DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Angel... ☆

Aller en bas 
AuteurMessage
Angel170717

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 24
Localisation : Normandie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 17/07/2017
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Angel... ☆   Lun 18 Déc - 16:31

Bonsoir à tous...
Je m'appelle Pauline j'ai 23 ans , et voila 5 mois que la vie ma retiré mon premier bébé, ma fille, à presque 22 SA.

Début de grossesse génial tout vas bien pas de nausée, pas de vomissements rien appart une sciatique et ses aigreurs d'estomac mais je fais avec c'est pour mon petit bébé qui grandit dans mon ventre. Première écho tout vas bien , les rendez vous à la sage femme tout vas bien. Je suis persuadé que c'est un garçon.

A environ 17SA le 20 juin, rendez vous à la sage femme tout vas bien .
Le 22 juin la fille d'une collègue vient m'agresser verbalement au travail à la suite je suis déboussolé je suis en pleure, le 24 son mari vient agresser verbalement une collègue devant moi une boule au ventre une boule de stress de peur qu'il vienne m'agresser aussi. Je ne pense pas forcément que ça a fait du mal à mon bébé.
Les semaines passent aucune douleur pas de saignement et mon prochain rendez vous à la sage femme arrive. Le 13 juillet , elle n'entend pas le coeur elle réessaye toujours rien... les larmes aux yeux me monte la peur me hante.. elle m'envoie à l'hôpital passer une échographie d'urgence...
20h nous arrivons à l'hôpital avec mon conjoint là une interne me passe une écho. Je ne vois pas clignotement a l'écran... pas son petit coeur battre elle me dis qu'elle vas chercher son supérieur
Il recommence l'écho ne dis rien j'espère toujours qu'il me disent que tout vas bien mais il est silencieux tout le long je le vois faire comme à la première écho, prendre les mensurations... au bout d'un moment il me regarde il me dis "bon vous savez qu'il y a un problème" ayant toujours espoir que tout vas bien je répond "quel problème" assez sèchement ... il me dis "ben il n'y a plus..." et la mon monde s'effondre... il me dis que son coeur ne bat plus depuis les 17 SA... dans ma tête ça fait tilte l'agression, il sort pour nous laissez un peu de temps direct je reprend mon téléphone pour savoir à quel moment été mon agression bim en plein dedans...
Il revient me dis que je peux rentré vue que le lendemain est février, et revenir le samedi pour me déclenché ... je comprend pas tout ce qu'il me dis je suis ailleurs je me demande pourquoi moi pourquoi nous qu'est ce qu'on a fais pour mériter ça...

Le samedi arrivé à 8h à l'hôpital ... on me donne des cachet à avaler et la on me dis vous pouvez rentre chez vous et revenir lundi car  il ne se passeras rien avant ... je repars.

Lundi 17 juillet me voilà de retour à l'hôpital mes beaux parents m'accompagne vue que mon conjoint travaille. J'arrive et la une sage femme me pose des questions pour moi il est impossible de réfléchir ma belle mère répond pour moi (un des plus grand regret de ma vie...)
La sage femme me demande ce que je veux faire reprendre le bébé et m'occuper des funérailles ou l'hôpital le prend en charge ... je sais pas incapable de répondre... ma belle mère dis non l'hôpital vas le prendre en charge. Je signe alors un papier... mais j'ai 10 jours pour revenir en arrière...
Je signe un autre papier pour pratique une autopsie...

Après toute la paperasse... on me fais des prises de sang puis on me met une perfusion...
Ensuite toutes les 4 heures j'ai des cachets vaginal pour commence le travail ... la sage femme me dis que des que j'ai mal faut que je sonne et on me pose la péridurale elle me dis qu'elle ne veut pas que les gens souffre dans ces cas là.

16h30 mes beaux parents s'en aille, j'attend mon conjoint les contractions commence je veux pas descendre toute suite ... je veux qu'il soit là... j'attend donc plus d'une heure qu'il arrive 18h il est enfin la je souffre des contractions j'ai l'impression que j'ai largement moins d'une minutes entre les deux... je les appels, l'équipe a changer... ils me donne un 2 spasfon et 1 doliprane... super ! Elle me dis qu'elle repasse dans une heure ... elle aimerais que je mange avant que je descende.

Même pas 15 min plus tard c'est de pire en pire je re-sonne... 15 min plus tard toujours personne et la à chaque fin de contraction j'ai envie de vomir... toujours personne et la une contraction et paf je vomi je dis à mon conjoint de regarder si il y a quelqu'un dans le couloir enfin une personne il l'appel lui dis que c'est pire et que je vomi. Enfin ils me descendent...
A peine en bas une contraction et paf plein d'eau qui coulent le long de mes jambes ... la poche des eaux à percé elle m'allonge sur la table elle appel pour qu'on me face la peridurale mais je n'ai plus mal plus de contraction elle veut m'assoir mais avant ca elle me retire mon pantalon et la elle voit surement la tête car elle me dis "ah je crois qu'il est la" en effet le bébé été la.19h35 je pousse une fois le bébé est sorti... ils me demande si j'ai un prénom et des affaires à mettre avec elle je répond "Angel, et oui une couverture un doudou et 2 photo dans la chambre" ils me disent ok on va aller les chercher.. et la le placenta ne sort pas le col est pas assez ouvert... direction le bloc opératoire pour me l'enlève ... je revient vers 21h en salle de naissance et je retrouve mon conjoint il me dis "on ta dis le sexe ?" Je répond que non et la il me dis c'était une fille... j'ai pleurer je m'en voulais de mettre focalisé sur un garçon... je veux qu'on me la rende...
Ils me ramène dans ma chambre ... pas dormis de la nuit.

Le lendemain ils m'apporte une enveloppe avec écrit "Souvenir d'Angel" avec des petits oursons de collé. Je l'ouvre un "faire part" avec le bracelet avec son nom, l'empreinte d'une de ses petites mains et une de son petit pied.... avec écrit l'heure 19h35 et son poids... 360g... puis dans une autre enveloppe des photos de regarde pas j'ai pas envie d'être choqué par peur...

L'après midi je sors je rentre chez moi. Je m'en veut de pas avoir été la voir... alors que je regarde la photo elle été déjà si belle...

Depuis j'essaie de faire mon deuil pas simple j'en suis loin je parle d'elle tout le temps j'ai un autre doudou pareil que le sien je lui ai fais un petit endroit avec une fleure, son enveloppe son prénom des petits anges le doudou et une bougie qu'on allume tous les soirs.
A sa perte nous avons vue sur qui nous pouvions compter... certains critique mon "sanctuaire" c'est leur mot.
Mais le pire c'est ma belle mère qui nous a dis que de toute façon ce n'est qu'un brouillons..
Ma fille est tout sauf ça.

Et le boulot compliqué depuis également car je l'ai perdu suite à l'agression par un choc émotionnel,les supérieur qui ne font rien.. et croiser cette collègue tous les jours me rappel la pire tragédie de ma vie.


A toi angel ma fille mon étoile à tout jamais... ☆♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon974



Nombre de messages : 2739
Localisation : Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angel
Décédé(e) à : 25 SA + 6 jrs
Le : 15/01/2016
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Angel... ☆   Sam 6 Jan - 7:11

Je suis vraiment désolée de t accueillir ici.
Ta fille a le même prénom que mon fils envolé trop tôt.
Ici tu trouveras un peu d apaisement et des conseils une épaule pour t appuyer pour avancer dans le deuil.
En 2015 quand j ai appris que j étais enceinte, je voulais une petite fille. J étais déçue quand on m a appris à l écho T2 que ça allait être un garçon, et un mois plus tard, la vie m a arraché mon petit garçon. J ai beaucoup culpabilisé mais grâce à l aide de ce forum et de ma psychologue en perinat, j ai pu mettre de côté tous mes sentiments de culpabilité ou de colère.
J ai comme toi, fait beaucoup de choses pour rendre hommage à mon fils et garder une trace de lui. On lui a fait une boite souvenirs (bracelet de maternité, mes vêtements de maternite, des photos de lui etc). Et jusqu’à aujourd’hui on lui rend encore hommage sur facebook ou en faisant des lâchers de pétales dans la mer...
Tous ces gestes nous aident à faire vivre sa mémoire et à avancer dans notre deuil. Fais tout ce qui te semble bon pour toi et ta fille. Toi seule sait de quoi tu as besoin pour avancer dans ton deuil et faire vivre sa mémoire.
Ton conjoint et toi essayez de rester soudés dans cette épreuve.
Votre fille est le fruit de votre amour et elle souhaiterait vous voir heureux. Aujourd’hui elle veille sur vous. Courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Angel... ☆
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: