DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 blocage des règles

Aller en bas 
AuteurMessage
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: blocage des règles   Sam 27 Mai - 11:39

Bonsoir les mamanges,

Il y a t-il parmi vous des mamanges qui ont eu un blocage au niveau des règles suite à la perte de leurs anges? si oui combien de temps? j'ai eu mon retour de couche normal 7 semaines après, puis un cycle normal de 30 jours et la je suis à 46 jours, sachant que avant ma grossesse j'avais des cycles irréguliers parfois jusqu'à 45 jours et il y a quelques années 2 cycles à 60 jours! j'ai lu qu'un choc émotionnel pouvait bloquer..

Avec mon mari on se protège, donc pas de grossesse en vue, on attends le feu vert du gynéco et on repassera par la pma, inséminations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: blocage des règles   Dim 11 Juin - 6:47

Bonjour,

J'au eut mon retour de couche 8 semaines après la naissance d'Abi.
Au cycle suivant, comme j'avais deux semaines de retard vis à vis d'un cycle habituellement de 30-31 jours, j'ai appelé le gynécologue (j'étais tellement perturbé par la mort de ma fille que je n'avais même pas la présence d'esprit de faire un test urinaire).
Ce dernier m'a donné un rendez-vous par sécurité mais il m'a dit que le corps met parfois quelques cycles avant de se réguler. Il m'a aussi précisé qu'il arrive que le corps se bloque car l'esprit de manière inconsciente lui donne l'ordre de se bloquer pour se protéger car les règles renvoi à la féminité, à la maternité et donc à cette petite fille que j'ai perdu, me concernant.

Bon il s'avérais que j'étais de nouveau enceinte !
Une grossesse de presque 10 semaines avec beaucoup de problèmes et au final une fausse couche hémorragique qui a nécessité une hospitalisation.

Ensuite mes cycles ont été perturbés: parfois 28 jours, d'autres 30 jours et même une fois un cycle de 48 jours.
Pour mon cas je pense que ce dérèglement était principalement psychologique. J'ai souffert (et souffre toujours d'une certaine façon) d'un syndrome de stress post-traumatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 448
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Dim 11 Juin - 13:55

Coucou,

J'ai posé la question à ma gynécologue jeudi car voilà 30 jours depuis l'IMG et je n'ai toujours pas eu de retour de règles. Elle me dit qu'étant sous pilule (une mini-pilule), il se peut que je n'ai plus de règles. Donc, je ne pense pas que ce soit un retour obligatoire (pourtant même avec mon stérilet enlevé en 2016, j'avais des règles très régulières). Après, sans contraceptif, peut-être que cela prend plus de temps.

Voilà ce que j'en sais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Dim 11 Juin - 15:17

Merci pour vos réponses, après un cycle de 60 jours les voilà enfin. J'ai fait une séance d’acupuncture, le praticien m'a dit que je me bloquais pour me protéger, le stress et les émotions jouent beaucoup.
Comme je ne prends pas de contraceptif.

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: blocage des règles   Lun 12 Juin - 16:50

Ah oui Audreyyy... C'est vrai qu'il y a aussi le contraceptif... Avant de nous lancer dans le projet de fonder une famille j'étais sous progestérone (a cause de troubles de la circulation sanguine dans les jambes) et je n'avais mes règles que deux fois par ans ! Et franchement presque rien.

Maman-de-cassandre, si ton retard est lié à l'esprit alors "lache prise". Ne retiens pas tes émotions: pleure, hurle, sourie. Quand tu en as besoin laisse ton inconscient s'exprimer car sinon ça finira par se retourner contre toi. Moi j'ai essayer de refuser la colère quand elle commençait a arriver. Résultat j'ai chercher à ma faire du mal : pas question du suicide mais des comportements a risque (passer le karcher dans la cours par même pas 10 degrés et en t-shirt jeans basket, monter de deux étages un meuble de presque 50 kg...) et une volonté délibérée de souffrir dans mon corps (je me suis ouvert le pied par accident, je l'ai caché à mon conjoint, j'ai pas pris d'antidouleurs et je n'ai pas été a l'hôpital me faire recoudre alors qu'il aurais fallu 3-4 points de sutures...).
Ma psy m'a aider à deculpabilisé sur le fait de craquer. Et ça a été beaucoup plus simple de gérer mes pulsions destructrices...
L'esprit peut faire bien des dégâts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 448
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Lun 12 Juin - 16:59

Madly : j'ai moi aussi un petit trouble de la circulation donc je prends cette mini pilule (juste progestérone) mais j'avoue que ce n'est pas un choix. C'est qu'en attendant les résultats génétiques, je préfère assurer une protection, après, j'avoue qu'en fonction de ceux-ci et de mon état psychologique (lié au deuil), je pense que je laisserai faire la nature. Ma gynécologue m'a quand même dit qu'il était préférable d'attendre 3 mois après l'img, moi j'aimerai attendre au moins jusqu'à la date de la dpa fin octobre 2017. C'est une décision à prendre à deux...

Et pour toi ? As-tu des souhaits de cet ordre ?


Lilypie Angel and Memorial tickers


Dernière édition par Audreyyy le Mar 13 Juin - 3:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: blocage des règles   Lun 12 Juin - 17:17

Pour moi c'est très diffèrent: ma fille est décédée en janvier 2016. Je n'ai pas pris de contraceptif.
J'ai entamé une autre grossesse qui c'est soldé par la perte d'un petit garçon à 10 semaines à cause d'une trisomie 16.
Puis juste après avoir eut le résultat de l'analyse génétique de mon conjoint et moi (toujours en n'ayant pas repris de contraceptif) je suis de nouveau tombé enceinte.

J'ai un suivi très intense, comme pour une grossesse à risque: analyse par biopsie trophoblastique, contrôle du col tous les mois décalé de 15 jours avec une echographie (tous les mois aussi donc), prise de sang et analyse d'urine tous les mois, actuellement monitoring toutes les semaines à l'hôpital...

En ce qui concerne les vœux, je n'en avais qu'un seul : que ce soit un garçon par peur de vivre une grossesse trop semblable à la perte de ma fille... Et bien entendu la nature ne m'a pas écoutée et j'entend la sœur de mon Abigaïl.
Ca se passe bien, même si je dors horriblement mal à cause du stress, même si je me sens incapable de me projeter au dela de l'accouchement, même si j'ai un besoin maladif de la sentir bouger.

La vérité c'est que parfois "tot" c'est justement "trop tot". Quand j'ai entamé la grossesse du petit garçon que j'ai perdu a 10 semaines, avant même que les échographies ne nous informe qu'il y avait un problème j'ai horriblement mal vecu ma grossesse: je pleurais presque tout le temps, j'avais des crises de paniques (a chaque envie de faire pipi je paniquais à l'idée de trouver du sang...
Le départ de ma grossesse actuelle a été moins difficile psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 448
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mar 13 Juin - 3:19

J'imagine qu'en effet, il doit être difficile de se projeter au delà de l'accouchement mais n'est-ce pas là comportement normal ?
Avec ton vécu et le départ d'Abigail alors que tu étais au terme, ne crois-tu pas que tant que tu ne l'auras pas dans tes bras, tu ressentiras que rien n'est acquis ?

Je ne vis pas la situation mais j'imagine que d'autres mam'anges devenues en plus mamans peuvent te rassurer sur ce point. Après, je pense que même si elles te rassurent, c'est un comportement sain. C'est un sentiment de protection mais quelle joie même si cette petite fille ne remplacera jamais, elle viendra vous apporter un peu de baume au cœur.

A quel stade es-tu ? J'espère, un jour, connaître ce bonheur... Nous aurons toujours notre ange qui est parmi nous, dans la maison (nous lui avons planté un arbre avec à son pied, un ange). Il n'est pas là physiquement mais il est matérialisé et ce sera sans doute plus simple de l'expliquer à notre futur enfant. J'espère que tu es bien entourée... toutes mes pensées t'accompagnent

Lilypie Angel and Memorial tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mar 13 Juin - 3:50

En effet je pense que mon incapacité a me projeter au dela de l'accouchement est clairement lié à la perte d'Abi.
Pour sa grande sœur, pendant la grossesse je me projetais facilement. J'imaginais sans problème les visites chez les grands parents, je visualisais les réactions de ma petite chipie quand son papa rentrerais du boulot (car deja dans mon ventre elle s'agitait comme une petite folle quand elle entendait la voix de mon mari et ne se calmait que quand il caressait mon ventre...), nous parlions souvent des activités que nous voulions lui faire découvrir (musique pour papa, balades nature pour maman...).
Mais là pour la petite sœur j'ai beau tenter de me projeter je n'y arrive pas.
Ma psy pense que ça se débloquera à la naissance.
Elle m'a dit que c'est comme un déni de grossesse mais orienté sur la natalité. En clair je vis ma grossesse, l'existence de ma fille est bien réelle, cependant je suis sur le déni de l'avenir par crainte d'être de nouveau blessée.
C'est normal car aujourd'hui encore je considère que je suis morte avec ma fille le 28 janvier 2016. Je ne suis plus la même et ne le serais plus jamais!

Actuellement je suis à 32 semaines de grossesse, soit l'entrée dans le 8eme mois. Tu comprend donc que je ne peux pas être toujours dans le déni (surtout que la demoiselle n'est pas une crevette: juste au dessus du 100 eme percentile de croissance fœtale, donc "anormalement grande" et pesant deja 2kg100... Bon ok papa mesure 1m85 et moi 1m75, de plus nous étions des bébés de plus de 3kg500.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mar 13 Juin - 14:52

Bonsoir Maldy,

effectivement j'ai du mal à lâcher prise.. je craque uniquement lorsque je suis seule dans mon lit. Je garde beaucoup pour moi mes émotions, la journée au boulot je mets mon masque, tout le monde pense que je suis forte et courageuse, mais je passes par plusieurs sentiments: colère, rage, douleur surtout ces derniers temps. En plus de ça on me mets la pression qu'il faut que je remonte la pente vite, que j'avance, que je souris à nouveau, bah non désolé c'est mon bébé tant attendue que j'ai perdu! je vais à mon rythme je commence à sourire un peu à nouveau avec mes proches qui me changent les idées et m'encourage en me disant que j'avance bien et qui me parle de mon ange et qui me font du bien! je progresse à ma façon. J'arrive à parler de mon ange sans pleurer c'est déjà une étape de franchie.

Maintenant j'ai revue mes priorités: je pense avant toute chose à moi et je continue à remonter cette longue pente. Je m'affirme plus et ne prends plus de gants pour dire ce que je pense. Je m'accorde plus de temps pour moi et faire des choses que j'aime. 

J'ai du mal à me projeter aussi dans le futur, tous mes repères sont détruits, je vis au jour le jour, je ne sais même plus qui je suis, difficile à expliquer.. 

Je pense que je réagirais comme toi lorsque je serais enceinte, j'aurais du mal à me projeter au delà de ma grossesse, après l'accouchement.. Ce qui est normal c'est une réaction pour se protéger.. Cette nouvelle grossesse ne sera pas vécue de la même façon. J'ai l'impression que je n'ai pas le droit au bonheur, qu'il va encore m'arriver quelque chose..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mar 13 Juin - 15:25

Tu sais concernant la "pression" que tu ressens, je pense que tu dois mettre de coté les convenances. Tu as le droit (en ne te mettant ni a pleurer ni a crier) de leur renvoyer leur manque de considération. C'est bien gentil de "l'ouvrir" en conseillant d'avancer mais c'est pas eux qui sont à ta place. Tu fais le choix d'avancer mais à ton rythme.
Demande aux gens si eux pourraient passer à autre chose si au lieu de leur bébé en pleine forme ils avaient du serrer son petit corps inerte. Rappelle leur qu'en France à 37 SA on considère que l'enfant est à terme. Demande leur si en suivant leur raisonnement sous-entendu il faut plus plaindre une femme dont le fils de 20 ans se tue en voiture ou celle dont l'enfant de 2 ans c'est noyé dans la piscine ?
Précise leur que ton bébé était peut être encore en toi mais il aimais tel ou tel musique, tel ou tel aliment et que ta princesse savait parfaitement comment l'exprimer (mouvements, réactions in utero...).
Et puis dit leur que ce genre de propos pseudo-soutien ne t'aide pas et te met en colere.

Moi j'ai toujours été diplomate. J'ai beaucoup pris sur moi.
Aujourd'hui c'est fini !
La vie est bien trop courte et fragile pour s'encombrer le cœur et subir les remarques indélicates des gens.
La mort de nos enfants peut devenir une occasion de réapprendre a vivre. Ne t'embarrasse pas des choses et des gens sans importances. Je regrette juste d'avoir du perdre mon Abi pour comprendre cela.
Mais aujourd'hui j'ai fait un tri et j'ai revu mes priorités. J'ai compris que l'hypocrisie gangrène nos vie et que je n'ai pas d'intérêt a garder contact avec certains pseudo-amis qui ne font acte de présence que pour les trucs joyeux mais désertent tel des rats sur un navire quand il coule, que le travail c'est juste un travail et que nous y sommes remplaçable (sache que ma fille est décédée en janvier comme la tienne mais que je n'ai repris le travail que mi-septembre).
J'ai aussi acquis une plus grande confiance et certitude quand à l'amour que je porte a mon conjoint. Je le connais depuis 2001, je vis avec depuis 2007, je l'ai épouser en 2011. Mais c'est en 2016 que j'ai pris la pleine mesure d'à quel point il m'est précieux et combien notre relation est une évidence. J'ai malheureusement conscience que ce n'est pas le cas de tout le monde mais moi je sais que je partage ma vie avec le seul homme qui puisse me combler, me comprendre, me soutenir comme nul autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupi26

avatar

Nombre de messages : 981
Age : 28
Localisation : hauterives
Je suis : Maman de
Ange(s) : Constantin
Décédé(e) à : 16 SA
Le : 20/08/2015
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mar 13 Juin - 16:51

Coucou les filles

J'ai aussi eu se blocage de règle, qq mois après la perte de mon fils. Au final c'est juste que nous allions passé les fêtes de fin d'année sans lui alors qu'on c'était fortement progeté, du fait que j'aurais presque du etre a terme a se moment là.

Madly, tu sais se blocage post accouchement je l'ai eu aussi. J'en discutais encore hier avec une amie, en lui disant que finalement je n'ai pas vraiment vécu ma grossesse espoir. Que je n'ai réalisé tout le chemin parcouru que quand on me l'a posé bien vivant sur moi.

Prenez les choses les une après les autres. Mon petit espoirs aura 7 mois dans 10 kours, et chaque jour il me comble de bonheur, mais il ne pourra jamais remplacer son grand frère!

Plein de courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 448
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mar 13 Juin - 18:09

Madly,

Loin de moi l'idée d'intervenir sur votre discussion mais lorsque je lis ton commentaire ci-dessus, j'ai l'impression de lire ce que je pense : "que le travail c'est juste un travail et que nous y sommes remplaçable"
Ou cette belle déclaration faite à ton mari. Je ressens la même chose pour mon compagnon et je suis certaine d'une chose, c'est que cette évidence a pris une tournure nouvelle depuis notre drame du 4 mai 2017. Il est mon roc (et j'espère l'être pour lui). Certes, j'aurai souhaité que nous n'ayons jamais à passer par là pour nous en rendre compte mais malheureusement, la vie nous a mis face à cette épreuve, sans doute pour nous tester.

Nos bébés nous manqueront toujours et c'est certain que c'est quelque chose à vivre à deux car les personnes bien intentionnées autour de nous ne comprendront jamais combien ce bébé était inscrit dans notre chair, notre âme, dès sa conception et jusqu'à son départ.

Passe une belle nuit... des baisers "papillon" à tous nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: blocage des règles   Mer 14 Juin - 4:59

Bonjour les filles,

et oui un pas après l'autre.. moi aussi je revois mes priorités, je vois les choses autrement. Avec mon mari nous étions déjà soudés, mais nous le sommes encore plus depuis le décès de notre puce. Nous prenons plus de temps pour nous 2. Si il n'était pas la je serais tomber bien bas.. 
J'ai repris le boulot à la fin de mon congé maternelle, de ce côté là ça va, ils ne me parlent jamais de cassandre, il y a juste 2 personnes qui font des histoires pour des broutilles, dans ces cas là je leurs dit qu'il y a des choses plus graves dans la vie.. je ne raconte jamais ma vie privée.

Les gens ne peuvent comprendre ce qu'on a vécu, il y aura toujours des maladroits, pour moi aussi fini la diplomatie! 

Bisous volants à nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
blocage des règles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: