DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 mon petit prince et mon roi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary12012016



Nombre de messages : 1
Localisation : Versailles
Je suis : Maman de
Ange(s) : Elven
Décédé(e) à : 22 semaines de grossesses
Le : 12/01/2016
Date d'inscription : 19/07/2016

MessageSujet: mon petit prince et mon roi...   Jeu 28 Juil - 11:39

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si je vais trouver les mots justes, où s'il serviront à quelques choses. J'y pense depuis le départ de mon petit prince Elven. C'est que j'ai tellement mal...

J'ai trouvé l'âme soeur il y a trois ans. Un homme formidable qui était mal dans sa vie et qui s'est séparé de sa femme. Vivant que pour ses trois enfants, même après sa séparation, il a continué à aller les porter à l'école tous les matins, faire les devoirs, aller à la piscine, au parc, préparer les repas, même en avance, faire les biberons toutes les nuits lorsqu'il habitait encore avec eux, les border le soir, les lessives, les courses... Bref, un papa poule.
Lorsqu'il s'est installé avec moi, son ex à commencé à lui faire la guerre, fausses attestations, droits de visites bafoués, rumeurs, violence, menace, avocats, harcèlement...

Pour que tout ce passe bien, il a accepté tous ses caprices. Malgré que ses enfants lui manquaient cruellement, tout se passait très bien avec eux, malgré tout.

On s'est serré les coudes, la ceinture, on a déménagé plus près, on a gardé notre calme devant ses attaques et on s'est construit une vie à nous. Petit à petit, tout se mettait en place.
En août 2015, on était si heureux quand je lui ai annoncé que j'étais enceinte. Quand j'y repense j'ai horriblement mal, je me sens naïve. On avait pas peur des épreuves, les enfants étaient contents, on avait un plan solide.

Mais notre monde a basculé quand à Noël, j'ai fait une RPM (rupture prématurée des membranes) à 20 semaines. Je suis resté au lit tant que j'ai pu, mais le 12 janvier 2016 j'avais trop de contractions. J'ai accouché en cris et en pleurs, main dans la main avec mon homme d'un beau petit prince, Elven, dont le coeur a arrêté de battre pendant l'accouchement. On l'a bercé, embrassé et on a du le laisser partir. J'étais anéantie. Et mon homme m'a porté à bout de bras. Il m'a aidé à me relever au fil des mois, à me redonner goût à la vie, petit à petit. Il a été pour moi extraordinaire.
En mai, je suis retombée enceinte... pleines de craintes et d'appréhensions. Mais mon homme était toujours à mes côtés, à me rassurer. On a à peine eu le temps de se faire à l'idée du bonheur à venir que j'ai fait une fausse couche précoce. Et je me suis encore repliée un peu plus sur moi-même.

C'est à ce moment que son ex a décidé de partir loin avec les enfants sans aucune raison. Pour mon amour, c'était impensable. Il s'est battu, a demandé la garde, mais le délai était toujours repoussé. Jusqu'à ce que la date soit fixé par le juge, décision en octobre, soit après le déménagement, après la rentrée des classes, en gros c'était perdu d'avance.

Et je l'ai vu baissé les bras, partir en vrille. Je n'arrivais pas à le faire parler... je voulais qu'il vienne avec moi voir mon psy pour une scéance ou deux comme nous l'avait recommandé la sage-femme, mais il disait que ça ne servait à rien. J'ai été tendre, j'ai été dure, puis conciliante, je ne savais pas comment le prendre. Il prenait toujours soin de moi, mais je n'arrivais à lui soutiré un vrai sourire. C'était lui optimiste... pas moi. Je n'ai pas su réagir, je n'ai pas cru que c'était possible.

Le 12 juillet dernier, il s'est enlevé la vie. Même si c'est moi qui l'ai retrouvé.... je n'arrive toujours pas a y croire

Il s'était confié à une amie, lui disant qu'il n'arrivait pas a accepter la mort de notre petit Elven, que c'était trop dur, qu'il ne voulait pas m'en parler par peur de me faire plus de mal.

Et maintenant je m'en veux... de lui avoir laissé porter tout le fardeau... de ne pas l'avoir compris, de ne pas avoir fait plus. Et je lui en veux, de laisser ses enfants derrière, de me laisser seule au monde. Et surtout je lui en veux à son ex... je n'aurais jamais imaginé rencontré quelqu'un de plus manipulateur. Il passait souvent sous silence ses attaques même si je finissais toujours par savoir, mais depuis son décès, c'est sa famille et moi qui nous retrouvont face à elle... elle nous rends tous fous de rage. Elle a continué à mentir et a manipuler de toutes les manières possibles. Le divorce n'étant toujours pas prononcé, elle est toujours sa femme. Sa famille et moi avons organisé ses obsèques car elle ne s'est soucié que de son compte banquaires, son assurance vie, sa voiture. Nous lui avons fournit toutes les informations pour qu'elle aille ensuite nous accuser d'avoir fait de faux documents, de l'avoir tenu dans l'ignorance, elle a tenté d'annuler la cérémonie de la crémation la veille, elle a volé le registre de condoléances, elle a appelé ses amis et sa famille pour dire qu'ils étaient toujours amoureux, qu'ils s'entendait comme un charme, que nous deux étions séparés depuis des semaines, que j'étais suspecte dans sa mort car j'avais peur de lui car il me battait, que j'avais refusé l'autopsie, que je l'ai poussé lors de la cérémonie. Elle s'est moqué de moi et sa famille pendant notre prise de parole pendant cette même cérémonie, elle est arrivé tout sourire, n'a pas versé de larmes, elle a nié l'existance de notre fils... Bref une perverse narcissique dans toute sa spleudeur...

Je m'en veux de ne pas avoir vu tout ça avant. Je n'ai pas su le protéger d'elle. Je connaissais le personnage, mais pas à ce point. Et maintenant, je ne peux pas plus protéger sa famille d'elle. Elle l'a isolé de sa famille et ses amis pendant des années. Elle a finalement décidé de revenir vivre ici avec les enfants...

J'en avais trop sur les épaules et je n'ai pas été là pour mon amour. Tout ce qu'il m'a donné, je n'ai pas pu lui rendre parce que j'étais trop fragile et trop sûre de lui. La seule chose qui me réconforte c'est que maintenant mon roi et mon petit prince reposent ensemble, en Bretagne. Peut-être que son papa a pu entendre son rire, voir la couleur de ses yeux... peut-être qu'il le berce en ce moment même. Je ne sais pas, mais je m'attache à cette idée pour ne pas devenir folle, pour accepter ce qui s'est passé.

Je ne sais pas de quoi demain sera fait... si un peu de bonheur m'attends au bout du chemin, ou seulement si j'arriverai à sortir du lit. Je ne pense qu'à mes deux hommes que j'aimerais rejoindre, mais je ne peux pas. Je ne peux pas infliger plus de mal au gens autour de moi. Ils me manquent tellement... c'est inhumain. Je vais devoir rentrer au Québec, ma terre natale, et laisser leurs cendres derrière moi...

Mary, mamange d'Elven et veuve du grand amour
Pardonnez mes mots, il y a tant a dire et je ne trouve souvent pas ceux qui pourrait exprimer vraiment ma pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nacha1623



Nombre de messages : 1143
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mila, et ma petite etoile
Décédé(e) à : 15 jours du terme, et 11 SA
Le : 23/01/2015, et le 29/08/2016
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: mon petit prince et mon roi...   Jeu 28 Juil - 12:17

Mary, je ne te souhaite pas la bienvenue ici, car chaque arrivée sur ce forum signifie que de nouvelles personnes ont été frappées par ce malheur immense, cette douleur inqualifiable qu'est la perte d'un enfant.
Sache qu'ici, tu trouveras du réconfort, des mamans formidables, qui bercent dans leurs cœurs leurs enfants, qui pleurent, qui tombent mais qui ont la force malgré tout de rester en vie...Nous sommes toutes là pour toi...
Tu n'as rien à te reprocher. Chacun fait comme il peut ici bas.
Si je peux me permettre de te donner des conseils, le principal serait de te dire de pleurer, de vivre ces deuils successifs comme tu le sens. De t'écouter toi-même. De t'entourer de personnes positives. De belles personnes qui auront la sensibilité et l'intelligence de se taire quand aucun mot de suffit pour nous réconforter. Ne laisse personne te dire comment tu dois traverser ce malheur. La clef est en toi.
Pour finir, je souhaiterais te citer cet extrait de Prévert "Le bonheur, en partant, m'a dit qu'il reviendrait"...Bien sûr, rien ne sera jamais plus comme avant. Mais je te souhaite de trouver, dans l'avenir, de doux et jolis moments. Je te le souhaite du plus profond de mon cœur...

Nous sommes toutes là pour toi... Je t'embrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le petit chaperon rouge

avatar

Nombre de messages : 280
Age : 31
Localisation : Essonnes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22SA+4
Le : 11/11/2015
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: mon petit prince et mon roi...   Jeu 28 Juil - 14:40

Désolé de t'accueillir ici mary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouet3

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ville de Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laurent
Décédé(e) à : 41SA + 3jrs
Le : 24/10/2014
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: mon petit prince et mon roi...   Mar 23 Aoû - 22:01

Bonjour Mary,
 
Je ne sais si tu as su trouver les mots justes pour raconter ce drame qui t'es arrivé, mais je sais que moi je ne les trouverai pas pour te répondre.
 
Ton histoire est bouleversante. Je suis infiniment chagrinée par ces décès soudains des deux amours de ta vie. Les mots me manquent, mais j'imagine et je sens toute la peine qui doit t'habiter.
 
La seule chose que j'aimerais te dire, c'est que rien de tout ce que tu viens de traverser est de ta faute. Tu n'y es pour rien pour le décès d'Elven, et tu n'y es pour rien pour le suicide de ton chum.
 
Chacune et chacun de nous se trouve complètement anéantie suite au décès de notre enfant. C'est un deuil qui est difficile à porter au quotidien, qui prend énormément de temps avant de devenir un peu plus léger. C'est un deuil qui est également difficile à vivre pour un couple, car malheureusement notre douleur nous rend incapable de supporter l'autre dans sa propre douleur et dans les autres épreuves qu'il ou elle vit. C'est le cas de chacune des personnes ici.
 
Tu as fait tout ce que tu as pu pour ton chum, à partir de l'état dans lequel tu étais. Tu ne pouvais pas faire davantage. Et tous ces horribles agissements de son ex, qui ont probablement contribué à le mener à bout, étaient hors de ton contrôle.
 
Et tu as le droit entier d'être en colère contre elle. Est-ce que c'est sa faute à elle s'il a fini par poser le geste fatal? On ne saura jamais. Mais en tout cas elle lui a fait beaucoup de tort et elle vous en fait encore aujourd'hui; et ça c'est malheureux, inacceptable. Tu as le droit de vivre cette colère au même titre que tu as le droit de vivre tout ce chagrin qui t'habite.
 
Tu as vécu une très dure année. As-tu des gens pour t'entourer, pour t'écouter et pour prendre soin de toi? Je souhaite que ce soit le cas. Je souhaite que hors du monde virtuel tu sois accompagnée et que l'on t'offre pleins de douceurs et d'amour pour t'aider à traverser chacun des jours qui se présentent devant toi comme une montagne de roc infranchissable.
 
Je te serre virtuellement très fort dans mes bras xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaeMilo

avatar

Nombre de messages : 485
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Milo
Étoile Filante
Décédé(e) à : 30 SA + 6 jours de vie
8SA
Le : 22/11/2015
17/03/2016
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: mon petit prince et mon roi...   Mer 24 Aoû - 4:14

Mary,

Je suis infiniment touchée par ton histoire...Il m'arrive de me demander pourquoi la Vie s'acharne ainsi sur des personnes innocentes, ce que tu traverses est terrible...Nul ne devrait avoir à subir de tels drames.

Il y a quelques semaines, mon compagnon à traversé une crise de désespoir assez intense, il s'est enfermé dans la salle de bain, s'est installé nu dans la baignoire avec un cutter en menaçant de se couper les veines. Même si c'était plus un appel à l'aide qu'une véritable TS, mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai réalisé avec effroi que malgré toute ma présence et mon soutien, je n'étais pas parvenue à l'apaiser suffisamment pour qu'il en vienne à de telles extrémités.

Quand l'impuissance se mêle à la culpabilité, c'est insupportable... Et cet amalgame de sentiments est présent dans le deuil de nos bébés autant que lorsqu'on "subit" le suicide d'un être aimé... Je te trouve incroyablement forte et courageuse de tenir bon malgré ce double deuil, et de trouver l'énergie pour venir nous en parler.

Je ne sais que te dire sinon qu'il ne faut pas que tu oublies que tu n'es coupable en rien, bien au contraire. Ton homme et toi êtes des victimes... Victimes du deuil cruel de votre petit Elven, victime de la mesquinerie de son ex-femme, victimes des turpitudes de la vie qui font que vous avez du subir tant en si peu de temps. Tu n'es coupable de rien, chère Mary, et que ceux qui essaient de te le faire croire le contraire aillent au diable, car ils n'ont pas vécu une once des terribles épreuves que tu traverses avec bravoure, malgré ta peine immense...

J'espère que malgré tout tu trouve du soutien auprès de la famille de ton homme et aussi de la tienne. Protège-toi des gens malfaisants comme cette femme et n'hésite pas à laisser parler ton amour pour ton fils et ton homme aux travers de petits gestes, de petits mots qui feront vivre leur mémoire dans ton coeur.

Je t'envoie toute ma compassion et mon affection
Magali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
mon petit prince et mon roi...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: