DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mon Angélyne, mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelyne972



Nombre de messages : 10
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angélyne
Décédé(e) à : 19SG via IMG
Le : 04/06/14
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Mon Angélyne, mon histoire   Ven 11 Sep - 11:51

Bonjour à tous et à toutes,
 
Je me présente Stéphanie, 34 ans, et maman d'un petit gars de 4 ans. J'habite dans IDF.
J'ai mis du temps à écrire ici, mais là je pense que j'en ai besoin. Besoin de partager cette expérience avec d'autre qui savent de quoi je parle.
 
Mon histoire de devenir maman a commencé en 2008, ou après maintes et maintes fois d’essais naturelles sans succès, nous fumes embarqués dans l’aventure FIV.
En fin juin 2010, j'ai eu l'insémination de 2 embryons, qui c'est conclu par la naissance de notre un superbe garçon en mars 2011.
En Juillet 2013, nous avons décidé d'avoir un deuxième. Voyant après 6 mois nos essais ne pas aboutir, nous sommes de nouveau retournés vers l’hôpital pour voir les possibilités.

Ayant 2 embryons congelés, nous avons décidé de tenter notre chance. Me voilà partie en janvier 2014 à prendre un traitement hormonal pour préparer l’endomètre à recevoir les embryons.
3 semaines de prise d'hormones, de prises de sang, d'échographie pour un échec. L'endomètre n'est pas de la taille souhaitée par le gynéco du coup on stoppe le traitement, et on fait des examens complémentaires.
Donc on me file une ordonnance pour une hystéroscopie à faire au retour des rrrr.
2 sem. passent toujours rien, je me dis normale, le temps que mon organisme élime tout ça, il faut du temps.
Février passe, toujours rien.
Début mars, je me dis bon là ça dure mine de rien, du coup le lendemain de l'anniv de mon loulou, je fais un test et oh miracle il est +++. Un BB couette, à notre grande surprise!Je suis restée là scotchée au test n'en croyant pas mes yeux!
RDV pris avec la gygy, confirmation et tout s’enchaîne.
Le jour de mon anniv, je me fais le kdo de la 1ère écho officielle. Juste avant de partir en vac aux iles.
Je vois BB avec l'homme. On est ému car on ne croyait plus en une grossesse naturelle.
Nous somme confiant, et nous partons l'esprit presque tranquille car ayant fait la pds pour la recherche de la trisomie, j'étais quand même stressée. Mais stress vite disparu, car écho de contrôle chez un gygy pendant mes vac. Et mon loulou a vu pour la 1ere fois bb.
Retour de vac en mai, visite du 4ieme mois. RAS (pas d'écho) le 5mai 2014.
Le 6 mai naissait ma filleule.
Le gygy me donne quand même RDV pour une écho puisque j'allais être suivi par l'hôpital. Donc il voulait faire les choses nickel.
Le 21 mai 2014, échographie. Et là le début d’une longue agonie pour moi.
Il vérifie la nuque, va et vient sur mon ventre. Je suis seule avec le médecin. Pas un bruit. Puis il remonte, sur le cœur, regarde, zoom, tourne, bref fait un tas de manip et ne dit rien.
Et après un long silence, il me dit y'a quelque chose qui ne va pas. Je n'ai pas les images habituelles.
Il y a un souci avec le cœur. Du coup il me fait un courrier pour une analyse échographique approfondie. Vu que je suis suivi à l’hôpital, ils le feront direct. Du moins il écrit un courir dans ce sens.
Je rentre perplexe, remplie d'interrogations. Tout s'embrouille dans ma tête. Le soir j'en parle à mon mari.
Des possibilités du au cas où si....bref on anticipe sur certaines décisions.

Le lendemain visite de contrôle à l’hôpital, et d'entrée de jeu je file le courrier au doc. Pas de panique furent ses mots. Elle s'est voulu rassurante et positive.
Pris de rdv pour l’échographie plus poussée. 1 semaine de nouvelles questions sans cesse.
Le 29 mai, fin de mon 5ieme mois, place à l’écho, suivi d'une amio.
1h d'angoisse pour moi, et un mari qui tremblait à côté de moi - qui a du sorti pour l'amio et qui n'est pas revenue quand on m'a donnée le diagnostic.
Cardiopathie irréversible confirmé par un pédocardiaque choppé dans le couloir (car sinon il aurait fallu que j'attende encore 1sem pour savoir exactement les choses) et double bec de lièvre sévère.
Nous voilà dans le bureau, avec un doc qui tant bien que mal nous explique la donne. La cardiopathie est trop sévère et est inopérable à la naissance. Si on va au bout, bb naîtra mais mourra dans les heures suivantes. Bref la naissance entraînait la mort. Le verdict tombe, je suis anéantie, mon mari effondré, mais c'est l'hosto et faut décider.
La décision fut vite prise, notre bb souffrait déjà assez comme ça, et aller au terme était trop difficile pour moi, surtout qu'on m'avait précisé que de toute façon, l'issue était fatale et que ce n’était même pas dit que j'aille au bout de toute façon (bb pouvait mourir dans mon ventre).
Du coup IMG programmée pour mon 5ieme mois, le 4 juin.
Le lundi avant nous apprenons le sexe, c’était une fille. Je rentre à l’hôpital mardi soir. Et le mercredi 4 juin je donnais naissance à 17h05 à ma fille, mon ange. Je n’étais tellement pas connectée que je l'ai à peine vu. En fait je ne me sentais pas prête à la voir elle. Je voulais garder dans ma tête cette image que je m’étais faite de mon ange. Un bb qui ressemblerait à mon fils bb. Décision égoïste je ne sais pas jusqu'à présent, mais manque de courage certainement. Mon mari, lui, l’a vu.
Une journée horrible dans tous les sens du terme, j'ai laissé une partie de mon être avec elle.
J’ai vécu une suite difficile, ou je n’étais plus là vraiment. Je suis partie me ressourcer auprès des miens en gwada. 2 mois à me faire cocooner et pour mon fils aussi. 3 mois et demi d'arrêt de travail avant que je ne me force à reprendre le taff en septembre. Mais toujours avec l''esprit ailleurs.
J'ai versé des larmes comme jamais.
Mais pour mon fils qui lui est bien là, je me devais de relever la tête. Du haut de ses 4 ans, lui aussi avait vécu cela difficilement.

RDV des 3 mois postIMG, ou on à la liste complète des pathologies de la puce, suivi par un psy pour évaluer mon état après ce drame.
Je suis bien entourée et autour de moi beaucoup de marque d'affection. En sortant delà, on se dirige vers la mairie pour inscrite notre fille sur notre livret.
 Pour nous elle fait partie de la famille, de nos vies dès l'instant ou on a su qu’elle était là. Une étape très importante et symbolique
Le lendemain du 6ieme de perte je reçois le courrier confirmant toutes les pathologies trouvées et rebelote, on croit remonter et un truc nous replonge dans l'enfer.

Puis on recommence à parler, du moins mon mari. Mon fils aussi souhaite un petit frère, une petite sœur. Il ne comprend pas pourquoi lui est tout seul. Il a fait l’amalgame avec ma filleule né entre temps. Pour lui c’était sa sœur aussi. Bref, les mois passent, les questions restent, la douleur s'estompe mais le souvenir est là.
2015 arrive je ne serai plus moi-même. Et je finis par me décider, du moins d'aller voir Dr FIV, car cela ne me coute rien. Mais c'est déjà un début.
On voit le doc, j'ai des exams à faire et le feu vert pour commencer dès septembre le traitement.

Les semaines passent, je fais mes examens. 
Arrive le fameux 4 juin 2015, 1 an, que j'ai très mal vécu.
Puis de nouveau rdv avec Dr FIV le 19 juin avec tous les résultats qui sont satisfaisant pour lui à un détail prêt, je n'ai pas vu comme conseillé l'hématologue.
En sortant du RDV, on se décide enfin de se rendre sur la stèle ou repose les bb anges. E je n'aurais pas cru être envahie par une telle émotion, en arrivant là. J'ai versé des larmes, pleuré pour elle. La plaie est toujours ouverte et la douleur tjrs présente. Les questions reviennent. Puis je me calme et je lui parle à elle. Et je lui demande sa bénédiction. Ce fut important pour moi. Important de lui demander de nous accorder la joie d’être de nouveaux parents, de faire de son frère un vrai grand frère. Tout en continuant à veiller sur nous.
Nous comme partis de là, difficilement pour moi, car j'ai décidé de clore ce chapitre de notre vie. 
Avant de partir en vac, je décide quand même de prendre un RDV avec un hématologue. RDV pris pour fin juillet.
Retour de vac, tout s’enchaîne. Je vois ce doc, qui me fait faire des exams complémentaires, des recherches génétiques (je résume, j'ai fait une phlébite post-partum en mars 2011, je suis suivi depuis des années par un phlébologue, et je me suis faite enlevée une varice en déc. 2014.). Du coup suspension du projet, car tant que je n'ai pas le résultat je en commence pas.

Nouveau rdv le 27 aout pour les résultats finaux. RAS tout va bien, je ne suis pas un sujet à risque pour les phlébites spontanées. Aucunes contre-indications pour le traitement hormonale, mais suivi accrue. Et le soir même début des rrr, donc début du traitement...en théorie.
Mais en réalité je n'ai rien fait, rien pris. Dès que l'échéance approche, je recule. 

Est-ce que je suis prête? Je ne le serai plus jamais.
Mais je dois avancer pour elle, je ne dois pas penser qu'à moi.
Mon mari a souffert, mon fils aussi. Ensemble on relève la tête. Ensemble on veut construire notre belle famille.
Mais je sais que rien ne serai comme avant. J'ai peur de cette nouvelle étape.(mais j'ai vu un autre post je viendrai en parler dessus)

Mais voilà, j'ai pris le courage d’écrire ici, afin d'apaiser mon cœur de mamanange.
Envie de partager avec vous cette douloureuse étape de ma vie. D’être enfin comprise par d'autres sur mon ressentie, mes craintes, mes doutes.
J'en ai voulu à la Terre entière, au monde médical, à mon mari.
Aujourd'hui, c'est toujours là. Je vis avec. J'ai des coup de bleues et je continue à pleurer. Et j'ai le sentiment des fois d'être seule et incomprise. Incomprise de continuer à avoir cette douleur, cette peine.
Enfin voilà, je me suis décidée à écrire, même si c'est le fouillis, que j'en dit beaucoup dans tous les sens, mais mon écriture fut spontanée, et ça fait du bien alors merci à vous de m'avoir lu.

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanju2

avatar

Nombre de messages : 362
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Juliette
Décédé(e) à : 23 5/7 sem
Le : 16/06/2015
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Ven 11 Sep - 12:42

Oh quel déchirement! Nous avons en commun la date du couperet le 29 mai, j'ai eu cette écho qui m'a annoncé le spina bifida sévère de ma fille. Ouf, quel émotion en te lisant et voyant cette date... 
Cette cocotte a un jolie prénom et elle a été beaucoup aimé ça se voit. Bon courage dans la poursuite de vos démarches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelyne972



Nombre de messages : 10
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angélyne
Décédé(e) à : 19SG via IMG
Le : 04/06/14
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Ven 11 Sep - 13:50

Merci Sanju2.
Je vois que toi c'est tout récent.
Bon courage et pleins de force pour tout surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JessyRose



Nombre de messages : 129
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rose
Décédé(e) à : 38.4 sa
Le : 16/06/2015
Date d'inscription : 24/06/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Lun 14 Sep - 17:48

La colère, la peur, la tristesse et tous ces autres sentiments sont ce qui nous rassemble ici, mais il y a aussi l'espoir. Je te comprend de ne pas être prête à te relancer, fais le à ton rythme, un jour tu sera prête. Ce site m'aide à passer au travers, je me sens moins seule et je n'ai pas peur de déranger qui que ce soit quand j'ai les bleus. Quand tu sentira que c'est le bon moment, viens nous rejoindre dans le tableau des essayeuses, dans l'onglet nouvel espoir. Je te souhaite bon courage et n'hésite pas à venir ici pour te défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelyne972



Nombre de messages : 10
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angélyne
Décédé(e) à : 19SG via IMG
Le : 04/06/14
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Mar 15 Sep - 9:03

Merci JessyRose.
Oui j'avoue cela fait du bien d’être comprise même si ça fait dejà presque 16 mois.
Souvent dans l'entourage on ne me comprend plus. On ne comprend pas pourquoi je suis encore la dessus.
>Du coup on se renferme, on s'éloigne des proches car incomprise.
Merci pour votre accueil.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FloPhano



Nombre de messages : 512
Age : 39
Localisation : Toulouse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liv et Paul
Décédé(e) à : 22 semaines + 5
Le : 28/04/2015
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Mar 15 Sep - 10:56

Courage à toi pour affronter jour après jour la perte d'Angélyne. Trop peu de gens peuvent comprendre ce par quoi on passe, que le temps n'effacera rien, au mieux il estompera la douleur. Mais celle -ci fait partie de nous, et ce, à tout jamais. L'amputation subie au départ de nos tout petits, ne se répare pas, elle reste là, au mieux la cicatrice se fait moins douloureuse. Les gens autour de nous ont du mal à la voir, la reconnaître, l'accepter cette amputation, on ne s'en relève pas indemne. Alors ici, tu pourras continuer à parler d'Angélyne, de ta joie de l'avoir portée, attendue, de la douleur de l'avoir perdue si tôt, de tes craintes, de tes joies..de toi, de vous, d'elle, de tout, de rien. On est toutes là les unes pour les autres, ce site, nous toutes, on est les seules à pouvoir comprendre ce long processus de deuil. A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelyne972



Nombre de messages : 10
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angélyne
Décédé(e) à : 19SG via IMG
Le : 04/06/14
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Mar 15 Sep - 11:32

Merci beaucoup FloPhano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluie d'etoiles



Nombre de messages : 68
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Hamza
Décédé(e) à : 24SA +4
Le : 02/06/2015
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Mon Angélyne, mon histoire   Mer 16 Sep - 8:26

Bonjour et malheureusement bienvenue ...
J'ai lu ton histoire les yeux tout embués ... Quelle tristesse ...
Vis la vie au jour le jour et petit à petit ça ira mieux ...
Pour l'entourage malheureusement peu de personne comprennent je pense qu'il faut le vivre pour vraiment comprendre ... Le temps passe, la vie continue alors certains ne comprennent pas que pour nous tout tourne un peu moins rond. Ce n'est pas de la méchanceté mais juste qu'ils ne peuvent pas savoir ...
Courage à toi surtout et grosse pensée pour ton ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon Angélyne, mon histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: