DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le choix de laisser partir son bébé

Aller en bas 
AuteurMessage
maggy

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 38
Localisation : Drummondville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Sheldon Bailey
Décédé(e) à : 23,5 semaines de grossesse
Le : décédé le 15 août 2016 et né le 16 août 2016 à 7:17 am
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Le choix de laisser partir son bébé   Jeu 25 Aoû - 15:54

Aujourd'hui j'ai écris mon histoire d'étincelles, une lettre pour mon fils Sheldon. Elle raconte notre histoire. Je vous la présente, pour moi c'est une libération...

Sheldon mon amour, mon ange

   La plus grande perte, le plus grand deuil de ma vie. Te faire une place dans mon coeur, dans ma tête, plutôt que bien au chaud dans mes bras. Maman ne veut surtout jamais t'oublier, elle veut te garder au près d'elle toute sa vie et plus encore si possible. Elle espère  pouvoir te retrouver un jour pour te bercer à jamais et t'embrasser mon bel amour. Tu me manques, je ressens un si grand vide depuis que tu nous as quitté.
   Ton père et moi, attendions depuis deux ans ton arrivé. Un long chemin semé d'embûches. Tout  a commencé par un fausse couche en Novembre 2014. Nous nous sommes rendus compte à la première rencontre médicale  de douze semaines d'amménorhée que notre petit bébé était sans vie depuis la septième semaine environ. Ensuite, il ya eu un long moment d'attente avant que je retombe enceinte. Nous avons enfin eu la bonne nouvelle en Octobre 2015 mais en Décembre 2015, j'ai fais une fausse couche à neuf semaines d'amménorhée. Encore une fois, une énorme déception et une remise en question sur nos capacités à avoir un autre enfant. 
   Et toi, tu arrivas bien vite au mois d'Avril 2016, une heureuse nouvelle, un baume sur nos blessures. Tout se passait à merveille, pas de saignement, un  vrai miracle. Maman ayant aidé un peu les choses avec de la progestérone, de l'héparine et de l'aspirine, ayant pour but d'éviter les décollements placentaires. Loin de me douter une seule seconde que tout virerait au cauchemar.
   Jeune, j'ai eu une fille, conçue par accident mais tellement désirée quand même, elle a maintenant 13 ans, ta grande soeur Megan. Ton père et moi, avons aussi eu par accident ton grand frère Nolan, il a maintenant 4 ans. Nous  les adorons. Deux grossesses merveilleuses, avec certe des petits saignements mais rien de grave. Alors pourquoi aujourd'hui, est ce si difficile d'avoir  cet enfant, que nous désirons tant....
   Pour cette grossesse, nous avons eu un suivi serré. Nous avons fais des échographies à sept , neuf et douze semaines pour voir ton petit coeur afin de rassurer papa et maman et nous l'étions. Maman avait même décidé d'amener les enfants à l'échographie de morphologie à vingt et une semaine le 25 juillet 2016, papa ne pouvant pas être présent. Maman était certaine que tout allait bien. L'échographie fût longue, c'est alors qu'elle comprit que quelque chose clochait. Ce fût comme un coup de masse sur la tête. Le monde s'écroulait. La radiologiste marqua sur son papier, présence de pieds bots bilatéraux, petites mains fixes, repliées sur le thorax, dilatation bassinet rein droit à 4 mm, léger épanchement péricardique, non bien évalué. Maman reparti avec ses enfants, en larmes. Megan tenta de s'occuper d'elle. Pauvre petite, ce n'est tellement pas son rôle...
   Nous avons dû attendre  une semaine  avant de pouvoir en savoir un peu plus. Nous avions un rendez-vous à l'hôpital Ste-Justine, à la demande de notre gynécologue. L'attente, l'angoisse, la fabulation, l'espérance et la fatalité. Personnellement, je crois que je m'étais préparer au pire par instinct. Tes petites mains m'inquiétaient plus que tout le reste. Suite à un suivi avec l'équipe de diagnostic foetal, le verdict tomba, arthrogrypose aux 4 membres. Le généticien était très inquiet du pronostic. Toutefois, il faut savoir qu'ils n'ont rien trouvé d'autre, pas de trisomie, pas de problème rénal ou cardiaque. Nous ne pouvions pas concevoir de te mettre au monde avec des malformations graves aux bras et aux pieds. Sans grande amélioration possible. Tu comprends mon amour que ce n'aurait pas été une vie pour toi. La vie est tellement déjà difficile pour des personnes en parfaite santé. Nous devions également penser à ta soeur , à ton frère et à nous aussi. Ce n'est tellement pas une décision que nous parents devrions avoir à faire. Que Dieu nous vienne en aide...
   Ensuite, il y a eu deux semaines d'attente et de réflexion. nous attendions des résultats, qui sont tous rentrés négatifs mais la réalité était là quand même, tu avais de graves malformations. Pendant ces deux semaines, j'ai pleuré et pleuré. Je pouvais te sentir bouger et te parler. Ca ma  15 Août 2016. Nous avons choisi d'accoucher à Ste-Justine. Par choix, nous ne voulions pas que tu souffres et nous n'avions pas la force de te voir agoniser à ta naissance. Nous avons choisi de te faire partir avant l'accouchement, tout doucement, bien au chaud. Tu es donc décédé le 15 Août 2016 et tu es né le 16 Août 2016 à 7:17 le matin, à 23, 5 semaines . Papa et moi, nous t'avons bercé et embrassé, nous t'avons collé contre notre coeur à tout jamais...
   Tous les jours, maman pleure en pensant à toi. Nous avons tout un tas de souvenirs de toi, avec de belles photos. Maman a acheté une boite pour conserver tous ces souvenirs. Maman affiche fièrement tes photos faites par une photographe de la Fondation Portraits d'Étincelles dans la maison. Tu es notre bébé, notre ange, notre garçon, au même titre que Megan et Nolan. Nous avons eu trois enfants, dont un parti beaucoup trop tôt....

Marie-eve, maman de Sheldon, son amour, son ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaurAlexis

avatar

Nombre de messages : 1082
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexis
Décédé(e) à : Presque 6 mois de grossesse
Le : 07/09/2015
Date d'inscription : 19/07/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Jeu 25 Aoû - 17:56

C'Est une très belle déclaration d'amour à ton fils, il est magnifique ton petit Loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xpascalex

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Saint-Jerome
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ély
Décédé(e) à : 22 sa +3
Le : 06/05/2016
Date d'inscription : 23/05/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Jeu 25 Aoû - 20:12

Ton histoire m'a beaucoup touché et ton petit Sheldon est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maggy

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 38
Localisation : Drummondville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Sheldon Bailey
Décédé(e) à : 23,5 semaines de grossesse
Le : décédé le 15 août 2016 et né le 16 août 2016 à 7:17 am
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Jeu 25 Aoû - 21:48

Merci LaurAlexis et xpascalex! Ça fait du bien de mettre nos pensées sur papier. Je fais mon deuil un jour à la fois. Je suis souvent seule chez moi et j ai beaucoup trop de temps pour penser... de savoir que je ne suis pas seule grâce à ce site, me réconforte. MERCI À VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Ven 26 Aoû - 5:47

Bonjour Maggy.

Moi je suis Marjorie,  je suis la maman qui ne dit jamais bienvenu car il n'est jamais "bienvenu" de devoir venir ici car cela signifie toujours qu'on a perdu un enfant !

Sache que moi j'ai perdu ma fille en janvier et je n'arrive toujours pas a l'accepter: meme si ma tête sais que je ne peux rien y faire, mon corps et mon cœur se révoltent encore.
Mais ici tu trouvera des oreilles (enfin des yeux...) attentives et comprehensives.

Je vais te dire juste pour commencer que tu aura autour de toi (tes proches) des personnes qui te diront des choses qui te blesseront, mais ce n'est pas leur faute: ils ne peuvent pas comprendre. Quand une personne te dit quelque chose qui te blesse, te dérange, rappel toi que ce que tu as vécu c'est qu'une "putain d'injustice" (oui je sais que l'un des mots et vulgaire mais répète le toi et tu verras avec ce mot là ça prend plus de sens) et que si la personne ne l'a pas vécu elle ne peut pas comprendre.
Tu verras aussi d'autres personnes se reveler de précieux soutien. Ces personnes , même si parfois elles n'ont pas vécu la meme chose seront là pour t'écouter, te poseront des questions, s'intéresseront a toi et ton fils, ton petit Sheldon.

Alors ne désespère pas, vide ton sac ici car jamais personne ne te jugera d'être en colère, d'être abattue, d'être triste ou meme d'être heureuse (car je te souhaite de retrouver le sourire un jour, meme si ce sourire ce perd dans les journées de larmes au début).
Et surtout : soit égoïste! Pense a toi, a ta famille proche, fait tes choix. Prend le temps de te reconstruire car l'avenir se dessine en dent de scie.

Avec toute ma comprehension de mamange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie80



Nombre de messages : 5
Localisation : Amiens
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandre
Décédé(e) à : 24 SA
Le : 24/10/2013
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Ven 26 Aoû - 6:58

Bonjour, 
je suis entièrement d'accord avec Maggy, tu as le droit de tout, d'être malheureuse, triste, en colère, abattue mais tu as aussi le droit de ne pas laisser (avec le temps évidemment) tous ses sentiments envahir ta vie car le plus beau des sentiments est l'Amour, pour tes enfants, pour tes proches, pour la vie même si aujourd'hui elle te semble difficile et dure elle en vaut la peine, tes enfants (tous tes enfants !) en valent la peine ! 

c'est difficile mais il faut continuer à voir le positif partout ... 
courage, persévérance et Amour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maggy

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 38
Localisation : Drummondville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Sheldon Bailey
Décédé(e) à : 23,5 semaines de grossesse
Le : décédé le 15 août 2016 et né le 16 août 2016 à 7:17 am
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Ven 26 Aoû - 19:49

Bonsoir Madly et Rosalie80, j'espère que la vie n'est pas trop difficile de votre côté!

Moi je dirais que malgré les circonstances, je m'en sors pas si mal. C'est certain que tous les matins, je me réveille et la réalité me rentre dedans. Mes premières pensées vont toujours vers mon petit Sheldon. Je pleure à tous les jours, je pense à lui quasiment tout le temps.
 
J'essaie  tout de même de continuer à vivre. J'essaie de sortir, de voir mes amis et ma famille. C'est si dure quand je vois des femmes enceintes. Je les envie tellement et je me surprend à ressentir de la colère aussi. Comme tu l'as si bien dis, Marjorie. C'est une putain d'injustice! Je ne souhaite tellement pas ça à personne mais pourquoi ça tombe sur nous.

J'essaie de toute mes forces Rosalie80 de voir le positif et de me concentrer sur l'amour.Par chance, j'ai deux beaux enfants à côté de moi et un chum aimant. Je sais qu'un jour tout sera plus facile, du moins je l'espère...

Merci de tout coeur pour vos réponses, ça me fait vraiment du bien de vous lire. 

Une douce pensée pour vos amours Abigail et Alexandre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Sam 27 Aoû - 4:23

Tu évolueras. Tu n'oubliera jamais et c'est une plaie qui ne cicatrisera pas. Mais tu t'adaptera et apprendra à vivre avec.

Moi au debut le choc psychologique a été très fort (je ne sortait plus de chez moi, je dormais tout le temps...). Au début voir d'autres femmes enceintes et des bébés ne me faisait rien. Mais après 3 mois de perte je me suis mise a ne plus supporter de voir des enfants et des femmes enceintes. C'est très dur encore aujourd'hui : le rappel de tout ce que ma fille ne fera jamais !

Mais sache que meme si nous avons toutes vécue la meme chose et rencontrons toutes les memes difficultés, chaque histoire est différentes et chaque personne réagi différemment. Car chaqu'un de nos enfants était unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie80



Nombre de messages : 5
Localisation : Amiens
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandre
Décédé(e) à : 24 SA
Le : 24/10/2013
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Re: Le choix de laisser partir son bébé   Lun 29 Aoû - 8:27

en effet, ça ne cicatrisera pas ... mais le souvenir de mon fils devient un doux sentiment... moi ça fait presque 3 ans et parfois je le pleure encore et parfois je souris en pensant à lui... il n'y a aucune règle ! je n'ai pas de problème avec les femmes enceintes, ni les bébés.. sauf les bébés que je rencontre dans le milieu médical... ça m'angoisse... 
et je dois dire que je me suis toujours interdite de me dire qu'il devrait être avec nous, tiens là il aurait aimé aller à la piscine, tiens Noël l'aurait émerveillé... dès que ces pensées me viennent, je me reprends tout de suite, ce genre de pensées ne servent à rien, même si je sais bien qu'elles viennent naturellement... je les contre parce qu'elles n'apportent que des remords, que des pensées négatives. Par contre à son anniversaire, évidemment je compte l'âge qu'il a, on prend un petit apéro à sa "santé"... en mémoire et soit à son anniversaire, soit à noël, ou les deux on fait s'envoler une lanterne dans le ciel... ça permet de créer et de conserver le lien avec lui pour son frère et sa soeur...
courage le temps est notre meilleur ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le choix de laisser partir son bébé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: