DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Petit bouchon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ClaireJuin



Nombre de messages : 6
Localisation : Guyancourt
Je suis : Maman de
Ange(s) : Petit bouchon
Décédé(e) à : 8SA
Le : 15/10/2016
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Petit bouchon   Mer 2 Nov - 10:17

Je ne serai jamais une G2P2

Patiente de 30ans, G2P1
Grossesse spontanée en 2013. Naissance d'une enfant de sexe féminin à 40SA+4. Accouchement par voie basse déclenché pour pré-eclampsie. Cordon en circulaire étranglé. Score d'APGAR: 5/10 à la naissance. Après aspiration, reprise d'une respiration spontanée: score d'APGAR: 9/10 à 5min.
2ème Grossesse spontanée, conception estimée au 3 septembre 2016. 
Echographie de datation le 4 octobre 2016 montre un embryon de 6SA avec une activité cardiaque. Naissance prévue le 3 Juin 2017.  
Consultation aux urgences le 22 octobre 2016 à 20h car saignement et douleur abdo. L' Echographie montre un embryon de 9SA sans activité cardiaque. Grossesse arrêtée depuis une semaine environs. Curetage effectué le 23 Octobre en chirurgie ambulatoire.
Nouvelle consultation aux urgences 27 Octobre car reprise des saignements, douleurs abdo et fièvre supérieur à 39. La prise de sang indique une CRP et des leucocytes augmentés. L'échographie confirme l'infection et montre la présence de nombreux caillots de sang. Trois prélèvements ont été réalisé sur le col utérin pour identifier le germe responsable de l'infection.
La patiente refusant un nouveau curetage et une hospi, un traitement par antibio, cytotec et antalgique est démarré le jour même à domicile.
Echographie et prise de sang de contrôle prévues le vendredi 4 Novembre.

Ça c'est mon dossier. Ça se sont les faits.

Mais à aucun endroit, il n'est noté que ma fille est une adorable chipie de 2 ans qui avait deviné que mon ventre abritait petit bouchon. Il n'est écrit à aucun endroit qu'elle m'avait dit que c'était un secret et qu'il ne fallait le dire à personne. Mais qu'elle savait que maman avait un bébé dans le ventre car maintenant, elle est grande.
Petit bouchon n'a pas de visage. Pas de prénom. Je ne sais pas si c'est une fille ou un garçon. Je n'entendrai jamais son rire. Je ne sentirais jamais l'odeur de ses cheveux. Mon ventre ne deviendra jamais rond de sa présence. Je ne sentirai aucun de ses coups de pied.
Je sais que "c'est la vie" "ça arrive souvent" "c'est mieux qu'il soit mort si petit avant que tu ne te soit attaché à lui" "tu as ta fille". Oui, mais je m'étais attaché à lui et même si ma fille est mon rayon de soleil, j'aurai bien aimé rencontrer petit bouchon tout de même.

Il y a à peine dix jours, mon monde a explosé. 
Nous n'avons pas de famille autour de nous, pas d'amis suffisamment proche. Aussi quand à 20h le samedi 22 Octobre, ma fille m'a dit que j'avais eu un accident et que j'ai constaté que mon pantalon était plein de sang, c'est en famille que nous avons été aux urgences. Il y avait du monde, c'est normal, c'est samedi soir.
Ma puce a attendu de 20h à 5 h du matin dans une salle bondée des urgences avec son papa et ses jouets.

L'externe de gynéco m'a reçu vers 23h. Il était à l'aise comme un externe, un apprenti médecin. Après l’interrogatoire, il m'a examiné. L'interne était occupé sur une césarienne en urgence. Pour m'éviter d'attendre, il a réalisé mon échographie. Après beaucoup de difficulté, il est parvenu à voir petit bouchon. Comme une idiote, j'ai ressenti une grande joie. Il était si petit. Il était si beau mon petit bouchon, mon petit embryon. Je n'avais pas compris. 
Puis j'ai vu le visage de l'externe. J'ai vu que sur l'écran le placenta avait toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Mais on entendait aucun cœur. Rien. Juste le sifflement de l’appareil. Il m'a dit qu'il n'était pas sûre, que l'interne allait recommencer. Je lui ai demandé si il est possible qu'il voit le flux sanguin du placenta sans voir le cœur de l'embryon. Il a baissé la tête et m'a dit non.

J'ai attendu deux heures. Seule. Dans un couloir. A pleurer.
L'interne est arrivée. Elle était pressée. C'est normale. On était samedi soir. Sa césarienne n'était pas fini et il y avait d'autres patientes à voir. Elle a fait mon écho rapidement. Puis son visage s'est fermé. Elle m'a regardé avec un visage plein de tristesse. D'une petite voix, je lui ai demandé si il y avait une activité cardiaque. 
"Non. Il n' a plus d’activité cardiaque. Vous êtes à 10SA?
- Oui, c'est ça.
- Il a la taille d'un embryon de 9SA. Ça fait une semaine que son cœur s'est arrêté. Je suis désolée, je dois repartir. Habillez-vous, je termine mon intervention puis je viens vous expliquer la marche à suivre pour l'expulsion"

Je me suis retrouvée seule. Les jambes nues. L'intimité nue. Dans une pièce froide. Sans pouvoir bouger. Je m'étouffais dans mes sanglots. "L’expulsion" Comme un locataire indésirable. Comme un clandestin renvoyé son pays. "L’expulsion". Je ne sais plus combien de temps je suis resté là. Longtemps car une infirmière est venue me voir et m'a demandé de retourner en salle d'attente. "je ne connais pas votre dossier mais il ne faut pas rester là. D'autres patientes ont besoin de la salle".

J'ai rejoins mon époux. Il était deux heures du matin. Je pensais que ma fille dormirait, que je pourrais pleurer sur son épaule. Je suis arrivée dans la salle d'attente en larme. Deux phrases résonnaient en boucle: "l'expulsion" "plus d'activité cardiaque".
Ma fille ne dormait pas. Mon époux a vu ma tête et a compris tout de suite. J'ai mordu mes lèvres. Je me suis forcée à sourire. Ma fille s'est jeté dans mes bras. Elle s'est endormie en 2 sec. Mon mari m'a dit qu'elle pleurait depuis 30min en me réclamant.
Nous avons attendu. Dans la salle bondée. Les gens me regardaient avec curiosité. Mon mari m'a donné un mouchoir. J'ai réalisé que mes larmes coulaient encore. 
Une infirmière est venu nous voir 
"- Vous attendez quoi? Vous avez déjà vu le médecin non?" 
La colère m'a pris. Je suis désolée pour elle mais les mots sont sorti seuls.
"J'attends que l'interne de gynécologie sorte un bébé bien vivant du ventre de sa mère. Puis, elle doit m'expliquer comment ils vont sortir un bébé mort de mon ventre".
Elle est reparti sans un mot.
Deux heures plus tard, une infirmière m'a appeler pour un bilan. Je lui ai demandé ce qu'elle prélevait. "un bilan pré-opératoire". Ok... donc je vais être opérée. De mieux en mieux...

L'interne est finalement venu nous voir. Elle m'avait réserve un bloc le lendemain pour un curetage. Nous sommes enfin rentré chez nous à 5h. Trois heures plus tard, mon époux épuisé a mis notre fille dans la voiture et m'a déposé devant l’hôpital. A ma demande, il est rentré dormir avec notre princesse.
Je suis passé au bloc à 13h et j'ai pu rentré chez moi le soir même. Je n'ai pas arrêté de pleurer une seule seconde.

La vie a repris plus ou moins son cours. Je suis retourné travailler le mardi sans soucis. Le lendemain, je me suis sentie douloureuse et fiévreuse. J'ai refusé de retourner aux urgences le soir même. Pas une nouvelle nuit comme ça. Pas toute seule. Pas encore.
Le lendemain, la fièvre avait augmenté. Nous avons déposé notre fille chez la nounou et sommes parti ensemble.
Infection et présence de sang en grande quantité dans l'utérus. Le médecin me dit qu'il réservait un bloc en urgence pour un curetage. J'ai refusé de retourner au bloc. On essaye l’alternative médicamenteuse. Ça fait franchement mal mais tout sauf revivre ça.


Depuis, j'essaye de faire bonne figure. J'ai proposé à ma fille d'en parler. Elle m'a dit que petit bouchon était parti. Je lui ai dit que oui.
Je me force à sourire devant elle, en societé.
Mais je me sens morte.

Quand la douleur s'arrête? Comment faire pour la calmer? 
Comment arrêter de penser à cette dernière image de petit bouchon?
un petit embryon flottant sur un écran et pas de cœur. Juste le sifflement de l'appareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le petit chaperon rouge

avatar

Nombre de messages : 280
Age : 31
Localisation : Essonnes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22SA+4
Le : 11/11/2015
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Mer 2 Nov - 10:42

Désolé de t'accueillir ici.Ton histoire me fait mal au coeur.
La douleur ne s'arrête pas du jour au lendemain ,elle s'estompe au fil des mois.Tu ne peut pas la calmer cette douleur ,il n'y a pas de médicament miracle pour cette douleur .
Plus tu voudras arrêtez de pensez,que cette image te reviendra en pleine poire.
Moi aussi j'ai voulu arrêtez de penser a cette image .1 mois après çà m'est revenu dans la tronche. 
Alors laisse tes émotions parler ,si ça ne va pas tu as largement le droit de le dire.
Tu peux venir te plaindre ici sur le forum ,ici personne ne te jugera car on a tous quelque chose en commun malheureusement ,la perte de notre ange .
Je te souhaite bien du courage pour surmonter cette terrible épreuve .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALittleOne

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Localisation : CAULNES
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit bébé
Décédé(e) à : 11SA
Le : 06/10/2016
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Mer 2 Nov - 12:23

Je ne peux que compatir à ta douleur moi qui ai vécu la même chose trois semaines avant toi. Je sais que ça fait mal et c'est bien d'en parler.

Ta petite est vraiment mignonne, elle doit d'apporter beaucoup de réconfort.

J'espère que tu te remettras physiquement assez vite et pour le reste, on est là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://alittleone.publicoton.fr/
ClaireJuin



Nombre de messages : 6
Localisation : Guyancourt
Je suis : Maman de
Ange(s) : Petit bouchon
Décédé(e) à : 8SA
Le : 15/10/2016
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Mer 2 Nov - 15:45

Mon père (marin professionnel) lui a écrit un poème:

Je voulais t’apprendre a vriller
Un Solent bien rentre
A griller un filet
De Poisson juste péché

Tu n’es pas venu
Tu as disparu
Je voulais te permettre a utiliser
Ma tasse de café culottée
Pour un chocolat sucré
Pour te réchauffer
Tu n’es pas venu
Tu as disparu
J’aurai voulu me promener
Pour te voir essayer
De mettre du sel
Sous la queue des mouettes
Tu n’es pas venu
Tu as disparu
Pour avec toi jouer
J’aurai arrêté la course
Pour me balader
Lors de croisières trop courtes
Quand j’ai su
que tu ne viendras pas
je n’ai pu
qu’a pleurer tout bas
Tu n’es pas venu
Tu as disparu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ClaireJuin



Nombre de messages : 6
Localisation : Guyancourt
Je suis : Maman de
Ange(s) : Petit bouchon
Décédé(e) à : 8SA
Le : 15/10/2016
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Mer 2 Nov - 15:50

Merci à vous deux pour votre accueil.
C'est terrible mais j'ai la sensation que seul ceux qui passe par cette horreur peuvent comprendre cette douleur.

Je me sens coupable. De ne pas avoir su le protéger, de ne pas avoir été capable de le lui donner la vie, de ne pas l'avoir aimer suffisamment.

C'est terriblement banal et pourtant, j'ai l'impression que c'est unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALittleOne

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Localisation : CAULNES
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit bébé
Décédé(e) à : 11SA
Le : 06/10/2016
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Jeu 3 Nov - 5:20

On passe toute par les mêmes sensations je crois. 

"Ne pas l'avoir aimé suffisamment" comme tu dis c'est quelque chose que j'ai pensé et que je pense encore parfois très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://alittleone.publicoton.fr/
choupi26

avatar

Nombre de messages : 963
Age : 27
Localisation : hauterives
Je suis : Maman de
Ange(s) : Constantin
Décédé(e) à : 16 SA
Le : 20/08/2015
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Jeu 3 Nov - 5:31

Je suis désolé de te souhaiter la bienvenur ici.


Les filles ne pensaient jamais que vous n'avez pas assez aimé vos bébé ! Certes ils ont eu peu de temps à passer avec nous, mais, je crois qu'ils ont ressenti tout l'amour qu'on leur porte.

Si mon ange était arrivé à terme demain il aurait eu 9 mois... Toute les date part lesquelles vous passeré seront dur.

Mais soyez forte, le bonheur reviendra, même s'il met du temps. Ne culpabiliser jamais de rire ou de sourire, ni même de pleurer ou de hurler.

Si vous avez envie de discuter un peu plus je suis dispo en mp.


Bisous les filles et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damedesus



Nombre de messages : 1325
Localisation : paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Babybel
Décédé(e) à : 12 semaines
Le : 17/03/2015
Date d'inscription : 24/09/2015

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Jeu 3 Nov - 7:25

Plein de courage dans cette épreuve...

J'ai vécu la même chose que toi l'année dernière avec les deux opérations chirurgicales également.

Je comprends tous ses sentiments qui te traversent, le temps adoucira cette peine même si les échographies restent un calvaire car peur de voir ce bébé sans son. Un de souvenirs les plus traumatisants pour moi.

Courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALittleOne

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Localisation : CAULNES
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit bébé
Décédé(e) à : 11SA
Le : 06/10/2016
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Jeu 3 Nov - 7:30

Oui, c'est vrai Damedesus, le pire ce sont les échographies, je pense que je serais terrifiée à chacune d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://alittleone.publicoton.fr/
ClaireJuin



Nombre de messages : 6
Localisation : Guyancourt
Je suis : Maman de
Ange(s) : Petit bouchon
Décédé(e) à : 8SA
Le : 15/10/2016
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Ven 4 Nov - 5:59

Merci encore de votre accueil.

J'ai contacté une psychologue aujourd'hui pour prendre rendez-vous pour toute la famille.
Je n'arrive pas à trouver les mot pour en parler avec ma puce.
Mercredi, elle s'est reveillée de sieste en pleurant "Pardon Pardon". Quand je lui demandé si elle avait fait une bêtise, elle m'a dit qu'elle avait "fait bobo au ventre de maman et que bouchon est parti".
Elle m'a expliqué qu'elle avait fait trop de bêtise et que c'est pour ça que maman allait voir les docteurs et qu'elle pleurait.
On lui a expliqué que petit bouchon était parti. 
"Parti où?
- Au ciel."
Quand je l'ai vu lever les yeux en direction du plafond, j'ai compris que mes mots avaient été maladroit. Plus tard, je lui ai dit que petit bouchon était mort et que il n'y avait plus rien dans mon ventre (elle voulait faire un bisou à mon ventre pour dire bonjour à petit bouchon). "C'est quoi mort?" J'ai été incapable de lui expliquer.

Je sens que j'ai besoin d'aide. Je la sens inquiète: elle est chipie ou au contraire très câline. Si ça se trouve c'est moi qui interprète et elle est chipie comme une petite fille de 2
ans est chipie (le fameux terrible two). Mais on a vraiment vu un changement d'attitude depuis deux semaines.

Je m'en veux de ne pas avoir réussi à la préserver de cette horreur.
Je n'ai pas su protéger petit bouchon et lui donner la vie et j'ai l'impression de ne pas réussir non plus à protéger ma (encore si petite) fille. Je me sens misérable.

Aujourd'hui, j'ai annulé le rendez-vous d'échographie du 1er trimestre. J'ai presque raccrocher au nez de la secrétaire car je n'arrivais plus à articuler sans pleurer.
Je ne verrais jamais petit bouchon faire des galipettes dans mon ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
csag



Nombre de messages : 91
Localisation : 77
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nous n'avons pas eu le temps de nommer notre premier ange.
Notre 2ème on l'avait surnommé notre "pou"
Notre Laura est notre troisième ange.

Je suis aussi tatange d'Augustin
Décédé(e) à : nos 2 premiers anges sont partis à quelques semaines
notre Laura a 23 SA
petit Augustin au 9ème mois
Le : 2010, 2012, 26/10/2016
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Petit bouchon   Mar 15 Nov - 12:01

Bonjour,
J'ai lu ton message et il me touche.
Nous avons perdu 2 bébés à quelques semaines de grossesse à chaque fois et nous venons de perdre juste après toi notre Laura, ce 26 octobre a 23 SA.
Tout bascule si vite, l'incompréhension, le choc, la colère, la tristesse...
J'ai 2 filles de 3 et 5 ans, je n'arrive plus à m'en occuper correctement actuellement. C'est essentiel de ne pas être seule je trouve, dans la vraie vie avec un soutien concret.
Et sur internet, avec un soutien virtuel, lire vos témoignages me fait du bien, nous ne sommes pas seules c'est vraiment important.
La douleur est là, elle sera réactivée de nombreuses fois dans nos vies, de manière plus ou moins forte. Recevoir cette douleur, c'est aussi ne pas oublier avec le temps.

courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petit bouchon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: