrer dans le parcours pma et les avoir eux,nos petits anges. Cet arbre fait face à la garonne et aux pyrénnées, à côte d'une magnifique petite chapelle romane, c'est un endroit paisible pour eux.

bonne journée les filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mer 10 Juin - 6:13

Flo ca ne sert a rien de te blâmer parce qu'au final ce n'est pas vraiment toi qui decide. On est maître de rien du tout en vérité. Si c'était le cas il n'y aurait personne sur ce forum tout simplement Parce que tous ces drames que nous vivons ne se seraient jamais produit.
L'endroit que vous avee choisi semble être un tres bon choix, paisible et empli de symbolisme. Je suis sure que vos petits anges approuvent votre choix Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mer 10 Juin - 7:34

Oui c'est vrai on ne décide de rien, on subit et on ne peut rien faire d'autre. La seule chose qu'on puisse faire c'est d'arriver à trouver la force de remonter la pente et d'affronter ce drame.
bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mer 10 Juin - 12:46

oui Odelia a raison il ne faut pas de blamer, tu sais nous quand la poche d'Océane a rompu mon mari a demandé si je pouvais accouché que de un bébé ils nous ont répondu que non! Mais dans aucun tu dois te culpabiliser même si je sais que l'on se culpabilise toujours... 
Le temps t'aidera a moins culpabiliser sur certaine chose et ainsi aussi apaiser tes souffrances tout comme toutes les mamanges
bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnnaMV95



Nombre de messages : 49
Localisation : Elancourt
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxime et Valentin
Décédé(e) à : 4 jours et 17sg
Le : 20/08/2014, 01/04/2015
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mer 10 Juin - 14:02

Il n'y a que le tps qui te fera aller mieux c'est sûr. En tt cas on a tendance à penser qu"on est coupable alors que l'on est qu'une victime.,, même les gens ns font ressentir ça, en niant les faits on a l'impression de pleurer pr rien et on se sent d'autant plus seule Sad il faut trouver cette force de remonter ! Et tu le feras pr tes anges, pr leur montrer que leur maman les fais vivre et vis en paix pr eux <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 3:59

une nuit de m*** à faire des cauchemards et forcément un réveil douloureux. Une prise de bec avec mon mari qui ne pense qu'a bosser et qui est incapable de parler de nos enfants. Une maison déserte, qui reste déséspéremment muette, et personne qui vient frapper à la porte. 3 semaines qu'on est rentré de notre région natale, et seulement une personne a osé pousser la porte pour nous apporter un peu de soutient et nous écouter. On a certes eu d'autres invitations " si t'as besoin passe quand tu veux", on dirait qu'on nous fait l'aumône...et quand on accepte les invit, les gens se gardent bien de nous parler d'eux...alors certes parfois cela fait du bien de se changer les idées, mais si à chaque fois qu'on accepte l'invit c'est pour faire comme si de rien n'était...et bien au final cela me semble bien lourd.
Je suis rentrée dans leur chambre inachevée (les travaux s'étant quasiment arrêtés avec leur départ) quelle douleur intense de réaliser qu'ils n'en profiterons jamais, que je ne pourrais jamais les observer dans leurs petits lits, les voir jouer...venir les bercer. J'arrive même plus à survivre, je erre dans cette maison muette le coeur vide et les yeux rouges de pleurer
Voilà les filles, je suis d'humeur massacrante pour débuter cette journée, j'ai envie de tout plaquer et de partir loin seule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monangeedouard

avatar

Nombre de messages : 1065
Localisation : Genève
Je suis : Maman de
Ange(s) : Édouard
Décédé(e) à : 22 sa + 2
Le : 14 mars 2015
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 7:43

Bonjour FloPhano, j'écris peu sur les témoignages bien que je les lise tous chaque jour (j'écris principalement à mon ange dans Lettres au ciel). Ton message de ce matin me touche particulièrement. Cette détresse que l'on ressent, ce sentiment que plus rien n'a de sens. 

Comme toi, les soit-disant amis ne donnent plus signes de vie et disent "je suis là quand tu veux me voir", mais n'insistent plus comme avant. Plus d'invitations, plus de propositions même pour manger à midi. Et si  je les vois c'est pareil, aucun mot pour mon fils, mais pour me raconter leur vie et parfois savoir comment se passe mes rendez-vous psy... Jamais mes amies n'ont prononcer le nom de mon fils, même quand je le dis, il y a un malaise et je suis reprise par "ou ton bébé".

Je me réveille comme toi souvent avec aucune envie de continuer. C'est le vide intersidéral autour de moi et je ne me sens à ma place absolument nulle part.

J'espère que tu te sens un peu mieux depuis ce matin, que tu as repris un peu d'élan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 9:48

Merci "monangeedouard" pour ton message de soutient. Je me suis posée devant la TV pour oublier un instant cette douleur. alors je dirais que momentanément cela va mieux, ma copine m'a aussi proposé de prendre l'avion et d'aller la voir...cela m'a fait du bien de savoir que je pouvais aller la voir même si je ne le fais pas.
J'hésite à laisser mon mari seul le soir...même si je suis seule la journée à l'attendre.
Il y a des jours comme cela ou on se prend un ouragan de souffrance sur la tête, on essaie de remonter à la surface pour respirer...mais c'est si difficile d'accepter notre situation...on se demande, et à juste titre, comment panser nos cicatrices béantes..et comment avoir confiance en l'avenir. Trouver la force de s'accrocher à un petit bout d'espoir. Je vais aller lire ton histoire pour apprendre à te connaître toi et ton petit Edouard. Bises Flo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 15:40

Flo, je n'écris pas bcp ms je te lis ... et l'ouragan de souffrance dont tu parles me fait penser à une discussion qu'on a eue entre mamanges il y a qqs mois où on avait parlé de vagues ! La vague de douleur vient et nous submerge, il faut l'accepter plutôt que de lutter (comme les bambous qui plient pour ne pas se briser) ... puis elle s'en va pour nous laisser le tps de reprendre notre respiration ... et ainsi de suite ! Depuis j'en ai parlé av ma psy spécialisée ds le deuil périnatal et elle a trouvé ça très juste. Moi ça m'aide pcq qd je suis au plus bas je me dis que je suis sous l'eau ms que bientôt la vague partira et ça ira mieux ! J'arrive bientôt aux 1an de mon ange (entre tps j'ai fait une fausse couche qui a été mal suivie et qui m'a valu en plus une grosse hémorragie au boulot, une nuit aux urgences et un curetage) et je sais pertinemment qu'une très grosse vague m'attend pour fin juin / début juillet ms je suis sure que je m'en sortirai ! Et toi aussi tu vas aller mieux et survivre à cette tragédie puis même revivre ... je te le promets !

Je t'embrasse
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 15:52

Merci Marie
Effectivement ce soir je ne suis plus au creux d'une de ces nombreuses vagues qui vont déferler, j'ai pleuré toute la matinée..et cette après-midi je n'avais plus de vague.
j'ai eu ma mère au tel..qui est incapable de m'épauler, quand je lui ais dit je ne vais pas bien...la question qui tue "ben pourquoi tu vas pas bien" ...et pis après bon je te passe ta soeur...et c soir j'ai eu mon père qui a pleuré avec moi au téléphone et ça fait du bien de voir que je ne suis pas la seule dans mon proche entourage à être affectée.
J'ai une question pour vous les filles, si vous consultez un psy, à quelle fréquence avez vous vos RDV?
Moi j'ai vu la psy de l'hosto une fois depuis le 28 avril et nous devons la revoir le 26 juin, donc une fois par mois. Ma soeur arrête pas de me dire que je devrais consulter plus régulièrement à l'extérieur de l'hosto..alors j'hésite des fois j'ai juste envie de leur dire, laissez moi le temps de digérer c'est normal que je souffre, parfois j'ai l'impression d'être un boulet pour ma famille (ils sont loin donc on a que le téléphone pour communiquer) qui préfèrait me savoir suivi que d'avoir à m'écouter (même si je leur dit trop rien..puisque toutes les questions posées concernent ce que j'ai fait de ma journée), ou peut-être ont-ils raison on devrait consulter plus fréquemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 15:53

eu je voulais dire "'ai pleuré toute la matinée..et cette après-midi je n'avais plus de larmes!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie29



Nombre de messages : 1404
Localisation : Finistere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Corentin,
mini espoir

Décédé(e) à : 24sg,
7sg
Le : 07/07/2014,
08/02/2015
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 16:43

Bof moi c à peu prêt ça aussi disons toutes les 3 semaines (je peux l'appeler pour avoie un rdv plus tôt si c la cata, ça m'est arrivé une fois). Franchement je trouve qu'on a besoin de digérer, comme tu dis, entre 2 séances. Et bien sur que tu as le droit d'être mal et de souffrir ça ne va pas s'arrêter comme ça ! Etre suivie ça n'enlève pas la douleur, ça permet juste de la comprendre (et de se comprendre pcq des fois on a l'impression d'être folle !), de l'apprivoiser parfois ms pas de la supprimer ! Tu penseras tjs à tes bb et ils te manqueront tjs (demande à celles qui ont eu un bb espoir!) ... je pense qu'un jour on finit juste par arriver à vivre av ce manque sans que ce soit douloureux.

Tt plein de courage
M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Jeu 11 Juin - 17:48

Flo moi la psy de l'hôpital elle etait passée vite fait me voir dans ma chambre mais elle ne servait clairement a rien. Quand je suis rentrée chez moi je suis retournée celle que je voyais deja a l'extérieur. Avant j'avais une séance tous les 10 jiurs a peu près, ca m'aidait pendant le parcours pma et pendant la grossesse. Là j'ai deja un rdv de bloqué dès mon retour à Paris et je pense que je vais continuer sur le meme rythme qu'avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Ven 12 Juin - 2:33

Cela me semble une bonne fréquence, je sens que mes proches sâturent de ma douleur, même si on parle si peu de ce que je ressens mais plutôt de ce que je fais. Ils ont peur, je crois, car avec la distance et par téléphone ils se sentent impuissants. Pour eux, le fait que je consulte les rassurerait...
Une fois tout les 10 jours me semble une bonne fréquence.
Odélia, j'ai jamais osé te demander, mais t'es où en ce moment, au bord de quelle mer ou quel océan?

Bon ben voilà une nouvelle journée, encore et encore, pffffffffff. Une amie m'a proposé de prendre l'avion et d'aller la voir elle et sa famille (3 enfants, dont une pour laquelle je suis la marraine). Mon mari n'est pas contre mais il dit que cela va être dur pour lui...en attendant c'est moi qui suis seule la journée à l'attendre..et aussi à attendre qu'il veuille bien parler de nos enfants...
Mais je dois aussi avouer que d'aller dans une maison remplie d'enfants...me fait peur, de me confronter avec ce que j'aurais du avoir...au lieu d'une maison vide, muette, désespéramment sans vie. Apparemment je ne suis pas encore prête à me confronter à la vie des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Ven 12 Juin - 4:00

Flo je comprend que ca puisse rassuree ton entourage, Ca a beaucoup rassuré le mien d'ailleurs. Mais qvant tout il faut que tu y ailles pour toi, parce que tu en ressens le besoin sinon tu risques d'arriver là bas et de Re bloquer en n'ayant rien a dire. Et il faut aussi te dire et prévenir ton entourage que tu ne vas pas etre métamorphosée en une séance (ni meme en 10!).

Poir répondre a ta question je suis a eilat, c'est une ville a la frontière entre l'Égypte et Israël, genre station balnéaire. C'est tout petit, calme, exactement ce qu'il me fallait.
Et tu sais concernant les enfants de ton amie moi j'avais les mêmes apprehensions avant de retrouver mes nièces a ma sortie de l'hôpital et au final pas du tout, Ca a meme ete le contraire. D'ailleurs les premiers jiurs, quand je ne parlais quasi a personne a part ma mere, et bien mes nièces je leur parler sans probleme. 
Bonne journee a toutes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Ven 12 Juin - 4:03

bonjour Flo, j'espère que ce matin sa va mieux, il y a des jours ou vraiment c'est totalement la cata, on est totalement désemparée mais ces périodes de vagues sont nécessaires, il faut laisser sortir ses émotions qu'elle qu'en soit la nature bien souvent c'est des pleurs mais sa peut être de la colère ou autres..
Tu sais avec mon homme c'est pareil il ne parle pas de nos enfants pas qui n'y pense pas, maintenant un petit peu plus mais pas beaucoup, les hommes sont assez pudiques et ne montrent pas forcément leur peine, peut être aussi pour ne pas nous rendre encore plus triste ... 
Moi au départ il m'a reproché d'allez voir une étrangère (psy) pour parler de nos soucis car lui ne voulait pas en voir, je lui ai dit tu ne veux pas en parler il faut bien que je puisse en parler avec quelqu'un et le fait qu'elle soit neutre c'est sa qui est bien aussi, elle nous écoute et ne juge pas!!!
moi elle me disais que le mieux était de la voir une fois par semaine seulement la séance n'est pas remboursé du coup on a commencé sur tout les 15 jours maintenant entre 3 semaines et 1 mois Wink, je n'ai pas été voir celle de l'hosto en faite avant de sortir obligé de la voir mais on lui a dit pour le moment je n'en ressens ni le besoin mais surtout pas le temps il me fallait sortir et faire les obsèques de ma princesse et allez voir mon petit guerrier en réa, 2 mois plus tard j'en ai eu le besoin mais pas la force de retourner dans l’hôpital ... 

Pour ce qui est du soutien des proches, souvent il te dise je suis là si ta besoin hésite pas mais moi j'ai l'impression que cela veut dire "surtout n'insiste pas", parfois je me demande si les gens ne pensent pas que perdre un enfant est contagieux...
mon meilleur réconfort je le retrouve auprès de mon mari et mes proches (les plus sincères) mais surtout entre mamanges

Je comprend cette crainte d'être dans la maison remplie d'enfants, je pense que seule toi sera si tu serais assez forte pour passer au dessus de ta peur! 
tendres baisers à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Ven 12 Juin - 10:03

Bonjour les filles
Oui aujourd'hui j'étais moins effondrée, en phase d'accalmie avant la prochaine vague.
Pour la psy nous avions opté de garder celle de l'hosto, de toute façon notre passé et notre avenir sont liés à cette hosto, nos enfants ont été conçus et sont partis là bas...et peut-être notre bébé espoir sera conçu la bas aussi...et cette fois-ci il y aura une happy end.
Ce qui m'inquiète plus avec la psy de l'hosto c'est sa disponibilité, elle même a fixé notre prochain RDV un mois après...j'étais surprise qu'elle nous demande pas quand est-ce qu'on voudrait la voir. Du fait malgré le côté humanisant de son boulot, elle reste à la sauce hosto...loin des patients, on est encore des numéros.
J'ai parlé à mes amies et proches de ce forum et de la chance de pouvoir échanger avec vous. Parfois on me réplique c'est bien mais faudrait pas que cela t'empêche de remonter la pente et de rester suspendu à ta douleur...Mais ce site et vous êtes mon souffle de survie, mes épaules virtuelles pour poser ma douleur et vis versa.
Et j'apprécie aussi le témoignage des "anciennes" qui nous permettent d'appréhender et de relativiser nos peurs, nos craintes...et surtout de nous apporter un peu d'espoir pour la suite.
PLein de bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepette 60110

avatar

Nombre de messages : 2669
Age : 31
Localisation : FRANCE /OISE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Océane et Dylan
Décédé(e) à : 23 semaines et 3 jours
Océane décédée cause de bradycardie, 6 heures après sa naissance
Dylan décédé hémorragie cérébrale et pulmonaires à ses 6 jours
Le : Océane 20/08/2014 à 00h35
Dylan 24/08/2014 à 20h35
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Ven 12 Juin - 13:11

Coucou FloPhano, oui c'est dommage effectivement que tu reste un numéro, mais j'espère que cette psy te fera du bien a toi ainsi qu'à ton homme s'il t'accompagne! Après peut être que toi tu pourrais lui dire que venir le plus souvent te conviendrais mieux.
Tes amies et proches se trompent car de leur côté ils pensent bien en te disant qu'il ne faut pas ressasser et parler avec d'autres mamans et papas dans la même situation bien évidemment ils pensent bien faire! Mais au contraire le fait d'en parler avec d'autres personnes qui te comprennent déjà te fait du bien car on vit tous la même chose alors on est à l'écoute et peux comme tu dis avec des témoignages"d'anciennes" t'aider a appréhender et relativiser! Puis ce n'est pas parce que tu en parles sur le forum que tu ne fais pas ton deuil, il ne faut pas se refermer et au contraire en parler car je pense aussi que tu en a le besoin!

Une petit anecdote qui peut t'aider:
 Je me suis inscrit sur le forum en novembre 2014 et j'avais commencé ma psy 1 mois plus tôt, elle m'a dit: "je trouve que ce forum est une bonne idée, cela vous vraiment du bien" 

bisous, et douces pensées à nos anges !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mesanges47

avatar

Nombre de messages : 413
Localisation : 47270
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle et Camille
Et d'une poussière d'ange
Décédé(e) à : 23 sa
7 sa
Le : 06/11/2014
28/11/2015
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Ven 12 Juin - 16:20

FLO

Ton récit m'a beaucoup touchée car nous avons une histoire similaire. Tes questions et réflexions, je les ai eues et les ai encore maintenant 7 mois après.
Je comprends que tu n'acceptes pas cette absence de réponses. A ce jour, nous ne savons toujours pas pourquoi j'ai accouché si tôt et ça me hante encore (mais un peu moins). J'ai un gyneco peu communiquant alors c'est dur d'avoir des réponses. Alors je lis des recherches, je regarde des conférences pour me faire une idée du pourquoi sachant que je n'aurai jamais LA réponse.
Pour le congé maternité, je ne supportais pas cette idée. Un congé mater sans bébé ça n'a pas de sens. Alors je l'ai rompu. J'aurais dû reprendre le 01/07 et j'ai repris le 12/3. Le boulot m'aide un peu mais il ya des moments où ce n'est pas suffisant.

Pour m'aider à supporter ce vide intersidéral, j'ai lu des bouquins sur le deuil périnatal, je vois une psy car j'ai senti que seule, je n'y arriverai pas et je fais des choses pour mes puces (une boite pour ranger leurs affaires, où je leur raconte leur hsitoire dans un cahier; je leur parle...)

Concernant l'entourage, c'est vrai qu'il faut s'attendre à des changements de comportements : je ne sais pas si c'est moi qui ai changé ou les autres ou les deux (probablement...)

Ce forum est aussi très aidant, mais s'il y avait une seule chose à faire, c'est accepter les moments de profond désespoir, les moments de mieux et parler le plus possible avec ton homme (deux choses alors).

Ta perte est toute récente alors tu ne le vois peut être pas maintenant, mais oui tu souriras à nouveau et oui tu pourras regarder vers l'avenir mais tu le feras quand  tu seras prête?

Beaucoup de courage à toi pour ces moments tellement douloureux

Bises 

Bisous volants à tes anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pma0.webnode.fr/
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Dim 14 Juin - 12:15

Merci Mesanges pour ton message. On est TROP à présenter la même histoire pour que ce soit que des coïncidences, ou des pas de chances.
Tout comme toi je pense que je romprais mon congé mat, mais pas tant que le terme présumé n'est pas passé...et pis vu que mon boulot s'est d'être devant un ordi à essayer d'inventer, chercher..mon cerveau est pas en capacité de se concentrer pour le moment.
Bon alors mon week-end, je me surprend à avoir de l'animosité envers ceux et celles qui sont heureux...j'appréhende énormément l'annonce de grossesse d'une amie qui a arrêté la pillule en janvier et qui vient de se marier...un brin de jalousie me soulève d'avance alors que je devrais me réjouir à cette potentielle nouvelle...mais envers ceux qui sont heureux avec leur grossesse ou leurs bébés..je n'arrive plus à me réjouir pour eux...avant de devenir maman j'arrivais encore à me raisonner et me réjouir pour les autres, mais maintenant j'ai juste envie d'hurler "M*** pourquoi le sort s'acharne toujours sur les mêmes"...deviendrais-je aigrie...oui peut-être, oh la la une vieille fille aigrie sans enfants...ben ça va être beau.
Moi qui étais toujours positive, optimiste et souriante...je me transforme en vieille femme aigrie et jalouse des autres..je suppose, ou du moins je l'espère, que ce soit seulement un passage...

Bisous les filles et de gros gros bisous à nos anges et mes tite Liv et tit Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Dim 14 Juin - 12:43

Flophano, cette jalousie/ amertume dont tu parles, c'est tout à fait normal. Des mamans qui accouchent à 22 semaines, y en a pas beaucoup, une sur... et bien évidemment, c'est normal que tu te demandes mais bon sens pourquoi c'est tombé sur moi et pas sur une autre... On sait toute que ça peut mal se passer au premier semestre, mais personne ne nous prévient qu'il peut y avoir des complications après aussi car c'est super rare.
Je pense que ces sentiments, on les aura toujours jusqu'à ce qu'à notre tour, on puisse serrer notre petit espoir en bonne santé dans les bras. Pour ma part, j'essaie de me barricader dans ma bulle pour ne pas prêter attention aux femmes. Face book, je n'y vais plus, le temps s'est arrêté quand ma petite choupette est partie et j'en ai marre de tomber sur les photos mielleuses exhibitionnistes des autres. Je suis invitée à deux mariages en août et j'ai un sentiment amer de même pas avoir envie d'y mettre les pieds de peur que les mariées annoncent une grossesse avant moi. Pourtant avant ça, j'avais aucun problème avec la question, j'étais même la première à m'intéressée! Faut laisser couler, ce sont des sentiments tout à fait normaux après ce que nous avons traverser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Dim 14 Juin - 12:47

Bonjour Flo, 
T'as réussi a ressortir un peu quand même ce weekend?
C'est incroyable Parce que ce que tu viens d'écrire c'est exactement ce que j'ai dit a ma cousine hier. Elle elle me disait qu'il fallait que j'essaye de rebondir, qu'il fallait que "j'en profite" pour m'ouvrir de nouvelles portes, etc. Du coup ca m'a tellement ennervee que j'ai fini par lâcher ce que j'avais dans la tete sans prendre de gants, à savoir que j'étais persuadée que dans la vie il n'y avait que 2 sortes de gens, ceux à qui tout sourie tout le temps quoi qu'ils fassent et ceux qui sont condamnés à ne vivre que des galères et que moi je faisais partie de la deuxième categorie, que quand j'attendais mon fils je pensais que j'étais enfin récompensée pour tout ce que j'avais deja enduré mais que maintenant j'étais sure que quoi que je fasse je n'allais jamais avoir d'enfant point barre. Comme tu peux le constater j'étais pas au top de la bonne humeur!
Bon je sais qu'hier j'étais vraiment pas dans un bon jour donc c'était reellement ce que jàvais dans la tete, aujourd'hui Ca va un peu mieux mais je ne peux pas m'empêcher de garder ca en 

Il reste plus qu'à esperer que la semaine se passera mieux que le weekend!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Dim 14 Juin - 13:23

Salut Odélia
Je suis désolée que ton week-end n'ait pas été à la hauteur de tes espérances. Je crois que les gens pensent qu'on est malade..et d'une maladie on s'en remet..MAIS NON NON ET NON c'est pas une maladie, c'est la mort de nos enfants et ça on ne s'en remet pas, jamais. Comme tout décès, toute perte d'un être cher, mais là les gens comprennent car eux aussi ont des souvenirs avec cette personne..En ce qui nous concerne, et principalement quand on perd ces enfants avant terme, les gens préfèrent oublier qu'ils étaient bien vivants, certes ils ne les ont pas vu, mais cela ne veut pas dire qu'ils n'existent pas et qu'on a pas le droit, le devoir de les pleurer comme tout autre personne décédée. Là ou je suis encore plus écoeuré, c'est pour Sacha, je comprend encore moins que les personnes ayant vu (ou non) ce bébé vivant, son petit Mila, puissent en oublier l'existence. Vous voulez que je vous dise, les filles, ce sont des lâches, oui des lâches..ils nous disent d'aller de l'avant alors qu'eux occultent la mort et la rendent tabou! Je ne dis pas d'en parler tout le temps, mais si ils pouvaient être moins lâche et reconnaître qu'on puisse souffrir, pleurer de perdre son enfant et toute la vie qu'on avait dessinée, envisagée pour eux, avec eux. Non ils préfèrent se voiler la face pour mieux avancer, eux, dans leur petite vie toute routinière, c'est sûr ça leur est plus facile, mais c'est lâche et sans empathie pour nous, ceux qui doivent apprendre à vivre avec c'est nous, car nous on a pas le choix, on peut pas faire semblant, on peut pas occulter nos enfants et l'absence si cruelle que leur départ injuste a crée.

Bon après ce coup de gueule, je répond à la question du départ, oui j'ai réussi à ressortir hier soir, resto avec une copine allemande que je n'avais pas revu depuis 3 ans...bon bien sûr rien n'a été énoncé, prononcé concernant nos enfants, mais bon pour cette fois ci, j'ai passé un bon moment, replongé momentanément dans mon ancienne vie. Après j'ai dit à mon mari je devrais peut-être m'excuser de ne pas l'avoir mieux reçue ou de ne pas avoir été complément présente..et il me répond '"je crois que c'est à elle de te remercier d'être venue et d'avoir passé du temps avec elle dans de telles circonstances". Oui c'est vrai bien dit mon chéri!
Ce matin, nous sommes allés déposer un bouquet au pied de l'arbre protégeant nos enfants et cette après-midi j'ai arraché (presque) toutes les mauvaises herbes du jardin pour me défouler et mon mari a travaillé dans la chambre des bébés...elle est loin d'être terminée, était en suspens depuis ce jour fatidique, on avance doucement dedans, comme une sorte de thérapie, un moment de partage avec eux même si ils n'en profiteront malheureusement jamais..
Odélia, profite bien de ces derniers jours au soleil à la plage, avant de revenir sur Paris. Je t'embrasse et te souhaite plein de courage.
Lucie, t'as raison, ils nous énervent tous ces gens qui affichent ostensiblement leur bonheur ou futur bonheur. Pfff un jour, j'espère, je nous le souhaite si fort, on calinera un enfant, un enfant à nous bien vivant, souriant, pleurant..nous empêchant de dormir (oh oui j'en rêve!!)
Bisous les filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 15 Juin - 4:06

Une nouvelle semaine à affronter, un courage à trouver pour s'occuper l'esprit et faire quelque chose de ma journée. A nouveau seule dans cette grande maison muette, vide, inerte...un sanctuaire de tous mes rêves avec eux. Et tout ces mails qu'on reçoit pour la fête des pères...pour mon mari ce sera sûrement une des plus durs à endurer, ce jour est le témoin cruel d'une vie qui s'acharne, non seulement il n'aura personne à qui le souhaiter mais personne non plus qui lui souhaitera, un papa et ses deux enfants morts. Quel vide si cruel, que certains jours vous rappellent si douloureusement la perte de vos proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monangeedouard

avatar

Nombre de messages : 1065
Localisation : Genève
Je suis : Maman de
Ange(s) : Édouard
Décédé(e) à : 22 sa + 2
Le : 14 mars 2015
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 15 Juin - 6:45

Oui Flo, une nouvelle semaine... de nouveaux challenges OU PAS. Merci beaucoup pour ton mot sur mon post. Hier c'était les trois mois d'ange de mon petit coeur. Quelle triste journée... ce matin par contre je me suis réveillée avec l'envie de passer une bonne journée et que vois-je en arrivant au travail et en ouvrant ma boîte mail :  un mail des rh pour annoncer l'arrivée d'une remplacante de la comptable qui part en congé maternité dans un mois. J'apprends à cet instant qu'elle était enceinte en même temps que moi et je savais pas. ça m'a gâchée ma matinée... surtout de savoir qu'on est tombée enceinte en même temps et que elle elle va bientôt accoucher. Je vais devenir aigrie c'est plus possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Lun 15 Juin - 17:12

J'arrive pas à me relever les filles, je tombe tombe dans la souffrance, dans l'errance. Je passe mon temps à me lobotomiser devant la TV pour arrêter, ou du moins tente, de penser. Je ne veux plus réflèchir, toute réflexion me conduit à eux, mes petits loulous. J'en peux plus de cette douleur, et pourtant c'est la seule chose qui me lie à eux, qui me rappelle que je ne suis pas folle, qu'ils ont bien existé. Y a pas un bouton stop douleur sur nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 16 Juin - 2:08

FloPhano,

Le drame date de moins de deux mois... Ce que tu ressens est tout à fait normal... Cette souffrance qui nous submerge et de laquelle on ne parvient pas à trouver la porte de sortie, on l'a toutes vécu. Pour ma part, je suis aller voir une kiné spécialisée dans le yumeiho (une sorte d'ostéopatie japonaise). Elle nous a conseillé à mon mari et moi d'allumer une bougie 7 soirs de suite et de répéter à haute voix de dire à ma fille que nous la relâchions vers les cieux car elle devait partir mais qu'elle reviendra comme nous ange gardien et nous aidera à avoir un autre enfant en bonne santé". Ce rituel m'a beaucoup aidé... Le premier soir, j'ai prononcé ces mots noyée dans les larmes et le dernier soir j'étais déjà beaucoup plus confiante. Le cerveau humain fonctionne ainsi... Ca apaise. Sinon, je prends aussi des gélules homéopathiques de passiflore tous les jours, ça calme les nerfs.
Je pense que seul un autre bébé pourra te (nous) redonner confiance en la vie. J'ai lu que tu dois passer par la pma. La perspective d'une nouvelle tentative te donnera la force de prendre soin de ton corps. Mais cette souffrance dont tu parles, elle est inévitable, mieux vaut prendre la vague maintenant de face que de l'éviter car ça resurgira de toute façon si tu n'y fais pas face maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité   Mar 16 Juin - 5:05

Ben voilà ce matin mail de ma petite cousine qui nous annonce l'arrivée de leur descendance pour Noel...elle a 11 ans de moins que moi...mais quand est-ce que j'aurais enfin la joie d'être une maman d'enfants dans mes bras et pas au cimetière...
Ma journée est foutue et je me sens honteuse de ne pas me réjouir pour eux, mais je peux vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rentrés les bras vides et le coeur saignant de la maternité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: