DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Milo, mon rêve perdu, mon étoile...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 6 Jan - 10:06

Bonjour les filles,
Comment allez vous , Lise, Amy, Sanju, Elodie , Vie , Amelie , Larie, Audrey et Mamange d'Alexis ? (qui a peut être un souci avec son compte vu que ses posts apparaissent sous le pseudo "invité" ? )

J'espère que les fêtes étant passées, vous évoluez un peu plus sereinement, le coeur moins lourd...
Je n'avais pas réalisé combien c'était difficile pour moi avant que cette période ne soit passée. Je prie pour que les prochaines fêtes soient moins dures pour nous toutes.

Lundi, je suis (enfin!) retournée chez ma gynéco. Je ne l'avais pas vu depuis la fin de mon 5ieme mois où tout allait bien car lorsque Milo a commencé sa tachycardie, j'ai été suivie à l’hôpital. J'aurais voulu retenir mes larmes, mais s'installer de nouveau sur ce siège et voir mon ventre si vide à l'écran...C'était vraiment trop. J'ai craqué. Heureusement qu'elle et sa secrétaire m'ont comprises et m'ont écouté, je les ai senties vraiment attentionnées a mon égard et puis à priori, dans mon corps, tout se remets correctement en place, R.A.S.

Je ne sais pas si vous avez vécu la même chose après la perte de vos anges mais ce deuil de la grossesse est vraiment compliqué pour moi...J'ai du mal a me réapproprier mon corps (ce que j'espère pallier en reprenant le sport cette semaine), à lui faire de nouveau confiance. Depuis l'accouchement et plus encore depuis l'envol de mon ange, je psychote sur tout un tas de trucs
"Ah, je me sens fiévreuse, j'ai forcément une infection !" "Olala, mes lochies ne s'arrêtent plus, il doit y avoir un truc qui cloche ! " "Mon dieu, je n'ai toujours pas mon retour de couches, je ne pourrais plus jamais faire d'enfants !"

Je force le trait bien sûr, mais c'est pour illustrer l'idée que je me sens parfois malade, faible, pas "saine"... J'ai toujours été en relativement bonne santé, je pensais que ma première grossesse se déroulerait comme sur des roulettes...Maintenant que j'ai perdu cette belle naïveté, je deviens hypocondriaque et l'absence de Milo n'en est que plus mordante...J'avais vraiment besoin de voir ma gyné pour me rassurer, au moins sur ce point.

Depuis mon dernier post ici, j'ai réussi à avancer un rdv avec le Chef de Service en réa néonat. Un jour, lassée de me torturer avec mes craintes, j'ai téléphoné à sa secrétaire pour lui dire qu'on m'avait informé que les résultats de mon analyse placentaire reviendraient sous un mois...Et que je préférais qu'on me donne les infos au compte-goutte plutôt que de tout me balancer en avril, 5 mois après le décès de mon fils et surtout en plein dans ma reprise du travail. Depuis, j'ai recu un courrier pour un RDV au 12 janvier. Je ne sais pas ce que ca va donner mais cela m'apaise d'avoir été entendue.

En dehors de ca, le moral va et vient selon les jours. J'ai beaucoup pleuré hier soir, pour la première fois depuis des jours. Il a fallu que Papange et moi nous "ajustions" encore une fois sur notre façon de vivre la disparition de Milo...Il s'inquiète de mon silence de ces dernières semaines, le vit comme un rejet, à l'impression de se mettre en 4 pour me réconforter en vain. On s'est expliqués, calmement, mais le fait de mettre au jour mes sentiments (s'expliquer chaque jour sur ce qui me fait mal est parfois épuisant...Et cela ne me ramènera pas mon fils ! ) à fait lâcher la digue...Un vrai flot de larmes, ininterrompu...Une douleur, tangible, physique, insupportable...Presque semblable à celle que j'ai vécu les premiers jours après la mort de mon doux bébé...Papange ne savait plus quoi faire (une fois de plus), il a amèrement regretté d'avoir amené la conversation alors qu'il ne devrait pas. Je sais combien il est important qu'on en parle

Je ne suis pas sûre de faire les choses "comme il faut" avec ce deuil...Avoir encore cette sensation de se faire poignarder le coeur, une douleur si vive , à mourir...Après avoir passé des jours sans "rien" ressentir ou presque...Est-ce que je me mens à moi-même ? Est-ce parce que j'essaie inconsciemment d'oculter ce qui s'est passé ?

Discuter avec les mamanges de ce forum m'a beaucoup aidé, je n'en suis plus au stade ou j'ai peur d'oublier mon fils, de ne plus honorer son souvenir dignement. Je commence tout juste à renouer avec la vie, comment expliquer ces moments, ce retour en arrière où je me retrouve prostrée, noyée par le chagrin qui m'engloutit comme un tsunami...Ces instants où je n'ai qu'une seule et même pensée, viscérale, que je voudrais hurler au monde entier

"Je veux mon bébé ! Je veux mon fils ! Rendez le moi, pitié pitié pitié..."

Je me pensais plus forte, mais la soirée d'hier m'a montré combien j'étais encore fragile...En verrais-je jamais la fin ?

Je pense fort à vous les mamanges, votre courage et votre combattivité sont une vraie leçon de vie pour moi. Vous êtes ma bouée de secours dans ces moments.

Milo, mon amour, je t'aime de tout mon coeur.
Puisses-tu éclairer mes nuits sombres, ma petite étoile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 6 Jan - 10:37

Bonjour MaeMilo!
Ce que tu vis est tout à fait normal. Le deuil est fait de hauts et de bas. Il ne faut pas que cela t'inquiète. La perte de Milo est encore à vif dans ton esprit, mais avec le temps la douleur sera un peu moins lourde, et tu apprendras à non pas laisser à Milo toute la place mais SA place dans ton Coeur.
Pour ce qui est de l'amour de ton corps, je me sens mieux depuis que j'ai repris une activité physique: piscine, vélo elliptique et bientot la salle de sport lorsque les séances de rééducation du périnée seront terminées. Ton corps a su tout de même porter Milo pendant cette grossesse, tu peux en être fière. Prend soin de toi au maximum (massages, Estheticienne,...), cela permet de se reapproprier ce corps qui est différent maintenant.
De mon côté Ca va plutôt mieux, je pense à Mathiad tous les jours mais j'arrive à sourire en pensant à lui, a garder en souvenir tout le bonheur qu'il m'a apporté lorsqu'il était dans mon ventre, et à ce nouveau regard sur la vie que je porte maintenant qu'il n'est plus la.

Je te souhaite de tout Coeur de reprendre confiance en la vie, et si je peux t'aider, n'hésite surtout pas. Je te fais de gros bisous et de doux baisers à Milo et Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 6 Jan - 11:39

coucou Maemilo
Tu sais vu ce qu'on a vécu c'est normal qu'on s'inquiète pour tout et rien!
Pour se qui est de te réapproprier ton corps, le sport te fera grand bien, une activité physique, des petits plaisirs tels que le shopping, l'esthéticienne, les massages, le coiffeur.....peuvent t'aider!
Quand tu auras retrouvé des cycles normaux cela t'aidera aussi!
Ah c'est super si tu as pu avancer le rdv avec le chef de service! J'espère que tu auras des réponses à tes questions!
Concernant ton moral tu sais c'est normal c'est une succession de haut et de bas: au début il y a plus de bas et au fur et à mesure tu verras qu'il y auras de plus en plus de hauts et que les bas seront moins éprouvants! C'est bien que vous parliez avec papange et même si ça se termine en larmes, ça soulage!
Je te souhaite pour cette année un petit bébé espoir en vie et en bonne santé, il te réconciliera avec la vie!

De mon coté, les fetes sont passées et je suis contente d’être en 2016! Pour noël et jour de l'an une  bougie était allumé pour ma princesse! Elle était avec nous comme ça!
Sinon le 1er janvier j'ai fait le tri dans les affaires d'Emma: j'ai rangé les vêtements que je veux absolument garder pour elle dans une boite souvenir et les autres seront pour le prochain bébé! La dernière fois que j'avais vu ces affaires, c'était en juin et je m'étais effondrée! Là je me suis surprise à sourire en regardant ces petites robes, je l'imaginais dedans et je me disais qu'elle aurait été trop mignonne dedans! Je me suis dit aussi que j'avais vraiment été une acheteuse compulsive mais faut dire que j'étais tellement heureuse d'attendre une fille que je me suis lâchée!
Je me suis rendue compte qu'au final j'avançais dans mon deuil et ça m'a fait du bien!
Ce week end je vais faire une initiation au reiki, c'est une technique de guérison par imposition des mains, ça soigne le corps et l'esprit! Je fais du yoga aussi et ça m'aide à aller mieux!
Je t'embrasse.
Douces pensées à Milo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larie

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : rennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathéo
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 09/09/2015
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 6 Jan - 12:13

Maemilo,quand je lit ton post j'ai eu l'impression de voir mes sentiments il y a quelques tps.  Ça ma fait monter les larmes aux yeux . Comme le dise les filles,tous ces sentiments sont normaux.il y a des hauts et des bas.
Moi en ce moment c encore comme ca surtt que ma DPA est le 22.
Jamais nous n'oublierons nos anges ils sont à tout jamais dans nos coeurs.
Plein de calins virtuels à toi et douces pensées à nos anges, Milo Mathéo et tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 474
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 7 Jan - 4:28

oh oui MaeMilo moi je vois cela comme le ressac, ça part, ça revient plus ou moins violemment mais en tout cas c'est un mouvement perpétuel dans lequel il ne faut pas lutter

je pense à toi et t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MonEtoileTheo

avatar

Nombre de messages : 434
Localisation : Six-fours
Je suis : Maman de
Ange(s) : Theo
Décédé(e) à : 15 jours de l'accouchement
Le : 18/02/2015
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Dim 10 Jan - 10:20

MaeMilo, je comprend comment la vie est difficile apres une tel perte.
je sais que c'est compliquer a entendre, mais il faut laisser le tps au tps.
la douleur s'estompe de jour en jour. mais des fois il y a des jours plus facile que d'autre.
ce drame est encore récent.
on est toute passez par la.
les relations avec le conjoint sont compliquer aussi. la aussi , il faut laisser le tps agir.
le fait de pouvoir discuter aussi avec lui c'est la clé.
les hommes et les femmes ne vivent pas les choses de la meme façon, deja d'une maniere générale, mais dans cette situation c'est encore pire.
mais on est un couple, et on se complète. alors il faut bien discuter et tout se passera bien.

pour ce qui est de ton deuil. il n'y a aucun bonne façon de le faire. et je suis sur que tu fait de ton mieux. et n’écoute pas ceux qui peuvent te critiquer, il n'y a que toi qui peux gérer cette situation. et bien sur que non tu n’oubliera jamais ton petit Milo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 5:19

Merci les filles pour vos bons mots,

Vous avez raison, ca va , ca vient...Selon les moments. En ce début de semaine je suis moins effondrée que lors de mon dernier post ici mais je serre les fesses en prévision de notre premier rdv avec le Chef de Service Réa Néonat...Je suis en train de me blinder et me préparer mentalement à entendre des choses pas cool s'il en est, c'est peut être pour ca.

Amy, ca va peut être t'étonner mais je connais le Reiki ^^ Il y en a pas mal dans les vidéos ASMR que j'écoute le soir pour m'aider à m'endormir (je te laisse rechercher ce qu'est l'ASMR si tu ne sais pas, quand j'explique les gens pensent que j'ai un fétiche bizarre Razz ) Comme j'ai déjà du le dire sur d'autres posts, ce genre de pratique me laisse un peu sceptique mais en tout cas, je trouve cela très relaxant ! C'est super si tu fais quelque chose que tu aimes !

Vie, je pense bien à toi avec ton opération. Tu es peut être sur la table en ce moment. J'espère que ca va bien se passer. Tu va avoir de la rééducation ? D'après ce que j'ai compris, ton entretien s'est plutôt bien passé et tu es prise sur ton nouveau poste. C'est une excellente nouvelle et une bonne occasion pour faire la nique a tes anciens employeurs qui t'ont traité avec mépris.
J'espère que 2016 sera l'année d'accomplissements professionnels et personnels pour toi, tu le mérites infiniment.

MonétoileThéo, oui j'ai confiance en Papange, sur ca il n'y a aucun problème. Je sais que les ajustements autour du deuil de notre fils vont prendre du temps...Simplement, des fois c'est tellement épuisant et compliqué de gérer cet aspect en plus du reste que...j'ai pas envie. J'agis en pure égoïste et je sais que c'est injuste pour Papange...mais j'ai besoin de ça. En tout cas, ton homme et toi avez l'air super soudés, ca fait plaisir à voir. Comment vit-il cette nouvelle grossesse ? Tu as repris le travail quand même , ou vous êtes toujours tous les deux chez vous à cocooner ?

Larie, je pense pas mal à toi ces derniers jours ma belle...Je sais que le moral est pas top depuis un moment. Ma DPA approche aussi (le 30 janvier) , je n'ai pas encore reçu la "grande claque" qui y est liée mais ca va venir, c'est certain. Courage, ce sont des moments difficiles à passer , on le sait toutes. J'espère que tu es bien entourée, que ton Papange est présent pour toi. Je pense bien fort à toi en tout cas et te serre contre mon coeur.

Amélie, c'est bon de lire que tu remontes la pente. Le sport contribue c'est sûr, je ne m'y suis remise que récemment mais cela contribue déjà à mon mieux être. Je vais aussi attaquer la rééducation du périnée jeudi...Je t'avouerai que la fameuse "sonde" me fait un peu peur, j'espère que je n'en aurais pas besoin. Je t'envie quant à cette sérénité qui accompagne le souvenir de ton petit Mathias. Milo m'aura aussi offert beaucoup de bonheur à sa manière, beaucoup de moments uniques, inoubliables, forts...mais souvent liés à la tristesse , l'angoisse , la peur de le perdre (à cause de son séjour en réanimation néonatale). C'est difficile de dissocier ces sentiments de la tendresse et de l'amour que j'ai pour mon fils. J'espère que j'y parviendrai comme toi et que je trouverai la paix de l'esprit.

Je vous embrasse et pense à vous les filles.
Des bisous également pour tous nos anges, Emma, Mathéo , Vadim, Théo , Mathias, Milo...
Le soleil est de la partie aujourd'hui, je vois ça comme un signe que nos enfants sont heureux et en paix là où ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 5:56

Je suis heureuse de voir que tu te sens mieux.
Pour ton rdv, en effet il faut se préparer à entendre des choses que l'on ne veut pas entendre. De mon côté jai rdv le 22 janvier à l'hôpital pour les rèsultats. Je me sens mitigée face à ce rdv, peur que l'on mannonce que je ne pourrais pas avoir de bébé espoir, peur que le départ de Mathias ne soit qu'un coup du destin... Je te souhaite du courage pour affronter tout cela MaeMilo et sache que je penserais à toi très fort.
J'ai entendu parler rapidement du Reiki. Comment ça se passe? Ca vous aide? Est ce que vous vous sentez plus apaisées? Ressourcées?
Je vous embrasse et envoi de doux baisers volants à nos petits anges adorés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 5:57

coucou Maemilo

Je ne connaissais pas l'ASMR mais je jetterai un coup d’œil à ces vidéos! J'espère pas devenir accro! Wink
Ici l'initiation au reiki fut magique, c'est transcendant comme sensation et on se sent tellement bien!

Je suis contente de savoir que tu vas mieux! Oui essaye de te blinder pour ce fameux rdv avec le chef de service! J'espère que tu auras des réponses à tes questions!
Je t'embrasse fort!

Douces pensées à Milo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 6:04

Amélie le reiki c'est super! J'y suis allée une première fois faire des soins parce que je coulais, je passais mon temps à pleurer, je n'avais gout à rien.....La séance est éprouvante, elle fait remonter tous les traumatismes, chocs anciens, les peines.....Moi j'avais passé 1h30 à pleurer et ensuite je suis ressortie apaisée, sereine. J'ai accepté l'envol de ma princesse et je suis même devenue complètement accro au reiki!
En fait le praticien canalise l'énergie de l'univers et la redistribue dans tes chakras et toutes les parties de ton corps qui en ont besoin . Il rééquilibre tes chakras afin de te libérer de tes maux physiques et émotionnels. Il pose ses mains aux dessus de toi, puis aussi sur toi.
Moi j'ai fait l'initiation ce week end, je peux maintenant faire des soins rapides, des soins complets de rééquilibrages énergétiques et des auto traitements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 7:33

Merci Amy!!
Ca me donne très envie d'essayer!!! Tu as l'air totalement conquise, et ton engouement est contagieux ☺️
Je vais me renseigner pour savoir où je peux en faire près de chez moi!!!
Du coup après tu peux être formée pour en faire sur toi même et les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 8:44

oui il y a une formation reiki.
Il y a 4 degrés. Moi j'ai passé le premier degré pour l'instant, j'ai toutes les bases pour faire de reiki sur moi et les autres.
Le second degré t'apprend à faire des soins à distance (dans le temps ou l'espace) et aussi à soigner des traumatismes anciens.
Le 3ème degré permet de travailler sur la conscience, la spiritualité, d'utiliser des cristaux. D'en apprendre plus sur sa mission de vie.
Le dernier niveau, la maitrise permet de devenir enseignant.

Pour te donner une idée si tu veux faire la formation, le premier degré c'est entre 150 et 200 euros. ça se fait sur un week end.
Si tu veux juste un soin reiki ça coute aux alentours de 60/70 euros pour un soin de 1h/1h30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Lun 11 Jan - 9:54

Merci Amy pour tous ces renseignements. Je Vais voir pour prendre un rdv pour un soin Reiki dans un premier temps! Et si Ca me plait pourquoi pas la formation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 20 Jan - 5:53

Huhu Amy, quel enthousiasme !

Mon caractère de sceptique ne m'empêche pas de penser que le corps humain est une vraie pile biologique, je suis persuadée qu'une certaine forme "d'énergie" nous habite. Parfois, à certains endroits du corps (toujours les mêmes), j'ai des sortes de douleurs aigües très furtives et très localisées sur une toute petite zone, comme si on me plantait une aiguille.
Une amie de la famille, kiné , très branchée sur les pratiques alternatives, m'a expliqué que ce sont des "points de sortie" de cette énergie. Et j'ai en effet remarqué que ces petits pincements localisés se multiplient quand je suis nerveuse, stressée , malheureuse etc...Peut -être devrais-je essayer l'acuponcture ? Vous avez déjà tenté les filles ? Ca fait mal ?

Pour le reste...Le rdv avec le Chef de Service Réa Néonat est passé.
Pas de révélations fracassantes (tant mieux ?) mais une liste interminable des maux qu'à subi mon tout petit. Tant de combats pour un si petit corps... Le doc à beau m'avoir dit que mon fils n'avait pas souffert grâce à la sédation, j'ai vécu les jours suivants le coeur brisé et la gorge nouée...Je n'arrivais plus à regarder les photos de Milo sans y voir les signes d'une "crispation" de douleur... Je m'en suis même voulue d'avoir amené mon fils dans ce monde pour qu'il subisse tout ça...Pauvre bébé...Pourquoi a-t-il fallu qu'il vive si peu et si difficilement ?! Quelle cruauté....

Cela m'a pris du temps de réaliser les aspects "positifs" de cette entrevue. Pas d'anormalité dans l'analyse placentaire, piste virologique complètement écartée, piste génétique très peu probable, risque de récidive quasi inexistant pour une prochaine grossesse. Et puis le Chef de Service à été très doux, très empathique...Il attends les résultats d'autopsie pour verrouiller son diagnostic mais il pense que cela n'apportera pas grand chose de plus.

A la maison les tendances s'inversent. C'est à mon tour de m'agiter : prises de rdv, achat d'un agenda, rangement, journée passées au dehors à aller voir des gens, ma famille principalement (nous sommes sortis en ville en début de semaine. Cela faisait plus d'un mois que je n'avais pas quitté l'appart'... Et contrairement à ce que j'attendais, ca m'a fait du bien !)
Papange quant à lui s'est calmé mais il passe beaucoup de temps sur le canapé à geeker, il ne communique toujours pas sur son deuil ( à part en séance avec la psy ou au groupe de parole) mais il a l'air parfois "absent". Je laisse faire, après tout , moi aussi j'ai mes "phases".

Ma douleur est toujours omniprésente, mais moins épidermique. Je continue de pleurer le soir, quand Papange dort. Le sommeil est difficile à trouver, Milo me manque terriblement dans ces moments là...Il y a trois jours j'ai fait un rêve où j'avais dans les bras un bébé de quelques mois, très brun, très babillant et souriant. Un petit bout magnifique, adorable... Dans mon sommeil je me suis sentie tellement heureuse et comblée !...Je n'aurais su dire si c'était un garçon ou une fille...Mais j'ai voulu y voir un signe de mon fils , même si le réveil fut on ne peut plus difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 20 Jan - 7:06

coucou Maemilo!
Concernant ton rdv avec le chef de service, je me doute qu'apprendre tout ce qu'a enduré ton petit Milo n'a pas du être facile! Il ne faut pas te sentir coupable, comment pouvais tu le savoir? Les choses sont comme elles sont! Je sais que tu es très cartésienne alors ma réponse ne te conviendra pas mais je te la donne quand même: c'était le destin de ton petit Milo que de vivre si peu de temps, que d'endurer cette souffrance! Il l'a choisi avant même d’être conçu, c'était sa mission de vie!
Concernant les autres résultats c'est super si tout est normal au niveau placentaire, génétique.... Tu peux penser à une prochaine grossesse de manière plus sereine!
Je suis contente de savoir que tu recommences à sortir de chez toi, et que ça te fait du bien!
Pour papange, je pense qu'il a le "contre coup" de la perte de Milo! Il était tellement occupé à bouger, s'occuper, travailler.... Qu'il s'est oublié, il a oublié sa douleur et maintenant celle ci le rattrape! Prends bien soin de lui, sois présente et quand il se sentira prêt à parler, il le fera!
La douleur devient moins forte avec le temps, c'est normal! Pour le sommeil, ça viendra à nouveau...
Pour le rêve très joli signe de ton petit Milo!
Ah pour l'acupuncture je n'ai jamais testé.

Prends bien soin de toi, écoute toi, c'est important!
Je pense fort à toi
Douces pensées à Milo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 20 Jan - 7:25

MaeMilo,
Je suis heureuse de voir que tu te sens mieux, que tu prends du plaisir à sortir et à te balader.
Ton rêve doit être un signe de Milo, un signe d'espoir! C'était peut être un signe du futur qui sait!
Je ne connais pas non plus l'acupuncture. J'essaierais certainement pour la prochaine grossesse, il paraît que ça fait vraiment du bien! En médecine acupuncture, il est dit que nous avons un schéma de vie, qui nous "conditionne " pour vivre un certain laps de temps. Tout est programmé des la conception. Pour Milo, c'était quelque mois, mais ce sera totalement différent pour ses futurs petits frères ou petites sœurs. Ma sage femme me l'a expliqué, et depuis je me sens apaisée. Tu n'as pas à te sentir coupable de ce qui est arrivé à Milo...
De mon côté jai une séance de Reiki la semaine prochaine. Hate d'essayer!!! Et vendredi le fameux rdv a l'hôpital pour les rèsultats de l'autopsie... Je suis partagée quant à ce rdv...
Je pense fort à toi MaeMilo!!! Gros bisous à toi, papange et Milo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 20 Jan - 7:55

Merci les filles, vous êtes choues

J'ai effectivement un peu du mal à me dire que c'était le destin de mon fils que de souffrir , de naître pour mourir... J'ai plutôt envie de me dire que son destin était d'enchanter nos vies, de grandir dans notre famille, de devenir un beau petit garçon, puis un beau jeune homme , de nous voir vieillir... Mais bon je ne crois pas au destin de toute façon alors à quoi bon ?

Là où cela pourra m'aider, comme tu le dis Amélie, c'est me dire que la prochaine grossesse sera forcément différente. Un autre enfant. Une autre vie. Il est important de s'apaiser pour ne pas se "conditionner" à revivre inconsciemment ce cauchemar.

Super pour le Reiki ! Tu nous dira ce qu'il en est !
Et courage pour l'autopsie. Je suis étonnée que tu aies les résultats si rapidement après l'envol de ton petit Matthias, ils sont super compétents ma parole ! (et dire je vais devoir attendre trois mois en ce qui me concerne) En tout cas je te souhaite bien du courage pour vendredi...Ton mari y va avec toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 20 Jan - 11:38

Oui apres je ne sais pas si les rèsultats seront complets mais ils m'avaient donné cette convocation lors de mon accouchement.
Mon mari vient avec moi! Il a posé une journée de repos exprès. Surtout que l'on se dit que si le départ de Mathias n'a pas de raison avérée, nous allons tenter de lui donner un petit frère ou une petite soeur.
Tu as le reste des rèsultats quand du coup?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 6:54

Douces pensées à ton petit Milo!
Je pense fort à toi! bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 474
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 6:54

gros calin de réconfort <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelie1985



Nombre de messages : 960
Age : 32
Localisation : 60
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathias
Décédé(e) à : 34sa
Le : 09/11/2015
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 7:31

Gros bisous à toi et à papange!!! Que Milo veille sur vous de là-haut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia-ange

avatar

Nombre de messages : 2308
Age : 33
Localisation : 13
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alicia ma princesse qui veille sur son grand frère et sur sa petite sœur baby hope née le 17/12/2016
Décédé(e) à : 22sa et 3jours
Le : 04/11/2015
Date d'inscription : 02/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 8:14

Bonjour MaeMilo

J'espère que tu trouves la force et le réconfort au cours de cette journée tant habitée par ton petit Milo.
bisous à vous et à nos anges.

Laetitia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 9:06


Un petit cadeau pour vous remercier de votre présence et de votre gentillesse (cliquez sur l'image pour la déployer en plus grand)
Je pense aux anges trop nombreux dont j'ai lu l'histoire ici. Je pense à leurs mamans parfois si tristes, qui ne manquent pourtant pas de courage ni de coeur pour tendre la mains aux autres... Je sais que nous sommes nombreuses à traverser des instants difficiles.

<3 Merci les mamanges, vous êtes formidables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 474
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 9:20

Merci c'est très joli et délicat

gros calins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia-ange

avatar

Nombre de messages : 2308
Age : 33
Localisation : 13
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alicia ma princesse qui veille sur son grand frère et sur sa petite sœur baby hope née le 17/12/2016
Décédé(e) à : 22sa et 3jours
Le : 04/11/2015
Date d'inscription : 02/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 9:30

c'est adorable MaeMilo... ça me rassure de savoir que nos anges sont unis.
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 10:07

Merci Maemilo
C'est trop mignon ! Nos petits anges sont réunis là haut tous ensemble, ils se soutiennent et se réconfortent comme nous on le fait ici !
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larie

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : rennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathéo
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 09/09/2015
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 22 Jan - 10:08

C vraiment très mignon, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 28 Jan - 4:27

Milo, j'en ai tellement marre, je suis à bout...

Aujourd'hui, gros pétage de câble. Je suis dans ces moments où j'ai envie de toute envoyer bouler, ma famille , mon boulot, le projet de maison, Papange, tout le monde...absolument tout.

Rien de tout cela n'aurait dû m'arriver. Pourquoi ? Pourquoi ?!... J'aurais pu être tellement heureuse et aujourd'hui, me voilà à pleurer comme une bécasse devant mon écran d'ordinateur parce qu'on s'est pris le chou avec ton père.

Mon Dieu tu me manques, comme tu me manques...Ma chair, mon âme, mon fils ... Je devrais être à la maternité en train d'attendre ta venue, ou t'avoir dans les bras... J'ai encore rêvé de toi cette nuit, tu étais si beau, si mignon , si ....vivant !! Mon amour, mon bébé... Tu m'as été volé, arraché ...

Je méritais ce bonheur, je méritais d'être une mère comblée, entière, avec toi mon premier-né, ma fierté. Pourquoi faut-il que j'ai une fois de plus l'impression de passer à côté de ma vie, de n'avoir pas droit à la sérénité, à la paix de l'esprit et du coeur ?!

Je n'aurais pas dû être aigrie ce matin, parce qu'un appel de ton papy aux aurores à interrompu ce si beau rêve (les seuls moments où je peux t'avoir rien que pour moi) , qu'il appelait pour me poser des questions qui auraient pu attendre, et pour m'obliger à lui expliquer encore une fois pourquoi je n'ai pas envie de passer le voir ce week end.

(BON SANG c'est mon TERME samedi, j'aurais du te donner la vie, pourquoi tout le monde peine à comprendre combien cette date peut être douloureuse, meurtrissante ?!! )

Je n'aurais pas dû perdre ma matinée à me prendre le chou avec ton père, parce que j'étais de mauvaise humeur, parce que j'en ai marre de l'entendre se plaindre de "l'attitude des banquiers" face à sa situation... alors qu'il n'a participé qu'à un seul rdv sur les trois que je me suis tapée pour enfin finaliser notre projet de maison. Parce que j'ai eu l'audace de lui dire que je me sentais seule dans les démarches et qu'il ne suffisait pas de fantasmer sur la façon dont il va aménager sa "salle de jeux" dans notre nouveau "chez-nous" pour que ça se fasse.

Oui, j'ai été dure avec ton papa, j'en ai conscience... Je sais qu'il est triste lui aussi, que tu lui manques énormément même s'il commence tout juste à en prendre conscience... Mais je suis lasse, mon chéri, lasse, désespérée , furieuse... Contre cette vie où tu sera toujours absent.

J'ai essayé, mon Milo, j'ai essayé en pensant à toi d'emplir mon coeur d'amour (car il y en avait, il y en a toujours eu et je t'aimerais jusqu'à la fin) , d'images douces et belles , sereines . J'ai essayé de ne pas me laisser submerger par ta souffrance, les multiples combats que tu as du mener en vain alors que tu aurais dû avoir une vie de bébé comme tous les autres... J'ai essayé et pourtant, le chagrin immense, la colère , l'amertume , la peur de ne pas arriver à surmonter ta disparition (et de perdre l'enfant qui viendra après, si un jour je trouve la force de traverser une nouvelle grossesse) sont toujours là quand je pense à toi...Et même quand je n'y pense pas ...

Je suis désolée, mon fils... Désolée de ne pas être la mamange que j'aimerais être, à défaut d'avoir pu être ta maman plus longtemps sur cette Terre. J'aimerais que tu sois fière de moi, de nous... Mais c'est tellement dur sans toi...

Mon bébé pour toujours, mon étoile, mon Milo
Veille sur nous mon ange, et si tu peux, mets un peu de tendresse et de paix dans le coeur de ton papa et le mien, que ces jours si difficiles nous paraissent plus doux.

Pleins de bisous sur ta peau si douce et ton visage si parfait, ton duvet brun
Je t'aime tant.
Ta petite maman si triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 474
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 28 Jan - 5:13

Courage MaeMilo protégé toi du mieux possible le temps que la vague passe !!! Tendresse pour toi et ton bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2735
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 28 Jan - 6:15

Comme je te comprends, j étais dans une telle détresse hier que je pétais les plombs et avais envie de me foutre en l air.
Mais même dans cette profonde tristesse, je me dis que je dois faire des efforts parce que papange a tout bien géré pendant que moi je "subissais" les mauvaises nouvelles jusqu au jour de l accouchement, que je lui dois beaucoup,qu il m a consolée, m a évité de me suicider quand j ai appris que Angel ne vivait plus en moi.
Pour lui, pour tout ça, pour les gens qui m aiment et qui sont vivants,je me dis que je dois m efforcer de vivre. Même si la culpabilité revient comme une vague, et que la colère,le désespoir se dechainent parfois.
Je me raccroche à ce que je peux pour ne pas sombrer. Chaque jour est un exploit.
Reste courageuse, Milo est fier de toi,car jusqu'à maintenant tu as tenu et il veut que tu tiennes bon,pour lui.
Bisous et prends le temps de souffler si ça ne va pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 28 Jan - 8:04

Courage Maemilo!
La dpa est vraiment un moment dur à passer, c'est une immense vague de tristesse qui nous submerge!
Mets toi dans une bulle le temps que cette horrible vague passe. Pleure, hurle, fais comme tu le sens, ça ne sert à rien de garder tout ça enfoui en soi!
Je te sers fort dans mes bras et t'envoie toute ma tendresse!
Douces pensées à Milo, papange et toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Jan - 6:00

Merci les filles,

Lire vos mots c'est à chaque fois un peu de baume sur mes plaies, ça fait du bien quand on est "dans le creux de la vague". Je sais que vous avez traversé ou traversez encore toutes des moments difficiles, mais vous prenez le temps de venir me dire un petit quelque chose quand même et ça, c'est vraiment touchant. <3

J'ai besoin de vous parler de quelque chose... Hier, j'étais dans un tel état de détresse qu'on a beaucoup beaucoup parlé avec Papange, son vernis a enfin craqué et on a pleuré longuement, ensemble, on a parlé de notre fils... C'était un moment magique, on s'est sentis tellement tristes mais tellement...pleins d'amour pour notre enfant. Pour la première fois, on à réussi à penser avec lui avec le sourire, l'esprit serein, sans être submergés par notre douleur ou nos regrets. ...Le reste de la journée est passé comme un charme...Et ce matin, on s'est laissés portés et on a fait un câlin passionné...Mais on s'est pas protégés...

En calculant ma date d'ovu, j'ai découvert que si mon cycle n'avait pas bougé depuis Milo (28 jours a peu près), ben ...je suis en plein dedans.... Il m'a bien semblé en reconnaître les symptômes familiers (tiraillements ovariens + coups de chaud dans les mains et les pieds) il y a deux jours...

Je me sens très bizarre...Et un peu honteuse. J'étais la première à dire que je voulais attendre ma DPA (demain) , que les jours qui arrivent seront ceux de Milo. Et jusqu'à présent, on était plutôt prudents, surtout Papange (il me semblait qu'il avait vraiment envie d'attendre les résultats finaux de l'autopsie fin avril)... Mais là je sais pas... Ca c'est fait, et c'est tout... Et il n'a pas l'air troublé, il a l'air même...heureux...

Au secours les filles, je suis perdue !! ... Je psychote complètement, il y a des chances qu'il ne se passe rien (j'ai lu à plusieurs reprises que le premier cycle après l'accouchement pouvait ne pas être ovulatoire) mais je sais qu'on à pris un risque là...J'oscille entre les regrets et l'excitation...J'ai même embrassé la photo de mon bébé ce matin, en lui demandant pardon et en lui disant que quoiqu'il arrive, on l'aimera toujours de tout notre coeur. 

Oh misère, je me sens tellement stupide...  Embarassed

PS:  Encore une fois, j'espère ne pas blesser les mamanges qui attendent un petit espoir avec tout ça. Je suis à fond derrière vous les filles, comme toujours ! Mais c'est juste que je ne sais toujours pas ce qu'il en est pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amy7380

avatar

Nombre de messages : 3102
Age : 34
Localisation : Isère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emma
Décédé(e) à : 22SA+1 décédée d'une chorioamniotite à cause d'un hématome de 10x9cm
Le : 20/06/2015
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Jan - 6:48

coucou Maemilo
Je suis contente de savoir qu'avec papange vous avez bien discuté et que vous avez réussi à penser à Milo avec le sourire, c'est un grand pas!
Pour ce qui du câlin non protégé, ne te sens pas honteuse ou coupable, c'est beau un câlin passionné!
Possible que tu tombes enceinte..... Et si c'est le cas c'est qu'il devait en être ainsi! Que ce soit papange ou toi, vous voulez un bébé alors maintenant ou en avril, ça ne change pas grand chose et puis surtout c'est pas vous qui décidez, c'est le futur bébé!
Ne te prend pas la tête en attendant, ça ne sert à rien!
bisous
Douces pensées à toi papange et Milo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Jan - 7:11

Oui Amy,

Je me dis que si ca marche , c'est que ca devait se passer comme ça... 

Pour Milo, a partir du moment où on a décidé de devenir parents, j'ai arrêté la pilule...Et notre fils s'est installé au bout de cinq mois d'essai "tranquilles", on voulait pas se prendre la tête avec le calcul des dates, les TG angoissés, etc. J'étais partie un peu perdante, car je fais des kystes ovariens dit "fonctionnels" ils se résorbent après mes règles. Un jour un médecin échographiste m'a dit que ça me poserait souci pour avoir des enfants et ça n'a jamais quitté mon esprit depuis (n'empêche que deux ans plus tard, le même médecin faisait l'écho morpho de notre bébé Razz

Je ne sais pas quoi faire... Je crois que je vais attendre patiemment les prochaines règles pour voir... Et continuer de "vivre" normalement...Ca sert à rien de s'emballer maintenant comme tu le dit si justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larie

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : rennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathéo
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 09/09/2015
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Jan - 7:23

Coucou Maemilo, je pense que tu n'as vraiment pas à culpabiliser, que si c'était possitif et bien c'est que cela devait arriver.Et je suis sur que Milo ne t'en voudras pas, je pense que son bonheur c de voir sa maman heureuse.Tu sais moi aussi g bcp culpabilisé de vouloir de nouveau être enceinte, mais dans mon coeur je sais que si je suis de nouveau enceinte, ce bébé ne remplacera jamais Mathéo.
Nous les mamanges on a tps d'amour à donner.
Tendres pensées à toi et à Milo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 8 Mar - 4:46

Les gens sont tellement à côté de la plaque....

Ce week end, annonce de ma nouvelle grossesse à certains membres de la famille à l'occasion de la fête des grand mères, au restau.
Une nouvelle accueillie en douceur, pas de grandes effusions de joie mais quelques questions, quelques sourires sincères. "Comment te sens-tu ? Pas trop fatiguée ? Tu en es à combien ? ...C'est super !"

C'aurait pu être parfait ...Si je n'avais pas eu cette conversation sur le trajet retour avec mon frère et sa compagne... Je me demande encore pourquoi je m'échine à essayer de faire comprendre aux gens ce que je traverse. Ils ne comprennent pas, ne veulent pas comprendre.
Je pose une question tout a fait innocente à la compagne qui à eu un fils d'une précédente union :

" Comment vous faisiez quand ton fils était bébé [couple fumeur], tu n'a jamais eu de soucis ? Tu n'a jamais craint la MSN [ plus fréquente chez les garçons et les bébés qui subissent le tabagisme passif] "

"Ooh, tu sais, je me suis jamais posée ce genre de questions. Moi je considère que y'a des gamins qui naissent dans la brousse dans des conditions moins médicalisées que les nôtres et qui s'en sortent très bien"

Argument débile. Bon, je fais l'impasse et je continue naïvement d'exprimer mes craintes. Moi j'ai peur de la MSN, je pense que je vais investir dans un Nannycare, je ne supporterai pas de perdre un 2e enfant, ca serait insupportable.
Et mon frère de dire "Il ne faut pas que tu t'enfermes dans tes craintes !" Ben tiens oui t'as raison, c'est facile finalement, j'y avais pas pensé ! " Tu sais c'est à force d'avoir peur de quelque chose que ça finit par arriver !" Merci mec, super rassurant ...

Et sa compagne d'enfoncer le clou... Mais avec force et application ! "Tu sais si quelque chose doit arriver, ca arrivera " Ben bien sûr, j'ai vécu l'impensable et je devrai me contenter de cette "sagesse" à deux balles si je perds un deuxième enfant ?! "Ma mère, elle a perdu son premier gamin mais elle à pas baissé les bras, elle nous à eu ensuite" Tu parles de cette illustre inconnue que tu as invité à la cérémonie d'adieu à mon fils, sans mon accord, et qui est venue me dire qu'elle avait aussi vécu cette perte mais que ce n'était pas le pire ?! Un vrai exemple a suivre en effet "Et si Milo n'a pas survécu, c'est que C'ÉTAIT MIEUX COMME CA, il allait être lourdement handicapé"

Mais ...MAIS ...?!!! Qu'est-ce que t'en sais toi , p*tain ? T'es médecin ? Et qui es-tu pour juger que c'est MIEUX d'avoir un enfant MORT plutôt qu'un enfant handicapé, toi dont le fils est bien vivant ?! Toi dont le fils à survécu  ?! ( avec tout le tabac que tu lui as foutu dans la tronche on se demande comment d'ailleurs !) Tu peux te la garder, ta philosophie du "c'est comme ça", " c'est la vie" ...C'est facile pour toi, tu n'as pas vécu ce que j'ai vécu...

J'aurais du lui jeter tout ça en pleine face, mais j'étais tellement outrée, tellement en colère de me confronter encore à ce mur d'ignorance et de fausse bien-pensance que j'ai blêmi de rage et je me suis tue. Elle du prendre cela pour une vague de peine car elle a posé sa main sur mon épaule avec un sourire compatissant...Mais j'avais envie de la mordre....

Pourquoi...Pourquoi c'est si difficile pour eux ? Pourquoi c'est si compliqué de leur faire respecter ton souvenir , mon pauvre bébé ? Tu les entends ?! A dire que tu es mieux là où tu es que dans nos bras ?
Toi qui a tellement lutté pour rester auprès de nous...Ne les écoutes pas mon fils, Papa et moi savons ce qu'il en est vraiment et tu nous manques chaque jour qui passe, nous savons que c'est injuste, que ca n'aurait jamais dû arriver...Et tu as ta place dans notre coeur pour toujours, c'est promis.

Je t'aime tant <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 940
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 8 Mar - 5:00

Maemilo, le tabagisme pendant la grossesse et/ou passif ensuite n'entraîne malheureusement pas que le risque de msn...
Perso, je connais 5 femmes qui ont fumé pendant leur grossesse et après. Leur bébé sont nés en "bonne santé" mais on a des soucis après:
- L'un a développé une tumeur à l'âge de 4 ans!! (Il est heureusement guéri)
- Un est décédé d'un AVC à 2,5 ans!!
- Un (un enfant scolarisé dans la même école maternelle de mon fils) est décédé de la grippe à 3 ans! (car mauvaise circulation sanguine)
- Une a de gros problèmes d'asthme
- Le dernier, il n'a encore que 6 mois mais je sais qu'il est né avec un tout petit poids à la naissance (2.3kg) et pourtant à 40sa!
Alors, sur cet échantillon, soit faible, mais tout de même truffé de mauvais exemple, je ne peux que dire que les personnes qui tiennent ce genre de propos sont tout simplement inconscientes ou trop fainéantes pour voir la réalité en face. Il ne faut pas s'attendre à ce qu'ils montrent de l’empathie et tentent de te comprendre. C'est comme ça. Plus tu attends ça d'eux, plus ça te fera mal.
Lors d'une grossesse espoir, il faut cerner à qui on peut parler, à qui on peut faire confiance et qui il vaut mieux éviter... Protèges- toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 8 Mar - 5:14

C'est terrible ce que tu dis Lucie, ces pauvres gamins...

Perso , je ne fume pas mais Papange si. Il a bien sûr été prudent et cela dès le début de mes grossesses (aller fumer sur le balcon, aérer les pièces , tenter de limiter voire d'arrêter sa conso, vapoter etc) Mais il est fort probable qu'a la naissance de notre petit on soit encore à s'entasser dans notre 50m3 et on essaie d'imaginer comment faire pour ne pas faire subir cela à notre enfant.
Quand je vois que la nana de mon frère fume comme un pompier, qu'elle laisse son môme manipuler son paquet de clopes et qu'elle me réponds avec nonchalance que quand il était petit "Il a eu quelques bronchites mais c'est tout , rien de bien grave".... Je ...GRRRRR !!!

Ca me fait péter un câble !

Mais tu as raison. Ces gens sont "fainéants" , ils s'endorment sur leurs acquis sans se rendre compte la chance qu'ils ont d'avoir des enfants en bonne santé malgré leurs incartades. Je ne suis pas sûre d'attendre quelque chose d'eux...Mais tu sais, renoncer à se faire comprendre c'est quelque part s'enfermer dans le tabou, rajouter une chape de silence sur la morts de nos petits... Et je ne veux pas qu'on oublie Milo... Mais d'un autre côté c'est tellement épuisant de se confronter à ce genre de réaction.

Je vais essayer de me protéger...Mais plus le temps passe depuis la mort de mon fils, plus les gens s'en détachent et se pensent en droit de me dispenser des leçons de vie de cet acabit là. Dans mon entourage, le nombre de personnes qui peuvent réellement me comprendre se réduit chaque jour, ca me fait beaucoup de peine....Et j'ai peur d'être très seule face à mes angoisses durant cette nouvelle grossesse.

Heureusement que vous êtes là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 940
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 8 Mar - 5:49

Si Papange fume mais qu'il fait attention, c'est pas un soucis. J'ai moi aussi des personnes dans mon entourage qui fument mais qui ont bien conscience que c'est leur décision et qui n'exposent jamais leur entourage.

Moi aussi ça me fait mal quand j'assiste à ce genre de scène que tu décris. On vit dans un monde tellement pollué déjà que c'est pas la peine d'en rajouter une couche. En tant que parents, on devrait pouvoir donner les meilleurs atouts de départ à nos enfants. L'ignorance, l'inconscience, le dénie sont pourtant monnaie courante. Je ne pense pas que tu peux attendre de la compréhension de leur part... Oui, tu as raison renoncer à se faire comprendre, c'est s'enfermer dans un tabou, ou pas... Je ne sais pas moi quand je sens que les personnes que j'ai en face de moi ne peuvent PAS comprendre, je préfère économiser mes forces.
Il ne faut pas t'attendre à ce qu'on te comprenne dans ton entourage. Qui n'a pas vécu ce que tu as vécu ne peut pas comprendre. Moi aussi j'ai eu la même réaction que toi au départ, j'essayais d'expliquer, de raconter et je me heurtais souvent à des réactions futiles et complètement déconnectées. Par exemple, moi ça hérissait toujours les poils des sourcils quand on m'annonçait une grossesse toute jeune en trompette et en fanfare en me parlant déjà de la couleur de la poussette à acheter. Il y a pourtant une poignée de personnes qui ont les bons mots, qui savent être sincèrement à l'écoute, qui savent se montrer délicates, c'est elles dont il faut s'entourer.

Les angoisses, tu ne pourras pas y échapper malheureusement... Moi j'ai eu la mauvaise chance de rencontrer des médecins très stupides avec aucune psychologie et qui m'ont très mal accompagnée. Mais j'ai la chance d'avoir aussi une sage- femme formidable qui m'aide beaucoup.
Pareil, je me suis arrêtée de travailler très tôt car je ne supportais plus le stress "en plus" au travail et toutes ces indélicatesses de la part de certaines personnes. J'ai sélectionné les collègues qui se montraient humains et je ne garde contact qu'avec ceux là.
Sinon, quand je suis angoissée: un bon bain, un bon chocolat, ça marche aussi:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelia1978



Nombre de messages : 1185
Age : 39
Localisation : Bry sur marne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Eliel
Décédé(e) à : 37 sa + 5j
Le : 04/05/2015, son petit cœur s'est arrêté de battre sans raison medicale connue
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 8 Mar - 6:50

MaeMilo je partage l'avis de Lucie. Il ne faut pas taire les choses mais quand en face tu as des personnes bornées, complètement obtues, rien ne sert d'insister et mieux vaut garder ses forces pour d'autres combats qui pourront, eux, porter leurs fruits.
Perso avant de tomber enceinte de mon fils je fumais presque un paquet par jour et je n'avais jamais réussi à arrêter. J'avais réellement peur que ça soit très dur d'arrêter quand je serai enceinte mais il était clair et net que je ne fumerai pas pendant la grossesse. Puis je me suis arrêtée net la veille du tranfert d'embryon et promis à mon bébé que même après sa naissance je ne toucherai plus à la cigarette, pour sa santé d'abord et aussi parce que s'il m'arrivait quelque chose à moi il n'aurait plus aucun parent. Ba franchement la cigarette ne m'a pas manqué de toute la grossesse. Après mon accouchement j'en ai eu une envie terrible, genre limite une fixette quoi mais je n'ai pas cédé. Ca a été comme ça pendant quelques semaines puis c'est passé et aujourd'hui je n'en ai plus du tout envie. J'ai estimé que la promesse que j'avais faite à mon fils je devais la tenir malgré qu'il ne soit plus, déjà pour ne pas le décevoir, mais aussi pour l'enfant d'après.
Pour un papa c'est moins problématique, il lui suffit de bien faire attention et de bien aérer comme ton homme semble le faire.
Par contre 1 mois après mon accouchement j'avais eu une discussion avec ma meilleure amie, on parlait de toutes les précautions diverses que j'avais prises pendant ma grossesse. Et bien d'un coup elle m'a balancé que elle elle ne se priverait pas d'une cigarette de temps en temps pendant la grossesse, voir même d'un joint (elle a eu une vie pas facile ces dernières années et elle a pris l'habitude de fumer pour arriver à dormir même si je trouve ça hallucinant), et summum de l'histoire, prendre même un petit verre de vin de temps à autre!! J'ai cru que j'allais tomber de ma chaise. Comme je voyais bien que rien ne servait de polémiquer avec elle j'ai juste fini par lui dire que j'espérais vraiment qu'elle grandirait un peu d'ici là et qu'elle se renseignerait vraiment sur les effets des pratiques là.
Brefff j'hallucinerai toujours sur l'attitude des gens!
Je comprend que l'attitude de ta belle soeur t'ait choquée et blessée. Les gens ne se rendent même pas compte que leurs paroles sont un manque de respect pour nous et pire, pour nos enfants. Mais on en revient toujours à la même chose : la plupart des gens qui n'ont pas vécu la perte d'un enfant ne peuvent pas comprendre. Et ce que je trouve pire ce sont les gens qui en ont perdu et qui agissent pourtant de la même façon que les autres. Ca j'avoue je ne comprend vraiment pas comment c'est possible...

Par contre dis moi c'est quoi le Nannycare??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie12345

avatar

Nombre de messages : 940
Age : 33
Localisation : Etranger
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laura
Décédé(e) à : née à terme (38 SA) en bonne santé
malformation cardiaque détectée 30 heures après la naissance
Inopérable
A vécu 4 jours
Le : 28/01/2015
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mar 8 Mar - 7:59

Odélia, ce que tu écris me fait halluciner aussi mais ça ne me surprend pas.
Ca me rappelle une discussion que j'ai eu avec une amie il y a longtemps lorsque moi- même je n'étais pas encore maman mais que je discutais de ma perception de la maternité. J'expliquais que moi je me voyais allaiter mon enfant, m'arrêter un temps pour m'occuper de lui et blabla... Alors que mon amie qui avait très envie d'un bébé me disait qu'il était hors de question qu'elle ne change rien à ses habitudes (bébé serait gardé par une nourrisse, nourri au biberon, elle continuerait à sortir, à voyager, à faire tout comme d'habitude, "un bébé oui, mais faut pas qu'il dérange", c'étaient ces propres mots"!).
Ca m'avait choqué à l'époque mais ce que je comprends maintenant c'est qu'il ne faut pas confondre désir de grossesse et instinct maternel. Le désir de bébé vient très souvent sans prévenir sans explication et faut dire qu'on nous le vend très bien dans les magazines (genre c'est plus associé à un style vestimentaire, à des virées shopping et une belle baby shower, un truc glamour, sans contrainte, bref on va pas te vendre le bébé qui pleure, ne veut pas dormir et réclame toute ton attention).
A la base, toutes les femmes n'ont pas l'instinct maternel (ce désir profond de materner, de câliner, de s'occuper). Mais ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas venir après. C'est ce qu'il faut espérer pour ton amie, que si elle tombe enceinte, elle se mette à ressentir de nouvelle chose, que ça lui fasse se poser des questions. Tu as eu la bonne réaction en tout cas en lui disant seulement qu'elle devrait se renseigner davantage...
Enfin, espérons qu'elle se renseigne davantage ou qu'elle ne tombe pas du tout enceinte, parce que mince y a quand même l'existence d'un petit bout en jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilo

avatar

Nombre de messages : 1120
Age : 29
Localisation : Calvados
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE et de 3 poussières d'anges
Décédé(e) à : 14 jours de vie (né à 39SA)
Le : 30 janvier 2016
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Mer 13 Avr - 14:38

Bonjour maemilo 
Je viens de lire ton histoire... ton petit ange était prévu pour la même date que moi...le 30 janvier...
Je voulais juste t'apporter mon soutien et t'envoyer de bonnes ondes pour la suite...
J'espère que la vie nous sourira bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 14 Avr - 4:29

Lilo,
Merci pour ce message spontané, ça me touche que tu penses à mon petit garçon.
Je vois en effet que nos histoires ont quelques éléments en commun : le jour du terme, le séjour de nos bébés en néonat, et une petite étoile filante qui as traversé nos vies en plus de nos anges.

J'accepte tes bonnes ondes avec plaisir, j'espère qu'elles m'aideront. Depuis plus d'un mois, je ne pleure presque plus mais je suis comme "éteinte" et je fais beaucoup de choses comme un automate. J'essaie de remettre le pied à l'étrier avant la reprise du travail en acceptant des petits jobs (jury d'examens, formations) mais je constate que désormais beaucoup de choses m'indiffèrent et que je les fais sans plaisir. Idem pour ma relation à mes proches, j'essaie d'être concernée par ce qu'ils vivent et ce qu'ils traversent mais c'est difficile... J'ai l'impression de me transformer lentement en pierre....

6 mois bientôt que Milo est né... C'était hier, c'était il y a une éternité....

J'espère que ca va pour toi, que tu trouves de nouveau projets pour te faire avancer et t'aider à tenir. J'ai lu qu'une nouvelle grossesse te tenais à coeur et je souhaite que ce printemps fasse fleurir une nouvelle vie dans ton ventre Smile

Depuis la fausse-couche, mon compagnon et moi sommes frileux à l'idée de recommencer les essais. Nous attendons et redoutons les résultats de l'autopsie vendredi prochain, ensuite nous aviserons...Mais je ne sais pas si j'aurais jamais le courage de retenter une grossesse...Pour l'instant la peur l'emporte sur l'envie... Ma vie va être vide un moment encore je crois...

Je t'embrasse, et je pense à ton bel ange Maxence
Merci encore pour avoir dépoussiéré ce post.
Magali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2735
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 14 Avr - 4:34

Courage Magali. Prends soin de toi. Tu verras qu un jour tu resouriras de bon coeur, tu te sentiras à nouveau vivante.
Tiens nous au courant la semaine prochaine pour les résultats. Pour nous ce sera le 26. Douces pensées à Milo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 14 Avr - 4:49

Merci Vanessa, tu prends toujours le temps de laisser un petit mot gentil ou encourageant , c'est touchant.

Je te souhaite aussi bon courage aussi pour ces résultats a venir. Je ne sais pas ce qu'on doit se souhaiter dans ce cas... Ce qui est le mieux entre apprendre que "c'est la faute à pas de chance" (lors de notre premier rdv le médecin en chef penchait plutôt pour cette hypothèse) ou qu'il y a une raison spécifique.... Tout ce que j'espère c'est que nous retrouverons goût à la vie et que nous aurons une seconde chance....

Je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2735
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 14 Avr - 5:01

Je dois t avouer que j attends qu on nous dise qu on peut essayer de donner un pti frère ou une petite soeur à Angel, et que la grossesse sera assez suivie. J ai besoin qu on me rassure.
Et j espère que s il y a une cause, qu on me dise que ça arrive très rarement.
Parfois je me dis que je vais me détacher un peu du forum, de moins écrire, mais moralement j en ai encore besoin de venir ici. Pour ne pas perdre la tête. J essaie juste de moins lire. Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilo

avatar

Nombre de messages : 1120
Age : 29
Localisation : Calvados
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE et de 3 poussières d'anges
Décédé(e) à : 14 jours de vie (né à 39SA)
Le : 30 janvier 2016
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Jeu 14 Avr - 5:13

je suis comme toi Magali, par rapport à mes proches...
j'essaye de m'investir par rapport à mon frère qui a son fils de 9mois ou encore la sœur de mon mari qui a eu son deuxième fils... je continue à les voir et à m'intéresser à leur évolution mais c'est un effort pour moi et je n'arrive pas à m'investir vraiment...je fais acte de présence...

quand l'an passé nous avons vécu une fausse couche, mon mari était désemparé, il n'y croyais plus...j'ai remonté la pente plus vite que lui et je voulais y croire et dès que nous avons réessayé (la 1er fois) Maxence faisait partie de moi... je voulais y croire mais mon mari restait beaucoup en retrait... puis les mois passent et on y croit de plus en plus...et pourtant le rêve s'effondre... et nous sommes de nouveau cette année désemparé... les années se répètent et on se demande quand va arriver notre bonheur!!!! mais je veux y croire, je ne peux pas croire que je n'aurais pas d'autres enfants...en revanche si cela met plusieurs mois ou même années je sais que cela sera très très difficile pour mon mari et moi...

je crois qu'on aura toujours un vide...il y aura toujours un manque... nos anges sont aussi bien notre force que notre faiblesse...

j'espère que l'autopsie pourra t'apporter quelques réponses et que tu puisses mieux envisager l'avenir... la semaine prochaine est importante pour moi aussi car j'aurais mes résultats sanguin et je serais si ma fausse couche et la perte de Maxence est bien du à un problème de coagulation et si je dois avoir un traitement par la suite...
ensuite la semaine d'après on voit le professeur...tellement peur et hâte en même temps...

je comprends totalement tes peurs et inquiétudes...j'espère vraiment que la nature va bien faire les choses d'ici peu pour toi et la vie te sourira bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Avr - 5:11

Aujourd'hui, je me sens perdue.

Je viens de passer 20mn avec le téléphone en main, essayant de trouver le courage de prendre rdv avec ma gynéco.

Papange à émis le souhait qu'on se laisse du temps avant de reprendre les essais. J'ai proposé moi-même de laisser passer l'été... Cette fausse-couche nous as beaucoup secoué, a ravivé le manque béant de Milo et les souvenirs douloureux qui y sont associés. Nous avons tous deux cette impression malsaine que le malheur nous colle à la peau... Je n'arrive plus à envisager une prochaine grossesse sans y associer la peur de perdre encore un bébé, de ne pas la mener à terme, d'être victime de tous les malheurs possibles et imaginables pendant ces 9 mois.

Et je veux être la plus positive et sereine possible pour accueillir un nouvel enfant, ce qui n'est absolument pas envisageable avec mon état d'esprit actuel...

Alors pourquoi c'est si dur d'envisager la contraception à nouveau ?
A chaque câlin, Papange pense toujours au préservatif...Une partie de moi espère secrètement qu'il oublie, qu'il ne soit pas si intransigeant, qu'il me dise la même chose que trois mois auparavant "C'est quand même mieux sans, et puis si ca arrive, c'est ainsi, ca sera une bonne nouvelle pour nous"
Mais il n'oublie jamais... Il laisse même entendre que le retour à la pilule ne le dérangerait pas...

Et me voilà, avec le combiné en main, immobile, confuse... Ma gynéco m'a parlé de l'optimizette après le passage de mon étoile filante "Si vous ne vous sentez pas prêts...C'est une micro-dosée...Vous pouvez la prendre pendant quelques mois..."

Quelques petits mois oui...Mais un sentiment d'échec immense...Penser à ces petites pilules me fout un cafard sans fin, j'ai envie de pleurer...Je me sens revenir à la case départ... Bientôt un an que Milo à été conçu...Deux grossesses...Deux pertes....Et me voilà entrain de faire machine arrière, de revenir à cette bonne vieille foutue contraception , que j'ai subie longuement en attendant que Papange soit prêt à accueillir un enfant dans nos vies.

Presque dix ans... Dix ans à cohabiter avec mon désir d'enfant... C'est presque une question de principe... Je ne veux pas, je ne peux pas retourner à la pilule.... Je ne veux pas d'un implant, je ne veux pas d'un stérilet... Je ne veux pas contraindre mon corps à empêcher de "faire la vie" alors que la mort est si présente dans mon existence. C'est trop dur...

Et pourtant...J'ignore si je serais jamais prête à accueillir une grossesse de nouveau.

Cette ambivalence me fatigue ...J'en ai marre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2735
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Avr - 6:25

Bonjour,
Si tu n as pas envie de prendre la pilule, ne te force pas. Ne va pas à l encontre de ce que tu ne veux pas.
C est assez difficile de surmonter ce deuil, c est peut être trop d en rajouter.
Vous pouvez sans doute continuer avec le préservatif et arrêter quand vous serez prêts, et puis si un petit bébé arrive, ce sera une belle surprise.
Prends soin de toi. Essaie de te changer les idées. Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilo

avatar

Nombre de messages : 1120
Age : 29
Localisation : Calvados
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE et de 3 poussières d'anges
Décédé(e) à : 14 jours de vie (né à 39SA)
Le : 30 janvier 2016
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Milo, mon rêve perdu, mon étoile...    Ven 29 Avr - 6:26

courage Magali,
si je peux me permettre essaye de ne pas reprendre de pilule, surtout optimizette, elle m'a complétement détraqué et j'ai eu bcp de douleurs et saignement avec...
et puis les pilules se sont de la cochonnerie...
avec mon mari on était aussi aux préservatif sauf la dernière fois car on avait pas envi mais après je ne sais s'il voudra y retourner à ses foutus préservatif car notre RDV avec le professeur n'a pas été dans mon sens et il conseil d'attendre 6mois... (sur mon poste j'ai expliqué mon rdv si tu veux aller voir)
si je peux me permettre ne reprend pas forcément de pilule continuiez à vous protéger si ton mari n'est pas près et voyez cet été...
je suis aussi perdue depuis mon RDV et ne sait plus quoi faire et quand aurais je le droit d'avoir mon bonheur... ma vie de famille heureuse...
douce pensée à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Milo, mon rêve perdu, mon étoile...
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: