DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ma petite Judith

Aller en bas 
AuteurMessage
Jo



Nombre de messages : 12
Localisation : beloeil
Je suis : Papa de
Ange(s) : Judith
Décédé(e) à : 36 semaines.
Le : 17/10/2017
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Ma petite Judith   Dim 10 Déc - 17:19

J'ai deux beaux enfants, une fille et un garçon. 

Lors de la naissance de ma fille, je savais que ma prochaine s'appellerait Judith. Je suis fou de ce prénom, complètement fou. 

Après la naissance de notre garçon, dont la naissance a été très mouvementée (il est né avec un souci cardiaque, a subi plusieurs opérations, est resté dans un coma de longues semaines, mais maintenant va beaucoup mieux), nous avons hésité. 

Je voulais un enfant, plus précisément je voulais donner ce prénom, Judith, mais mon épouse ne savait plus trop bien vu notre aventure précédente. Ensuite, j'avais oublié, je ne voulais plus d'enfant. 

Soit, l'an passé, à la même époque à peu prêt, mon épouse revient avec le sujet. Sans trop de convictions, je me lance ou plutôt je la suis. 

 Quelques mois passent, et nous voilà avec une 3ème grossesse. Je suis content mais je le suis d'un peu loin. Les mois passent et énorme satisfaction: j'aurais ma petite Judith. 

Sans trop savoir pourquoi, je ne m'implique pas autant pour cette petite. Il me faut un peu de temps, j'ai quelques tracas à régler au boulot, d'autres petites choses. Et aussi le souvenir d'avoir failli perdre le garçon. 

Le temps passe, on arrive en septembre. Je commence à ressentir un amour terriblement fort pour ma Judith, je sens que je m'y accroche. Je pense à elle souvent, je l'imagine adolescente surtout, je n'ai pas trop d'images d'enfants ou de bébé. Non, je vois ma Judith ado. J'en parle plus souvent aussi, presque tout le temps même avec mes étudiants en classe. Ceux-ci parlent de moi, ils disent qu'ils ont rarement vu un homme aussi content d'avoir un enfant. 

Et puis, je me dis qu'il faut que je la présente, avant sa naissance, à d'autres proches. J'organise des soupers avec des amis, avec de la famille. Peu étaient au courant de l'arrivée prochaine de Judith. 

J'organise un jeu avec ma grande fille, elle doit trouver le nom et garder le secret. En 4 indices, elle trouve !

Le 11 octobre, mon épouse revient catastrophée, elle pense perdre les eaux. Hôpital, assistante, trois tests: un positif, deux négatifs. Ou plutôt un négatif douteux. Soit, on revoit de toute façon le gynéco une semaine plus tard, donc "si d'ici-là rien ne se passe, à mercredi". Il s'en est passé des choses d'ici-là, et pas comme prévu. 

Je reviens du travail le 17 début de soirée, mon épouse est inquiète. Le bébé n'a plus bougé depuis le matin. Mon épouse roule jusqu'à l'hôpital, je reste avec les deux grands. Pas vraiment d'inquiétude, la plus grande ne bougeait parfois plus pendant des heures. Coup de fil, c'est la fin du monde, le coeur s'est arrêté. On est à 36 semaines + 5 jours, je venais d'avoir monté le lit. 

Je ne comprends pas ce coup de fil, je demande de me rappeler avec plus d'informations. 10 minutes plus tard, mon épouse me dit, en larmes "on a plus de petite fille". Elle me passe le médecin : "le bébé est décédé".

Je trébuche, je gueule comme un con dans la maison, les enfants me demandent ce qu'il se passe, je leur dis que leur petite soeur est morte. La plus grande, 10 ans, fait des caresses au petit, 7 ans, dans son cou. Celui-ci pleure, il se demande ce qu'on va faire avec la poussette, les vêtements. 

J'arrive à l'hôpital. Et c'est l'horreur. Je passe de la joie de la naissance à l'horreur d'une césarienne d'où l'on extrait un petit corps inerte. Je suis ailleurs. Je pensais envoyer des faire-part (ma plus grande avait tout préparé), et je me retrouve à choisir son petit cercueil blanc. On enterre ma Judith, je n'ai su que voir son visage, le lui caresser deux fois et tenir sa petite main dans la mienne.

Judith, ce prénom que durant 10 ans j'ai tant espéré dire, il me restera maintenant des années à le lire sur une plaque.

C'était le 17 octobre 2017. La fin de plusieurs vies. 

Je suis anéanti, je me sens faible. Le monde et ses imbécillités me dégoûtent. 

J'ai juste envie d'un enfant, d'une petite fille. Mais j'ai déjà 42 ans, et mon épouse bientôt 39. 

Alors que je faisais partie des personnes "arrivées" dans leur vie, je viens de basculer.

Et puis, depuis quelques jours, je décide de quitter ce 17 octobre et de penser à bientôt. Mais j'y reviens, souvent,  à ce 17 octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mymi

avatar

Nombre de messages : 531
Age : 32
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lou
Décédé(e) à : 34 sa
Le : 24-11-2013
Date d'inscription : 03/12/2013

MessageSujet: Re: Ma petite Judith   Lun 11 Déc - 12:11

Je suis chavirée de te lire ce matin.

Je vous fais un énorme calin.

Ton témoignage est très émouvant.. 

Je me souviens comment tout peut être difficile et vide de sens..

Le temps reprends tranquillement son cours, mais on oublie jamais..

Bisoux à toi, ta conjointe et ta petite Judith I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo



Nombre de messages : 12
Localisation : beloeil
Je suis : Papa de
Ange(s) : Judith
Décédé(e) à : 36 semaines.
Le : 17/10/2017
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Ma petite Judith   Lun 11 Déc - 17:54

Bonjour Madame Mymi,

J'ai lu ton message, merci. 

J'ai lu aussi ton (je me permets le tutoiement) mail où tu décris ton expérience. J'ai l'impression que les pères réagissent de façon similaire, ou plutôt j'ai lu des réaction similaires aux miennes. 

Aujourd'hui, j'ai pour la première fois regardé les photos de ma Judith. Je ne sais pas quoi penser et je ne sais pas ce que j'ai ressenti. J'ai l'impression d'une étrangère, d'une enfant que je ne connais pas, d'un bébé qui reste irréel. C'est étrange.

Merci pour le mot. 

Johan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mymi

avatar

Nombre de messages : 531
Age : 32
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lou
Décédé(e) à : 34 sa
Le : 24-11-2013
Date d'inscription : 03/12/2013

MessageSujet: Re: Ma petite Judith   Mar 12 Déc - 13:59

Like a Star @ heaven Bonjour,

Tu as raison, je crois que souvent les hommes réagissent différement des femmes.. l'important c'est de se respecter là dedans même si on ne se comprends pas toujours bien!

Je ne pourrais pas dire exactement comment mon chum a vécu son deuil.. il est resté plutôt discret.. mais il est tout de même resté très présent pour moi / nous.

Je n'ai pas vécu le même sentiment vis à vis les photos de Lou.. peut être parce que je l'ai tenu dans mes bras pendant plusieurs heures.. mais je peux comprendre l'impression d'iréel.. parfois j'ai cette impression.. comme si cette histoire ne m'appartenait pas .. comme si, malgré les semaines/ mois années je n'avais pas encore tout à fait assimiler tout ça.

L'espoir d'avoir un autre enfant est en partie ce qui m'a permis de continuer d'avancer.. j'ai eu la chance de ne pas avoir à l'attendre trop longtemps. Le cheminement n'a pas été de tout repos, mais aujourd'hui je suis très heureuse de ne pas m'être laissée arrêter par la peur Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo



Nombre de messages : 12
Localisation : beloeil
Je suis : Papa de
Ange(s) : Judith
Décédé(e) à : 36 semaines.
Le : 17/10/2017
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Ma petite Judith   Mar 12 Déc - 18:13

J'ai le sentiment que c'est irréel car je ne reconnais pas cet enfant. 

La nuit où cela s'est passé, je l'ai clairement sentie sur mon bras, j'ai senti ses petits pieds bouger avec force. Je ressens encore cette présence sur mon bras, sur mon avant-bras droit. L'enfant que j'ai vue n'a plus de force, je n'arrive pas à penser que c'est elle. 

En gros, j'ai l'impression d'avoir mis le pied dans un monde irréel. Tout me parait lointain, tout. Sauf ma femme et mes deux grands, et ce nom Judith. Uniquement ce nom et cette sensation de mouvement sur mon avant-bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audreyyy



Nombre de messages : 470
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maxence
Décédé(e) à : 15semaines de grossesse
Le : 11/05/2017




Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Ma petite Judith   Jeu 14 Déc - 13:38

Bonsoir Jo,
A te lire, je me sens profondément touchée. Probablement par votre expérience traumatisante, mais aussi par ta manière de relater les choses. Ce désir si fort d'avoir une fille, de lui donner ce prénom qui compte tellement, ta manière de t'imaginer avec elle à l'adolescence et surtout ce regard de "papa" (et oui, nous sommes majoritairement des femmes sur ce forum). C'est tellement déstabilisant, ce monde irréel dans lequel on se retrouve plongé en l'espace d'une fraction de seconde.
Pour ma part, je l'ai vécu avec mon conjoint qui a 38 ans (pas d'enfant) assez précocement dans la grossesse. Je ne sais pas si l'âge fait que nous étions doublement attaché à ce bébé tant rêvé, ce désir inespéré qu'il avait d'avoir des enfants alors que comme il me le relate souvent, à son âge, il s'était imaginé avec 2-3 enfants dont l'aîné aurait pu avoir 11-12 ans mais on s'est pris une sacré claque.

Que pourrais-je vous souhaiter que vous ne savez ou n'aillez déjà entendu. La seule chose positive qui ressort de ce vécu dramatique, pour ma part, c'est que nous sommes plus complices que jamais et plus attachés l'un à l'autre. Sa capacité à m'avoir accompagnée et soutenue (alors que j'ai souvent eu l'impression que je ne savais pas lui rendre la pareille) nous ont rendu plus forts et plus amoureux.

Notre avenir est encore incertain car je dois l'avouer, j'ai peur... je dirai même plus, j'ai une trouille bleue !

Je vous souhaite de retrouver un peu d'apaisement grâce à votre petite famille et pouvoir pourquoi pas envisager un avenir plus ensoleillé. Courage...

N.B : Pensez-vous que cela puisse être une négligence médicale et qu'ils auraient du être plus vigilants lors du contrôle pour la perte du liquide amniotique ? Etes-vous en attente de résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo



Nombre de messages : 12
Localisation : beloeil
Je suis : Papa de
Ange(s) : Judith
Décédé(e) à : 36 semaines.
Le : 17/10/2017
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Ma petite Judith   Mar 19 Déc - 14:02

Bonjour,

C'est clair que le traumatisme est là. Depuis deux mois,  j'ai l'impression d'être irréel. je ne vois plus, ne sens plus, ne touche plus de la même façon, au premier sens du terme s'entend. Mes sens ont changé, mon physique a changé. Et je ne sais pas ce qu'est devenu mon intérieur. 

C'est un peu comme si je voyais le monde à travers les yeux d'une personne proche et étrangère à la fois. Les émotions restent incontrôlables et extrêmement vives. 

Je ne sais franchement paix si je trouverai un jour "la paix". En cette seconde précise, la seule chose dont j'ai envie, c'est de fermer les yeux avec ma Judith dans les bras. Rien d'autre. Rien. 

Jo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma petite Judith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma petite Judith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: