DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Martin mon étoile filante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Martin mon étoile filante   Sam 17 Juin - 7:32

Bonjour,

Mon petit Martin est une étoile filante.

J'étais sous stérilet: avec deux enfants en bas âge et pour plein d'autres raisons (santé, financières, etc), nous ne nous sentions pas encore prêts pour avoir notre 3ème mais nous le souhaitions tout de même un jour, un peu plus tard.

Et puis un jour, après de fortes douleurs à l'utérus je découvre aux urgences en échographie un tout petit bébé de 2 mois bien caché, juste au dessus de mon stérilet. Quand on ne s'attend vraiment pas à avoir d'enfant on tombe un peu de sa chaise! Ça a été un vrai bouleversement (ça demande du temps de réaliser ce qu'il se passe).

Passé l'étonnement, et après discussion le Papa et moi nous sommes sentis prêts à accueillir ce bébé. Ça serait un peu dur au début (côté logistique) mais nous voulions de ce 3ème enfant. Les semaines passant, nous avons totalement investis cette grossesse et nous étions tellement heureux!
Les enfants adoraient l'idée d'avoir un nouveau bébé dans la famille, ils embrassaient mon ventre et faisaient très attention à ne pas monter sur mon ventre pour ne pas "crabouiller (écrabouiller) le bébé".

Tout se passait bien. Au début l'échographe pensait que c'était une fille: nous lui avons trouvé un prénom. J'étais épanouie dans ma grossesse, en profitant de chaque seconde, parce que je la vivais comme la dernière: trois enfants c'était bien pour nous.

Pendant ma grossesse j'étais davantage suivie: le stérilet n'ayant pu être retiré, sa position dans l'utérus était régulièrement contrôlée pour être sûre que cela ne nuise pas à mon enfant.

Finalement ce sera un garçon, l'échographe s'était trompée. Super nouvelle et un peu de surprise: il nous faut trouver un prénom de garçon du coup ! king
Et puis un jour... Je vois l'échographe froncer les sourcils. Le stérilet a bougé: il est dans le col, je suis en train de perdre le stérilet. Pour l'instant ça n'est pas grave, mais elle a peur que cela fasse travailler le col alors que c'est beaucoup trop tôt. Elle appelle la gynécologue qui me met en arrêt de travail et me demande le repos et l'alitement strict. Pas facile en plein déménagement Smile ! Mais ce qui compte c'est le bébé, alors de mon canapé je continuais ma grossesse, limitant mes déplacements au maximum.

Mais un soir en allant me coucher je découvre que je perds les eaux... Paniquée j'appelle mon conjoint qui m'emmène aux urgences. Après examen, il restait suffisamment de liquide amniotique, le bébé allait bien OUF ! Par contre à partir de maintenant, je devais rester alitée et "tenir le coup" jusqu'à ce que mon enfant puisse vivre à la naissance. Puis je serai prise en charge dans un hôpital spécialisé dans les grands prématurés.

Je retourne chez moi un peu inquiète mais confiante et pleine d'espoir. Je ferai tout pour que ça se passe bien ! Mes parents qui habitent loin, sont venus nous aider: je peux me reposer pleinement. Mais 2 jours plus tard me voilà frissonnante avec 39 de fièvre, je sais que ce n'est pas bon. La gynécologue m'avait prévenue la dernière fois: après la rupture des la poche des eaux, si je contracte une infection ce n'est pas une bonne nouvelle pour le bébé. Il me reste de l'espoir, c'est peut être un rhume ? Ma fille aînée en a justement un ces derniers jours avec un peu de fièvre.

Je retourne aux urgences, fière j'annonce que je suis bien restée alitée et que je ne perds plus de liquide (espoir, toujours espoir). L'échographe me répond que c'est normal: malheureusement il n'y a plus assez de liquide autour du bébé, si il arrive à vivre il naîtra avec une déformation des membres et une immaturité des poumons.
C'est dur. C'est dur mais après tout, ce fils c'est le mien. Il n'a toujours pas de prénom (on met beaucoup de temps à se décider avec le Papa) mais je lui parle depuis des semaines, il partage mes trajets en voiture,mes confidences, mes sorties entre copines, TOUT ! Je l'accepterait comme il sera quoiqu'il arrive !

Je suis transférée dans les urgences d'un autre hôpital car celui où j'étais c’est une maternité de niveau 1, ils ne se sentent pas "les épaules" de m'accompagner. Dans le nouvel hôpital je reste aux urgences et ma fièvre augmente d'heure en heure. Aucun antibiotique ne fonctionne, ils multiplient les prises de sangs, changent de traitement, ne comprennent pas...Le personnel s'enchaîne, certains se montrent confiants, d'autres fatalistes. Je jongle avec l'espoir et la détresse, des vraies montagnes russes !
Et puis je vais aux toilettes et c'est le choc de ma vie: je perds du sang. Beaucoup ! Et je sens que je perds quelque chose. Paniquée à l'idée d'accoucher dans les toilettes j'appelle les infirmières et là, je perds totalement espoir. Quoiqu'il arrive ce n'est pas bon de perdre du sang... D'après l'infirmière, il s'agit d'un caillot de sang, signe que mon col travaille. Les heures suivantes ce sera la même chose: perte de sang et de caillot. Fatigue, fièvre, tremblements,détresse, solitude..

Une sage femme vient me voir le lendemain matin, je la sens un peu crispée "des médecins vont venir vous voir". Alors je l'interroge parce que je n'ai pas envie d'attendre, je veux qu'on me dise les choses ! Elle m'avance que les médecins vont me proposer de provoquer l'accouchement parce que "votre bébé est en train de vous tuer". C'est bien une infection et ils craignent maintenant pour ma vie, parce que la fièvre persiste (risque que ça tourne en septicémie).

10 minutes après son départ, je sens des contractions: l'accouchement se déclenche tout seul. Ils me passent dans une autre chambre et me font (enfin!) une échographie.
Les yeux rivés sur l'écran gris, je vois bien que ce n'est pas "comme d'habitude". Je ne le vois pas. L'échographe insiste dans l'examen mais finit par se retourner vers moi "il n'y a plus aucune activité madame... je suis désolée..".
Là aussi c'est dur. Très dur. C'est officiel, il est partis. Et même si les médecins me disent que "c'est mieux comme ça", pour moi quelque chose s'est fissuré à l'intérieur. Une partie de moi est morte aussi à ce moment là.

Ils m'emmènent en salle d'accouchement, mon conjoint arrive (il a été présent le plus possible, mais il est vrai que le déménagement lui a demandé beaucoup de temps, il n'a pas pu être tout le temps là). Les sages femmes m'annoncent que je ne pourrais pas avoir de péridurale à cause de l'infection: je suis donc sous morphine et sous d'autres choses pour m'éviter d'avoir mal le plus possible. Ça ne marche pas, j'ai mal. Très mal. De plus en plus. La sage femme m'ausculte et me dit "il est juste là, il arrive!". Le temps qu'elle se lève pour s'installer et mon enfant était né. Puis le placenta. Puis les sages femmes et infirmières ont cherché le stérilet... Introuvable !
Il était resté là, coincé dans mon utérus. C'est lui qui a provoqué l'infection: il s'est littéralement planté dans mon utérus, c'est cette infection qui rompu la poche des eaux, le départ de mon fils et ma sévère infection.
L'enlever a été bien plus douloureux que l'accouchement, il était bien accroché...

S'en suit une hospitalisation très difficile. Épuisée physiquement, moralement détruite, sans mon fils, sans mes deux autres enfants. Loin des miens, le déménagement si important qui se fait sans moi.. Et tout ces gens qui passent pour vous parler d'administration, de crémation, de décès... C'est trop dur. Le moindre mot, la moindre date qui se rapproche de son anniversaire provoque des larmes à n'en plus finir. J'ai envie de mourir et en même temps je pense à mes deux autres enfants.

Lorsque je sors je suis détruite. J'ai besoin de mes enfants, les sentir, les serrer fort dans mes bras: faire le plein de tendresse. Mais lorsque j'arrive mes enfants s'enfuient et se montrent très violents "Non pas toi ! Va-t-en, je ne veux pas te voir!". Dans l'entourage personne ne leur a expliqué ce qu'il se passait. Mon hospitalisation ils l'ont vécût comme un abandon, une trahison et ils sont dans le rejet le plus total. Pas de bisou, pas de câlin, pas de contact ils refusent !
Ça aussi ça a été très dur.
Depuis le lien s'est rabiboché, on s'est expliqués mais cette peur de l'abandon s'est transformée: impossible de les quitter même une seconde ils paniquent totalement.

Je suis chez moi, à me reconstruire. A me sentir différente d'avant, en décalage avec toutes mes amies, à pleurer dès que je vois une femme enceinte et lorsque je tombe sur des cartons d'affaires de bébé.
Mon conjoint est très présent, nous en parlons beaucoup. Mais il ne vit pas la même chose que moi. Je pense que c'est sa manière de se protéger il est un peu dans le déni.
Nous avons regardé les photos et les empreintes ensemble. Et puis un jour, un prénom a surgis de nulle part: Martin. Je n'en cherchais pas spécialement, mais il est vraiment arrivé dans ma tête et n'en est plus sortis. J'ai décidé que ce serait le prénom de mon fils.

Aujourd'hui j'essaie de me reconstruire. Je me suis pensée plus forte que tout le monde, que le temps me ferait guérir mais en fait tout était très fragile, un vrai château de carte! Alors j'ai pris les devants, j'ai appelé une psychologue spécialisée dans l'accompagnement au deuil. Je n'en suis qu'à quelques séances, mais c'est fou ce que ça fait du bien !

Enfin voilà mon histoire..
(Désolée du pavé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ad59590

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 36
Localisation : Raismes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noé
Décédé(e) à : 40 semaine
Le : 02/03/2017
Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Sam 17 Juin - 16:20

Bonjour
je suis vraiment désolée pour toi et ta famille.
qd j'ai perdu mon bb moi aussi je ne pensait qu'à prendre mes 2 enfants dans mes bras heureusement qu'ils sont la car c'est grâce a eux que je continue de vivre.
c'est dur de continuer sans nos anges ms ils sont tjs ds nos cœurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 141
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Sam 17 Juin - 16:46

Sincèrement désolée pour toi... on se sent tellement protégé avec un stérilet et pourtant dans ton cas , c'est ce qui t'a à la foi apporté bonheur et détresse ! Par bonheur, tes aînés vont t'aider à réchauffer ton cœur meurtri par le départ inopiné de Martin. Courage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Sam 17 Juin - 17:55

Merci pour vos messages. Oui les deux grands aident beaucoup, comme toi Ad59590 c'est grâce à eux que je continue de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math06



Nombre de messages : 161
Age : 29
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Evon
Décédé(e) à : 29 jours
Le : 04/02/17
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Dim 18 Juin - 4:08

Bonjour la linette , moi j ai perdu mon bébé début février il aller avoir un mois .. Il aver des soucis renaux ... Et j ai mon grand de 5ans er heureusement qu'il est la aussi pour me faire avancer car c'est dur a vivre la perte de son enfant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Dim 18 Juin - 6:40

Je suis "contente" de voir que tu raconte enfin ton histoire Linette !
Je guettais ton message car tu avais évoquer le fait que tu allais essayer de raconter ton vécu dans le poste de SIMON (la petite LILOU).

Tu as enchainé les "concours de circonstance" et ça a malheureusement abouti au départ de Martin. C'est injuste !
Comme je le dit souvent ici personne ne jugera tes sentiments. Si tu as besoin de dire que tu déteste telle ou telle personne même pour une raison dérisoire , nous le comprendrons ! Parce que tu verras que parfois on ressent de la haine et que ça nous semble "irrationnel". Et franchement nous avons le droit.
On a le droit de trouver nos amis débiles de se disputer pour une assiette mal rangée. Tu as eut le droit de te sentir désespérée quand tes deux enfants ton rejeté même si tu pouvais comprendre rationnellement pourquoi. Et surtout nous avons le droit de nous recentré sur nous même et de choisir de changer de vie (s'éloigner de certaines personnes, revoir nos priorités...) car en un sens je dit toujours que le parange meurt avec son enfant.

Pour les propos du corps médical qui te disent "que c'est mieux comme ça" il faut penser aux "points de vue".
Eux voyant les conséquences d'une naissance de grand prématuré ayant subi en plus une période avec un manque important de liquide amniotique, un bébé qui serait né avec des probables malformation et un handicap pouvant être lourd.
Mais nous "mamange", nous voyons ce bébé qui n'aurait pas du être privé de liquide amniotique, un petit Martin qui aurait du s'épanouir en toi, un enfant à qui une fois né tu aurais offert milles calins, à qui son pere aurait appris à faire du vélo, qui se serait chamaillé avec ses deux ainés... Et tout ça tu l'as perdu.
Le corps médical raisonne en faits, toi (et nous) raisonnons en espoirs et en amour. Rien n'est rationnel.

Le lendemain matin de la perte de mon Abi, l'anesthésiste qui c'est occupé de moi est venu me parler. Il a demander à me voir seul. Il s'est assis à coté de moi et m'a parler. Il m'a dit que j'allais avoir des gens autour de moi qui allais probablement dire des choses, que "c'est la nature ou Dieu" que "je suis jeune et que j'aurais d'autres enfants" ou "que je vais m'en remettre car je l'ai perdu tôt" mais que je dois essayer de ne pas les écouter prendre du recul et essayer de ne pas me sentir blesser par leurs propos car tout ce qui m'arrive n'est qu'une "putain d'injustice" et qu'ils ne le comprendrons pas.
Dans la foulée (deux jours plus tard) c'est le futur mari d'une amie d'enfance qui m'a appelé (il est psychiatre, Espagnol ne parlant pas un mot de Français c'est mon amie d'enfance qui a traduit) pour me dire que je ne devais surtout pas essayer de faire le deuil. Que je devais juste apprendre à vivre avec la perte. Que je devais prendre mon temps et trouver comment offrir une place dans notre vie à notre petite fille perdue.
Ces conseils m'ont été précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SimonM49

avatar

Nombre de messages : 69
Age : 26
Localisation : bois 2
Je suis : Papa de
Ange(s) : Lilou
Décédé(e) à : 23 semaine de grossesse
Le : 26/10/2016
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Dim 18 Juin - 16:25

Coucou. Conten de voir que tu ai pu raconter ton histoire. J espère que sa t aidera autant que moi. Comme nous tousse ton histoire est vraiment difficile, injuste.
Comment toi et le papa aller après tous ça ?
Pour ma part avec ma cherie le retour à la maison à été vraiment très dure on se sens tellement seul après tout ça.
Douce pensé à Martin, courage à vous.

Je pense fort à toi aussi ma lilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Dim 18 Juin - 17:10

Merci Madly. Ecrire ce témoignage ne s'est pas fait sans larmes, ça a remué pas mal de choses et m'a replongé dans des moments qui restent douloureux. Mais après l'avoir posté, je me suis sentie comme "plus légère". 

Lorsque tu dis "le parange meurt avec son enfant" c'est tellement vrai ! Depuis tout ça il y a ce vide, cette noirceur en moi qui m'empêche de rire autant qu'avant. J'ai la chance d'être entourée mais tout a changé, J'AI changé. Les amies d'hier m'exaspèrent aujourd'hui.

Merci du partage de conseils: ton anesthésiste a l'air d'être une belle personne et le futur mari de ton amie aussi. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais avec cette épreuve beaucoup de gens s'éloignent mais certaines se révèlent. Pour moi ça a été une collègue qui est venue me voir et avec qui j'ai beaucoup parlé. Même en ayant pas vécût cela, son oreille attentive et son écoute tolérante m'ont fait le plus grand bien. D'autres personnes (des connaissances) se sont montrées attentionnées et compatissantes alors qu'on se connait peu.

As tu réussi à offrir une place à Abigaïl ? Si oui, comment as tu fait (si tu souhaites le partager) ?
Je suis en pleine recherche de place pour Martin, dans ma famille il est un vrai tabou pour l'instant. 

SimonM49 pour te répondre: nous nous reconstruisons doucement. Par contre nous ne vivons pas la chose de la même manière avec le Papa. En rentrant de la maternité il a proposé de retenter de faire un autre enfant rapidement. J'étais sous le choc. Je lui ai répondu qu'il me faudrait du temps, que je n'étais pas prête. Il est très à l'écoute de mon bien être et a été là pour l'accouchement. Il est formidable et prend le relai, se montre attentionné et me laisse seule quand j'en ai besoin. Parallèlement, il n'a pas ressentis le besoin de trouver un prénom à notre enfant, et ne souhaitait pas spécialement voir ses photos. Pas par froideur ni par indifférence mais .. parce que j'ai l'impression qu'il n'a pas envie de réaliser ce qu'il se passe.

Je vous souhaite une bonne nuit et envoie une douce pensée à vos anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Dim 18 Juin - 17:40

Linette, Abi est notre ainée et nous avons décidé de lui donner la place qu'on donnerais à un enfant décédé bien plus tard qu'à la naissance. Pour nous c'est plus "simple a faire" car c'est une mort subite et que pour la majorité des gens ce drame n'arrive qu'après la naissance. Donc nos petits gestes pour donner sa place à Abi sont facilités :
- Photographies d'elle dans notre chambre et dans le salon (avec un bouquet de fleur fraiche que je renouvelle régulièrement)
- Son urne est précieusement gardée et le jour ou mon mari/moi mourront nos cendres seront mélangées toutes ensemble.
- Au travail mon conjoint a une photo de sa fille en fond d'ecran PC
- Quand on nous demande si nous avons des enfants la réponse est invariablement "une fille que nous avons malheureusement perdu (et si les gens poussent la curiosité à "qu'est ce qui c'est passé?" la réponse mort subite entraine généralement l'arrêt des questions).
- On parle d'elle y compris à nos nièces et neveux (ils savent tous que notre Abigaïl est parti au ciel) , une chance que leurs parents ai eux aussi choisi de ne pas cacher ce qui c'est passé. J'avoue que c'est pas toujours facile car ils ont de 3 à 9 ans, mais quand la petite Rosaline (3 ans) m'avais ramener trois fleurs des champs en disant "une pour parrain, une pour Tamie (c'est moi) et une pour bébé Abi-du-ciel" il y a quelques mois je te laisse imaginer mon etat (très très touchée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SimonM49

avatar

Nombre de messages : 69
Age : 26
Localisation : bois 2
Je suis : Papa de
Ange(s) : Lilou
Décédé(e) à : 23 semaine de grossesse
Le : 26/10/2016
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Dim 18 Juin - 23:30

Coucou pour notre part Lilou à été enterrer donc elle a sont endroit au cimetière. On lui as aussi acheté un petit coffre en bois que l on a mis dans le salon ou dedans on a mis toute c est affaire que l on avait acheté, c est photo, c est empreinte. Dessus il y a souvent des fleur et on i allume souvent une bougie. On as voulu lui garder une place avec nous.
Tu dit que de ton côté x est très tabou, mais je pense qu il fau que tu vive l choses pour toi s'en t occuper de ce qu en penses les autres,.

Courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
csag



Nombre de messages : 92
Localisation : 77
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nous n'avons pas eu le temps de nommer notre premier ange.
Notre 2ème on l'avait surnommé notre "pou"
Notre Laura est notre troisième ange.

Je suis aussi tatange d'Augustin
Décédé(e) à : nos 2 premiers anges sont partis à quelques semaines
notre Laura a 23 SA
petit Augustin au 9ème mois
Le : 2010, 2012, 26/10/2016
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Lun 19 Juin - 0:46

Bonjour,
Je viens de lire ton histoire et tu trouves des mots très justes qui font échos en moi.
Ca a dû être un choc de découvrir que tu étais enceinte alors que tu te savais protégée. Mais vous avez choisi d'accompagner votre enfant de l'amour et malgré cela il vous a été repris. C'est tellement injuste.
Sentir le risque d'accouchement prématuré mais garder l'espoir de poursuivre la grossesse quand même, je l'ai vécu aussi. J'y croyais. On me parlait de prématurité mais on se trompait, mon enfant naitrait en forme. Les montagnes russes émotionnelles, c'est tout à fait ça. Une mauvaise nouvelle qu'on digère, une nouvelle arrive ensuite. L'espoir était là mais ça n'a pas suffit.
J'ai aussi 2 enfants près de moi en bonne santé et j'ai aussi eu droit à leur rejet. Durant mon hospitalisation, mes filles, surtout mon ainée de 5 ans me faisaient la tête. Elle venait à l'hopital mais je devais insister pour qu'elle vienne dans mes bras. Je pense qu'elles ont eu peur, elle n'étaient pas habituées à être séparées de moi ni à vivre avec leur papa qui était souvent en déplacement. Et puis  quand je suis rentrée chez nous elles ont rapidement retrouvé le caractère qu'elles avaient avec moi, et heureusement!!
Douces pensées à nos anges, partis trop tot, trop seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MamandeM

avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : Paris (77)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mark
Décédé(e) à : 23SA a 2h de vie, à cause d'une extrême prématurité
Le : 25/04/2017
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Lun 19 Juin - 3:48

Linette,

Je ne sais pas si t'es suivi... la psy à ete une immense aide pour nous, pour nous faire comprendre ce ´rejet' de notre fils aîné. C'est tout simplement que l'enfant perd tout son sens de la sécurité et a l'impression que maman est fâchée contre lui (eux). C'est ´rejet' c'est en fait une angoisse de la séparation mélange avec le sentiment de coupabilite - ils se sentent 'responsables' de la notre tristesse. Même si on sourit, ils lisent sans foute sur notre visage la vérité.

J'ai subi la même chose de la part de mon fils récemment, nous avons résolu ça en lui achetant 3 gros cadeaux dans une semaine, son papa soulignait que c'était de la part de la maman qui l'aime, moi jai lui répétait qu'il mérite tous les cadeaux du monde et que maman va le toujours gâter. On dirait qu'il se senti de nouveau ´tres special' et ´tres important' car son comportement affectif envers moi est revenu... j'ai de nouveau le droit au bisous, câlins non sollicités.

En quoi concerne pleurer un enfant perdu en présence d'un enfant vivant... c'est une autre histoire. D'un côté on s'accroche à la vie, d'autre côté c'est des dizaines de piqûres de rappel par jour de tout ça que nous avons perdu avec le bebe décédé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Jeu 22 Juin - 12:19

Bonjour,

Pour la place donnée à Martin, la psy m'a suggéré quelque chose que j'aime beaucoup: choisir un jeune arbre (ou en planter un) pour mon fils. Cet endroit sera pour lui: un lieu de recueillement si l'un de nous en a besoin. Cela permettra également à la famille de faire évoluer l'arbre en y suspendant des choses (noël, anniversaire, ...). J'aime beaucoup l'idée. Et puis, j'ai entamé les démarches pour faire faire son portrait. Ses photos sont un peu trop sombres pour le dessinateur alors je vais chercher les photos numériques originelles demain matin à l'hôpital... Pensez à moi, ça va pas être simple.

CSAG : Oui les montagnes russes émotionnelles c'est dur. On est comme ça, on refuse de perdre espoir par amour pour nos petits loulous, c'est beau mais ça ne nous aide pas à nous protéger.
Mon aînée aussi a montré beaucoup de rejet et un refus de contact physique, heureusement que les choses reviennent comme avant: je ne sais pas pour toi mais leurs câlins et leurs bisous me font tellement de bien!


MamandeM merci de partager avec moi ton expérience. Tu as dis des choses qui sonnent très juste sur le fait que nos enfants se sentent responsables de notre tristesse. Mon aînée va mieux mais me demande très régulièrement si "je suis contente?" elle scrute la moindre larme. Mon plus petit (2 ans), lui fait beaucoup de choses comme sa soeur, c'est difficile de savoir ce qu'il ressent LUI.
Oui je suis suivie par une psy, elle m'aide beaucoup à apprendre à vivre avec cette perte. Une séance est prévue avec mes enfants et mes conjoints pour en parler ensemble. J'appréhende un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 141
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Jeu 22 Juin - 13:36

Bonjour La_linette. Nous avons planté un arbre (un hibiscus) à la maison au fond de notre jardin et à son pied, nous avons déposé un ange. Ce sera son lieu, il est avec nous pour toujours (sauf si on déménage) et grandira avec nous comme ça aurait dû l'être si la vie ne nous l'avait pas enlevé. Ça nous aide beaucoup. Ta Psy est d'un bon conseil ! Belle soirée à toi, à vous et des pensées pour nos anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Jeu 22 Juin - 14:20

Merci de ta réponse, ça donne de l'espoir.
C'est tout bête mais... on se questionne beaucoup sur l'arbre à planter et on arrive pas à se décider. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 141
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Jeu 22 Juin - 14:31

Nous, nous sommes bêtement allés dans une pépinière et après une balade d'une heure, on a choisit l'hibiscus car nous aimions ses fleurs, sa taille, son format définitif. C'était comme choisir un lit pour un nouveau-né mais en plus symbolique... et on l'a planté à un endroit d'où peu importe on regarde (salon, cuisine,chambre à l'étage), on peut l'y voir. Il faut choisir celui qui vous plaît : fleuri, feuillus,épineux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Jeu 22 Juin - 15:55

Merci pour tes conseils, j'aime beaucoup l'image que tu as utilisé pour le choix de l'arbre et c'est tellement vrai: c'est comme de choisir son lit. Pour l'arbre, je retiens ton idée d'aller dans une pépinière.
Je cherche aussi doucement l'emplacement. Un peu isolé (pour pouvoir se recueillir) mais avec nous quand même, à portée de vue ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Ven 23 Juin - 6:45

Aujourd'hui je suis allée à l'hôpital pour récupérer les photos numériques de Martin.
Ce n'était pas facile de retourner là où tout s'est passé mais je suis plutôt heureuse: j'ai pu récupérer (et voir chez moi) des photos de mon ange en couleur ! Et on voit beaucoup mieux son visage dessus. I love you I love you I love you

J'avais contacté un dessinateur qui me disait qu'il était difficile de faire un portrait à partir des tirages fournis par la maternité (en noir et blanc, très sombres et de qualité pas idéale). Je sais qu'ils nous donnent ce qu'ils peuvent avec les moyens du bord hein.

Bref, je suis toute émue et c'est comme si je découvrais le visage de Martin ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MamandeM

avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : Paris (77)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mark
Décédé(e) à : 23SA a 2h de vie, à cause d'une extrême prématurité
Le : 25/04/2017
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Ven 23 Juin - 6:52

Ah c'est magnifique ... je suis contente pour toi... avec si peu qu'on a les photos sont très appréciables <3

De mon côté j'ai convertis les photos en noir et blanc ( il y a plusieurs type de ce genre de coloration ) et ça donne très bien, c'est très présentable. J'en est 2 dans notre chambre à coucher, jai donne aux grands parents et je porte aussi dans mon portefeuille pour monter à qui demande, fière mamange que je suis. On m'a dit souvent qu'il a était très beau, et il est reconnu comme un vrai bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite coccinelle

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation :
Je suis : Maman de
Ange(s) : Baptiste
Décédé(e) à : 22 SA (malformation cardiaque)
Le : 29/05/2017
Date d'inscription : 09/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Ven 23 Juin - 8:40

C'est super La Linette ! je vais aussi essayer de récupérer les photos de Baptiste en version numérique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Ven 23 Juin - 9:10

J'espère que ça marchera ! Wink

Au cas où, si ça peut aider: j'ai bien expliqué à la cadre de santé que c'était pour m'aider dans mon deuil et que le dessinateur en l'état ne pouvait rien faire avec leurs tirages.
Elle avait 6 photos (mon mari a regardé discrètement) elle m'en a donné 4 : 4 où l'on voit uniquement son visage (je n'ai donc pas celle où Martin apparaissait en entier).

En bref, je pense qu'ils ne sont pas à l'aise avec ces fichiers numériques, la dame que j'ai vu m'a semblé compréhensive et assez ouverte sur le sujet. Elle m'a donné ces photos sans problème. Alors qu'une sage femme à la maternité m'avait -elle- affirmé que c'était impossible parce qu'ils avaient "peur" que cela circule sur Internet vu que ce sont des "données sensibles". scratch
 
J'espère qu'ils se montreront compréhensifs et que tu obtiendras ces photos: je croise les doigts!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite coccinelle

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation :
Je suis : Maman de
Ange(s) : Baptiste
Décédé(e) à : 22 SA (malformation cardiaque)
Le : 29/05/2017
Date d'inscription : 09/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Ven 23 Juin - 9:51

Je vois la psychologue de la maternité vendredi prochain. C'est elle qui s'était chargée de me donner les 2 photos... Je lui demanderai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madly

avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Ven 23 Juin - 18:46

Contente pour toi Linette que tu ai les photos !

Moi c'est:
- Une photo en couleur dans mon téléphone
- Une photo en fond d'écran au travail de mon mari. Les gens qui ne savent pas qu'elle est décédée ne s'en rendent même pas compte... Ca prête parfois a des situations étranges: "c'est ton bébé? Il a quel âge maintenant? ". Mais vous savez combien il est important pour nous parange de voir notre être perdu reconnu !
- Un cadre couleur dans notre chambre, j'ai du mal à m'endormir si je ne peux pas la regarder avant de me laisser aller dans le sommeil.
- Un cadre double noir et blanc dans notre salon derrière lequel il y a toujours un bouquet de fleurs. Ma belle mère m'a dit "ca fait un peu autel" , c'est vrai pour ceux qui savent que nous l'avons perdu...

Au début je n'arrivais pas a regarder. Aujourd'hui je ne peux plus m'en passer.
Ces photographies sont vraiment importantes pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Mer 28 Juin - 16:55

Je te comprend Madly !
Maintenant il y a une photo dans mon téléphone, il y en aura une dans mon bureau et une sur un mur de la maison.

Aujourd'hui j'ai reçu un scan du portrait en cours de réalisation de Martin: haut moment d'émotion !
L'impression de découvrir son visage pour la première fois. Réaliser toutes les premières fois que nous n'aurons pas ensemble. C'était un moment beau qui a remué beaucoup de choses en moi.
Du coup, je regarde toutes les heures son portrait. Il a l'air serein, paisible. Je deviens addict de cette image... Embarassed Comme tu dis "ces photographies (et portrait) sont vraiment importantes pour nous".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Mar 18 Juil - 15:20



Voilà, je voulais le partager avec vous, vous montrer mon fils, mon petit Martin.

Je t'aime mon fils I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hughs



Nombre de messages : 16
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mia
Décédé(e) à : 18 SG
Le : 23/04/2017
Date d'inscription : 08/07/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Mar 18 Juil - 16:18

La_Linette,

C'est un joli portrait de Martin. 

En voyant le résultat, j'ai envie de me lancer et faire pareil maintenant avec les photos prises à l'hopital!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_linette

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 37
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesses (5ème mois)
Le : 04/05/2017
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Mar 18 Juil - 16:36

:merci Hughs. Smile

Ce portrait est tout doux, apaisé, apaisant. Il me fait beaucoup de bien. Cnest lui que je montre à tout le monde, les photos de maternité je les garde pour mon conjoint et moi, c'est notre petit trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SimonM49

avatar

Nombre de messages : 69
Age : 26
Localisation : bois 2
Je suis : Papa de
Ange(s) : Lilou
Décédé(e) à : 23 semaine de grossesse
Le : 26/10/2016
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Martin mon étoile filante   Jeu 20 Juil - 16:33

Bonjours la linette, je trouve le portrait de ton petit Martin vraiment beau, Votre petit ange est magnifique. sa me donne envie de faire de même pour ma lilou. Petite question, comment fait tu pour poster des photos ici je n y arive pas moi et j aimerai vraiment partager avec vous une photo de ma fille merci d avence.
Gros bisous à ton petit ange, et à toi ma lilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Martin mon étoile filante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: