DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Milo, mon rêve perdu, mon étoile...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 2 Mai - 5:29

Merci les filles, de votre indéfectible soutien.

J'ai beau avoir pris de la distance à ce forum, il représente toujours une bouée dans la tempête... Ce passage des six mois est très éprouvant... Dans mon entourage, on a pris de la distance par rapport à ce drame mais pour Papange et moi, la blessure est toujours fraîche.

Lilo, merci pour ton retour sur l'Optimizette. Perso avant Milo j'utilisais la Leelo Gé depuis plus de 5 ans, je n'ai jamais de problèmes particuliers et j'ai même été étonnée de voir qu'il n'a fallu que 5 mois pour réussir à concevoir notre petit garçon (et encore, je pense que ca aurait pu marcher plus tôt si j'avais calculé ma période d'ovulation)
Mais tu as raison de dire que les pilules sont de la "cochonnerie" dans le sens où ca va a l'encontre d'un fonctionnement plus naturel. Depuis la perte de Milo et de mon Etoile Filante, je suis beaucoup plus à l'écoute de mon corps et je n'ai plus envie de lui infliger cela.

J'ai lu ton post pour comprendre ce délai de six mois...Et je vais dire ce qu'on t'a déjà dit : s'il n'y pas de "danger" physique lié à une prochaine grossesse, toi seule peu décider quand reprendre les essais ! Les médecins ne sont pas dans ta tête et ils n'ont pas la science infuse...
Fais ce qu'il faut pour t'apaiser et reprendre espoir. Je sais pour ma part que quand j'en aurais fini avec ces sentiments ambivalents pour une prochaine grossesse (j'en meure d'envie mais j'ai super peur de vivre un nouveau drame) , j'irais faire une batterie d'examens de santé / gynécos pour être sûre d'être en bonne condition. C'est peut être superflu, mais je sais que j'en ai besoin, alors je le ferai.

Garde courage, dans les moments les plus sombres, le bonheur semble si lointain et inatteignable... Je comprends ce sentiment... J'espère que le printemps t'apportera son lot de petits bonheurs simples qui sont autant de pas vers un mieux.

Ce week end , nous étions à la campagne où nous avons dispersé les cendres de Milo il y a six mois. Nous avons enterré l'urne dans le jardin de la maison de campagne familiale et planté une clématite qui j'espère prospérera et nous donnera une belle floraison au printemps. Ce fut un moment à la fois triste et merveilleux, une forme de renaissance. Mon fils est tellement présent dans mon coeur en ce moment... Il me manque affreusement...

Des bises à toutes et a vos précieux bébés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 2 Mai - 5:55

Maemilo, courage, six mois, ça représente déjà une grosse étape. Ton fils te manquera toujours, on vit avec l'absence mais c'est difficile. Perso, j'allume souvent des bougies, c'est comme ça que je matérialise la présence de ma petite fée, parce qu'elle n'est pas là physiquement et pourtant j'imagine constamment comment ça se serait avec elle.

Le délai de 6 mois, on me l'avait imposé aussi, ma gynéco et ma sage- femme m'avaient dit qu'il fallait attendre impérativement 6 mois pour que le corps se remette. Je dois dire que je n'ai jamais compris le sens de ce délai de 6 mois étant donné que je n'ai eu ni césarienne ni épisiotomie, un accouchement purement physiologique et aucune complication et que pour le "deuil", je ne sais pas si on peut arbitrairement établir que ça prend 6 mois! Surtout que dans mon entourage, j'ai eu plusieurs exemple de mamans retombées enceintes très tôt après leur accouchement et ça c'est bien passé. La fausse- couche, c'est malheureusement fréquent au premier trimestre pour tout le monde.
Tu as raison de demander à faire un bilan de santé. Je l'ai fais aussi trois mois après mon accouchement, c'est comme ça que j'ai vu que j'étais très carencée en fer. Au moins, tu repars dans les meilleures dispositions! J'avais aussi demandée un bilan hormonale, juste pour me rassurer.

La pilule, je ne pense pas qu'il fasse en avoir peur, je l'ai prise pendant 5 ans aussi et je n'ai eu aucun problème avec, mes cycles se sont remis dés le premier mois. Cependant, maintenant que je me suis un peu mieux renseignée sur le sujet, moi aussi j'ai pas envie de la reprendre... Je pense à un stérilet en cuivre (sûr et sans hormone). Le préservatif après tout, c'est peut être la meilleure solution provisoirement si vous savez que vous allez bientôt reprendre les essaie- bébé et qu'un bébé arrivé plus tôt serait le bienvenu. Je pense que psychologiquement prendre la pilule, lorsqu'un bébé c'est ce qu'on désire le plus au monde, c'est quand même s'imposer une torture de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 2 Mai - 6:37

Merci pour tes mots Lucie,

Comme tu dis, plus le deuil avance, plus l'ambivalence s'installe. Mon fils prends peu à peu sa place dans nos vies...Notre quotidien est tissé de gestes ou de pensées apaisées qui font vivre son souvenir.
Il y a des jours où je suis en paix avec sa mort : j'ai notamment encadré sa photo et ses petites empreintes pour l'exposer avec les clichés de nos familles et de notre couple, chose que je n'avais pas osé faire depuis parce que le voir quotidiennement m'était encore trop difficile et que j'avais peur de "choquer" les gens (maintenant je m'en fiche royalement, c'est mon fils, il est magnifique et il fait partie de nous, je ne vois pas pourquoi je devrais le "cacher" aux autres)

Et puis il y a des jours où son absence me fait l'effet d'un tison chauffé à blanc, où je m'assoie et je fais un retour mental sur ce drame, ou je revis tout le déroulement comme si c'était hier...Ou je pense qu'à l'heure qu'il est je devrais l'avoir contre moi, l'allaiter, le bercer, le sentir, le toucher, le regarder grandir chaque jour un peu plus...Tout ce fantasme de maternité que je n'ai pas connu et dont je ne sais rien si ce n'est que je n'y ai pas eu droit avec mon tendre bébé Milo...Et ces moments là sont vraiment douloureux à vivre...

Merci de me soutenir sur l'idée du bilan de santé. Des fois, ça sonne comme une idée stupide car en soi, ça n'empêchera en rien un autre drame... Mais Mens sana in corpore sano , comme on dit... Ca contribue à l'idée d'être le plus "sereine" possible pour accueillir une nouvelle grossesse.

J'espère que ton déménagement se passe pour le mieux et que ta petite bulle de sérénité prénommée Anna-Rose se porte bien Wink. Je vous souhaite d'être bientôt installés pour démarrer enfin cette nouvelle page dans l'histoire de votre famille. Je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 2 Mai - 9:22

Douces pensées à Milo et à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 2 Mai - 12:16

Quand tu parles d'ambivalence, ça me renvoie à la question: qu'est- ce que ça veut dire "faire son deuil"? J'ai retrouvé un équilibre, le bonheur, je ne souffre plus, je me sens heureuse, j'ai pleins de projets, d'objectifs. Et pourtant, Laura devrait avoir 14 mois, je n'arrive pas à me faire à son absence. Chaque jour, je m'imagine comment ça devrait être ma vie avec elle à mes côtés. Je ne veux pas penser qu'Anna Rose est venue parce que Laura est partie, et pourtant c'est ce que mon entourage essaie de me faire croire. Mes proches agissent comme s'ils avaient oublié, comme s'ils ne voulaient plus entendre parler de ce qui s'est passé l'année dernière parce qu'il y a un autre enfant et qu'il devrait tout remplacer. C'est vraiment pas facile de vivre avec absence. J'ai entendu une Mamange prononcer ces mots: "remettre dans la vie dans ma vie" et je les aime beaucoup. Pour autant, on est obligée de composer avec la mort, avec une absence quand on semble être la seule à y penser et je trouve ça compliqué. Tout comme toi, j'ai besoin d'accrocher  les photos de ma fille disparue et tout comme toi j'ai droit aux mêmes réactions "choquées".
Je rumine beaucoup en ce moment, sans doute à cause de ce déménagement qui me force à trier, ranger, planifier, calculer, me projeter, étiqueter, me rappeler... Sans doute une nouvelle étape nécessaire.
Prends soin de toi. Ton fils aura bientôt une petite soeur/ frère. La vie n'aime pas le vide et reprend toujours ses droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 23 Mai - 2:19

Aujourd'hui, j'ai 29 ans. 
Et je n'ai envie de rien d'autre que de rester au lit a pleurer. 
Mais je ne peux pas...

Réveillée il y a une heure par un texto simple mais doux de mon papa, j'attends que l'heure d'aller au travail sonne, je regarde le plafond sans parvenir a retenir le flot des larmes. 
Le temps continue sa course, inexorable... Je n'ai pas envie d'avancer dans cette vie bancale, de prendre une année de plus sans mon fils. Je n'ai pas envie d'aller au travail, de faire semblant d'avoir la force et la volonté de reconquérir une équipe qui ne croit plus en mes compétences, de prétendre d'avoir les épaules assez solides pour garantir la sécurité de 300 enfants...

Ce jour est gris, déprimant... Je pense a ma mère, a mon bébé... Ils me manquent tant que c'en est douloureux physiquement. Je ne sais pas si j'arriverai jamais à vivre pleinement cette existence parsemée de gouffres insondables, de manques immenses.

 Comment accepter cette vie "parallèle" ? Comment regarder le jour qui se lève sans songer a ce qui aurait dû être ?

Milo aurait eu quatre mois 
Maman , soixante quatre ans

Et moi, qui suit encore là - allez savoir pourquoi... Me voilà à l'aube de la trentaine à pleurer seule dans mon lit, cherchant un sens a cette journée, a ce travail que je n'aime plus, a cette vie dont je ne veux pas...

Je vous aime tant, mes chers disparus.
Mon tout-petit et sa mamie...
Donnez moi la force d'affronter cette journée encore, de ne pas sombrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 456
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 23 Mai - 3:09

MaeMilo je te fais un calin tout doux en espérant te donner ne serait ce qu'une seconde de réconfort ...

Tes chers disparus <3 sont là tout prés de toi j'en suis sûre, ils voudraient t'apaiser et te donner la force de croire en la vie ...

je t'embrasse bien fort ainsi que Milo et je te souhaite tout de même un très bon anniversaire, que ce jour soit peut être le premier jour du reste de ta vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 23 Mai - 3:14

Bonjour,
Comme je comprends ta douleur, j ai pleuré presque tous les jours cette semaine.
Sache que cette vie te réserve encore mille et une belles choses. Il faut essayer de garder espoir et courage.
Comme je viens de lire cette phrase, je te la partage: une fissure ne veut pas dire que tu es brisé, elle veut seulement dire qu elle t a mis au défi et que tu es encore debout.
Douces pensées à Milo et ta maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouet3

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ville de Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurent
Décédé(e) à : 41SA + 3jrs
Le : 24/10/2014
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 24 Mai - 23:11

Je te souhaite bonne fête en retard, même si cette journée n’a eu rien de joyeux et de festif à tes yeux.
Une douce pensée pour toi, pour Milo et pour ta maman… et aussi pour toutes ces autres belles personnes qui sont ici à tes côtés.
Je t’envoie une belle vague d’amour – xx-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 25 Mai - 16:56

Merci pour vos mots, les filles. 
Je peux toujours compter sur votre douceur et votre compassion, elles me sont salvatrices dans les moments de détresse, de solitude comme celui-ci. <3

Étrangement, c'est parfois dans la douleur qu'on trouve la lucidité. On met de l'ordre dans sa vie, on sait soudainement ce qu'on veut en faire ou ne pas en faire. Depuis l'envol de mon fils, je n'ai plus envie d'endurer certaines choses "pour mon bien". Je me sens plus honnête avec moi-même, plus déterminée à écouter mon coeur et mes envies.

Je vous embrasse mes chères mamanges
Et je pense a nos petits, lovés dans nos coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 29 Juin - 6:29

De retour ici,

Comme à chaque fois que j'ai besoin de parler de mon fils.

Le temps passe, les conversations autour de mon bébé s'étiolent et pourtant, j'ai plus que jamais besoin d'en parler. Le seuil des huit mois de deuil est difficile à franchir...J'avance, je recule...
Milo est très présent dans mes pensées, mon quotidien.
Dans la journée , j'ai de grosses bouffées de manque de mon fils, les larmes me montent parfois si soudainement et si violemment que je n'arrive pas à les contenir. Je revis en boucle ma grossesse merveilleuse et sa fin violente, terrible , inattendue... Les six précieux jours partagés avec lui en néonat, notre dernière étreinte et , comme à chaque fois, ce regard que nous avons échangé et qui constitue un de mes plus précieux et plus douloureux souvenir...

Je me rends compte à quel point Papange et moi étions perdus, dépassés, exsangues quand Milo est venu au monde... et pourtant, nous étions certains au fond de nous que notre petit guerrier allait s'en sortir. Nous n'avons pas songé un seul instant que ce bébé, ce petit être si beau que nous avions conçu ensemble, allait nous quitter. C'était impensable...

Comment la Vie pouvait-elle nous priver de ce temps à rattraper avec lui, que nous n'avions pas pu accueillir comme il faut, que nous n'avions pas pu toucher, sentir , bercer ? Nous ne nous sentions pas complètement parents et pourtant, nous l'étions déjà -et le sommes toujours- sans le savoir.

Plus que jamais, je veux connaître cet amour indicible, immuable, incroyable que j'ai ressenti lorsqu'on m'a mis mon fils dans les bras pour la première (et la dernière) fois. Je n'avais jamais ressenti quelque chose de semblable et je ne veux pas d'une Vie sans ressentir cela de nouveau.

Dans la plus grande des douleurs, dans mes moments les plus sombres, c'est le souvenir de ce sentiment unique qui me soutient, me porte, fait renaître l'espoir.
Je me retrouve parfois, toute athée que je suis, à prier une quelconque Force - La Vie, Le Destin, peu importe - pour voir ses frères et les sœurs grandir et, un jour, quitter cette existence bien avant eux, apaisée et fière, rejoindre Milo dans l'éther. Je ne veux rien...rien de plus... Ni fortune, ni succès... Je veux juste voir grandir mes enfants.

Pourquoi ne puis-je parler de cela qu'ici ?
Pourquoi est-ce si difficile pour les autres de comprendre que j'ai encore besoin d'en parler , que j'aurais sans doute besoin d'en parler toute ma vie ?
Pourquoi "avancer" signifierait-il de ne plus évoquer notre premier-né ?

Autant de questions sans réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupi26

avatar

Nombre de messages : 976
Age : 27
Localisation : hauterives
Je suis : Maman de
Ange(s) : Constantin
Décédé(e) à : 16 SA
Le : 20/08/2015
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 29 Juin - 7:03

Je sais que rien n'effacera jamais cet enfant perdu.

Il existera toujours quelque part dans nos pensées, dans nos actions, dans nos mots d'amour et nos moments de detresse...
J'ai de la chance avec papange, nous sommes d'accord sur le fait de parler de son grand frère a bébé espoir lorsqu'il sera là. Ne serais ce que pour moi, pour que je puisse les différencier.

Mais avancer signifie en aucun cas oublier cet enfant, c'est pour ma part je pense, apprendre à vivre avec le manque, et garder l'espoir qu'un jour on le revera... Je suis comme toi , je ne crois pas en Dieu, mais je crois que les âmes survivent quelques part. Je veux y croire pour me dire que mon enfant n'est pas tout seul, mais qu'il est avec des gens qui j'en suis sur l'aime.

Mais oui les gens ont du mal a comprendre qu'on puisse avoir besoin d'en parler autrement qu'en disant il n'est plus là.

Actuellement je suis enceinte de bébé espoir, et j'ai eu il n'y a pas longtemps une réflexion blessante de la part de mon père, qui me disait qu'on serait enfin dans de bonne condition pour acceuillir notre premier enfant. Je lui ai dis non le deuxième, il n'a pas compris, et ne comprendras peut etre jamais.


Bref tout ça pour dire ne perds pas espoir et avance sur ton chemin avec ton conjoint, sans penser a se que pourrait dire les autres! Ils n'ont pas le même parcour et ne peuvent souvent pas comprendre se que l'on ressend en tant que maman/papa privée de son enfant...


Courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 30 Juin - 9:24

Merci pour tes bons mots Choupi.

Je te souhaite, malgré les réflexions blessantes, beaucoup de douceur et autant de sérénité que possible autour de cette nouvelle grossesse. C'est bien la moindre des choses quand on a traversé une telle épreuve, que d'espérer un peu de compassion et de compréhension des autres...mais on est souvent déçue...

Ce midi une de mes animatrices (je suis directrice de centre de loisirs) m'a regardé bien droit dans les yeux pour me demander si on prévoyait de faire quelque chose (carte, fleurs, pot commun) pour la famille d'une des élèves de l'école qui a perdu son petit frère de 2 ans... Personne - ni les enseignants, ni mes patrons , ni mon équipe d'animation - ne m'a envoyé ne serait ce qu'un petit mot de soutien à la mort de Milo...Et cette grognasse à le culot de me poser la question ?! Je l'aurais bouffée toute crue... mais je me suis contentée de hausser les épaules et passer mon chemin...

Douces pensées pour Constantin et bébé espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 30 Juin - 22:31

Bonjour,
C est triste les réflexions des gens. Je préfèrerai qu ils ne disent rien plutôt que des paroles blessantes.
Au boulot, moi non plus je n ai pas reçu de carte de condoléances ou de fleurs. Mais ils ont quand même écrit des mots de soutien sur une feuille A4 pour me l envoyer par la poste.
Alors que là à la fin de l année scolaire, on nous demande de cotiser pour une dizaine de collègues qui quittent le bahut. Offrir des fleurs,bijoux...
Bien sur je ne cotiserai pas pour ces bêtises puisqu'ils n ont pas su le faire pour mon bébé. Autour de moi, il ne reste que trois personnes à qui je peux parler un peu de ma tristesse et d Angel. C est déjà beaucoup. Je comprends tout de même comment tu te sens de ne pouvoir en parler à personne. On aimerait qu on nous demande comment il était notre fils, ce qu on a fait pour lui et ce qu on fait encore pour lui rendre hommage...
Mais personne ne demande d eux mêmes, ils parlent de nouveaux nés sans même penser à respecter notre douleur. C est le deuil le plus difficile à porter, car c est le deuil de toute une vie et on souffre de l incompréhension ou de l égocentrisme des autres.
Mais ici sur le forum on te comprendra toujours et tu pourras toujours parler. Peut être aussi essayer de trouver une association près de chez toi, qui soutient les parents endeuillés?
Courage les filles en tout cas, et tendres baisers à nos anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupi26

avatar

Nombre de messages : 976
Age : 27
Localisation : hauterives
Je suis : Maman de
Ange(s) : Constantin
Décédé(e) à : 16 SA
Le : 20/08/2015
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 1 Juil - 2:19

A l'heure actuelle, il n'y a que mon conjoint avec qui je peux parler de ma tristesse et de Constantin. Les autres membres de ma familles même si ils acceptent le sujet lorsque je le lance, ils essaient de très vite le détourner.

Heureusement qu'il y a se forum, sinon, je ne sais pas si bébé espoir serait toujours bien accroché dans mon ventre.
Il est là malgrès tout, sa veut dire que l'espoir existe, même si cette grossesse est compliqué psychologiquement, et parce qui a quelque petit soucis.


Courage en tout cas les filles, ne jamais perdre espoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 6:03

Mon bébé Milo,

10 mois aujourd’hui que la Vie t’as arraché à nous et j’ai l’impression de n’avoir jamais été vraiment heureuse depuis…

La poisse continue de nous coller à la peau,  surtout pour ton papa qui enchaîne les ennuis au boulot, les frustrations, les problèmes de santé … Il y a toujours des problèmes, il est à bout de nerfs… Et je ne sais plus comment le réconforter ni l’encourager face à cet acharnement du sort, mes épaules ne sont pas assez solides pour le décharger un peu de son malheur, je me sens parfois étouffée par sa détresse. Depuis trois mois, je m’éloigne de lui et je me replie sur moi-même lorsque je sens que c’en est trop pour moi.

Il le voit, le sent et en souffre… Je m’en veux d’ailleurs d’être aussi égoïste… Mais sans cette manœuvre de sauvegarde, je crois que je pèterais un câble… Car mes plaisirs et mes petits bonheurs personnels sont fades et trop rares dans cette vie sans toi, je ne me sens pas assez forte pour endosser son malheur en plus du mien…

Depuis qu’Étoile Filante t’as rejoint en mars, mon ventre reste désespérément vide. Les câlins sont rares car ton Papa est déprimé, et ils ne portent visiblement pas leurs fruits… Aujourd’hui, au lieu de consacrer du temps à ton souvenir en sa compagnie, je fais ma rentrée à reculons dans un boulot que je n’aime plus. L’idée de fréquenter pour une année de plus cette équipe d’hypocrites insensibles m’est insupportable, mais j’avale la potion jusqu’à la lie … Parce qu’il faut bien gagner son pain, parce que ton Papa est désormais au chômage, parce que rester ensemble de longues journées à broyer du noir ne serait pas plus constructif que de ployer l’échine en allant au travail.

Voilà longtemps que je me sens « en dehors de moi-même », je suis loin de mes sentiments, de mes envies, de mes rêves. J’agis comme un automate… Je prends des décisions froides et rationnelles, qui me font souffrir et sont à des lieues de ce dont j’ai vraiment envie et besoin… Parce qu’il le faut, parce que de toutes manières, ça ne changera rien à la tournure dramatique qu’a pris ma vie. Parce que je ne sais plus où j’en suis alors autant suivre un chemin tout tracé, même si c’est pour y traîner les pieds.

Ton souvenir m’habite toujours, souvent diffus, parfois mordant comme pourrait l’être une vieille blessure qui s’ouvre. Tu me manques et je t’aime, voilà mes deux seules certitudes. Je continue de panser mon cœur avec des petits gestes, des petites choses qui me ramènent à toi… Mais ces « bulles »  intimes et sereines ne réussissent plus à me préserver de l’absurdité de cette existence où les deux tiers de mon entourage semblent déjà avoir oublié l’impact qu’a eu ta naissance et ta mort sur notre vie.

Les gens n’arrivent pas à comprendre que 10 mois comme 10 ans peuvent nous séparer de ta disparition, rien ne change, ca fait toujours aussi mal…Le vide que tu as laissé est toujours aussi béant… Et j’ai renoncé à leur faire comprendre puisqu’ils sont visiblement incapables de voir que j’ai changé, profondément et irrémédiablement, depuis ton décès. Tant pis pour eux.
 
Je t’aime mon fils, pour toujours.
Ta maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilo

avatar

Nombre de messages : 1108
Age : 28
Localisation : Calvados
Je suis : Maman de
Ange(s) : Une poussière d'ange (7SA le 25.02.15)
MAXENCE
Une poussière d'ange (8SA le 03.06.16)
Une poussière d'ange (6SA+5 le 15.08.16)
Décédé(e) à : 14 jours de vie (né à 39SA)
Le : 30 janvier 2016
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 12:44

Coucou magalie, 
Tes mots sont forts et troublant... j'aimerais t'aider dans ton mal être mais je ne sais comment faire, sache que si tu as besoin de te ressourcer ailleurs ma porte est ouverte...
je suis dsl de tout ce que vous traversez j'espère vraiment que la vie sera plus clémente et très bientôt... Nous avons le droit à notre bonheur... je veux me battre jusqu'au bout...j'espère y arriver... c'est pas tous les jours facile mais il faut le faire pour nos fils... ils se sont battus et nous on rendu fière, à nous de les rendre fière de nous...

Les amis et la famille avancent et nous restons seul face à notre douleur... on ne peut pas aller rejoindre nos amours tout de suite car sinon qui va parler d'eux si tout le monde autour de nous avance...ils sont sereins et apaisés la haut... ils veillent sur nous en attendant qu'on les rejoigne pour à notre tour veiller à nouveau sur eux...

Je suis la si tu as besoin... n'hésite pas aussi à parler avec ton chéri... Ne vous oubliez pas... respect et communication sont le plus important... le soleil va revenir... courage ma belle...

Bisous et tendres pensées à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 13:31

Merci Hélène,

Tu es toujours présente lorsque ca va mal, malgré ce tu as traversé ces derniers mois tu trouves quand même la force de venir poster un petit mot... Merci mille fois pour cela <3

Tu as raison quand tu dis que nous sommes les mémoires vives de nos enfants. Eux pourtant si petits et si fragiles se sont battus comme des lions , ils mériteraient plus de considération au lieu de s'évaporer dans l'esprit des gens comme le souvenir d'un fait divers lu sur un coin de journal...

Heureusement qu'il existe des mamanges comme toi qui peuvent comprendre ce besoin viscéral de les faire vivre à travers nous , encore et encore , car ils ont leur place dans nos familles et nos vies au même titre que n'importe quel enfant en vie.

Je te/nous souhaite le meilleur. Il y a des jours où il semble inatteignable ou réservé à d'autres...Mais j'espère que nous aurons aussi droit à notre part de soleil

Doux baisers à Maxence et tes petites étoiles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nacha1623



Nombre de messages : 1147
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mila, et ma petite etoile
Décédé(e) à : 15 jours du terme, et 11 SA
Le : 23/01/2015, et le 29/08/2016
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 13:42

De tendres baisers a ton petit Milo, pour ses 10 mois...une bougie brillera pour lui ce soir...
Je te serre contre mon coeur Maemilo, je t envoie de la force, de l energie, afin que le bonheur revienne dans ta vie. Il faut y croire, meme si c est difficile, quand la vie s acharne...le plus beau reste a venir, nous sommes toutes la pour toi...
Lilo, je ne te connais pas, mais ces mots sont aussi pour toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 456
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 14:00

Maemilo je lis tes mots et ta souffrance ... Je te fais un énorme câlin de réconfort en essayant de te donner un peu de force moi aussi et j'envoie mille baisers à ton Milo d'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilo

avatar

Nombre de messages : 1108
Age : 28
Localisation : Calvados
Je suis : Maman de
Ange(s) : Une poussière d'ange (7SA le 25.02.15)
MAXENCE
Une poussière d'ange (8SA le 03.06.16)
Une poussière d'ange (6SA+5 le 15.08.16)
Décédé(e) à : 14 jours de vie (né à 39SA)
Le : 30 janvier 2016
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 14:17

Merci Magalie pour tes mots... et merci aussi Nacha...
La vie n'est pas facile en effet en ce moment mais je ne veux pas la laisser gagner sur moi!!! Je veux me battre et avoir ma famille et je l'aurais... la vie ne va pas décider pour moi mais je vais décider de ma vie... enfin je l'espère et j'espère avoir assez de force... car il y a des jours où je m'écroule...

Tendres pensées à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nacha1623



Nombre de messages : 1147
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mila, et ma petite etoile
Décédé(e) à : 15 jours du terme, et 11 SA
Le : 23/01/2015, et le 29/08/2016
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 14:55

...tu trouveras la force Lilo !
En gardant, telle une etoile, ton projet de famille en vue, tu y parviendras ! Tu sais, sur le papier rien n etait simple pour mon mari et moi (parcours pma, puis don d'embryon a l etranger...). Meme s il faut fournir une energie intense, il faut y croire, en acceptant de tomber parfois....
Je vous souhaite du plus profond de mon coeur que vous redeveniez mamans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 22 Aoû - 23:20

MaeMilo je suis sincerement desolee de te lire si mal. Le deces d'un enfant est déjà en soit une epreuve tellement terrible qu'on aimerait ne pouvoir se consacrer qu'à panser nos plaies liées à ce depart, on voudrait pouvoir juste pleurer notre enfant tranquillement mais la vie, les besoins matériaux quotidiens, les problèmes qu'on rencontre deja quand on mène une vie "normale" sont là eux aussi et ne disparaissent pas pour nous laisser cette opportunité. Alors oui des fois il n'y a pas le choix que de baisser la tête et d'agir comme un automate, pour aller travailler par exemple. Je suis desolee de lire que la situation de ton mari ne s'arrange pas, et qu'il se sent si mal.
Je t'envoie plein de force et de courage pour continuer à te battre et bien que les gens aient repris leur petite routine et qu'ils ne comprennent souvent pas ce que tu peux vivre comme douleur et manque au quotidien n'oublies jamais que ton fils vit à travers toi, c'est toi désormais qui est en charge de sa mémoire. Lui il te regarde de là où il est et veille sur vous autant qu'il peut ça j'en suis sure.

Plein de baisers volants à ton petit ange pour ces 10 mois d'envol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 23 Aoû - 2:57

Douces pensées à Milo pour ses dix mois au ciel.
Pour certains ça paraît faire longtemps, mais pour nous paranges c est comme si c était encore ancré en nous.
Courage et gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 30 Aoû - 7:45

Merci encore pour vos mots et vos témoignages de soutien.

Il n'y a qu'ici que je me sens réellement comprise... Ailleurs je me heurte à insensibilité, l'indifférence, l'oubli et parfois la mesquinerie... Le temps passe et les gens cessent de réagir aux manifestations de mon deuil, vont jusqu'à l'occulter carrément. Il y a des mois que je n'ai pas entendu le nom de mon fils dans une bouche autre que la mienne ou celle de son père.

Le mois dernier , alors que j'évoquais mon besoin de changer de boulot voire de branche professionnelle, mon oncle m'a balancé "Tu zappes vite toi en fait !"... Et le fait de "zapper" le décès de mon fils comme un évènement profondément traumatisant, qui me fait dire que ce boulot et tout ce qui gravite autour ne me convient plus, on en parle ?!!

Moral dans les chaussettes. Outre le fait que je ne suis toujours pas enceinte, les 10 mois d’envol de Milo m’ont foutu une claque énorme.

J’ai réalisé que cela fait bientôt un an que j’ai vécu ce drame impensable, et j’ai l’impression de ne pas avoir avancé d’un iota depuis. Je suis retournée dans le même boulot, avec les mêmes têtes de cons, j’ai toujours les mêmes accrochages avec Papange à propos des mêmes sujets, notre projet de maison est toujours relégué au placard….

Ma Vie après la naissance de Milo ne devait plus du tout être la même… Finalement elle a été bouleversée pour le pire… Et pourtant, je continue de vivre ce quotidien insipide comme si rien ne s’était passé ….

Depuis la reprise,  mon moral va décroissant au fur et à mesure que la rentrée approche. Je commence vraiment à regretter d’avoir renouvelé mon contrat, je me rends compte à quel point je ne suis « pas dedans » : je quitte le boulot plus tôt dès que j’en ai l’occasion, je commence tout juste à préparer ma rentrée maintenant alors que j’ai repris la semaine dernière…
J’appréhende énormément de faire des erreurs graves… Et je redoute l’ambiance, les relations avec l’équipe et plus particulièrement avec la bande de collègues hyènes hypocrites et mesquines dont je me pensais proche avant le drame qui m’a touché.

Pourtant, je m’entends bien avec le reste de mes collègues et parmi le trio de pestes, j’en compte une seule dans mon équipe (et ce n’est pas la pire), les deux autres bossent ensemble de leur côté et je n’ai pas à m’en soucier  alors je ne sais pas pourquoi ça me pèse autant… L’une d’elle s’est d’ailleurs fendue d’une pique gratuite ce matin avant sa réunion d’équipe « T’es plus ma chef maintenant, haha ! » (Ça vous donne une idée de la mentalité de la fille…) Je me suis contentée de grogner « ouais, j’avais compris » et j’ai ruminé sa gaminerie plus longtemps que je n’aurais dû.

J'aimerais partir, loin, très loin... Loin de ces gens stupides et méchants, de cette famille oublieuse, de ce quotidien déprimant... Oublier tout ça... Chérir le souvenir de mon fils comme un trésor, puisque personne autour de moi ne semble comprendre à quel point il est précieux.

J'en ai marre de cette vie pourrie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 15 Sep - 4:37

Ce matin en partant au travail, j'ai croisé la femme de mon ancien "crush" du lycée (qui habite dans la même cité que moi) promenant leur petite fille, Nora... Milo aurait dû naître trois mois après elle.

Je me suis d'abord étonnée de la voir si grande , elle tient plus de la fillette que du bébé... Puis j'ai réalisé que mon fils, s'il avait vécu, aurait déjà beaucoup grandi aussi.
Pour eux, un an est passé déjà. Ils ont pu mesurer le temps avec les transformations et les évolutions de leur enfant... Moi, je n'ai que le compte des mois de vide et les souvenirs figés ,  immuables de mon garçon...Mon bébé pour toujours... Et le temps qui passe fait mal, et ne change rien à l'absence mordante.

Histoire de couronner le tout, j'arrive au boulot pour me les faire briser menu par une maman qui tape un scandale "Ma fille n'a rien mangé à la cantine lundi !!" vocifère-t-elle, trois jours après les faits. "On la presse, on la pousse. Elle me dit qu'elle n'a mangé qu'une part de pizza et trois grains de raisins !! Vous trouvez ça normal ?!" Je reste polie, je lui explique posément que ce n'est pas possible à moins qu'elle ait décidé que le repas ne lui plaisait pas...

Mais au fond de moi , j'ai envie de lui mettre un coup de boule à cette mégère hystérique, et de lui dire d'aller se faire voir. Beaucoup de parents de cette école ne se sentent exister que lorsqu'ils enfoncent enseignants et animateurs pour de prétendues maltraitances sur leurs chérubins. Les gamins en question ont compris le système, et sont devenus experts dans l'art de déformer les évènements pour envoyer papa et maman aux créneaux...

Tout cela me fatigue, j'ai envie de leur dire "votre enfant est vivant, il est en bonne santé et il à la chance d'avoir une équipe de personnes motivées qui s'occupent de lui . Qu'est-ce qu'il vous faut de plus ? "

Milo, donne moi la force d'affronter cette fin de semaine. C'est tellement difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 15 Sep - 8:34

C'est pas facile ce que tu écris là Magali. La perte de Milo t'a fait plongé dans une autre dimension et tu ne peux pas être emphatique à ce genre de scandale.
Tout ça ça épuise au quotidien, ça pèse dans cette absence "mordante" comme tu la qualifie si bien.
Dans ces moments difficiles là, ce qui marche bien pour moi, c'est la méditation, se concentrer sur l'instant présent, prendre un bon bain chaud parfumé et fixer la lumière d'une bougie. Ca permet de se concentrer sur soi, de se ré- approprier son énergie que ce genre de personne bouffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 16 Sep - 8:44

Merci Lucie, pour ta présence et tes mots.

Tu as raison, j'essaie de me recentrer sur moi-même et mon couple. Il est vrai qu'a part la reprise du boulot cette année (qui tient plus de la raison que de la passion) , je ne m’embarrasse plus avec les contraintes et les contrariétés. Mais les dates sont toujours là pour me titiller ... Comme aujourd'hui, où les 27 ans de mon homme chevauchent les 11 mois de la naissance de Milo ... Enfin, s'il y a bien une chose contre laquelle on ne peut rien, c'est le hasard (malheureux)  des dates. J'essaie de passer au dessus.

J'espère que tu te portes bien, ainsi que ta petite famille.
De doux baisers pour tes enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Sam 17 Sep - 15:39

Il faudrait arriver à prendre du recul, de la distance par rapport à ton boulot, à faire les choses avec détachement. Le sport, ça peut être un bon moyen, au moins les idées ne tournent pas en rond dans la tête quand on fait une activité physique.
Tu sais, il m'a fallu un autre bébé et un déménagement pour réussir à me sentir en paix avec moi- même... pour réussir à ne plus me focaliser sur les dates, alors j'imagine ô combien c'est difficile. Comment va ton conjoint?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Dim 18 Sep - 4:29

Papange va beaucoup mieux. Depuis que la liquidation judiciaire à été déclarée et qu'il a touché ses payes en retard, il est plus serein et attends de bénéficier du chômage. Ça fait deux semaines qu'il comate sur le canapé entre deux passages dans les administrations... Il n'a pas l'air pressé de se replonger dans la recherche d'emploi ou de remettre au jour son projet de réorientation professionnelle.

Je laisse faire, on verra bien.
On a passé une très bonne journée hier pour célébrer son anniv. Mais ce matin mon coeur est lourd et je pense à mon bébé...

Tu as raison quand tu dis qu'il faut du temps. Comme le dit ma psy, mon deuil est encore "frais" car il se compte en mois.
Hier matin, c'était la reprise du groupe de parole et une maman qui venait passer le seuil des deux ans d'envol de sa fille à pleuré à chaudes larmes alors qu'elle est habituellement très "posée" lors de nos rencontres.
Au final peu importe le nombre d'années qui passent, c'est une blessure à vie.

J'ai repris le sport oui, et puis je me suis inscrite au tai-chi avec mon frère et mon cousin. Je continue d'espérer un grossesse prochaine mais je me demande si la peur de perdre un autre bébé, tapie en boule au fond de moi, au moins proportionnelle à l'envie de tomber enceinte, empêche les choses de se faire... Je ne sais pas trop. Papange m'a fait remarquer qu'il en avait marre que je demande des câlins "pour ça" (alors que pour moi c'est plutôt allier l'utile à l'agréable) donc j'essaie de tempérer.

Je te souhaite un bon week-end en famille.
Merci encore pour ta présence <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Dim 18 Sep - 12:58

Magali,
Je comprends ton envie de retomber enceinte et cette angoisse en même temps car on le vit tous en temps que paranges.
Ton conjoint a sans doute besoin de temps avant de se remettre à chercher du boulot, pour souffler, et a besoin de câlins sans être pressé pour faire un bébé, juste vivre votre vie de couple.
Mon conjoint aussi en avait marre que je veuille faire des galipettes pour tomber enceinte pour Angel, et me demandait de lâcher prise.
Prends soin de toi, passez du temps ensemble comme hier. Et la vie t apportera ce bonheur.
Courage en tout cas. Le deuil que l on traverse est le plus difficile mais il finira par s apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 937
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Dim 18 Sep - 15:42

Magali, au sujet d'un nouveau bébé, je ne pense pas qu'il y a de règles à ce sujet.
Un article intéressant: http://martinwinckler.com/spip.php?article642
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Sophie

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 32
Localisation : 07
Je suis : Maman de
Ange(s) : Esteban petit ange
Timéo né le 13/11/2009
Dylan né le 05/08/2012
Décédé(e) à : 31 SA + 3
Le : 26/08/2015
Date d'inscription : 25/09/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 16 Nov - 4:49

Magali, j'ai une douce et tendre pensée pour Milo en ce jour particulier .
Courage ma belle, et prends soin de toi surtout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 456
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 16 Nov - 5:42

plein d'amour pour ce jour à passer <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 16 Nov - 6:25

Merci infiniment d'avoir pensé à mon petit garçon en ce jour de sa naissance. Votre soutien compte beaucoup pour moi !


Je n'arrive toujours pas à réaliser que ça fait un an déjà... Dans ma tête, dans mon coeur, c'est encore si frais... Ca va faire 48h que je revis mon accouchement en boucle...Je n'oublierai jamais ces trop rares moments partagés avec lui.

Je vous embrasse et j'envoie une douce pensée à vos petits bébés des étoiles également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1176
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 16 Nov - 7:18

Plein de pensées pour toi et ton ptit bonhomme.
Courage pour passer cette période ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 16 Nov - 9:25

Merci Odélia.
Je pense aussi à Eliel et tes étoiles jumelles
Nos bébés sont à nous pour toujours, même s'ils ne vivent que dans notre cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larie

avatar

Nombre de messages : 726
Localisation : rennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathéo
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 09/09/2015
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 16 Nov - 16:48

douces pensées pour Milo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 3 Oct - 12:22



Mon petit chat, mon Milo chéri


Voilà bien longtemps, trop longtemps, que je ne t'ai écrit… Pourtant, je te parle tous les jours, sans formuler de mots parfois, juste par des émotions, des mouvements du coeur et de l'esprit lorsque mon quotidien me ramène à toi.


J'ai longuement cherché le bon moment pour t'écrire, je crois que j'avais besoin d'être seule avec mes pensées. En cette fin d'après-midi, le doux soleil d'automne baigne l'appartement de son humble chaleur dorée, ta petite sœur dort sereinement dans son transat , ton père est absent… Et enfin les larmes coulent comme revit une source trop longtemps tarie… J'avais besoin de cela…


Mon fils, comme tu me manques… Ellie, notre arc-en-ciel, notre seconde chance donnée à la vie, rends parfois ton absence un peu plus douce à vivre. Elle est si belle, si vivante, si joyeuse ! Mais ne dit-on pas que plus la lumière est vive, plus les ombres sont obscures ? Depuis qu'elle est entrée dans nos vies , je renoue avec tous les souvenirs sensoriels que j'ai eu à ton contact, que j'avais oublié…
Sentir de nouveau la douceur d'une peau de bébé sous mes doigts, caresser ses cheveux, la voir doucement glisser vers le sommeil me ramènent aux dernières heures de ta vie, moments précieux et terribles, où j'ai enfin pu te tenir contre moi. Lorsque je chante pour la bercer, qu'elle lutte contre le sommeil qui s'empare d'elle pour me regarder encore un peu … Me voilà projetée deux ans en arrière, dans cette salle remplie de couveuses, d'écrans , de machines qui bipent , qui sonnent… Me voilà de nouveau avec toi, Milo, dans mes bras...Toi qui lutte contre ce sommeil artificiel, éternel, qui est en train de t'enlever à nous… Pour toujours… Alors que ma voix chargée de sanglots chantonne tant bien que mal une berceuse pour rendre tes derniers instants plus doux.


Ca fait toujours aussi mal, ces souvenirs...Et pourtant, je n'ai qu'eux pour te faire vivre dans ma mémoire.


Parfois, quand j'en ai le courage, je montre ta photo à Ellie, je lui parle un peu de toi. Je ne sais pas si elle comprends, si elle ressens quoique ce soit… Parfois, je pleure des seaux entiers au moment de la coucher et je me reveille en panique quelques heures plus tard, glissant un doigt sous son nez, posant une main fébrile sur son petit ventre pour sentir sa respiration.
Parfois...Souvent… Le moindre de ses sourires, de ses petits bruits de bébé, de ses progrès m'inspire une joie immense. Souvent, simplement la tenir contre moi et sentir son odeur me comble d'un bonheur inégalable.


Et pourtant, une partie de moi souffre toujours de n'avoir pu vivre cela avec toi, Milo, mon premier fils.


Je crois qu'il en sera toujours ainsi, je serais toujours la maman d'un enfant vivant et d'un enfant mort...Il faudra marcher toute ma vie dans cette paire de chaussures mal assorties, tentant tant bien que mal de ne pas souffrir d'une démarche trop bancale...Cette dualité est mienne désormais, elle me définit, c'est ainsi.


Où que tu sois, sois certain que mon coeur et mes pensées sont toujours tournés vers toi mon bébé des étoiles. J'espère que ta grand-mère, dont j'ai commémoré la neuvième année d'absence il y a peu, et toi êtes en paix… Je pense à vous et je vous aime très fort.


Maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 10 Oct - 13:08

Douces pensées à Milo
Il est fier de vous trois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Sam 14 Oct - 10:12

Merci Vanessa <3 Nos arc en ciel nous apportent beaucoup de bonheur c'est vrai mais parfois c'est dur...Il faut faire avec.
De douces pensées pour Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2717
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Sam 14 Oct - 10:27

Oui courage.
La date de demain est très douloureuse pr moi et chéri.
J ai l impression que tout le monde a oublié Angel.
Demain je mettrai une photo de notre hommage personnel sur fb.
Pour briser le tabou et faire vivre leur mémoire.
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Milo, mon rêve perdu, mon étoile...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: