DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Complètement perdue

Aller en bas 
AuteurMessage
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Complètement perdue   Lun 8 Jan - 14:51

Bonjour,

Je vous explique rapidement mon histoire.
 
J’étais enceinte de 19 sa, c’était un garçon, un petit valentin.
Le dimanche 26 novembre 2017 dans l’après-midi je perds subitement beaucoup de sang, direction les urgences, j’avais d’ailleurs des douleurs type règles depuis la veille.
Verdict la poche des eaux est descendue, les contractions arrivent on m’installe pour accoucher mais après quelques minutes le médecin de garde décide de tout arrêter, mon petit est en siège.
La poche finira part rompre peu de temps après, les contractions se stop.
Valentin étant toujours en vie on nous explique qu’il faut passer en commissions pour avoir l’autorisation de me déclencher l’accouchement.
Mardi  arrive on m’annonce que j’ai une affection, ils ont trouvé un staphylocoque doré dans mon vagin….
Pour la petite histoire j’ai failli mourir d’un staphylocoque doré à 6 mois.
Mercredi nous avons rendez-vous dans un autre hôpital pour constituer un dossier pour la commission. Nous rentrons le soir chez nous.
Jeudi tout s’accélère, je me réveille avec les jambes de mon garçon dans le vagin, comme je n’avais toujours pas de contractions l’équipe médical décide de me passer au bloc pour le sortir manuellement sous anesthésie.
Valentin est né et mort à 12h23.
 
Aujourd’hui je veux comprendre.
 
Ma sœur à également perdu son premier enfant un garçon à 22 sa, elle a eu un cerclage à chaque autre grossesse pour une béance du col.
 
Pendant mon hospitalisation on m’a annoncé plusieurs causes possibles, béance du col, infections, pour finalement finir par l’infection avec ce staphylocoque.
 
J’ai eu un rendez-vous de contrôle avec ma gynécologue fin décembre, tout va bien je peux recommencer à concevoir un enfant mais elle n’est pas sûre que l’infection ai déclenché la rupture de la poche des eaux.
Donc pour une prochaine grossesse cerclage à 4 mois puis arrêt de travail.
Ma gynécologue travaille au service des urgences tous les lundis dans ce fameux hôpital.
 
J’ai reçu le contre-rendu de l’autopsie du placenta :
Placenta de MFIU à 19 sa, de configuration marginale, avec lésions de CHORIO-AMNIOTITE AIGUE ( réponse maternelle : stade 2 et grade 2 ; réponse fœtale : stade 1 et grade 1 )
 
Je viens vers vous vous car je suis complètement perdue.
Malgré cette douleur immense d’avoir vu son enfant mort je ne renonce pas à l’envie d’avoir un enfant mais je ne veux plus subir ça.
 
Je ne sais plus quoi faire, essayer une nouvelle fois ? Et si ça marche cerclage, pas cerclage ?
J’avance parce que je n’ai pas le choix mais je suis vide.

Je n’ai même pas de photos de mon petit Valentin, en bas d’une page de mon dossier il y est écrit «  Appareil photo en panne, fait empreinte de pied »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larie

avatar

Nombre de messages : 770
Localisation : rennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathéo
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 09/09/2015
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 9 Jan - 3:19

bonjour et désolé de t'accueillir ici. alors moi j'ai perdu mon petit Mathéo il y a un peu + de 2ans d'une béance de col + chorioamniotite. J'avais eu un cerclage " à chaud" c est à dire alors que le col était déjà bien ouvert. 
Et là demain cela fera 2 mois que j'ai accoucher d'un autre petit garcon nommé Meven qui va très bien grace a un cerclage à 14 SA. 
Donc il faut y croire, et surtout avoir confiance dans le personnel médical qui te suit, si c pas le cas , faut pas hésiter à changer.
Bon courage à toi et n'hésite pas si tu a des questions.
Douces pensées à ton ange Valentin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MamandeM

avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Paris (77)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mark
Décédé(e) à : 23SA a 2h de vie, à cause d'une extrême prématurité
Le : 25/04/2017
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 9 Jan - 5:32

Bonjour,
Je suis désolée de t’accueilir ici. C’est tellement triste pour le petit Valentin ...

Chorioamniotite peut être répétitive, si le col n’est pas étanche, les germes naturellement présents dans le vagin vont remonter à l’intérieur d’utérus et devenir pathogenes. Utérus va réagir en se contractant très violemment et le travail se lancera. Le risque est la septicémie et le décès de la mère et d’enfant.

Chorio peut être aussi cause par les germes en provenance intérieure, comme ureaplasma, mycoplasma, chlamydia, mais dans ton cas on dirait que ce sont les bactéries ascendants en cause.

C’est encore très tôt, mais pour la prochaine grossesse il te faudrait au moins cerclage et un suivi infectieux poussée, ce sera évidement une grossesse à haute risque.

Pour le moment je te souhaite courage, je me rappel très bien les premiers mois après quand j’ai passe un temps fou en essayant de comprendre qu’est-ce qui m’était arrivé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 9 Jan - 12:09

A chaque examen gynécologique ( tous les mois ) mon col était bien fermé d'après ma gynécologue, ce qui a été confirmé à l'hôpital car mon col ne s'est jamais ouvert ou que légèrement pour laisser passer la poche.
Alors comment cette infection à pu remonter ?

J'avoue ne pas savoir ce qu'est exactement une chorioamniotite.

D'après un médecin, un staphylocoque doré ne reste pas dans le corps mais je ne peux m’empêcher de faire le lien avec ma longue hospitalisation à 6 mois du encore un fois à un staphylocoque... 

J'avais entendu dire qu'un cerclage était utile lors d'une béance du col mais qu'il pouvait amener des infections, ça ne serait pas dangereux pour mon cas, étant sujette aux infections.

Je ne reproche rien de particulier à ma gynécologue mais je la trouve très distante, elle ne m'explique rien, j'ai récemment fait un prélèvement vaginale, je n'ai eu aucun retour de sa part ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MamandeM

avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Paris (77)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mark
Décédé(e) à : 23SA a 2h de vie, à cause d'une extrême prématurité
Le : 25/04/2017
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 9 Jan - 13:02

Je peux partager avec toi seulement ce que j’avais appris moi même, je suis littéraire à la base, pas médecin.

A ma première grossesse j’avais le col long et ferme, une grossesse physio jusqu’à 26 sa quand en sortant de la douche j’ai rompu ma poche d’eau. Le soir même j’étais transféré a l’hôpital niveau 3, administre des antibios et corticoïdes et je suis resté sans bouger 2 semaines. J’avais également le col fermé, il est possible qu’il se refermé une fois le poids des eaux partie. Césarienne en urgence à 28+1 pour cause de la souffrance materno-fetale. Diagnostique suspicion de chorioamniotite

A ma deuxième grossesse, très naïvement, j’ai fait la confiance à mon gynécologue, très expérimenté et avec nombreux titres, qui a de ide de ne pas mettre le cerclage à fil précisément pour le risque infectieux et préconise plutôt le repos et arrêt du travail. Les mesures du col toutes les 2 semaines, 18 sa 4cm, 20 sa 4cm, 22sa 4cm, a 22+5 j’etais admise aux urgences et le col a mesuré exactement 0 mm. Mon deuxième fils est né 12 heures après, avec le col ouvert à 10, malgré le fait que les médecins d’hôpital ont tout fait, mais vraiment tout fait, pour arrêter l’accouchement. Le retour d’analyses - col et placenta couverts de streptocoque B. Diagnostique : chorioamniotite.

Je vais passer le reste de ma vie en regrettant de n’avoir pas eu fait des recherches moi même, comme j’ai dit, je ne suis pas médecin, et bêtement j’ai fait confiance à quelqu’un qui n’a meme pas pris le temps de m’appeler le jour où il a était mis au courant de décès de Mark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 9 Jan - 15:39

Tu as perdu deux enfants c'est inimaginable, comment ne pas devenir fou après ça !

A la base je ne voulais pas d'enfants pour plusieurs raisons, j'ai eu un déclic il y a un peu plus d'un an.
Je m'occupe d'enfants plus ou moins handicapés qui sont scolarisés depuis 5 ans et à chaque fois je m'attache aux enfants que je côtoient dans les différentes classes.
Certains enfants sont d'une gentillesses tellement pures qu'ils peuvent vous remontez le moral en un instant.

Mon conjoint était ravi que j'ai enfin ce désire de maternité.
Après plusieurs mois de bonnes réflexions avec le pour et le contre j'arrête la pilule ( 6 ans de prise non-stop ) en juillet avant mes règles.
1er essai début août, on se disait que ça ne pouvait pas marcher du premier coup.
Et paf fin août je suis enceinte ! Le truc de fou !
J'étais sûre de faire une fausse couche précoce, ce n'était pas possible d'avoir autant de chance. ...

Bref aujourd'hui on en est là.
J'ai vraiment envie d'avoir un enfant pour construire une vie avec lui.
Mais imaginer une nouvelle grossesse m'angoisse au plus au point.
Je sais que je serais plus suivit etc... mais je ne pourrais pas ,comme toi, revivre un nouveau drame.

J'angoisse, j'ai besoin de conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MamandeM

avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Paris (77)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mark
Décédé(e) à : 23SA a 2h de vie, à cause d'une extrême prématurité
Le : 25/04/2017
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mer 10 Jan - 10:18

Je me suis mal exprimé, mon premier fils a survécu. Équipe médicale a vraiment assuré et ils l’ont sorti sans perdre du temps, avant que les germes ont pu attendre le placenta ou cordon. On m’a dit que ça s’est joué sur l’espace de quelques heures. Il a été hospitalisé pendant 2 mois, mais aujourd’hui il va plus que bien. C’est autant douloureux pour moi de réaliser qu’à ma deuxième grossesse j’étais si proche de la seuil de survie, 2/3 semaines de plus et j’aurais certes un grand prématuré, peut être avec des séquelles, mais il serait vivant.

Je comprends très bien ton peur et je comprends aussi bien l’envie de prendre la revanche sur la vie. A titre très personnel, quand j’etais enceinte avec Mark, je me demandais, si je vais l’aimer autant que j’avais aimé mon aîné. J’ai cru qu’il était impossible d’aimer autant un autre enfant. Et quand il est né, il a vécu 2 heures, mais je savais que je vais le perdre. J’ai le pris dans mes bras et j’ai ressentie exactement la même vague d’amour, presque paralysant par sa force, que celle quand j’ai vu son grand frère dans la salle opératoire. J’ai compris à ce moment-ci que je veux des autres comme eux deux... Petit Mark avait même expression, même visage comme son grand frère à la naissance, j’ai le trouve tellement beau que j’ai su tout de suite que je ne vais pas pouvoir m’arrêter la. Je l’avais câline et je l’avais caressé le temps que le cœur ne s’est pas arrêté. A ce moment là, une partie de moi est morte à jamais. Je ne crois pas en reconstruction, comme je ne crois pas à la re-naissance. Mark sera toujours mon fils et sa place restera vide . Mais je sais aussi, que je veux les autres comme lui. Et pour cela je suis prête à risquer beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo



Nombre de messages : 12
Localisation : beloeil
Je suis : Papa de
Ange(s) : Judith
Décédé(e) à : 36 semaines.
Le : 17/10/2017
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mer 10 Jan - 17:36

Bonjour,

Essayez de trouver un centre traitant des grossesses à très hauts risques. Trouvez un king quoi, un gynécologue qui ne travaille qu'avec des "cas" comme le vôtre. Il y en a. Peut-être devrez-vous envisager de longs déplacements, et peut-être même un changement de vie durant quelques mois. Trouvez d'abord le médecin qui vous conviendra, celui qui "portera" votre grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Ven 12 Jan - 17:14

Donc pour vous, garder la même gynécologue et hôpital "classique" serait trop risqué ?

J'ai commencé à regarder les services de niveau 3 sur ma région mais faut-il que je les contacte tout de suite ou attendre que je sois enceinte.

MamandeM : comment as tu réussi à te débarrasser de ton infection ?  J'ai encore pris depuis quelques jours une mycoses, mon corps prend toutes les infections qui passent pourtant je suis sous probiotiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag17051012



Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mons
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ethan, Martin et Valentin
Décédé(e) à : Ethan: 19 SA+1
Martin & Valentin: 21 SA+5
Le : Ethan: 17/05/2016
Martin & Valentin: 10/12/2016
Date d'inscription : 26/12/2016

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Lun 15 Jan - 15:22

Bonjour Aurélie,

Je suis désolé de t'accueillir ici mais tu verras personne ne pourra mieux te comprendre que les mamanges de cette communauté...

Si je peux te donner un conseil, ne fonce pas tête baissée. Renseigne toi, trouve un médecin compétent qui pourra t'épauler et qui ne prendra pas ton cas à la légère.

Pour te donner une idée sur mon histoire en rapide: j'ai perdu mon premier garçon Ethan à 19 SA d'une chorioamniotite en mai 2016. Tout allait bien, col bien long jusqu'à des maux de ventre et des petites pertes de sang: Arrivée à l'hôpital avec une poche bombante dans le vagin --> Accouchement 2 jours après. On m'avait dit que c'était rare et que ça ne se reproduirait pas. De ce fait, mon chéri et moi nous sommes relancés très vite. 2 mois après enceinte de jumeaux, je n'en revenais pas. Ma gyné m'a parlé de cerclage et était inquiète suite au possible infection dû à ce cerclage. Elle a décidé de ne pas en mettre et de me suivre toutes les deux semaines. Col bien long et 2 jours avant ma visite chez la gyné, j'avais beaucoup de pertes blanches. Je vais aux urgences pour me rassurer et je suis à 17SA, en arrivant ça recommence poche bombante dans le col. On va me cercler d'urgence car pas d'infection et je vais rester 5 semaines à l'hôpital alitée sans bouger (même pas pour aller aux toilettes). A 21+5 SA j'accouche suite à une chorioamniotite à nouveau...

Très en colère je me suis renseignée auprès de plusieurs professeurs. Le faute à pas de chance ne me convenait pas. Après m'être renseignée en Belgique, France, USA, Angleterre... Je vais me tourner vers un cerclage abdominal. Je sais que c'est une grosse décision mais je veux mon enfant et je ne veux plus vivre une nouvelle perte! 

Alors stp, fais attention, le fait d'avoir fait une chorio, tu as 2 risques sur 3 d'en faire une à nouveau. Tout ça je l'ai appris après avoir perdu mes jumeaux et aujourd'hui je m'en veux. Je m'en veux de ne pas m'être renseignée, documentée après la perte de mon premier garçon. Car si je l'avais fait, si j'avais pris la peine de le faire, mes jumeaux serait peut être auprès de moi aujourd'hui.

Je te souhaite plein de courage dans ton deuil. Soyez soudé avec ton chéri, c'est grâce au mien que j'ai surmonté enfin que je continue à surmonter cet enfer! 

Si tu as des questions, n'hésite pas! 

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Lun 15 Jan - 15:55

Bonsoir,

J'ai vécu la même histoire que toi pour ton petit Ethan et ton discours ne me rassure pas sachant qu'on retente les essais bébés.

A moi aussi on a dit que c'était extrêmement rare.
Ma gynécologue m'a expliqué que si j'étais de nouveau enceinte cette grossesse serait dite à risque.
Donc un cerclage à 4 mois, prise de sang + prélèvement vaginal toutes les deux semaines.

Je me pose bcp de questions sur ce cerclage, bien ? Pas bien ? Ça sera sûrement difficile de faire sans mais en même temps est ce qu'il ne faudra pas que je sois sous antibiotiques le temps de la grossesse. ...
Je suis sensible aux infections, je recherche comme toi un médecins/gynécologue qui me suivra de très près ( si ça existe ).

Tu as pu avoir un enfant ?

Infiniment désolée pour tes enfants.
Le plus dur à accepter, c'est de savoir que mon bébé, lui, n'avais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larie

avatar

Nombre de messages : 770
Localisation : rennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathéo
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 09/09/2015
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 16 Jan - 2:47

Aurélie c clair qu'il faut que tu trouves un gynéco de confiance et pour ce qui est des infections j'ai fait infection urinaires sur inections pedt ma grossesse, j'ai meme fini hospitalisé pour une pyélonéphrite. Mais comme j'ai été bien suivi, tout c'est bien terminé!!! moi aussi très sensible aux infections.

Bon courage et n'hésite pas à me parler!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag17051012



Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mons
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ethan, Martin et Valentin
Décédé(e) à : Ethan: 19 SA+1
Martin & Valentin: 21 SA+5
Le : Ethan: 17/05/2016
Martin & Valentin: 10/12/2016
Date d'inscription : 26/12/2016

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mer 17 Jan - 14:08

Bonsoir Aurélie,

Effectivement c'est extrêmement rare mais une fois que tu l'as fait, il y a de très haut risque que ça se reproduise comme je disais précédemment 2 risques sur 3 c'est hyper élevé... La preuve je l'ai fais la première fois et la seconde, je ne suis pas la seule (Maman de Mark a eu pareil ainsi que d'autres...).

Pour moi, je pense qu'une prochaine grossesse sans cerclage sera d'office une grossesse perdue et j'en suis la preuve vivante... Je t'avoue que je ne veux plus jouer à la roulette russe car ça ne m'a pas du tout aider... J'ai perdu un garçon et au final dû à ma négligence j'en suis à 3 maintenant... :S

La question n'est pas cerclage bien ou pas bien mais quel cerclage vas-tu mettre. Il y en a plusieurs (Mc Donald, Shirodkar, abdominal...). Ils ont tous des taux de réussite différent... Je penche pour un abdominal car le professeur qui me suivra a, jusqu'à présent, un taux de réussite de 100% avec cette procédure, j'espère ne pas diminuer son résultat!

Auparavant, je n'avais pas souvent d'infection mais depuis mes jumeaux je n'ai pas arrêté (Streptocoque, Staphylocoque...).

Non, je n'ai pas encore d'enfant vivant à mon plus grand désespoir... Cependant, il ne faut pas perdre espoir, tant que tu n'as pas tout essayer. Wink

Je reste à ta disposition au besoin Wink

Courage à toi et ton chéri!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Lun 22 Jan - 12:44

Bonsoir,

Suite à vos nombreux conseils j'ai téléphoné au service de gynécologie de la Croix-rousse ( Lyon ) qui a un service de niveau 3 pour prendre rendez vous avec un gynécologue habitué à suivre des grossesses à risques.

Une vrai galère... le secrétariat n'a pas pu m'indiquer une personne en particulier et pour la maternité il faut que je sois enceinte et inscrite dans leur hôpital pour m'orienter vers le service approprié....

Pour le moment je tourne en rond.

Nous avons décidé de recommencer les essais bébé ce mois ci, verdict dans 10 jours. Je suis très très angoissée, c'est bizarre je passe mon temps libre à regarder du matériels de puériculture, j'ai réellement envie d'avoir un enfant mais en même temps je préfère abandonner l'idée d'avoir un bébé que de revivre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag17051012



Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mons
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ethan, Martin et Valentin
Décédé(e) à : Ethan: 19 SA+1
Martin & Valentin: 21 SA+5
Le : Ethan: 17/05/2016
Martin & Valentin: 10/12/2016
Date d'inscription : 26/12/2016

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 23 Jan - 12:25

Bonsoir,

Oui je connais aussi ce parcours du combattant ou tu cherches des réponses et personne ne t'aide ou ne semble vouloir t'aider... Mais à force de chercher sur internet (chorio, professeur, travaux sur le sujet) tu finiras par trouver des professeurs pouvant t'aider ou te conseiller. Pour ma part, je t'avoue avoir pris contact avec un professeur de Lille et eu des échos d'un professeur sur Paris mais qui ne m'ont pas du tout convaincu donc je resterai sur mon choix d'un professeur sur Bruxelles en Belgique mais tu en as d'autres (A Londres, Chicago, Amsterdam... Je peux te communiquer les adresses si tu le souhaites, ils sont très accessibles Wink ) 

Je pense intéressant dans ta situation de trouver un professeur déjà même avant d'être enceinte afin de te préparer surtout si ton désir et de remettre ça très rapidement...

On connait toutes ce sentiment. Si tu t'en sens déjà prête n'hésite Wink

Courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mer 24 Jan - 14:39

Aujourd'hui j'ai encore essayé de contacter un gynécologue spécialisé dans les grossesses à risques mais j'ai bien senti que je l'a dérangeais...

Elle n'a eu aucun tact, ses questions étaient froides !
Mort quand ? à quelle date ? c'était chez nous ( hôpital ) ?... Elle n'avait qu'un créneau pour me voir fin avril un lundi matin.
Je préfère garder ma gynécologue !
L'idéal serait que je puisse trouver une perle, compétente et bienveillante, avant de retomber enceinte mais je n'ai pas envie d'attendre des mois pour peut être n'avoir pas plus de réponses à mes questions.

Mag17051012 : tu penses grossesse sans cerclage = grossesse perdue, mais avec un cerclage il n'y pas plus de risque d'attraper une affection ?
Je lis tout et son contraire sur le net, c'est vraiment pas évident de trouver des études sérieuses.

En tout cas merci pour votre bienveillance, vous êtes les seules personnes à qui je peux en parler en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabelle



Nombre de messages : 73
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Soren
Décédé(e) à : 22 sa + 6
Le : 03/07/2016
Date d'inscription : 03/08/2016

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Jeu 25 Jan - 9:47

Bonjour Aurélie,
 
Je suis vraiment désolée de lire ton témoignage et pour la perte de ton petit Valentin. Je te souhaite énormément de courage et de résilience pour traverser cette dure épreuve qu'est le deuil périnatal. Le temps apaise la douleur et la lumière revient un jour par contre, rien ne t'enlèvera le manque et la tristesse de ne pas voir ton bébé grandir.

Comme toi, j'ai perdu un petit garçon à 5 mois de grossesse en juillet 2016 et j'habite à Lyon, à l'ouest, à côté de Valmy. Pas simple d'identifier LA  raison qui fait que Soren n'est pas dans mes bras aujourd'hui. La première que l'on m'a donnée était le placenta bas inséré qui a provoqué des saignements, qui ont fragilisé la poche des eaux qui a rompu et une infection (chorioamniotite - trace de Streptocoque B) s'est déclarée et a provoqué l'accouchement. Ma béance du col a été diagnostiquée dans un deuxième temps,  quatre mois plus tard, lors d'une hystéroscopie faite pour lever une synéchie résultant de la délivrance difficile de mon placenta.

Deux mois après la naissance et le décès de Soren j'avais deux certitudes : celle de vouloir être enceinte à nouveau de mon amoureux et d'avoir besoin d'aide psychologiquement pour gérer mon deuil et médicalement pour reprendre confiance dans mon corps.

Pour nous aider à traverser la perte de notre tout petit bébé, nous avons fait le choix d'être suivi par une conseillère conjugale spécialisée dans le deuil périnatale à la pmi de Lyon 9. Elle est top. On l'a rencontré une heure tout les 15 jours ou tout les mois, en fonction de nos besoins pendant 18 mois et on participe encore actuellement a un groupe de parole avec d'autres parents confrontés au deuil périnatal qui a débuté en mars 2017.  Tu peux te renseigner, un autre groupe devrait débuté en juin et à priori il sera animé par notre super conseillère. Le groupe est "fermé", c'est à dire qu'une fois débuté tu retrouves les mêmes personnes chaque mois. Le groupe nous a permis de nous "re-sociabiliser" et de comprendre que nous n'étions pas seul à traverser cette épreuve, que nous n’étions pas devenus fous et que nos réactions étaient normales. La conseillère nous a aidé à comprendre la douleur de l'autre, à reformuler nos pensées, à entendre les maux de l'autre.

Médicalement parlant. Pour Soren, mon gynéco avait son cabinet au médicentre de la clinique du Val d'ouest. C'est donc là où j'ai été alitée 3 semaines et où j'ai accouché. C'est aussi là-bas où je suis suivi au centre de PMA puisque j'ai aussi un soucis pour concevoir et que j'ai besoin de la science pour créer la vie. J'avais donc une autre gynéco qui me suivait pour la partie conception. Cette dernière a déménagé au même moment où ma grossesse s'est mal terminée.

Pour une potentielle nouvelle grossesse, j'ai souhaité changé de gynéco et de lieu d'accouchement. Pas parce que je pense qu'il a fait une erreur, je pense sincèrement que personne n'aurait pu prévoir la fin catastrophique de ma grossesse mais parce que j'avais besoin de changer de praticien pour ne pas avoir le même cadre. J'avais donc pris rendez-vous à l’hôpital de la croix rousse pour leur soumettre mon dossier et savoir ce qu'il préconisait en cas de nouvelle grossesse. J'avais appelé le secrétariat des grossesses patho et eu un rendez-vous un peu moins de deux mois plus tard avec le professeur H., responsable du service. La secrétaire n'était pas des plus accueillante au téléphone mais en fait, en la revoyant par la suite, elle s'est montré beaucoup plus agréable.

Ce rendez-vous m'avait regonflé à bloc. A ce moment là, ma béance n'était pas confirmée, mais il m'avait parlé tout de suite de cerclage à 14 sa et d'une grossesse au repos. Pour une future grossesse, "ce sera ceinture et bretelles" m'avait-il annoncé. J'avais aussi eu des examens de sang complémentaires à faire avant de retomber enceinte. Je devais ensuite reprendre rendez-vous avec lui dès que j'avais un test de grossesse positif.

J'ai donc repris rendez-vous à mon centre de pma et rencontrer la remplaçante de ma gynéco. J'ai vraiment eu de la chance. Je suis tombée sur une super professionnelle, bienveillante et consciencieuse. Cette perle travaille donc au centre de pma du Val d'ouest mais elle prend aussi des consultations privées à côté (Dr P. - clinique du val d'ouest toujours). Au vu de mon dossier elle a préféré investiguer un peu avant de me faire reprendre les traitements. Après une écho un peu poussée, elle a préféré me faire faire une hystéroscopie (introduction d'une caméra dans l’utérus sous anesthésie générale) afin de lever un petite adhérence et de vérifier l'état de ma cavité. C'est mon ancien gynéco du val d'ouest qui l'a pratiqué et c'est à cette occasion qu'il a pratiqué le test de la bougie et découvert ma béance du col. Ensuite j'ai pu reprendre le parcours pma. J'avais un contrôle particulier pour éviter une grossesse multiple, nombreuses en pma à cause des stimulations hormonales. La première insémination a fonctionné et en janvier 2017, j'étais enceinte de mon espoir.

J'ai donc été suivi pour cette grossesse à la Croix Rousse. J'étais comme toi, comme vous toutes, angoissée par la possibilité de voir l'histoire se répéter, de chopper à nouveau une saloperie, de contracter et de saigner. J'avais fait les mêmes recherches que vous sur internet et j'avais vu les mêmes statistiques. J'ai adoré mon suivi par le professeur H. Alors, bien entendu, les rendez-vous sont speed et tu passes plus de temps avec les médecins de son équipe qu'avec lui mais tout a été fait pendant cette grossesse pour que je sois la plus rassurée possible. Après le cerclage qui s'est extrêmement bien passé, j'avais une écho toutes les 15 jours. J'ai été alité dès la 11ème semaine et jusqu’au dé-cerclage mais surtout à cause du placenta qui était à nouveau bas inséré et qui saignait facilement. J'avais 5 jours d'antibiotique chaque mois mais pas de prélèvement vaginal.  J'ai fait attention à tout pendant ma grossesse. J'ai pris des compléments alimentaires pour éviter d'avoir des carences, j'ai bu du déca, j'ai respecté mes consignes d'alitement (un quart d'heure de marche autorisé par jour), j'ai pris un traitement homéopathique contre les contractions. A partir de la 26ème semaine, je suis repassée à une écho par mois mais avec un monitoring et un suivi à domicile par une sage-femme chaque semaine. En parallèle, j'ai fait ma prépa à l'accouchement avec une autre sage-femme spécialisée en hypnose et en acuponcture. Par chance, elle était de garde à la croix rousse la nuit où j'ai accouché et c'est donc elle qui a fait naître mon Solal, qui a un peu plus de 3 mois aujourd'hui.

La grossesse d'après est très stressante. On sait les risques mais on tente quand même. Oui le cerclage comporte des risques mais il permet aussi de fermer le col et de le rendre hermétique aux infections. Et ce n’est pas 100% de réussite mais 95. On aimerait pouvoir tout baliser, tout sécuriser mais malheureusement, personne ne pourra te garantir que ta prochaine grossesse se terminera bien. De plus, tu as dû découvrir mille et une autres raisons qui peuvent faire en sorte qu'on reparte de la maternité les bras sans enfant, à nouveau. Mais avec un bonne accompagnement, du soutien et beaucoup de force, c'est un magnifique combat que cette grossesse d'après.
Jusqu'à ce que j'ai mon deuxième petit garçon vivant sur moi, j'ai eu peur que ma grossesse espoir se termine comme la précédente. Cette peur de le perdre, que tout recommence ne m'a pas lâché pendant 9 mois. Nous avions énormément de mal avec mon mari à nous projeter au-delà de l'accouchement. Nous avions tout acheté pour l'accueillir mais tout était resté dans les cartons. 

Je te conseille vraiment de te faire suivre à la croix rousse ou en tout cas dans un maternité de niveau 3. Notamment parce que leur service de néonat est top. Pour le suivi c'est rapide mais très pro et humain. C'est leur boulot de suivre les grossesses compliquées. Pour l'angoisse que génère la grossesse d'après, n'hésite pas à trouver une sage-femme qui pourra te suivre en parallèle. Cela te permettra de pouvoir poser toutes les questions qui te passent par la tête et d'avoir un suivi un peu moins technique/médicalisé. Je t'encourage aussi vivement à consulter un thérapeute, psy, ostéo, enfin un praticien avec qui tu pourras discuter de tes états d'âmes parce que faire le deuil d'un bébé tout en ayant un petit être qui grandit dans son bidou n'est pas évident.

La perte de ton Valentin est très récente. Accorde toi du temps et surtout trouve le médecin qui te donnera confiance en cette nouvelle grossesse. Et à la question du 1er enfant ou 2ème enfant, je réponds toujours la vérité. Solal est mon deuxième enfant, mon premier garçon Soren est malheureusement décédé à la naissance. C'est ainsi. Soren sera toujours mon premier. Je ressentirai toujours la douleur de ne pas le voir grandir à nos côtés, il est dans mes pensées en permanence. La grossesse de Solal m'a permis de me réconcilier avec mon corps et de réparer en partie le traumatisme de la précédente. Par contre, j'ai toujours un vide dans mon coeur, un bout de moi qui s'est envolé avec Soren.

En tout cas, n'hésite pas si tu as besoin de conseils sur les praticiens de l'ouest lyonnais. Je crois qu'entre mes soucis de procréation et de grossesse, ils ont presque dû tous voir mon anatomie. Courage, le deuil est un long chemin avec des hauts et des bas. Mais on en ressort drôlement fort et un peu incassable de cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag17051012



Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mons
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ethan, Martin et Valentin
Décédé(e) à : Ethan: 19 SA+1
Martin & Valentin: 21 SA+5
Le : Ethan: 17/05/2016
Martin & Valentin: 10/12/2016
Date d'inscription : 26/12/2016

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Dim 28 Jan - 4:41

Bonjour Aurélie,

Oui je pense que si tu as fait une chorio qui (d'après ce que pensent tous les professeurs contacté (plus de 5) c'est dû à une béance de col tu n'auras presque qu'aucune chance sans cerclage même aucune à vrai dire... :S

J'ai eu ma poche bombante dans mon vagin à 19SA pour mon premier garçon. Deuxième grossesse, ma gyné et moi avons décidé de ne pas mettre le cerclage pour mes jumeaux de peur d'attraper une infection --> Grave erreur car mon col s'est ouvert à 17SA à cause du poids des bébés et j'ai fait l'infection (chorio)... Si tu as une béance de col qui de ce fait t'amène la chorio, ton col n'est pas assez fort pour résister au poids du bébé et donc quoi qu'il arrive il va s'ouvrir et une fois ouvert c'est l'invitation à la fête pour les germes... :S Il faut que ton col reste fermé et pour cela il n'y a qu'un cerclage qui pourra t'aider à ce que ça reste fermé... 

Soit tu prends le risque d'une éventuelle infection suite au cerclage soit tu prends le risque que ton col s'ouvre (ce qui se fera forcément) et là c'est chorio assurée... :S

En France, je sais qu'ils sont hésitants (un peu comme en belgique) de faire un cerclage après "1seule perte" comme ils disent. Effectivement chorio pourrait être dû à pas de chance et ta prochaine grossesse pourrait très bien se dérouler... Les professeurs contactés en France attendent souvent jusqu'à 3 pertes et en Belgique c'est 2... 

C'est toi qui doit le sentir... Comme dit plus haut c'est peut être dû à la faute à pas de chance et ta prochaine grossesse se passera bien même sans cerclage mais bon pour savoir il faut essayer... Je t'avoue qu'après 2 pertes pour ma part je n'essaie plus et je pars sur un cerclage abdominal.

Je te souhaite plein de courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliega



Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : craponne (ouest lyonnais )
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin
Décédé(e) à : 20sa
3 sg
3 sg
Le : 30/11/2017
22/05/2018
03/06/2018
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Dim 28 Jan - 13:40

Gabelle ton message m'a fait beaucoup pleurer mais en même temps beaucoup de bien.
merci tu m'as donné de nombreuses pistes dans ma recherche d'un gynécologue bienveillant.

J'ai rappelé le service de la croix rousse, on me propose toujours un rendez dans plusieurs mois mais je ne peux pas poser une demi journée pour y aller.
Je vais donc m'orienter vers la clinique du Val d'Ouest ( j'en entend que du bien ), si tu peux m'envoyer un message privé pour me donner le nom de ton gynécologue je t'en remercie par avance Wink.

Mon conjoint me conseil d'aller voir un psychologue, je ne suis pas contre j'en ai eu besoin pendant mon adolescence mais je n'ai pas envie d'en parler, encore et encore, ça ne sera que plus difficile d'oublier.
Je commence à vraiment accuser le coup, je ne dors plus depuis des semaines.
Mon chat Grisouile 17 ans est décédé deux semaines après la découverte de ma grossesse, j'ai vraiment eu l'impression qu'il laissait sa place, je suis restée forte pour ne pas blesser ce petit être en moi.
Aujourd'hui il ne me reste rien, je pleure d'avoir perdu mon amour de chat après 17 ans d'une vie fusionnelle et de la culpabilité d'avoir tué mon petit Valentin qui ne demandait qu'à vivre.

On " retente" une grossesse ce moi ci, je ne sais pas si je le souhaite réellement, je ne suis plus sûre qu'une nouvelle grossesse me redonnera le sourire.

Mag17051012, tu as raison une grossesse sans cerclage sera une grossesse perdu d'avance.
C'est pas le cerclage qui me fait peur c'est les à côtés, cerclage = arrêt de travail.
J'aurai du mal à m'arrêter pour plusieurs raisons, déjà les enfants m'aident énormément à aller mieux, avec mes collègues c'est différent si je ne leur dit pas avec une grand sourire " oui ça va " j'ai droit à des regards de pitiés..

Je m'occupe d'enfants en situations de handicap dans des écoles publiques, principalement des enfants autistes ou avec un lourd handicap physique.
Je ne suis pas titularisée, on me renouvelle mon contrat le 1er septembre de chaque nouvelle année.
Si je m'arrête de nouveau, l'éducation ne me reprendra pas, c'est peut être mieux pour moi.

Je m'inquiète surtout pour les enfants que je suis, mes trois semaines d'absences les ont pas mal chamboulés, ils me le font d'ailleurs bien payer.

Merci ça me fait du bien de vous parler ou juste de vous lire.

Bonne semaine Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabelle



Nombre de messages : 73
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Soren
Décédé(e) à : 22 sa + 6
Le : 03/07/2016
Date d'inscription : 03/08/2016

MessageSujet: Re: Complètement perdue   Mar 30 Jan - 6:27

Et hop, je viens de t'envoyer les noms en mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complètement perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complètement perdue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: