DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Ma petite chouette...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Audrey-jade

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 33
Localisation : St Laurent du var
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon bel ange Jade
Décédé(e) à : 38+4Sa
Le : 04/10/2015 sans aucune raison médicale.
Découverte d'un SAPL en février 2016, sans certitude que ce soit la cause.
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Ma petite chouette...   Jeu 28 Jan - 9:45

Mon amoureuse, ma princesse,

Je me lance à l'écriture de ce journal virtuel même si ce n'est pas la première fois que je t'écris.
Ce sera notre petit coin a toutes les deux. 

J'ai attendu le bon moment, je ne voulais pas écrire des messages de désespoir, mais plutôt d'espérance. 

Tu as connu l'ancienne moi, celle qui était insouciante mais angoissée, celle qui pronait l'instant présent mais qui était toujours pressée. (Si tu avais vu, on aurait dit Alice au pays des merveilles courant après le lapin et le temps mais perchée sur des talons!)
 Moi, ta mère, la bordélique organisée, la calme névrosée, la mère attentive dispersée, toujours souriante même le coeur triste, et tout cela sans omettre son insolente gentillesse.

C'est cette femme qui t'a portée, bercée, choyée, aimée du plus profond de son être. Cette femme qui avait constamment peur de te perdre.  .. Comme si elle le sentait... mais se mentait à elle même pour se rassurer. En même temps, comment penser, admettre l’impensable alors que toute sa façon d'être était déjà un paradoxe en soi. 

Cette femme s'est envolée avec toi ce dimanche 4 Octobre 2015.

Comme toi, il n'en reste que poussière et souvenirs. 

Tu as pris ton envol dans le silence et la chaleur de mon ventre.

Je suis née à la vie, à une nouvelle vie ce fichu dimanche d'Automne.

Je le déteste ce jour mais je l'aime car c'est le seul où j'ai pu te rencontrer, te serrer, t'embrasser. Il restera lui aussi un paradoxe à part entière.

Ma colombe, maman re-nait de ses cendres tel un Phoenix, un peu plus chaque jour.

La reconstruction est difficile et laborieuse. Elle demande un profond travail de soi...sans brûler les étapes...

Ces fameuses étapes, parlons-en...

L'anéantissement, le chagrin, la douleur morale, les douleurs physiques, la haine, l'injustice, la colère, la tristesse, la culpabilité, la mélancolie... puis vient la douceur... 
Le temps l'apporte par petites esquisses tel un peintre qui appliquerait ses retouches colorées sur un sombre tableau. A petites doses,mais pas trop vite, histoire de ne pas diluer l'ensemble. 
Doucement mais surement, on peut percevoir la lumière là ou étaient les ténèbres, l'amour là ou était la haine, la compassion là ou était l'incompréhension... 
La vie reprend le dessus sur la mort.... mais qu'est ce que la vie? N'est ce pas la mort en soi... Ces notions sont liées intrinsèquement. Je sais maintenant que la vie peut nous faire entrevoir l'enfer bien plus que la mort, qui n'est finalement que douceur, paix et quiétude. Pourquoi la vie ne serait-elle pas ainsi elle aussi...?
Et puis qu'est ce qu'une vie de 90 ans, de 9 ans ou de 9 mois à l'échelle du temps. Tu as apporté tant d'amour autour de toi, beaucoup plus que certains ne le feront en une très longue existence...

Je ne peux qu'accepter cette terrible évidence que tu n'es plus là. Tu m'as apporté beaucoup mon bébé.

J'ai vécu 31 ans à passer à coté de l'essentiel. J'erre depuis ton départ sur le flot de l'apprentissage de l'essence même de la vie: l'amour.

Je sais aujourd'hui que je veux une vie meilleure qu'elle ne l'était. Je veux banir de mon vocabulaire les mots angoisse, négativité, stress, douleur et j'en passe,...
Ce ne va pas être un combat sans embûches...d'autant que notre monde est conditionné ainsi...!

Je sais ce que je veux au plus profond de mon coeur. 

Je veux la paix, ne plus me manquer de respect, ne plus juger, je veux aimer, m'aimer, aimer mes proches, les autres, sans jugement. Leur porter uniquement un regard de compassion.

J'ai toujours été quelqu'un de bon avec les autres mais pas assez avec moi même.

Et ça, je l'ai découvert en te perdant. Au fond de moi, il y avait cette petite fille traumatisée par le passé, avec un grand manque de confiance en elle et pleines d'angoisses sur la vie. Tout ça était bien enfoui... J'ai appris à regarder au fond de moi, grâce à toi. 

Et je vais mieux, même si tu me manques terriblement,  je sais que l'on se retrouvera et surtout que tu es là.... tout près de moi.

J'espère que là haut tu apprends de belles choses et parfait tes connaissances. 

J'espère que mamie et toi profitez l'une de l'autre.

J'espère que tu me soutiendra pour épauler papa dans son cheminement. Lui aussi est très triste. Nous avançons différemment. Aides-le pour que ses projets se concrétisent. 

Plus que tout au monde nous voulons un enfant à tous les deux. Un bébé comme toi mais présent avec nous. Un bébé à qui nous pourrons parler de toi. Il y a ton grand frère bien sûr, mais il ne dira jamais papa à ton papa. 

Nous avons besoin de nous accomplir à travers la parentalité, nous avons décidé de nous y remettre et d'y réussir. Nous ne t'oublierons jamais, saches le. 

J'aimerai tant que tu nous envoie un signe pour nous manifester ta joie de savoir que nous envisageons maintenant une vie sans toi, une vie dans l'amour et la joie. 

Tu restes dans notre coeur a jamais mon petit chat. Nous devons avancer... 

Je t'aime d'un amour inconditionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey-jade

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 33
Localisation : St Laurent du var
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon bel ange Jade
Décédé(e) à : 38+4Sa
Le : 04/10/2015 sans aucune raison médicale.
Découverte d'un SAPL en février 2016, sans certitude que ce soit la cause.
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Ma petite chouette...   Dim 3 Avr - 3:50

Mon petit chat, ma colombe toute belle, 

Demain cela fera six mois que tu t'es envolée au royaume des cieux.
Six mois que je n'ai plus le bonheur de te sentir, de te toucher...

Le temps est passé si vite, je vois les autres enfants grandir et je me retrouve à t'imaginer. 

Comment serais-tu, ferais-tu tes nuits, quand nous aurais tu donné ton premier sourire, tes premiers gazouillis... Tout ça ne restera à jamais que le fruit de notre imagination. 

Nous parlions de toi avec Papi hier, il n'arrivait pas à réaliser que ce drame horrible à nos vies s'était passé il y a 6 mois déjà.

Avec le temps, la douleur est plus sourde, jamais je n'aurai imaginé survivre à tous ces jours, et pourtant j'y suis, nous y sommes, ici, aujourd'hui, là, sans toi ma petite fleur. 

Aujourd'hui c'est dimanche, un dimanche pluvieux, triste et maussade, comme celui du jour où tu es partie.. C'est comme si le temps savait...

Je voulais t'écrire aujourd'hui mon Ange, la dernière fois c'était le 28 Janvier. 

Cette fois là, je te demandais à coeur ouvert de m'envoyer un signe pour nous manifester ta joie de savoir que nous envisagions de repenser à créer une famille, sans toi.

Je te remercie ma puce, car je suis enceinte du 28 Janvier exactement. Je ne pouvais pas rêver mieux comme aval de ta part. 

Tu es et resteras notre première fille, notre petite princesse à la vie brisée et aux rêves envolés.

Je te demande encore de veiller sur ce petit bébé qui grandit au fil des jours au creux de moi, dans ce même endroit où tu te trouvais encore il y a 6 mois.

Mon Amour, je t'en supplie, protèges le, que ce petit bébé vienne heureusement à la vie sur terre, que nous puissions l'aimer encore, encore, encore... et lui dire un jour que sa soeur était magnifiquement belle.

Cette grossesse est difficile car les médecins me la font vivre avec ton histoire, mais ce bébé n'est ps toi, ils ne le comprennent pas. Chaque rendez-vous est une épreuve du combattant d'autant qu'ils ont découvert que ta maman à quelques anomalies qui auraient pû être responsable de ton envol.

Nous savons toutes les deux, qu'au delà de la mécanique qui à provoqué ton départ, explicable par la médecine, il y a quelque chose de beaucoup plus subtil qui nous échappe tous et qui fait que ta destinée devait être ainsi. Tu devais être mon Ange.... 

Tu as changé énormément de choses dans nos vies, la mienne a été stoppée littéralement. Petit à petit, je déblaie le chemin, gravis les étapes. La route et longue et sinueuse mais je suis sûre que le bonheur nous attend au bout. 

Un bonheur auquel tu as participé malgré ton sacrifice...Tu feras à tout jamais partie de nos vies et vivras dans nos coeurs. 

Je prie pour que tu sois heureuse là haut, avec tous les autres petits anges.

Je prie pour que ce fruit d'amour qui prend vie en moi, s'accroche, tienne et naisse en vie et en bonne santé. 

Donnes moi la force et le courage ma petite fleur. Je t'aime à jamais, protège cette nouvelle petite âme. 

Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey-jade

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 33
Localisation : St Laurent du var
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon bel ange Jade
Décédé(e) à : 38+4Sa
Le : 04/10/2015 sans aucune raison médicale.
Découverte d'un SAPL en février 2016, sans certitude que ce soit la cause.
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Ma petite chouette...   Jeu 29 Juin - 19:00

Ma chérie, mon Amour,

Cela fait plus d'une année que je ne t'ai pas écris ici. 

Beaucoup de choses se sont passées, mais dans mon coeur tu ne m'as jamais quittée.

La naissance de ta soeur a été une bénédiction du ciel, je te remercie d'avoir veillé sur elle.

C'est un bébé d'amour, pleine de joie, de douceur et de malice. 

Elle est heureuse d'être ici, parmi nous. Et sans toi, elle ne serait pas. Ton sacrifice m'a permis de rencontrer une belle âme exceptionnelle dans un petit corps merveilleux et pour rien au monde je ne souhaiterais être séparée d'elle. Elle rend notre vie merveilleusement belle, je te prie de veiller sur elle. 
Je pose sur tes épaules d'anges ce lourd fardeau de protection alors que c'est moi la mère, celle qui doit protéger. Je suis sa protectrice dans le visible et toi dans l'invisible si tu l acceptes.

Je te remercie de m'avoir rendue visite dans cette dernière méditation, cela faisait un moment que je ne t'avais pas ressentie. Ton apparition m'a réconfortée même si  je t'avoue avoir manqué de courage ces derniers jours. Ta maman est resistante mais aussi trés fragile... 
Et c'est dans ces moments de fragilité que ton absence résonne lourdement.

Je rêve a ce que tu serais a l'aube des tes 2 ans, je me construis un imaginaire utopique où mes 3 enfants serait présents. 

Je suis certaine que tu aurais été une petite fille merveilleuse, tout comme ta soeur. 

Nous ne devions pas être réunies sur ce plan dans cette vie, j'espère pouvoir un jour t'étreindre à nouveau dans mes bras... et te murmurer que je t'aime... a tout jamais. 

Je sais que tu es la, tout prés de moi.... rattachée par ce fil d amour inconditionnel.

Je t aime ma petite chouette d amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ma petite chouette...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: JOURNAL DE DEUIL-
Sauter vers: