DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Ma petite poupée Zélie

Aller en bas 
AuteurMessage
amandine82



Nombre de messages : 49
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zélie
Décédé(e) à : 7 jours de vie
Le : 07/02/2017
Date d'inscription : 08/07/2017

MessageSujet: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 2:07

Bonjour à toutes

Ma petite Zélie était prévue pour le 22 mars. Mais la nature en a décidé autrement.
Le 31 janvier ma poche des eaux s'est rompue soudainement, c'était l'inondation. Je n'étais pas chez moi, ni avec mon conjoint. J'étais avec mon papa. Il a dû appelé les secours afin que je me fasse transféré à la maternité.
Mon conjoint m'attendait là bas, tout heureux de voir notre petit bébé arrivé (nous ne savions pas le sexe, nous voulions la surprise). Bébé pointait le bout de son nez un peu plus tôt mais nous étions ravis.
Nous avons vite déchanté quand la sage-femme a détecté la bradycardie. J'ai été prise en urgence avec une césarienne. Tout est allé très très vite.
A mon réveil, mon conjoint m'annonce que nous avons eu une petite fille: Zélie mais m'annonce en même temps qu'il y a avait un souci. Le pédiatre de garde nous rejoint et m'annonce que ma fille a dû être réanimée , que son état était très grave et qu'il y aurait certainement des lésions cérébrales.
Je n'ai découvert ma fille que le lendemain. Elle était magnifique (pour un terme de 33 sa et 4 jours elle pesait 2,160 kg et mesurait 44 cm); pour nous c'était la plus belle. Elle était toute brune, elle avait le même bas de visage que moi et le même petit défaut à son oreille droite que son papa. Elle était un beau mélange de nous deux.
Nous étions dans une maternité de niveau 3: le suivi que ce soit pour moi et pour Zélie a été au top.
Nous avons vécu 7 jours auprès de notre fille à la maternité: nous étions dans l'attente des différents résultats (électroencéphalogramme, les observations cliniques et surtout l'irm). C'était 7 jours de peur, d'angoisse. Nous étions très loin de l'accouchement idyllique et des joies que peuvent procurer une naissance. L'irm a eu lieu 6 jours après la naissance de notre poupée. Malheureusement, le manque d'oxygène a été tel que son cerveau avait été très endommagé. L'équipe pluridisciplinaire a par conséquent décidé d'arrêter les soins. Nous avons accompagné notre petite fille jusqu'à son dernier souffle. Elle s'est endormie le 7 février .

Ce fut un déchirement, une amputation. Ses obsèques ont eu lieu quelques jours après; elle a été inhumée sous la neige. C'était un moment extrêmement solennel.

Nous avons reçu quelques semaines plus tard le compte-rendu de ma césarienne. Pour Zélie, il s'agirait d'un accident de naissance qui n'arrive quasiment jamais. Je n'ai pas eu de problème de liquide amniotique, ni de placenta mais il est écrit qu'il s'agirait d'un probable problème de cordon .... en fait, nous ne saurons jamais vraiment pourquoi il y a eu cet accident. Nous avions refusé l'autopsie.

Suite au décès de Zélie, je n'ai pas repris mon travail ; j'avais besoin de temps pour digérer ce qu'il venait de se passer. Je suis restée en congés maternité (je ne suis pas allée jusqu'au bout j'ai repris mon travail le 24 avril). Je suis passée par un tas d'émotions (colère, culpabilité, envie de rien, etc.). J'ai pleuré ma fille autant que je le pouvais, j'allais lui rendre visite au cimetière. Un suivi psychologique et un suivi sophrologique ont été mis en place. Ils sont d'une grande aide

Avec mon conjoint, nous avons affronté ce tsunami à deux, ce n'est certes pas tous les jours évidents mais nous sommes main dans la main. Nous nous respectons dans nos deuils que nous ne vivons pas de la même manière. Nous communiquons beaucoup (il m'a dit qu'il souffrait énormément mais ne l'exprime pas comme moi je peux le faire).
Il a une petite fille d'une première union: nous devons aussi l'accompagner dans ce deuil car à 6 ans perdre sa petite sœur n'est pas juste. Elle en parle assez librement, surtout avec son papa et sa maman (heureusement que les relations sont plutôt cordiales).

5 mois que Zélie s'est envolée. Le manque est indescriptible. De sa petite vie, elle a laissé une très grande trace (pour  nous mais aussi pour notre entourage). J'ai remonté la pente même s'il y a encore des moments difficile. Je peux être très bien et puis d'un coup très mal. J'accepte ces vagues d'émotions qui sont parfois déstabilisantes.
Nous avons la chance d'être très bien entourés. Nous pouvons parlé de Zélie sans tabou.

Nous pensons à une nouvelle grossesse. L'envie se fait de plus en plus sentir. Mais je suis tétanisée , peur que tout recommence. Je n'ai pas envie de perdre une nouvelle fois un bébé. On me dit de ne pas stresser, qu'une grossesse n'est pas l'autre, mais comment ne pas y penser quand on a perdu toute insouciance. Ma grossesse pour Zélie avait été super (très peu malade, très peu de poids pris).

Nous avons eu la chance, dans notre malheur, de pouvoir la prendre dans nos bras, l'embrasser, la cajoler, faire ses soins, lui dire qu'on l'aimait. Ce sont des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans nos têtes et dans nos cœurs.

Je vous remercie d'avoir lu mon très long récit

Amandine

Zélie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math06



Nombre de messages : 161
Age : 30
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Evon
Décédé(e) à : 29 jours
Le : 04/02/17
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 4:32

Bonjour amandine, ton histoire me fait penser a la mienne , mais c était différent.. Mon fils était aussi en réanimation il est rester 29 jours , il est parti le 4 février ..j ai eu une césarienne en urgence .. Il aver un retard de croissance et une insuffisance rénale .. Comme toi par moment je vais bien et d un coup je vais très mal .. J ai un fils de 5 ans .. C'est pas facile pour lui aussi .. Je souhaite aussi une nouvelle grossesse mais j ai peur aussi que cela ce reproduise ... Toute ma grossesse n a pas était de tout repos... Parfois on avance et parfois on recul ... Ce forum m aide un peu car on se sent comprise entre mamange.. Pencer a nos petits anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit ange cassandre

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : 76
Je suis : Maman de
Ange(s) : cassandre
Décédé(e) à : 38 SA
Le : 20/01/2017
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 6:02

Bonjour Amandine,

ma petite fille aurait eu aussi des séquelles niveau moteur et cérébral si elle avait survécu dû à un manque d'oxygène, à l'autopsie au placenta ils se sont aperçus que les échanges de sang se sont moins bien fait sur la fin, sang un peu épais. Notre petit ange est décédée in utéro à 38 SA. J'étais bien suivie aussi mais rien n'indiquait un quelconque problème, tout était bien échos, analyses urine, tension ok elle était dans la courbe de croissance même si elle aurait peser 3kilos à terme. 

Cela fera bientôt 6 mois le 20 qu'elle est partie rejoindre les anges. Depuis j'ai alterné plusieurs sentiments: déni, colère, tristesse, reconstruction. 
Ma psy trouve que j'avance plutôt bien, je suis dans une phase ou j'ai des jours où je suis triste et d'autres ou j'essais d'avancer ou je pense à mon ange avec beaucoup d'amour.

Nous pensons aussi en septembre à reprendre les essais, repasser par la pma car nous avions mi 5 ans à concevoir notre petite fille, elle est arrivée grâce à 1 insémination.
Je vais être beaucoup plus suivie encore, doplers réguliers pour contrôler les échanges, aspégic pendant presque toute la grossesse pour favoriser les échanges, plus d'échos et prises de sang régulières, déclenchement à 38 SA, si le bébé ne prends plus de poids ou problèmes échanges vers la fin, déclenchement.

Il faut trouver la force de se battre, continuer pour nos anges.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amandine82



Nombre de messages : 49
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zélie
Décédé(e) à : 7 jours de vie
Le : 07/02/2017
Date d'inscription : 08/07/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 14:14

Bonsoir Math06 et Petit ange Cassandre

Oui cela fait du bien d'échanger avec d'autres mamans qui ont vécu la même chose. 
Nos entourages se sent tellement démuni face à notre chagrin et soit il ne dit rien et n'évoque pas nos petits bébés (et cela est très frustrant) ; soit il est maladroit (et les paroles sont blessantes).

@ Math06: je fais tout un travail avec ma sophrologue pour gérer mes émotions. De plus, j'ai revu la sage-femme qui m'a suivi durant ma grossesse et elle m'a dit qu'elle pourrait me proposer des séances d'acupuncture si je venais à retomber enceinte.  Si cela peut être une piste pour toi aussi ...

@ Petit ange Cassandre:  oui il est important d'avoir un suivi très suivi car la grossesse suivante ne sera pas simple à gérer .....
Et oui comme tu le dis si bien il faut trouver la force de se battre mais non petits bébés nous la donne même si ce n'est pas tous les jours faciles ...

Une énorme pensée nos petits bébés et des bisous volants

Zélie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiffany

avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit bonhomme
Décédé(e) à : 5 mois de grossesse et des poussières
Le : 2016
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 15:09

Bonjour Zélie,

ton récit me touche beaucoup même si nos vécus ne sont pas les mêmes. Je comprends bien lorsque tu évoques le fait de passer en un instant d'un état à un autre, de mon côté, je ne sais jamais trop comment répondre aux fameux "ça va ?".... J'en suis pour ma part à 10 mois depuis sont départ et le cap des 5 a été le plus difficile à passer. S'en est suivie ensuite une longue période de fatigue où le manque de sens s'est fait sentir. Aujourd'hui, ça dépend !
Comment ton sophrologue te permet il de gérer tes émotions ?

Merci et pensées à Zélie (très joli prénom) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amandine82



Nombre de messages : 49
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zélie
Décédé(e) à : 7 jours de vie
Le : 07/02/2017
Date d'inscription : 08/07/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 15:16

Coucou Tiffany

merci pour Zélie .. effectivement c'est un doux prénom et nous avons de suite su que ce serait celui-là qui nous donnerions à notre petite fille.

La sophrologue me fait faire un travail sur ma respiration; je peux refaire les exercices chez moi quand je sens mes angoisses monter.
Elle me fait également de l'hypnose et j'avoue que cela est très bénéfique.
Quand je suis en séance , elle me demande comment je vais, elle tâte le terrain et après elle adapte ses séances en fonction de mes émotions, mes ressentis.

J'espère avoir répondu à ta question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math06



Nombre de messages : 161
Age : 30
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Evon
Décédé(e) à : 29 jours
Le : 04/02/17
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Dim 9 Juil - 16:25

Amandine de l acupuncture jen est un peu faite lorsque j étais enceinte car j était très angoisser ... Pour la prochaine grossesse je veux vraiment etre suivi de près car sa va vraiment etre difficile... Je vois également une psychiatre a qui je me confie... Mais je me demande si sa va mieux ou si j apprend seulement a vivre avec la douleur ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vie



Nombre de messages : 474
Age : 43
Localisation : Marseille
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vadim
Décédé(e) à : 4 jours de vie - né à 37 sa + 4 jours
Le : 04/10/2015
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Lun 10 Juil - 3:31

Bonjour Amandine 

Je viens de lire ton histoire elle me touche énormément ... je suis si désolée de t'accueillir ici et que tu aies du vivre ce que j'ai vécu il y a maintenant 22 mois

Je suis totalement affectée par ton histoire car j'ai vécu exactement la même en septembre 2015

Lire tes mots fait remonter en moi la naissance catastrophique de mon Vadim et sa trop courte vie rythmée par l'attente des résultats ... le verdict et cette journée du 04 octobre où nous avons du laisser Vadim partir ...

Comme toi nous n'avons jamais compris ce qu'il s'était passé ... un probable mais inexplicable accident de cordon, hypoxie sévère juste avant sa naissance mais pourquoi ? nous ne le saurons jamais ...

Je me suis fais aider par plusieurs professionnels, acupuncteur, shiatsu, psy car j'avais conscience d'être brisée et que ma reconstruction ne passerait que par l'amour de mes proches et par l'acceptation la plus douce possible du drame qui nous est arrivé

Et malgré les tempêtes, la douleur et la tristesse on y arrive je te le promets <3

N'hésite pas à me contacter je suis là tout prêt

Enorme calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amandine82



Nombre de messages : 49
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zélie
Décédé(e) à : 7 jours de vie
Le : 07/02/2017
Date d'inscription : 08/07/2017

MessageSujet: Re: Ma petite poupée Zélie   Mar 11 Juil - 2:19

Merci Vie pour ton message et tes mots. J'ai lu ton témoignage et j'ai été touchée; effectivement en le lisant je me suis retrouvée.

J'ai un suivi psychologique et sophrologique. Ils s'espacent avec le temps mais je sais que dès que je perds pied, je peux les recontacter. Etant en vacances, la sophrologue me prend 3 mercredis en juillet.
J'ai également vu un magnétiseur à 2 reprises: il travaille sur la répartition des énergies. j'y suis allée un peu sceptique et en fait cela m'a fait beaucoup de bien.
J'ai également assisté à 2 rencontres de parents endeuillés; cela fait du bien d'échanger pendant 2 heures avec d'autres personnes qui ont vécu la même chose. On se sent moins seule et surtout comprise.

Je pense bien avancer. Heureusement que j'ai mon conjoint. Sans lui , je n'en serai peut-être pas là où j'en suis maintenant. Nous étions proches avant le décès de Zélie; maintenant nous sommes encore plus soudés.

Merci pour ton message d'espoir. Il y a beaucoup plus de jours "bien" que de jours "moins bien", mais il y a encore des étapes difficiles. Les dates sont ce qu'il y a de plus dur à franchir. Par exemple, le 13 juillet fera un an que j'ai appris que j'étais enceinte. Donc j'y pense beaucoup.

On s'accroche à l'espoir d'avoir un nouveau bébé. Nous nous sommes donnés le mois d'août pour recommencer. Cela fera 6 mois après la césarienne.
Ma marraine qui a perdu son bébé à la naissance il y a presque 40 ans me dit que ses bébés d'après l'ont beaucoup aidée. Le décès de Zélie a refait resurgir la perte de son petit garçon mais elle m'a dit que la vie valait le coup d'être vécue et qu'il y avait encore des jours heureux.
J'ai eu le témoignage d'une autre dame de mon entourage qui a perdu son bébé de mort subite du nourrisson à 6 mois et qui pareille m'a dit qu'on n'oubliait pas mais qu' on apprenait à vivre avec.

Je regarde vers l'avenir, nous regardons vers l'avenir. Ce n'est pas évident mais c'est ensemble que nous affrontons ce tsunami.

Enormes baisser volants à nos petits bébés partis bien trop tôt

Zélie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ma petite poupée Zélie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: