DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Démolir au lieu d'aider...

Aller en bas 
AuteurMessage
jacoudini01

avatar

Nombre de messages : 1296
Age : 38
Localisation : Sherbrooke
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jacob
Décédé(e) à : 10 mois et 20 jours
Le : 5 juillet 2006
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Démolir au lieu d'aider...   Sam 9 Mai - 8:33

Je ne feel pas super bien depuis mercredi. On vient de me mettre un nouveau coup de barre. Je ne sais comment résumer les choses.

Je crois que lorsque j'ai mis Jacob, mon ange, au monde, je l'ai pris plus difficile que je ne le croyais. Jacob avait une malformation cardiaque, alors, il a passé deux semaines en néonat et après, c'était rendez-vous sur rendez-vous. Néanmoins, il allait bien. Mais je travaillais à temps plein en même temps. Je devais me battre tous les jours pour élever mon fils le plus normalement possible, travailler et m'occuper de la maison. Je réussissais assez bien à tout faire. Je jouais alors dans un ensemble, une harmonie, je suis musicienne. Jacob à dû passer au travers de deux chirurgies. Chose assez difficile pour moi. Moi qui avait déjà peur des hôpitaux, j'ai dû apprendre à vivre dedans. Mais je l'ai fait, la tête toujours haute. Mais cette semaine, on m'a dit qu'à ce moment, j'ai commencé à changer. À être plus néagtive et plus bête. Chose dont je ne m'étais jamais aperçue. Et puis, Jacob est mort. Autre coup dur. C'est à ce moment, dans cet ensemble où je m'impliquais énormément en étant la vice-présidente, qu'ils ont décidé de me relever de mes fonctions. Mais comme c'est moi qui devait remettre ma démission, leur façon de faire fut de tout simplement m'ignorer. Mon bonhomme venait de mourir et tout le CA avait pour mot d'ordre de ne tout simplement plus me parler, plus de regarder. Et moi, je ne savais même pas pourquoi. J'ai finit par céder au chantage et j'ai démissionné de mon poste. Il restait mon poste de musicienne et de chef de section.

J'ai donc continué, sans trop m'impliquer. J,étais assez démolie. Je ne parlais plus, je ne faisais que mon travail. Mais l'été passé, on m'a relevé de mes fonctions de chef de section, sans rien me dire. Tout simplement parce que... Un autre coup bas. Et puis, trouvant tout trop difficile, j'ai quitté l'ensemble comme musicienne, sentant beaucoup trop de pression et la grossesse étant difficile. Et puis, les rumeurs à mon sujet sont parties. J'aurais dit telle ou telle affaire... Voulant mettre les choses au clair avec le chef de l'ensemble, la seule personne raisonnable à mon avis, je suis allé le rencontrer cette semaine. Voilà, les choses sortent du sac. On me reproche avant tout un changement dans mon comportement. Il me demande alors si je travaille là dessus. Là, j'ai fait le lien. On m'a diagnostiqué une dépression l'été passé. Jeprends de la médication depuis février. Maintenant, j'ai les idées plus claires. Je me rends compte que effectivement, j'ai changé. Mais voilà, je crois que la dépression, je la traînais depuis pas mal plus longtemps que je croyais. Mais comme on ne m'a jamais rien dit avant, je ne voyais aucun changement. J'étais dedans. Pour moi, j'étais toujours moi.

Le chef m'a alors dit que si je voulais retourner dans l'ensemble, je devrais faire des excuses. Entre autre, à une fille qui était une de mes meilleures amies à l'époque, mais celle qui a orchestré toute ma descente aux enfers avec cette organisation. Mais voilà, m'excuser de quoi? D'être tombée en dépression? De ne pas m'en être rendu compte? C'est pas un peu stupide non? Et eux, pourquoi, à la place de m'aider, ils m'ont écrasés jusqu'à ce que je craque! Pourquoi, à la place de me tendre une perche, ils m'ont donné la corde pour me pendre? Mais c'est moi qui est en tort? Je capote.

D'autant plus que la fille en question m'a fabriquée une réputation tout à fait dégueulasse. Elle dit à tout le monde que je suis manipulatrice, que je ne fais que ça pour arriver à mes moyens et pourtant, ce n'est pas moi du tout. Dépression ou non! Oui, je suis devenue négative, écoeurée, surtout après le décès de Jacob. Mais on n'a pas le droit d'en mettre plus sur mon dos. Je me soigne, je redeviens celle que j'étais, mais si on m'en avait parlé avant, j'aurais su avant!

Je capote. Ça me mets complètement à terre. Je ne veux pas de l'autorisation de gens pour faire partie d'un ensemble auquel j'ai donné 8 ans de ma vie, bénévole! Lorsque Jacob est décédé, comme leur mot d'ordre était l'ognorance, ils n'ont pas avertie personne du décès de mon bonhomme. À mon retour, 1 semaine après l'enterrement, les gens me demandaient comment allait mon bébé. Je devais tout leur expliquer! Et là-dessus, il y avait le petit groupe du CA qui m'ignorait. On m'a mis la tête sous l'eau jusqu'à me noyer...

Je ne sais plus quoi penser. Je me sens mal, parce que je vois bien que oui, j'avais changé. Mais aussi, parce que je n'ai pas eu d'aide. J'aimerais bien en parler avec la personne responsable de tout, mais comme elle me qualifie maintenant devant tous de manipulatrice, on dira encore que c'est une façon de manipuler les gens.

Je ne veux plus jouer dans cet ensemble, mais ils ont fait ma réputation et tués ma carrière professionnelle je crois. J'aimerais avoir de l'argent pour les poursuivre, pour harcèlement moral. Mais je n'en ai pas. Je ne pourrais que poursuivre au civil puisque c'est bénévole comme place... Alors, je suis fais sur toute la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adammonange

avatar

Nombre de messages : 1992
Age : 47
Localisation : Rivière-du-Loup (Québec)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Adam et 6 poussières d'ange
Décédé(e) à : 22 sem (IMG), 6 sem (fc), 3 sem (fc), 4sem (fc), 5 sem (fc)
Le : 19/07/2007, 25/10/2007, 20/11/2007, 1/09/2008, 7/01/2010
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Démolir au lieu d'aider...   Sam 9 Mai - 8:58

Ouf Valérie, j'en reviens tout simplement pas qu'ils te demandent de t'excuser. Ils n'ont pas de coeur ou quoi? Il est tout à fait normal que tu aies changer depuis le départ de Jacob, moi aussi j'ai changé depuis le décès de Adam et je crois que c'est normal. Y'a vraiment des gens qui ne comprennent rien à rien. C'est vraiment injuste de te demander de t'excuser d'être une maman qui a été détruite par une injustice de la vie. Moi à ta place, je ne m'excuserais jamais, que ceux qui ne comprennent rien à rien reste dans l'ignorance, tu vaux plus qu'eux ma belle.

Douce pensées à ton beau Jacob aux beaux yeux.

Valérie, je t'envoie des ondes positives pour rester la tête hors de l'eau. Bravo de soigner ta dépression mais, ne t'abaisse pas à leur niveau en t'excusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnnieP



Nombre de messages : 263
Age : 39
Localisation : St-Jean
Je suis : Maman de
Ange(s) : Josiane
Décédé(e) à : 8 mois de vie
Le : 26/08/2008
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Démolir au lieu d'aider...   Sam 9 Mai - 11:39

C'est vraiment injuste de leur part de t'avoir fait subir ça. C'est la preuve qu'il y a des gens méchant, qui ne peuvent même pas essayer un petit peu de comprendre notre douleur. C'est sur que pour ceux qui ne l'ont pas vécu, ils ne peuvent pas comprendre, mais un peu de savoir vivre et d'empathie S.V.P.

Pour les excuses, non ils n'en méritent pas. C'est pas une façon d'agir avec quelqu'un déjà à terre. C'est eux qui devraient s'excuser de ne pas avoir discuté avec toi et de t'avoir aidé.

C'est sûr qu'on change après ce qu'on a vécu. Moi il y a des jours où je sais que je suis désagréable, mais on dirait que je n'y peux rien. On a un gros travail à faire sur nous-même pour s'en sortir.

Pour ce que je connais de toi, tu es une bonne personne, généreuse et sensible, et tu mérites que les gens autour de toi sois compréhensifs.

Continue de te soigner et de penser à toi et ta famille. xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 49
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Démolir au lieu d'aider...   Dim 10 Mai - 9:06

Ta carrière de musicienne, tu peux la récupérer - si c'est ton choix
Probablement pas au même endroit: t'exiger des excuses!!! euh??? pour ne pas avoir compris pourquoi ils te poussaient à bout? pour être tombée en dépression? pour ne pas l'avoir diagnostiquée dès le début??? D'expérience, je sais que l'on est la dernière personne au courant que l'on souffre de cette maladie. Alors quoi? t'excuser pour les avoir fait agir en "gnochons" insensibles? Car bien sûr, ils ne sont pas responsable de leur comportement envers toi... bien sûr, c'est de ta faute!!! Pas facile de se rappeler et de vivre les paroles du Christ "pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font". Je te souhaite de réussir cela... mais ça ne presse pas. Si tu as à le faire, ce sera pour toi. Pour ton bien-être à toi. Pas pour le leur.

Gros calins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Démolir au lieu d'aider...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: