DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 "revivre" après la perte de notre ange

Aller en bas 
AuteurMessage
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: "revivre" après la perte de notre ange   Lun 22 Mai - 14:57

Bonsoir les mamanges,

ce soir je ressens le besoin d'écrire de raconter ce que je ressens 4 mois après la perte de mon ange. Ce mois-ci est très compliquée pour moi: il y a un an j'apprenais que j'étais enceinte le 30 mai, ce jour là était un des plus beaux jours de ma vie après 5 ans d'attente les résultats de ma prise de sang suite à ma 1ere insémination étaient +++ quelle joie je criais de joie, pleurais de joie toute seule dans ma maison, même mon chat se demandait ce qu'il se passait.. 1 an après plus rien, mon ange, mon petit bébé que je surnommais désirée c'est envolée. Mon petit ange que j'ai attendue 5 ans et seulement tenu dans les bras 30 min sans vie. Elle me manque beaucoup. 


La journée j'arrive à prendre sur moi au boulot, mais le soir c'est autre chose, en me couchant je craque, j'essais d'être forte mais en ce moment c'est dur. Je suis à fleur de peau, la moindre remarque même si pas méchant, je pars au quart de tour. Il y a des jours où je n'arrive pas à me concentrer à 100% au boulot. Tout me semble futile, surtout quand j'entends les "soucis" de rien du tout de collègues ou de la famille (cousins/cousines..) Cette épreuve m'a changer ce qui est certain c'est que je ne suis plus la même, je préfère rester dans mon coin, m'isoler.. sauf avec mon mari, heureusement qu'il est là et qu'il me soutien sinon je crois que je tomberais bien bas..

Je ne sais pas vous mais moi je n'ai plus le goût à grand choses, juste d'être avec mon mari et mes proches parents et sœurs qui me réconforte et m'encourage.

Avez-vous vécu ces mêmes sentiments?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melou



Nombre de messages : 547
Age : 32
Localisation : ALBI
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léo
Décédé(e) à : Interruption Médicale de Grossesse à 15 semaines
Le : Décédé à Albi le 5 avril 2017 à 10h40
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mar 23 Mai - 0:40

Bonjour à toi Maman de Cassandre,
Je ne suis une Mam'ange que depuis un mois et demi mais je ressens déjà que cette épreuve m'a changée, une partie de moi est resté avec Léo lorsque je suis partie et que lui est resté là attendant d'être transféré au crématorium.

Je me sens vide. Je n'ai aucune envie d'entendre les gens parler de leurs petits soucis, qui me paraissent si futiles. Le seul vrai endroit où je trouve du réconfort c'est ici.
Je ne peux malheureusement pas te donner mon point de vue sur l'après car Léo nous a quitté le 05/05/2017 donc c'est tout frais, pour l'instant je vis au jour le jour.

Je te souhaite beaucoup de courage et j'envoie mille bisous à Cassandre, mon petit Léo et à tous les petits anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ad59590

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 36
Localisation : Raismes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 40 semaine
Le : 02/03/2017
Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mar 23 Mai - 3:45

bonjour, j'ai perdu mon Noé le 2 mars moi aussi je préfère rester chez moi sauf pour emmener mes 2 grands a l'école mais tout de suite après je rentre alors qu'avant je rester avec mes amis maintenant je reste chez moi à essayer de trouver des explications sur le décès de mon bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mar 23 Mai - 11:45

Merci les mamanges pour vos réponses, je ne sais pas si un jour on arrivera à trouver la paix intérieur.. il y a que ici que j'ose parler de ce que je ressens et un peu avec mon mari, souvent je ne craque pas devant lui, et lui je pense c'est pareil. Au tout début je n'osais pas sortir non plus et surtout pas envie et j'avais peur de rencontrer du monde que je connaissais pour la fameuse question: "alors ça yai bébé est née" maintenant j'arrive mieux à y faire face je réponds que ma petite fille à rejoint les anges. Moi qui aimait aussi plaisanter je reste dans mon coin, pas envie de rire, je suis dans mes pensées.

Bisous volants à nos petits anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mar 23 Mai - 13:11

Bonjour maman de Cassandre.

J'ai perdu mon Abi à la naissance en janvier 2016. J'ai peut-être un peu plus de recule à te raconter.

D'abord ton apathie est normale à mon avis. Je suis aussi passé par là.

De fin janvier 2016 à début mars 2016 j'étais comme "morte" . Je souffrais d'un stress post traumatique, incapable de simplement sortir de chez moi. Je ne m'alimentais que parce que j'avais passé un marché avec mon mari "je mange si tu mange" et je l'aime énormément (le bonheur de mon mari est à mes yeux plus important que moi).

A partir de mars j'ai mieux combattu mon état. Les résultats d'autopsie ont commencé à arriver et j'ai pris un peu plus conscience de ce qui se passait autour de moi (dont les réactions de certaines personnes que je considérais jusqu'à ce jour comme proches). J'ai lentement sombré dans la colère.
C'est pas quelque chose qui arrive du jour au lendemain. C'est progressif.
J'ai alterné chagrin intense et explosion de colère ("pourquoi nous?", "c'est injuste", "les gens se rendent ils compte de leur indelicatesse"...).

J'ai longtemps traîner cet alternance colère / chagrin. Entre autre car je suis tombé de nouveau enceinte et ça c'est mal passé (croissance foetale anormale et finalement fausse couche à presque 3 mois car mon petit garçon était atteint d'une trisomie 16).

Ce n'est que vers juillet - août que j'ai lentement réussi à sourire.
Au début c'était rare. Je ne me sentais pas coupable mais juste mal à l'aise.
Je n'ai été capable de reprendre mon travail que mi-septembre.

Aujourd'hui j'ai une vie "presque normale".
Presque car je ne suis plus la même. Avec mon mari nous en avons parlé, nous considérons que nous sommes mort avec elle !
Nous attendons sa soeur. Et nous avons sérieusement revu nos priorités:
- Nous ne ferons plus d'effort vis à vis des autres, conséquences un gros ménage parmis nos "amis", nous ne voyons plus ceux qui ne sont là que pour la fête mais qui ont briller par leur absence au pire moment.
-Nous agissons selon notre coeur et non selon la bonne morale donc si nous ne voulons pas sourire on ne se force pas et si parler d'Abi gêne les gens ils n'ont cas partir.
-Les broutilles de la vie ne nous atteignent plus, ainsi une griffe sur la portière de la voiture sur un parking donne lieu à 5 min de "ralerie" et après c'est tout, alors qu'avant j'en étais malade pendant des mois.



Dernière édition par Madly le Mer 24 Mai - 7:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ad59590

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 36
Localisation : Raismes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 40 semaine
Le : 02/03/2017
Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mar 23 Mai - 15:56

Mon homme ne parle pas trop de notre bb. On voit une thérapeute familiale pour nous aider a surmonter cette épreuve. Avant je comprenais pas ma soeur qui a perdu sa petite fille a 28 SA et qui en parle bcp ms maintenant que je la comprend j'arrive pas a lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melou



Nombre de messages : 547
Age : 32
Localisation : ALBI
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léo
Décédé(e) à : Interruption Médicale de Grossesse à 15 semaines
Le : Décédé à Albi le 5 avril 2017 à 10h40
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mar 23 Mai - 21:24

Bon courage à vous toutes, je constate que malgré le temps la colère et la tristesse s’atténuent. 
Mais aussi qu nous avons toute à faire à l'indélicatesse de nos proches.
De mon côté j'ai également fais le tri dans mes amis.

Bisous à tous nos anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mer 24 Mai - 12:50

Maldy je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, les 2 premiers mois j'étais que l'ombre de moi même, je voulais rester coucher, ne pas me lever pour ne pas affronter ce cauchemar, j'avais l'impression d'être un robot.

Puis ensuite j'ai essayé de me changer les idées avec mon mari en se programmant des sorties, et refaire des choses que j'aimais.

J'ai repris mon boulot il y a un mois, mes collègues sont compréhensifs, ils n'abordent pas le sujet. Je ne suis pas tous les jours à 100% dans mon boulot.

Depuis quelques jours avec la fatigue physique de mon boulot, je suis à fleur de peau et je craque certains soirs en me couchant.

J'ai moi aussi fait un tri dans nos contacts et amis, nous avons plus du tout de nouvelles de certaines personnes depuis l'annonce du décès, même pas un sms de soutien, donc eux c'est sur on les zappes même si un jour ils reviennent vers nous. C'est dans cette épreuve que l'on se rend compte des vrais amis et des personnes qui nous apportent leurs soutien à leurs façon.

On pense davantage à nous, et on va se battre pour donner la vie, donner un petit frère ou une petite sœur à cassandre dès qu'on aura le feu vert. 

Avant on prenait des gants pour répondre aux gens, maintenant c'est du tac au tac, on ne veux plus être embêter pour des broutilles.

Comment vis tu ta nouvelle grossesse? arrives-tu à trouver de la sérénité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Mer 24 Mai - 19:08

Avec mon conjoint nous nous étions déjà un peu éloigné des personnes qui nous ont le plus déçus. Entre autre parce que leur mode de vie ne nous plaisait plus.
C'était des amis de longue date. Mais l'amitié jeune adulte vivant encore chez ses parents et l'amitié adulte responsable et autonome cela n'a rien à voir.
Nous n'aimions pas leur évolution (priorité à leurs plaisirs au dépend de leurs obligations et ensuite ils se plaignaient d'être menacés d'expulsion !). Nous n'avons pas aimé leur manière de faire comme si Abigaïl n'existe pas !
Donc nous avons résolu le cas de conscience.

La nouvelle grossesse est emplie de doutes de craintes et de mélancolie.
Attention je ne dis pas que je pleure tout le temps. C'est même plutôt rare (surtout en comparant avec l'an dernier...). Mais je m'inquiète beaucoup, je n'arrive pas à m'épanouir.
Je crois que le côté "épanouie" je ne l'aurais plus jamais.
J'ai beaucoup de mal à me projeter au delà de l'accouchement puisque c'est à ce moment là que nous avions perdu notre petite fille. Je suis à presque 30 sa mais je n'arrive même pas à préparer sa chambre...
Je ne rejete pourtant pas ma deuxième fille. Nous lui avons choisi un prénom (Lucie, car c'est notre petite lumière dans notre vie devenue si sombre), je lui parle tous les jours et je caresse mon ventre aussi souvent que possible pour entrer en interaction avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Jeu 25 Mai - 5:24

Je te comprends, je pense que je réagirais pareil lorsque je serais de nouveau enceinte, je ne serais pas aussi épanouie que celle que je viens de vivre, la peur sera présente, même si ils me déclencherons 3 semaines avant au même terme que j'ai perdu cassandre. La grossesse sera plus surveillée. Comme dit ma psy il faudra essayer de profiter et communiquer avec ce bébé espoir. A cassandre la chambre était prête 1 semaine avant qu'elle parte rejoindre les anges. Je n'ai pas encore ranger ses vêtements dans son armoire, je n'y arrive pas c'est comme si je tirais 1 trait dessus.. la chambre est restée telle que avec le lit prêt aussi, le matelas à langer avec les produits de toilette ect.. ce qui est sûr c'est que je ne pourrais mettre les vêtements de cassandre à bébé espoir si c'est une fille.

C'est beau le choix et la signification du prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Jeu 25 Mai - 5:51

Pour les vêtements tu verras quand ta nouvelle grossesse débutera.
Moi j'ai d'instinct mis de côté certaines choses (peluches et vêtements) car je les ai assimilés à Abigaïl. Après j'avais aussi pas mal de vêtements de "récupération" de ma cousine, mon beau frère, une amie très proche... Donc l'utilisation de ces tenues pour Lucie n'est pas un souci.
Le fait que notre petite fille n'est jamais rentrée à la maison facilite la transmission de la chambre. C'est "la chambre d'enfant" et non "la chambre d'Abigaïl".

Par contre c'est préparer l'arrivée de Lucie (faire la valise, ranger dans l'armoire les vêtements de bébé...) qui me bloque.
Comme si de manière inconsciente je me prépare à la possibilité qu'elle non plus ne rentrera pas (vu avec ma psy, on travaille sur ça...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: "revivre" après la perte de notre ange   Ven 16 Juin - 17:28

Bonjour,

Je ne sais pas si ça peut aider (mais dans le doute, j'essaie quand même Smile ): je pense qu'il ne faut pas hésiter à voir quelqu'un.

Depuis l'accouchement je me sens changée aussi, je pense qu'une partie de moi est partie avec mon petit Martin. Les choses n'ont pas les mêmes saveurs, les blagues d'avant ne me font plus rire, les larmes arrivent sans prévenir et les copines m'exaspèrent  et m'agacent avec leurs problèmes qui me semblent bien futiles.

Mamange depuis Mai, j'ai vécût différents états en dents de scie (je suis forte toute la journée et puis j'entends une chanson à la radio et tout s'écroule par exemple). Il y a des jours avec et des jours sans.

Très récemment j'ai donc décidé de prendre les devants en consultant une psychologue. Et ... ça fait du bien ! Ce temps là c'est un espace pour parler, pleurer et sortir tout ce qu'on enferme à double tour. Ça permet de parler de ses ami(e)s qui ne comprennent pas ce qu'on vit (et donc du décalage qui s'est créé), de la place du bébé dans la famille, de l'accouchement etc.
Bref, ça permet de cicatriser doucement et de se sentir comprise et soutenue.

Voilà, je ne sais pas (mais j'espère) que ce petit partage d'expérience aidera.
Courage et prenez soin de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"revivre" après la perte de notre ange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: