DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Rupture utérine  I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Rupture utérine

Aller en bas 
AuteurMessage
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeMar 6 Mar - 22:26

Bonjours à toutes!❤️

J aurais bien voulu savoir qui avait perdu son petit ange en ayant une rupture uterine.
J ai perdu mon petit Arthur le 30 decembre 2017 d une rupture uterine totale a 28sa.
C dst venu d un seul coup ne nous laissant aucune chance...
Cela fait 2mois et malgré mon desir de comprendre, rien n a ete mis en place... J attends vraiment des reponses.
Merci d avance
Revenir en haut Aller en bas
Madly

Madly

Nombre de messages : 699
Localisation : Eure - France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Abigaïl
Décédé(e) à : 40sa + 5 jours dans les heures précédant l'accouchement d'une mort subite périnatale.
Porteuse d'une monosomie X complète non détectée car sans tableau clinique
Le : 28 janvier 2016
+FCS 5 semaines en novembre 2014 sans recherche de cause.
+FCS 10 semaines en mai 2016 par trisomie 16
Date d'inscription : 17/03/2016

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeSam 17 Mar - 13:38

Françoise,

J'ai vu l'un de tes messages sur un autre post mais c'est ici que je viens te rejoindre.
Je n'ai pas eut de situation comme la tienne... Cependant j'espère qu'une personne ayant eut le même souci pourra venir parler avec toi.

J'aimerais te dire qu'après l'état de choc tu passes (je pense que tu dois être dedans) par d'autres phases et ça va alterner un moment, colère, peine, culpabilité. Ces sentiments ici tu peux les exprimer sans pudeur, sans redouter d'en être juger.
En un sens seuls les parents ayant vécu une perte d'enfant peuvent comprendre l'intensité de ces sentiments. Parler (même si sur un forum c'est plutôt "écrire") fait du bien.

Je t'envoi tout mon soutien et ma comprehension.
Revenir en haut Aller en bas
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeSam 17 Mar - 15:42

Merci❤️
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeSam 31 Mar - 15:19

Bonjour, 

J'ai perdu mon petit Ayden le 31 Octobre 2017  lors de l'accouchement à 39sa car j'ai fait une rupture utérine également, totale je pense je ne m'y connais pas trop. Les 3 gynécos présents n'avait jamais vu un utérus s'ouvrir autant il s'est ouvert d'en haut à gauche jusqu'au vagin, ne laissant pas le temps à Ayden de comprendre ce qui se passais. Aujourd'hui cela fait 5 mois que l'un des plus beau jur de ma vie c'est transformé en cauchemard.
Revenir en haut Aller en bas
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeSam 31 Mar - 17:35

Merci pour votre témoignage.
Tout d abord...toutes mes condoléances pour votre petit Ayden. Le mot cauchemar est vraiment juste.
Avez vous fait des analyses ou avez vous eu des explications?
Plein de courage
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 1 Avr - 8:41

Non aucune analyse n'a été faite, l'équipe médicale ne comprends toujours pas ce qui c'est passé j'étais en fin de travail à 9cm plus que 1 petit centimètre et je le tenais dans les bras. À 16h57 le rythme cardiaque d'ayden ralentissait du coup la gynéco appelé en urgence m'a dit d'essde pousser c'était mon 4 ème elle m'a dis le centimètre va "sauter" 1ere pousser il descend mais pas assez elle va prendre une ventouse pour le sortir rapidement on a pas le temps il ne va pas bien. 2eme poussé le sage femme pousse en haut de mon ventre pour l'aider à descendre et la malgré mes 3 doses de péridurale une douleur horrible , je commence à vomir en essayant de toute mes forces de pousser, elle me dit qu'il ne descend plus il faut aller en césarienne en urgence elle fait une écho rapide mais m'a avouée le lendemain ne pas avoir compris ce qu'elle voyait en fait elle ne voyais que du sang et plus ayden. On a entendu des battements de cœur pendant cette écho pour moi j'entendais mon fils mais en fait c'est moi qui commencé à aller tellement mal que mon rythme cardiaque passait à l'écho. À 17h08 mon bébé était sorti de mon ventre personnes n'a eu besoin de m' expliqué que c'était fini car en le sortant ses petits pieds on taper le bas de mon ventre et ce n'était pas les pieds d'un bébé avec un peu de tonus mais plutôt l'effet d'un pantin. L'équipe autres bien pris soin de mon bébé et mon mari pendant qu'une autre équipe s'occuper de moi 2 gynéco sont intervenus pour tout recoudre. On m'a également dis que pour moi avoir un autre enfant n'était pas envisageable mon gynéco partait subune ligature en janvier et à mon rdv de janvier le temps redouté on on allait me fixer une date pour être ligature on m'apprend qu'au vu de l'écho tout est redevenu normal et que rien ne m'empêche d'avoir une autre grossesse même si des examens seront sûrement fait avant et qu'une réunion de plusieurs médecins pour étudier mon dossier sera fait avant. Mais ils m'ont dis que pour l'instant je devais attendre 1 an comme pour n'importe qu'elle césarienne. J'avoue que j'aimerais avoir une nouvelle grossesse mais en même temps je suis terrifié à l'idée que cela se reproduise car comme on nous a dis j'ai la chance d'être encore en vie car c'était limite et je sais que mon mari a eu très peur il s'est vu veuf avec 3 enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 1 Avr - 13:53

On a quand meme beaucoup de similitude dans notre drame. Sauf que pour moi c est arrivé à 28sa en pleine nuit sans aucuns signes... Une grande douleur effectivement . Mon battement de coeur au monito, moi aussi j ai cru que c etait celui de mon fils car j etais à 165 puls. On m a fait une anesthésie générale. Et comme toi mon mari s est vu veuf, car mon etat etait critique. Deux heures d intervention. 20min trop tard à l hôpital et c etait trop tard pour moi.
Quel drame, quel choc. Surtout vous à 1cm!!
Quelle injustice.
Les medecins ne l explique pas non plus... coup de tonnerre dans un ciel bleu ... voila ce qu on nous à dit!! Super ça m arrange.
Mais maintenant j ai secoué un peu tout le monde pour faire comprendre que je voulais savoir.
Ma gynecologue m avait dit le lendemain du drame qu il fallait vraiment oublier l idee d avoir un 2eme enfant. Qu on envisagerait aussi une ligature dans deux ans.
Je l ai revue... Elle ne me l interdit plus mais me le déconseille fortement. Je vois un généticien dans 3semaines pour faire toutes les analyses à ce niveau là.. . pour peut etre trouver des reponses.
Aviez vous eu deja une césarienne ?
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 1 Avr - 14:01

Non aucune césarienne. La 1 été question qu'ils ont posés à mon mari c'est si j'avais déjà fais une fausses couches, avorter eu un curetage ou une césarienne mais je n'ai jamais rien eu de cela. Donc l'incompréhension est grande comme je n'avais pas d'utérus cicatriciel.
Revenir en haut Aller en bas
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 1 Avr - 14:15

Oui je comprends. Moi j ai deja fait une fausse couche avec curetage. Et une césarienne un peu particulière pour ma fille. Mais il y a deja 5ans!
Quelle incompréhension. .. Quel drame...
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 1 Avr - 14:22

Oui ce qui a surpris les 3 gynéco présent à l'accouchement et mon gynéco qui lui était en arrêt à ce moment là et qui s'en veut même si je lui ai dis que cela n'aurait rien changer car je n'ai eu aucun signe avant (j'étais hospitalisée depuis la veille pour déclencher) c'est la taille de la rupture, il avait déjà vu des ruptures sur 3/5cm mais la mienne allais d'en haut à gauche jusqu'au vagin et c'est ce qu'il n'explique pas.
Revenir en haut Aller en bas
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 1 Avr - 14:31

Pareil, Rupture de bas en haut ou de haut en bas. Quand elle a fait la cesarienne, elle n a pas vu Arthur. Il etait en dessous de mes côtes.
Elle n avait jamais vu ca de sa carrière et apres l avoir expliqué à tous ses confrères. ..jamaiq vu ca non plus.
C est ca aussi qui est le plus dur à accepter. C est cette rareté ... Le " on a jamais vu ca".
On a deja eu cette phrase pour notre fille, vu les complications. Heureusement née à 29sa. Elle a survécue
Revenir en haut Aller en bas
Francoise30



Nombre de messages : 12
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arthur
Décédé(e) à : 28sa
Le : 30/12/2017
Date d'inscription : 04/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeMar 3 Avr - 12:59

Donnez moi des nouvelles quand vous en avez. Plein de courage
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeMar 3 Avr - 13:33

Je vois mon gynéco mais je pense qu'il ne m'apprendra pas grand chose. Les 3 gynéco présent n'ont pas pu expliquer ce qui c'est passé
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeLun 9 Avr - 9:36

Bonjour, 

J'ai eu mon rdv gynéco ce matin, il n'a pas plus d'explication à me donner. Au vu de l'echo mon utérus n'a pas de séquelle comme il m'a dit si on le regarde au microscope on verra des choses, il a tout de même était fragilisé. Je lui ai posé la question pour une éventuel grossesse un jour pas maintenant bien sur il m'a dit qu'elle était possible pas sans risque non plus mais avec obligation de césarienne programmé vers 38sa pour ne prendre aucun risque, il est hors de question de pensé a une voie basse. Je lui ai répondu que même moi je n'en voulais pas je ne voudrai pas courir de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Thesaiah



Nombre de messages : 7
Age : 39
Localisation : Lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaïah
Décédé(e) à : 32 SA
Le : 29/09/2018
Date d'inscription : 04/12/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeVen 7 Déc - 3:39

Bonjour,
Je me reconnais un peu dans l'histoire de Françoise....il y a 2 mois, j'ai fait une rupture utérine complète à 32SA, sans aucun signe avant-coureur. J'avais eu précédemment 2 césariennes "de haut en bas", donc effectivement un utérus fragilisé... mais la dernière césarienne remontait à plus de 9 ans quand même !
Ma grossesse était très surveillée dans un hôpital de niveau 3, tout se passait pour le mieux...
Tout le monde m'a assuré que les ruptures utérines ne surviennent qu'avec des contractions de travail, ce qui n'était pas du tout mon cas.
Il faut que j'accepte donc de ne pas avoir de réponse au "pourquoi "...
Nous avons revu l'obstetricien qui a abordé la possibilité d'une autre grossesse, à notre très grande surprise car nous pensions que cela nous serait interdit....

Nous avons toutes nos histoires très singulières sur ce forum, mais c'est réconfortant de se retrouver dans les sentiments qui y sont exprimés...
Revenir en haut Aller en bas
Sunbaab



Nombre de messages : 1
Localisation : Orleans
Je suis : Maman de
Ange(s) : Louna
Décédé(e) à : Le 8 mai a orleans
Le : 08/05/2018
Date d'inscription : 08/03/2019

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeVen 8 Mar - 10:23

Bonjour vos messages datent mais je tente ma chance...
Jai fait une rupture uterine a 37 sem en mai 2018.
Apres un deuil difficile je suis de nouveau enceinte.
J aurais voulu savoir si certaines d entre vous avaient retentee leur chance et quel suivi vous aviez ? Bonne journee
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 10 Mar - 19:06

Bonjour,
Félicitations pour cette nouvelle grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Kali



Nombre de messages : 6
Age : 42
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jaganmay
Décédé(e) à : 38 SA + 5 j
Le : 12/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 18 Aoû - 11:37

Bonjour à toutes.
Je viens de perdre mon petit ange Jaganmay le 12 juillet 2019 suites à des négligences faites par la sage femme de garde et mon gynécologue de garde lui aussi lors de mon accouchement dans la nuit du 11 au 12 juillet. En effet, Le 11 juillet à 00h45, enceinte de 38SA +5j, je rentre en urgence maternité dans une clinique privée de niveau 1, après des contractions toute la journée et la soirée. Mes contractions 
devenant régulières, je m'y suis rendue après un appel pour prévenir de mon arrivée. J'ai eu une grossesse sans risque, juste un peu de tension haute sur la fin. Mais rien de grave...
Sur place, la sage-femme de garde me prend en charge.
Elle me fait un examen d'urine par bandelette, m'installe dans une salle de pré-travail, me met sous 
monitoring, me prend la tension, m'examine. Je suis dilatée à 1 doigt très en arrière me dit-elle,
je fais de l'hypotension, cela ne l'inquiète pas, elle met cela sur le compte de mon bébé qui fait des siennes car il bouge beaucoup +++. J'avais une césarienne programmée pour le 16 juillet 2019 pour utérus cicatriciel (liée à une césarienne en urgence il y a deux ans pour position bébé en siège) et bébé en position siège aussi cette fois-ci... 
A 1h30, elle va appeler une première fois le gynécologue de garde qui se trouve être celui qui m'a suivie 
durant ma grossesse. Elle revient, me met sous perfusion de Spafon, m'enlève le monitoring en disant que le travail a diminué, qu'elle me garde un peu en observation... Puis elle s'en va... 
Durant plus d'une heure mes contractions reviennent toutes les 5 à 10 minutes, avec mon mari, nous les avons comptabilisé, elles sont devenues un peu plus douloureuses sur la dernière demi heure.
à 2h55, mon mari la rappelle, elle revient en disant: "Alors, ça s'est intensifiée!" Ce à quoi j'acquiesce en lui disant que ça commençait à être très douloureux.
Elle me répond: "Pourtant je vous assure que je n'ai mis que du spafon dans la perfusion!"
J'avoue ne pas avoir compris sa réflexion sur le coup...
Elle me repose le monitoring, me réexamine et je ne suis toujours qu'à 1 doigt avec un col très peu modifié.
Elle se met à observer le monitoring, le bébé bouge +++, mon ventre se déforme, j'ai des douleurs de plus en plus virulentes, elle m'ordonne de respirez, encore, toujours et encore, j'arrive à gérer puisque j'ai une formation de sophrologie, mais à un moment, je n'y parviens plus, je le lui fait savoir, j'ai la respiration coupée par les douleurs qui augmentent de plus en plus, je souffre mais elle ne m'entends pas, elle n'entend pas ma souffrance, elle pose alors sa main sur ma poitrine de façon oppressante et m'ordonne encore de respirer, elle me dit:"Respirez, de toute façon on a le temps, vous n'êtes qu'à 1 doigt, concentrez vous sur ma main, respirez, vous faites ça très bien, respirez..." Je lui dis encore que je n'y arrive vraiment plus, qu'elle fasse quelque chose, mais agacée elle me répond: "Mais qu'est-ce que vous faites, vous êtes entrain de pousser sur un utérus cicatriciel, vous allez vous faire saigner", et là, je ne savais plus quoi lui répondre, les douleurs étaient tellement violentes, que je me tordais, j'étais désemparée, mon mari lui fait remarquer qu'il fallait qu'elle fasse quelque chose, elle me réexamine, et elle constate que le travail a commencé mais mon col n'est ouvert qu'à 1 toujours, bien qu'il soit centré effacé souple. Elle note que cela se passe à 3h25. Elle n'appelle pas le gynécologue qui dort à 1 étage 
au dessus. De plus, elle ne vérifie plus du tout ma tension. 
A 3h40, les douleurs s'amplifient encore comme des coups de poignard dans le ventre, je suis entrain de me déchirer à l'intérieur. Je vis une vrai séance de torture, mais elle ne réagit pas plus que cela... Elle décide d'aller rappeler le gynécologue une deuxième fois, qui dit cette fois-ci, "on attend encore un peu", mon ventre est totalement déformé.
A 3h46, elle ne trouve plus le coeur du bébé, elle cherche, toujours rien, elle essaye de repositionner les capteurs du monitoring, rien, elle décide de me faire envoyer en salle de césarienne, on me prépare pour, on me change en me mettant une blouse, me fait enlever les bijoux. Il est 3h50, lorsque l'autre sage-femme binôme de celle de garde appelle le gynécologue. (Selon une autre sage-femme à qui j'ai parlé plus tard, celle-ci ne se souvient plus de ce qu'elle a dit au gynécologue. Puis la binôme arrive avec un brancard, la sage-femme de garde me réexamine, et là je vois un flot de sang venir en même temps qu'elle retire ses doigts...J'ai toujours très mal... Elle cherche à repositionner les capteurs du monitoring et c'est sa binôme qui lui dit sèchement:"On a plus le temps là, faut y aller maintenant".
Mon mari les aide à m'installer sur le brancard et demande à la binôme pourquoi ça a pris autant de temps et elle lui a répondu que "ça vient d'en haut".
Elles ont déclenché le code rouge. Je ne comprends pas vraiment ce qui se passe puisque l'on ne m'explique rien. Je sens juste que c'est grave. 
On m'emmène d'urgence au bloc. Je souffre toujours, c'est l'enfer.
L'anesthésiste arrive rapidement, le gynécologue arrive ensuite.
L'anesthésiste décide de me faire une rachis anesthésie. On me met assis sur la table les pieds pendant de chaque côté.
J'ai toujours horriblement mal, le cathéter de ma perfusion sur mon bras gauche éclate et saute par terre, la plaie se met à saigner, j'ai du sang partout, on me pique sur ma main droite en vitesse, L'anesthésiste parvient à me piquer dans le dos du premier coup, alors que je n'arrivais plus à faire le dos rond. Enfin, je commence à sentir les effets du produit, je sens mes jambes s'endormir, je ne ressens plus ces horribles douleurs... Il me met le masque à oxygène en me disant que c'est 
pour aider un peu mon bébé à s'oxygéner. Pas une seconde, j'ai pensé que ça allait si mal pour mon petit ange. Je m'étais dit enfin, le calvaire est terminé que tout allait aller bien...
Je n'ai pas senti lorsqu'on me l'a retiré du ventre, je ne l'ai pas entendu, l'intervention m'a paru être interminable.
Je n'ai remarqué l'absence de l'anesthésiste de la salle que tardivement.
Puis le gynécologue est sorti quelques minutes, ensuite il est revenu m'annoncer froidement que pour moi ça allait mais qu'il n'était pas très optimiste pour mon bébé mais que l'on s'occupait de lui. Je n'ai pas vraiment réalisé ce que cela voulait dire. 
Enfin, on m'a emmené dans un coin réveil, où j'ai pu retrouver mon mari qui fut content de me voir car il avait eu peur de nous perdre tous les deux. 
Nous avons attendu plusieurs heures, le temps que je retrouve mes sensations dans mes jambes, puis toute l'équipe composée de la sage-femme, du gynécologue, de l'anesthésiste, de la pédiatre de garde etc...se mit autour de mon lit médical et de mon mari pour nous annoncer l'horrible nouvelle: notre bébé Jaganmay né à 4h19 est né vivant avec un coeur à 50, la pédiatre et l'anesthésiste ont réussi à le faire monter à 120 mais ils l'ont ensuite perdu et après 1h de réanimation, il est décédé. Que j'avais eu une rupture complète de mon utérus, et que Jaganmay avait été projeté dans mon péritoine, il a donc été asphyxié du fait qu'il a été insuffisamment oxygéné, irrigué, alimenté. 
Mon mari, leur alors fait la réflexion suivante:
"Ça n'a été qu'un problème d'écoute".
Je m'effondre. Je n'avais jamais entendu parlé de ce risque de rupture utérine, le gynécologue ne m'en avait jamais parlé. Lorsque je lui ai demandé pourquoi, il s'explique en disant qu'il n'y avait pas lieu de m'en parler car j'avais une césarienne programmée. Mais j'ai lu récemment en faisant des recherches sur internet, que c'est un risque que l'on peut avoir même durant la grossesse, le travail ou l'accouchement...Il ne m'a jamais prévenu de ces risques...
En effet, la sage-femme n'a pas été sensible à ma douleur, elle n'a pas mis tous les paramètres médicaux ensembles (mon âge 42 ans, un utérus cicatriciel, un bébé en siège, le travail qui avait ralenti, ma tension qui avait chutée, mon problème de poids...) au lieu d'être focalisée sur ma dilatation qui ne se faisait que très très lentement et d'accumuler les erreurs, si le gynécologue était venu dans les deux heures suivants mon arrivée au lieu de dire "on attend de voir si c'est un vrai travail", "on attend encore un peu" et toujours de gagner du temps sans doute pour continuer à dormir, mon bébé serait toujours vivant et en bonne santé auprès de sa famille. 
Dans l'après-midi du lundi 15 juillet, nous avons eu une réunion organisée par la cadre avec le gynécologue, et la sage-femme, afin qu'ils répondent à mes questions sur ce qui était passé. La sage-femme, n'a pas vraiment répondu à mes questions, elle a juste dit avoir été démunie fasse à mes paramètres médicaux qu'elle n'avait pas compris... Elle a aussi dit que si c'était à refaire, elle referait exactement la même chose et ce même en sachant les conséquences désastreuses de ses actes: à savoir ma mise en danger et le décès tragique de mon bébé... Je leur ai alors dis qu'en fait, pour moi, ils avaient jouer la montre tous les deux, ils étaient responsables tous les deux de l'horrible drame qui nous touchait... 
Elle n'a pas attendu la fin de la réunion, et s'est permise de se lever en disant qu'elle se permettait de ne plus répondre à la question de mon mari, et qu'elle s'en allait... 
Le gynécologue a lui émis le regret de n'être pas descendu faire la césarienne plus tôt et a admis que le résultat aurait été que mon bébé serait toujours vivant s'il était venu. Cependant, il se sent responsable mais pas coupable car il dit que la sage-femme ne lui a pas transmis la notion d'urgence de ma situation. Si elle lui avait parlé de ma tension qui avait chutée, il serait venu de suite... 
Effectivement, même lors de son arrivée en salle d'opération, il n'avait pas eu l'air pressé... Il dit qu'il a compris l'urgence que lorsqu'il a vu l'appareil à échographie dans la salle d'opération, il s'est posé la question et il a très vite compris. De plus, il s'explique en disant que je suis un cas très rare, car en général, les ruptures utérines ne se produisent que lorsque l'on est dilaté à 7, puis au fil de nos diverses 
discussions, il a baissé à 4 puis à 3 doigts... 
Il base ses arguments sur des statistiques des pays étrangers, ou sur des cas de femmes devant accoucher avec des bébés en position céphalique, ce qui était loin d'être mon cas. A mon sens, c'est en me faisant attendre trop longtemps pour me faire la césarienne, que le pourcentage de risque de faire cette rupture utérine complète grave a augmenté d'heure en heure, de minutes en minutes et de 
secondes en secondes. 
Il dit que l'on fait ça tous les jours, prendre le risque de faire accoucher par voie basse des femmes dans ma situation... 
En examinant mon dossier médical, on s'est rendu compte qu'ils avaient programmé ma césarienne pour le 12/07/2019 à 8h30. Personne ne nous en avait parlé. Ainsi, on comprend mieux pourquoi jouer la montre et me faire patienter et traîner avec mes douleurs...Ou alors, leur intention était tout simplement de me faire accoucher par voie basse malgré le risque de rupture utérine. Ce à quoi, il était plus favorable lors de mes consultations avec lui soi-disant qu'en Hollande les femmes accouchent par voie basse même avec un siège...
Lors de nos diverses conversations avec lui après le drame:
- le jour du l'horreur: il nous a donné son numéro de téléphone en nous disant qu'il était disponible pour nous jours et nuits et même les week-ends, nous étions devenus "ses amis"... En fin de journée, il est venu nous voir dans ma chambre, je voulais qu'il m'explique pourquoi il n'est pas venu me voir à tant, jauger ma situation par lui-même, c'était aussi ça son rôle de médecin, surtout que c'était lui qui m'avait suivi tout au long de ma grossesse. 
Il me répond alors qu'il a 3 cases: 
* celle de ses amis, à qui il aurait donner son numéro de téléphone personnel, et que si la sage-femme l'avait appelé pour lui dire que son amie untel était là, il serait sans doute descendu. 
* Puis, il y a la case patientes simples, pour qui il ne serait probablement pas descendu 
* et la case amis sans être vraiment amis pour qui il ne serait aussi pas descendu... 
Pour moi, il n'a pas compris le serment d'Hippocrate. Toutes les patientes doivent être traitées de la même manière. On est en droit d'attendre des soins appropriés à notre situation de santé. 
Et à la fin il nous dit: "Je vais aller boire un verre, car j'en ai besoin". Nous nous étions dans une telle peine et lui il nous parle d'aller boire un verre!!!
- le lendemain, il me dit: "Hier, j'ai été joué au golf, il faisait beau, les rayons du soleil, la verdure, la beauté des paysages, la nature, tout y était, et j'ai pensé à votre enfant, ce petit qui aurait du avoir une longue vie, j'ai pensé qu'il ne connaitra jamais toute cette beauté, le bon vin etc...". 
J'étais stupéfaite, choquée d'entendre cela!!! Croyait il que sa réflexion allait me consoler? 

Nous attendions notre petit ange avec impatience. Je suis rentrée dans cette clinique pour un grand bonheur, j'en suis ressortie avec un grand malheur... 
Ce fut si douloureux de prendre mon bébé mort dans mes bras, il était si beau, si parfaitement fait...Il n'y a pas de mot pour exprimer toute la peine, la profonde souffrance qu'à été la notre, à mon mari et à moi, de le laisser seul dans la chambre froide, de lui faire subir une autopsie, puis de le savoir seul à la morgue de l'hôpital, d'assister à sa mise en bière, de le voir dans son petit cercueil blanc, d'assister à la fermeture de son cercueil, d'assister à la mise sous sceller, de préparer la cérémonie de ses obsèques, d'assister à la cérémonie d'adieu à l'Eglise, puis de l'accompagner à sa dernière demeure au cimetière... 
C'était un bébé si vivant et énergique dans mon ventre, réagissant aux caresses et bisous de sa soeur et de son frère, à mes caresses, à celles de son père, à nos voix... Il faisait déjà partie intégrante de notre famille...

Par leurs négligences, ses personnes nous ont enlevé une partie de nous même, notre bonheur. 
Peut-être ont-ils eu tous les deux le syndrome méditerranéen? Ont-ils eu ces comportements du fait d'un racisme inconscient ou conscient?: en effet, je suis réunionnaise à la peau bronzée, je suis métissée (maman blanche et père noir (métisse africain, hindou).  
Depuis le 12 juillet, nous avons du mal à nous en remettre, je "me refais le film trop souvent" avec des "et si", nous sommes tristes, dans une peine si profonde. Mon bébé d'amour manque terriblement à nos vies...
Pour moi, physiquement, ma cicatrice extérieure est presque guérie mais je souffre toujours de douleurs internes. J'ai encore du mal à me mouver. Je dois faire attention à ne pas porter de charge lourde, limiter les escaliers. Je saigne encore...
Je ne sais pas vraiment ce que ce gynécologue m'a fait exactement, il ne m'a rien expliqué. Son compte-rendu opératoire est simpliste.
Ma déchirure utérine était elle une déchirure franche ou en portefeuille? Selon lui, je peux tenter une nouvelle grossesse dans 9 mois: 
cela me semble irréaliste car selon plusieurs avis d'amis médecins dont un, ancien urgentiste, il vaudrait mieux que je me fasse ligaturée les trompes car risques beaucoup trop grands pour ma vie et celle du bébé. Déjà, que j'ai semble t'il eu énormément de chance de m'en sortir.
Psychologiquement, c'est très difficile aussi... Je pleure beaucoup, je dois prendre sur moi pour mes deux enfants (ma fille de 10 ans et mon petit de 2 ans) pour mon mari, mais il y a des jours ou je suis tellement triste...je suis en colère...Je me sens vide et je ressens un tel manque de mon bébé. 
Je ne comprends pas le sens de tout ce drame. Ça n'aurait tout simplement pas du arriver.
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeDim 18 Aoû - 15:20

Bonsoir,
Je sius vraiment navré pour la perte de ton ange. Toutes mes condoléances pour toi ainsi que ta famille. Je me retrouve un peu dans ton récit ( il est dans les témoignage le titre c est "mon ange Ayden) mais moi je n ai eu aucun signe annonciateurs de la rupture utérine. J aimerai te dire que ce vide et cette douleur partiront mais en fait on apprend à vivre avec. J ai consultée une psychologue ce qui m'a beaucoup aidé.
Pour ce qui est d avoir d autres enfants après ma césarienne les médecins parlait d une ligature pour ne prendre aucun risque puisque ce fut très limite pour moi également. Mais quelque moi après ils m ont dis que cela était très risqué mais envisageable. Mais pas avant au moins 12 à 18 mois. Et qu' une césarienne serai programmé à 38sa.
N hésite pas si tu as besoin de parler
Plein de courage
Revenir en haut Aller en bas
Kali



Nombre de messages : 6
Age : 42
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jaganmay
Décédé(e) à : 38 SA + 5 j
Le : 12/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeLun 19 Aoû - 12:38

Bonsoir à toi.
Je te remercie pour ta réponse, tes condoléances et ton soutien.
J’ai lu ton témoignage et nous avons en effet des similitudes dans nos malheurs... je suis aussi navrée de ce qui t’es arrivé. Je te présente à mon tour mes condoléances...C’est juste horrible d’aller à la maternité pour un grand bonheur et d’en ressortir le Coeur meurtri par la peine et la souffrance avec un grand malheur... pour l’instant j’ai énormément de mal à concevoir l’avenir...je me demande si je vais me relever de cette horrible épreuve...
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeLun 19 Aoû - 13:31

Pour l instant c est dur à croire mais oui on s en relève pas sans séquelle, mais la vie reprend le dessus et les aînés aident beaucoup pour ça. On doit continué à vivre pour eux et pour notre mari. Lorsque que ça m est arrivé j en parlais avec ma famille enfin ce qui l acceptais et avec mes amies, pour que personne ne l oublie. Ce week end j ai été dans ma famille paternel que je n avais pas vu depuis longtemps et on a parlé d Ayden sans que ce soit triste mais il fait parti de mes enfants donc je parle de lui autant que je peux. Mes 2 derniers enfants lui font souvent des dessins qu' on va déposer au cimetière et ils sont toujours heureux d aller la bas déposer leur dessin ou arroser les fleurs pour eux c est naturel d y aller. Rupture utérine  20190810Rupture utérine  20190810
Revenir en haut Aller en bas
Kali



Nombre de messages : 6
Age : 42
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jaganmay
Décédé(e) à : 38 SA + 5 j
Le : 12/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeLun 19 Aoû - 15:42

Oui je sais tu as raison: on se doit de se relever, d’être fortes car l’on doit être présentes pour nos grands, pour nos maris... Mais c’est si dur ! Il nous manque un bout de nous! Mes enfants et mon mari sont adorables, ils me sont d’un grand soutien mais ma peine est si grande que parfois ils ne suffisent pas... le vide que mon ange a laissé est si douloureux...pour moi c’est encore très dur de parler de lui sans avoir les larmes aux yeux...ce matin j’ai Reçu l’ange que je lui ai acheté pour le poser sur sa tombe, j’ai eu le Coeur si gros... c’est bien que tes enfants t’aident et fassent de beaux dessins pour ton petit ange. Chez moi, ma grande de 10 ans a été très chamboulée par ce drame, elle nous a dit qu’il ne fallait pas qu’on oublie son petit frère, ce qui est impossible pour nous en soit, elle veut qu’on lui fasse ses anniversaires, et mon petit de 2 ans n’a pas complètement réalisé ce qui s’est passé. On sent bien qu’il sait qu’il y a eu quelque chose mais quoi? Il n’a pas tout compris... Pour nous le cimetière est loin de la maison, je ne peux donc pas y aller souvent. D’ailleurs, cela ne fait que 3 semaines que nous l’avons inhumé (du fait de son autopsie judiciaire qui n’a eu lieu que le 24 juillet) et depuis nous n’avons pas pu retourner le voir ! Cela me chagrine beaucoup aussi....Tu as de la chance de pouvoir en parler à ta famille, profites en...Moi, toute ma famille se trouve à l’ile De la Réunion d’où je suis originaire, du coup je ne peux pas toujours en parler à ma belle famille car faut se montrer forte et parler d’autre chose... Bonne soirée à toi.
Revenir en haut Aller en bas
malvi

malvi

Nombre de messages : 18
Age : 36
Localisation : plouzané / France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayden
Décédé(e) à : 39 sa
Le : 31/10/2017
Date d'inscription : 31/03/2018

Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitimeLun 19 Aoû - 16:46

J arrive à en parler sans tristesse car cela fera 2 ans en octobre. Mais je n y arrive que depuis mars avril. Mais ça n enlève en rien le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rupture utérine  Empty
MessageSujet: Re: Rupture utérine    Rupture utérine  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rupture utérine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: